No Bravery [ complète ]

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

No Bravery [ complète ]

Message  **Marine** le Dim 21 Oct - 11:59

Bonjour tout le monde !

Je vous présente ma deuxième fic WAT, No Bravery.

Genre : Général/Suspens/Drama/Romance...Mais on va dire Général pour simplifier mdr Very Happy
Pas de rating particulier


Ce n'est qu'une petite partie que je poste pour commencer... En tous cas j’éspère que la fic vous plaira Wink

bonne lecture!



***********




La sonnerie retentit pour la deuxième fois.
-ça va, j’arrive…grommela Sam, qui déambulait de sa chambre jusqu’à son entrée, les yeux tout papillonnants de sommeil. Après un périlleux parcours, et après avoir buté dans une petite table d’appoint qui décorait son hall d’entrée, elle atteignit la porte, qu’elle galéra sévèrement à déverrouiller au début. Après quelques secondes, elle arriva enfin à tourner la clé dans le bon sens, et ouvrit la porte.
Il se trouvait devant elle avec un regard étonné, mais a la fois détendu. Sam, les yeux plissés de sommeil dévisagea Danny avec difficulté.
-Mmm ?… s’étonna t-elle.
-Hum hum ! rétorqua Danny, lui faisant clairement comprendre dans son raclement de gorge qu’elle avait oublié quelque chose. Tout d’un coup, les yeux de Sam s’écarquillèrent, et elle passa une main sur son visage.
-Oh, non…soupira t-elle.
-Et si, rétorqua Danny, un peu amusé.
-Me dit pas que j’me suis rendormie après ton coup de fil… marmonna Sam sans même oser le regarder. Danny serra les dents.
-D’accord, je te le dit pas. N’empêche que c’est ce qu’il s’est passé, ma belle !
-C’est pas vrai…bougonna Sam dans un bâillement, en faisant quelques pas dans son entrée. Danny la suivit et ferma la porte de son appartement.
-Dis donc, d’habitude c’est moi qui est le rôle du gars bien lourd qui n’arrive pas à se réveiller le matin, et même au cours d’enquêtes en plein milieu de la nuit c’est toi qui venait me réveiller, pas l’inverse! raconta Danny, en lui tendant un regard étonné.
Elle se frotta les tempes et ne rétorqua rien.
-Sam, t’es sure que ça va ? lui demanda alors Danny.
-Mais oui, tout va bien, assura t-elle. J’ai juste enchaîné les nuits blanches ces derniers temps, et j’ai du sommeil en retard. T’inquiètes, je vais me dépêcher.
-Prends ton temps. Heureusement que je t’ai attendu qu’un quart d’heure comme un pauvre tout seul en bas avant de monter te chercher, ou j’aurais toujours pu t’attendre… fit il remarquer dans un sourire. Sam avait le visage dans les mains, visiblement très fatiguée.
-C’est pas humain de déclarer une disparition à 2heures du matin, aussi…râla t-elle.
-Presque trois heures maintenant… corrigea Danny en regardant sa montre. Sam cessa de se frotter les yeux, puis elle tendit un regard motivé à Danny.
-Donne moi cinq minutes ! lança t-elle, en se dirigeant vers la salle de bain.
-Pour toi je pourrais même aller jusqu’à six !
-Alors va pour six.
-Tu sais que j’adore ton pyjama ? lança l’agent Taylor un peu moqueur, en la toisant du regard. Samantha, qui portait un large pyjama en coton bleu ciel orné de petits nuages blancs, se retourna vers lui après s’être étudiée du bas de son pantalon jusqu’au col de son tee shirt.
-Vraiment? Quand j’en voudrais plus, fais moi penser à te le donner, rétorqua –elle avec un ton mordant et un regard malicieux. Puis elle s’engouffra dans la salle de bain qui se trouvait tout près du salon, et ferma la porte. Danny sourit, et se laissa tomber dans un fauteuil de son salon, s’apprêtant à étudier la décoration de la pièce pour patienter.



Jack déambulait comme un zombie dans le couloir désert qui menait à son bureau. Il n’y avait pas un chat, et les lieux étaient sombres. Ses yeux luttaient pour rester ouvert, et d’une démarche nonchalante, il marchait à deux à l’heure, sa veste sous le bras.
-Des problèmes de réveil, patron ? lança une voix amusée. Jack ouvrit un peu plus les yeux, et tourna la tête vers la voix. Vivian marchait de la salle des bureaux jusqu’à lui.
-Juste une question : qui a inventé les nuits d’astreintes ? lança t-il un peu grincheux.
-Probablement pas celui qui a inventé la bonne humeur…rétorqua Vivian dans un sourire.
-Là tu marques un point. Alors, qu’est ce qu’on a ? demanda Jack alors qu’ils arrivaient près des bureaux de sa petite équipe.
- Il s’appelle Zacharie Brenton, et il a huit ans, annonça Vivian en lui posant une photo du jeune garçonnet sur la table centrale. Jack la saisit et la dévisagea. Un petit garçon black à la tignasse crépu souriait de toute ses petites quenottes légèrement écartées, en short de football.
-Il vit avec son père, reprit Vivian, dans un quartier convenable, près de Manhattan. Il s’appelle…Adam Brenton, et il est en voyage d’affaire pour quelques jours alors il ne pouvait pas gardé son fils alors il l’a confié à Stacey Keanan, sa nounou attitrée depuis plusieurs années. Mais la baby Sitter qui devait le prendre a l’école vers seize heures hier après midi a d’abord cru que son père était venu le chercher, parce qu’elle n’était pas au courant de son voyage d’affaire, et ils se sont finalement tous les deux rendus comptes que le petit n’était avec aucun des deux, vers 23H, quand il a appelé pour prendre des nouvelles. Elle a alors paniqué, et a appelé tous les parents des petits copains de Zach’ en pensant qu’il était peut être invité à dormir et qu’elle aurait oublié l’info…Evidemment tu t’en doutes, ça n’a rien donné, ou nous ne serions pas la.
-Logique, remarqua Jack. Quand est ce que…
-La disparition a été signalée ? le coupa Vivian. Il acquiesça.
-Il y a une heure environ, par la police de quartier que la baby Sitter a alerté, répondit Vivian.
-Et ou est la…
-Là baby Sitter ? le coupa à nouveau Vivian. Chez les Brenton, et ne prends même pas la peine de demander, Danny et Sam doivent déjà y être, termina Vivian en fixant Jack dans les yeux. Celui ci fit la moue, presque admiratif.
-J’ai même plus besoin de poser les questions, c’est remarquable Viv’, plaisanta t-il.
-Et oui, que veux tu…Je ne suis pas ton meilleur élément pour rien, rétorqua t-elle dans un sourire, en s’éloignant. Café avec un nuage de lait pour te réveiller en douceur, je parie ! s’exclama t-elle sans même attendre de réponse.
-Qu’est ce que je disais…remarquable, répondit Jack dans un sourire, alors qu’elle était déjà loin. Puis il redevint sérieux et alla accrocher la photo du petit garçon sur le tableau blanc.
Zaccharie Brenton, petit afro-américain de huit ans, posait sur la photo avec un ballon de foot, et un sourire émerveillé.



Générique

Anthony Lapaglia

Poppy Montgomery

Marianne Jean-Baptiste

Enrique Murciano

Roselyn Sanchez

& Eric Close





a suivre Wink


Dernière édition par **Marine** le Lun 9 Juin - 20:24, édité 1 fois

_________________





avatar
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 29
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  Mali le Dim 21 Oct - 12:44

Yeaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !! bravobom bravobom Une nouvelle fic bravobom bravobom
Alors que dire de plus si ce n'est que ce début s'avère prometteur ! La scène de réveil de Sam est vraiment tordante coffee avec un Danny qui la taquine gentiment comme à son habitude !! Rrrrr j'adore 2love2 2love2
Et puis celle entre Jack et Viv est superbe aussi ! Laughing cheers
Ton style me plait toujours autant et le portrait que tu brosses des personnages est toujours d'une justesse déconcertante !! I love you I love you
Je n'ai plus qu'à dire : j'aime j'aime j'aime j'aime j'aime et ah oui j'aime ce début de fic !! Vivement la suite bravobom bravobom bravobom
avatar
Mali
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 35
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.livejournal.com/users/mali_marie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  Théana le Dim 21 Oct - 12:54

ouahou une nouvelle fic avec un enquête qui s'annonce pale comme j'aime quoi ptdr


et avec des pointes d'humour distillée qui sont un vrai régal

donc ya plus qu'à attendre la suite.... mais comme je déteste le verbe "attendre" Mr. Green

LA SUITE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
avatar
Théana
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 9841
Localisation : sous la couette, de préférence ...
Date d'inscription : 08/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  clairou74 le Dim 21 Oct - 13:34

sympa le début de cette fic!
avatar
clairou74
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 283
Age : 39
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 21/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://crea-ncis-fanfics.forumchti.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  Shaila le Dim 21 Oct - 13:44

cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers une new fic !!! j'adooooooooooore ! quand sam se met à penser qu'il lui manque quelque chose, je pensais à quelque chose de matériel... ptdr qu'elle ait oublié d'enfiler quelque chose par exemple !! la suittttee
avatar
Shaila
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1330
Age : 26
Localisation : In my dreams
Date d'inscription : 05/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  nathaloche le Dim 21 Oct - 16:56

cyclops cyclops cyclops cyclops une super nouvelle fic !!! et en plus pour mon plus grand bonheur tu commences par Dan et sam !!! dis moi le réveil a l'ai compliqué pour sam ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr dako dako dako dako dako dako

ce premier passage présage une fic que je vais adooorrrreeeerrrrr !!!

et jack et vivi ...trop fort !!

vite moi non plus j'aime pas le verbe "patienter" tongue tongue lol! lol!
avatar
nathaloche
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3996
Age : 44
Localisation : dans les bras d'enrique
Date d'inscription : 15/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://enriquemurcianoandnath.com/cariboost1/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  Sleepy Tinky le Lun 22 Oct - 14:12

Bon sang J'aime déjà!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je veut la suite!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Je fais bref' parce que je reprend les cours à 14H
avatar
Sleepy Tinky
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3302
Age : 26
Localisation : avec vous sur le forum^^'
Date d'inscription : 31/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  **Marine** le Lun 22 Oct - 22:15

Oh merci, merci, merci pour tous ces gentils commentaires I love you I love you I love you


Voici la suite! Et merci encore, ça fait vraiment plaisir Wink



Disparu depuis 12H


La maison des Brenton était plutôt petite, mais elle était chaleureuse. Danny regardait les cadres photos qui ornaient les étagères du salon, tandis que Sam, assise dans le canapé, interrogeait Stacey Keanan, assise dans un fauteuil en face d’elle. Seulement deux petites lampes d’appoints étaient allumées, et la nuit était encore noire dehors. Emmitouflées dans son châle en polaire, Stacey semblait perdue. C’était une jeune femme de presque 27 ans, au teint mate exotique, et aux yeux légèrement bridés, noirs et profonds. Ses long cheveux noirs retombaient sur ses épaules, tandis qu’elle regardait d’un air absent sa tasse de café, blottie entre ses mains. Samantha lança un petit regard à Danny, un peu plus loin dans la pièce, puis elle reposa son regard sur Stacey.
- J’en reviens toujours pas, avoua t-elle en fin d’une voix tremblante.
-Mademoiselle Keanan, je sais que vous êtes sous le choc, lui assura Sam, mais vous devez nous croire, plus vite vous répondrez à nos questions, et plus nous aurons de chances de retrouver Zacharie. Stacey sortit de ses pensées et acquiesça.
-Oui, bien sur…Je vous remercie de vous être déplacés si vite, d’ailleurs. Sam lui sourit.
-C’est notre boulot, vous n’avez pas à nous remercier.
-Je sais, mais… Vous voulez encore du café ? demanda t-elle en désignant la cafetière posée sur la petite table basse du salon.
-Non, merci, répondit Sam. Danny hocha la tête, niant à son tour. L’agent Spade sortit son stylo et son calepin.
-Vous nous avez dit que êtes passé prendre Zach’ à l’école, vers seize heure, c’est ça ?
-En fait, il était un peu plus d’et quart passé. Les enfants sortent à seize heure pile, mais j’avais un peu de retard parce que j’avais rendez vous à la banque, et vous savez ce que c’est, il y a toujours des tonnes d’attente…raconta Stacey.
-M’en parlez pas, lança Danny, en venant s’asseoir sur un autre fauteuil, non loin des filles. Stacey lui adressa un regard et un faible sourire, puis elle regarda à nouveau Sam.
-Je suis arrivée vers et quart, ou vingt, et je n’lai pas vu. Alors j’ai attendu un petit moment, parce que je sais qu’il aime bien s’amuser dans la cour avec, avant de rentrer à la maison. Mais lorsque j’ai vraiment réalisé qu’il n’était pas dans la cour, j’ai commencé à m’inquiéter, et je suis allé parler à sa maîtresse.
-Vous me donnez son nom ? demanda gentiment Samantha, prête à noter.
-Valentina Hopes.
-Merci.
-Elle vous a dit qu’elle l’avait vu partir ? demanda Danny. Stacey le regarda et hocha la tête.
-Non, elle ne savait pas ou il était. Mais j’ai fini par comprendre qu’il n’était plus à l’école, et je suis rentrée chez moi.
-Quoi…Ça ne vous a pas inquiétez plus que ça ? demanda Danny dans un regard étonné et un petit rire moqueur.
-J’ai cru que son père était venu le chercher ! ça lui arrive de passer prendre le petit, sans même me prévenir. Il est parfois distrait, pour ça. Mais c’est pour ça que je n’me suis pas inquiétée !
-C’est bizarre, fit remarquer Danny.
-Je sais que ça peut paraître bizarre, approuva Stacey. Mais on s’occupe bien de lui.
-Vous inquiétez pas, on n’en doute pas une seconde, répondit Sam. Et ensuite, chez vous, vous pouvez nous dire ce que vous avez fait ? demanda t-elle a nouveau.
-J’ai travaillé, je prends des cours d’économies et de managements. J’ai remis mes notes au clair, et j’ai regardé un film. Juste après, j’ai eu un coup de fil d’Adam.


Flash-Back



Le téléphone sonnait du salon, et Stacey, qui était partie se chercher un pot de glace dans la cuisine, mis quelques secondes avant d’arriver près du combiné.
-Allo ?
-Salut beauté !
-Hey, bonsoir monsieur l’étourdi !
-Etourdi ? sourit Adam, amusé.
-Tu sais très bien de quoi je parle, Adam, rétorqua t-elle en avalant une cuillérée de crème glacée au chocolat.
Adam sourit de plus belle, et regarda a travers la fenêtre de sa chambre d’hôtel.
-C’est vrai, je l’avoue ! J’aurais du te prévenir que je partais à San Diego pour trois jours.
Stacey sourit.
-Adam, chéri, je sais que tu adore faire des voyages avec Zach’, mais est ce qu’au moins tu trouves ça raisonnable de lui faire louper l’école trois jours d’affilé pour aller faire je ne sais qu…
-Pourquoi tu me parle de Zach ? je n’suis pas avec lui !
Le regard de Stacey devint grave, et elle laissa tomber sa cuillère par terre.
-Comment ça, il n’est pas avec toi ?
-Stace, je croyais qu’il était avec toi ! Tu devais aller le chercher et…
-Du calme, d’accord ? Il est peut être…oh mon dieu…murmura t-elle en s’affalant dans un fauteuil.
-T’es pas allée le chercher à l’école ? demanda Adam d’une voix profondément inquiète.
-Si ! Mais je l’ai pas vu, Adam, j’ai cru que c’était toi qui était passé le prendre, tu me fais toujours le coup sans me prévenir…
-Et comment voulais tu que je le prenne, je suis à San Diego depuis hier soir ! râla t-il.
Stacey, de son côté, se mit à pleurer, et il entendit ses suffoquement dans le téléphone. Il passa une main sur son front.
-Ecoute, pleure pas…Il est peut être allé dormir chez un copain, et on s’inquiète pour rien…
-J’espère…murmura Stacey.
-Y a les numéros des copains de Zach’, sur le frigo, à la maison. Tu veux bien y faire un et les appeler ?
-Evidemment ! répondit Stacey.
-Merci. On se rappelle, termina Adam avant de raccrocher. Stacey raccrocha a son tour, puis elle laissa couler quelques larmes de stress.
Fin du Flash-Back


Sam et Danny l’écoutaient toujours religieusement. Elle haussa les épaules.
-Ensuite je suis arrivée ici. J’ai appelé les familles de ses copains, et j’ai rappelé Adam. Il m’a dit qu’il prenait le premier avion, mais qu’il n’y en avait pas avant le lendemain matin. J’ai ensuite prévenu la police, qui vous a prévenue…
Sa voix tremblait déjà plus.
-Vous…Vous pensez que c’est un enlèvement, n’est ce pas ?
-Ça peut être plein de choses, répondit Danny. Vous ne vous rappelez personne qui s’intéressait à Zach ? Un voisin, n’importe qui…
Stacey hocha la tête, soucieuse.
-Zach est un petit garçon adorable. Tout le monde l’apprécie et s’intéresse à lui, parce qu’en plus il est très intéressant...Et je ne connais personne qui serait susceptible de lui faire du mal… Il rend des services, il est poli et très drôle. C’est vraiment un amour…
-Vous semblez tenir à lui…remarqua Sam, un peu attendrie. Stacey esquissa un sourire.
-Je l’adore. C’est vraiment mon rayon de soleil…faut me le retrouver, termina t-elle d’une voix rauque, les lèvres un peu tremblantes. Sam posa sa main sur sa cuisse.
-On va faire tout ce qu’on peut, promit –elle.
-Ça fait longtemps que vous êtes sa nounou ? demanda Danny.
-Oui, depuis qu’il a deux ans. Il est comme mon fils…
-Et sa mère ? vous ne nous avez pas encore parlé d’elle… Ses parents sont séparés ? demanda alors Sam. Stacey hocha tristement la tête.
-Helen, la maman de Zach’ est morte dans un accident de voiture, il y a six ans. Je m’occupe du petit depuis la mort de sa mère, j’aide Adam à l’élever. On se connaît depuis longtemps, lui et moi.
Sam termina de noter sur son petit carnet.
-Est ce que… Est ce que Zacharie aurait pu faire une fugue ? demanda Sam à Stacey. Celle ci hocha catégoriquement la tête.
-Non, il est heureux avec son père, et avec moi…Et puis, on ne fait pas une fugue a huit ans, si ?
Danny haussa les épaules, comme pour lui répondre.
-Il faut envisager tous les cas de figures, vous savez.
La jolie métisse hocha à nouveau la tête.
- Non. Pas Zach’. Il n’est pas comme ça. Et puis même! Ou serait –il allé, hein ? La ville de New York doit être la moins sécurisée du monde, aux yeux d’un enfant de huit ans…balbutia t-elle, sur le point de pleurer.
Danny et Sam échangèrent un regard, sceptiques tous les deux.



Disparu depuis 16H 30


Martin marchait sur le trottoir, les mains dans les poches. Il arriva devant une grande bâtisse en pierre rougie, et leva la tête pour observer le nom du bâtiment, écrit en lettres ferrées plus haut sur une façade. Il ne faisait pas très chaud et même un peu gris, pourtant Martin avait sorti ses lunettes de soleil, perchées sur son front, espérant secrètement que le soleil pointerait le bout de son nez, plus tard dans la journée. Après tout, il n’était que huit heures du matin.
-Ecole Santa Theresa…se murmura t-il a lui même, ravi de lire qu’il ne s’était pas planté d’endroit. Il ouvrit le portail et pénétra dans une cour bondées d’enfants. Il tenta de marcher et de se frayer un chemin à travers la population enfantine qui grouillait de partout. Il regardait loin devant lui, et ne remarqua pas tout de suite l’élastique à jouer vert pomme de trois petites filles, et il s’y prit les pieds. Les trois petites filles le regardèrent et pouffèrent de rire en voyant qu’il sursauta et qu’il se redressa le plus vite possible, tâchant de faire celui qui ne s’était absolument pas emmêlé dans l’élastique. Martin avait remarqué leurs rires et il se retourna vers elles dans un sourire qu’il leur adressa.
-Pardon les puces, s’excusa Martin en caressant la tête d’une des trois petites filles. Puis il continua sa route, un peu amusé lui même. Vivian, qui se trouvait près du préau, rigolait.
-Tu sais au moins que le but du jeu c’est de ne pas toucher l’élastique ? lui demanda t-elle, dans un grand sourire. Martin soupira et rangea ses lunettes de soleil dans sa veste.
-Je tâcherai de m’en souvenir, répondit Martin dans une esquisse de sourire.
Pour quand tu joueras avec tes filles, j’ai deviné ? sourit Vivian. Il lui fit de gros yeux ronds.
-Non tu vois, je crois que je n’suis pas prêt d’être père…fit remarquer Martin. Vivian pencha la tête et lui offrit un regard étonné.
-Qu’est ce que tu racontes, tu serais parfait, Marty ! assura t-elle. Martin se mit à rire, tout de même un peu touché par son compliment.
-Tu crois ? demanda t-il après quelques hésitations.
-Evidemment…ça serait bête de privé des enfants d’un père si parfait, qui en plus maîtrise parfaitement le jeu de l’élastique, tu ne crois pas ? lui demanda Vivian.
-Vu comme ça…rétorqua Martin. Bon et bien il ne me reste plus qu’a trouver leur future mère, je présume… enchaîna t-il, amusé.
-Ne me dit pas que tu as des problèmes avec ça quand même, un si beau garçon que toi, lança Vivian en rigolant. Martin baissa les yeux et sourit.
-Arrête, tu vas me faire rougir…
-Ah, bah c’est déjà fait, rétorqua t-elle en posant un doigt sur sa joue. Il esquiva doucement et rigola.
Une femme rouquine arriva vers eux.
-Excusez moi…Agent Johnson, c’est ça ? demanda t-elle.
-Oui, c’est moi même, et voici l’Agent Fitzgerald.
Martin la salua d’un petit mouvement de tête.
- Vous êtes Valentina Hopes ? demanda Vivian. La femme d’une quarantaine d’année, acquiesça.
-Oui, c’est bien moi... Désolée de n’être pas descendue plus tôt, je préparais ma classe pour la journée… On m’a dit que vous vouliez me posez quelques questions ? demanda l’institutrice, assez étonnée.
-C’est au sujet de Zacharie Brenton. D’après ce que l’on m’a dit, vous êtes son institutrice.
-Effectivement…Il y a un problème avec Zacharie ? demanda la rouquine, en fronçant les sourcils.
-Madame Hopes, Zaccharie a disparu, répondit calmement Martin. Elle fronça de plus belle les sourcils.
-Pardon ?
-Il a quitté l’école hier après midi, et n’a pas été revu depuis. Est ce que vous l’avez vu quitter l’école hier après midi ? demanda Vivian. Valentina Hopes sembla réfléchir, puis elle hocha la tête.
-Non, je n’ai rien vu. Je fais sortir mes élèves de leur salle de classe, mais ils se rendent tous seuls dans la cour. Vous avez interroger les surveillants ? Ils ont peut être vu quelque chose…suggéra Valentina.
-Oui je l’ai fait, mais ils ne l’ont pas vu partir. Est ce que vous avez remarquer des troubles dans le comportement de Zacharie ces derniers temps ? renchérit Vivian.
-Des troubles dans le comportement de Zacharie ? Rien ne me vient à l’esprit ! C’est un petit garçon discipliné, travailleur et très serviable.
-Pas de chute de sa moyenne ? proposa Vivian en haussant les épaules. Elle hocha la tête.
-Il a toujours eu de très bonnes notes… Attendez, pourquoi me posez vous toutes ces questions…vous pensez qu’il s’est enfui parce qu’il n’allait pas bien ?
-On n’en sait rien encore… Vous, vous pensez qu’il aurait pu s’enfuire ? lui demanda Martin.
Elle hocha catégoriquement la tête.
-Oh non, pas lui…
-Vous semblez bien convaincue…Est ce que vous lui connaissiez des problèmes de famille ? demanda à nouveau Martin. Valentina soupira.
- Il y a eu la mort de sa mère, survenue il y a six ans…Mais il était trop jeune, et c’est assez triste à dire, mais il ne se rappelle presque plus d’elle. Malgré ce drame, il n’a pas eu de trouble comportemental après ça, c’est un petit garçon équilibré, vous savez.
-Et avec son père, ça se passe bien? demanda Vivian. L’institutrice acquiesça dans un sourire .
-Il est très lié avec son fils, et la mort de sa femme les a beaucoup rapproché.
-Vous ne pensez donc pas qu’il aurait pu fuguer… en déduit Martin.
-Je n’ai jamais entendu parler d’un quelconque problème avec son père, ou même Stacey, la jeune femme qui l’élève. Et puis, c’est un petit garçon intelligent… Il ne serait jamais parti à l’aventure sans argent et juste avec ses affaires d’école !
Elle marqua une pause et Vivian et Martin échangèrent un regard qui en disait long. L’institutrice chercha leur regard à tour de rôle.
-Vous pensez qu’il s’est fait enlevé c’est ça ? Oh mon dieu…mais par qui ? s’indigna Valentina en portant sa main sur sa bouche.
-On est encore sur de rien, madame…Mais c’est une hypothèse envisageable. Est ce que vous pouvez nous rendre un service ? demanda Vivian en notant quelque chose sur son calepin.
-Bien sur ! rétorqua t-elle.
-Voilà, expliqua Vivian. Si vous pouviez demander discrètement aux camarades de Zach’ s’ils n’ont pas vu ou remarquer quelque chose, à la sortie des cours, hier…
Elle acquiesça.
-Bien sur, ce sera fait.
-Bien évidemment il faudrait garder sa disparition secrète pour les enfants, c’est inutile de les effrayer, ajouta Martin.
-C’est évident, rétorqua Valentina en jetant un coup d’œil à cette cour remplie de vie, de cris et de rires enfantins. Je vous tiens au courant rapidement, ajouta t-elle en croisant les bras, un peu rafraîchie par l’air de ce matin là.
-Merci, répondit Vivian dans un sourire. Puis Martin et elle s’éloignèrent de l’institutrice. La cloche sonna alors, et tous les enfants se dirigèrent, plus ou moins motivés vers le préau ou aurait lieu le rassemblement, après avoir ramassés leurs cartables. Vivian remarqua un petit garçon qui se frottait les yeux, encore tout fatigué. Elle lui sourit.
-Ça me rappelle les fois ou j’amenais Reggie à l’école…tu vois ce petit bout de chou qui se frotte les yeux? C'était son portrait craché...Ah, que le temps passe vite ! soupira t-elle. Martin lui sourit.
-Sois pas nostalgique Vivian, dit toi que tu revivras très bientôt des moments comme celui là, quand tu amèneras tes petits enfants à l’école ! Vivian écarquilla les yeux.
-Très bientôt ? Si tu veux mon avis, vu comme Reggie est pressé et comme il se sent concerné par la question, il y a de forte chances pour que tu ais des petits enfants avant moi… rétorqua t-elle en ouvrant le portail. Martin la toisa quelques secondes avec un grand sourire et hocha la tête en rigolant.

_________________





avatar
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 29
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  nathaloche le Mar 23 Oct - 7:58

marine , marine marine !!! cheers cheers cheers cheers cheers

j'ai dévoré ta suite...cette enquête sur le petit Zaccharie est excellente et nous met auant dans l'angoisse que tes perso !!! affraid affraid affraid affraid affraid hein hein hein hein hein

et sam et dan qui enquête ensemble 2love2 2love2 2love2 2love2 et en prime un super martin-vivi pour nous mettre du baume au coeur dako dako dako dako dès le petit matin !!!
Martin je suis sur aussi qu'il serait un pèe excellent !!! bounce bounce bounce bounce
merci merci !!! respect respect respect

faut la suite de toute urgence maintenant !!
avatar
nathaloche
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3996
Age : 44
Localisation : dans les bras d'enrique
Date d'inscription : 15/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://enriquemurcianoandnath.com/cariboost1/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  Théana le Mar 23 Oct - 20:48

moi aussi j'ai dévoré

t'as pas encore Very Happy un bout ???
avatar
Théana
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 9841
Localisation : sous la couette, de préférence ...
Date d'inscription : 08/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  Sleepy Tinky le Mar 23 Oct - 20:54

nathaloche a écrit:j'ai dévoré ta suite...cette enquête sur le petit Zaccharie est excellente et nous met auant dans l'angoisse que tes perso !!! affraid affraid affraid affraid affraid hein hein hein hein hein

Je ne dirait rien de plus c'est vrai et puis voila quoi... On se croirait vraiment sur notre canapé devant la télé je te jure la réflèxion de Viv' et puis le reste l'interrogatoire de la bb sitter exellent...

ET puis tout quoi!! bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom

nathaloche a écrit:et sam et dan qui enquête ensemble 2love2 2love2 2love2 2love2

Je vais sûrement casser la baraque à quelqu'un ou me faire taper mais à notre plus grand désespoir elle pour D/E hein afraid pascontent rgrrr

Bref'! Remarque elle est tjrs pas arriver!!! tongue Mais elle l'a mis dans le générique!!! nuagenoir

S'a m'empèche en rien que j'aime bcp ta fic!!! thumright thumleft miammiam

nathaloche a écrit:faut la suite de toute urgence maintenant !!


J'avoue!!! Boulet On va former une team Boulet avec com' cap'taine lol! Patou siffle
avatar
Sleepy Tinky
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3302
Age : 26
Localisation : avec vous sur le forum^^'
Date d'inscription : 31/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  Mali le Mer 24 Oct - 22:36

Ah yeaaah ! Cette suite me ravie !! bravobom bravobom bravobom Mr. Green L'enquête débute fort, une chose est sûre, on ne sera pas au bout de nos surprises et j'adore ça !! Mr.Red
Toujours fan Marine de ta fic, les scènes Marty, Vivi sont adorables et impeccables, tout comme Tinky, j'ai l'impression de me voir dans un épisode de WAT, c'est tellement bien écrit. Tu arrives à nous tenir en haleine, chapeau la miss !! bravobom bravobom
Et puis bon, Sam et Danny qui bossent ensemble c'est plutôt agréable ! rolles Mr.Red

J'espère que la suite ne tardera pas trop, je suis pressée de découvrir comment tout ceci va se dérouler rolles et surtout si ce petit Zaccharie s'est fait enlevé où a disparu volontairement, ce que je doute quand même... What the fuck ?!?
Bravo encore à toi bravobom bravobom
avatar
Mali
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 35
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.livejournal.com/users/mali_marie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  nathaloche le Jeu 25 Oct - 14:13

EUH MARINE ELLE EST OU LA SUITE ?
avatar
nathaloche
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3996
Age : 44
Localisation : dans les bras d'enrique
Date d'inscription : 15/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://enriquemurcianoandnath.com/cariboost1/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  Shaila le Jeu 25 Oct - 14:45

2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 marty et vivian sont tout mimi !!! etmoi je veux quelque chose ent re sam et danny Mr.Red Mr. Green Mr.Red Mr. Green cette enquête estv raiment très bien décrite ! j'attends la suittttttee
avatar
Shaila
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1330
Age : 26
Localisation : In my dreams
Date d'inscription : 05/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  **Marine** le Jeu 25 Oct - 15:45

Rooo Merci beaucoup pour tous vos adorables commentaires!! Je suis contente si vous trouvez ça réaliste, j'essaie de rester le plus possible fidèle à la série...

Pour réagir au fait qu'il y ai Roselyn au " générique" de ma fic lol, effectivement j'aurais du mal à en écrire une sans elle parce que d'une part je l'adore, j'adore aussi Elena et j'adore encore plus l'équipe des 6 2love2 Et je me rends bien compte que je suis quasiment la seule mdr mais c'est pas grave, je reste quand même fidèle à mes convictions : Vive Elena I love you
Mais je comprends que vous puissiez ne pas l'aimer! Il faut de tout pour faire un monde Wink



Anyway, merci pour tous vos commentaires, ça fait vraiment plaisir !

Et voila une petite suite...


*******



Disparu depuis 17H


Jack était dans son bureau. Lunettes de vue sur le nez, il semblait passionné par un document, lorsqu’on frappa à sa porte.
-Entrez, se contenta t-il de dire, sans même relever la tête. Elena poussa la porte vitrée et entra dans le bureau du patron. Elle tenait un café dans la main, et son manteau sous l’autre bras.
-Désolée, Jack. Je sais que j’ai pas été présente pour l’enquête, mais je n’ai vraiment pas pu me libérer plus tôt, expliqua t-elle. Il la dévisagea et ôta ses lunettes qu’il jeta délicatement sur son bureau.
-Te tortures pas, on est tous sur l’affaire, y a pas de problèmes.
Elena acquiesça, tout de même encore un peu embêtée. Jack soupira et se cala dans le dossier moelleux de son fauteuil en cuire.
-Alors, ce procès en appel ? lui demanda t-il alors, en espérant qu’elle se confie. Elena releva les yeux vers lui, et s’asseya doucement sur la chaise en face de son bureau. Elle haussa les sourcils et soupira.
-Grâce à leur décision, l’autre demeuré va pouvoir revoir sa fille quelques jours par mois tout ça parce que son psychanalyste a assuré a la cour qu’il en aurait besoin pour se reconstruire et tourner la page… raconta Elena d’une voix blasée. Jack soupira à son tour.
-Et on dit que la médecine est une chose sérieuse….plaisanta t-il. Elena acquiesça, moins souriante.
-Je le déteste.
-Je sais. Et quelque chose me dit que si Maria avait kidnappé les filles, je l’aurais aussi dans les dents… lança Jack pour détendre un peu l’ambiance. Elena le fusilla du regard mais finit par lui sourire un peu.
-Vous vous croyez drôle, patron ?
Jack fit une petite moue.
-Ça m’arrive, rétorqua t-il dans un sourire. Allez, t’en fais pas. Tu sais aussi bien que moi qu’il est incapable de lui faire du mal.
-Je sais, Jack. Et je sais aussi qu’elle l’a pardonné et qu’elle aime trop son père, mais je revois sans cesse le kidnapping, j’y peux rien.
-Ça, j’imagine que tu ne fais pas exprès de te le rappeler pour le plaisir… répondit t-il.
-Pas vraiment, non… je me demande qui de nous deux a fait le plus de cauchemars sur le sujet…. ajouta t-elle, pensive.
-Mmmm…J’en suis à 39. Et toi ?
Elena ne put s’empêcher de rire à cette autre plaisanterie.
-Et je me demande aussi qui de Danny Taylor ou de Jack Malone est le plus drôle…plaisanta Elena.
-Et tu hésites encore après ça ! lança t-il dans un sourire très modeste. Elena lui sourit et resta silencieuse quelques secondes.
-En tous cas merci pour ton soutien, avoua t-elle.
-Quand tu veux, assura t-il dans un petit mouvement de tête.
Elena lui souriait toujours. Après quelques secondes, elle passa une main dans ses cheveux et soupira.
-Enfin, c’est pas la fin du monde…Alors, ou en est on avec l’enquête ?
Jack attrapa une photo du petit garçon et la tendit à Elena.
-Il s’appelle Zaccharie, et a disparu à la sortie de son école. On a aucune pistes sérieuses pour le moment même si on penche pour l’enlèvement. On a mis en place un numéro vert à la disposition des témoins, et les flics bossent sur les témoignages.
Elena dévisagea la photo intensément.
-Comment tu as dit qu’il s’appelait ? Zacharie ? Jack acquiesça d’un mouvement de tête.
-Tu le connais ? demanda t-il, très étonné. Elena avait toujours les yeux sur la photo.
-Non, enfin je crois voir qui c’est… si c’est bien celui que je pense, c’est un camarade à Sophie. Il est a l’école catholique Santa Theresa, c’est bien ça ?
-Dans le mile.
Elena reposa la photo sur le bureau de Jack.
-Oui, c’est bien lui, assura t-elle en fixant le boss. Jack acquiesça en haussa les épaules.
-Bon, et ta fille le connaît bien ? Elena hocha la tête.
-Je pourrais pas dire, mais on est pas très proche avec ses camarades d’école, à cet âge là…Je les vois parfois traîner ensemble aux récrés, rien de plus…expliqua Elena.
-Le monde est petit, fit remarquer Jack. Elena acquiesça.
-Et laisse moi deviner, la piste de l’enlèvement pédophile est privilégié, hein ? lança t-elle blasée.
-En tous cas celle de l’enlèvement tout court, répondit Jack, aussi blasé qu’elle.
-Enlever des enfants, il n’y a rien de plus lâche… s’indigna Elena dans un soupir. Elle se rappelait sans cesse la frayeur qu’elle avait ressenti lorsqu’elle avait appris le kidnapping de sa fille.
-On va le retrouver, et l’ordure qui a fait le coup avec. Et s’il s’agit d’un pédophile, tu peux être sur qu’il ne rôdera plus autour de l’école de ta fille.
Elena reprit la photo dans sa main.
-J’ m’inquiètes surtout pour lui, répondit –elle en regardant le cliché avec tendresse. Je ne l’ai vu que quelques fois, et c’est un gentil petit garçon, termina t-elle dans un faible sourire.
-Qu’est ce que tu veux…Y a vraiment des pourris, fit remarquer Jack, alors qu’on frappa à son bureau.
-Entrez, lança t-il en tournant la tête vers la porte, en même temps qu’Elena.
L’homme, un autre agent du service, passa sa tête dans l’encornure de la porte.
-Agent Malone, Adam Brenton vient d’arriver. Il est en salle d’interview numéro deux.
-Merci, rétorqua Jack en se levant. L’agent en question laissa la porte entrouverte, et quitta le couloir.




-Monsieur Brenton, le salua Jack en entrant dans la salle d’interview, suivit d’Elena. Ce bel afro-américain à la peau café au lait, d’une trentaine d’année, se leva, et serra les mains de Jack et d’Elena.
- Je suis l’agent Jack Malone, et voici l’Agent Elena Delgado.
-Enchanté, rétorqua Adam.
-Bonjour, fit Elena lorsqu’il lui serra la main.
-Je vous en prie, rasseyez vous, lui proposa Jack. Adam se rasseya, et Elena et Jack prirent place, en face de lui.
-Vous avez des nouvelles de mon fils ? se dépêcha de demander Adam, une lueur d’espoir dans les yeux.
-Malheureusement pas encore, répondit calmement Jack. Adam soupira et passa une main dans ses cheveux.
-C’est pas vrai… murmura t-il.
-Ecoutez, on va tout faire pour le retrouver...
-Alors au lieu de parler au futur, qu’est ce que vous attendez pour le faire ! rétorqua Adam, agressif. Puis il ferma les yeux et inspira profondément.
-Excusez moi…
-On comprends votre inquiétude, assura Elena. Mais il va falloir répondre à nos questions pour nous aider à le retrouver…Dites moi, qu’est ce que vous faisiez à San Diego pour trois jours ? demanda t-elle en parcourant des yeux la feuille de résumés des détails que Jack et les autres avaient déjà récoltés.
-J’ai trouvé un travail de superviseur de chantier, une opportunité en or, et on a besoin d’argent, alors j’ai foncé.
-Vous faîtes souvent ça ? demanda Jack.
-J’ai pas de boulot fixe, si c’est ce que vous voulez savoir. Mais je me débrouille.
-Donc vous êtes parti à San Diego sur un chantier, résuma Jack en regardant sa feuille. Et vous n’aviez pas prévenu Stacey Keanan de votre départ ? Pour être sur qu’elle s’occupe de votre fils ? demanda Jack, en relevant les yeux vers lui, étonné. Adam hocha la tête, d’un air désolé.
-Stacey s’occupe de lui tout le temps. Lorsqu’elle est avec lui, elle vit à la maison. Et puis j’étais sure qu’elle s’en occupait, parce que ça m’arrive de partir en semaine sans prévenir. Je suis quelqu’un d’assez débordé, et de plutôt étourdi… j’oublie parfois de la prévenir, et je sais qu’elle déteste ça. Mais a chaque fois que je suis parti sans prévenir, elle a toujours été là pour Zach’, et ça n’avait jamais posé de problème, assura Adam.
-Il y a quelque chose entre vous deux ? demanda alors Jack. Adam fronça les sourcils.
-Non ! Mais de toute façon, qu’elle rapport ça aurait avec la disparition de mon fils ? demanda t-il, sur la défensive. Jack termina de noter un mot sur sa feuille, puis il releva les yeux vers lui.
-C’est juste quelques questions de routine, assura t-il. Vous semblez avoir confiance entre cette fille, reprit l'agent Malone.
-J’ai entièrement confiance en Stacey. Elle a toujours été la pour Zach, depuis la mort brutale de sa mère il y a six ans.
-Vous m’en voyez désolé, assura Jack, compatissant.
-Et moi donc…
-Qu’est ce qu’il s’est passé, si vous me le permettez? demanda Elena.
-Accident de voiture, répondit Adam. Notre fils n’avait que deux ans, et Stacey l’aime comme une mère…Elle est un peu plus qu’une baby Sitter pour lui.
-J’imagine, rétorqua Elena. Désolée pour la question qui va suivre, mais c’est le protocole… Est ce que vous avez des ennemis, des personnes qui auraient pu s’en prendre directement à Zacharie ? demanda –t-elle. Adam hésita une seconde, puis hocha la tête.
-C’est ridicule…Non je..
-Personne qui pourrait vous en vouloir ? précisa Jack.
-Pour quelle raison ?
Jack haussa les épaules.
-J’nen sais rien, mais ça peut être n’importe quoi…Quelqu’un qui savait que vous partiez pour trois jour à San Diego, et qui en a profité pour chercher Zach’ avant que Stacey n’y aille… expliqua Jack.
-Non, ça ne tient pas debout…assura Adam, soucieux.
-Vous ne vous êtes pas pris la tête avec quelqu’un récemment ? Réfléchissez…
Adam hocha la tête.
-Non désolé, je ne vois rien.
Jack en nota une courte phrase sur son bloc.
-Et concernant Stacey, reprit –il, est ce qu’elle ramène du monde chez vous, lorsqu’elle garde Zach’ ? Le père du jeune disparu hocha la tête.
-Je vous l’ai dit, elle vit chez moi la plupart du temps…Elle a le droit de ramener qui elle veut !
-Vous ne vous rappelez personne d’un peu bizarre, ou d’assez proche d’elle, qui aurait pu s’en prendre à Zach ? demanda l’Agent Delgado.
-Pourquoi s’en prendre à Zach ? s’énerva Adam en plantant son regard dans celui d’Elena. Elle haussa les épaules.
-Il n’y a jamais de motif qui valent la peine pour l’enlèvement d’un enfant, vous savez. Mais si enlèvement il y a eu, étant donné qu’ils sont toujours ensemble, ça pourrait venir d’elle, expliqua Elena. Adam hocha la tête.
-Non, pas Stacey. C’est une fille bien. Elle ne laisserait jamais quelqu’un de douteux s’approcher de Zach. Et puis arrêtez, je ne supporte pas d’entendre ce mot, " enlèvement "… marmonna t-il en passant une main sur son visage.
-Comme je vous comprends, murmura Elena. Soudain le visage d’Adam se crispa.
-Attendez une minute…
-Vous vous rappelez quelque chose ? lui demanda Jack.
-Stacey m’avait dit, une fois, que son ex fiancé lui avait reproché de trop s’occuper de Zach’, et d’avoir mis fin à leur histoire à cause de lui… Il était tellement malheureux qu’elle m’a dit qu’il l’avait même menacé.
-Menacé comment ? reprit l'Agent Malone.
-J’en sais pas plus.
-Et c’était il y a combien de temps ? demanda Elena.
-Je dirais environ un mois, mais je ne sais plus exactement, rétorqua Adam. Vous croyez qu’il a pu…
-Son nom ? le coupa Jack.
-Curnan…Drew Curnan.



( désolée pour cette partie Jack/Elena mais bon, c'était pour faire plaisir aux Jack/Elena Shippers ( c'est à dire moi mdr) je sui trop faaaaan du pairing 2love2 Mr.Red )


Je me rattraperais pour la suite avec les autres Wink

_________________





avatar
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 29
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  Théana le Jeu 25 Oct - 16:42

bon tu sais que......

mais sinon c'était très bien écrit comme d'hab avec toi bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom

et j'attend la suite de l'enquête avec impatience Mr. Green


j'adore aussi Elena et j'adore encore plus l'équipe des 6
No soucy, tu sais nul n'est parfait rolles ptdr ptdr

trève de plaisanterie tu as raison de suivre tes convictions, nous on te suivra quand même mais si parfois je fermerais les yeux afraid ptdr
avatar
Théana
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 9841
Localisation : sous la couette, de préférence ...
Date d'inscription : 08/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  **Marine** le Ven 26 Oct - 2:52

Théana a écrit:
trève de plaisanterie tu as raison de suivre tes convictions, nous on te suivra quand même mais si parfois je fermerais les yeux afraid ptdr


mdr comme c'est gentil de me suivre quand même Mr. Green Non sérieux, j'me rends compte de l'effort que ça doit être, j'tassure et j'en suis très reconnaissante lol Wink

Merci pour ton com' Théana I love you

_________________





avatar
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 29
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  **Marine** le Dim 28 Oct - 1:19

Voila la suite!!

J'ai pas mal avancé je peux donc me permettre de poster une partie!

La deuxième scène de cette partie est dédicassée à tous les nostalgiques de l'équipe à l'ancienne Wink ( et je sais qu'il y en a...)

Bonne lecture! I love you


******


Disparu depuis 19H

-Jamais je n’ai touché à ce gamin! assura Drew Curnan, qui se trouvait en salle d’interrogatoire, en jetant la photo de Zacharie sur la table.
-Ça va faire vingt minutes qu’on est la, et que je vous assure que vous perdez votre temps…Je ne savais même pas qu’il avait disparu ! ajouta t-il, en tendant un regard implorant à Elena. Cette dernière était seule à l’interroger. Le regard dur, et très stoïque, elle le fixait. C’était un jeune homme au teint pale, aux cheveux noirs bouclés, et aux très beaux yeux bleus.
-Mr Curnan, arrêtez moi si je me trompes, mais vous en vouliez à Stacey de se consacrer au petit Zacharie Brenton, et vous l’avez formellement menacée de prendre des mesures, si elle ne revenait pas vers vous. C’était il y a quinze jours. Je le sais, on lui a demandé, termina Elena. Alors j’aimerai bien que vous m’expliquiez de quel façon vous comptiez prendre des mesures…En enlevant le petit ?
-Vous rigolez ? s’étonna t-il dans un rire. Elle ne sourcilla pas.
-Est ce que j’ai l’air de rigoler ? répondit –elle froidement. Il leva les yeux au ciel.
-Prendre des mesures, ça voulait dire tout faire pour la reconquérir !
-Comme c’est mignon, sourit –elle, moqueuse.
-Je vous assure ! J’en avais assez qu’elle passe son temps avec l’autre et son morveux. Mais…
-L’autre et son morveux ? Vous semblez les apprécier dite moi…le coupa Elena. Il soupira.
-C’est une façon de parler. Comment voulez vous que je le prenne, je sais que Stace lui fait les yeux doux…Mais ce n’est pas parce que je suis jaloux que c’est moi qui ait touché au petit ! rétorqua t-il.
-Peut être mais c’est tout de même un mobile, répondit Elena.
-Tout ce que je voulais, c’était simplement essayer de la reconquérir, je vous assure.
-Et comment ? demanda Elena dans un regard étonné.
-Vous avez vraiment besoin de ce renseignement dans un but professionnel ? s’étonna Drew en fronçant les sourcils. Elena le fixa.
-Vous voulez peut être prendre ma place ? lui proposa t-elle avec une pointe d’ironie, en lui tendant son stylo et son bloc.
-Bon, très bien…Si vous voulez tous savoir, on s’était pas mal éloigné depuis notre rupture, et je voulais essayer de la convaincre à passer du temps avec moi, lui offrir des cadeaux, ses fleurs préférées, lui cuisiner ses plats préférés…c’était ça, prendre des mesures ! expliqua t-il. Elena fit la moue.
-Affligeant de banalité mais la plupart du temps efficace, Casanova… plaisanta t-elle. Et alors, vous les avez prises, ces mesures ? Il hocha la tête.
-La seule fois ou je suis allée la voir, elle m’a envoyé bouler, alors j’ai renoncé.
-Vous m’en voyez désolé, rétorqua t-elle, en réprimant son sourire. Dites moi, ou étiez vous hier après midi, aux alentour de seize heure ?
-J’étais au travail.
-Jusqu’à quelle heure ?
-Vingt heures environ.
-Et vous bossez dans quoi ?
-Je tiens un café, sur Park Avenue.
-Certains membres de votre personnel pourraient nous confirmer que vous travailliez bien, hier après midi ?
-Evidemment. Vous n’avez qu’à vérifier.
Elena lui offrit un grand sourire.
-Mais on va le faire, assura t-elle en lui tendant son bloc et son stylo.
-Vous me donnez l’adresse ?
Il attrapa le stylo qu’elle lui tendait et écrivit les renseignements demandés, alors qu’elle le dévisageait. Il releva les yeux vers elle et lui tendit le bloc, qu’elle lui prit sèchement des mains.
- Gracias, dit –elle en se levant. Oh, et en attendant que je vérifie tout ça, je vous demanderai de m’attendre gentiment ici, ajouta t-elle.
-Quoi, je suis en garde à vue ? s’exclama Drew avec un air surpris. Elena ouvrit la porte.
-Mais vous êtes très perspicace, en plus ! répondit –elle dans un ultime sourire. La porte se referma derrière elle, et Drew, seul dans la salle, soupira.


Jack était dans le couloir, observant la scène à travers la vitre teintée. Il se retourna, entendant les pas d’Elena se diriger vers lui.
-Bon, je doute que ça soit lui, lui avoua Elena.
-Il a un alibi qui tient la route, rétorqua Jack, qui n’avait rien loupé de la scène.
-Même sans cet alibi, regarde le, lui ordonna t-elle gentiment en regardant par la vitre. Jack tourna alors la tête vers la vitre, comme elle venait de le faire.
-Ce type a une tête de crétin amoureux, mais pas celle d’un kidnappeur d’enfant, assura Elena. Jack tourna la tête vers elle et la fixa, étonné.
-C’est que t’es physionomiste, j’suis épaté ! Il a effectivement une tête de crétin, rétorqua t-il. Elle lui sourit.
-Je vais tout de même vérifier son alibi, histoire qu’il ne poireaute pas trois heures, expliqua t-elle en prenant la direction du couloir opposée à celle qu’il allait emprunter une seconde plus tard.
-Très bien, lança t-il en la regardant s’éloigner quelques secondes. Puis il reposa ses yeux sur Drew.




Jack arriva dans la grand salle des bureaux, vers le petit coin de son équipe. Vivian et Martin étaient autour de la table, recouverte de téléphones et de papiers en tout genre. Non loin d’eux, Danny et Sam étaient à leurs bureaux respectifs. Ils semblaient tous plongés dans le travail, Martin et Sam étant pendus au téléphone, et Danny et Viv’ semblaient captivés par la paperasse qu’ils avaient chacun sous leurs yeux.
-Quel calme, ici ! Je suis impressionné… J’ai même pas besoin de vous surveiller, plaisanta Jack, presque fier d’eux.
-T’as vu comme on est sage ? lança Danny, sans même quitter les yeux de ce qu’il lisait.
-Très bien, merci, lança Martin en raccrochant un des téléphones. Et encore un témoignage qui ne mène nulle part, soupira t-il en raillant le numéro de son bloc note.
-T’en est a combien ? lui demanda Sam, de son bureau, le téléphone sur l’oreille.
-Cinquante. Et j’ai justement décidé qu’a cinquante appel, je faisais une pause café ! s’exclama t-il en posant son stylo et en s’apprêtant à se lever.
Au même moment, l’un des trois téléphones disposé sur la table se mit à sonner, et Martin regarda Jack, anticipant ce qu’il allait lui dire.
- Je crois que tu la feras à cinquante et un, lui lança Jack dans un sourire. Martin se rasseya en acquiesçant, puis il décrocha.
-C’est marrant, je crois aussi…Fitzgerald.
Vivian leva les yeux de sa feuille et fit signe à Jack d’approcher, d’un petit signe de la main.
-Viens voir ça, lui demanda t-elle gentiment, en lui montrant la feuille qu’elle tenait.
Jack se rapprocha et posa ses mains sur le dossier en cuire de la chaise de Vivian.
-Qu’est ce que c’est ? demanda t-il.
-Le témoignage d’une personne, qui nous a appelé. Elle prétend avoir vu un petit garçon ressemblant à Zacharie monter dans une voiture noire.
-Ou ça ?
-Devant l’école, à la sortie. Et d’après elle, il semblait consentant. Elle n’a pas vu la personne qui se trouvait au volant, mais est presque sur qu’il s’agissait d’un quatre quatre, pour la voiture. Une marque japonaise.
-Japonaise…répéta Jack. Danny, tu t’occupes de…
-L’avis de recherche, c’est comme si c’était fait, rétorqua Danny en attrapant sa souris.
-Essai aussi de faire une liste de ce genre de bagnoles, et voir s’il n’y en a pas qui ont été volées, ou ce genre de chose… lui proposa Jack.
Danny tourna la tête vers lui avec de gros yeux ronds.
-Une recherche sur une voiture japonaise qui pourrait être n’importe ou et à n’importe qui? Dis, t’a rien de moins précis ? lança ironiquement l’Agent Taylor.
-Ajoute qu’elle est noire, ça t’aidera déjà beaucoup plus, lui répondit Jack sur le même ton.
-Attends un peu, notre témoin m’a donné les deux premiers chiffres de sa plaque d’immatriculation…expliqua Vivian en se levant et en lui apportant un papier. Danny cessa de regarder Jack puis adressa a Vivian un grand sourire, en lui prenant le papier des mains.
-Merci Viv’, y en a au moins qui m’aident ici…termina t-il en offrant un regard amusé à Jack.
-Qui t’aident, qui t’aident, c’est vite dit…repris ironiquement Jack.Rechercher un quatre quatre noir de marque japonaise, avec seulement les deux premiers numéro de la plaque, laisse moi te dire que tu vas quand même bien t’amuser, ajouta t-il en s’asseyant autour de la grande table.
-La tu marques un point…répondit Danny en entreprenant la recherche sur son ordinateur.
-Ou en est la piste sur Drew Curnan ? demanda Vivian à Jack, en se rasseyant à sa place, à coté de lui.
-Elena vérifie son alibi. Mais je pense que sa photo n’a pas sa place sur le tableau des suspects.
-Et bah ça en ferait un de moins, rétorqua Vivian. Martin raccrocha.
-Les gars, c’était Valentina Hopes, l’institutrice du gamin, commença t-il en plantant son regard dans ceux de Jack et Vivian. Elle a parlé à ses élèves et nous envoie ceux qui souhaitent témoigner. Y avait pas mal d’enfants dans la cour, et elle voudrait qu’on leur parle.
-On nous les amène ? demanda Vivian. Martin acquiesça.
-Oui, une patrouille de police s’en charge. Tu t’en occupes, Viv’ ? Après tout tu sais t’y prendre mieux que moi avec les gosses. Vivian le fusilla du regard.
-Ne remets pas ça sur le tapis, Fitzgerald. Il sourit, étant sur qu’elle allait réagir comme ça.
-Mais j’accepte cette mission avec plaisir, répondit t-elle ensuite.

Le regard de Jack se déplaça jusqu’à Sam. Assise devant son bureau, elle faisait balancer sa chaise à roulette pour patienter, et jouait avec son stylo, distraitement, le combiné du téléphone toujours scotché à l’oreille. Elle bailla intensément et cela n’échappa pas à Jack.
-Dis donc, Sam, tu veux peut être qu’on t’apporte un oreiller ? lança t-il dans un petit sourire. Elle tourna la tête vers lui et leva les yeux au ciel.
-Excellent idée, Jack ! Tiens pourquoi pas celui planqué dans ton bureau ? rétorqua t-elle en lui lançant un regard qui en disait long. Il lui fit de gros yeux ronds puis esquissa un autre sourire.
-Bonne mémoire, Spade, ajouta t-il discrètement après quelques secondes, en échangeant avec elle un regard complice. Puis il baissa les yeux et se racla la gorge.
-En tous cas, ça va bientôt faire une bonne centaine d’années que j’suis en attente…reprit Sam en s’empêchant de bailler à nouveau.
-Rien que ça, rétorqua Martin.
-Sans rire, je vais vraiment finir par m’endormir vu la musique motivante qu’on me passe pour patienter !
-Ma-dre-mi-a… lança la voix de Danny. Sam fut la première a tourner les yeux vers lui, imitée de près par les trois autres.
-Qu’est ce qu’il y a mon frère ? lui demanda Martin.
-Il n’y a que 326 4x4 noirs correspondant aux critères recherchés, dans l’Etat de New York…
-Au moins tu sais comment tu vas occuper ta journée, lui lança Jack.
-Moi qui avait peur de m'ennyer...plaisanta Danny.
-Tu sais Jack, reprit Vivian, les flics penchent pour l’enlèvement pédophile, et ils nous ont appelé pour nous signaler qu’un pédophile fiché avait été aperçu dans le quartier de l’école de Zach’, hier après midi. Elle souleva quelques papiers et retrouva la photo de l’homme, recouverte sous la paperasse de la table. Jack la prit dans ses mains.
-C’est lui, expliqua Vivian.Georges Malkovich, 56 ans, remis en liberté conditionnelle il y a un mois. Il est allé régulièrement a tous ses contrôles judiciaire après sa libération, exceptée hier ou il n’y est pas allé, et…
-Et je pari qu’il est aujourd’hui introuvable, la coupa Jack.
-Tu paries bien ! rétorqua Viv. Martin qui avait écouté leurs propos, hocha la tête.
-Oui mais le seul truc qui cloche avec ce type, c’est qu’il a été exemplaire depuis sa sortie, et que son psychanalyste a assuré après avoir étudié son suivi, qu’il ne récidiverait pas, cita Martin en lisant un rapport.
Jack pouffa de rire.
-Tu crois les psys maintenant ? La plupart du temps, ils ont acheté leur diplôme sur e-bay et sont complètement à côté de la plaque, lança t-il.
-Je crois que Lisa serait contente de t’entendre, rétorqua Martin sur un ton ironique.
-J’ai dit la plupart du temps, Martin. Et puis, elle est pas obligé de savoir que j’ai dit ça, ajouta Jack dans un regard évocateur adressé à l’Agent Fitzgerald. Ce dernier esquissa un sourire.
-Moi je crois que Martin a raison, annonça Vivian. C’est vrai, après tout ce type a été inculpé à l’époque pour quatre viols sur des jeunes filles de 12 à 14 ans, mais il ne les a jamais enlevées…Et puis, si on affine tout ça, Malkovich n’a pas de voiture noire, mais un pick up vert. Jack considéra ces arguments, puis fit une petite moue.
-Il a très bien pu en voler une, supposa t-il. On peut être pédophile et voleur de voiture…
Viv’ grimaça, sceptique.
-Très bien, merci ! J’arrive. annonça Sam à son interlocuteur téléphonique, avant de raccrocher rapidement. Elle se leva et s’approcha du petit comité.
-Ecoutez ça, la voisine des Brenton a vu Adam se battre avec un homme dans son jardin, il y a trois jours, et ça n’avait pas l’air d’être une simple querelle de voisinage…Ils en seraient venu aux mains, termina t-elle en lançant un regard suspicieux à Jack. Il lui répondit par un petit mouvement de tête.
-Va la voir.
Sam acquiesça à l’ordre de son supérieur hiérarchique, et retourna à son bureau chercher son manteau.
-Martin, puisque tu voulais faire une pause, tu n’as qu’a l’accompagner ! proposa Jack en regardant Martin.
-C’est pas vraiment l’idée que je me faisais d’une pause…renchérit l’agent Fitzgerald dans un petit sourire, dans le but de provoquer gentiment Samantha.
-Et bien tu viens quand même, rétorqua cette dernière lorsqu’elle repassa près de la table, en lui mettant un " gentil " coup de poing dans le bras histoire de réagir à sa petite pique. Danny n’avait rien loupé de la scène et pouffa de rire. Martin tourna la tête vers lui pour partager ce petit moment de complicité avec celui qu’il considérait comme son frère, puis rapidement, il se leva et partit d’un pas énergique sur les traces de l’Agent Spade.

Jack les regarda partir un peu amusé aussi, puis il se retourna vers Vivian et Danny. Il prit une profonde inspiration et se leva.
-Quand à moi, je vais m’entretenir avec le père du bout’chou. Mon petit doigt me dit qu’il n’a pas été d’une honnêteté irréprochable lorsqu’il nous a affirmé n’avoir de problèmes avec personnes… Vous me tenez au courant, pour la voiture, et pour Malkovich.
-Bien reçu, Chef ! lança Danny, les yeux rivés sur son écran.
-Bien sur, rétorqua plus calmement Vivian, déjà replongée dans la paperasse. L’un des trois téléphones de la table se remit à sonner, et elle décrocha.
-Johnson?



à suivre...

_________________





avatar
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 29
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  Mali le Dim 28 Oct - 17:14

Aaaah Marine, je me régale, je me régale toujours autant. bravobom bravobom bravobom Tu as une telle facilité pour croquer les personnages que j'en suis toute admirative !! respect respect Les différentes interactions entre chacun sont réellement appréciables, les petites répliques humouristiques, les piques lancés à chacun sont extras !! bravobom bravobom
J'aime toujours autant ta fic ! L'histoire de l'enlèvement me rappelle un peu l'épisode Manhut (que j'aime beaucoup soit dit en passant rolles ). Je suis curieuse de découvrir vers quelle piste ou dénouement nous emmènes-tu !! rolles
Je viens seulement de remarquer qu'Elena n'est pas présente dans la scène que tu as écrite... ptdr J'ai honte de ne pas avoir fait directement le rapprochement avec ta dédicace à tous ceux qui sont nostalgiques de l'équipe à 5... afraid En même temps, c'était sympa I love you Mais je ne suis pas contre à ce qu'Elena revienne, elle manque quand même un peu à l'équipe... rolles
avatar
Mali
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 35
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.livejournal.com/users/mali_marie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  **Marine** le Dim 28 Oct - 17:38

Mali a écrit: Mais je ne suis pas contre à ce qu'Elena revienne, elle manque quand même un peu à l'équipe... rolles

Pourquoi ai-je l'étrange impression que cette remarque est totalement ironique? ptdr Mr. Green

Mali, Mali...ton commentaire fait trop plaisir I love you I love you I love you ! ça fait vraiment chaud au coeur Wink...Merci !!

_________________





avatar
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 29
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  Mali le Dim 28 Oct - 20:06

**Marine** a écrit:Pourquoi ai-je l'étrange impression que cette remarque est totalement ironique? ptdr Mr. Green
ptdr Rhooo non, pourquoi tu dis ça ! Je ne peux plus être sincère quand je parle d'Elena maintenant ? rolles
avatar
Mali
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 35
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.livejournal.com/users/mali_marie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  **Marine** le Dim 28 Oct - 20:32

Mali a écrit:
**Marine** a écrit:Pourquoi ai-je l'étrange impression que cette remarque est totalement ironique? ptdr Mr. Green
ptdr Rhooo non, pourquoi tu dis ça ! Je ne peux plus être sincère quand je parle d'Elena maintenant ? rolles

Bon bon, très bien! Alors on va dire que tu étais sincère et que tu aimes bien Elena Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green

Et ça, ça me fait ruuuudement plaisir en plus Very Happy

_________________





avatar
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 29
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  Mali le Dim 28 Oct - 21:09

**Marine** a écrit:Bon bon, très bien! Alors on va dire que tu étais sincère et que tu aimes bien Elena Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green

Et ça, ça me fait ruuuudement plaisir en plus Very Happy

Ben oui, je l'aime bien...Dans ta fic je l'aime beaucoup en tous les cas ! rolles
J'ai aussi un coeur Marine, Crying or Very sad tu le sais ça, tu le sais au moins ? ptdr ptdr
avatar
Mali
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 35
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 30/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.livejournal.com/users/mali_marie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  **Marine** le Dim 28 Oct - 21:23

Mali a écrit:
J'ai aussi un coeur Marine, Crying or Very sad tu le sais ça, tu le sais au moins ? ptdr ptdr

En tous cas tu vas finir par m'en convaincre a dire toutes ces gentillesses sur Elena Mr. Green ptdr

_________________





avatar
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 29
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  **Marine** le Mar 30 Oct - 2:17

Voila la suite Wink



********

La salle à dispositions des familles des disparues se trouvait près du bureau de Jack, et lorsque ce dernier traversa le couloir pour la rejoindre, il remarqua, à travers les stores, Adam Brenton et la jolie Stacey Keanan en pleine conversation. Le regard suppliant que tendait la jeune femme au père de la petite victime ne laissa pas Jack indifférent. Quand au père de Zach’ il semblait tourmenté.
-Adam, l’appela Stacey, nerveuse. Jack ouvrit la porte, et Stacey sursauta presque.
-Excusez moi, lui adressa Jack en voyant qu’il lui avait fait peur.
-Agent Malone, vous avez des nouvelles ? s’empressa de lui demander Adam en se rapprochant de lui. Il s’entortillait les mains de stress, et ça n’avait pas échappé à Jack.
-On a quelques pistes mais je ne peux pas vous en dire plus pour le moment, rétorqua Jack en le fixant dans les yeux. Puis il lança un regard vers Stacey, qui regardait distraitement ses pieds, les bras en croix.
-Mademoiselle Keanan, est ce que ça va ? demanda t-il. Stacey releva les yeux vers lui et acquiesça doucement.
-Oui, ça va, assura t-elle d’une petite voix. Jack pris sa réponse en considération, puis il offrit un regard plus dur à Adam.
-Monsieur Brenton, je peux vous reparlez en privé ? lança Jack, sans trop lui laisser le choix. Adam sembla surpris et fronça les sourcils. Mais il acquiesça.
-Bien sur, répondit –il. Jack entrouvrit la porte, prêt à sortir.
-Si vous voulez bien me suivre, dit –il à Adam, avant de regarder Stacey. Mademoiselle, je vais demander à ce que l’on vous apporte quelque chose à boire, lui adressa t-il.
-Merci, répondit –elle de sa petite voix fébrile. Elle semblait stressée et extenuée. Elle échangea un dernier regard difficilement interprétable avec Adam, puis il passa devant Jack, qui prit soin de refermer la porte, se demandant bien ce qu’il pouvait se tramer entre les deux.



-Vous m’avez menti en assurant n’avoir eu de conflit avec qui que ce soit ces derniers jours, et laissez moi vous dire que j’ai horreur qu’on me mène en bateau, avoua froidement l’Agent Malone, méprisant presque du regard Adam, assis devant lui.
-Je comprends pas.
-Mais je vais vous expliquer ! rétorqua Jack en haussant le ton. Vous m’avez caché votre interpellation plutôt musclée avec un homme devant chez vous il y a trois jours alors que je vous avez formellement demandé si vous n’étiez pas en conflit avec des tiers, s’énerva Jack. Cela faisait à peine trois minutes qu’ils s’étaient rendu en salle d’interrogatoire, que Jack explosait déjà. Adam fronça durement les sourcils.
-Qui vous a parlé de cette dispute ? demanda t-il.
-On s’en fou de qui nous en a parlé, répondit –il sèchement. Ce que je constate c’est que ça a l’air de vous embêtez que nous soyons au courant… Pourquoi ? Et pourquoi ne jugiez vous pas important de nous en parler, hein ? lui lança froidement Jack.
-Parce que ce n’était pas important ! rétorqua Adam, sur la défensive.
-Ici c’est moi qui décide de ce qui est important, c’est clair ? s’énerva Jack en tapant du poing sur la table. Ce geste refroidit Adam, qui ne rétorqua rien tout de suite, un peu intimidé.
-Je suis désolé, j’ai oublié de vous en parlez.
-Ben voyons.
-Je vous assure agent Malone, ça n’était tellement pas mémorable comme incident, que j’ai oublié. Depuis la disparition de Zach’ j’essai de me rappeler tout ce qui pourrait être vraiment important pour vous aider, mais vous ne voyez pas que je suis complètement paniqué, bordel ? s’énerva t-il les lèvres tremblantes.
-C’était qui, l’homme ? répondit froidement Jack en ignorant ces dernières paroles.
-Je n’en sais rien, lui avoua Adam dans un soupire.
-Vous n’en savez rien ? Alors un type se pointe dans votre jardin et vous frappe, et vous ne savez pas qui il est ? résuma Jack, d’une voix plutôt agressive.
-Non ! Je ne l’avais jamais vu avant. J’étais dans mon jardin, devant la maison, quand il est arrivé…

Flash Back
Adam venait de claquer la portière de sa voiture, et de remonter la petite allée qui menait à son perron. Il s’arrêta prendre le courrier dans sa boîte au lettre, lorsqu’une main se posa sur son épaule. Surpris, il se retourna. Un black chauve balafré plus grand et baraqué qu’Adam le fixait d’un œil menaçant.
-Je peux vous aider ? demanda Adam, un peu surpris.
-Et comment ! rétorqua l’homme. J’étais derrière vous, sur la route, et vous m’êtes rentré dedans !
-J’vous demande pardon ?
-J’ai un pain sur ma voiture, sur l’aile gauche ! Et c’est une voiture neuve, vous pourriez pas faire attention en conduisant ?
Adam fronça les sourcils.
-Ecoutez, excusez moi, j’étais distrait. L’homme pouffa de rire.
-J’en ai rien a faire moi ! Je veux simplement que vous sachiez que ça va pas s’arrêter là ! grogna t-il.
-Du calme, mec ! C’est qu’une voiture, rétorqua calmement Adam sur un ton un peu moqueur.
-Ne m’appelle pas mec, petit rigolo, gronda l’homme tout en le frappant au visage. Un crochet du droit. Adam recula et porta ses mains à sa mâchoire.
-Non mais vous êtes cinglé ? s’énerva t-il, en constatant qu’il saignait à la gorge.
-J’aime pas qu’on se foute de moi, assura l’homme en le pointant avec son index.
-Tirez vous de chez moi ou j’appelle les flics ! le menaça Adam.
-Ça va, je m’en vais, assura l’homme en le fixant une dernière fois d’un regard mauvais. Mais vous aurez des nouvelles de mon assurance, ajouta t-il en quittant le jardin.
Fin du Flash-Back


-Et c’est tout, termina Adam. Il est parti, et je ne l’ai jamais revu. Jack se racla la gorge.
-Donc, en résumé, un type que vous ne connaissez absolument pas vient vous voir dans votre jardin et vous colle une mandale parce que vous avez égratigné la peinture de son nouveau cabriolet ?
Adam soupira et ne répondit rien, le regard fuyant.
-Pourquoi est ce que j’ai du mal a vous croire ?
-Je vous dit la vérité.
-Vous savez que je peux exiger que vous passiez au détecteur de mensonge, ajouta Jack, qui ne le croyait toujours pas.
-Mais enfin pourquoi est ce que vous vous acharnez contre moi ? Vous ne faites rien pour retrouver mon fils, mais vous faites tout pour me rendre coupable de je ne sais quoi ! s’énerva t-il.
-Peut être de l’enlèvement de votre fils, supposa Jack en le fixant dans les yeux. Adam lui adressa un regard dégoûté.
-Comment est ce que vous pouvez dire ça…
-C’est simple. Vous me dissimulez des infos, votre histoire ne tient pas debout, votre fils a disparu et votre attitude me paraît pas tout à fait franche… Voilà comment je peux vous dire ça.
-Mais vous n’allez quand même pas croire que j’ai pu touché à mon fils !
-Peut être que ce type l’a fait.
-Non, c’est impossible.
-Je croyais que vous ne le connaissiez pas, railla Jack.
-Justement ! Pourquoi aurait –il touché à Zach ? balbutia Adam.
-Pour se venger de votre incident, peut être…Et après tout vous ne le connaissez pas…donc vous êtes incapables de me dire si oui ou non ce type a pu faire du mal a votre fils. Ou peut être encore connaissiez vous ce type mais vous refusez obstinément de me dire la vérité, pour une raison que j’ignore encore…
Adam leva les yeux vers Jack.
-Quoi, commença t-il après quelques secondes de silence, vous êtes entrain de me dire que je connaîtrais son ravisseur et que je saurais par conséquent ou se trouve mon fils à l’heure qu’il est? demanda Adam, complètement paumé.
-C’est vous qui l’avez dit, corrigea Jack. Adam hocha la tête et se caressa les tempes.
-Stop, arrêtez avec votre lavage de cerveau. J’en peux plus.
Jack le fixa sans sourciller. Adam ferma les yeux, tâchant de reprendre ses esprits, puis il ouvrit les yeux et son regard dur se planta dans celui de Jack.
-Vous savez quoi, Agent Malone ? reprit Adam en devenant agressif, je pensais que l’on était du même côté, vous et moi. Et que vous feriez tout ce qui est en votre pouvoir pour retrouver Zach…
-C’est le cas, le coupa Jack.
-Non ! démentit Adam. Vous préférez me faire passer pour un salaud qui aurait enlever ou fait enlever son fils, et je trouve ça cruel…Mais après tout, ça ne m’étonne pas du FBI, rétorqua t-il, moqueur. Je suis déjà le kidnappeur de mon fils d’après vos petites magouilles à la con, hein ?
Jack ne rétorqua rien et soupira bruyamment, en faisant quelques mètres dans la salle. Puis il revint vers Adam.
-Ecoutez…je vais mettre votre comportement de pauvre abruti sur le compte de la fatigue et de l’émotion, c’est compréhensible. Alors vous savez quoi ? je vous laisse un quart d’heure pour reprendre vos esprits, et je reviens. Et si vous ne coopérez pas à mon retour, je peux vous assurer que vous aurez du mal à marcher à la sortie de cet interrogatoire. Est ce que j’ai été clair ?
-Vous menacez de me tabasser, maintenant ! s’exclama Adam un peu amusé. Vous n’avez pas le droit.
Jack le fixa froidement, sans démentir.
-Considérez ça comme une de mes petites magouilles à la con, comme vous le dites si bien… répondit –il froidement en quittant la salle. La porte claqua derrière lui, et la tension était encore électrique, dans la salle d’interrogatoire numéro un.




Disparu depuis 22 heures


Annie Miller, une soixantaine d’année, était la voisine d’Adam Brenton. Cette petite femme aux cheveux bouclés frissonnants ouvrit sa porte d’entrée. Devant elle, Samantha Spade et Martin Fitzgerald, venus l’écouter sur les détails de la fameuse dispute d’Adam avec on ne savait trop qui.
- Bonjour, Agent spécial Sp…
-Vous êtes la jeune femme que j’ai eu au téléphone, je parie, la coupa Annie.
-Heu…Oui, c’était moi, répondit Sam.
-J’ai reconnu votre voix. Elle est magnifique. Sam échangea un regard avec Martin et sourit.
-Heu…merci. Voici l’Agent Fitzgerald, on est venu écouter votre version des faits, expliqua gentiment Sam.
-Vous avez vu un homme avoir une discussion mouvementée avec Adam, c’est ça ?
Elle acquiesça.
-Est ce que vous avez vu son visage ? demanda Martin.
-J’étais loin et je n’avais pas mes lunettes, mais j’ai bien entendu ce qu’ils disaient parce qu’ils parlaient fort…

Flash Back
Annie était à son évier, épluchant des carottes et des pommes de terre. La fenêtre qui se trouvait au dessus de son évier était ouverte, et elle remarqua que des voix à l’extérieur et non loin de chez elle, semblaient se disputer depuis déjà pas mal de temps. Curieuse, et soucieuse qu’il y ait une querelle grave, elle posa son éplucheur sur le plan de travail, et se dirigea au salon, ou sa fenêtre donnait directement sur le jardin de son voisin Adam Brenton, ou les voix semblaient provenir.
Elle vit Adam, et un autre homme. Black, grand, qui semblait en colère.
-Adam , tu peux pas faire ça, s’énervait l’homme.
-Je t’ai déjà dit que je ne veux plus être mêlé à tout ça ! C’est fini pour moi, toutes ces conneries, rétorqua Adam, se rapprochant de sa maison.
-Toutes ces conneries ? Tu ne disais pas ça y a encore un an.
-Mais tout à changé en un an, répondit Adam en se retournant vers lui.
-Mais enfin qu’est ce qui a changé ! s’énerva l’homme. Tu es pareil qu’il y a un an. On est ensemble depuis longtemps, dans cette histoire. Et tu sais qu’on comptait sur toi. On a besoin de toi !
Adam hocha catégoriquement la tête.
-Non, désolé, faudra vous débrouiller sans moi. J’ai eu un déclic. Tout ce qu’on a partagé, ça appartient à une période noire de ma vie, et tu sais très bien que j’étais déprimé à cette époque…Maintenant c’est terminé, j’ai enfin ouvert les yeux. Et je veux être exemplaire pour mon fils, tu comprends, ça ? Je veux refaire ma vie.
-C’est surtout à cause de ta petite polynésienne, hein ? se moqua l’homme.
-Laisse Stacey en dehors de tout ça, tu m’as compris ? le menaça Adam.
-Alors après cinq ans à la côtoyer de près, t’es enfin tombé amoureux de la baby Sitter de ton gamin, c’est vraiment trop mignon ! C’est elle qui t’a fait devenir raisonnable? se moqua à nouveau l’homme.
-Arrête.
-T’as pas le droit de nous laisser tomber à cause de cette pute…
Adam se jeta sur lui, l’aggripa par les épaules, et lui planta son crochet du droit dans la joue.
- Ne parle plus jamais d’elle comme ça. Et maintenant, tu disparais, lui ordonna Adam en lui montrant la sortie de son jardin. L’homme se caressa la mâchoire, un filet de sang sortit de sa bouche. Il le fixa, menaçant, puis il s’en alla.
-T’avais pas le droit de nous laisser tomber, Adam, lui lança t-il avant de quitter le jardin.
Adam le regarda partir, puis il rentra chez lui. Annie qui avait tout observé resta encore quelques secondes à sa fenêtre, voyant l’homme s’en aller, et Adam rentrer chez lui, après avoir donné un coup de pied de rage dans une chaise de jardin.
Fin du Flash Back.



-Je n’ai pas entendu le tout début de leur conversation, et je n’ai pas compris de quoi il retournait exactement, mais Adam semblait vraiment embêté, et en colère aussi, termina d’expliquer Annie.
-Et l’homme, vous l’aviez déjà vu avant ? demanda Samantha. Annie hocha la tête.
-Non, jamais.
-Est ce que vous croyez que vous pourriez participer à l’élaboration d’un portrait robot ? demanda Martin.
-Je regrette, appars qu’il était grand, a la peau noire, et au crâne chauve, je l’ai toujours vu de dos, et ce jusqu’à ce qu’il monte dans son gros véhicule noir.
-Noir ? Répéta Martin.
-Oui, un genre de 4x4 si j’ai bonne mémoire.
Noir
et 4X4. Ces mots raisonnèrent dans les têtes de Martin et de Samantha qui échangèrent un regard qui en disait long.

to be continued...Mr. Green

_________________





avatar
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 29
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: No Bravery [ complète ]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum