Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  clairounett le Sam 15 Avr - 19:48

Bon elle est loin d'être finie, mais je commence à la mettre sur le forum comme l'ont fait mes prédecesseurs...

Déjà je donne quelques précisions :
je devrais mettre spoiler car c'est la suite imaginée à partir de l'épisode 18 de la saison 4 mais le seul spoiler qu'il y a est un spoiler connu car écrit dans les magazines (cf dernier article sur Eric Close) le voici : Martin et son problème de dépendance aux anti-douleur .c'est le seul spoiler il me semble car je n'utilise pas les nouveaux personnages de la saison 4. C'était une précision car je sais que certains ne veulent pas être spoilés (en particulier Holf, mais tu connais ce spoiler car je pense que tu as lu l'article sur Eric Close... j'espère que je ne me trompes pas)....

Vous allez encore devoir patienter un peu car il faut que je la mette bien en forme... désolée Embarassed


Dernière édition par le Dim 21 Oct - 14:46, édité 6 fois
avatar
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 32
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  Ana le Sam 15 Avr - 19:51

Ok ! On attend ... Wink
avatar
Ana
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1972
Age : 39
Localisation : En train de jouer avec Tonto sur la plage...
Date d'inscription : 12/09/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  clairounett le Sam 15 Avr - 20:03

Allez j'y vais, c'est un grand moment pour moi...ça me fait rire car je ne suis pas quelqu'un qui écrit beaucoupen temps normal...on verra ce que ça donne...n'hésitez pas à critiquer (c'est comme ça qu'on avance) et à me dire s'il y a des abérrations.
Le titre : déboires
Bureau du FBI, mercredi 9 avril

Danny et Sam, assis à la table de travail, discutent de la nouvelle voiture de Danny lorsque Jack vient les interrompre.
Jack : Salut vous deux.
Danny et Sam : Salut Jack.
Danny : à voir ton sourire forcé, je devine que nous avons une nouvelle disparition.
Jack : oui, ce matin Mike, 16 ans est parti de chez lui à 6h30 pour aller en cours et n’est jamais arrivé. C’est le directeur qui a donné l’alerte, Mike n’étant pas habitué des retards et des absences.
Jack : Vivian m’a prévenu hier soir qu’elle serait là vers dix heures, Martin n’est pas arrivé ?
Sam : euh non, il a peut-être eu une panne d’oreiller…
Danny, souriant : ou il a voulu prolonger le câlin matinal…
Jack : écoute ça m’étonnerait il m’a dit que Carol est partie la semaine chez ses parents.

Flash-back
Quelques semaines après s’être débarrassé de ses problèmes de dépendance aux antalgiques, Martin avait rencontré Carol. Pour lui ça avait été le coup de foudre immédiat, Carol avait succombé à son charme et sa douceur quelques heures plus tard… elle aimait dire que le hasard d’une rencontre avait fait son bonheur.
Au cours d’une soirée, Danny qui était depuis quelque temps avec une jolie femme brune d’origine espagnole prénommée Mamen, et Martin, présentèrent leurs compagnes aux trois autres membres de l’équipe.
Ce soir-là, Samantha tapa dans l’œil d’un homme légèrement plus âgé qu’elle… Martin et Danny soucieux de bien faire les choses, sous le regard complice et amusé de Vivian et Jack, donnèrent à l’homme le numéro de téléphone de Sam qui, elle, n’avait rien vu de la scène.
Fin du flash-back


Sam : bon il n’y a pas lieu de s’inquiéter, il est en retard de dix minutes, on va lui téléphoner
pour voir ce qu’il en est.
Jack : Danny tu lui téléphones, si ça ne répond pas tu laisses un message et on passera chez lui si on n’a pas de nouvelles.
Danny : ok Jack je m’en occupe.
Jack : je veux que vous commenciez tout de suite les recherches sur Mike, je sais que vous n’êtes que deux donc faites ce que vous pouvez en attendant les autres, je vous rejoins plus tard j’ai quelques trucs à régler.
Sam : d’accord, je pense que le mieux c’est de commencer par interroger ses proches, refaire son itinéraire puis aller au lycée interroger élèves et profs. Qu’est-ce que t’en penses Danny ?
Danny : je te suis mais on fera le lycée quand on sera tous ensemble, ce sera plus simple pour nous. Allez, on file chez Mike.


Maison de Mike Smith. 9h15

Danny et Sam interrogent Mr et Mme Smith.
Danny : Mike est quel genre d’ado ?
Mr : Mike est un ado sans histoire, il se situe dans la moyenne au niveau scolaire.
Sam : a-t-il eu des problèmes récemment ?
Mr : pas à notre connaissance.
Sam : aurait-il une raison de quitter votre domicile…
Me, la coupant : vous voulez dire fuguer ?
Sam : oui, ou une raison de s’en aller pour quelques jours ?
Me : non il est heureux et sa crise d’adolescence est je pense passée…
Danny : que s’est-il passé ?
Mr : rien de grave, il s’est juste beaucoup renfermé sur lui-même lorsqu’il avait 13-14ans, il était dans son monde. Il ne nous a jamais causé de problèmes de discipline.
Danny : connaissez-vous ses amis ?
Mr : oui, mais Lisa pourra mieux vous en parler.
Sam : qui est Lisa ?
Me : oh pardon, c’est la petite amie de Mike. Ils se sont rencontrés à un concert de rock il y a un an, depuis ils ne se quittent plus : ils jouent ensemble de la musique, elle de la batterie et lui de la guitare électrique.
Sam : et ça ne pose pas de problème à votre voisinage ? Je suppose que cela fait du bruit.
Me : non, mon mari a aménagé une pièce insonorisée au sous-sol.
Mr : d’ailleurs ils passent leur temps là-bas…
Danny : nous pouvons voir cette pièce ainsi que la chambre de Mike ?
Me : bien sûr, et je vais vous chercher les coordonnées de Lisa.
Sam : merci, est-ce que je peux vous demander aussi une photo récente de Mike ?
Mr : tenez, vous pouvez prendre celle qui est sur le meuble à côté de vous.
Sam : je vous remercie.

Devant la maison de la famille Smith. 9h30

Danny et Sam retournent à leur voiture quand Jack les appelle.
Sam : Sam, j’écoute.
Jack : c’est Jack, vous êtes où ?
Sam : dans la voiture on repart.
Jack : qu’avez-vous trouvé ?
Sam : et bien pas grand-chose à vrai dire, Mike est un ado modèle selon ses parents, il a une petite copine Lisa depuis un an et passe son temps libre à jouer de la musique avec elle.
Jack : ça ne nous avance pas ça…. Et des nouvelles de Martin ?
Sam : non, Danny tombe sur le répondeur, on va réessayer.
Jack : vous venez nous chercher Vivian et moi au bureau, on passe chez Martin et on file au lycée continuer l’enquête. Vous ferez l’itinéraire que Mike était censé prendre plus tard.
Sam : ok Jack, à tout de suite.


Flash-back
Domicile de Martin. New York. 03h14
Martin dort lorsque son portable sonne.
Martin : hum …
Carol : c’est moi, je suis désolée je te réveille.
Martin, émergeant lentement de son sommeil : c’est pas grave c’est moi qui t’ai demandé de m’appeler…tu vas bien ? Pas trop de mal avec le décalage horaire ?
Carol : tout va bien, tu as le bonjour de toute la famille.
Martin se lève, met un pantalon et un tee-shirt et marche dans son appartement vers la cuisine.
Carol : tu sais qu’il pleut à Los Angeles depuis que je suis arrivée ? Et au fait, tout le monde me demande si c’est un garçon ou une fille…
Martin, souriant : et tu réponds quoi ?
Carol : qu’on ne sait pas mais que si c’est un garçon il te ressemblera.
Martin : tu peux leur dire de ma part que si c’est une fille elle sera aussi charmante que sa mère et sa grand-mère.
Carole : oh, merci Martin, je pense que ça lui fera plaisir quand je lui dirai.
Martin reste au téléphone encore quelques minutes puis il se sert un verre d’eau et s’assoit à la table, regardant la nuit illuminée de New York.
Soudain, il lui semble entendre frapper à sa porte, il s’en approche pour en avoir le cœur net et cette fois-ci il entend bien quelqu’un.
X : Martin Fitzgerald, ouvre s’il te plait.
Martin : qui est-ce ?
X : une connaissance.
Martin : il est 3h30.
X : justement il faut qu’on parle.
Martin, encore tout heureux de la conversation qu’il vient d’avoir avec Carol, ouvre la porte.
Fin du flash-back.


Locaux du FBI. 10h00
Danny et Sam attendent que Vivian et Jack descendent pour aller chez Martin.
Vivian, entrant dans la voiture : salut.
Danny, Sam : salut Vivian.
Vivian : Jack n’a pas eu le temps de me briefer…
Danny : et bien il s’agit d’un ado de 16 ans, Mike, qui a disparu ce matin pendant le trajet entre sa maison et son lycée. C’est un ado sans histoire, c’est tout ce qu’on a pour l’instant.
Sam : voilà Jack.
Jack : Danny tu nous conduis chez Martin s’il te plait.
Danny, le regardant en rigolant dans son rétroviseur : tout de suite Jack.
Jack : tu peux être sérieux deux minutes ?
Vivian : laisse-le, il détend l’atmosphère…
Danny, ironisant : merci Vivian de défendre un petit agent du FBI qui essaie de décoincer son boss.
Sur ces paroles qui auraient été déplacées il y a quelques années, tous les quatre se mirent à rire de bon cœur.

10h15

Sam : c’est bon on est arrivé, il y a une place pour te garer plus loin si tu veux Danny.
Danny : merci copilote.
Une fois arrivés en bas de l’immeuble, Jack sonne à l’interphone, voyant que Martin ne répond pas il réitère son geste.
Jack : vous êtes sûrs qu’il est chez lui ?
Danny : où voudrais-tu qu’il soit ?
Jack : je n’en sais rien.
Vivian sonne chez deux autres personnes, la première ne répondant pas. Puis une voix d’homme répond.
Jack : Mr Andrew ?
Mr Andrew : oui, c’est pour quoi ?
Jack : FBI, pouvez-vous nous ouvrir la porte s’il vous plait ?
Mr Andrew : mon déclencheur de porte est en panne, je viens vous ouvrir.
L’homme leur ouvre la porte deux minutes plus tard.
Sam : merci de vous être déplacé.
Mr Andrew : de rien, que se passe-t-il ?
Jack : nous venons voir un collègue mais il ne répond pas. L’immeuble à l’air calme.
Mr Andrew : oui nous sommes tranquilles, il faut que je rentre mes enfants sont seuls.
Jack : allez-y, merci pour la porte.
Danny : bon on y va ?
Vivian, bas à Jack : ne tardons pas Danny et Sam commencent à s’inquiéter.

Devant la porte de l’appartement de Martin. 10h30

Danny, qui sonne à la porte : Martin, ouvre s’il te plait, c’est Danny.
Voyant l’absence de réponse, Danny s’acharne sur la sonnette et tambourine à la porte en appelant Martin.
Jack : regarde si la porte est verrouillée.
Sous la pression de la main de Danny sur la poignée, la porte s’ouvre.
Sam, de plus en plus inquiète : c’est pas vrai…
Vivian : du calme, la porte est juste ouverte.
Sam : peut-être mais je le sens pas bien ce truc.
Danny, sans se soucier de sa sécurité, s’engouffre dans l’appartement, suivi de Sam.
Jack : qu’est-ce qu’il leur prend ?
Vivian : en plus d’être collègues ils sont surtout amis.
Soudain, un cri de Sam se fait entendre, Danny, Jack et Vivian accourent. Ils ont un mouvement de stupéfaction et de recul en apercevant Martin. Il gît dans la salle de bains, le teint livide, entouré d’une substance qui semble être du vomi.
Danny est le seul à prendre l’initiative de toucher Martin et de prendre son pouls.
Danny : il est vivant mais son pouls est très faible.
Vivian : j’appelle les secours.
Danny : Martin ! Martin ! Allez tiens bon !
Sam : je t’ai ramené une couverture.
Danny : merci.
En plaçant la couverture sur Martin, il s’aperçoit que la main droite de Martin, et plus particulièrement ses doigts ont un aspect étrange.
Danny : regarde Jack.
Jack : il se serait fait vomir ?
Sam : ce qui expliquerait qu’il y en a partout, mais pourquoi ? Pourquoi ce geste ?

Flash-back
Avant que Martin n’ait eu le temps de faire le moindre geste, un type plus grand et d’apparence plus forte que Martin entre dans l’appartement. Il est menaçant, Martin dont l’euphorie est retombée tente de calmer le jeu.
Martin : je peux savoir qui vous êtes ?
Homme : tu me reconnais ?
Martin : je ne vois pas qui vous êtes.
H : pourtant tu me connais, j’ai soif, je veux boire un verre d’eau.
Martin, complètement déstabilisé : d’accord, allons dans la cuisine.
H : 3h30 tu te souviens ?
Martin : non ça ne me dit rien.
H : moi j’y pense tous les jours, comme je t’observe depuis ce jour-là.
Martin, ne comprenant pas grand-chose : vous pouvez m’expliquer parce que là je suis perdu, ou alors vous vous trompez de personne.
H : oh non je ne me trompe pas. Et depuis ce jour je sais tout ce qui t’es arrivé à toi : enquêtes, amour, fusillade, rééducation, dépendance, amour ; et à ta petite équipe.
Martin, essayant de retrouver son calme : que me voulez-vous ?
H, rigolant : ça aurait pu être un de tes chers collègues mais je t’ai choisi toi : tu remontes la pente après tous les déboires que tu as eu, tes collègues auront pitié de toi quand ils sauront que…
Martin, criant : que quoi ??
H : sortant une petite boîte de sa poche : et bien que tu as rechuté, que tu reprends des médocs, en gros que tu as trahi la confiance de ton équipe en particulier celle de Jack..
L’homme se lève, met des gants, Martin comprend alors qu’il est pris au piège et qu’il ne pourra rien faire contre ce type, à moins de réussir à aller dans sa chambre et récupérer son arme de service… il esquisse un mouvement…
H : n’y compte même pas.
Martin resta figé en entendant ces paroles, l’homme le connaissait tellement bien qu’il anticipait ses pensées et ses gestes.
Martin, tentant de se calmer : on peut trouver un arrangement ?
H : impossible.
Sur ces paroles, l’homme attrape Martin, sort un révolver et le fait asseoir. Il place ensuite la boîte contenant les médicaments et la bouteille d’eau devant Martin. Ce dernier peut lire sur l’étiquette le nombre 50, comme le nombre de gélules, il sait aussi qu’une seule peut le faire rechuter.
H, doucement : c’est pas les mêmes, mais c’est pas grave…
H, d’une voix tout à coup plus brutale : ouvre la boîte.
Martin : non.
H, pointant son arme sur la tempe de Martin : je le répèterai pas, ouvre la boîte.
Martin, les mains tremblantes s’exécute, il sent les larmes lui monter aux yeux, tous ses efforts anéantis en quelques minutes, il sait qu’il devra avaler plusieurs de ces gélules, car c’est la seule chose que veut cet homme : détruire ce qu’il vient tout juste de reconstruire.
H, prenant une gélule : avale !
Martin s’effondre en larmes en s’exécutant.
H : encore !
2….3….4….5….10 gélules passent, Martin commence à avoir des haut-le-cœur, il n’en n’a jamais pris autant, il se demande comment son corps va réagir.
Cinq minutes plus tard, la boîte est vide, l’homme a utilisé la force pour arriver à ses fins… Martin semble abasourdi, il ne sait pas combien de gélules il a avalé, il se rappelle que l’autre en a pris quelques unes « pour avoir un souvenir de l’agent Fitzgerald » ; l’homme le laisse errer dans le couloir, le sourire aux lèvres.
Arrivé dans la salle de bains, Martin retrouve un peu ses esprits et dans un geste maladroit et désespéré, enfonce ses doigts dans sa gorge.
Fin du flash-back


Dans la salle de bains, Jack se penche à son tour vers Martin quand il aperçoit une boîte cylindrique sous un meuble, il la récupère.
Jack : Ah c’est pas vrai !!!!
Danny : qu’est-ce qu’il y a ?
Jack : il a recommencé !! Il m’a trahi !!
Danny : attends je comprends pas tout..
Jack, en jetant la boîte vers Danny, furieux : regarde donc ça, je croyais qu’il avait arrêté, mais non…
Sam : qu’est-ce que c’est Danny ?
Danny : des anti-douleurs, mais pas ceux que Martin prenait.
Jack : et alors ? Tu vois bien qu’il fait une overdose !
Sam, s’énervant : il n’aurait jamais fait ça ! Je suis désolée mais je n’y crois pas..
Danny : moi non plus.
Jack : pourquoi vous vous acharnez à le défendre, je sais que vous l’appréciez mais soyez réalistes un peu..
Danny : justement, il y a des choses qui me dérangent : regarde par terre, il manque quelque chose…
Les secours arrivent et interrompent la discussion entre les agents.


Flash-back
L’homme entre dans la salle de bains où Martin tente de se tenir debout.
H : qu’est-ce que tu as fait ?
Martin : laissez-moi maintenant…
H : non tu vas finir ce que nous avons commencé.
Sur ces paroles, il récupère des gélules visibles dans les de vomi et force Martin à les avaler une seconde fois. Ce dernier sent ses dernières forces le lâcher.
H, lui glisse à l’oreille : n’oublie jamais 3h30, tu vas mourir avec… j’ai laissé un petit mot dans la cuisine pour tes collègues…Et puis mourir en souffrant c’est plus marrant que de mourir rapidement d’une balle de révolver…
Fin du flash-back
avatar
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 32
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  Amandine le Sam 15 Avr - 20:17

Bien ! La suite !

Amandine
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1354
Age : 19
Date d'inscription : 24/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  Chtite Sqwé le Sam 15 Avr - 21:26

légèrement pérturbant pour Danny, Vivian, Sam, et Jack, je pense!!! Mais moi j'aime bien, vivement la suite Very Happy
avatar
Chtite Sqwé
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 01/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  danny327 le Sam 15 Avr - 21:50

Bon début j'aime bien a quand une suite ?

cat
avatar
danny327
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 807
Age : 31
Localisation : En train d'embrasser Danny
Date d'inscription : 10/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.danny-327.winnerbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  clairounett le Mer 19 Avr - 23:05

Bon ça vient pas vite mais ça le fera un jour...

Lycée de Mike 11h00 Bureau du directeur

Le directeur accueille Jack, Sam et Vivian. Danny, furieux contre Jack est parti avec Martin à l’hôpital. Sam, quant à elle, n’a pas adressé la parole à Jack depuis l’altercation au sujet de Martin.

Jack : bonjour, excusez-nous pour le retard.
Directeur : j’avais prévenu les élèves et les professeurs de votre venue sans préciser d’horaire. J’ai un entretien dans cinq minutes donc je vais vous laisser travailler mais n’hésitez pas à venir me voir plus tard.
Jack : juste une question, Lisa est restée au Lycée ?
Directeur : oui nous l’avons emmenée au calme à l’infirmerie, mais allez la voir c’est elle la mieux placée pour vous parler de Mike.
Jack : merci.

Infirmerie. Jack Sam Vivian et Lisa.

Les agents interrogent Lisa depuis environ dix minutes.
Vivian : donc hier après le Lycée vous êtes allés tous les deux chez lui.
Lisa : oui, on a fait de la musique et nos devoirs ensemble et vers 19h30 mes parents sont venus me chercher. Je lui ai téléphoné vers 22h00 comme tous les soirs.
Jack : et il ne t’a pas semblé ou différent ?
Lisa : non, justement on a rigolé à propos de l’émission que l’on regardait à la télé.
Vivian : vous avez l’air de très bien vous entendre…
Lisa, rougissant : oui… je sais que je dois tout vous dire à propos de Mike pour que vous puissiez le retrouver, mais si vous pouvez tout garder pour vous et ne rien dire à nos parents.
Jack : oui c’est exact, mais il y a un problème avec vos parents ?
Lisa : non, c’est juste qu’avec Mike on a un projet dont nous n’avons pas parlé à nos parents.
Vivian : vas-y ne t’inquiètes pas.
Lisa : je ne pense pas qu’il y ait de lien avec sa disparition…
Jack : dis-le nous quand même, on doit envisager toutes les possibilités.
Lisa : en fait avec Mike on fait des petits concerts pour gagner de l’argent que l’on met ensuite de côté… cet argent est pour tous les deux, il nous servira plus tard…on a écrit un contrat tous les deux disant que si un jour on devait se séparer, on partagerait l’argent…
Vivian : un peu comme un mariage ?
Lisa : oui, sauf que personne d’autre que nous n’est au courant.
Jack : cet argent se trouve où ?
Lisa : caché dans notre local, personne n’y entre sauf nous. Je suis inquiète, il ne serait jamais parti sans me prévenir, ou prévenir ses parents.
Vivian : on va tout faire pour le retrouver, lui connais-tu des ennemis, a-t-il eu une dispute, une altercation récemment ?
Lisa : il s’est disputé il y a deux semaines avec un de nos copains, John, mais c’est règlé.
Jack : et depuis ?
Lisa : je ne pense pas qu’il y en ait eu d’autre, mais je ne suis pas dans sa classe.
Vivian : c’est un choix ?
Lisa : oui, Mr le Directeur a été très compréhensif, il sait que nous sommes ensemble et a bien voulu que je change de classe, pour que nous ne soyons pas tout le temps sur le dos de l’autre.
Vivian : merci Lisa, on va te laisser, n’hésites pas à demander à rentrer chez toi si tu ne te sens pas bien.
Alors que les agents s’éloignent, Lisa attrape le bras de Jack…
Lisa : retrouvez-le s’il vous plaît.
Jack : on fera tout ce qui est possible.

Vivian, bas à Sam : je sais que tu es inquiète et furieuse contre Jack, mais tu pourrais au moins faire semblant d’écouter.

Hôpital New York 11h30

Danny attend nerveux dans une salle d’attente, il se repasse en mémoire les images de ce matin chez Martin, ces images de son ami, ces images qu’il n’oubliera jamais. Et plus il y pense, plus il se dit que Martin n’a pas tenté de se suicider, il sait aussi que la police scientifique est chez Martin pour comprendre ce qu’il s’est passé. Un médecin vient le sortir de ses pensées.
Dr : Agent Taylor, je suis le Dr Maldow, j’aimerais vous parler au calme.
Danny suit le médecin dans son bureau sans prononcer un mot.
Dr : allez-y installez vous.
D : merci.
Dr : avez-vous les coordonnées de sa famille ?
Danny, sentant que quelque chose ne va pas : attendez, dites-moi ce qu’il se passe avant..
Dr : je suis désolé, je ne peux rien vous dire.
Danny, s’énervant : pourquoi ?
Dr : je ne peux vous parler de l’Agent Fitzgerald pour la simple et bonne raison que je n’en sais pas plus que vous, on m’a envoyé chercher les coordonnées de ses proches car nous devons prévenir sa famille au plus vite… pour qu’ils viennent le voir.
Danny, atterré : je…euh enfin vous devez savoir ce qu’il se passe quand même ? Ou alors vous ne voulez pas me dire ce qu’il se passe.
Dr : je suis désolé, je n’ai pas de nouvelles depuis qu’il est arrivé, je sais juste qu’il est dans un état critique.
Danny, peu convaincu de la réponse : je peux le voir ?
Dr : non je suis désolé.
Danny : s’il vous plait, juste le voir, même à travers une vitre.
Dr : non ce n’est pas possible, mais je vous donne de ses nouvelles dès que j’en ai.
Danny se résigne à donner les coordonnées de Carol et du père de Martin, puis il tend une carte au médecin.
Danny, retenant ses larmes : vous pouvez prévenir cette personne aussi, c’est notre patron et je n’ai pas le courage de lui téléphoner.
Dr : il n’y a pas de souci, allez prendre l’air, j’ai votre numéro de téléphone au cas où.

Dans le même temps, dans un couloir du Lycée de Mike.

Jack, raccrochant son téléphone : d’après un médecin, ils ne veulent pas se prononcer sur le pronostic vital de Martin, mais ils nous tiennent au courant dès qu’ils en savent plus sur son état.
Sam : j’aimerai le voir.
Jack : je suis désolé Samantha, ce n’est pas possible, Danny est sur place et lui non plus ne peut pas voir Martin.
Vivian : ce que je propose, c’est de se concentrer sur notre enquête jusqu’à ce midi et après on avisera, on ne peut rien faire pour aider Martin alors autant être utile et retrouver Mike, d’accord ?
Sam : pas très convaincue : ouais.
Jack : Vivian et Samantha vous allez dans la classe de Mike, je vais voir en salle des professeurs.
avatar
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 32
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  Holf le Ven 21 Avr - 18:38

Bon, j'ai pas lue, parce que même si j'avais lu ce spoilers là dans l'article, je crois qu'ya quand même des choses dont je suis pas au courant Embarassed Mr.Red
Mais promis, dès que je peux la lire, je la lis Wink
(tu l'as mise en ligne sur le site d'Heather ?)
avatar
Holf
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3895
Age : 32
Date d'inscription : 14/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  larissa le Ven 21 Avr - 18:46

Ca aussi c'est une très bonne fic!!!
Continue. J'ai hâte d'avoir la suite... Smile
avatar
larissa
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1169
Age : 30
Localisation : FBI, service des personnes disparus
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  Chtite Sqwé le Ven 21 Avr - 18:51

je me répéte mais vivement la suite Very Happy
avatar
Chtite Sqwé
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 01/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  Ana le Ven 21 Avr - 19:18

TRès bien ! cheers La suite ! La suite !
avatar
Ana
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1972
Age : 39
Localisation : En train de jouer avec Tonto sur la plage...
Date d'inscription : 12/09/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  Amandine le Ven 21 Avr - 19:52

J'ai hâte de lire la suite ! Very Happy

Amandine
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1354
Age : 19
Date d'inscription : 24/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  clairounett le Sam 22 Avr - 15:11

Holf a écrit:Bon, j'ai pas lue, parce que même si j'avais lu ce spoilers là dans l'article, je crois qu'ya quand même des choses dont je suis pas au courant Embarassed Mr.Red
Mais promis, dès que je peux la lire, je la lis Wink
(tu l'as mise en ligne sur le site d'Heather ?)

Je la mettrai sur le site de Grande Gouroute 2love2 quand elle sera finie .... faut que j'écrive la suite et pour l'instant j'ai du mal à trouver le temps (en fait tout ce que j'ai écrit pour l'instant s'est fait en cours ! chut faut pas le dire ! Embarassed )
avatar
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 32
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  clairounett le Sam 22 Avr - 15:13

Merci pour vos encouragements... je vais m'y remettre promis je sais pas quand mais promis je m'y remets !
avatar
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 32
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  clairounett le Lun 24 Avr - 21:51

Salle de classe de Mike

Vivian : bonjour à tous, nous sommes les Agents Johnson et Spade, du FBI. Vous connaissez tous la raison pour laquelle nous sommes ici et afin de perturber votre cours le moins possible, vous viendrez un par un nous voir, en suivant l’ordre des rangs. Sachez que tout ce que vous nous direz, même quelque chose qui vous parait insignifiant, peut nous permettre de retrouver Mike.
Samantha et Vivian s’installent dans une petite salle à côté de la classe, plusieurs élèves passent puis vient le tour de John.

John : bonjour, je suis John Falon.
Sam : Lisa nous a parlé de toi. Tu connais bien Mike ?
John : oui, et c’est avec moi que Mike a eu une embrouille l’autre jour.
Vivian : d’accord, c’est bien de nous le dire, même si on le savait, c’est honnête de l’avoir fait. Lisa nous a dit que c’était réglé mais on aimerait quand même connaître l’histoire.
John : en fait je devais rendre un cours que Mike m’avait prêté, j’ai oublié une fois, et pour ne pas refaire la même erreur le lendemain je l’ai fait passer par un gars de la classe et Mike ne l’a jamais eu. On avait une évaluation proche et Mike s’est un peu énervé, ce que j’aurai fait à sa place. Je lui ai fait une photocopie de mon cours le lendemain en m’excusant et ça s’est réglé.
Sam : et le cours de Mike, enfin je veux dire l’original, qu’est-il devenu ?
John : je n’en sais rien, Tony dit qu’il ne l’a pas et Mike non plus.
Sam : Mike s’entend bien avec Tony ?
John : normal, enfin ils ne sont pas proches mais ils ne se tapent pas dessus non plus
Vivian : as-tu autre chose à nous dire ?
John : non
Vivian : on va changer l’ordre de passage, est-ce que tu peux dire à Tony de nous rejoindre ?
John : ça va être dur, il n’est pas au Lycée depuis hier après-midi.
Sam, étonnée : il est malade ?
John : je ne sais pas.
Vivian : merci de ton aide John, tu peux retourner en cours.
John sort.
Vivian : il faudrait se renseigner sur ce Tony, il n’est peut-être pas lié à la disparition de Mike mais il est lié à la dispute et il est absent…
Sam : exact et c’est le seul élément qui est louche pour le moment. Je m’occupe de savoir pourquoi il n’est pas là.

12h30 Jack, Sam et Vivian vont retrouver Danny pour manger au restaurant de l’hôpital.

Jack : alors qu’est-ce que ça donne pour Mike ?
Vivian : on n’a rien de sérieux qui puisse nous mettre sur une piste, Mike a bien eu une altercation avec John, celui-ci nous l’a confirmé. Un autre garçon de la classe, Tony, a l’air d’être mêlé à cette histoire et n’était pas présent au Lycée.
Jack : on vérifiera quand même avec ce Tony. Quant aux professeurs, ils sont unanimes pour dire que Mike ne perturbe pas leurs cours et qu’ils apprécient ce garçon.
Sam : pour Tony, ce que je sais c’est qu’il a dit au Lycée qu’il était malade.
Vivian : c’est bizarre cette histoire, ce garçon sans problèmes qui disparaît comme ça.
Jack : tu as raison ça laisse sceptique.
Vivian : voilà Danny, j’espère qu’il est porteur de bonnes nouvelles.

Danny s’assoit aux côtés de ses collègues, l’air abattu.
Sam : alors ?
Danny : alors rien…… enfin non pas rien justement. Les médecins ont retrouvé une dose massive de médicaments dans l’organisme de Martin, ils ne veulent pas m’en dire plus sur lui.
Jack : tu ne sais rien de plus ?
Danny : non. Et les médecins ne diront rien de plus car les parents de Martin ne sont pas encore arrivés.
Vivian : c’est le père de Martin qui fait bloquer les informations ?
Danny : je ne sais pas, je crois que le médecin les a juste informé que Martin était dans un état grave à l’hôpital sans donner plus de détails.
Jack : de toute façon, quoi que fasse Victor Fitzgerald, Martin ne réintègrera pas l’équipe.
Sam : j’ai pas bien entendu là…
Jack : Martin ne réintègrera pas l’équipe.
Vivian : pourquoi ?
Jack : vous connaissez très bien la raison.
Danny, s’énervant : attends là, qu’est-ce qui te prend ?
Jack : les clauses du contrat étaient claires avec Martin, rechute égalait renvoi.
Danny, se mettant à crier : tu vas pas remettre ça !!!!
Vivian, prenant Danny par le bras : du calme Danny, on est dans le restaurant d’un hôpital.
Danny : mais je m’en tape !!!
Sam, s’énervant à son tour : t’as pas le droit de dire ça ! Martin n’a pas rechuté.
Jack, sèchement : prouvez-le moi et regardez un peu la vérité en face.
Vivian : avoue qu’il y a des éléments troublants quand même.
Jack : quels éléments ? Je sais que c’est votre ami, mais arrêtez votre cirque.
Danny : la porte n’était pas verrouillée…
Jack, le coupant : et alors ?
Danny, lançant un regard furieux à Jack : tu me laisses parler !
Vivian : il a raison, tu lui demandes de se justifier.
Danny : tout d'abord : la porte n’était pas verrouillée, ce qui n’arrive jamais avec Martin. Puis ce ne sont pas les médicaments qu’il prenait quand il n’allait pas bien, ensuite il avait complètement arrêté d’en prendre, il est stable surtout depuis qu’il est avec Carol. Enfin, il s’est fait vomir et il doit bien y avoir d’autres éléments.
Jack : ok à moi : les médocs que ce soient les mêmes ou pas ça change pas grand-chose… Et c’est pas parce qu’il semble aller bien qu’il n’a pas rechuté...
Sam : même s’il avait rechuté il n’aurait jamais pris cette dose.
Jack : c’est peut-être pas une simple rechute…
Vivian : tu ne penses tout de même pas à une tentative de suicide, Jack ?
Jack : pourquoi pas ?
Danny : parce qu’il n’a jamais été aussi épanoui, tu l’as bien vu au travail et quand on sort tous ensemble ? Et puis il est assez intelligent, il aurait utilisé son arme de service s’il avait voulu se tuer.
Jack : d’accord, mais ça ne veut rien dire qu’il soit épanoui.
Danny, regardant Sam et brisant leur secret : il ne peut pas avoir commis ce geste, que ce soit pour une rechute ou pour une tentative de suicide, pour la bonne raison qu’il…
Sam, craquant et ne pouvant retenir ses larmes suspend la phrase de Danny.
Danny : la raison c’est qu’il va être papa dans quelques mois et on sait tous à quel point il le désire et en tant que père si tu ne comprends pas ça…
Vivian : Carol est enceinte de Martin ?
Sam : oui.
Vivian : je pense qu’il faut les croire maintenant, Jack.
Jack, prenant l’épaule de Danny : cette raison la, vous pouviez pas me la dire avant ? Parce que ça change pas mal de choses.
Sam, prenant le relais : Martin ne voulait pas que cela se sache, c’est Carol qui l’a poussé à nous le dire, il vous l’aurait dit plus tard, mais cet enfant il le désire depuis longtemps et il ne voulait pas annoncer la nouvelle précipitamment.
Vivian : il faut que Martin s’en sorte maintenant.
Jack : je tiens à m’excuser auprès de vous.
Danny : c’est bon Jack, c’est oublié.
Sam : pour moi aussi…mais y’a quand même quelque chose qui me chiffonne, pourquoi Martin était en Jean et en t-shirt ?
Jack : on va tenter de le savoir, on va récupérer son téléphone, et on a normalement les résultats de la fouille chez lui cet après-midi.
Vivian : en attendant on fait quoi ? On continue l’enquête sur Mike ou on la refile à une autre équipe ?
Jack : il faut retrouver ce môme… je ne sais pas ce que vous en pensez.
Sam : ce qu’on peut faire, comme ici on n’est au courant de rien, c’est se séparer en deux en tournant les équipes comme d’habitude. On suit les deux affaires, et on envoie quelqu’un régulièrement aux nouvelles.
Danny : ça marche pour moi, et puis ils vont finir par céder et nous donner des nouvelles de Martin si on les harcèle.
Vivian : c’est bon pour moi, Jack ?
Jack : oui, Sam et Danny si ça ne va pas vous le dites, vous attendez pas de faire une connerie. Je vais essayer de contacter le père de Martin, vous avez des nouvelles de Carol ?
Danny : non, elle doit être dans l’avion, sa sœur l’accompagne je crois, ses parents viendront plus tard.
avatar
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 32
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  Chtite Sqwé le Lun 24 Avr - 22:40

Martin va être père, c'est génial !!!! Seulement j'aimerai bien que Martin puisse le connaître! vivement la suite Very Happy bounce bounce bounce
avatar
Chtite Sqwé
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 01/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  larissa le Lun 24 Avr - 23:20

bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce
Je veux une suiteeeeeeeeeee Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
avatar
larissa
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1169
Age : 30
Localisation : FBI, service des personnes disparus
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  Ana le Mar 25 Avr - 23:11

La suite ?
avatar
Ana
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1972
Age : 39
Localisation : En train de jouer avec Tonto sur la plage...
Date d'inscription : 12/09/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  Amandine le Mer 26 Avr - 0:42

Oui la suite ! Very Happy

Amandine
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1354
Age : 19
Date d'inscription : 24/02/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  clairounett le Mer 26 Avr - 13:32

Bureau du FBI 13h30
Samantha, Jack, Vivian et Danny sont assis à leur table de travail et finissent de boire leur café.
Vivian : c’est pas le tout mais on va peut-être s’y remettre. Jack, tu distribues les rôles ?
Jack : Danny et Sam, vous retournez chez Mike, son père sera là et vous suivez l’itinéraire que Mike prend habituellement le matin pour aller au Lycée. Vivian et moi on va s’occuper de l’enquête sur Martin, essayer de comprendre ce qu’il s’est passé cette nuit. Quand vous aurez fini, on se retrouve ici, on fait une mise en commun et comme d’habitude on évalue et on réajuste nos orientations pour les recherches, enfin on changera les binômes. C’est bon pour tout le monde ?
Vivian, Sam, Danny : oui
Jack : alors au travail.

Danny et Sam partent.
Jack : tu penses que c’est raisonnable de les laisser ensemble ?
Vivian : oui, ils vont se serrer les coudes. De plus, je crois qu’ils ont besoin d’être un peu ensemble ; on avisera en cas de problème.
Jack : ok. Bon et nous par quoi on commence ?
Vivian : pour l’instant on n’a que ses relevés téléphoniques et ses anciens dossiers.
Jack : j’ai regardé vite fait ses dossiers, il n’ y a pas de sorties de prison récente ni de menaces officielles récentes concernant les dossiers que Martin suivait. Ensuite, il ne peut nous dire s’il a eu récemment des problèmes ainsi que Carol. On attend toujours les résultats de l’appartement de Martin, l’absence d’éléments rend pour l’instant l’étude approfondie de ses dossiers inutile. Donc on va s’occuper tous les deux de ses relevés téléphoniques et on téléphonera ensuite à Victor Fitzgerald.

Domicile de Mike. 14h00
Samantha sonne. Mr Smith vient ouvrir.
Mr : entrez, comment avance l’enquête ?
Danny : pour vous dire la vérité, on se sait vraiment pas pourquoi votre fils a disparu, et on piétine.
Mr, déçu : nous aussi on se pose énormément de questions, sans trouver de réponses. Vous veniez pour savoir autre chose ?
Sam : on vient chez vous car on va prendre l’itinéraire que Mike a l’habitude de suivre pour aller au Lycée, pour voir si on ne trouve pas des indices le long du trajet.
Mr : en fait je vous l’ai écrit sur un papier ce matin pour penser à autre chose et sachant que vous l’utiliseriez. C’est assez simple, il met environ vingt minutes pour le faire, ça va presque plus vite que d’y aller en voiture. Je vais vous le chercher.
Sam : merci.

Danny : faut vraiment qu’on le retrouve ce jeune.
Sam : ouais, on n’a rarement vu une telle aide de la part de la famille et même des amis pour le retrouver, surtout que la disparition est récente.
Danny : parfois il y en a qui font style de nous aider pour mieux nous embrouiller mais là pour l’instant c’est tout le monde qui essaie le plus possible de nous donner des éléments sérieux pour qu’on le retrouve…
Danny et Samantha interrompent leur conversation quand Mr Smith revient avec le papier.

Mr Smith : voilà, j’espère que je n’ai rien oublié.
Samantha : merci, on vous tient au courant de l’avancée de l’enquête.
Mr : je veux juste que vous retrouviez mon fils vivant.
Danny : on fera tout notre possible, on sait à quel point Mike compte pour votre famille et ses amis.
Sur ces paroles, Sam et Danny quittent le domicile et commencent à suivre l’itinéraire habituel de Mike.

Bureau du FBI 14H15
Jack et Vivian ont fini d’éplucher les relevés de téléphone de Martin et viennent de recevoir le rapport de la fouille chez Martin.
Vivian : si on résume pour les relevés de Martin, il y a seulement un numéro que l’on ne connaît pas pour l’instant, un appel qu’il a reçu il y a deux jours. Ensuite, le dernier qu’il a reçu est un appel de Carol cette nuit à 3h14, qui a duré dix minutes donc jusqu’à 3h24. Et donc nos données s’arrêtent là.
Jack : oui, on va vérifier le numéro inconnu, et il faudrait qu’on parle à Carol pour savoir dans quel état d’esprit était Martin à ce moment là.
Vivian : sauf que Carol est toujours injoignable, je viens de lui laisser un message sur son portable en lui demandant de nous appeler au plus vite, de préférence avant qu’elle voit le père de Martin. Comme elle nous fait confiance, je pense qu’elle le fera.
Jack : tu as raison. On commence à lire ce compte-rendu de l’appart’ de Martin ?
Vivian : c’est parti, en espérant qu’on trouve quelque chose qui va tout débloquer.
Jack : attends je vais chercher le tableau pour noter ce qui nous semble important.
Vivian : tu notes ?
Jack : oui, vas-y.

Dans le même temps.
Danny et Samantha, marchent à la recherche d’indices.
Samantha : pfff on trouvera rien.
Danny, la regardant, désolé : j’ai des doutes aussi mais il faut qu’on cherche.
Samantha : j’aurai jamais dû accepter de continuer cette enquête, je sers à rien je pense qu’à Martin.
Danny : c’est pareil pour moi, Sam. Mais on a dit qu’on le faisait alors on tient nos promesses et faut retrouver ce gosse. Après on en parlera à Jack.
Samantha s’assoit sur un muret.

Danny : on fait une pause et on s’y remet après.
Sam : pourquoi c’est Martin qui trinque toujours depuis quelques temps ?
Danny : je sais pas, le hasard, après on ne sait rien de ce qui s’est passé cette nuit donc…on peut tout imaginer.
Sam : tout s’acharne contre lui, tu crois aux changements du destin ?
Danny : comment ça ?
Sam : bah je sais pas il a eu une belle enfance et maintenant, on a l’impression que dès qu’il construit quelque chose tout s’écroule. Si tu le compares à nous on a eu une sale enfance mais maintenant ça roule pour nous. Tu vois ce que je veux dire ?
Danny, soucieux : ouais, mais je ne suis pas d’accord avec toi. Je pense franchement que Martin n’a pas eu une super enfance, bien sûr il n’a manqué de rien mais je suis certain qu’il n’a pas été heureux, il suffit de l’entendre parler de son père, on a l’impression qu’il lui reproche quelque chose. Donc ton hypothèse ne tient pas debout…
Sam, esquissant un sourire : t’as peut-être raison, mais il ne parle jamais de lui, de son passé…
Danny : c’est pour ça que je te dis que Martin n’a pas dû avoir une enfance si heureuse que ça… A ton avis pourquoi nous on ne parle pas de la notre ? Pourquoi tu ne parles pas de la tienne, même quand on est tous les trois ?
Sam : parce que c’est pas une période de ma vie que j’aime raconter.
Danny : alors ?
Sam : ah ouais…j’y avais pas pensé… mais Martin ne parait pas avoir été malheureux…
Danny : oui mais c’est Martin, tu sais comment il a été élevé par son père : ne rien laisser paraître…même si ces derniers temps on en a vu pas mal.
Sam, pensive : j’ai vraiment été à côté de la plaque au sujet de Martin.
Danny, la taquinant : on se demande qui c’est de toi ou de moi qui est sorti avec lui…
Sam : c’est vrai en plus, tu sais beaucoup plus de choses que moi à son sujet.
Danny : peut-être que je vois mieux que toi ce qu’il y a dans son regard.
Sam : tu le mates ?
Danny, pouffant de rire : ça va pas ! Il est mignon mais quand même… je préfère les femmes je te rappelle…
Sam : j’avais oublié.
Danny : changement de sujet, t’as pas reçu un coup de téléphone ?
Sam : si mais j’étais pas là, je ne connais pas le numéro et il n’y a pas de message sur mon répondeur.
Danny : je peux voir ?
Samantha lui montre le numéro sur son portable.
Danny : s’il te rappelle, car cet un bel homme, tu peux lui répondre..
Sam : c’est quoi cette histoire ?
Danny, lui lançant un sourire : je sais pas… bon on y retourne ?
avatar
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 32
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  Chtite Sqwé le Mer 26 Avr - 14:52

la suite please!! Laughing j'adore, je suis accroc à ton fic Very Happy

bounce bounce bounce bounce Very Happy
avatar
Chtite Sqwé
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 01/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  larissa le Mer 26 Avr - 18:44

Continue comme ça!!!! bounce bounce bounce
avatar
larissa
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1169
Age : 30
Localisation : FBI, service des personnes disparus
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  clairounett le Mer 26 Avr - 23:21

Bureau du FBI 16h00

Danny et Sam retrouvent Jack et Vivian pour faire leur mise en commun.
Jack : on commence par Mike…Vous avez du nouveau ?
Sam, soupirant : que dalle.
Danny : on a suivi son itinéraire et il n’ y a rien de suspect.
Sam : on n’avance vraiment à rien.
Jack : on finira bien par trouver quelque chose…
Vivian : en attendant, ce sont des heures qui passent et ce n’est pas bon pour Mike.
Sam : ce qui est frustrant, c’est que tout le monde collabore à notre enquête, que ce soit sa famille ou ses amis et on ne peut rien faire pour les aider.
Jack, l’air désolé : et je vais en rajouter une couche, Tony, le jeune avec qui Mike s’est embrouillé, je suis allé le voir rapidement. Il est couché depuis hier et ne tient pas debout, le médecin est passé ce matin…on peut le mettre hors de cause.
Sam : bon et pour Martin ?
Danny : c’est quoi 3h30 sur le tableau ?
Vivian : laisse nous aller point par point, vous comprendrez mieux et pourrez peut-être trouver des indices qu’on n’aurait pas vus.
Jack : on a essayé de retracer les événements d’hier, on élargira après. Tu commences Vivian ?
Vivian : ok… tout d’abord, mauvaise nouvelle, il n’y a aucune trace d’empreinte à part les notre, celles de Martin et de Carol.
Danny : comme par hasard.
Vivian : les enquêteurs ont seulement retrouvé une feuille dans sa cuisine, c’est inscrit : chers collègues, quand vous me trouverez je serai déjà mort…ou dans un si piteux état que rien ne pourra plus être fait pour moi… signé Martin ou mon dernier surnom : troiseurtrente.
Sam : c’est quoi ce truc ?
Jack : on ne sait pas, mais ça n’a pas l’air d’être l’écriture de Martin.
Danny : tu peux relire à haute voix le surnom s’il te plait ?
Vivian : pourquoi, tu le connais ?
Danny : non mais c’est bizarre.
Jack : troiseurtrente.
Vivian : ah ouais, maintenant qu’on le dit oralement c’est plus clair qu’écrit.
Jack : je ne comprends pas.
Danny : bah ouais, on a l’impression que ce sont des mots accolés. Tu veux bien le relire très lentement ?
Jack : troi seur trente
Sam : je vois bien les mots trois et trente.
Vivian : il reste heures car tu fais la liaison entre le S du trois et eur.
Danny : bien vu, mais que veut dire 3h30 ?
Vivian : on sait que Carol a appelé Martin à 3h14 jusqu’à 3h24.
Sam : c’est pas une heure pour appeler… nan nan j’ai rien dit, j’ai oublié le décalage horaire.
Vivian, s’exclamant : ahhh !!!
Jack : qu’est-ce qu’il t’arrive ?
Vivian : c’est rien c’est mon portable qui vibre… Bonjour Carol, tu veux bien patienter deux secondes que je branche le haut-parleur ?
Jack : c’est bon.
Vivian : on t’entend Carol, on est tous là. Tu es où là ?
Carol : vous m’entendez bien ?
Danny : oui Carol.
Carol : je viens d’arriver, pourquoi vouliez-vous que je vous appelle ?
Jack : parce qu’on n’a aucune nouvelle de Martin, qu’on a l’impression qu’on nous cache des infos…
Carol : je ne sais rien non plus. Mais vous pensez que Victor bloque des infos ?
Sam : on n’en sait rien… il y a quelqu’un avec toi ?
Carol : le père de Martin va venir me chercher à l’aéroport mais j’ai encore quelques minutes avant qu’il n’arrive. Qu’est-ce que vous savez sur l’état de Martin ?
Jack : dis-nous ce que tu sais plutôt.
Carol : un médecin m’a téléphoné pour me dire que Martin était dans un état très grave à l’hôpital, c’est tout…
Danny, regardant Jack : je ne vais rien te cacher Carol, Martin a fait une overdose médicamenteuse cette nuit, on l’a retrouvé inconscient. On penche pour une agression mais on a besoin de ton aide.
Carol : oh mon dieu. Je lui ai parlé au téléphone, on a parlé du bébé… il avait l’air bien, il s’est levé pour aller dans la cuisine, je suppose pour aller boire un coup.
Vivian : donc le fait qu’il soit allé boire pourrait expliquer qu’on l’ait retrouvé en Jean et t-shirt ?
Carol : oui, j’en suis sûre, il me l’a dit parce qu’il avait du mal à s’habiller et à parler dans le téléphone en même temps.
Sam : d’accord, autre chose, avez-vous été menacé ces derniers temps avec Martin ?
Carol : aïe, le père de Martin arrive…il n’y a pas de menaces connues de ma part..
Jack : deux secondes Carol…tiens nous au courant s’il te plait de ce qui se passe, on en a vraiment besoin, en particulier Danny et Sam…
Carol : vous pouvez me faire confiance.
Danny : merci Carol, bon courage.
Carol : à plus tard.

Sam : heureusement qu’elle est là…j’espère qu’elle va tenir le coup.
Danny : ouais, le bébé aussi.
Jack : bon on retourne à nos moutons.
Vivian : on en était où ?
Jack : maintenant on sait pourquoi Martin était habillé…après nos connaissances sur sa soirée s’arrêtent à 3h24… et on a ce mot avec probablement quelqu’un qui nous laisse un indice 3h30…
Sam : c’est maigre quand même, si seulement Martin pouvait nous parler et dire ce qu’il s’est passé cette nuit…
Vivian : écoute Sam, tu sais bien que c’est pas possible pour l’instant.
Jack : il faut qu’on se concentre sur ce chiffre ou cette heure… on va regarder tous les dossiers de Martin, voir s’il n’y a pas eu d’évènement un jour à cette heure là. Moi, je vais retourner au Lycée de Mike parler au Directeur.
avatar
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 32
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  larissa le Jeu 27 Avr - 0:53

Suiiiiiiiite bounce bounce bounce
avatar
larissa
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1169
Age : 30
Localisation : FBI, service des personnes disparus
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  Chtite Sqwé le Jeu 27 Avr - 13:50

larissa a écrit:Suiiiiiiiite bounce bounce bounce

Tout pareil!!!! la suite bounce bounce bounce Very Happy
avatar
Chtite Sqwé
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 01/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déboires (centrée sur Martin) [complète]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum