Plus jamais comme avant (PG13)

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Baraboo le Dim 5 Oct - 21:41

C'est toujours aussi bien! Martin est très touchant. D'une certaine façon je peux comprendre sa réaction mais en même temps... Il nous faut la suite!
avatar
Baraboo
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 777
Age : 32
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  clairounett le Dim 5 Oct - 22:28

Ce serait bien une réaction qu'ils auraient dans la série nos deux amours.... Embarassed Embarassed

Euh vivement la suite, pour savoir ce qui va vraiment se passer... tu as dit que peut-être ce soir... m'enfin je veux pas te mettre de la pression... rolles
avatar
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 32
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  missing-fbi le Dim 5 Oct - 22:55

pourquoi il ne leurs dit pas ou il va Question
pauvre danny .... please ! Wink
ou a ta place j'aurais raison d'avoir afraid ptdr
avatar
missing-fbi
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Heidi le Lun 6 Oct - 20:26

Bon... Voilà...
Vous comprendrez en lisant.
Voilà.


Présent

Danny restait là, debout, adossé à la porte de la chambre, le regard fixé sur l'armoire, vide, ouverte ; sa main gauche serrant douloureusement son poing encore fermé.

La porte s'ouvrit brusquement sur un Jack essoufflé, Sam et Vivian suivant derrière. Danny ne se retourna même pas.
Danny : Ca y est.
Les trois agents furent stoppés net dans leur élan.
Danny resserra encore un peu plus sa main.
Sam : Il ne reviendra pas.
Vivian : C'est terminé.
Jack : Oui... C'est vraiment... Terminé.
Tournant toujours le dos à ses collègues, Danny sourit.
Les quatre agents se mirent alors à courir, courir le plus vite possible, comme si leur vie en dépendait, jusqu'à la voiture de Jack. La lumière était restée allumée, la porte demeurait ouverte, mais ça n'avait aucune importance.

L'aéroport brillait de partout, plein de lumières dans la nuit noire New-Yorkaise.
Toujours sans un mot, juste avec le coeur, Sam, Jack, Vivian et Danny se précipitèrent à l'intérieur.
D'un accord tacite, ils partirent chacun dans une direction après avoir observé un instant l'écran d'affichage.

Danny n'en pouvait plus, mais ses jambes, se refusant à écouter son cerveau, persistaient à courir le plus vite possible.
Lorsqu'enfin il arriva devant la file d'embarquement, il ralentit et regarda tout autour de lui.
Il devait forcément être là.
Son regard se perdait dans la foule qui envahissait l'aéroport.
Et s'il ne le trouvait pas à temps ?
Et s'il ne prenait pas cet avion ?
Soudain, il le vit. Il montait les marches menant à la piste.
Danny cria, il hurla même, mais le bruit autour de lui était trop important pour qu'il ait une chance d'être entendu.
Désespéré, il s'époumonait, seul dans le hall immense, voyant son meilleur ami partir, le quitter sans un mot, sans une larme, sans un semblant de réaction.

La voix de Danny, fatiguée, se rompit sans finir de hurler au loin de nom de Martin. Elle aussi souffrait, tout le corps du jeune homme souffrait, pas seulement son âme ou son coeur.
Il ressentait le départ de Martin dans son corps tout entier. Et ce corps, ce corps épuisé, ce corps à bout de forces, cessa d'essayer. Il abandonna, comme quelques années auparavant.

Jack couru encore plus vite. Il avait dû forcer le passage, mais il savait que ça en valait la peine. Il irait présenter son badge plus tard, il ne s'inquiétait pas pour ça.
Il sauta par dessus la barrière de sécurité et fonça dans un homme, tête baissée, en faisant barrage de son corps.

Jack : Cette fois tu vas devoir écouter.
Martin leva les yeux sur son mentor.
A quelques mètres de là, les lumières de l'aéroport vinrent briller dans les yeux de Danny, contre toute logique, contre toute attente.
Sa voix, cette fois, se fit entendre dans le hall de plus en plus silencieux.
Danny : MARTIN !
Son ami garda le regard fixé sur Jack.
Danny : Tout ce qu'on t'a dit, c'était vrai ! Tout ce que je t'ai dit, c'était vrai. Ce que je ressens, c'est la même chose qu'il y a trois ans. Seulement il y a trois ans, tu n'avais pas le choix ! Tu t'es fait enlever. C'est triste, c'est injuste, mais tu n'y étais pour rien ! Aujourd'hui tu as le choix. Alors fais le bon !
Sam et Vivian arrivèrent, à bout de souffle.
Martin posa son regard bleuté sur ses pieds, ne pouvant pas le lever, par peur, sans doute stupide.
Une voix, froide et distante, se fit entendre, doucement mais suffisamment fermement pour ne suggérer aucune réponse.
Martin : Laisse-moi passer.


Danny avait l'esprit embué. C'était la seconde fois qu'il ouvrait son coeur à Martin, et que son brother le brisait en mille morceaux.
Rien n'était pire que ça, pas même ces longues semaines de mutisme ou de dépression. Non, c'était ça le pire.
Il faisait plutôt doux ce matin-là. Il avait marché tout la nuit, pour ne pas penser.
Mauvaise idée. Penser, il n'avait fait que ça.
Penser, dans les rues désertes.
Penser, devant les monstres de béton éteints.
Penser, sur les ponts désertés.
Penser, au bord de l'eau paisible de ce jour sans vent.
Penser à tout, mais surtout à Martin. Penser à ce qui fait mal.

Dans la poche de sa veste, son portable sonna.
Danny : Taylor.
... : Danny, c'est Jack. Viens chez moi immédiatement.
Danny : Ecoute Jack, je ne suis vraiment pas...
Jack : ... Ferme-là et ramène tes fesses Danny ! Maintenant !
Fatigué, lassé, le jeune agent ne prit pas la peine de répondre.
Bêtement, obéissant aux ordres comme au travail, Danny rejoignit sa voiture, et prit la direction de l'appartement de son patron.

Sam : Danny ! Entre, on n'attendait plus que toi.
Danny : On peut savoir ce qui se passe ?
Jack : Entre, tu verras !
Toujours obéissant, trop brisé pour réfléchir, Danny s'assit sur le canapé. L'ordinateur, écran fermé, trônait sur la table basse.
Jack : Prêts ?
Il ouvrit le PC d'un geste rapide, pressé. La webcam était branchée, et sur l'écran, le visage d'un homme à la barbe naissante se dessinait.
Danny inspira une grande bouffée d'air en voyant ce visage, si familier.
Martin : Salut tout le monde !
...
Martin : Vous voyez, mon appartement est encore vide, mais l'ordinateur a déjà trouvé sa place.
...
Martin : J'avais besoin de vous parler.
Danny : Espèce de crétin ! Imbécile, pauvre idiot ! Tu n'es qu'un... ...
Martin sourit.
Martin : Je suis à Chicago.
... ... ...
Martin : J'ai trouvé une place ici rapidement. Et je compte y rester. Je sais que je vous déçois certainement, mais j'ai besoin de reprendre le contrôle de ma vie. J'ai besoin d'avoir du temps pour redevenir moi-même, et je ne pourrai jamais le faire à New-York.


Alex : Oncle Danny !
Danny : Hey ! Salut bonhomme ! Où est ton idiot de papa ?
Alex : Bah avec maman ! Ils sortent toutes les valises de la voiture.
Vivian : Ah oui ? Et il y en a tant que ça des valises ?
Martin : Qu'est-ce que tu crois ? Un bébé de onze mois ça prend de la place !
Danny : Content de te revoir mon vieux !


Martin : Je ne veux pas rompre le contact avec vous. La preuve, je suis là aujourd'hui. Je veux seulement prendre mes distances, m'éloigner un peu de mon ancienne vie. De toute manière, j'aurai toujours besoin de vous. Je crois que je ne peux pas vivre sans notre équipe. Parce qu'on restera une équipe, quoi qu'il arrive.


Sam : Alors Juliet, la fin de grossesse n'est pas trop difficile ?
Juliet : En dehors du fait que mon mari me trimbale à l'autre bout des Etats-Unis au neuvième mois, ça se passe à merveille !
Danny : Ce serait cool que ce soit un petit New-Yorkais ! Comme Margot ! D'ailleurs elle est où la puce ?
Martin : Elle s'est endormie dans la voiture.
Jack : C'est fou ce que ça dort ces petites bêtes là à trois ans !
Danny : Dis-moi mon vieux, quatre gosses à la maison, tu vas t'en sortir ?
Martin : Si tu crois que j'ai le choix !
Les deux amis partirent dans un fou rire qui devint rapidement général. Comme avant...


Martin : Un jour, je reviendrai. J'aurai peut-être changé d'apparence, de vie, de travail, j'aurai certainement vieilli, mais je resterai Martin, celui que vous connaissez ; celui qui, hier, est parti.


FIN




Vous comprenez maintenant ? Wink
En tout cas, un grand grand grand merci à mes lecteurs, qui ont eu le courage d'attendre, de me remotiver parfois, de me soutenir, et surtout de me lire !
Encore merci, et peut-être à bientôt...
coucou coucou coucou salut coucou coucou coucou
avatar
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 28
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  tre le Lun 6 Oct - 20:37

c'est a nous de te remercier por cette manifique suite bravobom bravobom bravobom bravobom

vivement la prochaine cheers
avatar
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 27
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  little le Lun 6 Oct - 20:41

Un seul mot d'ordre : MA-GNI-FI-QUE!! Shocked Shocked sérieusement, j'adore ta fin, même si, justement, c'est la fin tu peux pas rallonger encore un peu??
avatar
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 23
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Mouchette le Lun 6 Oct - 20:45

Oh, ben zut, c'est déjà fini Sad
J'ai adoré ta fic, avec un Martin parfaitement décrit, ainsi que les sentiments de tous respect
Danny : Dis-moi mon vieux, quatre gosses à la maison, tu vas t'en sortir ?
Martin : Si tu crois que j'ai le choix !
Razz Eh ben, il a fait les choses en grand!
J'espère qu'on pourra te relire, et bientôt! Mr. Green
avatar
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 36
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  clairounett le Lun 6 Oct - 23:37

Bon c'est allé un peu vite à mon goût cette fin (ben oui, on aime prolonger le plaisir..) mais ... bah en fait c'est fini... Confused Confused

C'est fini, et ça finit bien, avec Martin casé et une ribambelle de gamins autour de lui... et Danny qui est toujours en contact.... Donc je ne t'en veux pas trop de nous laisser tomber...

Au plaisir de te relire bientôt.. 2love2
avatar
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 32
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Pandi le Mar 7 Oct - 2:58

Bravo pour cette superbe fic. Elle est magnifique. Tu as su nous faire partager les émotions de tous tes personnages. Bravo! Very Happy
avatar
Pandi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 222
Age : 44
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  miss-polonaise le Mar 7 Oct - 9:47

C'est déjà la fin ? J'étais tellement plongée dedans que je m'en suis pas rendu compte, le temps passe vite grosyeux
rhàà c'était génial, c'est une de mes fics préférées ! je m'incline bravobom
et tu remets ça quand tu veux, sur Danny/Martin, hein ?Mr. Green
avatar
miss-polonaise
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 24
Localisation : Dans un petit coin perdu du 71 que j'adore
Date d'inscription : 27/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  missing-fbi le Mar 7 Oct - 18:52

Moi en revanche j'ai bien sentit la fin arrivait .... Confused
mais pour tous te dire tu as terminé en beauté bravobom
merci pour cette fic ....
au plaisir de te relire un jour
2love2
avatar
missing-fbi
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  nonie1187 le Jeu 9 Oct - 21:50

je viens de rattraper le léger retard que j'avais. Franchement c'est une fin trop trop émouvante, j'adore plus que tout. Franchement un gros merci pour cette fic génial et j'ai hate de te lire sur une autre fic....Encore bravo
avatar
nonie1187
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 678
Age : 30
Localisation : avec marty!!!!
Date d'inscription : 13/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://fbienfolie.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum