COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  Mouchette le Ven 7 Sep - 22:33

Je te signale que ta dernière suite date de lundi!! C'est pas bien de nous faire attendre comme ça! pascontent
avatar
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 36
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  Shaila le Sam 8 Sep - 11:41

surprised2 surprised2 surprised2 surprised2 surprised2 surprised2 surprised2 surprised2 surprised2 et nos suites elles sont ou??? What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!?
avatar
Shaila
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1330
Age : 26
Localisation : In my dreams
Date d'inscription : 05/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  histerik2Spidey le Lun 10 Sep - 21:48

Excusez-moi respect La rentrée est passée depuis, vous avez oublié ?
En tout cas, ça me fait plaisir que vous aimiez ce que j'écris...

Et deux chapitres pour la route !




CHAPITRE VIII



Jack sortit de son bureau et se dirigea vers la table commune où se trouvaient déjà Martin et Vivian en train d’éplucher les comptes de la boîte du disparu.

-Mike a bel et bien menti sur cet appel venant de son lieu de travail. Sam et Danny viennent d’appeler. Il semblerait qu’il s’absentait régulièrement le mardi, comme l’avait remarqué Danny, dans un endroit où la musique est forte, comme une discothèque. Viv, tu as étudié ses déplacements ?
-Attends, je vais regardé ça pour les mardis et jeudis… Alors… il empruntait la sortie 98. Il passait à ce péage. Après, plus rien.
-Il y a une boîte par là ? demanda Jack.
-Je regarde ça tout de suite, répondit Vivian en se dirigeant vers son ordinateur. Sortie 98… Il n’y a qu’une boîte, une discothèque : le Moonlight.
-Le Moonlight, répéta Jack. Réputé pour…
-Pour ses coucheries, on le sait, coupa sèchement Martin. Tu es sûre qu’il n’y a que cette boîte, Viv ?
-Oui Martin, désolée.

Martin prit sa veste et commença à l’enfiler.

-Tu vas où Martin ? demanda Jack.
-Vérifier si c’est bien là.
-Tu veux que je t’accompagne ?
-Si t’y tiens.
-Ok, j’arrive.

Martin fonça vers la sortie. Il ne remarqua même pas que Samantha et Danny revenaient. Sam intercepta Jack pour connaître la raison de la précipitation de Martin, qui lui expliqua que le disparu faisait de fréquentes visites au Moonlight, avant de filer lui aussi rattraper Martin.

-Le Moonlight ? répéta Sam.
-Réputé pour ses coucheries, compléta Danny.
-Comment tu sais ça, toi ?
-Tous les mecs le savent.

* * *


La musique était en effet assourdissante au Moonlight. Martin et Jack interrogeaient Joe, le « portier » de la discothèque. D’habitude, il lui faut vingt dollars pour laisser entrer. Mais une carte de FBI suffisait tout aussi bien.

-Est-ce que vous connaissez cet homme ? demanda Martin en brandissant la photo de Mike devant les yeux de Joe.
-Oui.
-Son nom ?
-Je ne connais pas le nom des personnes ici, juste les visages.
-Cette personne s’appelle Mike Parker. Il a disparu avant-hier. Nous avons besoin de toutes les informations que vous pourrez nous donner.
-J’ai pas l’habitude de donner ces genres d’infos !
-Y’a un début à tout, répliqua Martin.
-Il venait souvent ici, avec une femme très élancée, brune, la trentaine. Quand je les voyais, ils étaient toujours à cette table, au fond.
-Et est-ce… qu’ils avaient une chambre ? parvint à articuler Martin.
-Ca, je ne peux pas le savoir, mais c’est pour ça qu’ils viennent tous, non ?
-Oui, murmura faiblement Martin. Euh… merci.

Jack attrapa Martin par le bras avant que celui-ci ne sorte.

-Ecoute, on va faire un portrait robot de cette fille. On la retrouvera. Peut être qu’elle saura des choses.
-J’ai peut-être pas envie de le savoir.
-Bon allez viens, on y va.

* * *


-Vivian, l’interpella Jack en revenant avec Martin dans les locaux du FBI. Le videur du Moonlight a besoin de toi pour un portrait robot.
-J’y cours ! Le portrait robot de qui ?
-De…, fit durer Jack en attendant que Martin rejoigne Danny, de la fille avec qui Mike couchait au Moonlight.
-Il couchait avec elle ?
-C’est plus que probable.
-Tsss… Je m’en occupe.

Vivian s’éloigna tandis que Jack rejoignait le reste de l’équipe. Il voulait désormais interroger les parents de Mike séparément, et pensait demander à Samantha de s’occuper de Mrs Parker tandis que lui questionnerait le mari.

-Sam, je voudrais interroger Mr et Mrs Parker séparément avant la fin de la journée. Tu peux t’occuper de Mrs Parker ?
-Pas de problème.



CHAPITRE IX



-Mr Parker, j’espère que mes questions tout à l’heure ne vous ont pas offusqués…
-Non... En fait si, un peu. Je ne pense pas que ce genre d’informations vous aide à retrouver mon fils.
-Non, en effet, approuva Jack. Des informations fausses ne nous aident pas.
-Qu’insinuez-vous ?
-Je suis en train d’insinuer que votre fils avait une liaison… avec une autre femme, cela va de soit.

* * *


-Mrs Parker, excusez-moi de vous déranger. Je m’appelle Samantha Spade, je travaille sur l’enquête de votre fils. Vous attendez depuis longtemps dans cette salle ?
-Depuis ce matin.
-Je peux m’asseoir à coté de vous ?
-Oui, allez-y.
-Hum… cela va peut être vous choquer, que je vous l’apprenne si brusquement. Votre mari est en train de se faire interroger en ce moment par un de nos agents. En réalité, il vient de nous apprendre que votre fils a une liaison avec une autre femme.

* * *


-Non ! Jamais ! Jamais Mike ne ferait une chose pareille !
-Calmez-vous Mr Parker ! Etiez-vous au courant de cette liaison ?
-En ne venant le voir qu’une fois tous les mois ? Ou en ne parlant que par téléphone ?
-Donc vous n’étiez pas au courant ?
-Non !

* * *


-Pourtant votre mari l’a confirmé, Mrs Parker.
-Je ne pensais pas qu’il irait si loin !
-Comment ça, si loin ?
-Adolescent, il a fait… pas mal de sottises… plus ou moins graves.
-C’est allé jusqu’où ?
-Il a toujours aimé faire des trafics. Déjà petit, il marchandait beaucoup. A dix-huit, il a été jugé pour trafic de stupéfiant.
-Vous êtes sûre ?
-Vous croyez que j’inventerais ça ?
-Non, non…

* * *


-Peut-être qu’il avait peur de s’engager ! Ma femme le disait prêt, mais non ! Il…
-Il a quoi ?
-Il est toujours parti vers d’autres femmes quand une de ses relations se stabilisait.
-Et avec Allison, ça allait se stabiliser, on dirait.
-Mais ce que je viens de vous raconter, c’était ses relations avant qu’il ne parte à New York


* * *


-C’est pour cela que mon mari se comporte comme ça avec Mike. Depuis ce jour, nous craignons toujours qu’il recommence ses trafics.
-Vous le surveillez ?
-En quelque sorte, oui. Mais à presque trente ans, il a quitté Chicago. C’est devenu plus dur de savoir exactement ce qu’il fait.

* * *


Allison Tolland se trouvait dans l’ascenseur menant à la section des personnes disparues. Elle serrait contre elle un sac en papier marron. Lorsque les portes s’ouvrirent au 31ème étage, la jeune femme en sortit pour rejoindre les deux agents près du tableau blanc.

-Martin, parvient-elle à peine à articuler…
-Ally ? Qu’est-ce que tu fais là ?
-Mike avait caché ça chez moi, dit-elle en ouvrant le sac, rempli de billets de banque.


LA SUITE... QUAND JE POURRAIS !
avatar
histerik2Spidey
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 397
Localisation : NYC (enfin... j'aimerais bien !!)
Date d'inscription : 02/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  Mouchette le Lun 10 Sep - 22:25

Je suis contente! Tu as mis une suite, et elle est vraiment super!! cheers Martin a bien du souci à se faire pour sa cousine, si son (ex-?)futur marié est aussi... aussi salaud que ça! J'ai adoré, j'étais à fond dedans! Suite quand tu peux, mais j'espère rapidement! Very Happy
avatar
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 36
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  clairounett le Ven 21 Sep - 0:28

histerik2Spidey a écrit:

LA SUITE... QUAND JE POURRAIS !

Et là tu pourrais pas bientôt ???
On aime Martin, ne nous fait pas tant languir... 2love2 2love2
avatar
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 32
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  Mouchette le Ven 21 Sep - 19:14

clairounett a écrit:
histerik2Spidey a écrit:

LA SUITE... QUAND JE POURRAIS !

Et là tu pourrais pas bientôt ???
On aime Martin, ne nous fait pas tant languir... 2love2 2love2

hem, hem! C'est la meilleure qui parle! Wink
A part ça, c'est vrai que je me réjouis de pouvoir lire la suite!
avatar
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 36
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  histerik2Spidey le Mar 24 Juin - 19:30

Après de nombreux mois d'absence, ma fanfic est finalement ressuscitée et reprend son cours... (merci Heather Wink )

Résumé rapide pour vous resituer : La fanfic se déroule quelques semaines après le "break up" entre sam et Martin, qui depuis, ne se parlent plus. Ally, la cousine de Martin, arrive desesperée à NYC : son fiancé, avec qui elle doit se marier dans quelques jours, a disparu. Après maintes investigations, on découvre que le disparu avait une maitresse, et que des faux billets de banque étaient cachés chez lui...


CHAPITRE X


Sam entra dans le bureau de Jack précipitamment.

-Jack, Mrs Parker vient de m’informer que Mike a eu des problèmes de justice à dix-huit ans ! Trafic de stupéfiants.
-Sam…
-Mais je ne comprends pas, rien ne figure dans son dossier…
-Sam !

La jeune femme blonde s’arrêta de parler, et regarda autour d’elle. Toute l’équipe se trouvait également dans le bureau, ainsi que la sœur de Martin, réunis autour de la table basse.

-Quoi ? Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce que c’est que ça ? demanda Sam en désignant le sac en papier.
-C’est justement un de ses trafics, précisa Vivian. Le sac appartient à Mike… et est rempli de billets.
-Ce sac ne prouve pas que Mike soit un trafiquant ! s’emporta Allison.
-Ally, calme-toi je t’en pris, implora Martin. Je comprends tout à…
-Non ! Tu ne comprends rien ! Tu ne peux pas comprendre !

La cousine quitta le bureau en trombe et en claquant la porte. Les autres membres de l’équipe fixèrent tous Martin pendant quelques secondes, avant que Jack ne brise le silence.

-Bien. Mike semble donc continuer ses trafics. Vivian, tu te renseignes sur son jugement à propos des stupéfiants, et pourquoi il n’y a rien dans son dossier. Danny et Martin, vous vous occupez de fouiller son lieu de travail. S’il continue ses trafics, il doit y cacher des choses. Pour finir, Mr Parker m’a laissé sous entendre que Mike n’a jamais réussi à avoir de relations stables. Sam, je te charge d’informer sa fiancée de cela… quand elle se sera calmée. En attendant, tu aides Viv dans ses recherches.

* * *


Cela faisait plus d’une demi-heure que Samantha et Vivian recherchaient en vain le jugement pour trafic de stupéfiants. Aucune trace ne liait Mike Parker à un quelconque trafic.

-Je ne comprends rien ! s’énerva Sam en se défoulant sur son clavier. Sa mère m’a dit que Mike avait pas mal de problèmes dans sa jeunesse. On devrait forcément trouver quelque chose !
-Répète un peu ce que tu viens de dire, demanda Vivian.
-Euh…que dans sa jeunesse, Mike avait causé pas mal de problè…
-Et à quel âge il a été jugé ?
-Dix-huit ans.
-Hummm…
-Viv ? Que se passe-t-il ?
-Imagine : tes parents sont plutôt fortunés, la police t’arrête pour trafics, et tu viens à peine d’avoir dix-huit ans…
-Tu penses qu’il a pu être jugé comme mineur ?
-N’avoir aucune trace de cela… J’en suis quasi sûre.
-Je vais demander à sa mère.
-Vas-y. Pendant ce temps, je vais voir aux archives.

* * *


Danny et Martin venaient d’arriver sur le lieu de travail du disparu. Vincent Smiles failli avoir une attaque en croyant que l’agent spécial s’acharnait sur lui. Après lui avoir expliqué la situation, et surtout, la trouvaille de ce sac, l’employé retourna à ses affaires en laissant les deux hommes fouiller le bureau de direction. Aucun sac ne contenant de billets, aucune trace de drogue : le parfait bureau d’un patron honnête, quoique peu ordonné.

Une photo d’Allison Tolland se trouvait sur le bureau du disparu. Elle posait avec Mike, et affichaient tous deux un sourire radieux. Martin la prit dans ses mains, et fixa pendant quelques secondes le regard de Mike. Il semblait sincère sur cette photo. Comment n’avait-il pu rien voir de tout son manège ? Pauvre Ally, pensait-il. Sa mère Bonnie allait bientôt mourir, cela devait déjà l’affecter beaucoup. Déjà que lui-même avait du mal à vivre normalement en sachant que celle-ci, qui occupait en quelque sorte la place de sa mère, n’en avait plus que pour quelques semaines…

-Martin ?
-Hum…oui Danny ?
-Regarde, lui dit celui-ci en lui tendant un sac de voyage.
-Et alors ?
-Tu ne trouves pas ça étrange qu…
-Plus rien ne me paraît étrange en ce moment.
-Martin, je suis sérieux ! Est-ce que tu gardes dans ton bureau un sac de voyage, avec tout ce qu’il te faut pour partir précipitamment ?
-Oui, quand on est trafiquant !
-Exact ! Bon, c’est tout ce qu’il y a ici. Le reste est clean. Tu as trouvé quelque chose, toi ?
-Non, soupira Martin. Viens, on y va, lui lança-t-il en jetant le cadre dans la poubelle.

* * *


-Mrs Parker me l’a confirmé. Son fils a été jugé en tant que mineur.
-Oui, j’ai retrouvé son dossier. Mais tu sais, Samantha, c’est…bizarre !
-Quoi ?
-Un trafic de stupéfiants, ce n’est pas rien ! Et les juges ont été très cléments…
-Tu penses que les parents ont payé pour…
-Non, il n’y aurait pas eu de jugement sinon. Tu sais quoi ? Je crois que je vais rencontrer ce… Mr Brock, qui s’est occupé de cette affaire.

Vivian enfila sa veste et sortit rapidement de la salle. Sam se dirigea vers les « distributeurs de cochonneries » comme Vivian les appelle, pour prendre de quoi tenir la fin de la journée. Elle passa devant un bureau inoccupé, où se trouvait la cousine de Martin ! Elle avait complètement oublié ! C’était elle qui devait lui apprendre que Mike la trompait. La jeune femme blonde prit une grande inspiration et entra dans la salle.

-Allison ?
-Oui ? Oh ! Je voulais vous dire que je m’excuse pour mon comportement tout à l’heure. J’aime Mike, et il m’aime. C’est pour cela qu’il n’a pas voulu me raconter tout cela.
-Hum… oui… Allison, je dois vous dire quelque chose que nous avons découvert suite à l’enquête de votre… fiancé.
-…
-Il s’avère que Mike Parker avait des rendez-vous réguliers dans une boîte non loin de son lieu de travail : le Moonlight. Il y retrouvait une femme.
-Qu… Qu’êtes-vous en train de me dire ?
-Votre fiancé vous trompait.
-Mais vous dites n’importe quoi !
-All…
-Je veux voir Martin !
-Voyons, Allison, vous êtes perturbée d’apprendre cela, c’est norm…
-Je veux voir Martin !
-Il vous dira la même chose que moi.
-Laissez-moi, vous m’avez entendu ? LAISSEZ-MOI !



CHAPITRE XI


-Jack, intervint Dany en rentrant dans le bureau, moi et Martin, on revient du lieu de travail de Mike et…
-Vous avez trouvé quelque chose ?
-Non.
-Et ce sac ?

Jack avait baissé les yeux vers le sac de voyage marron que Danny tenait dans ses mains. Danny se dirigea vers le bureau de l’agent Malone, et l’y déposa. Il l’ouvrit et ensortit son contenu : une tenue de rechange, ainsi qu’une trousse de toilette, et une autre de premier secours.

-On dirait que notre disparu voulait se faire la malle…
-Ou alors qu’il était près à partir si ça tournait mal, intervint l’agent Malone…
-Ca revient au même, Jack.
-Non, au contraire. Si Mike a disparu, et sans ce sac, c’est que ça a mal tourné pour lui… Où est Martin ?
-Il est allé… se calmer, répondit Danny.

* * *


Martin était aller se calmer dans la cage d’escalier. Finalement, il trouvait cet endroit bien pratique. Personne n’y venait jamais, et les escaliers étaient donc assez propres pour s’y asseoir sans craindre pour ses vêtements.
Personne n’y venait jamais… alors pourquoi la porte s’ouvrait-elle ?

-Martin, c’est moi, murmura Sam. Je… Je t’ai vu entrer.

Sam s’asseya à coté de Martin et respira un grand coup avant de dire :

-Il faut que je te parle ! C’est au sujet de ta cousine…
-Qu’est-ce qu’il y a ?
-Tu dois aller lui parler…
-Non !
-Non ?
-Depuis tout petit, se confia Martin, toujours les yeux rivés sur le sol, je considère mes cousines comme mes sœurs. L’âge nous rapprochait, et j’étais sans cesse chez eux. Ally, elle est en quelque sorte ma petite sœur. Et en tant que grand frère, je dois me montrer fort, et là… je ne peux pas ! Je ne peux pas… Il y a eu l’histoire avec tante Bonnie… J’ai essayé d’être fort, de… ne pas craquer devant elle, de lui montrer que même sans sa mère, la vie peut continuer, tu vois… Puis, elle a trouvé en Mike quelqu’un qui pouvait la rendre heureuse, et qui pouvait veiller sur elle, quelqu’un de bien… enfin, je le croyais… et elle, le croyait…
-Elle le croit toujours. Martin, je t’en pris, va lui parler. Elle ne veut apprendre ça que par toi…
-Je te l’ai dit, je ne serai pas assez fort !
-Lors des coups durs, un grand frère ne doit pas nécessairement se montrer fort...
-Si !
-…il doit être présent.

Martin leva les yeux vers la ceux de la jeune femme. Pendant quelques secondes, ils se regardèrent sans bouger. Puis Martin se le va en ayant décidé de parler à sa cousine.

-D’accord, je vais y aller !



Cela faisait déjà plusieurs minutes que Vivian attendait. La secrétaire du département des mineurs n’était pas très efficace, et le temps était compté.

-Excusez-moi, mademoiselle, mais c’est assez urgent. Comme vous le savez, je travaille à la section des personnes disparues et…
-Oui, madame, et moi aussi je fais mon travail. Ce coup de fil est important.
-Plus important qu’une vie ? articula l’agent en se saisissant du combiné et en le raccrochant, tout en constatant l’insolence de cette pimbêche.
-Hey !
-Je recherche Mr. Brock. Il s’est occupé d’une certaine affaire il y a tout juste dix ans, impliquant Mike Parker.

La secrétaire dévisagea avec un regard noir Vivian, le temps que celle-ci expose la situation. Quand elle eut terminé, celle-ci repris son air pimbêche avant de prononcer :

-Mr Brock n’est plus en service depuis 4 ans.
-Comment ça ?
-Il est à la retraite.
-Et vous avez attendu tout ce temps pour me le dire ?
-Je n’osais pas vous interrompre, vous, agent à a section des personnes disparues.
-Bon, écoute-moi, Barbie, s’emporta l’agent Johnson. Ou tu fais ton boulot, ou je te jure que je te ferai virer. Le FBI peut se passer de tes pertes de temps. Dis-moi qui je peux contacter pour parler de cette affaire ?
-Pffff… Nina Myoks. Elle a pris la place de Brock.
-Bieeen… Où je peux lui parler ?
-Il faut demander à sa secrétaire, 16ème étaaag… mais je peux tout aussi bien lui téléphoner, se ravisa Barbie à la vue du regard que lui infligeait Vivian.
-Oui, téléphonez donc !

* * *


-Donc, il y a deux hypothèses, intervint Danny. Soit Mike fuyait la police, soit il fuyait des mecs qui étaient dans le coup avec lui…
-…et qui se sont ensuite retournés contre lui, compléta Jack. Le motif : sûrement ce sac de billets.
-Oui, c’est vrai, observa Danny, en s’approchant de l’autre sac qui était resté sur la table basse. Un tel paquet d’argent, ça doit donner de sacrés retournements de situation chez d…
-Oui, Danny ? Pourquoi tu t’arrêtes de parler ?
-Je… ne… suis… pas sûr, murmura-t-il. Mais… ces billets… Jack, tu les as fait expertiser ?
-Quoi ?
-Je pense que ce sont des faux !
-Comment tu…
-Avec un frère roi en magouilles !

* * *


-Agent Johnson ? Mrs Myoks assistait à un procès. Il vient de se terminer, et elle sera bientôt ici. Sa secrétaire se charge de la prévenir. Elle passera directement à votre service.
-Bien, mademoiselle. Finalement, on dirait que vous savez faire votre boulot correctement et efficacement.

* * *


Martin fixait la salle où se trouvait Allison. Il pouvait l’apercevoir à travers les persiennes. Quand il faut y aller, il faut y aller. Tout le monde le dit. Et Martin devait y aller. Pour parler à sa cousine. Ou plutôt, lui avouer que tout ce qu’elle croyait sur l’homme qu’elle allait épouser était faux. L’agent sentit une main saisir la sienne. Samantha était à ses cotés.
Présent. Elle lui avait dit qu’il devait seulement être présent.
L’agent Fitzgerald lâcha la main de sa coéquipière, et se dirigea vers le bureau où se trouvait sa cousine. Il ouvrit doucement la porte et la rejoignit.

-Ally, je suis désolé.
-De quoi ?
-Hum… que Mike te trompe avec une autre fem…
-Non ! Tu mens, Martin, et je te dis de te taire !
-Ally, je t’en pris, écoute-moi…
-Non ! Tous, ici, vous le croyez de ce genre de choses, même toi Martin… Je croyais qu’on était de la même famille, que tu me soutiendrais…
-C’est ce que je fais Ally ! Tu crois que c’est facile pour moi, tout ça ? T’annoncer ce genre de choses ? Je… Rrrf… Je ne voulais pas te montrer ça, mais, tiens, lui dit-il en dépliant une feuille de papier qu’il avait sorti de sa poche, c’est le portrait robot de cette femme avec qui Mike… enfin, je pense que tu as compris…

Allison ne répondit rien. Elle fixa intensément le portrait robot de cette femme brune. Et là, elle s’effondra par terre en pleurant. Martin s’agenouilla à coté d’elle et la prit dans ses bras, tout en la berçant.

Des larmes coulaient sur ses joues. Sam l’avait remarqué.


J'espère que cela vous plait toujours...
avatar
histerik2Spidey
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 397
Localisation : NYC (enfin... j'aimerais bien !!)
Date d'inscription : 02/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  little le Mar 24 Juin - 21:06

Bien sur que sa me plaît toujours!! Je veux même une suite et dans pas trop longtemps de préférence Very Happy
avatar
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 23
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  Mouchette le Mar 24 Juin - 21:45

Eh! c'est chouette de te revoir par ici! Very Happy
Je suis hyper contente de te relire, j'adore cette fic, Martin est 2love2 2love2
Et merci pour le résumé, c'est vrai que sinon, j'aurais été totalement perdue! Laughing
J'espère que tu prévois une suite dans pas trop longtemps? Mr. Green
avatar
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 36
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  tre le Mar 24 Juin - 21:48

ça nous plain toujours mais met nous une suite le plus tot possible merci
avatar
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 27
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  histerik2Spidey le Mar 24 Juin - 23:29

Ouf ! Je pensais vraiment que tout le monde allait déserter... Ne vous inquietez pas, vous l'aurez cette suite et cette fin !

CHAPITRE XII


Martin avait laissé Ally seule dans le bureau. Elle s’étais désormais un peu calmée et restait assise sur une chaise, accoudée à la table, et dévisageant cette femme sur papier, qui avait ruiné son mariage et ses rêves.

-Martin, l’interpella Sam, en se précipitant à moitié sur lui.
-Qu’y a-t-il ?
-Je regrette. Tout ce que je t’ai dit, tout ce que j’ai fait, ou plutôt pas fait, lorsqu’on étaient ensembl…
-Sam, c’est pas le moment…
-On est mal partis tous les deux… Mais, je tiens beaucoup à toi… Je t’aime…

* * *


-Jack ? Qu’est-ce qui se passe ici ? demanda Vivian en entrant dans le bureau.
-En examinant de plus près ces billets, Danny a remarqué que ceux-ci étaient en réalité de faux billet, répondit Jack tandis que Danny affichait un sourire satisfait à sa coéquipière. J’ai demandé à Johnny de faire un examen rapide de tout ça.
-Salut, marmonna l’expert en mâchouillant un chewing-gum, tout en effectuant ses tests. Agent Malone, ce sont bien des faux. J’emmène le reste pour déterminer d’autres informations. Je pense qu’en étudiant le papier, ou encore l’encre, on pourra retrouver l’endroit de la fabrication.
-Bien, tenez-moi au courant.
-Jack, Danny, rappela Vivian, je suis allé à la section des mineurs, et Mr. Brock est à la retraite. Celle qui a pris son poste, Nina Myoks arrivera dans quelques minutes ici. Elle ne devrait plus tarder.
-Qu’est-ce que c’est que ce bruit ? remarqua Danny. On dirait des cris ?

* * *


-On est mal partis tous les deux… Mais, je tiens beaucoup à toi… Je t’aime…
-Sam…
-…et je sais que le moment est mal choisi, poursuivit Sam sans reprendre son souffle. Il y a cette histoire avec ta cousine, bien sûr, et ta tante ne va pas bien, mais… Tu sais bien qu’avec lui c’est fini depuis longtemps…
-Quoi ?
-Avec Jack !
-Jack ?
-Oui, Jack ! Je ne l’aime plus, je me demande même si je l’aimais vraiment… enfin, d’une certaine manière oui, mais pas comme toi. Avec toi, je me sens si bien, si heureuse… Et si ce n’est pas encore trop tard pour nous, je… Quoi ?

Martin la scrutait du regard. Il n’avait rien compris à ce qu’elle avait dit.
En fait, si, il avait compris en gros ce qu’elle avait dit. Qu’elle l’aimait. Et c’était déjà assez. Pendant ces quelques minutes où elle avait essayé de lui avouer ces choses, il l’avait regarder, elle, tentant désespérément de lui faire part de ses sentiments, chose qu’elle avait toujours eu du mal à exprimer…

-Quoi ?
-Tu as toujours eu du mal à exprimer ce que tu ressens...
-Mais avec toi, c'est différent, le coupa Sam dans un souffle, tous en se rapprochant du visage de l'ancien col blanc...
-HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!
-D’où viennent ces cris ? demanda Martin, en détournant son visage de Sam.
-On dirait que ça vient de là-bas, observa Sam… C’est… non ! C’est ta cousine, elle s’est jetée sur quelqu’un !

Sam et Martin accourent vers la scène, tandis que Jack, Vivian et Danny sortaient du bureau. Danny et Martin séparèrent les deux jeunes femmes. Allison Toland s’était jetée sur une femme brune, à la trentaine.

-C’est la femme du portrait robot ! cria Ally en pleurant de rage. C’est cette salope !

Danny se retourna vers celle qu’il maintenait fermement. C’était bien elle, la femme du portrait. Avant que quiconque eut le temps de dire quoi que ce soit, elle avait pris la parole :

- Je m’appelle Myoks, Nina Myoks. Je suis agent ici ! On m’a dit de passer voir un certain agent Johnson !





CHAPITRE XIII


Sam s’était retirée avec Allison dans un des bureaux les plus éloignés de celui de Jack. Ou plutôt, elle avait forcé la cousine de Martin à s’y retirer avec elle, le plus loin possible de la présumée maîtresse du futur mari de celle-ci…

Tout cela devenait si compliquée, se disait Samantha. La cousine de Martin devant se marier qui débarque ici, son fiancé qui se volatilise, la maîtresse de celui-ci qui est en réalité agent du FBI à New York même… Et elle était à deux doigts d’embrasser Martin il y a dix minutes, alors qu’elle ne lui parlait plus depuis plus d’une semaine…

* * *


-Madame, asseyez-vous ! ordonna Jack.
-Mais puisque je vous dis que je suis moi-même agent ! Qui est cette fille qui m’a sauté dessus ? Et surtout, pourquoi ? Il faut les attacher, les folles dangereuses, vous savez ? C’est vous l’agent Johnson ? C’est vous qui m’avez demandé de venir ?
-Non, je dirige cette cellule, je suis Jack Malone.
-Oooh, LE Jack Malone. Vous faîtes beaucoup parler de vous, vous savez ?
-Sûrement, oui, mais ce n’est pas le problème, surtout pas en ce moment même. L’agent derrière vous est l’agent Vivan Johnson. C’est elle qui veut vous parler, et nous voulons tous tirer cette affaire au clair, vous vous en doutez bien.

Vivian s’approcha de Nina Myoks et vint s’asseoir sur le siège à coté d’elle.

-Nous allons essayer de faire simple, car le temps est compté. Un homme a disparu, alors que son mariage a lieu dans deux semaines. Nous avons trouvé un sac de faux billets lui appartenant, dont nos experts tentent d’en trouver l’origine. Nous pensons aussi que par le passé, il a eu affaire à la justice. C’est pour ça que j’étais venu à votre département, pour tirer tout ça au clair.
-Mais le problème, agent Myoks, continua jack, c’est que ce fiancé avait une liaison. Nous avons pu en tirer un portrait robot assez précis. Voyez par vous¬-même.

Jack approcha la feuille de papier près du visage de l’agent, qui n’eut aucun mal à s’identifier.

-Je… je ne comprends pas ! Je ne vois personne en dehors. Mon travail me prend tout mon temps, et pourtant… Comment mon visage a-t-il pu… ? Où suis-je sensée avoir été vue ?
-Au Moonlight.
-Oh mon Dieu !
-Quoi donc, agent Myoks ?
-Celui qui a disparu… Vous parlez de Mike Parker ?

* * *


-Agents Taylor, Fitzgerald, nous avons quasiment fini les tests pour les billets.
-Et alors ? demanda Martin.
-C’est bien ce que nous pensions. Nous avons réussi à identifier différents paramètres, qui vous permettront, je pense de retrouver aisément le lieu de fabrication.
-Allez-y, ajouta Danny en sortant un carnet.
-Tout d’abord l’encre : elle possède quelques particules chimiques que l’on ne peut trouver que sur un site industriel. Cela exclu toute idée de cave organisée spécialement pour ce genre d’activités.
-Continuez.
-Ensuite, le papier nous donne deux informations. Premièrement, il a une texture plus humide que du papier ordinaire, alors…
-L’atelier se situe près d’une source d’eau, devina Martin.
-Exactement ! Et deuxièmement, on retrouve des particules de sodium, ce qui signifie que l’eau ne peut provenir que de la mer.
-Bien, merci beaucoup, agent. Nous espérons que ces renseignements pourront nous indiquer ce que nous cherchons, avança Danny avant de filer rejoindre Martin, qui était déjà sorti pour effectuer ces recherches.

* * *


-Oh, c’est pas possible… marmona Nina Myoks.
-Expliquez-nous tout.
-Je vais faire la version abrégée, car sa disparition peut être très grave. Avant mon arrivée à ce poste, Mr Brook était ici. Il y a une dizaine d’années, ce que Mr Brook m’a appris lui-même, un dénommé Mike Parker devait passer par la justice. Il venait d’avoir ses 18 ans. Ses parents ont tout fait pour qu’il soit jugé en tant que mineur.
-Et ils ont réussi, intervint Jack
-Ce qu’ils ne savent pas, par contre, c’est que leur fils a passé une sorte de… marché.
-Continuez.
-Mike était libre, mais il restait dans le milieu à New York pour nous… informer. Ces rendez-vous au Moonlight, c’était pour ne pas attirer l’attention.
-Don…
-Non ! Ecoutez-moi. Mike était sur un coup. Un gros coup. Une affaire de faux billets, ceux que vous avez du trouver d’ailleurs. S’il a disparu, c’est que les faux monnayeurs l’ont trouvé… et démasqué. Il est impératif que vous le trouviez, ou il en paiera de sa vie !


Suspense, non ?
avatar
histerik2Spidey
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 397
Localisation : NYC (enfin... j'aimerais bien !!)
Date d'inscription : 02/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  clairounett le Mer 25 Juin - 0:33

Vivi suspense...

et ça fait plaisir de te relire... 2love2 2love2

Et puis quand c'est sur Martin, c'est toujours 2love2 2love2 2love2

Maintenant, si Martin pouvait résister et ne pas retourner avec Sam.. ptdr ptdr ça m'arrangerait... lol m'enfin tu fais comme bon te semble...
avatar
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 32
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  little le Mer 25 Juin - 10:38

Super suite, je ne m'y attendait vraiment pas!

Allison Toland s’était jetée sur une femme brune, à la trentaine.
ptdr

Il faut les attacher, les folles dangereuses, vous savez ?

Encore plus Mr. Green
avatar
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 23
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  tre le Mer 25 Juin - 11:18

super suite alors une suite au plus vite
avatar
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 27
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  histerik2Spidey le Mer 25 Juin - 13:26

CHAPITRE XIV


Un fourgon du FBI s’attelait silencieusement parmi les usines désaffectées au bout de Manhattan. Toute l’équipe au complet s’y trouvait, ainsi que Nina Myoks, et quatre autres membres venus en renfort. Seule Vivian était restée dans les locaux pour tenir compagnie à Allison, et suivre les conseils de son médecin.

Les indications de experts avaient permis aux deux jeunes agents de trouver facilement cette usine. Martin se remémorait encore le visage de sa cousine lorsqu’il avait annoncé à celle-ci la vérité au sujet de Mike Parker.

FLASH BACK
Il était entré pour voir Ally. Sam, qui s’occupait à présent d’elle, s’éclipsa, ayant compris que Martin avait besoin d’être seul pour parler à sa cousine. Il avait réfléchi à toutes les façons de lui dire la vérité. Il opta pour la plus simple.
-Tu avais raison de croire en Mike, Ally.
-Quoi ? M…
-Chuuut. Ecoute-moi. Nous n’avons pas beaucoup de temps. Mike travaille pour le FBI, en infiltré. Nous venons de l’apprendre. Il… Il a rencontré quelques problèmes. Il a dû être démasqué, mais…Non, écoute-moi Ally, regarde-moi dans les yeux : tu dois encore être forte. On va le sauver, d’ac ?
Allison inspira avant d’hocher la tête.
FIN DU FLASH BACK


Les agents étaient à présent tous sortis du fourgon. Jack donna à chacun des indications spatiales, afin de quadriller le terrain, et retrouver le plus vite possible le disparu.

Martin devait entrer par la porte N34. Il était accompagné par un des agents venus en renfort. Lorsque Jack donna le signal par talkie-walkie, il s’engouffra dans la porte. Là-dedans, il faisait plu que noir. Martin sortit sa lampe et scruta la salle. Une énorme machine se trouvait devant lui. C’était celle-ci qui permettait de fabriquer les billets. C’est là que deux rafales de balles retentirent. Martin se jeta sur un coté, derrière une caisse d’encre, pour se protéger. L’agent qui était avec lui venait d’être abattu.

-Ecoute-moi, agent. Je sais que t’es encore là. Je suis là-haut, et j’ai quelqu’un avec moi, un homme. Il n’a rien à voir dans tout ça. Si tu te rends pas, je le flingue.
-Je veux d’abord une preuve que l’homme dont tu me parles est vivant et bien ici, énonça Martin.
-Très bien, monsieur l’agent… Dis ton nom à l’agent, enfoiré !
-C’est Mike. Mike Parker.
-Moi, c’est Martin Fitzgerald.

Ayant fait perdre quelques secondes à l’un des faux monnayeurs, Martin eut le temps de donner l’alerte par talkie-walkie, en laissant Jack entendre et le nom du disparu, et son propre nom. Cela lui donnait quelques minutes avant que le reste de l’équipe ne vienne.

-Sors de là, Fitzgy, ou je le tue !
-Très bien, très bien.

Martin sortit les mains en l’air, l’une tenant son arme.

-Lâche-la !
-Ecoute-moi, expliqua Martin en s’exécutant, une équipe du FBI est ici. On est neuf, avec l’homme que tu viens de tuer. Tu ne t’en sortiras pas vivant.
-La ferme !
-Tout ce qu’on veut, c’est cet homme, vivant.
-Qu’est-ce que j’ai en retour ?
-Tu auras coopéré, ça pèse lors d’un jugement.
-C’est pas assez ! Et puis, vos combines, c’est toujours de la blague. On se fait toujours baisé !
-Pas cette fois-ci.
-Garde tes mains en l’air ! Non, je dois me tirer d’ici.
-Tu n’y arriveras pas.
-Sauf si j’ai un otage. Qu’est-ce qui a le plus de poids : lui, ou toi ?
-Moi.
-Mouais… ça veut dire lui. Tu es sûrement en train de me rouler. Je t’ai dit de garder tes mains en l’air !!
-Tu connais le directeur adjoint du FBI ?
-Qu’est-ce qu’il a à voir avec ça ?
-Il a tout à voir. Il s’appelle Victor Fitzgerald. Je suis son fils. Si tu me prends à la place de Mike, tu as tout à gagner. Tu sortiras d’ici, et tu auras de l’argent, beaucoup d’argent, précisa Martin en montant les escaliers. Regarde-moi, je ne suis pas armé, et je monte. Relâche cet homme.

Arrivé en haut des escaliers, Martin vit l’homme qui le menaçait, le flingue pointé sur Mike. Il était drôlement amoché. Il avait dû être battu et torturé.

-Regarde-le, continua Martin en s’avançant vers les deux hommes. Il ne tiendra jamais si c’est lui que tu emmènes. Il te lâchera en route, et là, tu pourras dire que tu es foutu.
-…Okay !

Le bandit relâcha Mike. Celui-ci adressa un signe de reconnaissance à Martin, avant que le faux monnayeur ne fasse descendre les escaliers à l’agent, en pointant son fusil sur sa tête. A ce moment, Jack entra avec le reste de l’équipe. Le bandit s’arrêta en face d’eux en posant son arme sur les temps de Martin. Celui-ci repéra que deux des agents se postaient avec des snipers.

-Relâche-le ! intervint Jack, tandis que Danny était allé mettre en sécurité Mike Parker.
-Je ne relâcherai personne ! Et surtout pas le fils du directeur du FBI !

Martin savait que cet homme ne le relâcherait pas. Il savait aussi que sa seule chance serait que les snipers tirent. Il lança un signal à ces agents en clignant deux fois des yeux. D’un geste brusque, il se baissa, tout en donnant un donnant un violent coup vers le haut sous le bras du mafieux, afin d’éviter le plus possible une balle en pleine tête.

Deux coups de feux retentirent. Le bandit était à terre, il avait reçu une balle fatale dans la gorge. Martin aussi était à terre. Il se releva péniblement, dégagea le corps du mort qui était tombé sur lui. Il était simplement sonné. Samantha se précipita sur lui, l’aida à se relever et voulu l’emmener auprès de l’équipe de secours.

-Non, Sam, c’est bon, je vais bien. Je veux juste savoir si Mike va bien.
-Oui Martin, ne t’inquiète pas. Il a reçu quelques coups, mais les médecins sont confiants. Il s’en remettra.

Martin vacilla quelques secondes. Il s’assit sur un bloc de pierre à coté de lui, avant de murmurer : « J’ai réussi, Ally, Mike est vivant. Tu vas pouvoir être heureuse, ‘petite sœur’. »


Voici la fin! J'ai rédigé un petit épilogue... Vous le voulez ?
avatar
histerik2Spidey
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 397
Localisation : NYC (enfin... j'aimerais bien !!)
Date d'inscription : 02/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  tre le Mer 25 Juin - 13:58

oui on veut ce petit epilogue
avatar
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 27
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  little le Mer 25 Juin - 15:48

Et comment qu'on le veux cet épilogue Mr. Green Mr.Red Mr. Green
avatar
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 23
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  bubu le Mer 25 Juin - 19:05

Bien sur qu'on le veut cet épilogue!!!
J'aime beaucoup ta fic, elle est très bien! Continue d'écrire, tu te debrouilles super bien!
avatar
bubu
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 1
Age : 28
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 31/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  nonie1187 le Mer 25 Juin - 19:53

trop bien vivement l'épilogue
avatar
nonie1187
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 678
Age : 30
Localisation : avec marty!!!!
Date d'inscription : 13/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://fbienfolie.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  tre le Mer 25 Juin - 20:45

tu nous met l'épiloque bientôt
avatar
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 27
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  clairounett le Mer 25 Juin - 22:52

Encore heureux que tu vas nous mettre l'épilogue... et puis quoi encore, on vient de te récupérer avec ta fic, c'est pour aller jusqu'au bout !!! 2love2 2love2
avatar
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 32
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  Mouchette le Mer 25 Juin - 22:57

Quoi, déjà l'épilogue?! Shocked Ben zut alors... Mais je veux le lire, c'est sûr!
Dis, tu m'as un peu fait paniquer, là. Martin qui prend des risques pareils! pale Un vrai héro 2love2
avatar
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 36
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  histerik2Spidey le Ven 27 Juin - 0:04

Eh oui, déjà dako
Alors, je vous explique : quand j'ai écris cette fanfic, j'étais une pro Martin/Sam.
Maintenant, un peu moins... En gros, mon sentiment est que Sam ne le mérite pas (c'est moi qui le mérite Mr. Green )
En vous postant la fin, j'ai fait quelques modif par-ci par-là ! Et pour l'épilogue, et bien j'ai maintenant deux versions... que je vous ai laissées... !



EPILOGUE 1 (mon tout premier)


Il était un abruti de première classe. Pourquoi l’avait-il rembarrée comme ça ? Elle lui avait avoué qu’elle l’aimait, qu’elle voulait commencer une vraie relation avec lui.
Ally l’avait invitée à son mariage, ainsi que toute l’équipe. Et il avait précisé à Sam qu’il ne préférait pas qu’elle vienne...
Et pourtant… il l’aurait voulu. Dire qu’il y a quelques heures, il était sur le point de l’embrasser… Il avait failli se faire avoir, et souffrir… encore une fois.
Il était fatigué. Cette journée l’avait fatigué. Et devoir espérer seulement que lui et Sam, ça pouvait durer… Il était fatigué d’espérer. Il voulait des certitudes.
Mais on n’a jamais de certitudes avec ce genre de choses… si ?
Oui, il était un crétin, et il le regrettait.
Après tout ce qu’il lui avait dit, qu’il ne voulait pas être déçu une autre fois, et qu’il était sûr de l’être… après l’avoir vue le cœur brisé… Elle ne reviendrait jamais vers lui. Il avait été assez clair…

La porte de son appartement… ouverte ? Quelqu’un a pu y entrer ?
Martin sortit doucement son arme, et entra dans le salon. Sam était assise sur son divan. Elle l’attendait. Dès qu’il entra, elle se leva, les mains entrecroisées.

-Sam ! s’exclama-t-il, rangeant son arme tout en s’approchant d’elle. Je suis heureux de te voir !
-Vraiment, Martin ? Vraiment ? insista-t-elle en le regardant dans les yeux.
-Viens… je vais te montrer… répondit-il en l’embrassant tendrement.





EPILOGUE 2 (plus mûr, plus réfléchi rolles )


Il faisait bon. Peut-être même trop bon pour soirée de septembre.
Martin, une flûte à champagne à la main, et vêtu de son smoking noir, était accoudé à la balustrade. Il y a quelques jours, il aurait vraiment douté d’observer ce qu’il avait sous ses yeux…
Le mariage de sa cousine avait été parfait, mis à part les quelques bleus que Mike avait encore au visage, et qui allaient sans doute être immortalisé sur toutes les photographies. Tout ce qui importait ce soir, c’était qu’Allison soit heureuse. Et elle le semblait. Il y a dix minutes, elle dansait joyeusement avec Martin sur un rock endiablé, et maintenant, l’agent spécial la regardait danser avec son mari. Un peu plus loin, Jack et Vivian étaient en grande discussion avec son oncle. Danny avait déjà filé dans un coin du parc avec une jeune femme de la famille –de la belle-famille, Martin s’en était assuré… Samantha l’avait plutôt évité pour l’instant. Il faut avouer qu’il n’avait pas cherché non plus à la croiser. En réalité, il avait pas mal réfléchi depuis quelques jours, et…

-Martin ?

C’était Sam justement. Elle portait une longue robe, noire, comme toujours.

-Ca te dit, une petite ballade dans le parc ? continua-t-elle.
-Oui, bien sûr.

Martin déposa son verre sur la table la plus proche avant de la suivre. A mesure qu’ils s’éloignaient de la fête, l’air se faisait agréablement plus frais. Lorsqu’ils furent assez loin, Samantha se tourna face à lui :

-J’ai vraiment eu peur de te perdre, Martin, murmura-t-elle avant de l’embrasser.

* * *


Il n’aurait jamais pensé que cela lui arriverait.
Il avait toujours voulu Sam, depuis leur première rencontre. Lorsqu’il avait cru se rendre compte que Sam ne l’aimait pas, il avait préféré rompre toute relation, sachant qu’il allait souffrir…
Mais cette soirée là, elle s’offrait totalement à lui, lui avouant qu’elle l’aimait, qu’elle désirait réellement sortir avec lui. Elle avait même tenté de l’embrasser.
Seulement tenté.

FLASHBACK
-J’ai vraiment eu peur de te perdre, Martin, murmura-t-elle avant de l’embrasser.

Martin avait baissé son visage avant de reculer de quelques pas. Lorsqu’il regarda Sam avec son regard inquisiteur, magnifique dans sa robe de soirée, il réalisa qu’il n’y tenait plus finalement. Il ne tenait plus à l’enlacer, il ne tenait plus à l’embrasser…

-Sam, si tu savais comme j’ai pu rêver de ce moment… herm… Mais je ne sais plus trop où j’en suis… Je te voulais, tu ne me voulais pas, puis finalement, si. Et là, c’est moi…
-Tu veux dire que tu ne veux pas… ? Toute cette… déclaration que je t’ai faite… Tu ne ressens rien pour moi… ? reprit-elle de sa voix glaciale.
-N’agis pas comme ça, Sam, s’il te plaît… Je veux juste que tu comprennes que… que pour l’instant, je ne préfère pas.
FIN DU FLASHBACK


-Martin.
-Papa ? s'étonna l'agent en découvrant derrière lui son père.
-Fils, je voulais te féliciter… d’avoir mener à bien cette enquête pour retrouver Mike…
-Je ne la dirigeais pas, c’était Jack…
-…et pour avoir pris ce risque… insensé ! continua Victor. Tu sais, j’aimerais ouvrir une deuxième cellule pour s’occuper des disparitions à NYC, et j’ai pensé que tu pourr…
-D’autres personnes avec plus d’expérience et d’ancienneté devraient d’ab…
-Laisse-moi un peu terminer ! s’emporta le directeur adjoint du FBI. Je savais quelle serait ta réponse. Je souhaiterais juste que tu fasses… une sorte d’essai, que tu mettes en place la cellule. C’est une grosse responsabilité de quelques semaines, qui ne t’engage en rien pour l’avenir. Tu resterais à quelques bureaux de là où tu travailles habituellement. Tu pourras même nommer, avec mon accord bien sûr, un dirigeant pour cette cellule.
-Je ne s…
-Réfléchis, c’est tout ce que je te demande. Tu as prouvé dernièrement que tu étais capable de quelque chose. Je m’étais trompé sur toi.

Après avoir raccompagné son père auprès des convives, Martin s’arrêta au bord du lac. Il faisait nuit à présent. La fête battait son plein au loin.
Le vent fouettait son visage, un vent différent de celui ressenti en pleine ville. Celui-ci était plein de fraîcheur, de vigueur et d’audace.
Il ne savait pas pourquoi il se mettait à deviner ces choses idiotes à propos du vent. Peut être parce que tout ce qu’il avait vécu dernièrement, tous ces évènements… lui donnaient une envie de nouveau départ.
Nouveau départ… De bien grands mots. Mais ça lui plaisait.

Oui, il accepterait la proposition de son père.

- Martin Fitzgerald, te voilà ! murmura-t-il.


Vous vous en doutez, cet épilogue est plus enclin à une suite! Plein d'idées ont germées depuis dans ma ptite tête...
Quel épilogue préférez-vous ? Et une suite, ca vous dirait ? (si j'ai le temps, je ne promets rien, Attention ! dwarf )
avatar
histerik2Spidey
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 397
Localisation : NYC (enfin... j'aimerais bien !!)
Date d'inscription : 02/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  tre le Ven 27 Juin - 11:05

j'aime las 2 et oui je veut une suite
avatar
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 27
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  nonie1187 le Ven 27 Juin - 11:26

le 2 est super et une suite a cette fic c'est encore plus génial
avatar
nonie1187
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 678
Age : 30
Localisation : avec marty!!!!
Date d'inscription : 13/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://fbienfolie.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: COUSIN, COUSINE... (centrée sur Martin)... COMPLETE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum