centrée sur Jack mais pas encore de titre - R-

Aller en bas

centrée sur Jack mais pas encore de titre - R- Empty centrée sur Jack mais pas encore de titre - R-

Message  loupiote le Sam 30 Sep - 18:34

Je déconseille cette fic au moins de 15 ans en raison d'un passage pouvant heurter la sensibilité

Central parc

Après un hiver rude qui s’était abattu sur la ville de New York, les premiers rayons de soleil perçaient timidement le bout de leurs nez. Jack Malone se promenait dans les allées de Central Parc encore déserte à cette heure aussi matinal. Il aimait se ressourcer dans ce grand carré de nature en plein milieu de la “Big Apple”.
Alors qu’il se croyait quasiment seul, un homme faisant du footing le bouscula violemment. Surprit Jack perdit son équilibre et tomba. Quand il reprit ses esprits, l’homme avait déjà disparu. Puis l’agent du FBI vit que l’inconnu avait fait tomber un morceau de papier. Jack le ramassa et l’examina, il provenait d’un agenda mais il y avait un mot griffonné dessus: “Il est temps de lui dire Jack, ou je m’en chargerai”. Jack perdu dans ses pensées regarda autour de lui, ainsi il était revenu et ils étaient en danger. Il retourna en vitesse au bureau.

Bureau du FBI, huitième étage, service des personnes disparues.

Jack arriva en vitesse dans le service, il fit un signe à ses collègues pour qu’ils se rendent dans l’Open Space.

Jack: Où est Martin?
Vivian: Il a prit sa pause, il devrait arriver d’une minute à l’autre.

La voix de Martin se fit entendre

Martin: Je vous manque?! N’empêche qu’il y a vraiment des tarés dans cette ville.
Danny: T’en fais partis?
Martin: Très drôle, tout à l’heure, dans la rue, une femme m’a sauté dessus en me disant qu’il allait se passer un truc de révolutionnaire dans ma vie.
Sam: Et tu l’as crue?
Martin: J’ai gagné 10$ au loto.
Jack: Je vous vire maintenant ou vous m’écoutez?
Vivian: On a une nouvelle affaire? Pourtant il n’y a pas de photos accrochées au tableau.
Danny: Peut être recherche t-on Casper le petit fantôme?
Jack (s’énervant fortement): Agent Taylor!

L’équipe regardait Jack, ils voyaient bien qu’il ne plaisantait pas .

Sam: Alors qu’est ce qui se passe?
Jack: Dossier classé top secret, des informations auraient filtrés au FBI en attendant les rapports de l’enquête donnez moi vos téléphones portables, vous connaissez les règles aucun contact avec l’extérieur, vous renseignerez juste Van Doran sur les proches que vous devez prévenir et vous ne quittez le FBI sous aucun prétexte.
Danny: Mais.. je...non laissez tomber.
Jack: Tout ce que je peux vous dire c’est que le seul endroit où vous serez en sécurité est ici pour le moment.

Jack partit s’isoler dans son bureau.

Sam: Alors Danny, elle est brune ou blonde cette fois ci?
Danny: quoi?
Sam: Tu devais la voir ce soir n’est ce pas?
Danny: On ne peut vraiment rien te cacher, et tu ne sauras rien.
Martin: La dernière fois qu’on a été mis en quarantaine tu nous a raconté tes “exploits sexuels”, Danny.
Danny: J’avais de la fièvre.
Vivian: N’empêche que je me demande pourquoi Jack est dans cet état.

Bureau de Jack

Il regardait le reste de son équipe, les membres rigolaient entre eux. C’était la deuxième fois qu’ils étaient forcés de rester au FBI. Mais cette fois ci tout était différent car tout était inventé. C’était juste une diversion pour les garder ici. Jack avait tellement espéré que cet homme ai disparu pour de bon.

Flash Back

Quelques années plus tôt, Jack est assit sur une table de pique-nique dans un parc, il semble attendre quelque chose. Soudain un homme arrive et s’assoit près de lui.

L’homme: Alors?
Jack: Alors quoi Bryan?
Bryan: Tu comptes lui dire?
Jack: Non, il va bien maintenant.
Bryan: Ah oui et le jour où il apprendra que sa vie est basée sur un mensonge tu crois qu’il ira bien?
Jack: Écoute Bryan, le mieux est que tu oublies toute cette histoire, sinon ta femme risquerait d’apprendre malencontreusement ta liaison avec Laura.
Bryan: Je pars demain avec ma femme, on s’installe en Californie. Au revoir Jack.
Jack: A jamais Bryan.

Jack n’avait jamais revu ce jeune agent qui avait travaillé sous ses ordres lors d’une enquête sur la disparition d’un agent du FBI. C’était une de ses premières enquêtes et Jack avait tout juste 20 ans. Mais lors de cette enquête, Jack avait eu une révélation, il l’avait retrouvé mais il ne lui ressemblait pas du tout, il ressemblait comme deux gouttes à sa mère. A la fin de l’enquête alors qu’ils venaient de retrouver l’agent mort puisque sa couverture avait été dévoilé, Jack n’avait cessé de revoir les images qui lui venaient en tête. Il la revoyait, son premier amour de sa vie, elle s’appelait Izaline. Il l’avait rencontré au collège, elle avait un an de plus que lui, elle n’était pas très belle mais pas moche non plus mais il admirait ses yeux, des yeux bleus comme l’océan qui semblait avoir vu tout ce qui pouvait être possible. Un soir elle l’avait invité à venir chez elle alors qu’il ne s’était jamais parlé auparavant. Jack s’en souvenait très bien. Il s’était planté devant chez elle à 18 heures et elle lui avait prit la main et l’avait fait rentrer. Il n’y avait personne chez elle et elle ne prononçait aucune parole. Alors il s’était assis dans le canapé alors qu’elle était partie dans sa chambre, puis tout d’un coup elle était redescendue se pointant devant lui en sous vêtement. Elle ne souriait pas mais Jack sentit une impression comme jamais il n’en avait eu, il s’était alors assis dans le canapé et elle s’était posée près de lui, si près qu'il sentait son souffle sur sa joue. C’était un moment magique, elle le fixait droit dans les yeux et leurs lèvres se rencontrèrent, d’un simple baisé les deux adolescents passèrent à des échanges de salive intenses, leurs langues se rencontraient et se livraient à un match enflammé à celle qui irait le plus loin, puis le jeune garçon guidé par son désir remontait ses mains qui partaient des hanches pour aller vers le haut du dos où il palpa son soutien gorge, puis il sentit les mains douces de la jeune fille soulevé doucement son pull, ils durent séparer leurs bouches et se croisèrent de nouveau du regard. Jack était maintenant en tee-shirt alors que Izaline était toujours en sous vêtement. Tout en soutenant le regard de sa belle, Jack dégrafa son soutien gorge ce qui laissa apparaître ses tétons. Pendant ce temps la jeune fille lui enleva son tee-shirt et elle poussa Jack qui se retrouva par terre, elle était maintenant à quatre pattes sur lui. Elle rapprocha sa tête de la sienne et ce dernier lui captura les lèvres d’un léger coup de dents, elle poussa un petit cri de stupeur. Mais leurs baisers reprirent de plus belle, mais elle voulait explorer autre chose, alors elle se dégagea de la figure de Jack puis elle se mit à embrasser son torse, lui mordillant les tétons ce qui faisait gémire le jeune homme, elle le léchait, l’embrassait tout en descendant vers le nombril, le petit creux formé par ce dernier formait un espace de jeu idéal, le mordiller et le chatouiller était un véritable délice. Pendant ce temps Jack la caressait, ils prenaient leurs temps comme si c’était la première et dernière fois qu’il se voyait. Soudain l’adolescent poussa un petit cri de plaisir, il venait de sentir les mains d’Izaline sur son caleçon, elle lui avait débraillé la braguette sans qu’il ne le sente puis elle venait d’arriver au point fatidique. C’était le dernier point qui les séparait de l’amour intense. Il lui mordilla encore une fois son téton gauche et se mit à le téter tout en la dévorant du regard, puis il passa ses mains sur la dernière chose qu’elle portait et se mit doucement à la baisser. La jeune fille fit de même et enfin leurs corps purent se connecter, elle guida le pénis de Jack jusqu’à l’entrée de son vagin et ils se retournèrent. Jack était maintenant le maître de la situation, il prit les poignées d’Izaline et les plaqua au sol, alors qu’il rattrapa le téton gauche entre ses dents, la verge venait de rencontrer l’hymen et le déchira doucement tout en procurant une multitude de sensation pour le couple qu’ils formaient à présent. Il ne cessait de s’embrasser, de se titiller, de se chatouiller et de se mordiller. Jack était heureux il était le maître, jamais il ne s’était sentit aussi heureux, il serait bien resté des heures à goûter toutes les parties de son corps sans oublier le moindre plis ou creux. C’est ainsi qu’ils passèrent la nuit ensemble.
Ce fût la dernière nuit qu’ils passèrent ensemble, ils se voyaient au collège mais ne se parlait toujours pas, comme avant. Mais Jack savait que quelque chose avait changé: il y avait moins de tristesse dans ses yeux. Puis il ne l’avait plus vu, pas même au collège, il ne prenait pas de ses nouvelles mais il s’inquiétait, il l’avait même presque oublié. Jusqu’à ce jour...

Fin du Flash Back

Ce jour où il avait reçu cette lettre chez lui, deux semaines après le suicide de sa mère. Il fouilla à l’intérieur de sa veste et en sortit une lettre en papier jaunit par le temps:

“Jack, cette lettre je te l’écris alors que je suis dans un état qui me permet à peine de pouvoir manger. J’ai appris pour la mort de ta mère, je sais que c’est toi qui l’a découverte. Je ne dirais pas que je sais ce que c’est, après tout c’est sûrement mieux dans mon cas, ma mère est partit quand j’étais gosse et mon père travaille et fait la tournée des bars toute la semaine et il rentre le week-end s’il se souvient où on habite. ça fait huit mois que nous nous connaissons maintenant et tu ne peux imaginer la douleur qu’est pour moi ton absence. J’ai été obligé de fuir il y a trois semaines maintenant, mon père voulait nous tuer, il était saoul mais j’ai eu peur et je suis partie. Je dis nous car je suis sur le point d’être rejointe par quelqu’un d’autre: un bébé. Il devrait bientôt arriver maintenant si ce n’est déjà fait lorsque tu liras cette lettre porté par un ami. Jack, je sais ce que c’est d’être abandonné et je n’ai pas envie que mon bébé vive la même chose, je ne te demande pas d’assumer ta paternité mais il faut que tu m’aides. Je te donne 24 heures sinon je mourais avec lui. Ta bien aimée Izaline”

Il avait très vite deviné où se cachait Izaline, elle lui avait parlé une fois d’une cave où elle aimait passer ses journées quand elle était enfant. Quand il était arrivé, il y avait une flaque d’eau ou du moins ça ressemblait à de l’eau par terre et Izaline tenait le nouveau né emmitouflé dans des langes. Ils avaient décidé de déposer anonymement l’enfant à l’assistance public, mais avant ils lui avaient récité plusieurs bénédictions et avaient même choisi un prénom.

Une sonnerie de portable ramena Jack à la réalité, c’était son portable.

Jack: Malone?
Bryan: Bonjour Jack
Jack: C’est toit Bryan?
Bryan: Bonne mémoire
Jack: qu’est ce que tu veux?
Bryan: Qu’il sache la vérité
Jack: Pourquoi, ça te sers à quoi?
Bryan: Par pure vengeance contre le FBI, ils n’ont versé aucune pension après le décès de ma femme quand ils ont découvert que j’avais une maîtresse. En effet, superbe vengeance de moi contre toi quand Martin Fitzgerald apprendra qu’il est ton fils biologique et que c’est le directeur adjoint du FBI qui l’a adopté.
loupiote
loupiote
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2439
Age : 30
Localisation : partage sa vie entre Lille 3 (Villeneuve d'asq) et Charleville Mézières
Date d'inscription : 30/10/2005

http://roots0812.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

centrée sur Jack mais pas encore de titre - R- Empty Re: centrée sur Jack mais pas encore de titre - R-

Message  loupiote le Sam 30 Sep - 19:00

Jack: D'accord mais laisse moi lui dire
Bryan: Tu as deux heures, et pas con ton idée de les mettre en quarantaine même si ça ne sert pas à grand chose.
Jack: Merci Bryan

La conversation prit fin sur ces mots. Vivian rentra dans le bureau.

Vivian: Tu veux en parler?
Jack: Quoi?
Vivian: J'ai parlé à un autre agent, il n'a jamais entendu parlé de mise en quarantaine alors?
Jack: C'est plus compliqué que ça Viv.
Vivian: Comme tu veux mais je te préviens je ne passe pas la nuit ici, ça te laisse quelques heures.
Jack: Bien sur.

Vivian sortie du bureau, et Jack dirigea son regard vers Martin qui se chamaillait avec Danny. C'était son fils, savait il au moins qu'il avait été adopté? Son père lui en avait il parlé? Victor Fitzgerald avait rapidement su que Jack était le père biologique de Martin mais il ne cessait d'éviter le sujet si Jack voulait l'aborder avec lui.
Pendant 6 ans suivant l'accouchement d'Izaline, Jack avait essayé d’oublier qu’il était papa, qu’il avait dût renoncer à son enfant et qu’il était Dieu savait où. Puis lorsque cet agent avait disparu, Jack avait interrogé Victor Fitzgerald qui n’était qu’un simple agent. Il avait dût se rendre à son domicile et c’est là qu’il l’avait vu, cet enfant de 6 ans aux yeux bleus perçant répondant au nom de Martin. Martin, le prénom qu’Izaline et lui avait donné au nourrisson avant de l’abandonner aux service sociaux. Ils avaient joint une lettre demandant à ce qui garde ce prénom. Lorsqu’il avait vu cet enfant, il avait vu Izaline au masculin, la même figure, les cheveux châtains. Victor Fitzgerald lui avait expliqué qu’il l’avait adopté depuis quatre ans car sa femme ne pouvait pas avoir d’enfants. L’agent Fitzgerald senior ne savait rien de lui sauf qu’il était né le 23 mars mais qu’il était sur le point de recevoir la lettre qui avait accompagné le nourrisson, Jack se souvenait qu’il avait laissé son nom et prénom à l’intérieur de la lettre. Victor Fitzgerald saurait tout, ce visage et cette date de naissance il ne pouvait pas y avoir d’erreur.
Une semaine après, Victor Fitzgerald avait convoqué Jack pour lui dire que lui aussi savait tout. C’était l’unique discussion qu’ils avaient eu sur le sujet.
loupiote
loupiote
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2439
Age : 30
Localisation : partage sa vie entre Lille 3 (Villeneuve d'asq) et Charleville Mézières
Date d'inscription : 30/10/2005

http://roots0812.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

centrée sur Jack mais pas encore de titre - R- Empty Re: centrée sur Jack mais pas encore de titre - R-

Message  Ptit Dem Taylor le Sam 30 Sep - 19:36

Troooppp bien je suis a fond dedans :!!! la suite stp !!!! bounce
Ptit Dem Taylor
Ptit Dem Taylor
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1474
Age : 32
Localisation : sur les genoux d'Eric Szmanda
Date d'inscription : 01/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

centrée sur Jack mais pas encore de titre - R- Empty Re: centrée sur Jack mais pas encore de titre - R-

Message  loupiote le Sam 30 Sep - 19:37

Jack passa sa main sur son visage, c’était le moment de lui annoncer. Il le fallait. Il sortit de son bureau en se dirigeant vers ses agents.

Jack: C’était une fausse alerte, vous pouvez rentrer.
Danny: Chouette, a demain boss
Sam: Profite bien de la nuit Danny!
Danny: Merci Sam
Vivian: Je sens que je vais aller me regarder un bon film de Tarentino.
Martin: A demain tout le monde.

Le groupe se dirigea vers l’ascenseur

Jack: Martin!
Martin: Ouais
Jack: Je peux te parler s’il te plaît.
Martin: Ouais bien sur
Jack: Martin, si je vous ai gardé en quarantaine cet après midi c’est parce que...
Martin: Oui?
Jack: Nous étions tous les deux en danger
Martin: En danger?
Jack: un ancien agent du FBI, m’a contacté il s’appelle Bryan Morgan.
Martin: Et alors?
Jack: Il a menacé de te dire toute la vérité.
Martin: Jack arrête de tourner autour du pot et dis moi tout! quelle vérité?
Jack: Tu a été adopté et je suis ton père biologique.
Martin se retourna et se répétait lentement les paroles que Jack venait de lui dire.

Martin: Adopté?
Jack: Je suis désolé Martin je voulais te le dire avant mais je n’ai pas réussi.
Martin: Jack! J’ai grandis avec un père absent et une mère qui s’occupait à peine de moi et toi tu le savais depuis toutes ces années...
Jack: Je ne sais pas quoi te dire.
Martin: Alors ne dis rien

Martin se dirigea vers l’ascenseur.

Martin: C’est quand même bizarre que tu sois sortis avec mon ex petites amies. Bonne nuit.

Martin disparu dans l’ascenseur, sous le regard de Jack impuissant. Ils mettraient du temps à se comprendre et à se découvrir, mais ils le prendraient.
loupiote
loupiote
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2439
Age : 30
Localisation : partage sa vie entre Lille 3 (Villeneuve d'asq) et Charleville Mézières
Date d'inscription : 30/10/2005

http://roots0812.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

centrée sur Jack mais pas encore de titre - R- Empty Re: centrée sur Jack mais pas encore de titre - R-

Message  Ptit Dem Taylor le Sam 30 Sep - 19:44

la suite !! bounce
Ptit Dem Taylor
Ptit Dem Taylor
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1474
Age : 32
Localisation : sur les genoux d'Eric Szmanda
Date d'inscription : 01/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

centrée sur Jack mais pas encore de titre - R- Empty Re: centrée sur Jack mais pas encore de titre - R-

Message  emimartin le Sam 30 Sep - 20:58

C'est super original, j'adore bravobom . Vite la suite cheers
emimartin
emimartin
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 493
Age : 37
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

centrée sur Jack mais pas encore de titre - R- Empty Re: centrée sur Jack mais pas encore de titre - R-

Message  clara le Dim 1 Oct - 21:24

Vraiment bien Martin le fils de Jack...J'adore...alors la suite thumright
clara
clara
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 8775
Age : 39
Localisation : sous la douche!
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

centrée sur Jack mais pas encore de titre - R- Empty Re: centrée sur Jack mais pas encore de titre - R-

Message  tre le Ven 9 Mai - 14:17

une suite vite
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

centrée sur Jack mais pas encore de titre - R- Empty Re: centrée sur Jack mais pas encore de titre - R-

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum