La maison du bonheur

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Aller en bas

Re: La maison du bonheur

Message  Hio-Tin-Vho le Jeu 3 Jan - 15:03

nady a écrit:Bah, je croyais qu'il y avait une suite Mr. Green

pour une fois que je suis a jour dans ma lecture... Mr.Red Mr.Red

Trentes petites secondes que je la charge et je l'envoie.
avatar
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 33
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du bonheur

Message  Hio-Tin-Vho le Jeu 3 Jan - 15:23

Voici enfin la suite et fin de mon histoire.

Merci à tout coux et toutes celles qui m'ont suivi jusqu'au bout ce fut un plaisir de vous faire partager mon univers.

Je vais pendant un temps lire vos histoires et ensuite promis j'enverrais une nouvelle.

Bien sympathique elle aussi.

Voilà bonne lecture. Et pour la dernière une nouvelle musique. Pour vous mettre dans l'ambiance. Celle-ci il faut la télécharger.


http://www.megaupload.com/?d=WSCVR0X3

Dans la soirée du Lundi 2 Juillet 2007 Medical City

Chacun vivait son avenir comme il le voulait ou plutôt comme il le pouvait. Les choses avaient changer ça il en était sûr. Reste à savoir si c'était en bien ou en mal et surtout ce qu'il allait en rester.

New-York se faisait silencieux. Les New-Yorkais partaient pour d'autres destinations en voyage, ou en vacances et les quelques malheureux qui restaient se terraient dans leurs maisons archies climatisées.

Alors même là dans cette rue de Manhattan on pouvait de nouveau entendre le chant d'un rossignol qui n'avait pas été trucidé par la pollution ou des gosses un peu sadiques qui l'avait canardé à coup de pierres tirées d'un appartement.

Ils gardaient sa fenêtre ouverte, préférant ahérer tant bien que mal que faire tourner son moteur pour rien. Il portait une tenue qu'il n'aurait jamais revêtit durant son travail. Un complet blanc et beige, sans cravate et avec une chemise légère. Il avait même mis des tennis.

Bien évidemment ses filles et Anne n'étaient pas étrangères à cette tenue mais il dût bien vite reconnaître qu'elle était beaucoup plus agréable à porter surtout en cette saison.

Combien faisait-il de degré déjà ? 30 ou 33 il ne se souvenait pas de ce qu'avait dit le type à la météo avec son costume fushia et son sourire à faire attirer les pies voleuses tellement il brillait. En tout cas très chaud surtout au début de l'été. Il n'osait imaginer le début du mois d'août. Caniculaire. Très vite dans les journaux on signalerait la disparition de personnes âgées et de SDF. Mais qui s'en émoeuvrait ? Les personnes âgées c'était normal ils avaient bien vécu et les SDF on ne s'en occupait que l'hiver. L'été les soupes populaires fermaient et les touristes s'imaginaient que eux aussi étaient en vacance.

Mais l'agent spécial Jack Malone était bien loin de tout cela en ce moment. Lui pour l'instant restait dans sa voiture à regarder ce gamin qui avait réussi finalement. Il avait pédalé comme un fou mais il avait grimpé cette côte qui l'effrayait tant. Chacun sa victoire. Et puis à son âge qui n'avait pas eu les mêmes rêves, si simples et si essentiels à la fois.

Il quitta ensuite le gamin et son vélo pour regarder un marchand de glaces qui distribuait déjà les commandes aux gens. Il se demandait alors si ce n'était pas le même qui l'automne venant vendait des hots-dogs. Sans doute et tant mieux. En tout cas ces glaces semblaient appétissantes. Il se dit même qu'il en prendrait une au retour. À part bien sûr s'il se faisait déjà trop tard.

Car l'heure tournait qu'il le veuille ou non. Et à rester là dans sa voiture, sa Toyota garée en face, il ne faisait en définitif que retarder l'échéance. Il avait pourtant compris, il avait compris qu'il ne pourrait affronter la réalité seul, qu'il avait besoin d'aide et que même si tout ne tenait pas à cette histoire, son passé n'était pas étranger à son avenir et surtout à son présent.

Il avait non pas chercher à tourner la page, non il avait occulté cette phase de sa vie, comme si elle était honteuse, comme il ne devait surtout pas le révéler à quiconque et sûrement pas à ces proches. Il en parlait bien sûr, mais à demi-mot, et juste par des allusions. Chez les Malone on ne montre pas ses sentiments. On les cache. Oui mais voilà sa mère en était sûrement morte et son père lui avait au final oublier même ce que voulait dire le mot de sentiment, oublier aussi peut-être le nom de son fils avant de disparaître à son tour.

Jack se prit la tête dans les mains et la posa sur son volant. Il sursauta lorsque le klaxon se mit en route. Il fit alors peur au rossignol qui s'enfuit, au marchand de glaces qui en rata une et au gamin qui descendit de son vélo. Il s'excusa maladroitement et tout le monde repris ses occupations.

Un deuxième client sorti du cabinet. Il se dit que cela aurait pût être lui mais que ce ne fut pas le cas. Il reculait pour rien mais il le faisait.

Il avait mis la radio en route mais il ne trouva rien qu'il lui plaîse. Il y avait trop d'infos, trop de blabla. Même si parfois ou plutôt souvent il adorait cela, là il rêvait de musique calme et de belles paroles. Le reste l'épuisait. D'autant que là les rares musiques se résumaient à des rockeurs sous acides qui avaient une voix d'outre tombe ou des types qui avaient abusés de la boîte à rythme et se faisaient appeler DJ. Il désespérait que l'on appelle cela musique. Mais bon il était d'un autre temps aussi. Son temps à lui.

Alors il mit un disque et sans s'en apercevoir il glissa un disque de Anne. Elle avait ramener cela de France il y a pas mal d'années. Un CD qui avait fait un carton là-bas. Au hasard il mit sur une piste et pressa le bouton Play. Et finalement la musique lui plût. Il se détendit et finalement pris la résolution qu'il était temps d'y aller.

Il arrêta le CD mais la musique resta dans sa tête. Il sortit ensuite de voiture et mit son stenson que lui avait offert ses filles à Noël précédent. Et il se dit que cela lui allait pas trop mal. Il ferma sa voiture et marcha vers le trottoir d'en face.

Un instant il faillit même l'un des vieux cigarillos qu'il avait dans la poche de sa veste. Il les avaient retrouvés dans un placard oublié. Il se demandait même quand il les avait acheté ou qui avait bien pu les lui offrir. Mais finalement même pour compléter le personnage il choisit de ne pas se détruire la santé. Son cancer des poumons attendrait bien. Lui et les autres membres de son équipe avaient subi assez d'ennuis de santé pour le moment. Alors à la place il attrappa la boîte de cure-dents qu'il avait dans l'autre poche et en glissa un dans sa bouche. Il le fit rouler entre ses lèvres et le mordilla de temps en temps. Après tout c'était bien ses vacances à lui aussi.

À l'intérieur la salle d'attente était déjà vide et puis il n'était point homme à poireauter entre un dépressif et un schizophrène, tandis qu'un type ayant le syndrome de Gilles de la Tourette lui balançait des insanités. C'était en tout cas le tableau sûrement caricatural qu'il se faisait de ce genre de lieu.

En face la porte était entrouverte alors il se contenta de frapper avant d'entrer immédiatement sans mêmee que l'on l'y invite. À l'intérieur rien n'avait changer. Il faut dire aussi que cela faisait à peine deux semaines qu'il n'était pas venu. Elle, n'était pas là. Alors il l'attendit. Elle revint très vite et s'arrêta en le voyant en train de regarder les livres de la bibliothèque.

- « Dites dont c'est une manie chez vous ?
- Quoi donc avoir une curiosité maladive ?
- Non je pensais plutôt au fait d'arriver à des heures incongrues mais maintenant que vous me le dites votre curiosité me gêne aussi !
- Ah bon parce que vous n'êtes pas curieuse vous ?
- Un point pour vous. Bon alors vos cauchemars ont repris et c'est pour cela que vous venez me voir ? Dit-elle en se rapprochant de son bureau.
- Perdu. Ça va beaucoup mieux de ce côté là. Je dors de mieux en mieux à présent. Même si je garde un sommeil léger mais c'est le métier qui fait ça.
- Alors quoi c'est une visite de courtoisie ? N'allez pas dire que je vous manquais ?
- Vous ? Sûrement pas. Non en fait je me demandais si...
- Malgré tout on ne pouvait pas reprendre où on en était.
- Vous pouvez me laisser finir mes phrases, oui ? Bon, qu'est-ce je voulais dire. Voilà j'ai perdu le fil. Ça devait être quelque chose comme ça en fait.
- Je m'en doutais. Le fil de nos conversations ne pouvait pas être rompu.
- Alors on peut ?
- Jack vous venez ici quand vous voulez et si vous voulez plus venir c'est votre droit. Je suppose que vous voulez que l'on commence maintenant ?
- Si cela ne vous dérange pas ? Je suis plus libre en ce moment mais j'ai vraiment envie de parler.
- C'est tellement un exploit que l'on va faire un exception. Et puis mon mari parti pour un congrès j'avais rendez-vous avec Ally et un plateau-télé.
- Ally ?
- Ally Mc Beal l'avocate ? La série télée ?
- Non désolé je vois pas. C'est un programme pour les filles non ?
- Ah ça y est dès que ça à une pointe de romantisme c'est que pour les nanas.
- Attendez moi je l'ai jamais vu cette série et puis je suis pas vraiment pour cela.
- Bon allez asseyez vous. »

À force Jack avait fini par s'y habituer à cette psychiatre haute en couleur et ne se formalisait guère de son caractère bien trempé et de ses envolées car il savait qu'elle connaissait son métier. Et peu à peu il devait le reconnaître ces séances lui faisait du bien. Car elle avait un talent indéniable que peu de personnes ne faisaient preuve à ses côtés : écouter. Comme si rien que cela pouvait le libérer. Au bout du compte il découvrait que n'importe qui aurait pu l'aider à faire ce chemin. Elle était simplement plus expérimentée que les autres.

Et c'était peut-être aussi pour cela que la Mae continuait à recruter. Les gens qui la rejoignait n'avait qu'un but trouver leur voie. Et au delà de son caractère pervers et manipulateur, elle savait trouver les mots justes pour les rassurer, pour leur donner un peu de bonheur tout simplement. Car n'était-ce pas cela que l'on cherche tous. Une parcelle même infime, un instant de bonheur.

- « Bon de quoi voulez vous qu'on parle ?
- De ce que vous voulez.
- Ah non Jack vous n'allez pas recommencer !
- Bon d'accord mais promettez moi que l'on ne fera pas que cela ?
- Je peut pas promettre quelque chose dont j'ignore le contenu.
- Promettez moi !
- Bon d'accord. Promis.
- Je voudrais parler... de ma mère. »


FIN
avatar
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 33
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du bonheur

Message  sandy le Jeu 3 Jan - 22:41

bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom
avatar
sandy
Elève à Quantico

Nombre de messages : 255
Age : 44
Date d'inscription : 09/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du bonheur

Message  clara le Sam 5 Jan - 15:21

MY GOD!!!!!!!!!!

Cette fin est à la heuteur de sdsotute cette fic....géant

Tu m'as tiré les larmes tellement cette description du mal de être de Jack était prenant!!!!!

Il portait une tenue qu'il n'aurait jamais revêtit durant son travail. Un complet blanc et beige, sans cravate et avec une chemise légère. Il avait même mis des tennis.

Il doit être pas mal du tout comme ça

Les personnes âgées c'était normal ils avaient bien vécu et les SDF on ne s'en occupait que l'hiver. L'été les soupes populaires fermaient et les touristes s'imaginaient que eux aussi étaient en vacance

Question que je me suis souvent posée....c'est tellement vrai respect

Il avait non pas chercher à tourner la page, non il avait occulté cette phase de sa vie, comme si elle était honteuse, comme il ne devait surtout pas le révéler à quiconque et sûrement pas à ces proches. Il en parlait bien sûr, mais à demi-mot, et juste par des allusions. Chez les Malone on ne montre pas ses sentiments. On les cache. Oui mais voilà sa mère en était sûrement morte et son père lui avait au final oublier même ce que voulait dire le mot de sentiment, oublier aussi peut-être le nom de son fils avant de disparaître à son tour.

Magnifique ce passage bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom

Ally ?
- Ally Mc Beal l'avocate ? La série télée ?
- Non désolé je vois pas. C'est un programme pour les filles non ?
- Ah ça y est dès que ça à une pointe de romantisme c'est que pour les nanas.
- Attendez moi je l'ai jamais vu cette série et puis je suis pas vraiment pour cela

ptdr ptdr ptdr Papy Jack là ptdr ptdr

Je voudrais parler... de ma mère. »

Grandiose, c'est trés simple mais ça appelle à tellement de choses et c'est tellement symbolique pour le personnage respect respect respect respect respect respect respect

Encore une fic que j'ai dévoré, c'était géant, de bout en bout, tu as encore une fois réussi à nous plonger dans un univers assez particulier perso, j'aime beaucoup bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom

Et en plus tous ces morceaux de musiques du régal!!!!!!!!!!!!!

Bravo encore à toi et puis vivant qu'on puisse te relire
avatar
clara
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 8775
Age : 38
Localisation : sous la douche!
Date d'inscription : 21/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du bonheur

Message  Hio-Tin-Vho le Sam 5 Jan - 15:28

Merci pour tout mon ange pour toutes les jolies choses que tu as pu dire et qui me touche vraiment. Bon c'est vrai j'ai un univers particulier ce qui doit expliquer le nombre restreint de mes lecteurs mais bon c'est pas grave.

Et puis je suis content que les morceaux de musique t'ai plus. C'était ma petite touche perso.

Bon maintenant il va falloir que j'en écrive une autre. Encore du boulot en perspective.

Sinon j'ai adoré une chose que tu as dite.

clara a écrit:Bravo encore à toi et puis vivant qu'on puisse te relire

C'est un lapsus mais tellement beau. Vivant c'est aussi ça l'importance. Vivre et non pas survivre...

A toi milles baisers.
avatar
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 33
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du bonheur

Message  clara le Sam 5 Jan - 15:31

ptdr ptdr ha oui oups...un lapsus Embarassed Embarassed Embarassed

Et joliement raptrappé ptdr Wink merci
avatar
clara
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 8775
Age : 38
Localisation : sous la douche!
Date d'inscription : 21/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du bonheur

Message  nady le Sam 5 Jan - 18:32

Tres beau finish Hio!! bravobom bravobom bravobom bravobom

Cette façon de terminer sur Jack, c'est wouahou, c'était parfait et d'une grande justesse.C'est un personnage que j'apprecie énormement, torturé, enigmatique, et tu as su retranscrire tout ça à merveille!! respect respect respect respect respect respect

Et comme je te l'ai deja dit, ta description de la secte à l'air tres réel. Tu as su nous plonger dans cet univers!!

En bref c'était tres prenant et tres interressant!

J'espere avoir le plaisir de te relire et rentrer a nouveau dans ton univers.

Chapeau, mister Hio!!

bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom
avatar
nady
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1253
Age : 39
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 13/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du bonheur

Message  Hio-Tin-Vho le Sam 5 Jan - 18:59

Nady merci. Tout simplement merci.

Tu as l'une de mes lectrices fidèles.

Vache que ça fait plaisir d'avoir des fidèles. Et je dois dire que j'ai pris du plaisir à faire vivre mes deux personnages principaux dans cette fanfic Jack et Martin. Je les trouve un peu en retrait même si Jack est le chef donc c'était le but.

Concernant la secte je dois dire que j'ai beaucoup travaillé sur le sujet. J'ai dû lire environ plus d'une quinzaine d'ouvrages, parcouru des tas de sites internet et discuter avec des spécialistes. Je lis d'ailleurs encore des ouvrages sur le sujet mais cette fois-ci pour un article.

J'ai aussi même réussi à vous donner l'image la plus fidèle possible de Roanoke alors que chose incoryable je n'y suis jamais aller. Bien sûr c'est aussi une oeuvre de fiction mais il fallait être dans la réalité.

Bon je crois que vous allez m'avoir dans les pattes pour un moment car j'ai tout d'abord deux histoires sûres que je vais commencer à faire. Mon Dieu dans quoi je me suis engagé.

Allez merci encore.
avatar
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 33
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du bonheur

Message  Théana le Dim 6 Jan - 15:33

et voila j'ai tout lu, enfin relu pour le début et découvert pour la fin !!!!!

Une histoire ou effectivement on sent que tu t'es documenté sur les sectes car j'ai retourvé des "infos" que j'avais déjà lues (pas sous cette forme bien sur) dans des livres qui traitaient de ce sujet. Donc cela a conféré à ton histoire un fond solide et plus que crédible.

Avec des personnages assez fort dans leurs rôles même si je les vois pas toujours comme ça. Et un fil rouge conducteur Jack.

Et puis je pense que tu as laissé suffisamment de "portes ouvertes" pour faire une suite, notamment avec Martin qui ne sort pas indemne de cette infiltration.

en résume, j'ai beaucoup aimé, tant l'histoire que ton style d'écriture.

bravo mon petit Mr. Green
avatar
Théana
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 9841
Localisation : sous la couette, de préférence ...
Date d'inscription : 08/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du bonheur

Message  nathaloche le Dim 6 Jan - 15:46

oh là là quelle suite je m'étais toujorus demandé finalement où tu voulais en venir avec jack et là !!! la fin ne m'étonne pas et est sublime !!! respect respect respect respect respect respect respect respect respect

et toute cette histoire sur les sectes qui m'a autant effrayé affraid affraid affraid affraid affraid que fait marré avec nos deux cocos dan et vicking !!! ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr

et puis cette histoire de secte retrace tellement la terrible vérité de ce qui peut se passer dans de tels endroits !!! affraid affraid affraid affraid affraid

en tous les cas je le relis j'ai adoré lire cette fic et me suis régalé encore plus avec mes morceaux choisis en musique I love you

sinon ben félicitation et je sais que tu nous prépares déjà une autre fic du même accabie alors viiittteee !!! bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom
et c'est vrai que tu pourrais aisément nous faire une suite à cette histoire !!!

j'ai adoré merci hio et vivement le prochaine
avatar
nathaloche
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3996
Age : 44
Localisation : dans les bras d'enrique
Date d'inscription : 15/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://enriquemurcianoandnath.com/cariboost1/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du bonheur

Message  Hio-Tin-Vho le Dim 6 Jan - 17:38

Merci beaucoup les filles pour vos gentils messages et pour avoir pris la peine d'avoir tout lu.

Bon ben effectivement je voulais du Jack bien présent avec un grand ennemi, bien méchant, un vrai méchant.

J'avais fait tellement d'histoires où le méchant n'était pas si méchant que ça que pour une fois je me suis lâché.

Et puis je voulais un peu développer le Martin. J'avais fait auparavant des cycles avec Danny et Jack alors je voulais ici conclure le cycle sur Jack et ouvrir un avec Martin. Je pensais pas allez aussi loin que cela mais bon que voulez vous c'est comme ça.

Donc voilà.

Ensuite la documentation.

Je voulais pas raconter n'importe quoi et je voulais que ce soit bien fait et intelligent. Je ne voulais pas laissez faire n'importe quoi. C'est un sujet délicat et laisser la place à l'erreur et la fausseté je ne voulais pas.

Ensuite ce sont les musiques qui sont venues peu à peu. Je pense que je souhaitais créer une ambiance et quoi de mieux que cela.

En plus cela m'a permis de vous faire découvrir des artistes. J'espère que vous les retrouverez plus tard dans vos écoutes.

Bon je vais devoir commencer à écrire alors ?

D'accord...
avatar
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 33
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du bonheur

Message  sandy le Lun 7 Jan - 22:29

oh que oui !!!! Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red
avatar
sandy
Elève à Quantico

Nombre de messages : 255
Age : 44
Date d'inscription : 09/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du bonheur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum