Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  pativore le Mar 31 Oct - 15:54

Bah quoi, c'est tout? Ca c'est pas une suite, mais un mini bout de suite!!! Plus sérieusement, tu l'as compris, j'attends la suite.
pativore
pativore
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 6876
Age : 34
Localisation : Les pieds à Paris, la tête on ne sait où...
Date d'inscription : 25/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  Hio-Tin-Vho le Mar 31 Oct - 16:53

pativore a écrit:Bah quoi, c'est tout? Ca c'est pas une suite, mais un mini bout de suite!!! Plus sérieusement, tu l'as compris, j'attends la suite.

Bon OK. Voici une vraie grosse suite.

Lundi 19 Mars 2007 13H13 Quartier de Brooklyn Maison de Kate Turner
Jérémy Monroe disparu depuis 23H13


- Merci Jack

Nathan Coen était sur le siège passager de la voiture et remerciait alors Jack Malone qui s'engouffrait avec un sandwich pour lui et un autre pour le jeune homme ainsi que deux cafés Perk.

- Au fait votre téléphone a sonné, j'ai préférer ne pas décroché. J'ai peut-être pas bien fait ?
- Non c'est bon merci. Je ne sais pas ce qu'il a, mais il ne cesse de se décharger. Je peut plus le débrancher du chargeur.
- La technologie.
- C'était le bureau, je vais rappeler.

Après un temps

- Oui Martin quoi de neuf ?
< - Ceux de l'autre équipe m'ont signalé que vraisemblablement l'information de la mort de Jérémy Monroe a du mal a passé du coté des Sharks et qu'ils semblent pressés d'en découdre avec lui.>
- Une fuite possible.
- Il n'y a jamais de fuite dans nos services, arriva à articuler Nathan au risque de s'étouffer.
< - Vraisemblablement ils n'en savent rien, ils enquêtent mais c'est pas de bon augure. On pourrait juste ramasser un cadavre. Au fait autre chose j'ai fait demander la liste des numéros de Kate Turner, elle a bien reçu un coup de fil juste après le départ de Monroe d'une cabine de Richmond. >
- Très bien je te remercie Martin

Et il raccrocha.

- Je n'ai jamais dit que vos services avaient des fuites. J'explore toutes les pistes.
- Peut-être mais il n'empêche que Monroe a disparu seul, il s'est barré.
- Oui mais rien ne doit être écarté.
- Soit.

Et après un temps.

- Je vous remercie Jack.
- Pour qu'elle raison ?
- Vous êtes comme les autres vous n'appréciez pas trop la particularité de la situation mais au moins vous faites bonne figure.
- Je suis là pour retrouver un homme
- D'ailleurs à ce sujet vous croyez que sa petite amie va arriver. Cela fait précisément une heure treize minutes et vingt secondes que l'on attend devant sa maison et rien n'est venu.
- Le voisin a dit qu'elle arriverait après l'heure de midi. Elle sera bientôt là. Et vu la particularité de la situation. On ne peut rentrer sans elle.
- Oui. Bon puisque l'on a du temps à tuer, autant discuter.
- De quoi voulez vous parler ?
- Je sais pas vous avez des enfants ?
- Deux filles. Je ne l'ai voit pas souvent elles sont avec leur mère.
- Si j'ai un conseil à vous donner, essayez de passer le plus de temps possible avec elles. Le temps passe si vite et les choses arrivent vite aussi. J'en sais quelque chose. J'ai failli ne plus jamais voir mon fils. Je n'aurais jamais pu m'en remettre. Il faut profiter du peu de temps que l'on passe avec eux.
- On dirait que cela bouge.

Devant la maison avec son jardinet, une petite voiture qui devait avoir près de quinze ou vingt ans mais semblait bien entretenue se gara. Au même moment, les deux hommes sortirent de la leur et marchèrent en courant dans cette direction.

- N'oubliez pas Jack, Monroe est mort, même pour elle. A moins qu'elle nous en parle, on ne lui dit rien.
- Compris chef.

La jeune femme, blonde, plutôt bien faite de sa personne était en train de prendre des paquets dans son coffre. Et allait les ramener chez elle.

- Mademoiselle Turner ?
- Oui, dit-elle tout en se retournant. Qui êtes vous ?
- FBI, je suis l'agent Malone et voici l'agent Coen.
- Le FBI, que se passe-t-il ?
- On peut rentrer ?
- Attendez je vais vous aider rajouta Nathan tout en s'emparant d'un paquet.
- Merci, euh bien sûr, venez.

Dans l'immeuble s'était le royaume du minimalisme. On sentait qu'une femme était à la décoration mais tout restait très peu décoré. Après que les paquets furent déposés Jack engagea la conversation.

- Vous connaissiez Jérémy Monroe, Mademoiselle Turner ?
- D'accord qu'est-ce qu'il a encore fait ?
- Pardon ?
- J'ai été avec Jérémy pendant deux ans. J'étais amoureuse de lui et apparemment lui aussi. Mais j'ai su avec le temps me rendre compte qu'il était abonné aux conneries. A la fin j'en ai eu marre et je l'ai jeté.
Vous ne l'avez donc pas vu depuis longtemps.
- Cela va faire trois mois et je me sens franchement mieux. Lui et son frère se fourrait toujours dans des merdes pas possibles.
- Son frère, demanda malicieusement Nathan ?
- Franck, Franck Monroe. Son jeune frère mais celui qui l'entraînait. Et c'était pire depuis un certain temps. Franck s'était acoquiné avec un gang les Parks, ou les Marxs je ne sais plus et je ne veux plus savoir. Je ne pouvais continuer. C'était dangereux pour moi et pour le petit.
- Le petit, tiqua Jack?
- Oui mon fils.
- Jérémy est son père ?
- Grand Dieu non, même si la seule chose qu'il faisait de bien s'était de s'occuper de lui. Il avait le don. Michael est le fils de mon ancien compagnon qui à part une pension et une carte d'anniversaire ne fait rien pour lui. C'est peut-être mieux ainsi. Je choisis vraiment bien mes hommes.
- Et il a quel âge le petit Michael ?
- Huit ans. Et oui je l'ai eu à 16 ans. Au fait je ne vous ait même pas demander il a fait quoi Jérémy pour que le FBI débarque ?
- Il est... mort, conclut Nathan de but en blanc.

Kate failli tourner de l'oeil mais ce fut surtout de derrière eux que vint la surprise, un « C'est pas vrai. »

Dans l'encadrement de la porte se tenait un petit bout fier et droit, le regard sûr qui toisait ses étrangers.

- C'est pas vrai. Jérémy je lui ai parlé. Il m'a dit qu'il allait bien. Vous mentez.
- Toi tu dois être Michael, dit Nathan en s'approchant de lui. Bonjour.
- N'approchez pas de mon fils et sortez.

Kate Turner brandissait un couteau de cuisine vers eux. Elle les menaçait mais semblait plus apeurée, que dangereuse.

- Mademoiselle Turner du calme. Lâchez cela.
- Allez vous en j'ai dit.
-S'il vous plaît on peut discuter.
- Vous entrez chez moi, vous me mentez en me disant les pires horreurs et vous voudriez que l'on discute.
-Il vaudrait mieux éviter de terroriser le petit non ? Voir cela à son âge je sais pas si c'est une bonne idée ?
- Agent Coen c'est peut-être le moment de lui dire la vérité.
- Non Jack, les ordres sont clairs. Personne ne doit savoir
- Savoir quoi, hurla Kate ?
- Si vous voulez la calmer, c'est la seule solution. Et le petit est déjà au courant.
- Très bien, très bien. Mademoiselle Turner, Jérémy est vivant mais il risque de ne pas le rester longtemps. Il est le témoin capital d'une affaire qui peut faire plonger le chef des Sharks. Nous avons besoin de lui.
- Un témoin, lui, je ne vous crois pas.
- Mais comment je peut vous convaincre ?

Et puis il regarda Michael qui semblait perdu de voir sa mère aussi menaçant envers ces deux étrangers. Et il compris.

- J'ai un fils moi aussi. Il a à peu près le même âge que Michael. Il est ce que j'ai le plus cher au monde. Alors je vous jure sur sa tête que c'est la stricte vérité. Nous sommes là pour le retrouver et le protéger.

L'argument semblait avoir fait effet puisque la jeune femme commença à baisser son arme.

- Alors c'est vrai.
- Oui et je vous en prie ranger cela. On va à présent discuter dans le calme.
Hio-Tin-Vho
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 34
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  DJMandarine le Mar 31 Oct - 19:31

Merci pour cette suite !!! toujours aussi bien écrit ! respect
J'ai repéré une subtile allusion à Friends... A moins que je ne me fasse des films...

Et donc je vais prendre le plat du jour miammiam
UNE SUITE GARCON !!! lol!
DJMandarine
DJMandarine
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 187
Age : 36
Localisation : quelque part dans le monde
Date d'inscription : 26/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  Hio-Tin-Vho le Mar 31 Oct - 19:39

DJMandarine a écrit:Merci pour cette suite !!! toujours aussi bien écrit ! respect
J'ai repéré une subtile allusion à Friends... A moins que je ne me fasse des films...

Et donc je vais prendre le plat du jour miammiam
UNE SUITE GARCON !!! lol!

Bien repéré café Perk mais il y avait deux autres allusions à deux autres séries. Dont une je l'accord assez tordue. Tout comme dans les autres passages il y avait deux ou trois allusions.
Hio-Tin-Vho
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 34
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  clara le Mar 31 Oct - 22:22

Une suite bien sure bravobom bravobom
clara
clara
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 8775
Age : 39
Localisation : sous la douche!
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  pativore le Mar 31 Oct - 22:41

Ah, apparement il suffisait de demander!!! Si je recommence, est-ce que la suite arrivera aussi vite?!!! Mr.Red
E tout cas, c'est vraiment de mieux en mieux. Et je veux savoir... (il faut imaginer les trépignements de pieds!!!).
pativore
pativore
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 6876
Age : 34
Localisation : Les pieds à Paris, la tête on ne sait où...
Date d'inscription : 25/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  Hio-Tin-Vho le Jeu 2 Nov - 13:07

pativore a écrit:Ah, apparement il suffisait de demander!!! Si je recommence, est-ce que la suite arrivera aussi vite?!!! Mr.Red
E tout cas, c'est vraiment de mieux en mieux. Et je veux savoir... (il faut imaginer les trépignements de pieds!!!).

Elle va arriver par contre je tiens à signaler que déjà dans le déroulement de l'histoire vous pouvez trouver des références à :
- CSI NY
- Urgences
- 24 heures Chrono
- Stargate SG1
- Demain à la Une
- Les 4400 (un peu plus difficile à trouver je le reconnais)
- Mais aussi les Simpson en animation

Et je crois que c'est tout. Sinon Friends à été trouvé bravo... confused
Hio-Tin-Vho
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 34
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  Hio-Tin-Vho le Jeu 2 Nov - 13:12

Et voici donc la suite, cela va de plus en plus vite :

Lundi 19 Mars 2007 12H30 Bureau du FBI New-York
Jérémy Monroe disparu depuis 22H30


L'interrogatoire promettait d'être tendu. Au contraire de Jérémy les autres membres du groupe qui avait liquidé le jeune Chance faisaient plus barbouze que petits bandits tout juste sorti du nid. Comment le jeune homme avait bien pu s'introduire dans de telles combines avec des types qui avait un carrure et une expérience cent fois plus grande que lui ?
De l'autre coté du bureau, Murray Hawks avait fière allure en tout cas dans son genre. Il devait peser dans les cent kilos, abhorrait des tatouages par dizaines et des muscles saillants. Il gardait tout de même de longs et beaux cheveux blonds et une barbe de trois jours qui trahissait ses origines nordiques et irlandaises. En face il était évident que physiquement Danny et sûrement Viviane ne faisaient pas le poids. Une telle bête de la nature ne pouvait avoir de rival.
Mais il n'était pas que du muscle. L'expérience et le savoir lui avait permis d'aiguiser une certaine intelligence et classe.

- Madame, monsieur, enchanté de vous voir je vais enfin pouvoir savoir pour qu'elle raison l'on m'a ramené ici alors que je croyais que toutes les formalités étaient terminés.

C'est avec désinvolture et ironie que Murray accueillit Danny et Viviane avant même qu'ils ouvrent la bouche. Il profitait aussi semble-t-il de sa corpulence pour se permettre tout les écarts au nez et à la barbe des agents.

- Ils pensent avoir plus de résultats en faisant tourner les équipes vos boss ou quoi ? Ils ont appris que l'expérience et le travail jouait beaucoup.
- Vous parlez beaucoup mais est-ce que vous agissez Monsieur Hawks ?

La masse lâcha sur le champ la cigarette qu'il s'apprêtait à allumer. Un éclair de rage semblait lui avoir traverser le regard.

- Seule une pouffiasse de mère supérieure au pensionnat où ma putain de mère m'avait balancer osait m'appeler Monsieur Hawks et mettait en doute mes capacités. On l'a retrouvé bien plus tard décapitée. Ne recommencez jamais.
- Les menaces ne changeront rien, nous vous questionnerons et nous continuerons à vous questionner jusqu'au bout, tenta de détourner Viviane.
- Allez de toute façon vous êtes comme les pitt vous lâchez pas votre proie. Que voulez vous savoir ? Peut-être que je pourrais vous répondre ? Qui sais ?
- Oncle Théo cela vous dit quelque chose demanda Viviane?
- Ah! Ah! Ah! Bibiche! Je vais vous avouer un secret. Il n'y a que les trous du culs de la bouse profonde et vous gratte-papiers en déguisement qui ne connaissiez pas Oncle Théo. Oncle Théo c'est une légende. Il a tout bâtit de ses mains. Il a tout fait lui même. Il est un exemple pour beaucoup.
- Un exemple qui vend des armes à tout les gangs de New-York et des alentours.
- P'tite tête, tu sais qui vend le plus d'armes aux Etats-Unis ? Le gouvernement et les sociétés qui bossent pour lui. D'après toi pourquoi notre putain de pays est le seul qui n'a pas ratifié le traité supprimant la production des mines anti-personnelles ? Parce que les marchands d'armes préfèrent se torcher le cul avec leurs jolis billets verts que d'éviter qu'un môme au Boukhistan évite de se trimballer avec une jambe en bois et la moitié du crâne. Alors les dégâts d'Oncle Théo je peut te dire à coté c'est peau de zob. Un petit épicier face à la grande distribution de la grande faucheuse.
- Vous semblez bien le connaître, tenta de rebondir Viviane ?
- Bien le connaître tu pousses poupée. Moi je suis ce que l'on appelle un mercenaire. En somme pour un peu de gros billets je débarque où l'on me demande. Cela a ses avantages, j'ai des contacts partout et je ne fais partie d'aucun gang, groupe où clan. Alors lorsque je me trimballe dans la rue à part une balle perdue qui me fera autant qu'une piqûre de moustique sur un rhinocéros, sauf au crâne, il n'y a pas un pour me balancer des pruneaux.
- Et sur ce coup vous étiez le mercenaire de Carmine ?
- Oh putain tu remontes à Néhandertal mon pote. Oncle Théo à part au chom dû il a pas dû se faire appeler Carmine ou Monsieur Carmine depuis qu'il ne pisse plus au lit. Maintenant pour tout le monde c'est Oncle Théo tout simplement. L'Oncle c'est rassurant mais pas casse-couille comme un paternel. Et oui puisque tu veux tout savoir je ou plutôt nous bossions pour Oncle Théo.
- Et c'était quoi le contrat ?
- Mais arrêter vous deux. On est pas chez Don Corleone ou Tony Montana ici. On parle pas de contrat juste un job. Et le job c'était de dessouder Trevor Chance ancien membre de son gang et accessoirement fils de notre chère gouverneur.
- Vous parlez de cela comme s'il s'agissait d'un simple travail, où vous iriez pointer et puis boire une bière après la journée.
- Il a tout compris le petit! C'est exactement cela à un détail près, je taffe en free lance et je déclare rien au fisc. Quoi vous allez me foutre au trou pour cela ?
- Il y a une erreur sur le tableau.
- Parles ma belle, Léonard quant-il a peint sa Joconde n'a jamais été satisfait et l'a refait jusqu'à sa mort alors moi je veux bien m'améliorer. Que me conseilles-tu pour la prochaine fois ?
- Que faisais une petite frappe comme Jérémy Monroe dans la combine ?
- Ca c'était une idée de Théodore puisque vous voulez l'appeler comme cela. Je te l'accorde, c'est pas ce qu'il a fait de mieux. Il voulait aguerrir un petit nouveau. Je peut te dire qu'il en a vomit ses tripes. Son frère avait beau faire partie de la maison il avait rien d'un caïd. Pauvre gosse.
- Son frère, feinta l'étonné Danny?
- Vous faites très mal la surprise. Vous devriez prendre des cours de théâtre. Me dites pas que vous ne saviez pas? Vous devez avoir un dossier épais comme mon bras ou même ma cuisse sur chacun d'entre nous. Franck lui c'est un dur, un vrai. Plus jeune mais taillé à la serpe et au vitriol. Il a la carrure d'un moineau mais la détermination d'un tigre et la rage d'un piranha. Un tel oiseau ça ne coure pas les rues. Alors Oncle Théo l'a très vite pris sous son aile et en a fait sa chose. Au fait vous croyez vraiment qu'avec ce que je vous dit vous allez arriver à coincer Théodore Carmine ?
- Pourquoi ?
- Parce que c'est pas la peine de compter sur ma langue de pute pour faire plonger mon plus gros client.
- Hein ?
- Si je vous racontes cela c'est juste pour vous faire tourner. J'adore voire vos têtes de détérés. Ne comptez pas sûr moi pour signer un quelconque témoignage qui fera griller Oncle Théo. J'ai rien vu, rien entendu et surtout rien dit.
- Très bien mais vous avez pas de chances ce n'est pas lui sur qui on enquête dit Danny tout en se levant.
- Ca c'est un scoop ? Mais alors sur qui ?
- Jérémy Monroe, il est mort aujourd'hui. Apparemment il y a du monde sur la liste finale de votre ami Oncle Théo.
- Putain.
- C'est peu de le dire, rajouta Viviane tout en se levant elle aussi.
- Non c'est pas ça. S'il est mort il faut que vous le disiez à son frère.
- Et où on le trouve ?
-Mais vous l'avez sous votre pif bande de nouilles. C'est un des membres de notre groupe.
Hio-Tin-Vho
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 34
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  DJMandarine le Jeu 2 Nov - 16:51

Ouh lalalala, Murray leur en fait voir de toutes les couleurs à nos agents... Shocked
C'est quand même rare de trouver un tueur avec un brin d'intelligence.

Sinon, le nom de Kate Turner, hasard ou pas ? Parce que ça a fait tilt dans ma tête quand j'ai lu le nom mais je suis incapable de dire quoi... Juste une affreuse impression de déjà-vu... hein

Bon ben, je veux bien une petite suite.
DJMandarine
DJMandarine
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 187
Age : 36
Localisation : quelque part dans le monde
Date d'inscription : 26/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  Hio-Tin-Vho le Jeu 2 Nov - 17:01

DJMandarine a écrit:Ouh lalalala, Murray leur en fait voir de toutes les couleurs à nos agents... Shocked
C'est quand même rare de trouver un tueur avec un brin d'intelligence.

Sinon, le nom de Kate Turner, hasard ou pas ? Parce que ça a fait tilt dans ma tête quand j'ai lu le nom mais je suis incapable de dire quoi... Juste une affreuse impression de déjà-vu... hein

Bon ben, je veux bien une petite suite.

Tu as peut-être trouvé l'une des références. Cherche encore tu saura plus précisément. Il en reste plein d'autres. rolles
Hio-Tin-Vho
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 34
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  pativore le Jeu 2 Nov - 19:58

Et bien, Murray! Du muscle plus de la répartie c'est assez étonnant, non?! En tout cas, comme toujours, la suite!
pativore
pativore
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 6876
Age : 34
Localisation : Les pieds à Paris, la tête on ne sait où...
Date d'inscription : 25/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  clara le Jeu 2 Nov - 22:14

Une seule chose à dire: la suite bounce
clara
clara
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 8775
Age : 39
Localisation : sous la douche!
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  Hio-Tin-Vho le Ven 3 Nov - 12:31

Bon d'accord pour la suite mais n'oubliez pas de chercher les références. Je précise une chose, il y a parfois des calculs à faire...

Allez c'est partit pour la suite.

Lundi 19 Mars 2007 14H00 Quartier de Brooklyn Maison de Kate Turner
Jérémy Monroe disparu depuis 24H00


- Merci.

Nathan venait de donner à Kate Turner une tasse de thé. Après l'annonce que lui avait fait les deux agents la jeune femme était si choquée qu'elle lui demanda ce service.

- Lorsqu'il est venu me voir hier j'ai bien vu qu'il n'allait pas bien mais je pensais simplement qu'il s'était fourré dans un de ses guêpiers habituels.

< « - Bonjour Kate.
- Jérémy, je t'avais pourtant dit de ne pas revenir.
- Attends il faut que je te parles. Je t'assure c'est important.
- Qu'à tu fais encore ?
- Moi rien mais je sens que cela peut s'arranger. J'ai décidé de me ranger. J'ai quelque chose qui peut faire tout changer.
- Je m'en fous tu doit quitter ma vie, tu m'entends.
- Je ne fais que passer mais je t'en pries écoutes moi. Je m'en veux énormément. Tu ne pas savoir à quel point. J'ai fait des choix que je n'aurais pas dû faire. Mais désormais j'ai pris ma vie en main et personne ne pourra m'influencer.
- Tant mieux pour toi. Maintenant va t'en.
- Maman ?
- Oh mais c'est le petit Michael ?
- Jérémy ! Tu es revenu. Maman m'avait dit que tu ne reviendrais plus.
- Et bien tu vois je suis là, dit Jérémy en serrant le garçon dans ses bras. Je ne pouvais pas partir sans te dire au revoir.
- Tu vas partir ?
- Que pour un petit moment mon bonhomme. Après je te le promets je viendrais te chercher et l'on ira à la plage tout les deux. A une vraie plage avec du sable, de l'eau chaude.
- Et des glaces ?
- Des montagnes de glaces. Mais ta maman avait raison sur un point j'ai des choses à régler et pour cela je vais devoir faire un voyage, un très long voyage. Mais je te le promets ensuite on fera tout ce que tu voudras, d'accord ?
- Emmènes moi avec toi !
- Non mon bonhomme ce sont des choses entre grandes personnes. Et puis qui va s'occuper de ta maman pendant ce temps. Car je te donnes une mission tu dois la protéger contre tout les méchants qui lui voudrait quoi que ce soit. Tu es d'accord ?
- Oui mais.
- Tut. Tut. Il n'y a pas de mais qui tienne. Si tu veux être un bon garçon il faut le faire Michael. Allez tiens et file, rajouta-t-il en lui tendant un paquet de bonbons.
- Merci, dit le gamin qui s'empressa de se réfugier pour le dévorer.
- Un seul à la fois. J'espère que tu n'es pas encore en train de lui faire de fausses promesses?
- Non je t'assure Kate j'ai changé et je te le prouverais, prononça-t-il en s'en allant.
- J'espère. » >

- Pourtant il paraissait vraiment avoir des projets sérieux.
- Il ne vous a rien dit précisément sur ce qu'il voulait faire ?
- Non il parlait juste d'un long voyage.

Tout en marchant et s'approchant du groupe, Jack parlait à son portable. Michael s'accrochait désespérément à la main de sa mère qui était assise à coté de Nathan.

- Merci Viviane.

Et Jack raccrocha. Il s'assit aussi en face d'eux, sur un fauteuil.

- Mademoiselle Turner, Jérémy ne vous a rien dit sur ce qu'il venait de faire récemment.
- Non je l'ai dit à votre collègue il avait juste l'air changé.
- Ni sur les combines qu'il faisait avec son frère ?
- Non je savais juste qu'il n'était pas fréquentable. Pourquoi ?
- Il semblerait qu'il soit aussi compromis dans l'affaire qui a entraîné Jérémy à témoigner.
- Oh mon Dieu.

Elle s'enferma un petit moment dans le silence et puis.

- Et puis après tout ce genre de chose ne m'étonnes plus guère. Son frère est un véritable poison. Même lorsque Jérémy tentait de s'en sortir il le replongeait dans de sales combines.
- Aurait-il pu le trahir pour sa nouvelle famille les Sharks demanda Nathan ?
- Franck pouvait trahir n'importe qui et même son frère pour deux choses. Le fric et l'honneur. En réalité l'honneur c'est ce groupe rien de plus.
- Excusez dit Nathan en se levant du canapé.
- Bien mademoiselle Turner, si vous des nouvelles de Jérémy par lui-même ou quelqu'un qui le connaissez vous pouvez m'appeler sans problème jour et nuit, mentionna Jack.

Nathan venait de quitter la pièce. Il s'engouffrait dans la maison et venait de retrouver ce ou plutôt celui qu'il cherchait. Le petit Michael avait en effet été se réfugier dans une pièce du fond qui servait de salle de jeu et où était rassemblé ses quelques jouets. À l'arrivée du jeune homme il s'amusait alors avec un train en bois. Il releva la tête et parût presque terrorisé. L'arrivée des agents ne jouaient pas en leur faveur. Il fallait jouer serrer.

- C'est un beau train que tu as là.

Le petit se mura dans un silence compréhensible.

- Toi tu te dis que nous sommes les méchants n'est-ce pas ?

Il se tut à nouveau mais Nathan sentit qu'il avait raison.

- C'est vrai je le reconnais on fait mieux comme entrée pour des héros

Et après un temps.

- Tu l'aime bien Jérémy toi ? Et tu as raison. Tu sais qu'il ait très courageux. Il t'a dit de protéger ta maman et il avait raison. Car il y a des méchants qui pourrait être dangereux. Mais un grand bonhomme comme toi peut l'empêcher n'est-ce pas ?

Toujours le silence.

- Nous on ait pas les méchants. On cherche à retrouver Jérémy pour le protéger contre eux. Comme cela il ne feront plus de mal ni à toi, ni à lui, ni même à ta maman. Mais sans ton aide on ne peut rien.

Mais Michael ne parla pas et Nathan commença à s'en aller.

- C'est vrai vous avez un petit garçon comme moi ?
- Oui. Il a sept ans. Il s'appelle Noah. Tu veux que je te montres une photo ?

Il fit un signe de tête d'acquiescement. Et Nathan sortit une photo de son portefeuille. Il s'accroupit de nouveau devant le petit qui s'en empara. Tandis qu'il la regardait Nathan lui proposa.

- T'aimerais jouer avec lui ?

Et dans ses yeux brillants il lut que oui.

- Et bien quand tout cela sera fini on se retrouvera, Jérémy, ta mère, toi, moi et Noah et vous pourrez jouer ensemble. Mais pour cela il faut m'aider. Tu sais toi ce qu'il avait l'habitude de faire lorsqu'il n'était pas bien Jérémy ? Lorsqu'il se sentait seul ?
- Non, dit-il avec l'ombre d'une hésitation.
- Je sais que si. Toi tu te réfugies ici. Mais lui. Il avait un endroit à lui. Et soit il t'y avait amené ou soit il t'en avait parlé ? J'ai raison n'est-ce pas ?
- À la campagne il avait une autre maison et Jérémy pour se reposer il dit qu'il a rien de mieux.
- Il a raison la campagne c'est très reposant. Tu es un bon garçon et ta maman peut-être fière de toi.
- Et pour jouer avec votre petit garçon ?
- Je ne t'ai pas menti. Cela prendra peut-être un peu de temps mais on le fera. Promis, juré, craché. Croix bois, croix de fer si je mens je vais en enfer.

Et le petit Michael rigola. C'était gagné.

- Merci Mademoiselle Turner de nous avoir aidé.
- En revoir messieurs.
- En revoir, termina Nathan.

Et les deux hommes sortirent.

- Vous avez eu d'autres infos avec la jeune femme ?
- Non mais vous visiblement le petit vous a dit des choses ?
- Cela serait à vérifier mais je pense que l'on a une piste. Le petit m'a parlé d'une maison de famille en campagne. Je ne sais pas trop où par contre.
- Reste à vérifier lança Jack en décrochant son téléphone tandis que Nathan grimpait à la place du conducteur.
Hio-Tin-Vho
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 34
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  Hio-Tin-Vho le Mer 8 Nov - 14:29

Et voici la suite qui a trainée un peu...

Lundi 19 Mars 2007 14H10 Bureau du FBI New-York
Jeremy Monroe disparu depuis 24H10


– Viviane. Jack vient d'appeler. La famille Monroe avait visiblement une maison de famille. Reste à savoir où.
– Monroe tu dis ? Elle doit appartenir à Jeremy ou à son frère, il n'y a personne dans le dossier dans cette famille.
– Il reste mince comme dossier. L'enquête n'était que préliminaire répondit Martin.
– Je vous répète que l'on n'a pas eu le temps de franchement travailler dessus précisa Maya.
– Cherchons sur l'ordinateur.

La consultation pris quelques secondes. Mais tout de suite Viviane sembla déçue.

– Rien. Elle doit appartenir à un parent, un cousin, un grand-père,...
– Ou un oncle ironisa Maya ?
– Et pour le frère changea de sujet Martin ?
– Sam et l'agent Luz l'interroge déjà depuis une demi-heure.


Lundi 19 Mars 2007 13H40 Bureau du FBI New-York
Jeremy Monroe disparu depuis 23H40


Il avait l'allure d'un petit nerveux monté sur ressort, mais dégageait aussi une détermination à toute épreuve. Rien à voir avec Murray. Samantha était celle qui parlait le plus.

« - Franck, on a eu une mauvaise nouvelle à vous annoncer.
– Que-je vais faire de la taule ? Tu m'étonnes baby. Et tu viendras me voir au parloir ?
– Lâches-là et écoute ce qu'elle te dit.
– Votre frère Jeremy...
– Quoi mon frère ? Il est ici et alors... Vous m'inquiétez avec vos sous-entendus.
– Il est mort ton frangin conclut Gabriel.
– Mort ? Mais putain c'est pas possible vous l'aviez sous votre garde. Que s'est-il passé ?
– Les Sharks se sont chargés de son cas continua le jeune Luz.
– Nous enquêtons sur ceux qui ont fait cela. Tu n'aurais pas, je ne sais pas, une piste à nous donner.
– Ah! Ça y est j'ai compris. Vous voulez que je témoigne contre Oncle Théo. Mais vous êtes fou. On ne trahit pas sa famille.
– Et son frère ?
– Je lui ai offert une chance d'être quelqu'un.
– Pour s'en débarrasser, ils ont dû enquêter à son sujet. D'après toi qui les aurais renseignés ?
– J'en sais rien. On est seul au monde... Ah! Si peut-être... À une époque Jeremy a réussi à rentrer à la Fac. Celle d'Albany. Je crois qu'il a encore un pote de cette époque. Walter Boll, Doll, Collins, Walter Collins.
– Le physicien ?
– Oui lui s'en est sorti mais mon frangin et les cours cela fait, cela faisait quarante. Alors quant-il quitté l'Université j'ai été là. »

Samantha et Gabriel allaient sortir lorsque Franck tout d'un coup demanda.

« - Au fait il est mort comment ?
– Dans l'explosion d'une voiture.
– Il est parti en fumée. Pauvre petit père. »

Dehors Gabriel fit la conversation à Samantha.

« - Il a pas l'air très ému.
– Non... écoutez que l'on collabore, soit mais évitez de ce que vous venez de faire, je sais très bien me défendre toute seule, reprocha Samantha tout en partant.
– Moi je voulais seulement être agréable, rajouta statique Gabriel interloqué. »
Hio-Tin-Vho
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 34
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  pativore le Mer 8 Nov - 17:58

C'était bien court comme suite. Tu me vois donc oblige d'en redemander encore, j'aimerais bien en savoir plus!!! Laughing Laughing
pativore
pativore
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 6876
Age : 34
Localisation : Les pieds à Paris, la tête on ne sait où...
Date d'inscription : 25/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  Hio-Tin-Vho le Mer 8 Nov - 18:08

Il suffisait de demander:

Lundi 19 Mars 2007 14H40 Bureau du FBI New-York
Jérémy Monroe disparu depuis 24H40


« - Toujours rien sur la maison Viviane ?
- Non Danny. J'ai cherché s'il avait de la famille. Mais mis à part une cousine germaine dans le Maine. Je ne sais pas du tout où elle peut être.
- J'ai peut-être une piste écoutez, intervint Maya. Il y a environ deux mois le patron d'un restaurant de Brooklyn avait renvoyé Jérémy Monroe. Il avait même porté plainte pour vol mais il la retirée subitement.
- Oncle Théo a défendu son neveu ?
- Sans doute. »


Lundi 19 Mars 2007 15H02 Big Burger Quartier de Brooklyn
Jérémy Monroe disparu depuis 25H02


« - Très bien envoie Martin avec l'agent Luz. Je crois que nos collaborateurs préféreraient. Merci, à bientôt Viviane. »

La voiture de Jack était garé sur le parking du Burger Big. Un fast-food de l'ancienne génération. Du temps où les chaînes ne monopolisaient pas les possibilités. Ils l'avaient repéré à près de 100 mètres rien qu'à l'odeur. Brooklyn, n'était pas le Bronx mais cette odeur de graillon ne semblait pas gêner les voisins. Peut-être que le centre commercial qui se construisait à coté n'en dirait pas autant.

« - Merci de m'avoir prêté votre téléphone, dit Jack en le rendant à l'agent Coen.
- De rien. Elle appellera dessus ?
- Oui.
- Alors bonne ou mauvaise nouvelle ?
- Une piste, un universitaire d'Albany aurait connu Jérémy Monroe.
- J'aurais pas crû. »

À l'intérieur l'odeur était encore plus intense. Le café, le soda et le pin s'y ajoutant. Le produit pour laver le sol sentait plus qu'il lavait. Une jeune fille plutôt jolie était au comptoir. Que pouvait-elle faire dans un telle boui-boui ? Une étudiante qui payait ses études ? Elle était rousse, avec des cheveux bouclés qui allaient jusqu'aux épaules et un teint mat plutôt surprenant. Elle devait tout juste dépasser les vingt ans. Dès qu'elle les vus elle se dirigea vers eux. Le coup de feu étant passé elle cherchait sans doute à s'occuper à tout prix.

« - Messieurs bonjour que puis-je faire pour vous ? Demanda-t-elle.
FBI, on peut voir votre patron. »

Elle avait la réaction de tout ceux qui sont surpris de voir débarquer des fédéraux dans un petit resto comme celui-ci. Pour autant elle ne semblait pas apeurée, juste pas rassurée.

« - Bien je vais l'appeler. »

Et lorsqu'elle revint avec l'homme en question Nathan et Jack se dirent qu'ils étaient tombés sur un cliché vivant. Il avait un ventre important, une barbe d'une semaine, le crâne dégarni et même des poils dans les oreilles. Malgré tout il semblait assez minutieux sur son travail car mis à part quelques taches sur son tablier qu'il retira immédiatement, sa tenue semblait impeccable. D'autant que ses mains avaient les ongles récurés et peu de poils. Nathan le remarqua lorsqu'il le salua. Par contre sa poigne semblait fort reversée. Le prestige de l'uniforme ?

« - Messieurs que puis-je pour vous.
- Ce jeune homme travaillait bien pour vous il y a plus de deux mois, questionna Jack la photo de Jérémy à la main.
- Oui. Un gentil garçon et bosseur en plus. Pourquoi il a fait des bêtises.
- Pas vraiment.
- Il lui est arrivé malheur ?
- Il est mort.
- Mon dieu. Il était si jeune et si volontaire. C'est du gâchis.
- Vous ne teniez pas le même discours il y a deux mois, intervint Nathan.
- Je comprends pas ?
- Vous avez porter plainte contre lui pour vol. Un jeune homme gentil, bosseur, volontaire. Sur le moment vous deviez plutôt vous dire que c'était un sale petit connard ?
- Ah... vous voulez parler de cela. Non c'était un malentendu. C'est vrai, si je l'ai renvoyé au début c'était pour cela. Il manquait près de trois cents dollars dans la caisse un soir. C'était une grosse journée et vous savez cela ne m'arrive pas souvent. Alors sur le moment j'en voulais à tout le monde. Katrhyn était partie bien plus tôt et j'avais compté en partie juste après son départ. Alors lors de la fermeture vous comprenez j'ai suspecté le seul qui était avec moi.
- Jérémy.
- Oui mais après une enquête minutieuse j'ai découvert qu'il n'avait pas pu voler cette somme. Alors je suis aller le voir pour m'excuser, je lui ai donner la part du pot à pourboire qui lui revenait et qu'il n'avait pas eu et bien sûr j'ai retiré ma plainte.
- Quelle grandeur d'âme. Et si ce n'est pas lui ?
- Un client, un type aurait sans doute profiter du nombre pour faucher une certaine somme.
- Trois cents dollars, oui c'est une sacrée somme, nota Jack.
- En tout cas je peut vous assurer que depuis je ne l'ai pas vu. Et j'ai pas eu de nouvelles de lui non plus.
- Donc vous ne pouvez rien nous dire, demanda Jack.
- Non désolé. J'aurais bien aimé.
- Bien si la mémoire vous revient, conclut Jack en donnant sa carte et en commençant à partir.

Les deux agents avaient fait quelque pas. Quand Nathan se retourna et rajouta.

« - Une dernière question. Puisqu'il n'avait rien à voir avec cette histoire. Pourquoi vous ne l'avez pas réembauchez ?
- J'ai parler à beaucoup de monde de cette histoire avant de me rendre compte de mon erreur. Et puis entre temps j'avais embauché un autre cuistot. Vous comprenez.
- Je comprends. »

Dehors Nathan chaussa ses lunettes de soleil. En plein mois de mars cela continuait à taper fort.

« - Vous avez remarquer un truc Jack.
- Quoi ?
- La caisse portait une serrure, elle ne doit s'ouvrir que lorsque l'on tape la note. Il aurait fallu que Monsieur Big se fasse braquer pour que ses trois cents dollars disparaissent aussi mystérieusement.
- Il nous a menti quoi.
- Oui mais je crains que l'on ne tire plus rien de lui désormais.

Soudain alors qu'ils allaient entrer dans la voiture la serveuse sortit en catastrophe et les interpella.

« - Messieurs.
- Oui, répondit Jack
- Le patron vous a menti.
- On se serait douté, trois cents dollars ne disparaissent pas ainsi ironisa Nathan.
- C'est pas pour cela.
- Et pourquoi ?
- Son enquête lui a prouvé que c'était bien Jeremy qui avait volé. Il voulait continuer coûte que coûte, le traîner devant les tribunaux s'il le fallait. Il l'aimait bien Jérémy, alors il s'est senti trahi.
- Et qu'est-ce qu'il l'a fait changer d'avis ?
- Plutôt qui. Un soir un type est venu au resto. »


< Il doit être près de minuit. Le restaurant va bientôt fermé. Le type a la carrure d'un athlète de rugby, le crâne rasé et un simple débardeur et une veste en cuir alors qu'il fait assez froid dehors. Il est venu seul, s'est accoudé au comptoir.

" - On sert plus à cette heure-ci désolé.
- Je ne suis pas venu pour la bouffe ma jolie, je suis venu pour lui, dit-il en désignant le Patron. "

Le patron n'emmène pas large. Il semble le connaître ou ce qu'il veut. Il s'approche lentement. Comme s'il profitait des quelques moments qu'il avait. Le type en profite pour sortir son portefeuille et le posé sur le comptoir.

"- Que voulez vous ?
- Trois cents dollars c'est ça ? "

Et il sort la somme, la pose sur le comptoir et la passe au patron. C'est trois simples billets de cent dollars.

Le patron les touchent tout juste et puis les repousse.

" - Qui êtes vous ?
- Quelqu'un qui verrait d'un bon oeil que vous arrêtiez de chercher des problèmes à Jeremy Monroe.
- D'accord vous me payez, pour que je me retire ma plainte ? Foutez le camp, barrez vous avec vos gros billets et ne remettez plus les pieds chez moi.

Le type dodeline de la tête et soudain il s'empare de la main du patron posée sur le comptoir. Il la sert si fort qu'elle va presque cassée. Katrhyn s'empare de la cafetière prête à la balancer sur le type. Mais celui-ci de sa main libre sort un calibre. Il semble aussi à l'aise d'une main que de l'autre.

" - Lâches cela où je te fais plusieurs nombrils. "

La jeune femme ne se fait pas prier et repose son arme improvisée. En réponse le colosse range son arme. Puis il s'adresse au patron.

" - Écoutes moi bien. Tu prends cet argent et tu oublies Jérémy Monroe. Alors, lui et moi on t' oubliera. Capich' ?
- Oui... Oui... d'accord. Lâchez ma main.
- C'est bien tu es quelqu'un d'intelligent, dit-il en lâchant sa main et en se retirant.

Avant de partir il prend un amuse-gueule dans un des paniers et le mange.

" - Il manque de sel mais c'est pas mauvais."

Et puis il disparaît dans la nuit. >


« - Depuis le patron a une douleur incroyable à sa main droite. Il ne peut plus rien serrer. Cela fait plus d'un mois mais il souffre encore.
- Merci jeune fille, congédia Nathan.

Tandis qu'elle retourna dans le restaurant Nathan et Jack allait revenir à leur voiture.

« - Il ressemble à la description que l'on nous a fait d'Oncle Théo.
- Il a donc payé pour l'assassinat. 300 dollars.
- On est peu de chose."
Hio-Tin-Vho
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 34
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  clara le Mer 8 Nov - 22:01

Toujours du suspense... Mr. Green J'adore alors bien sure je demande une suite bravobom bravobom
clara
clara
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 8775
Age : 39
Localisation : sous la douche!
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  Hio-Tin-Vho le Jeu 9 Nov - 16:27

Voici une bonne grosse suite, sachez juste qu'elle est hautement inspiré de faits réels!!

Lundi 19 Mars 2007 15H59 Albany, College des Sciences et Ingénieries du Nanomètre CSIN
Jérémy Monroe disparu depuis 24H59


D'une seule traite Martin avait roulé comme si sa vie en dépendait. Il avait avalé le bitume le pied quasiment toujours au plancher. Comme si sa vie était conditionnée par le temps qu'il mettait. Avec l'agent Luz ils échangèrent juste quelques mots. Il ne lui reprochait rien même il semblait l'apprécier, mais l'étrangeté de la situation l'empêchait de bavarder avec celui qui l'accompagnait. Albany était une ville charmante. Mais tout comme les paysages de montagne de l'Etat de New-York qui séparait la Big Apple de la périphérie Martin ne prêta que peu d'attention à l'architecture urbaine du coin. Le bâtiment qu'il cherchait se trouvait un peu en dehors, dans un écrin de verdure s'élevait un imposant bâtiment tout de verre et de béton blanc. Il s'étendait sur plusieurs centaines de mètres carrés, mais il ne dépassait que quelques dizaines de mètres de haut. C'était donc un campus comme en raffole tout les étudiants américains. Bien loin des hauts monuments européens tout en prestance et en poids. Non ici tout était aérien et le verre offrait aux locaux une luminosité exemplaire. D'ailleurs Martin et l'agent Luz purent le remarquer dès qu'ils entrèrent à l'intérieur du bâtiment. Un temps ils attendirent et Gabriel en profita pour déballer une sucette et la mettre en bouche. Puis soudain presque courant, arriva l'homme qu'ils attendaient. Il portait une barbe assez fournie plutôt grise. Un regard jovial illuminait son visage rond. Un léger embonpoint rehaussait le personnage. Le professeur Belpomme n'aurait pas été autant un cliché. Toutefois il ne portait pas la traditionnelle blouse, un simple pullover et un pantalon de velours. Dès qu'il les rejoint il tendit la main qu'ils serrèrent tout deux.

« - Professeur Collins ?
- Oui messieurs. Je fus surpris d'avoir un coup de téléphone du FBI mais je crois que vous vouliez me parler de Jeremy ?
- C'est exact. On peut allez dans un endroit plus calme demanda Martin ?
- Bien sûr mon laboratoire est à coté. »

Et en effet le laboratoire ne se trouvait qu'à quelques mètres et quelques portes plus loin. Un ordinateur rehaussé par quelques boutons de toutes sortes était connecté à un microscope imposant. Un de ses microscopes de nouvelle génération, à effet tunnel ou à force atomique, dont les deux agents ignoraient l'utilité. Plus loin sur une paillasse des documents étaient étalés, au-dessus une étagère portait nombres de dossiers et de livres. Au fond une autre machine faite de pompes et de cuves semblait endormie. On était donc loin d'un laboratoire comme on rêve enfant avec des tuyaux dans tout les sens et des pipettes par milliers. Il faut dire que l'on était dans un labo de physique de non de chimie, cela jouait un peu.

« - Alors que puis-je pour vous ? »

Un assistant travaillait sur l'ordinateur mais ça ne sembla pas gêner le professeur. C'était un jeune homme au crâne rasé. Mais une légère repousse fit remarquer une calvitie prononcée. Il portait aussi une barbe de tout juste une semaine. Il avait tout juste trente ans alors que le professeur Collins avoisinait les soixante.

« - On peut discuter tranquille ici ?
- Oui bien sûr je n'ai rien à cacher à Michael.
- Voilà. On a une mauvaise nouvelle à vous annoncer. On a retrouvé le corps de Jérémy Monroe récemment. Il s'agit d'un meurtre.
- Un meurtre ? Mon dieu. Je savais Jeremy enclin à des mauvaises histoires mais à ce point. Et donc vous enquêtez sur cet assassinat.
- En effet. Et il travaillait comme quoi ici, demanda l'agent Luz qui intervint pour la première dans la conversation ?
- Jeremy ? Mais il ne travaillait pas ici. Il étudiait à l'Université de science d'Etat d'à coté. L'accès à ce genre d'école est assez élitiste. Afin de faire progresser la science on choisit les meilleurs éléments.
- Donc il venait ici pour vous aider en tant qu'ami ?
- Non vous n'y êtes pas du tout. Il faisait ses propres recherches dans nos locaux. Tout juste en contrepartie m'aidait-il en tant que laborantin.
- Ses propres recherches ?
- Dès qu'il m'a rencontré Jeremy a parût fasciné et hautement intéressé, par principalement la nanomédecine.
- La nanomédecine ?
- Par erreur ou méconnaissance on regroupe toute les sciences dans le domaine du nanomètre sous le terme générique de nanotechnologie. Mais il y a des applications extrêmement variées à cette nouvelle branche. On regroupe l'optique, la biologie, l'électronique, la mécanique et la chimie,... et d'autres encore. La nanomédecine donc a reçu tout récemment une forte impulsion par l'étude du génome, la compréhension du corps humain a la plus petite mesure qui existe. Malgré tout il faut reconnaître que nous restons à la traîne.
- Comment cela, s'interroga Gabriel ?
- Sur ce domaine les scientifiques européens sont largement en avance sur nous. Leur études ont permis de grandes découvertes. La nanomédecine par exemple qui intéressait Jeremy, pourrait d'ici quelques années traiter le cancer, la leucémie, les méningites, le sida même,... En fait la recherche nous a permit et nous offert une matière à travailler. À présent nous connaissons la façon d'agir du corps humain, nous comprenons mieux qu'est-ce qui fait quoi et nous pouvons agir dessus. De notre coté sous l'appui de notre directeur Alain Kaloyeros nous cherchons d'abord les applications pratiques à ces découvertes.
- Et ça marche, insista Gabriel ?
- Si l'on veut. Nous avons l'attrait de la Tour de Babel, notre directeur est d'origine libanaise, nous avons une brillante femme professeur d'origine indienne, des asiatiques, des européens même, alors la confrontation de nos connaissance fait beaucoup. D'ailleurs je crois qu'un nouveau médicament est en préparation. Enfin je vous parle de cela mais je ne suis pas un spécialiste de ce domaine, je suis un physicien. Mes recherches portent sur le stockage énergétique, les semis-conducteurs. C'est pour cela d'ailleurs que Jérémy m'avait demandé de rencontrer mes confrères spécialistes de ce domaine.
- Il semblait fortement engagé dans les études. Qu'est-ce qui l'a fait changé chercha à réorienter la conversation Martin ?
- Son frère, intervint l'assistant que le professeur avait appelé Michael.
- Pardon ?
- Michael était là lorsqu'il est venu, précisa Walter Collins.
- Alors Michael que s'est-il passé demanda l'agent Luz.
- Il a débarqué un matin.


< Devant un microscope comme tout les jours Jérémy travaille. Il semble toujours aussi absorbé par ce qu'il fait.

« - Tu me fascines Jérémy.
- Je n'en demandes pas tant.
- Non c'est vrai j'ai fait près de huit années d'études pour en être là. J'ai toujours rêvé de manipuler ces outils. Depuis tout petit, j'avais envie de faire cela.
- Alors que moi je débarque, je découvre par hasard quelque chose et je me jettes à corps perdus dedans.
Mais ne te m'éprends pas je suis peut-être jaloux de toi, voire envieux mais parce que j'aimerais avoir ta détermination à m'abandonner aussi vite à quelque chose.
- Merci. Mais tu sais je ne fait non plus cela de manière désintéressée.

Ce fut ce moment que choisi Franck Monroe pour débarquer en catastrophe. Il paraissait comme un chien dans un jeu de quille et pourtant il ne prend aucune pincette et veut s'imposer. À son arrivée Jeremy se décompose et se précipite sur lui pour le faire sortir. Son frère se débat un peu. Puis se résigne lorsqu'ils semblent prêts à discuter ensemble. Ils sortent du labo et Michael ne peut entendre que par bribes leur conversation. Jeremy tient la porte, mais plus parce qu'il veut pouvoir rentrer à tout moment à l'intérieur. L'assistant peut tout juste saisir quelques mots. Il semble que Franck fait remarquer à Jérémy qu'il lui doit quelque chose. Lui à eu un rire nerveux. Il lui répond une chose qui énerve fortement Franck qui est prêt à le frapper. Mais il se retient et s'approche de lui et lui glisse à l'oreille un mot. À l'entendre Jeremy paraît prendre dix ans d'un coup. Il doit dire à son frère de rester dehors car il rentre pour récupérer sa veste et laisser une vieille blouse qu'il utilisait.

« - Un problème Jérémy, demande Michael alors qu'il va s'en aller.
- Euh... Rien de grave. Des petits soucis familiaux à régler et je reviens.
- Tu es sûr ?
- Oui, oui je te dis. Ne t'inquiètes pas. Si je ne reviens pas avant le retour du professeur tu le préviens ? Il devait m'arranger des rendez-vous.
- Mais le professeur Collins revient de son colloque dans une semaine.
- Préviens-le. Merci. >


« - C'est la dernière fois que j'ai vu Jeremy. Je m'en veut vraiment de ne pas l'avoir retenu. Et maintenant que vous me dites qu'il est mort
- Je n'aurais pas fait mieux Michael.
- Vous ignorez donc ce qu'il lui a dit précisément ?
- Non agent...
- Fiztgerald.
- Il parlait de problèmes familiaux. Son frère avait peut-être fait des conneries qu'il devait régler.
- D'accord merci. »

Les deux agents allaient partir lorsque le professeur Collins interjeta.

« - C'est dommage.
- Qu'est-ce qui est dommage professeur questionna Gabriel luz ?
- C'était pas le nouvel Einstein mais ce petit avait le talent et l'obstination des bons éléments. Il savait ce qu'il voulait. Il aurait pu devenir quelqu'un.
- Merci professeur.
- De rien bonne journée. »

Dès qu'ils furent sortis du labo, les deux hommes engagèrent la conversation.

« - Je crois que le frangin à oublier certains pièces du puzzle ironisa Gabriel Luz.
- Oui les pièces qui lui déplaisait le plus.
- Il est temps de lui faire cracher tout le morceau. »
Hio-Tin-Vho
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 34
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  pativore le Jeu 9 Nov - 20:35

Visiblement le frangin va devoir faire une séance de rattrapage au FBI. Bon, ça se précise. Donc encore une fois, une suite.
pativore
pativore
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 6876
Age : 34
Localisation : Les pieds à Paris, la tête on ne sait où...
Date d'inscription : 25/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  Hio-Tin-Vho le Ven 10 Nov - 16:11

Lundi 19 Mars 2007 16H01 Bureau du FBI New-York
Jérémy Monroe disparu depuis 25H01


« - Très bien. Je préviens l'équipe pour un contre interrogatoire de Franck Monroe. »

Jack était alors en conversation téléphonique avec les agents envoyés à Albany. Au moins il était sûr de son poste de bureau. Ce fut ce moment que choisi le pénible Nathan Coen pour y rentrer. Il avait l'air de reprendre une certaine tenue. Le contact avec le terrain semblait lui plaire, peut-être même le contact avec Jack aussi. Malgré tout Malone gardait une réticence à son égard. Il avait tellement l'attitude du jeune ambitieux qui remplaçait le vieux lion, que cela ne pouvait que l'agacer. Pourtant il supportait la situation pour le bien de l'enquête. Étonnamment Nathan choisit de rester debout, Jack ne l'ayant pas invité à s'asseoir. Il attendait sans doute quelque chose. Reconnaissant Jack alluma le haut-parleur.

« - Martin répètes ce que tu m'a dis l'agent Coen écoute.
< - Et bien comme on s'en doutait Jérémy travaillait ici. Mais apparemment c'est son frère qui en venant, l'a pousser à s'en aller. >
- De quelle manière demanda le jeune chef ?
< - On n'en sait trop rien. Par contre un témoin raconte qu'il a parlé de problèmes familiaux. >
- Problèmes familiaux, d'accord. Rien d'autre ?
< - Non désolé. >
- Il n'y a pas de mal. Vous avez fait du bon travail. Par contre j'ai autre chose à vous demander. La banque braquée par cette équipe de bras cassés était à Albany. Pourriez-vous restez sur place pour enquêter à ce sujet. Il y a deux ou trois choses qui me chiffonnent encore.
- Quelles choses, demanda Jack surpris ?
- J'en sais trop rien. C'est plus une intuition qu'il nous manque un dernier élément.
< - Luz et moi on y voit pas d'objection, Jack ? >
- Moi non plus, en savoir plus nous servirait.
< - Très bien on vous recontactera après. >

Martin venait tout juste de raccrocher et Jack de se lever que Danny entrait en trombe dans le bureau. Il ouvra la porte en grand et lança :

« - Jack, Kate Turner vient d'apeller Théodore Carmine vient tout juste de lui rendre une visite.
- D'accord, vas-y avec l'agent Shulina »

Cela c'était passé en à peine quelques secondes et déjà Danny repartait. Nathan n'avait pas semblé lire de l'hésitation ou de la réflexion dans la décision de l'agent Malone. Il aurait presque pu croire que c'était devenu un réflexe routinier. Il s'accommodait sans doute de la situation et puis il fallait bien que l'enquête avance.


Franck Monroe commençait sérieusement à en avoir marre de ses cols blancs. Il se doutait que si le FBI venait encore l'emmerder ce n'était pas pour lui mais pour le patron. Et pourtant il le prenait comme un affront personnel. Et puis cette manie à faire tourner les effectifs. De sa cellule il avait vu Murray et les autres être interroger par des agents différents, et voilà-t-il pas que lui aussi subissait le même sort. Ils embauchaient trop ou quoi ? Peut-être qu'un jour il proposerait sa candidature, il pourrait avoir ses chances. La jeune blonde restait là mais elle était dorénavant accompagnée d'une afro américaine d'un certain âge. À le politiquement correct. À une époque il aurait dit une vieille noire sans arrière-pensée. Même si elle ne devait même pas dépassé les cinquante ans. Aujourd'hui il ne le pensa même pas. Deux femmes pour lui tout seul. Il allait s'amuser. Oui il allait franchement s'amuser.

« - Je suis vraiment déçue Franck. Vous nous avez pas tout dit.
- Comment cela ma jolie ?
- Si votre frère à quitter l'Université c'est à cause de vous.
- Et alors qu'est-ce que cela à voir avec la mort de mon frère ? Enquêtez plutôt sur ses contacts, son passé.
- Il se trouve que ses contacts et son passé c'est vous fit remarquer la nouvelle. »

Un point pour eux. Ils avaient le chic pour avoir raison ces chiens.

« - Bien oui j'ai demandé un jour à Jérémy de quitter son poste dans sa Fac de merde et alors ?
- Pourquoi questionna encore la blonde ?
- Pourquoi mais parce que. J'avais besoin de lui.
- À quel titre, voulu savoir l'autre ?
- Au titre qu'il me plaît. Il est pas encore interdit dans ce pays de voir son frère que je sache ?
- Sauf quand cela le conduit à mourir.
- C'était il y a deux ans. C'est pas ça qui l'a empêché de chercher du boulot ensuite ou de ne plus me voir pendant un moment.
- C'était fréquent ces disputes ?
- Oui. On était deux têtes dures. Malgré son attitude un peu paumée c'est un fort caractère Jérémy quant-il s'y met. Alors on s'engueulait parfois. Mais pas au point que ce soit...
- Mortel demanda la plus jeune des deux ?
- Ça y est je vois ou vous voulez en venir. Vous cherchez à me faire porter le chapeau de la mort de mon frère. J'ai rien à voir avec ça.
- Vous l'avez tout de même poussé à arrêter ses études en allant dans vos combines.
- Eh ! Eh! Il a fait cela tout seul. J'ai rien demandé moi.
- Et si vous n'êtes pas responsable c'est dû à quoi continua l'afro américaine ?
- Des problèmes familiaux.
- Des problèmes familiaux c'est-à-dire insista encore la blonde?
- Des problèmes familiaux c'est tout ce que j'ai à vous dire. »

Et en effet le frère ne rajouta rien. Viviane et Samantha furent bien sûr de cela. Mais elles savaient que désormais elles touchaient au but. La famille Monroe permettrait sans doute de lever le voile sur cette affaire si singulière.
Hio-Tin-Vho
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 34
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  pativore le Ven 10 Nov - 16:57

Bon, bah maintenant il faut le lever le voile, hein?
La suite!!! bounce bounce
pativore
pativore
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 6876
Age : 34
Localisation : Les pieds à Paris, la tête on ne sait où...
Date d'inscription : 25/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  Hio-Tin-Vho le Ven 10 Nov - 17:05

pativore a écrit:Bon, bah maintenant il faut le lever le voile, hein?
La suite!!! bounce bounce

Pas tout de suite. Pas avant mardi désormais. Et oui il faudra être patient!! Mr. Green
Hio-Tin-Vho
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 34
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  DJMandarine le Sam 11 Nov - 15:21

Ah mais c'est que tout se précise....

Vivement la suite que je saurais attendre avec patience... siffle
DJMandarine
DJMandarine
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 187
Age : 36
Localisation : quelque part dans le monde
Date d'inscription : 26/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  clara le Sam 11 Nov - 22:17

Ben une seule chose à dire: vivement mardi bounce bounce
Je te l'ais peut-être pas encore dit mais elle est super ta fic bravobom bravobom bravobom bravobom
clara
clara
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 8775
Age : 39
Localisation : sous la douche!
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  Hio-Tin-Vho le Lun 13 Nov - 13:15

Merci les enfants. Bon ben finalement ce sera un peu avant puisque Mardi et Mercredi je ne serais pas là. Mais ensuite je pourrais poster plus souvent. Puisque je l'ai terminé!! Et oui. Sinon ce post vous permet de vous faire un récapitulatif des indices sur les séries disséminés à l'intérieur du texte.

Je ne sais plus qui a trouvé mais en effet café Perk fait référence au célèbre café de Friends. Autre référence dont une involontaire. Kate Turner vient de Kate Warner la petite amie de Jack Bauer entre les saisons deux et trois de 24 heures. Et en plus je ne me suis pas rendu compte mais Turner est aussi le nom du proviseur dans l'épisode deux d'Esprits Criminels. Il y a d'autres références dont une assez évidente. Etudiez bien l'épisode avec le clochard, il y a deux références dont l'une sur une série d'animation très bien connue par les français tout comme les américains. Enfin un autre nom tiroir rappelle une référence à un des dérivés de CSI. Un nom très prononcé. Allez bonne recherche. Le second post c'est la suite.
Hio-Tin-Vho
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 34
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète] - Page 2 Empty Re: Recherche cadavre, perdu récemment peu servi [complète]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum