Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Aller en bas

Quelle fic avez-vous préféré ?

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Vote_lcap25%Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Vote_rcap 25% 
[ 1 ]
Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Vote_lcap25%Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Vote_rcap 25% 
[ 1 ]
Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Vote_lcap0%Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Vote_lcap0%Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Vote_lcap50%Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Vote_rcap 50% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 4

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  inanoa le Dim 17 Sep - 13:46

Bonjour à tous
voici la fin de toutes les fic concernant Claire, Danny, Martin et les jumeaux.
Comme le laiise présager le titre, ça ne sera pas une happy end, je voulais le préciser dès maintenant.
J'espère qu'elle vous plaira quand même...

Bonne lecture !

Un an et demi plus tard.

_ Non !!!!!! Je ne veux pas pleins de piqûres ! J’ai pas fait exprès de casser le vase ! Et je dirais plus que c’est Terreur qui l’a fait !! Promis Sam ! Promis…
Grégoire avait reconnu l’hôpital et avait paniqué dès qu’ils étaient entrés sur le parking. A côté, Manuel était étrangement silencieux.
_ Ne t’en fais pas mon cœur, assura Sam, mais à l’aise, mais qui faisait son maximum pour prendre sur elle. Je t’ai dit que c’était ta maman qui avait eut un accident. C’est d’elle dont ils s’occupent. On va retrouver ton père et attendre avec lui et oncle Martin qu’ils aient finis, d’accord ?
L’enfant se calma aussitôt et son attention fut détournée par un homme marchant avec des béquilles. Manuel, lui, fixait le rétroviseur où il voyait l’air soucieux de Sam. Depuis qu’elle était venue les chercher à l’école, il savait que quelque chose de grave se produisait. Il le voyait, il le sentait. Mais, pour Greg, il ne disait rien. Papa saurait faire mieux que lui. Papa était le meilleur !
_ Allez venez les garçons, appela Sam après s’être garée. Mais vous ne devez pas faire de bruit. Il y a beaucoup de gens malades qui doivent se reposer alors…
_ Maman, elle va dormir longtemps ? coupa Grégoire en descendant.
Sam hésita.
_ Je ne sais pas trésor, répondit-elle. Je ne sais pas.
C’est alors qu’elle croisa le regard de Manuel et ça la troubla. Il savait…
inanoa
inanoa
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 315
Age : 33
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  Ptit Dem Taylor le Dim 17 Sep - 13:54

La suiiittteeee !!!

Pour le sondage ya possibilité de voter pour toute ?? Mr.Red
Ptit Dem Taylor
Ptit Dem Taylor
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1474
Age : 32
Localisation : sur les genoux d'Eric Szmanda
Date d'inscription : 01/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  inanoa le Dim 17 Sep - 14:00

_ Nous avons fait tout notre possible, mais ses lésions étaient trop importantes.
Danny ne réagit pas aux paroles du médecin.
_ Vous pourrez la voir dans une minute, conclut l’homme. Elle se trouve dans la salle juste là…
Il attendit un instant puis partit en laissant l’homme à ses amis. Danny demeura immobile, sans expression. Tant qu’il ne la verrait pas, ça ne serait pas réel.
_ Oh mon dieu ! Je suis désolée, murmura Viviane en le prenant dans ses bras.
Mais le corps qu’elle étreignit ne bougeait pas. Seul l’affolement sourd du cœur témoignait encore de sa vie. Il semblait tellement calme que s’en était troublant. Comment pouvait-il resté impassible ainsi ? Derrière eux, Martin s’effondra sur un siège en se prenant le visage entre les mains. Danny serra la mâchoire et refusa à ses larmes de sortir ; Il savait que tout était vrai, que Claire était morte, il le savait. Mais il ne comprenait pas, pas encore.
Il se souvint de la dernière fois où il l’avait vu, ce matin même, avant de partir au travail. Et il réalisa avec horreur qu’il ne l’avait même pas embrassé ! Il ne lui avait pas dit qu’il l’aimait ! Il n’avait pas pris le temps de le faire ! Il ne lui avait pas fait l’amour depuis une semaine ! Il ne l’avait même pas embrassé… Un hoquet le secoua violemment, mais il tint bon. Tant qu’il ne la verrait pas, ça ne serait pas réel…
Il essaya de visualiser mentalement l’accident d’après ce qu’en avaient dit les policiers, mais les images se figèrent. Il voulut malgré lui imaginer son apparence actuelle, dans la salle de l’hôpital, mais là aussi les images se bloquèrent. Il lui fallut plusieurs minutes de panique pour retrouver son visage dans sa mémoire troublée. Il déglutit péniblement puis soupira quand elle se dessina enfin devant ses yeux. Ce qu’elle était belle…
Il la revit ce matin, il la revit lors des premiers pas de Manuel, suivis de près par ceux de Grégoire, il la revit lors de leurs premiers mots, il la revit lorsqu’ils s’étaient retrouvés dans l’hôtel de leur nuit de noces, il la revit lors quand on avait appris la vérité sur Grégoire. Il la revit la première fois qu’elle avait vu ses fils, il revit cette lumière sur son visage. Il la revit enceinte, à différents moments de sa grossesse, il la revit lui annoncer qu’il s’agissaient de jumeaux, il la revit durant leur nuit de noces, il la revit en robe de mariée, il la revit lui annoncer qu’elle portait son enfant. Il se revit lui faire l’amour encore et encore, il la revit exploser de plaisir entre ses bras. Il la revit dans son appartement en désordre, il la revit dans la chambre d’hôpital lui annoncer son départ, il la revit la première fois où elle lui avait abandonné son corps, il la revit quand Roza l’avait enlevé, il la revit au karaoké, il entendit son rire, il la revit triomphante à la conférence, il la revit désarmée face à une souffrance sans nom, il la revit durant le procès, il la revit vomir entre ses bras en lui avouant ce que Zarrae l’avait contrainte à faire, il se revit l’apaiser de son mieux, il la revit se réveiller d’un horrible cauchemars, il la revit les bras zébrés de sang, il la revit terrifiée, l’attaquer, il la revit agacée lors de son interrogatoire avec Martin, il la revit choquée quand il avait prononcé le nom de Zarrae. Il le revit telle qu’il l’avait vu la toute première fois…
_ Danny, murmura quelqu’un. Tu devrais aller la voir.
Tant qu’il ne la verrait pas, ça ne serait pas réel. Trois ans, six mois et dix-huit jours. L’es chiffres n’avaient pas de sens ; Il en connaissait d’autre depuis bien plus longtemps, mais sa vie c’était elle ! Elle, et les extension d’elle, Manuel et Grégoire, ses fils… Malgré tout ce que pouvait en dire la génétique. Elle l’avait profondément touchée dès le premier regard, et il l’avait aimé presque aussitôt. Sa vulnérabilité lui avait fait trouver en lui une force insoupçonnée, celle d’aider, au quotidien, pendant des mois, des années même, par amour… Il n’avait jamais cessé de l’aimer, malgré tout. Il l’aimerait toujours.
Tant qu’il ne la verrait pas, ça ne serait pas réel. Alors il restait là. Il aurait voulu être seul. S’il s’enfermait suffisamment longtemps, la douleur ne viendrait pas. Elle ne venait presque pas…
_ Sam est en route, annonça Jack. Mais on s’occupera des petits. Tu peux y aller…
Tant qu’il ne la verrait pas… Claire, oh Claire ! La femme de sa vie… Un sanglot brisa les barrière et les larmes commencèrent à couler, mais en silence, tout doucement. Claire était tout. La force, la vulnérabilité, la sensibilité, l’épaule pour pleurer, les pleurs sur l’épaules, l’humour, le sérieux, la maladresse, la sensualité, la douceur et la tempête, la seule à se reposer totalement sur lui et la seule personne sur qui il peut se reposer… Il pouvait…
_ On est là, Danny. On est là.
Viviane le reprit dans ses bras.
inanoa
inanoa
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 315
Age : 33
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  inanoa le Dim 17 Sep - 14:00

_ Papa ! Papa… Pourquoi tu pleures ? !
_ Papa !!
Danny sentit les petits bras se poser sur ses jambes, il entendit les appels déchirants, mais il ne put regarder ses fils. Il fixait un point invisible en s’efforçant de ne penser à rien. Respirer, c’est tout. Tant qu’il ne la verrait pas, ça ne serait pas réel…
_ Venez les garçons, votre papa a besoin d’être un peu tout seul. Vous voulez bien me suivre ? Je vous offre un coca d’accord ?
_ Mais Vivi, maman elle dit que…
_ Ca ira pour cette fois. Allez, venez.
Danny sentit les petites mains le quitter et ça le brûla. Mais il ne pouvait pas leur demander de rester, juste rester, parce qu’ils ne s’en contenteraient pas. Il voulait être seul mais en même temps, l’étreinte sincère de Sam le soulageait. Il avait besoin qu’on le berce, qu’on le serre dans les bras, qu’on l’embrasse… N’importe quoi, pour combler le vide béant qui le tirait vers l’obscurité. Ce n’était qu’une question de temps pour qu’il bascule, il le savait. Mais tant qu’il ne la verrait pas, ça ne serait pas réel. Il se raccrochait à cette pensée et ne bougeait plus.
_ C’est pas possible ! explosa Martin en se relevant. C’est pas possible, ils doivent essayer encore ! Elle ne peut pas mourir !
_ Calmes-toi, Martin, murmura Jack en posant sa main sur son épaule tendue. C’est fini.
Lui aussi l’avait aimé, différemment mais tout aussi intensément. Lui aussi lui avait fait un enfant. Grégoire… Qu’allait-il se passer à présent ? Il était impensable de séparer les deux frères qui ne c’étaient pas quitté depuis leurs naissances. Ils avaient partagé le ventre de Claire et leurs vies… Il faudrait à tout prix les laisser ensemble. Mais Martin craignait que Danny, malgré lui, ne délaisse un peu Grégoire. Son regard avait déjà changé, même s’il faisait tout contre…
Claire… Martin ne pouvait croire qu’elle était morte. Non, pas elle ! Pas comme ça… Elle avait survécut à trop de choses pour mourir d’un simple accident de voiture ! Pourquoi Danny ne se révoltait-il pas en criant aux médecins de recommencer ? Elle était suffisamment forte pour s’en sortir ! Trop forte pour mourir ! Et puis, trop de monde avait besoin d’elle !
_ Elle a deux fils ! cria-t-il en voulant se libérer de la main de Jack. Ils ne peuvent pas laisser tomber ! Ils doivent continuer !
_ C’est fini, Martin, répondit Jack doucement puis plus durement parce qu’il ne comprenait pas. C’est fini ! Elle est morte !
Danny vit d’un œil absent son ami s’effondre en larmes mais ne put faire un pas vers lui. Amis… Ils étaient bien plus. Trop de choses les liaient… Mais c’était au dessus de ses forces. La douleur s’affronte et se subit seul. Elle vous rend égoïste, parce que vous n’avez pas la force de penser aux autres. Le monde n’existe plus, il n’y a que la souffrance.
Tant qu’il ne la verrait pas, ça ne serait pas réel.
inanoa
inanoa
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 315
Age : 33
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  Ptit Dem Taylor le Dim 17 Sep - 14:18

Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad

rrrrr tu vas me faire pleurer !!!

La suite quand même !!!
Ptit Dem Taylor
Ptit Dem Taylor
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1474
Age : 32
Localisation : sur les genoux d'Eric Szmanda
Date d'inscription : 01/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  inanoa le Dim 17 Sep - 14:27

Danny était seul dans l’appartement, allongé dans son lit depuis des heures. Il avait vaguement dormi, mais les rêves lui avait tous rappelé que Claire était morte. Ses yeux étaient lourds et gonflés, mais il ne pleurait plus pour le moment. Il était seul et ça lui faisait du bien. Il était rentré tard dans la nuit, malgré les conseils de ses amis qui lui proposaient de passer la nuit chez eux. Et il n’avait pas été voir le corps de Claire…
Cette parenthèse avait été nécessaire. Il n’allait pas mieux maintenant, mais ça lui avait fait du bien de rejeter cette réalité pendant quelques heures encore. Mais la parenthèse touchait à sa fin. Bientôt, Viviane ramènerait les jumeaux et ils iraient à la morgue. Les petits feraient comme ils le voudraient, même si Danny préfèrerait qu’ils gardent l’image vivante de leur mère, pas un corps inerte…
Pour lui, c’était différent. Il était temps que tout devienne réel, et ça ne le deviendrait que lorsqu’il la verrait, pâle, froide, rigide. Simple enveloppe figée, sang immobile dans les veines, cœur silencieux. Martin lui avait dit qu’elle semblait sereine et en paix. Elle l’étonnerait jusqu’au bout… Mais il était temps de lui dire adieu et de revenir dans le monde des vivants, si dur cela soit-il. Il le devait pour ses enfants. Il s’accordait jusqu’à la sortie de la morgue pour lui, puis ils ne penserait plus qu’à eux.
Tout était exceptionnellement calme dans la ville, à croire que New York entier était en deuil. Son téléphone n’avait pas sonné. C’était mieux ainsi. Danny se leva lentement et choisit des vêtements noirs dans l’armoire à moitié pleine d’elle. Son odeur avait hanté tout le lit. Il avait étreint les oreillers avec désespoir, avant de sombrer d’épuisement. Bientôt, tout ça disparaîtrait. Il perdrait son odeur pour toujours, le son de sa voix aussi… Les souvenirs partiraient peu à peu, les petites choses… Il avait déjà vécut cela avec sa mère. Il savait.
La serrure de l’entrée tourna et Danny s’avança d’un pas lent puis s’agenouilla alors que ses fils couraient à lui. Il leur ouvrit ses bras, c’est tout ce qu’il pouvait faire pour le moment. Viviane lui suivit en silence. Elle a dû leur parler, songea-t-il, parce qu’ils ne disent rien. Pas de cris, pas de pleurs, pas de questions… Il la remercia du regard. L’étreinte fut longue mais très calme, et Danny s’apaisa de sentir les deux cœurs battre. Tout n’était pas mort, Claire persistait à travers eux…
_ Les garçons, murmura Viviane. Si vous alliez vous changer comme on a dit ? Après papa ira à la morgue.
_ J’irais avec toi, décida fermement Manuel en regardant Danny dans les yeux. Mais Greg ne va pas venir. Viv le gardera.
L’homme ne répondit rien mais acquiesça. Les jumeaux s’arrachèrent à lui et il se releva. Manuel était trop jeune pour ça ! Aucun enfant ne devrait avoir à faire cela !
_ Est-ce que tu as pu dormir un peu ? demanda Viviane avec douceur.
Il haussa les épaules en gardant les yeux baissés.
_ Je leur ais laissé le choix, Manuel est déterminé à venir avec toi. J’espère que…
_ Non, Viv, tu as bien fait, assura-t-il d’une voix troublée.
_ Il a tout compris, reprit-elle. Et il prend soin de son frère. Mais il faudra quand tu sois là quand il craquera. Grégoire n’a pas réalisé, je crois. Ca viendra avec le temps.
Danny ne répondit rien.
_ Est-ce que tu as mangé quelque chose ?
Il soupira profondément. Dieu que c’était dur !
_ Il restait du riz cantonais, Claire…
Sa voix se brisa et elle le prit dans ses bras. L’homme fut secoué par de violents pleurs. Viviane en eut le cœur brisé.
_ Tu resteras ici ? demanda-t-il en s’arrachant d’elle.
_ Ne t’en fais pas, assura-t-elle. Et sache que je serais là à chaque fois que tu en auras besoin.
_ Merci, dit-il d’une voix brisée.
Elle le serra à nouveau. Manuel attendit quelques instant en serrant les dents. A dire vrai, il n’avait jamais vu que sa maman prendre son père dans ses bras. Il se mordit la lèvre.
_ Greg regarde la télé, dit-il finalement. Je suis prêt papa, on peut aller voir maman.
Il était temps que tout deviennes réel, même si ça faisait horriblement mal.
Et plus tard, lorsque Danny craqua devant la dépouille de sa femme, Manuel posa sa petite main sur son épaule et lui dit gravement que ça irait. Alors Danny l’étreignit pour se raccrocher à ce petit bout de vie pour survivre, en se promettant que plus jamais son fils n’aurait à être plus fort que lui. Claire avait confiance en lui pour les élever, il serait à la hauteur.
inanoa
inanoa
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 315
Age : 33
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  nady le Dim 17 Sep - 14:45

Sad Sad Sad Sad bouhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

c'est trop triste

tu nous en rajoutes encore dis??? Wink
nady
nady
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1253
Age : 40
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 13/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  manon le Dim 17 Sep - 14:49

alors là j'avoue que je m'attendais pas du tout à ce que claire meure c'est trop triste
la suite stp
manon
manon
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 799
Age : 30
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  inanoa le Dim 17 Sep - 14:54

Les cornemuses s’ébranlèrent en même temps dans un puissant tonnerre qui les fit tous frémir. Claire et lui n’en avaient jamais parlé, mais Danny pensait qu’elle aurait aimé ça… L’homme eut un petit rire amer. Comment pouvait-on aimer la musique de son enterrement ? Il était vraiment stupide ! Une larme s’échappa de ses yeux fatigués de pleurer. Tiens, se dit-il ironiquement, il m’en reste encore...
La main de Martin serra son épaule avec force. Lui non plus n’était pas loin de pleurer… Les deux hommes se regardèrent longuement. Il n’y avait aucune animosité, aucune rivalité entre eux. Il n’y en avait finalement jamais eut… La voix de Viviane s’éleva en un chant gaélique qu’elle avait spécialement appris. Le suivant serait en français. Danny en avait voulu ainsi, pour que ça ressemble à Claire, cette femme d’ici et d’ailleurs. Cette femme… Sa femme… Un sanglot lui échappa et ses yeux se détournèrent pour se poser sur les deux garçonnets qui c’étaient approchés d’un joueur de cornemuse et observaient l’instrument avec curiosité. Un sourire s’ébaucha sur son visage torturé.
Claire lui avait fait le plus beau des cadeaux, la preuve ultime de son amour. Alors il s’en sortirait, pour eux, grâce à eux. Il n’en aurait jamais eu la force sinon… Les choses seraient compliquées, mais ça irait, parce qu’ils étaient ensemble. Il rendit son accolade à Martin avec fraternité. Ils souffraient tous les deux. Martin avait parlé à Grégoire et le petit s’était réjouis d’avoir deux papas maintenant, Manuel lui avait seulement souhaité la bienvenue gravement, en ajoutant qu’il n’aurait, lui, qu’un seul papa. Son fils avait tout compris, plus vite. Certainement les gènes, se dit Danny avec un sourire triste en regardant Martin qui avait commencé à pleurer. A défaut se soulager comme on le dit, ça faisait moins mal que de se retenir.
Puis le silence se fit et vint le moment de mettre le cercueil en terre. On ôta délicatement les fleurs. Les hommes allaient commencer à le descendre mais Manuel se rua sur le bois et le frappa de toutes ses petites forces en appelant sa mère. Danny l’attrapa en douceur et le serra contre lui.
_ Non ! hurla l’enfant en se débattant. Lâches-moi ! Tu dois l’ouvrir ! Maman ne peut pas rester là papa ! Maman ! Maman !!
Danny le serra plus fort en hoqueta dans un sanglot. Dieu que c’était difficile ! Grégoire c’était figé de stupeur et les regardait sans comprendre. Son « deuxième papa » comme il appelait déjà Martin vint le rejoindre et le prit dans ses bras.
_ Elle est partie, Manuel, murmura Danny. Elle doit retrouver les anges pour veiller sur nous…
L’enfant le regarda droit dans les yeux, le visage inondé de larmes.
_ Alors pourquoi tu la mets en terre ? murmura-t-il, toute sa colère retombée. Pourquoi tu l’abandonnes ici, papa ?
Danny l’embrassa tendrement.
_ Ce n’est que son corps, Manuel, reprit- l’homme avec douceur. Ce n’est que son corps. Son âme est déjà là-haut et ici, ajouta-t-il en montrant son corps du doigt. Et elle y sera toujours. Elle t’aime Manuel. Elle te protégera.
L’enfant les yeux vers le ciel en reniflant doucement. Puis brusquement, il se mit à crier de toutes ses forces, pour qu’elle l’entende :
_ Je t’aime mamaaaannnnn ! Et moi aussi je te regarderais ! Je t’aime maman !
Danny sentit son cœur se déchirer un peu plus et serra à nouveau le petit corps contre lui.
_ Moi aussi maman ! imita Grégoire sans comprendre vraiment.
Puis il tourna vers Martin un visage soucieux et demanda avec toute la candeur de son âge.
_ Tu crois que maman elle verra toutes les bêtises que je fais papa ? Je ne voudrais pas la décevoir… Jusqu’à maintenant, j’arrivais à les cacher presque tout le temps…
Martin sourit et le prit à nouveau contre son sœur transpercé.
_ Non, murmura-t-il. Parce qu’elle devra veiller sur Danny et moi, alors ça devrait aller. Et sache une chose Grégoire, reprit-il les yeux dans ses yeux. Tu ne décevras jamais ta mère. Elle t’aime.
Le spectacle des deux jumeaux déchirait les quelques personnes présentes, impuissantes à les aider. C’est terrible de perdre sa mère, surtout à cet âge-là…
_ Papa, murmura Manuel après un moment en essuyant ses larmes de ses petites mains potelées. On doit mettre son corps dans la terre.
Il toucha le visage de son père et glissa sa main dans la sienne.
_ Viens Greg. Toi aussi Martin. On est tous les quatre maintenant.
Il tendit sa deuxième main et attrapa celle de son frère. Le cercueil descendit lentement sous leurs yeux tristes. Puis Manuel s’avança gravement avec son frère et jeta une petite poignée de terre en murmurant :
_ Au revoir, maman.
Greg se remit à pleurer et son frère le réconforta.
_ Ca va aller, assura-t-il. Je resterais toujours avec toi Greg, d’accord ? Pour toujours !
inanoa
inanoa
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 315
Age : 33
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  manon le Dim 17 Sep - 15:06

a je crois que ce qui me fait craker c'est la proximité des frères et le coté protecteur de manuel
en tout cas bravobom bravobom
et encore une fois je veux bien une suite
manon
manon
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 799
Age : 30
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  Ptit Dem Taylor le Dim 17 Sep - 15:08

Bon bah voila j'ai inondée mon bureau... Sad

Mais la suite quand même stp !
Ptit Dem Taylor
Ptit Dem Taylor
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1474
Age : 32
Localisation : sur les genoux d'Eric Szmanda
Date d'inscription : 01/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  manon le Dim 17 Sep - 15:09

je crois qu'une petite suite s'impose sinon il n'y aura pas que le bureau de ptit dem taylor qui sera innondé ptdr ptdr
manon
manon
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 799
Age : 30
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  inanoa le Dim 17 Sep - 15:18

_ J’ai signé hier pour l’appartement, annonça Martin alors qu’ils quittaient le cimetière. On pourra emménager dans la semaine. En attendant, vous resterez chez moi.
Danny se força à lui sourire.
_ C’est bien, répondit-il seulement.
C’était même plus que bien, c’était nécessaire. Il ne pouvait plus rester dans l’autre appartement, il était trop plein de souvenirs, trop plein d’elle, et son absence y faisait encore plus mal. Et puis, comme ils avaient décidés d’habiter ensembles, s’aurait été trop petit. C’était fini à présent, Claire était partie et la vie devait continuer, pour leurs enfants. Alors Danny se força à plaisanter, comme il l’aurait fait en temps normal.
_ Evite de le crier sur tous les toits quand même, lança-t-il à Martin avant d’arriver à la voiture.
L’homme le dévisagea sans comprendre et l’interrogea du regard.
_ Qu’est-ce que tu entends pas là ? demanda-t-il puisque Danny ne se décidait pas à préciser sa pensée. Toute l’équipe est déjà au courant, c’est Jack qui nous trouvé l’appart…
Danny rit doucement en savourant l’interrogation de son ami qui essayait de comprendre. Il attendit que tous leurs collègues les ait rejoins.
_ Bah écoute, je ne sais pas pour toi, mais j’ai une réputation moi et je ne tiens pas particulièrement à ce que toutes les dames de cette ville meurent de désespoir en pensant que j’ai viré de bord avec toi. L’annonce de mon mariage a déjà causé suffisamment de malheurs…
Martin ne parvint à rire mais un sourire se dessina sur son visage. Il s’approcha lentement de l’homme et passa une main dans son dos, qui descendit peu à peu jusqu’à ses reins.
_ Mais enfin, mon cœur, minauda-t-il. Quand décideras-tu enfin à t’assumer tel que tu es ? Tu ne pourras pas te cacher indéfiniment…
_ Lâches-moi ! Ne me touche pas ! Oh ! Martin ! Tu te calmes là !
Toute l’équipe pouffa doucement de rire tandis que Danny repoussait son ami sans ménagement, qui faisait mine de vouloir l’embrasser. Et puis brusquement, la petite voix de Grégoire s’éleva, provoquant l’hilarité générale.
_ Papa… Mais vous êtes amoureux ?
inanoa
inanoa
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 315
Age : 33
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  inanoa le Dim 17 Sep - 15:19

Et voilà, c'est fini
Merci pour tous vos commentaires et vos encouragement squi m'ont poussé à écrire beaucoup plus que ce que j'aurais cru avec Claire.
J'espère que la fin vous a plu aussi.
J'ai dû me dépêcher de l'écrire pour vous l'envoyer avant de repartir à la fac (sans quoi vous ne l'auriez pas au avant de week-end prochain au plus tôt)
J'espère que c'est pas trop baclé !

merci encore
inanoa
inanoa
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 315
Age : 33
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  manon le Dim 17 Sep - 15:20

trop fort j'adore
la suite stp
manon
manon
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 799
Age : 30
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  inanoa le Dim 17 Sep - 15:22

Mais il n'y plus de suite !
claire est morte et c'est la fin pour moi !
inanoa
inanoa
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 315
Age : 33
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  manon le Dim 17 Sep - 15:26

a pardon comme y'avait pas ecrit fin j'ai cru que t'allait mettre un épilogue.....
En tout felicitations ce "mini-livre" était vraiment génial
manon
manon
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 799
Age : 30
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  Ptit Dem Taylor le Dim 17 Sep - 15:43

bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom

Tout simplement un très grand bravo !!! c'était géniale !! en plus ça se fini avec une petite pointe d'humour j'adore !! respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect
Ptit Dem Taylor
Ptit Dem Taylor
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1474
Age : 32
Localisation : sur les genoux d'Eric Szmanda
Date d'inscription : 01/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  nady le Dim 17 Sep - 16:29

franchement genial!!! bravobom bravobom bravobom bravobom

c'etait triste , emouvant, magnifique, avec une pointe d'humour........y a plus qu'a dire BRAVO !!!!!!!!
thumleft
nady
nady
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1253
Age : 40
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 13/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  Jenny le Dim 17 Sep - 17:58

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
mais quand même bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom et surtout respect respect respect respect

Une seul chose, je regrette quand même que la fic commence comme ça, j'aurais bien aimé lire ( je sais c'est sadique ! ) l'accident de Claire et la réaction de Danny en apprenant la nouvelle....
Mis à part ça c'était super !!!!!!!!!!!!!!!! thumleft thumright
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  smartine le Dim 17 Sep - 18:19

Bravo à toi c'était vraiment ....fansastique!!! C'est triste que l'histoire se termine comme ça mais la petite pointe d'humour à la fin c'est génial!
Alors encore bravobom bravobom bravobom

smartine
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 6
Age : 28
Date d'inscription : 13/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  Jenny le Dim 17 Sep - 18:20

Oups shame on me ! J'ai oublié de te dire que j'avais voté pour " l'amour aussi " ! lol!
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  tweetie le Lun 18 Sep - 1:01

OUI , c'était super bravobom
Par contre, la fin est trop triste Sad .
Mais bon, je te pardonne d'avoir tué Claire mais c'est vraiment parce que c'est très bien écrit thumright
Au fait, vivement la prochaine. Il m'en faut encore miammiam
tweetie
tweetie
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 7789
Date d'inscription : 04/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  manon le Lun 18 Sep - 20:17

alors moi ça sera une question a quand la prochaine fanfic???
en tout cas je l'attend avec impatience
manon
manon
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 799
Age : 30
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  emimartin le Lun 18 Sep - 20:37

C'était super, je trouve que tu écris très bien bravobom . Fais nous encore des fanfics je te supplie respect
emimartin
emimartin
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 493
Age : 37
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte) Empty Re: Jusqu'à ce que le mort nous sépare...(compléte)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum