Vos grands moments de solitude de sériphiles

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Ally le Ven 8 Déc - 23:24

Qui dit sériphile dit références. Le problème c'est que la plupart d'entre elles ne sont pas partagées - sauf sur les forums adéquats, bien sûr -.
Le sériphile, dans un environnement hostile peut avoir des réactions totalement normales voire drôles pour qui partagent ses références sériesques, mais étonnantes, voire atterrantes pour le profane.
Bref, tout ça pour dire qu'on a tous eu de grands moments de solitudes.
Voici qq moments :
- étant donné que je regarde toutes les séries en VO, j'ai tendance à reprendre des expressions que je trouve très drôles, mais qui me font plutôt ressembler à un clône de Jean-Claude VanDamme aux yeux de mes collègues. Un jour où je sortait un n-ième "ô my god" (Chandler, reviens, tu me manques. Même si j'adore Studio 60, ceci dit), une prof m'a dit "c'est étonnant, je ne vous pensais pas catholique pratiquante. Pourtant vous dîtes souvent "ô my god".
Moi non plus, je ne me pensais pas du tout catholique pratiquante, nous sommes deux What the fuck ?!?
- très récemment, lors d'une réunion, une nana sort "c'est Star Trek". Je la regarde avec espoir ("oh, une sériphile, on va pouvoir comparer DS9 à Ent bounce bounce ") et écarte mon majeur de mon annulaire, genre vulcain, quoi. Elle me lance un regard vitreux et me dit "ça va, vous avez mal aux doigts?". Sérieux, on parle pas de Star Trek quand on ne sait pas vraiment de quoi on parle, pffffff, amateur rgrrr C'est pas cool de donner de faux espoirs aux gens pascontent
Et je parle même pas de ceux qui confondent Star Trek et Star Wars rambo
Et vous, quels ont été vos grands moments de solitude? rolles
Ally
Ally
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1674
Age : 40
Date d'inscription : 10/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Azertynin le Ven 8 Déc - 23:41

Ally a écrit:
- très récemment, lors d'une réunion, une nana sort "c'est Star Trek". Je la regarde avec espoir ("oh, une sériphile, on va pouvoir comparer DS9 à Ent bounce bounce ") et écarte mon majeur de mon annulaire, genre vulcain, quoi. Elle me lance un regard vitreux et me dit "ça va, vous avez mal aux doigts?".

J'imagine la scène. ptdr ptdr ptdr Ca me fait penser à Hiro dans heroes l'autre jour. ptdr

_________________
Vos grands moments de solitude de sériphiles Avsunny27wtrz5 Vos grands moments de solitude de sériphiles Mummy

Don't blink. Blink and you're dead.
Don't turn your back. And don't blink !
Azertynin
Azertynin
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3110
Age : 42
Localisation : Disparue
Date d'inscription : 07/08/2005

http://perso.wanadoo.fr/azertynin

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Fraisy le Sam 9 Déc - 0:13

Laughing Je compatis. Moi vu que plus personne comprend quand je parle, ben je parle plus, c'est simple. Laughing Enfin je le pense mais je me tais donc bon. Mais pareil qu'Ally, des fois je peux pas m'empêcher de sortir des expressions américaines, style 'Oh My God', 'Seriously ?' alors on me regarde avec un drôle d'air histoire de changer. rolles Ou je mélange l'anglais et le français, mais ça ça vient plutôt de ma débilité naturelle qu'autre chose, je sors souvent 'Il l'a losté', ou alors 'Mince j'ai forgotté mon livre', ça aussi ça me rend pas très nette. Mais bon. Si je retrouve un grand moment de solitude, je vous en ferait part. Mr. Green Ah, l'autre jour dans la rue, j'ai vue une Logan, ça m'a fait penser à Logan Echolls de VM ( I love you Mr.Red ) alors je me suis arrêtée dans la rue (je rentrais avec ma meilleure amie) et je sors 'Oh une Logan !!' et j'ai rigolé, hum. Alors elle avait rien capté, évidemment, elle me regarde d'un air bizarre et me dit 'Oh une twingo' Laughing Je lui ai brièvement expliqué (vu le degré d'intéressement à la série même What the fuck ?!? ) et depuis c'est devenu une sorte de délire entre nous. D'ailleurs, la phrase culte en ce moment c'est 'Soyez logique, soyez Logan', elle a vu la pub à la TV et voila. Laughing Mais bref, c'est pas du tout intéressant ce que je raconte là. cylon1
Fraisy
Fraisy
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 991
Age : 27
Date d'inscription : 29/01/2006

http://tais-toi.mon.coeur.cowblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Faith le Sam 9 Déc - 0:29

Pour ma part, mes amis ont un peu de mal à comprendre mon interet pour les séries. Ils s'imaginent tous que je passe tout mon temps libre devant la télé What the fuck ?!? J'ai beau leur expliquer qu'il m'arrive de faire d'autres choses (eh oui, ça peut être utile d'être insomniaque coolco ) ils ne comprennent pas. En n'attendant, vu que je regarde tout en VO moi aussi, j'ai moins de problèmes qu'eux question vocabulaire anglais siffle

Sinon j'ai la chance d'avoir un entourage qui, même s'ils ne sont pas accrocs comme moi, aime aussi les séries. Dernier moment de solitude: L'autre jour j'avais une quinte de toux et mon frère me dit: "Tu m'inquiètes si ça continue j'appelle le NIH." Personne n'a compris et ça n'a fait rire que nous. geek
Faith
Faith
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Heather le Sam 9 Déc - 14:16

- Venant de regarder des épisodes de Battlestar Galactica, j'ai tendance à utiliser 'frack' et ses déclinaisons à toutes les sauces, devenant exclamation d'humeur, auxiliaire du verbe, adjectif... Mais je n'ai jamais croisé qui personne qui :
a/ comprenne ce que je veux dire.
b/ m'appelle Starbuck. Laughing
Généralement, j'ai droit à un léger froncement de sourcils et une politesse réservée pour ne pas relever...

- Même lorsque tout le monde regarde la série en question, on peut se retrouver à ne pas trouver de bases communes aux références que l'on y fait. L'autre jour, lors d'une conférence, sur un des intervenants :
Moi : "Totalement McSteamy."
Voisine : "Hein ?" confused

- L'autre jour, à la pizzeria avec tous les étudiants du M2, un autre client avait tenté une approche envers une des étudiante avec un truc bâteau.
Moi (toujours spontanée) : "Ca, c'est un Barneyism !" bravobom
Hmm... Neuf paires d'yeux qui me dévisagent avec une expression d'incompréhension totale. Grand grand moment de solitude, j'aurais voulu disparaîte sous terre. Déjà que j'ai dû mal à parler quand on est en bande de dix, si en plus à chaque fois que j'ouvre la bouche, je passe pour une extra-terrestre hein

- Ou encore une tentative de détourner la conversation pour calmer les esprits quand on avait entrepris de parler politique en famille (de la pure inconscience).
"Et toi, qui tu veux comme président ?"
"Bah... Bartlet bien sûr."
(Au moins, même expression d'incompréhension sur la tête de tous les opposants) :
"Uh ?" hein

Boulet dodoth

_________________
"All right, we don’t understand the R2-D2 crap. We’re gonna use the Star Trek system. One blink for yes, two blinks for no."
"This is John Crichton paging the head Cylon. Pick up the phone, Imperious Leader !"
(John Crichton, Farscape)
Heather
Heather
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 5797
Age : 34
Date d'inscription : 08/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Hio-Tin-Vho le Sam 9 Déc - 15:25

Personnellement vu que je sais que la moitié si c'est pas la totalité de mes amis ne regardent pas de séries, j'ai plutôt une autre sale habitude. Je me mets naïvement et foncièrement gentillement à leu expliquer toutes les histoires des séries. Je me retrouve donc comme un con (désolé j'ai pas trouvé d'autre mot plus explicite) à baratiner pendant une demi-heure devant un parterre de collègue médusé de tant d'éruditions sur un sujet aussi particulier. M'enfin j'essaie de me calmer tout de même. Mais tu as raison Heather pour détourner un sujet politique qui commence à devenir chaud c'est très efficace (foutre dieu d'étudiants en droit de s'étriper sur de tels sujets). Sauf que tu passes pour un dingue au passage mais si tu veux éviter que tes amis se détestent ?
Hio-Tin-Vho
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 34
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Ally le Sam 9 Déc - 18:17

un parterre de collègue médusé de tant d'éruditions sur un sujet aussi particulier
Moi, ce serait plutôt mes amis "affligés" ou "inquiets" devant ma passion pour un sujet qui ne les intéresse pas (au mieux), voire les "gonfle" (au pire) What the fuck ?!?
Depuis 2/3 ans, ça s'améliore un peu, certains viennent même me demander des conseils. Mais je reste qd même cataloguée "geek" et "nerd" cylon1
Pô grave!!
Moi : "Totalement McSteamy."
Tu as les coordonnées de cet intervenant Laughing ?
Avec Friends, c'était pareil : on regarde la même série, mais pas dans la même langue, du coup, on n'a pas les mêmes références What the fuck ?!?
"Et toi, qui tu veux comme président ?"
"Bah... Bartlet bien sûr."
J'ai fait la même réflexion avant hier à un copain. J'ai eu droit à la même réaction suivi d'un "arrête de regarder tes séries, sors, bon sang!!".
Ils sont pénibles... rgrrr est-ce que je critique leurs soirées bières/foot/chips/téquila/bassine au pied du lit le lendemain et honte les jours suivants? Non (ceci dit, je n'y participe pas non plus pascontent )
Ally
Ally
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1674
Age : 40
Date d'inscription : 10/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Céline le Sam 9 Déc - 20:21

Ally a écrit:
Moi : "Totalement McSteamy."
Tu as les coordonnées de cet intervenant Laughing ?

Ca m'intéresse aussi ! Quelle chance Heather ! Laughing
Pareil, avec une de mes amies, dans une discussion, je réponds "oui mais il n'arrive pas à la cheville de McDreamy" et j'ai le droit à un "qui ?!" What the fuck ?!?

Ally a écrit:Avec Friends, c'était pareil : on regarde la même série, mais pas dans la même langue, du coup, on n'a pas les mêmes références What the fuck ?!?

Je connais ça, c'est agaçant !
Céline
Céline
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3931
Age : 36
Localisation : Lost in Austen
Date d'inscription : 07/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Heather le Sam 9 Déc - 22:00

[quote="Céline"]
Ally a écrit:
Moi : "Totalement McSteamy."
Tu as les coordonnées de cet intervenant Laughing ?

Ca m'intéresse aussi ! Quelle chance Heather ! Laughing
Laughing C'est l'assistant d'un des rapporteurs spéciaux du conseil des droits de l'homme de l'ONU. Mr. Green Direction Genève donc. Laughing


Ally a écrit:J'ai fait la même réflexion avant hier à un copain. J'ai eu droit à la même réaction suivi d'un "arrête de regarder tes séries, sors, bon sang!!".
Ils sont pénibles... est-ce que je critique leurs soirées bières/foot/chips/téquila/bassine au pied du lit le lendemain et honte les jours suivants? Non (ceci dit, je n'y participe pas non plus )
+1. C'est rassurant par certains côtés que ce genre de forum existe. On découvre que contrairement à ce qu'on pourrait croire, on n'est pas seul, isolé. cheers respect Il faudrait instituer un signe de reconnaissance dans la vraie vie.

C'est vrai que les séries ont meilleure réputation dernièrement, cela aide un peu à faire la jonction. Mais c'est certain que ça crée toujours des chocs culturels afraid
[Discussion moultes fois menées du vendredi soir]
-Hey, la fête de ce samedi est chez TrucMuche. Ca commence vers 21h.
-Hein? Vos grands moments de solitude de sériphiles Triste14 Hier soir il y avait un épisode de Battlestar Galactica sur Sci-Fi. Vos grands moments de solitude de sériphiles Triste14 C'est la résolution du cliffhanger pré-hiatus de midseason Vos grands moments de solitude de sériphiles Triste14 (généralement, phrase incomprise qui nécessite une explication). Je suis désolée, mais...euh... vous me raconterez ? Embarassed Vos grands moments de solitude de sériphiles Peureux08

_________________
"All right, we don’t understand the R2-D2 crap. We’re gonna use the Star Trek system. One blink for yes, two blinks for no."
"This is John Crichton paging the head Cylon. Pick up the phone, Imperious Leader !"
(John Crichton, Farscape)
Heather
Heather
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 5797
Age : 34
Date d'inscription : 08/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Magic le Mer 20 Déc - 1:32

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Le Oh...M Y...GOD... ça m'arrive souvent, avec un peu de chance une personne comprend et je me sens moins seule!! Embarassed

il y a aussi la phase du "ON DEGAGE" de urgences ( ER Addict!!) que j'emploie assez fréquemment pour tout et n'importe quoi et qui me vaut des regards un peu dans ce style : What the fuck ?!?

Pour finir un grand moment de sollitude quand je commence a parler avec un éducateur de mon école ( qui avait l'air de bien connaitre l'univers séries) Et la je sors: " j'ai lu les spoilers du derniers spin off de CSI" Et la c'est le drame...

Je suis passé pour une extra terrestre... donc j'ai vite arrêté de parler...et j'ai fonctionné en mode "hochement de tête et sourire"


Embarassed Embarassed
Magic
Magic
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2545
Age : 33
Localisation : disparue...
Date d'inscription : 27/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Holf le Mer 20 Déc - 1:52

Euh jusqu'à récemment, mon 'amour' pour les séries ne s'extériorisait pas beaucoup en compagnie d'autres êtres humains...
A part les "my god" que je sors à tout bout de champ, sans que ça soit forcément une référence au personnage de Janice en particulier Razz
Par contre, depuis mon stage de cet été, je multiplie les allusions Laughing J'ai rencontré là-bas une fille qui est avec moi en cours maintenant, une autre fana de série aussi : donc c'est du Jess-Michael-Veronica à tout bout de champ. On a longtemps cherché un surnom pour le boulet de la promo (quand je dis boulet, c'est vraiment boulet - du genre à trucider rambo ) : on a pensé à Kirk (GG), avant de trouver que c'était trop méchant pour le personnage. Donc on a opté pour Marissa Razz
Sauf que parfois, c'est comique : je parlais l'autre jour avec une autre fille qui ne peut pas supporter ce mec "p'tain, Mar- euh, ****, il fait vraiment trop ch..." Laughing
Nos objets de mails, c'est "previously on.." rolles

Je sais, c'est pas un moment de solitude seriphile : mais si quand même, parce que les autres de la promo ont renoncé à intégrer nos conversations depuis longtemps ptdr Yen a une qui nous appelle les 'inséparables' What the fuck ?!?

Pour les autres, j'ai renoncé : j'en suis encore à parler de "fbi : portés disparus" pour WAT... Rolling Eyes
Holf
Holf
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3895
Age : 33
Date d'inscription : 14/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  loupiote le Mer 12 Déc - 17:16

Dernièrement quand je suis allée a l'hosto pour pour ma cheville un monsieur hurlait à l'accueil parce que l'hôpital n'avait pas reçu le corps de son frère (décédé un jour plus tôt) et qui aurait du atterrir à la morgue de cet hôpital et malgré la douleur à ma jambe je n'arrivais pas à penser à autre chose que CSI et là une femme qui se pointe a coté de moi et qui me dit" si GRITOM était là il dirait quoi?" moi "Grissom" elle" oui bah le mec qui travaille a new york dans la série de tf1" moi" hum oui oui"
loupiote
loupiote
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2439
Age : 30
Localisation : partage sa vie entre Lille 3 (Villeneuve d'asq) et Charleville Mézières
Date d'inscription : 30/10/2005

http://roots0812.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  showrunner le Mer 2 Jan - 13:39

Mes allusions sériephiles tombent presque toujours à l'eau aussi. Dernier exemple en date, avant-hier pour le 31, une amie me dit "c'est sympa ce que tu portes" Moi : "Merci, c'est gentil. Ca fait très Seth Cohen, non ?! (dis-je en plaisantant à moitié)". Elle : "Quoi, qui ça ?" "Seth Cohen, Newport Beach". Elle : "je connais pas". Et là, au même moment, j'entends "Ah non, tu ne vas pas parler de séries". afraid afraid

Je fais sinon très souvent référence à Ally McBeal.
showrunner
showrunner
Agent spécial

Masculin Nombre de messages : 1666
Age : 35
Date d'inscription : 04/04/2006

http://journald-unjournalisteenherbe.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Scully le Ven 11 Jan - 0:58

J'ai toujours beaucoup regardé la télé et adoré les séries, et je me couvre souvent de ridicule en parlant de vieille série de mon enfance dont personne ne se souvient (je ne parle pas des dessins animés où je suis imbattable Very Happy ) par exemple :

pour les plus vieux du forum Silas
http://fr.youtube.com/watch?v=N6r0rX5Y894
http://fr.youtube.com/watch?v=3o1XazhZ_es&NR=1

Zora la rousse :
http://fr.youtube.com/watch?v=Q4-jNlKURqA

l'homme qui tombe à pic :
http://fr.youtube.com/watch?v=W99vc1CE5xE&feature=related

Heureusement que maintenant internet existe pour rétablir la vérité ptdr

Enfin il me reste des souvenirs d'une série à laquelle je n'arrive pas à mettre de nom ni à retrouver...
les héros étaient une bande de gamins, un mélange entre robins des bois et Thierry La Fronde.
Je me rappelle que quand ils arrivaient près de leur camps ils imitaient le chant de la tourterelle....
Mais impossible de remettre un nom dessus ptdr ptdr ptdr

_________________
Vos grands moments de solitude de sériphiles Ms_ban12 Vos grands moments de solitude de sériphiles Alien-en-bocal
Scully
Scully
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 9198
Age : 42
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 05/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  loupiote le Sam 12 Jan - 22:44

Le dessin animé de mon enfance fut Bouli évidemment personne dans mon entourage réel ne connait les aventures de petit bonhomme de neige sauf mes parents Very Happy
d'ailleurs l'autrefois sur msn je parle avec une amie et je lui demande si elle connait Bouli et elle me dit oui (moi grand sourire enfin quelqu'un qui connait mon héros!) et ensuite en rajoute "ma meilleure amie est sortie avec" moi What the fuck ?!? en fait elle connaissait un copain dont son surnom est Bouli...
loupiote
loupiote
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2439
Age : 30
Localisation : partage sa vie entre Lille 3 (Villeneuve d'asq) et Charleville Mézières
Date d'inscription : 30/10/2005

http://roots0812.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Heather le Dim 13 Jan - 0:33

loupiote a écrit:Le dessin animé de mon enfance fut Bouli évidemment personne dans mon entourage réel ne connait les aventures de petit bonhomme de neige sauf mes parents Very Happy
L'hiver est presque fini, bonhomme de neige, prends garde au soleil... Mais, que devient notre ami quand il a fondu, que le printemps s'éveille ? Dans le ciel, à minuit, la lune joue des tours aux étoiles ses amies jusqu'au lever du jour... Mais quand elle s'aperçoit que le bonhomme de neige n'aura plus assez froid, d'un drôle de manège, le transforme en Bouli
Je devais avoir 5-6 ans, Bouli, c'était un rendez-vous quotidien. Mais surtout, j'adorais le générique, que je connais encore par coeur (qui traîne d'ailleurs sur mon disque dur rolles ).


Dans la catégorie références perdues, même si d'habitude, j'avoue ne plus vraiment parler séries avec d'autres (il faut dire que je ne vois pas vraiment mes amis en ce moment, ils sont tous disséminés aux quatre coins de France, ne reste que des personnes que j'apprends à connaître). [Sinon, ça donne de grosses désillusions quand je découvre, par exemple comme l'autre jour, qu'une connaissance aime les séries, elle enchaîne en me citant OTH, Prison Break et Heroes. grosyeux Alors après je passe pour une snob élitiste marginale quand je donne mes séries préférées, dont ils n'ont jamais entendu parler pour la plupart ] nuagenoir

Mais l'autre jour, ce fut quand même un grand moment de solitude. Je ne sais pas trop ce qui m'a pris, on était parti à l'origine dans une discussion plutôt orientée philosophie (sur Levinas), ça a dévié sur l'intelligence artificielle, et sans y penser, j'ai lâché (sans faire exprès) le mot clé "cylon".
Il y a eu soudain comme un grand et long blanc dans la discussion grosyeux J'aurais voulu disparaitre sous terre.

_________________
"All right, we don’t understand the R2-D2 crap. We’re gonna use the Star Trek system. One blink for yes, two blinks for no."
"This is John Crichton paging the head Cylon. Pick up the phone, Imperious Leader !"
(John Crichton, Farscape)
Heather
Heather
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 5797
Age : 34
Date d'inscription : 08/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Shopgirl le Dim 13 Jan - 13:10

Sinon, ça donne de grosses désillusions quand je découvre, par exemple comme l'autre jour, qu'une connaissance aime les séries, elle enchaîne en me citant OTH, Prison Break et Heroes

Comment peut on citer OTH ? Ce n'est pas censé être un guilty pleasure des fins d'après midis qui reste bien caché ? Ok, j'ai regardé un peu lorsque cela passait en semaine à 17h mais sincèrement, je n'avouerais à personne Embarassed ...



Mais l'autre jour, ce fut quand même un grand moment de solitude. Je ne sais pas trop ce qui m'a pris, on était parti à l'origine dans une discussion plutôt orientée philosophie (sur Levinas), ça a dévié sur l'intelligence artificielle, et sans y penser, j'ai lâché (sans faire exprès) le mot clé "cylon".
Il y a eu soudain comme un grand et long blanc dans la discussion J'aurais voulu disparaitre sous terre.
scratch
Je sais que je suis censée comprendre mais ... non afraid .
J'ai beau y mettre de la bonne volonté, je ne vois pas d'où vient la référence Embarassed .

Un de mes derniers moments de solitude a lieu mardi soir en regardant Ugly Betty. Alors que je riais bien de cette pauvre Miss Suarez pas vraiment douée pour choisir ses fringues, j'ai réalisé que nous avions toutes les deux une frange Shocked (que je ne mets pas sur deux bigoudis, je vous rassure) et des lunettes (taupe de l'infomatique , je ne les porte que face à un écran ) et croyez moi, même si je suis loin de ressembler à Betty, j'ai un peu moins ri tout à coup surprised2 ...
Shopgirl
Shopgirl
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1796
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Heather le Dim 13 Jan - 13:32

J'ai beau y mettre de la bonne volonté, je ne vois pas d'où vient la référence
C'est un nom qui évoque quelque chose à toute personne qui a jamais regardé un seul épisode de Battlestar Galactica Wink (ce sont les "robots" construit par les humains qui anéantissent l'humanité Wink )


Comment peut on citer OTH ? Ce n'est pas censé être un guilty pleasure des fins d'après midis qui reste bien caché ?
C'est là où on voit la différence entre les sériephiles et les gens normaux en fait.
Dans le monde des sériephiles, on zieute en cachette. Mais dans le monde des gens normaux, il parait que c'est une "série normale" qu'on peut citer sans se cacher.
Quand je vous dis que ces autres téléspectateurs n'ont pas le même raisonnement/les mêmes valeurs ptdr

J'avoue que moi aussi j'ai été surprise qu'elle mentionne OTH.
Surtout que la phrase utilisée, c'était quelque chose comme "Ah, tu aimes les séries américaines, comme OTH" surprised2
Je suis restée un instant interdite.

_________________
"All right, we don’t understand the R2-D2 crap. We’re gonna use the Star Trek system. One blink for yes, two blinks for no."
"This is John Crichton paging the head Cylon. Pick up the phone, Imperious Leader !"
(John Crichton, Farscape)
Heather
Heather
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 5797
Age : 34
Date d'inscription : 08/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Shopgirl le Dim 13 Jan - 14:00

Heather a écrit:
C'est un nom qui évoque quelque chose à toute personne qui a jamais regardé un seul épisode de Battlestar Galactica Wink (ce sont les "robots" construit par les humains qui anéantissent l'humanité Wink )

Je me doutais bien qu'il y avait une notion de science fiction là dedans Razz !


C'est là où on voit la différence entre les sériephiles et les gens normaux en fait.
Dans le monde des sériephiles, on zieute en cachette. Mais dans le monde des gens normaux, il parait que c'est une "série normale" qu'on peut citer sans se cacher.
Quand je vous dis que ces autres téléspectateurs n'ont pas le même raisonnement/les mêmes valeurs ptdr
Pour le coup, je suis quand même très contente de mon raisonnement ptdr !
OTH , une série normale, ouais mais un peu bas de plafond, hein ...

J'avoue que moi aussi j'ai été surprise qu'elle mentionne OTH.
Surtout que la phrase utilisée, c'était quelque chose comme "Ah, tu aimes les séries américaines, comme OTH" surprised2
Je suis restée un instant interdite.

On ne mélange pas les torchons et les serviettes pascontent ! OTH et ce que tu regardes ? Non mais ça va pas ? hein

Je crois que c'est de là que vient un certain "mépris" pour les séries, tout est mis dans le même sac sans distinction de qualité ni de genre. C'est limite si Starsky et Hutch ne sont pas les cousins de Wat ou des Experts afraid !
Il y a des personnes qui associent encore "séries" à "daubes américaines", j'ai un oncle dans ce cas là qui se montre particumièrement obstiné afraid .
Un peu comme pour les antibiotiques, du style "c'est américain donc forcément nul" nuagenoir ...
Shopgirl
Shopgirl
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1796
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  loupiote le Dim 13 Jan - 15:31

Heather a écrit:
L'hiver est presque fini, bonhomme de neige, prends garde au soleil... Mais, que devient notre ami quand il a fondu, que le printemps s'éveille ? Dans le ciel, à minuit, la lune joue des tours aux étoiles ses amies jusqu'au lever du jour... Mais quand elle s'aperçoit que le bonhomme de neige n'aura plus assez froid, d'un drôle de manège, le transforme en Bouli
Je devais avoir 5-6 ans, Bouli, c'était un rendez-vous quotidien. Mais surtout, j'adorais le générique, que je connais encore par coeur (qui traîne d'ailleurs sur mon disque dur rolles ).

J'étais un brin plus jeune mais c'est vrai que je connais le générique encore par coeur aussi et il traîne aussi quelque part dans un des boitier secret et enfui dans mon ordinateur...
Vos grands moments de solitude de sériphiles Bouli
loupiote
loupiote
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2439
Age : 30
Localisation : partage sa vie entre Lille 3 (Villeneuve d'asq) et Charleville Mézières
Date d'inscription : 30/10/2005

http://roots0812.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Ally le Dim 13 Jan - 20:06

qu'une connaissance aime les séries, elle enchaîne en me citant OTH, Prison Break et Heroes. Alors après je passe pour une snob élitiste marginale quand je donne mes séries préférées, dont ils n'ont jamais entendu parler pour la plupart
Quand je cite Pushing daisies, Dirty Sexy Money( accro, à fond!!) et The Tudors, j'ai droit à des regards exaspérés. OTH est une abominable daube télévisuelle et je ne comprends pas comment cette série peut être maintenue alors que The OC a été annulé! Même s'il y a eu des ratés avec The OC, les acteurs (ok, pas tous...) savaient jouer!
Surtout que la phrase utilisée, c'était quelque chose comme "Ah, tu aimes les séries américaines, comme OTH"
Où est le smiley, autocombustion de rage?! Il fallait répondre en te tortillant une mèche de cheveux "ouais, et j'adôôôôre la série avec Paris Hilton et Nicole Ricchie, c'est trop mes idoles.". Bande d'incultes! rgrrr rgrrr
Les Cylon!! J'espère que la saison 4 va vraiment arriver et ne va pas être massacrée par la grève Crying or Very sad !
Ally
Ally
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1674
Age : 40
Date d'inscription : 10/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Sassy le Lun 21 Jan - 20:26

Je constate qu'en séries de tous genres confondus, je peux aller me rhabiller! Confused Certes je suis dans des ages où on parle de mode plutôt que de séries mais moi, j'aime pas la mode! Evil or Very Mad Cependant j'ai aussi des références à certaines séries et si je racontais la moitié du quart de la demie (bref, se que je sais quoi Razz )de se que je sais, et bien je vous avertis que je passerai pour une folle(oui le mot n'est pas génial, je sais) moi aussi!
J'ai longtemps parlé de Quantum Leap(alias Code Quantum pour la VF) et je peux vous dire que les "Oh my god"! ben j'en ai dit(mais à peut de personnes, vus que je suis fille unique aillant un problème de santé qui m'isole déjà un max)des tas! Après je me suis mise à Buffy the vampire slayer(Buffy contre les vampires) là, j'en parlais qu'à mon copain de l'époque, il a été largué assez souvent dans mon parlé de tous les jours(tant pis pour lui!), ensuite y'a eu le caméléon(sait pas le titre en VO donc on se contente de la VF rolles ), bon là j'étais un peu plus agée alors ça a "passé" car j'essayais de parler "comme tous le monde"!
Tout ça pour dire que je parle encore, et je parlais souvent séries mais j'ai généralement évité tous contacts avec mes proches(parents, grand-mère, tante, etc...) sinon ils m'auraient probablement emmennée chez un psy(quoi que même sans ça, j'y suis allée quand même! pas juste tout ça!).
Tout ça pour dire que je suis capable de comprendre se que tous içi vous avez ressentis à un moment où à 1 autre en parlant séries et qu'on vous regarde comme surprised2 parce que je l'ai ressentis, je ne l'ai pas dit verbalement mais c'est comme ci je l'avais fait!

Sassy
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 46
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 19/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  ERBMA le Dim 24 Fév - 4:45

Grand moment de solitude tout a l'heure. Imaginez la scène : Mon frère, qui se trouve a l'ordinateur, m'appelle. Je viens le voir, on commence a discuter. Je pose une main sur le bureau de l'ordi et me penche plus près de l'écran pour voir ce qu'il a a me montrer. Soudain, j'ai un flash. Je me rend compte que j'ai spontanément adopté la meme position que Martin quand il parle a l'informaticien. Bien évidament, j'explose de rire, et mon frère me regarde, attéré. Et pour rajouter au comique, je n'ai pas pu m'enpécher de lui tapoter l'epaule en disant : "ok, tu m'appelle si tu as du nouveau" avant de partir m'enfermer dans ma chambre.
ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr
ERBMA
ERBMA
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2548
Age : 24
Localisation : Bien trop profond dans mon esprit.
Date d'inscription : 19/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  sibileseries le Dim 24 Fév - 4:55

T'es trop forte ptdr ptdr ptdr bon comme il est 3h du mat' et que j'ai pas envie de me couchée,je me mate "Dawn Of The Dead" ou VF:l'Armée Des Morts,pour la 4ème fois en une semaine ptdr ptdr Jake Weber et Sarah Polley sont dans leur rôle...et Ving Rhames je l'adore ce mec trop kiffant et Michael Kelly trop hilarant je vous conseille de le regarder c'est un des meilleurs remakes de film d'horreur...d'après les critique (je n'ai pas vu l'original...)
sibileseries
sibileseries
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3489
Age : 26
Localisation : In Mobby's world ...
Date d'inscription : 27/08/2007

http://s0-m0bby.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  ERBMA le Dim 24 Fév - 5:02

Un film d'horreur a 3h du mat' ! hein
Sinon, un autre moment de sollitude:
On attend devant le collège avec quelques amis, soudain, une bande viens nous emmerder. On discute "tranquillement" , et la "chef" sort un truc (je sais plus quoi ) et comme c'est une fille autoritaire, je la "traite" de "mini gibbs". Malheureusement, elle ne conaissait pas NCIS, et elle a vraiment cru que je l'insultait !
Heureusement, une amie qui conaissait NCIS a compris et est venue a mon secours !
ERBMA
ERBMA
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2548
Age : 24
Localisation : Bien trop profond dans mon esprit.
Date d'inscription : 19/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vos grands moments de solitude de sériphiles Empty Re: Vos grands moments de solitude de sériphiles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum