Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Jeu 4 Jan - 22:57

Le secret de Martin Fitzgerald

Résume : Martin a disparu, en cours de l’enquête, la FBI découvre le grand secret des Fitzgerald.

Le disparu : Martin Fitzgerald

Les personnages principaux : Vivian Johnson, Danny Taylor et Jack Malone.

Les personnages secondaires : La famille Tolande : Allison, Jamie (cousines de Martin) et Roger (l'oncle)

La famille Fitzgerald : Victor et sa femme Martina (prenoms de mon invention)

Samantha Spade (elle sera tres en retrait dans cette fiction)


Notes : cette histoire se passe au milieu de la saison 4, carrément avant l’épisode 15. Avant que Danny avait compris que Martin prenait encor des analgésiques.

Je ne mentionnais pas Elena Delgado non pas parce que je ne l’aime pas. Mais je ne sais pas comment m’en servir d’elle.

Partie 1

4 novembre 2004 : Appartement du Martin, 21 heures du soir

Martin Fitzgerald, agent spécial du FBI, raccrocha son téléphone portable, en larmes. Il restait prostré sur son lit, le visage caché dans ses mains, il semblait à bout…

5 novembre : Rue J.F. Kennedy, 8 h 00. Disparu depuis 11 heures

Allison Tolande, une jeune femme de 20 ans, marchait d’un pas pressé dans la rue JFK. Depuis le coup de fil de Martin, la veille au soir, elle s’inquiétait pour son cousin. A tel point que cette nuit même, elle n’avait pas bien dormi. La conversation téléphonique l’avait tourmentée, c’est pour cela qu’elle avait décidé de passer rendre visite à Martin.

Après un bon quart d’heure de marche, elle arriva enfin à la maison de Martin. Elle pressa vivement la sonnerie afin de prévenir Martin qu’il avait de la visite.

Mais cinq minutes plus tard, elle comprit qu’il n’y avait personne à la maison. A moins que Martin ait le sommeil tellement lourd qu’il n’avait pas pu entendre la sonnerie.

Heureusement pour Ally, elle avait sa double clé donnée par Martin. Son cousin lui avait donné afin qu’elle puisse venir faire le ménage deux fois par semaine. Et il avait aussi insisté pour que sa cousine ait un petit salaire, malgré ses protestations.

Ally entra dans la maison, elle commença à le chercher au rez-de-chaussée, elle passa toutes les pièces au peigne fin. Malheureusement il était introuvable, elle monta au 1er étage en silence pour ne pas réveiller Martin au cas où il serait encore endormi. Faisant face à la porte de la chambre, elle tourna la poignée avec une précaution qui se releva superflue. Car rien qu’en entrouvrant la porte, elle vit que le lit était vide et non défait, la chambre était belle et bien vide.

Pensant que Martin était sorti, elle composa son numéro de téléphone, mais cela ne répondait toujours pas. Il avait certainement éteint son téléphone pour ne pas être dérangé.

De dépit, elle allait sortir de la maison quand elle vit la photo de Martin avec son équipe du FBI.

« Oui ! Pensa-t-elle. Je vais alerter la FBI, ils trouveront Martin en un rien de temps. Après tout, Martin et sa collègue Spade ont retrouvé ma mère en quelques heures. »

A la pensée de sa mère, Ally eut un pincement au cœur. Elle se reprit et fila vite au centre du FBI.

A Suivre....


Dernière édition par le Sam 20 Oct - 20:01, édité 20 fois
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  manon le Jeu 4 Jan - 23:05

a bin moi qui adore Martin je vais etre aux anges durant toute cette fanfic.....alors la suite s'impose stp
manon
manon
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 799
Age : 30
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  ShiriMandarine le Jeu 4 Jan - 23:13

Hey ! Le sujet est pas mal à creuser, c'est un bon début. Un truc me taraude cependant : est-ce que tu es étanger ? Tu es américain d'origine ? Je demande ça à cause de la tournure de certaines phrases. J'ai lu quelques fanfics (je vais souvent voir sur les sites et forums s'il y en a qui attirent mon attention) en francais écrites par des étrangers, et je trouve ça trop choux lol.
ShiriMandarine
ShiriMandarine
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 68
Age : 32
Localisation : ici ou ailleurs
Date d'inscription : 28/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Sleepy Tinky le Jeu 4 Jan - 23:35

Pas mal du tout même super

Juste une question pourquoi ne pas mettre tout les agent sur le coup je dit ça comme je ne dit rien lol !!

Non en faite c'est parce que j'aime bien Samantha et le couple Sam/Martin je sais bien que lors de la saison 4 il ne sont plus ensemble mais ils sont comme même amis!!! Sad Sad

Mais c'est TA ficrion alors fais comme tu veut je ne doute pas de tes capacité loin de là car ton début et trés bien tournée et je suis comme tot le monde j'atend la suite avec impatience!!!! respect

FONCE bravobom cheers
Sleepy Tinky
Sleepy Tinky
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3302
Age : 27
Localisation : avec vous sur le forum^^'
Date d'inscription : 31/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Jeu 4 Jan - 23:57

Pour clore cette soirée, je vous mets une suite... Et a la fin, je reponds a ceux qui m'ont laissé comme message. Mr.Red

Bonne lecture !!!!

Partie 2

Siège de FBI – New York, 9 h 00 : Disparu depuis 12 heures

Vivian raccrocha désespérément le téléphone, elle avait essayé de contacter Martin, mais elle n’obtenait toujours aucune réponse. Et elle s’en était inquiétée depuis la veille, Martin n’avait pas repris. Vivian soupira, Danny la vit soucieuse :

« Pas de nouvelle du fils à papa ? »
« Non Danny, répondit Vivian Et ne parle pas comme ça de Martin, il n’est pas son père »
« Moi aussi, je m’inquiète, dit Dan en ne prêtant pas attention au reproche. Mais, il a peut être eu un empêchement… Tu sais avec son père…. »

« Si c’était le cas, Monsieur Fitzgerald nous aurait prévenus. »

« Pff !!! Il n’a aucun compte à nous rendre, il déteste Jack et nous déteste aussi. Cela ne m’étonnerait pas que Martin suive les mêmes traces que son père. »

« Dire que j’avais cru que vous étiez les meilleurs amis du monde » Soupira Vivian « Enfin depuis la fameuse embuscade…. Vous n’étiez pas très amis avant ça ? »

Danny se remémora ce mauvais souvenir, il n’avouerait pas qu’il avait été terrifié pour la vie de son ami. Mais, il aurait préféré offrir des bonbons à Victor Fitzgerald plutôt que d’avouer que Martin était pour lui un grand ami.

Danny répliqua à Vivian :

« Comment puis-je être son meilleur ami ? Après tout, c’est un fils à papa qui colle ses basques, ambitieux, idiot, qui aime bien se faire voir et se dire qu’il est le fils du chef »

« J’espère que tu ne le penses pas vraiment » S’indigna Vivian «Tu risques de regretter ces paroles et même avoir des remords »

« Et pourquoi ça ? »
« Samantha m’a parlé de l’affaire Bonnie Tolande, quand la tante de Martin a disparu. Or Martin lui a révélé des choses sur son enfance qui d’après elle, a n’a pas été rose ».

Danny se tut. Disait-elle la vérité ? Et pourquoi se posait-il ce genre de question ? Voila qu’il doutait de la sincérité de Vivian.

« De plus, je suis sûr que Martin fait un gros effort pour gagner ton amitié » lui dit Vivian en souriant.

Danny ne répondit pas et vaqua à ses occupations. Juste à ce moment, Sam venait aux nouvelles de Martin, elle demanda à Vivian :

« As-tu des nouvelles de Martin ? »
« Non » Répondit Vivian « Je vais demander à Jack si l’un de nous peut aller chez lui »
« A ce propos » intervient Dan « Pourquoi, ne voyons nous pas apparaître Victor Fitzgerald dans notre bureau pour nous demander si nous n’avons pas des nouvelles de son fils ? »

« Il ne faut pas compter sur lui, Dan » Répondit Sam « S’il n’était pas capable de s’occuper d’un enfant. Il n’y a rien d’étonnant à cela »

Dan fut surpris par les propos de Sam, se demandant si elle n’exagérait pas un peu. Vivian se leva et dit :

« Je vais voir Jack. »
« On m’appelle ? » demanda l’intéressé qui venait d’arriver de son bureau.
« Justement Jack… » Commença Sam. Mais, elle ne termina pas sa phrase, Jack lui avait fait signe de se taire. Il fit venir une jeune femme qui ne laissa pas insensible Dan, qui s’exclama :

« Waouh ! Quelle mignonne jeune fille ! Qu’est ce que tu attends pour nous la présenter Jack ? »

Cette remarque détendit l’atmosphère très pesante à cause de l’absence de Martin. Vivian fit un sourire au coin, Sam ne dit rien, Jack sourit et la jeune femme, malgré les circonstances, rougissait jusqu’aux oreilles. Ally répondit à Dan :

« Vous aussi, vous n’êtes pas mal dans votre genre. Vous êtes un sacré Don Juan. C’est quoi votre nom ? »
« Taylor, Danny Taylor, agent spécial du service des personnes disparues, enchanté ! »
« Enchantée, je suis Allison Tolande. »

Ils se serrèrent la main cordialement, Jack la laissa se présenter elle-même.

« Vivian Johnson ! » Ally lui serra également la main.
« Samantha Spade…. » A l’évocation de son nom, Ally l’ignora superbement. Ce qui étonna Sam. Ally se replaça au coté de Jack. Ce dernier reprit la parole :

« Je vais surprendre plus d’un, mais Ally, elle nous a permis de l’appeler par son prénom, est la cousine de Martin ».

Vivian et Dan furent surpris mais n’interrompirent pas Jack.

« Comme vous avez remarqué, Martin n’est pas venu travailler ni hier, ni aujourd’hui. D’après le témoignage d’Ally, il aurait disparu pendant la nuit du 4 au 5 novembre. Martin a téléphoné à sa cousine hier soir à 21 h 00. Ils ont convenu de se voir ce matin vers 8 h 00. Mais ce matin, il n’était pas chez lui
Comme ce n’est pas dans l’habitude de Martin de faire faux bond à sa cousine, elle a pensé que quelque chose ne tournait pas rond et elle est venue nous voir. Surtout qu’elle sait, sans vouloir vous inquiéter davantage, que Martin n’allait vraiment pas bien du tout. »

A ces mots, les poings de Dan, Vivian et Sam se crispèrent. Jack continua :

« Après avoir entendu Ally, j’annonce l’ouverture de l’enquête sur la disparition de Martin Fitzgerald. Je compte sur vous trois – surtout toi Sam – pour garder votre sang froid et mettre toutes nos forces pour le retrouver »

Jack colla la photo de Martin sur le tableau, pendant ce temps, Vivian invita Ally à s’installer sur une chaise autour de la grande table. Vivian, Dan, Jack et Sam s’installèrent à leur tour.
Dan, toujours sous le charme d’Ally, lui dit :

« Alors comme ça, tu es la cousine de Martin !? »
« Oui, vous ne le saviez pas ? »
« Non… Martin ne se confie pas vraiment à nous et ceci n’est pas un reproche. »
« Ce n’est pas étonnant, il n’est pas du genre à se confier »
« J’avais compris ! »
« Sinon pour Martin, vous pourrez faire quelque chose ? » Demanda Ally inquiète.
« Bien sur ! » Répondit Vivian « malgré que cela soit difficile car nous n’avions aucune nouvelle de lui depuis le soir du 31 octobre. Il était en congé du 1er au 3 novembre, et il devait reprendre hier… »
« Si tu peux nous raconter ta fameuse conversation téléphonique avec Martin, hier soir » Demanda Dan avec douceur.
«Bien sur !! »

FLASH BACK

Le téléphone portable d’Ally sonna, elle décrocha :
«Allo ??”
“A…Ally !! » Parla son interlocuteur, d’un sanglot étouffé.
« Ma… Marty ?
« Oui… »

La voix de Martin semblait bizarre comme s’il pleurait.

« Qu’est ce que tu as ? »
« Rien… Ce n’est pas grave. »
« Alors, pourquoi pleures-tu ? »

« ….. »
« Martin, réponds moi stp !!! » Paniqua Ally « Tu m’inquiètes. »
« Ma….Ma vie n’a été qu’un mensonge. On m’a menti toute ma vie » Cria Martin de désespoir
« Pourquoi on t’a mentit Martin ? »
« Tout… »
« Écoute Martin, tu m’inquiètes, je déteste te voir ainsi. » lui répondit Ally avec douceur « Explique-moi tout. »

Après quelques secondes ponctuées de sanglots, Martin répondit enfin
« Ce n’est rien… Excuse-moi de t’avoir dérangée, je vais te laisser… »
« Ok !! » Répondit Ally comprenant qu’il n’avait pas le cœur d’en dire plus. Je viendrai te voir demain matin vers 8 h 00. Essaie de dormir un peu. »
« Merci, on se verra demain matin, bonne nuit Ally »
« Bonne nuit Marty !! »

Ally raccrocha à contre cœur

FIN DE FLASH BACK

« Voila, C’est tout ce que je peux vous raconter » dit Ally. « Visiblement, il était en pleine détresse et il me faisait franchement de la peine »
« Quand il a dit que sa vie n’était qu’un mensonge. Qu’est ce qu’il voulait dire ? » Demanda Vivian.
« Je n’en sais franchement rien » Répondit Ally « Et pour être franche, je n’ai pas mis mon père et ma sœur au courant de ce coup fil, ils sont déjà assez éprouvés par le décès de ma mère. »

Elle ne put contenir un sanglot en mentionnant ce dernier mot. Vivian compatit et mit une main réconfortante sur celle d’Ally. Jack demanda à Sam d’aller chercher du thé pour Ally. Dan conseilla à cette dernière :

« Tu devrais leur en parler, non pas pour les faire paniquer, mais ils pourraient nous aider à trouver Martin. Ou savoir des choses qui sont en rapport avec sa disparition. »
« Ok ! » Comprit Ally.

Sam ramena du thé à Allison, cette dernière murmura un vague merci. Jack continua :

« Pour revenir à ce que Martin a dit sur « Toute ma vie a été un mensonge » souvent les personnes disent cela car ils ont découvert que leurs familles ne sont pas leurs vraies familles. »
« Tu sous-entends que Martin aurait été adopté ? » Demanda Vivian.
« Je vous arrête tout de suite ! » Intervient Ally « Je ne crois absolument pas à l’adoption, d’une part, Martin est le portrait craché de notre grand-père maternel, et d’autre part, si Martin avait vraiment été adopté, je ne vois pas pourquoi les Fitzgerald l’auraient fait si c’est pour pratiquement l’abandonner par la suite. »
« Comment ça ? » Dan ne comprenait pas
« Pendant son enfance, il a vécu les ¾ du temps chez nous. Pareil pour les vacances d’été, les Fitzgerald ne l’emmenaient jamais avec eux quand ils voyageaient. »

Danny, Jack et Vivian restèrent bouche bée et choqués par ses révélations. Danny et Jack étaient convaincu que Martin avait eu une enfance heureuse et était fier d’avoir des parents très importants, et voila que la vérité venait tout contredire. Vivian, qui connaissait déjà l’enfance de Martin, ne pensait pas que cela soit à ce point là.

Vivian demanda avec douceur à Ally :

« Et a part la conversation téléphonique avec Martin, quand as-tu vu pour la dernière fois ton cousin ? »
« Il y’a quatre jours… Mais il n’y avait rien d’anormal si c’est cela que vous me demandé. A part qu’il était pâlichon, mais sinon, rien d’autre. »
« Et ce matin, à la maison de Martin, il n’y avait rien d’anormal ? »
« Si, son lit n’était pas défait. D’habitude, il ne le fait jamais. Mais a part ça, il n’y avait rien de particulier qui ait pu attirer mon attention. »
« Merci Ally !! » la remercia Vivian qui se tourna vers Jack. Je crois qu’il faut perquisitionner la maison de Martin. En cas où il aurait laissé des indices qui peuvent nous conduire à lui »
« Bonne idée Vivi ! » Approuva Jack « Toi, Dan et Sam vous irez à la maison de Martin. »
« Nous n’avons pas la clé. » Remarqua Dan, « Et je ne veux pas forcer la porte d’un ami. »
« Ne vous en faites pas, Monsieur Taylor » Répondit Ally. « Je vous passe le double de sa clé, vous me la rendrez plus tard »

Elle sortit la clé de son sac et la passa à Dan qui la remercia. Ally parla d’un ton navré :

« Je dois rentrer chez mon père, cela fait près de trois heures que j’ai quitté la maison et il doit s’inquiéter pour moi. Comme, je vous l’ai dit, il n’est au courant de rien et je dois lui expliquer la situation….

Vivian compatit « C’est compréhensible, je vous demande à vous et à votre famille de ne pas vous inquiéter davantage. Nous ferons de notre mieux pour le retrouver. »
« Vous me tiendrez au courant de l’avancement de l’enquête ? Je vous laisse mon adresse et n° du téléphone. »
« Il n’y a pas de problème, » répondit Dan « Simplement, je vous conseille de vous occuper, de ne pas rester de longues heures à attendre de nos nouvelles. »

Ally écrit son numéro de téléphone et son adresse et donna le papier à Vivian, puis elle répondit à Dan « Nous essaierons mais nous ferons de notre mieux nous aussi. »
« S’il y a un détail, même le plus insignifiant qui vous passe par la tête, prévenez--nous. » Précisa Vivian
« Autre chose » intervient Jack « Est ce que tu as prévenu ton oncle, Victor Fitzgerald ? »
« Non, je ne l’ai même pas prévenu, ni à la mère de Martin. Pardonnez-moi pour mon langage, mais nous n’apprécions pas les parents de Martin. Ils sont trop imbus d’eux-mêmes et font toujours passer leurs carrières avant la famille. »
« Ce n’est pas grave !! » La rassura Jack, comprenant qu’Ally ne veuille pas parler de cela. « Je les mettrais moi-même en courant. »
« Merci… Et merci pour tout ce que vous pouvez faire pour Martin. »

Elle salua l’équipe et repartit des bureaux.

« Waoooh !!! » S’exclama Dan. “Visiblement, il n’y a pas que nous qui détestons Victor Fitzgerald. »
« Victor a le don de s’attirer des ennemis » Répondit Jack « En tout cas, il faudra que, non seulement je le mette au courant, mais aussi je dois aussi l’interroger en tant témoin ou suspect. »
« Je le pense aussi. » Approuva Vivian « Mais comment vas-tu faire ? Vu que c’est notre supérieur hiérarchique… Il ne va pas vouloir coopérer. »
« Je vais demander carte blanche à Madame Van Doren et au Directeur de FBI Monsieur Olczick afin d’avoir la pleine responsabilité de l’affaire Martin Fitzgerald et de pouvoir interroger autant que nécessaire son père. »
« Bien, nous partons immédiatement chez Martin » Dit Vivian.

A suivre....

Manon : Voila la suite comme demandé en espèrant que cela te plaira ! Wink Et merci pour ton commentaire.

Shirimandarine : Je t'assure que je suis de nationalité francaise et habitant en france. Wink Enfin merci pour ton commentaire ! cheers

Naty : Content que cela te plait ! Je suis desolé mais je n'aime plus trop Sam. Enfin disons que c'est les scenaristes qui me la font detester. Et certain membre comprendront de quoi je parle. Wink Et dans ma fiction, elle va etre tres mechante avec tout le monde. je n'en dis pas plus. Mais je verrais ce que je peux faire pour le couple Sam et Martin. Mais cela sera vraiment a la fin de cette fiction. Bref, j'espère que la suite te plaira tout autant. Very Happy


Dernière édition par le Dim 7 Jan - 23:02, édité 1 fois
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  nady le Ven 5 Jan - 0:20

c'est interressant tous ça!!!!

ben je commande une suite , histoire d'en savoir un peu plus!!

bounce bounce bounce
nady
nady
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1253
Age : 40
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 13/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Mouchette le Ven 5 Jan - 1:12

Chouette, une nouvelle fic sur Martin cheers
Je prends la suite avec plaisir!
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  ShiriMandarine le Ven 5 Jan - 1:20

Les quelques phrases qui m'ont fait pensé que tu n'étais pas français d'origine sont celles-ci :

je ne sais pas comment m’en servir d’elle.
c’était la raison dont Ally avait décidé de passer visite chez Martin
un bon quart d’heure de la marche
elle passa dans tout les pièces en peigne fin
pour ne pas qu’on lui appelle.
quand elle s’apercevait la photo
vous n’êtes pas très amis avant ça ?
que plutôt avouer que
Martin avait relevé des choses sur sa vie d’enfance à cette dernière
Voila qu’il doutait de la véracité de Vivian.
si c’est pour le pratiquement abandonner
et passe toujours leurs carrières avant la famille
il n’ y a pas que nous qui déteste Victor Fitzgerald.
Victor avait le don d’attirer des ennemis sur lui.


Je ne suis évidemment pas là pour critiquer, mais comme la base d'un forum est la discussion...
Il y a aussi un autre passage qui m'a paru bizarre et gênant : quand Danny s'exclame à la vue et au sus de tout le monde qu'il trouve Ally à son goût, et qu'elle lui rétorque devant le reste de l'équipe qu'il est coco aussi ! Je ne suis pas sûre que des agents fédéraux (voire tout simplement des gens civilisés) réagissent de cette manière. Il y a tout de même plus discret.
ShiriMandarine
ShiriMandarine
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 68
Age : 32
Localisation : ici ou ailleurs
Date d'inscription : 28/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Sleepy Tinky le Ven 5 Jan - 13:20

Merci a toi d'avoir répondu comme cela je trouve cela bien que tu es pu répondre a tout le monde de cette façon c'est plutôt sympas Wink Wink compress compress

Si ça se trouve Victor n'est pas le père biologique de Martin et que sa mère avait trompé son mari a cette époque là!!!

J'ai hate de savoir comment va prendre la tournure de ta fiction alors continue et fonce!!!!! bravobom bravobom

Une suiiiiiiiiiiiiiiteeeeeee respect respect
Sleepy Tinky
Sleepy Tinky
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3302
Age : 27
Localisation : avec vous sur le forum^^'
Date d'inscription : 31/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  manon le Ven 5 Jan - 14:15

c'est vraimetn bien bravo en plus moi qui suis a fonds sur le passé de Martin j'adore... bounce bounce bounce la suite stp
manon
manon
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 799
Age : 30
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Ven 5 Jan - 18:07

Je re poste pour une nouvelle suite en espèrant que cela vous plaira toute autant !! Mr. Green Mais d'abord, reponse aux revieweurs :

Mouchette : Voici la suite, en espèrant qu'elle te plaira toujours autant. Very Happy

naty a écrit:Si ça se trouve Victor n'est pas le père biologique de Martin et que sa mère avait trompé son mari a cette époque là!!!

J'ai hate de savoir comment va prendre la tournure de ta fiction alors continue et fonce!!!!! bravobom bravobom
Une suiiiiiiiiiiiiiiteeeeeee respect respect

Merci a toi pour ton compliment, cela me fait tres plaisir. Et ton analyse comme quoi Victor n'est pas le vrai pere de Martin... Je ne peux malheureusement rien te dire... Wink . Et J'espère que la suite te plaira toujours autant.

manon a écrit:c'est vraimetn bien bravo en plus moi qui suis a fonds sur le passé de Martin j'adore... bounce bounce bounce la suite stp

Merci et voici la suite....

Partie 3

Maison de Martin – New York, 11 h 00 : Disparu depuis 14 heures

Danny, Vivian et Sam entrèrent dans la maison de Martin, Vivian commença à organiser les recherches aux indices :
« Danny, tu vas au 1er étage, tu fouilles et trouves tous les éléments qui peuvent nous mener à lui. Sam, tu fouilleras le rez-de-chaussée avec moi. »
« Ok, chef ! » Sourit Dan malgré les circonstances.
« C’est la première fois que je perquisitionne la maison d’un ami » Remarqua Sam.
« Sam ! » La rappela à l’ordre Vivian « il faut que tu saches qu’il n ‘y a pas que toi qui soit inquiète pour Martin, nous le sommes aussi. Et si tu veux que nous réussissions à le trouver, nous devons garder la tête froide et faire de notre mieux ».
« Entendu !! » Répondit Sam

Danny monta au premier dans la chambre de Martin, il y entra. A première vue, il ne remarqua rien de spécial. Tout avait l’air en ordre sauf son bureau jonché de paperasses. C’était la première chose qu’il voulait faire, voir ce qu’il y avait sur le bureau.

Il l’inspecta minutieusement, ne trouva rien de particulier à part des factures ou des relevés de salaire, aucun indice qui pouvait mener à lui. Aucune trace de papier pouvant faire dire à Martin que sa vie avait été un mensonge. Dan fouilla les tiroirs du bureau jusqu'à qu’il trouve une photo.

Dan regarda, il s’agissait d’un enfant enlacé dans les bras d’une femme. Il retourna la photo pour voir si le nom de personnes était indiqué, mais sans succès. Tout ce qu’il savait c’est que cette photo avait été prise depuis longtemps. Il la retourna et regarda le jeune garçon d’environ 7 – 8 ans et s’aperçut finalement que cet enfant n’est autre que Martin. La femme qui tenait Martin dans ses bras devait être sa mère ou sa tante. Dan n’oubliait pas que Martin avait vécu la plus part de son enfance chez sa cousine. Concernant la mère de Martin, Danny ne la connaissait pas et n’avait jamais vu Victor Fitzgerald accompagné d’une femme.

Il devait montrer la photo à Sam pour voir si elle connaissait cette femme. Après tout, elle avait aidé Martin à trouver sa tante elle l’a connaissait.

En tout cas, il ne sut pas pourquoi mais il eut l’intuition que cette photo était importance pour l’enquête, Dan considéra cette photo comme une pièce à conviction. Il la rangea dans sa poche intérieure. Il continua sa fouille, jusqu'à qu’il trouve une poubelle à coté de son bureau. Il la prit et fit la renversa au sol. Il découvrit des morceaux de verres, des morceaux de bois, et des morceaux de papiers déchirés en quatre.

Danny reconstitua les morceaux papiers, et comprit que c’était une autre photo. Et cette fois, il reconnut le couple sur la photo, c’était Victor Fitzgerald et la femme à ses cotés était probablement la mère de martin. En tout cas la femme est très différente de l’autre photo. Danny ressortit la 1ere photo, et vit que la femme n’est pas la même personne dans l’autre photo. Il déduit que la femme de la 1ere photo devait être la tante de Martin. Il rangea une deuxième fois la 1ere photo. Laissant de coté, la photo déchirée, il regarda les morceaux de bois à coté des débris du verre. Par intuition, il reconstitua les morceaux de bois en rectangle façon verticale. Et la, il comprit qu’en fait, c’était un cadre à photo en verre.

Il comprenait que Martin, dans un excès de rage, avait jeté violemment le cadre photo. Ce qui expliquait les débris. S’il était tombé banalement, les débris n’auraient pas été si importants, et la photo ne serait pas déchirée de cette façon. Bref, il fut sûr que Martin en voulait à ses parents et c’était sans aucun doute en rapport avec « Ma vie n’était qu’un mensonge ».

Il retira un petit sac plastique pour ranger ses « pièces à convictions ». Après l’avoir fait, il termina de fouiller la chambre, jusqu'à qu’il s’intéresse au lit de Martin. Il ne trouva rien de particulier et se mit à plat ventre pour voir ce qu’il y avait en dessous du lit. Il inspecta toujours de la même façon et ce fut à ce moment là qu’il trouva une « cache ». Danny l’ouvrit et balada sa main dans ce « trou » et trouva quelque chose rien qu’en le touchant. Il le sortit.

Danny baissa la tête et fut stupéfait, le petit sac contenait ce qui semblait être des analgésiques. Pourtant, il n’en prenait plus depuis un moment. Il resta choqué et incrédule face à cette découverte. Il ne put s’empêcher de penser tout haut :

« Dis-moi Martin que ce n’est pas vrai ! Que tu ne prenais pas encore ça… ? »
Dan resta figé pendant de longues minutes pendant que ressurgissait son passé douloureux. Il essaya tant que mal de se remettre de son émotion. Il se leva et s’adossa au mur, à coté du lit totalement bouleversé. Danny ne pensait pas que Martin allait si mal que ça. Il se calma « Bon, allez mon petit Dan, tu ne vas pas te laisser aller. Et tu as promis à Jack et Vivian de garder ton sang froid. »

Il voulait prévenir Vivian de sa découverte, mais il changea vite d’avis. Car Vivian et Sam n’avaient pas encore finit leur fouille. Il était sur que si Vivian et Sam l’apprenaient maintenant, elles perdraient toute motivation, notamment Sam.

Dan prit son courage à deux mains et décida à terminer la fouille des autres pièces de cet étage. Trente minutes plus tard, Dan finissait la fouille et n’avait rien trouvé de particulier dans les autres pièces. Il allait retourner dans la chambre de Martin quand il rencontra Vivian sur le palier.

« Ah Vivian !”
“Dan…. Tu as fini ? » Demanda cette dernière.
« Et toi ? »
« Oui, mais il n’y a rien de particulier… Mais dis-moi, quelque chose ne va pas ? Tu es pâle… »
« Viens… Je vais te montrer quelque chose. Je te prie de tenir le coup. »
Dan et Vivian entrèrent dans la chambre, Dan prit la drogue et la montra à Vivian. Cette dernière resta abasourdie et demeura sous le choc, sa voix est pleine de tristesse :

« oh non, ce n’est pas possible !? Il n’a pas fait ça… Il n’a pas pu faire une chose pareille… m**** !! »

Elle s’assit, effondrée sur le lit, Dan vint s’asseoir à ses côtés « En tout cas, j’aurais bien voulu croire que cela ne soit pas vrai….Comment expliquer la présence de ces pilules ? Je ne crois pas que quelqu’un les ait cachés à son insu. Sinon cette personne doit bien connaître sa maison car elles étaient dans une cache au-dessous de son lit. Et j’ajoute que cela faisait un long moment qu’il n’en prenait plus »
« Pourquoi, Martin a t-il fait ça ? » Soupira Vivian

Les deux amis comprirent que Martin avait des soucis.

« En tout cas, nous n’avons rien vu ! » Se désola Dan. « Pourquoi ne s’est-il pas confié à nous s’il n’était pas bien ? »
« Depuis l’affaire Reyes, il n’osait plus se confier à moi, il se culpabilisait de nous avoir mis dans le pétrin. Pourtant, je lui ai pardonné »
« Il ne se confiait pas à toi ? » S’étonna Dan. « Pourtant ces derniers temps, il te demandait souvent conseil. »
« Ils sont purement professionnels »
« Quant à moi, je n’en sais rien, pourtant il aurait pu le faire. Ou bien, j’aurais pu voir ce qui n’allait pas. »

Des larmes coulèrent sur les joues de Dan. Vivian le remarqua et lui serra son épaule en signe de réconfort. De la culpabilité et de la tristesse envahirent les esprits de Danny et Vivian. A ce moment là, Sam les rejoignit et remarqua le désarroi de ses amis.

« Que se passe-t-il ? » Demanda-t-elle inquiète.
« Il se passe que Martin était en possession et consommait encore des analgésiques. » Répondit machinalement Vivian.

Sam resta bouche bée face à ses révélations, elle demeura figée un court instant. Elle reprit son esprit quand Vivian demanda à Danny.

« Et sinon, à part ces pilules, tu as trouvé quelque chose ? »
«Des photos de la famille de Martin, je ne les considère pas comme des indices mais comme des pièces à convictions. Et je suis convaincu que Victor Fitzgerald doit être impliqué de façon directe ou indirecte dans la disparition de Martin. »
« Précise ta pensée » Demanda Vivian.
« Et bien, j’ai découvert la photo du couple Fitzgerald déchirée en mille morceaux dans la poubelle et ce… »
« Ok !! » Coupa Vivian « Tu nous raconteras le reste au siège de la FBI. Et pour le sachet de drogue, il faut que tu l’envoie à nos analystes. »

Sam fut stupéfaite, Vivian n’allait tout de même pas dénoncer Martin, au risque de ruiner sa carrière ! Elle intervint, agressive :

« Vivian, tu ne vas pas le dénoncer ? »
« J’en suis sincèrement désolée. » Répondit Vivian avec tristesse « Mais… »
« Non !! » Répondit agressivement Sam. « Non, tu ne dois pas le faire pas sinon Martin sera viré. »
« Sam… » Tenta de parler Vivian.
« Non ! Non ! Non »
« Sam !!! » Hurla Vivian. « Peux-tu me laisser placer un mot s’il te plait ? »

Sam se tut et Dan fixa sa jeune collègue d’un air scandalisé. Les propos de cette dernière étaient totalement déplacés. Vivian parla d’un ton dangereusement calme.

« Sam, si cela ne tenait qu’a moi, je ne l’aurais pas fait. Mais nous n’avons pas le choix ! Ces pilules peuvent nous mener à une nouvelle piste, même s’il y a très peu de chance. De plus, nous n’avons aucun indice qui puisse nous mener à lui. »
« Les photos.. »
« Ne sont que des pièces à convictions » Répondit Vivian « Danny vient de le dire lui-même. »
« …… »
« Maintenant, j’ajoute autre chose : Pour qui tu me prends ? »
Sam fut surprise par le ton dur et froid de Vivian. Dan se fit la réflexion « Houlà ! Ça va chauffer ! »
« Notre priorité » continua Vivian « C’est de retrouver Martin sain et sauf. Rien d’autre ! Tu m’entends ? Rien d’autre !! Ton agressivité me fait dire que tu es persuadée que je voulais à tout prix, inculper et faire virer Martin. Et bien, détrompe-toi, ça me fait très mal de devoir dénoncer Martin pour les raisons que j’ai déjà données. Ton agressivité prouve aussi que tu n’as pas confiance à moi. Tu me prends vraiment pour une s…..e ? »

Vivian venait de crier cette dernière phrase. Sam resta silencieuse et mortifiée, elle n’avait jamais voulu la blesser, mais son agressivité prouvait le contraire. Et Vivian avait réagi au quart de tour, et c’était logique. Pitoyablement, Sam essaya de s’excuser :

« Désolée Vivian, je ne voulais pas te blesser ni te prendre pour un monstre sans cœur. Simplement, Je suis très affectée par la disparition de Martin… »
« Parce que tu crois que nous ne sommes pas affectés, nous ? » S’énerva Vivian « La encore, tu te fous de nous. Moi aussi, je le suis ! Danny et les autres le sont aussi ! Non mais franchement Sam, tu nous prends pour des monstres ou quoi ? Je comprends bien que tu sois inquiète pour ton ex petit ami mais de là à être odieuse avec ceux qui sont autour de toi…. Tu me dégoûtes. »

Sam ne dit plus rien, le mal était fait. Et les excuses ne changeraient rien. Vivian s’adressa à Dan, pour l’informer qu’elle devait retourner en bas ranger les matériels de l’enquête. Il était maintenant l’heure de rentrer au siège de FBI. Danny hocha la tête, compréhensif.

Danny commença lui aussi à ranger, quant à Sam, elle essaya de se remettre de l’engueulade de Vivian. Après avoir terminer ce qu’il faisait, Dan dit à Sam :

« Bon, j’ai terminé ! On descend ? »
« Heu…oui »

Dan commençait à descendre qu’il stoppa net et parla à Sam
« Tu sais à propos de Vivian, je suis avec elle, tu n’as aucun droit de douter d’elle ni de son intégrité. Elle connaît très bien son métier, et sait ce qu’il est bon de faire ou pas. Elle passe toujours sa famille, ses amis, ses collègues avant sa carrière. Tu comprends maintenant ? »

Sam resta silencieuse. Danny descendait dans le hall rejoindre Vivian. Cette dernière qui avait entendu Danny la défendre, le remercia même si elle n’avait rien demandé.

A suivre


Dernière édition par le Dim 7 Jan - 23:05, édité 2 fois
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  manon le Ven 5 Jan - 18:25

oula ça chauffe pour Sam...
tu voudrais pas nous remettre une suite????stp
en tout cas j'adore... cheers cheers cheers cheers
manon
manon
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 799
Age : 30
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Théana le Ven 5 Jan - 19:11

C'est effectivement très sympa Very Happy
Théana
Théana
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 9841
Localisation : sous la couette, de préférence ...
Date d'inscription : 08/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Sleepy Tinky le Ven 5 Jan - 19:49

Huuuuuuuuuuuuuummmmmmmmmmmmm tout cela me semble interressant bien que j'ai du mal a m'imaginé la scéne de la dispute entre Viv' et Sam car dans la série on les voit rarement perdre leurs sangs froid entre elles surtout Viv' on la connaît tous plutôt douce et à l'écoute des autres

Et puis je vois pas le raport entre la drogue et les analgésiques et puis pourquoi Martin se ferai viré si en prenait toujours je parle des médoc (of course) mais moi je vous le dit aujourd'hui je suis en mode Boulet
trop fatiguée enfin bref' ta fiction et super

Alors vite une suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite respect respect respect
Sleepy Tinky
Sleepy Tinky
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3302
Age : 27
Localisation : avec vous sur le forum^^'
Date d'inscription : 31/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Sam 6 Jan - 11:08

et voici une nouvelle suite partie 4 en espèrant que cela vous plaira toute autant !! Mr. Green Mais d'abord, reponse aux revieweurs :

manon a écrit:oula ça chauffe pour Sam...
tu voudrais pas nous remettre une suite????stp
en tout cas j'adore... cheers cheers cheers cheers

Voila, la suite, et content que tu adores toujours autant !!! Very Happy

Théana a écrit:C'est effectivement très sympa Very Happy

Tant mieux, et j'espère que la suite te plaira toujours autant !! Mr. Green

naty a écrit:Huuuuuuuuuuuuuummmmmmmmmmmmm tout cela me semble interressant bien que j'ai du mal a m'imaginé la scéne de la dispute entre Viv' et Sam car dans la série on les voit rarement perdre leurs sangs froid entre elles surtout Viv' on la connaît tous plutôt douce et à l'écoute des autres respect1:

Sam a perdu son sang froid contre Vivian dans l'episode "Engrenage", lui disant qu'elle n'etait pas assez impliqué dans l'enquete. Et Vivian lui a repondu qu'elle n'a pas vu son fils depuis 2 jours. Et Sam s'est excusé.

Et pour Vivian, je ne l'avais jammais vu s'enerver contre ses sollegues. Alors elle l'a fait et pour des bonnes raisons. Mr. Green


trop fatiguée enfin bref' ta fiction et super
Alors vite une suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite respect respect

Merci pour ton compliment !!! et voici la suite.... Very Happy

Partie 4

Siège de FBI – New York, 13 h 00 : Disparu depuis 16 heures

Vivian, Danny et Sam se retrouvèrent au bureau pour un débriefing avec Jack. Après que les trois agents furent installés sur les chaises autour de la table, Jack attaqua sans préambule.

« Alors avez-vous trouvé quelque chose ? »

Vivian qui était toujours sous le coup de la colère, supplia Danny d’un regard de faire le rapport lui-même. Danny expliqua à Jack qu’ils n’avaient pas trouvé un seul indice qui puisse les mener jusqu’à Martin. Mais ils avaient trouvé des pièces à conviction qui permettaient de comprendre la disparition de Martin. Il précisa aussi qu’ils avaient trouvé un élément qui pouvait mener à une nouvelle piste.

« Et c’est quoi cet élément ? »
« Jack, accroche-toi bien !! »
« ??? »
« Martin est encore en possession d’analgésiques et il en consommait... »
« Je croyais qu’il avait fini son traitement depuis longtemps » S’étonna Jack.
« Et bien non » dit Vivian « nous avons reconnu ce sachet qui contenait des pilules, nous espérions nous être trompés mais …. »
« Nous avons envoyé ses médicaments à notre analyste » Précisa Dan.
« En tout cas, j’ai du mal à croire que Martin ait fait une chose pareille » répondit Jack, abasourdit.
« Nous nous sommes dit la même chose que toi » Répondit Vivian « Et je suis incapable de savoir si cela avait un rapport avec les événements actuels. Nous savions que Martin était à l’hôpital, il y a 5 mois. Son traitement devait durer moins de deux mois. Donc il aurait du finir son traitement, il y a trois mois. »
« L’hypothèse la plus probable, c’est que Martin vient de découvrir quelque chose qu’il ignorait. Désespéré, dépressif, il a acheté de la drogue pour se sentir « mieux » Analysa Danny.
« Autre hypothèse, depuis sa sortie de l’hôpital, miné par son problème de santé au ventre, il achète des médicaments pour se sentir mieux. Malheureusement, il en abusait tellement qu’il est devenu accro » Analysa cette fois ci Vivian.
« Nous verrons cela plus tard, on attendra davantage d’information avant de déduire quoi ce soit » Dit Jack « En tout cas, je suis très fier de vous trois ! Car, au lieu de détruire cet élément pouvant ruiner la carrière de Martin, vous l’avez gardé à contrecœur pensant sans aucun doute qu’il vous mènerait à une nouvelle piste. »
« Nous ne l’avons pas fait par plaisir » Précisa Dan. « Nous avions l’impression de balancer un copain. Il n’y a pas de fierté à avoir. »
« Je vous comprends » Dit Jack
« Et si tu nous parlais de cette pièce à conviction ? » Proposa Vivian pour changer la conversation.

Dan s’exécuta et sortit une photo de Martin enfant et d’une femme, qu’il posa sur la table. Il y posa aussi une autre photo avec des morceaux de verres et de cadre. Jack ne comprit pas ce manège mais il patienta calmement avant d’avoir des explications.

Par la suite, Danny expliqua la découverte de ces deux photos. Il parla tout d’abord de la photo du couple Fitzgerald, son cadre photo avait été détruit et la photo déchirée en quatre. Il était clair que dans un excès de rage, Martin avait cassé ce cadre à photo. Danny était convaincu que les Fitzgerald avaient tout à voir avec la disparition de leur fils. Il conseilla

« Jack, je pense que tu devrais interroger Victor Fitzgerald. Et je pense que sa femme aussi est pour quelque chose dans la disparition de Martin. »
« D’après ta trouvaille, il est certain qu’ils sont impliqués » Approuva Jack.
« On va avoir du mal si Fitzgerald ne veut pas coopérer » Remarqua Vivian.
« Justement, j’ai une bonne nouvelle à ce sujet » Sourit Jack
« Tu as réussi à avoir carte blanche ? » s’exclama Dan.
« Yes !!! Monsieur Olcyzk m’a donné les pleins pouvoirs. Non seulement, l’affaire Martin Fitzgerald nous est entièrement confiée, mais en plus, j’ai le pouvoir d’interroger son père autant que je veux. J’ai justement rendez-vous avec lui dans 30 minutes. »
« Tant mieux !! » dirent en chœur Vivian et Dan.
« Sinon, Dan » Reprit Jack « Peux-tu me dire qui est ce charmant bambin et cette charmante dame sur cette photo. »

Dan sourit, « Ce charmant bambin comme tu dis n’est autre que Martin, et la dame, probablement sa tante. »

Jack fut surpris, il n’avait pas reconnut ce garçon. Vivian prit la photo, très intéressée et ne put s’empêcher de s’attendrir en voyant le petit Martin.

« Oh comme il est mignon !! » sourit Vivian. « Cela me donne envie de le prendre dans mes bras. »

Danny et Jack sourirent face à la réaction de Vivian et se pensèrent. « On voit bien qu’elle est mère. ». Danny retrouva son sérieux et dit « Vivian, peux-tu passer la photo à Sam ? Je voulais qu’elle me confirme si cette dame est bien sa tante. »

Sans un mot, Vivian passa la photo à Sam. Cette dernière vérifia la photo, et confirma que cette dame était bel et bien Bonnie Tolande, la tante de Martin. Jack demanda encore une fois une explication.

« Et bien, pardonne-moi Jack, c’est que justement, il n’y a aucune explication là dessus. Plus, je regarde la photo, plus je me dis que quelque chose ne tournait pas rond. Je ressens quelque chose de fort là-dessus, je n’ai pas l’impression de voir un neveu et sa tante enlacés… C’est plus fort que ça…. J’ai l’impression de voir une mère et un fils. »

« Il ne faut pas oublier que Martin a été pratiquement abandonné pendant son enfance. » Répondit Vivian « D’après le témoignage d’Allison, Martin a passé le ¾ de son enfance chez sa tante, la mère d’Ally en toute mère attentionnée lui a donné beaucoup d’amour. Je ne vois pas ce qu’il y’a d’étrange. »

« Ouais, c’est peut être n’importe quoi ce que j’ai dit. Laissez tomber ! » Dit Danny.
« Non Dan ! » Répliqua Vivian. « Tu as simplement fait part de ton intuition et nous ne devons pas la négliger. »
« Je suis d’accord avec toi Vivian ». Répondit Jack et il s’adressa à Danny. « Tu n’as pas à t’en faire, tu as dit ce que tu penses. Ceci dit, je vais vous recommander certaines choses. Vivian et Danny, vous contactez l’hôpital où Martin était hospitalisé. Contactez notamment les médecins de Martin. »
« D’accord ! » Répondit Vivian.
« C’est partit ! » dit Danny.
« Sam, tu t’occuperas de tous les relevés téléphoniques et comptes en banque de notre ami disparu. »
« Pas de problème ! » Répondit Sam.
« Bon, je vais retourner à mon bureau. Je vais bientôt recevoir Victor Fitzgerald. »
« Bon courage, Jack ! » Répondit Dan. « Je sais que tu le mettras au pas. »
« Merci Dan. » Sourit Jack. « Vivian, peux-tu venir dans mon bureau deux secondes ? »
« Bien sur, Jack. »

Jack et Vivian se levèrent et filèrent dans le bureau. Une fois à l’intérieur du bureau, Jack demanda

« Il se passe quelque chose avec Sam ?
« Pourquoi ? » Demanda Vivian
« Bah… Elle faisait constamment la gueule. Elle a l’air de s’être fait disputer. Tu l’as engueulée ? »
« Oui ! » Répondit Vivian sans le nier. « Mais je préfère que cela soit elle qui t’explique. »
« Je suis convaincu que tu as une très bonne raison. Veux-tu que je la retire de l’enquête ? »
« Ne fais pas ça » Conseilla Vivian « Elle déprimerait davantage si tu l’écartes de l’enquête. Tu sais, nous sommes tous sous tension depuis la disparition de Martin. Mais, je suis convaincue que ça va aller, et que nous ferons de notre mieux pour le retrouver. Je peux retourner à mon travail ? »
« Vas-y Vivian » Autorisa Jack. « J’attends Victor Fitzgerald »
“Ok, bon courage ! »
« A toi aussi. »

Depuis quinze minutes, Jack était dans son bureau. Et ce fut à ce moment là, que Mr Fitzgerald fit une entrée remarquée. Il hurla presque :

« Qu’est ce que cela veut dire, Jack ? »
« Cela veut dire que tu es interrogé sur la disparition de ton fils Martin, disparu depuis plus de 16 heures ». Répondit Jack imperturbable.
« Qu’est ce que c’est cette histoire ? »
« Pour commencer, je te prie de t’asseoir. »
« Explique-moi la situation » Demanda Victor Fitzgerald
« Avant de commencer, j’aimerai savoir depuis combien de temps tu n’as pas eu de nouvelle de lui ? »
« En quoi cela te regarde ? » demanda agressivement le sous directeur.
« Oh, mais ça me regarde. » Répliqua Jack. « Un de mes agents fédéraux a disparu, je suis en droit de t’interroger surtout qu’il s’agit de ton fils »
« Qu’est ce qu’il te fait dire qu’il a disparu ? »
« Je ne sais pas si tu es au courant mais ton fils n’est pas venu reprendre son travail hier, ni aujourd’hui. Pire, ta nièce Allison a reçu un coup de fil hier soir de Martin, il n’était franchement pas bien. Ces deux là avaient prévu de se voir ce matin. Mais, il n’était pas là, très inquiète, elle est venue nous voir pour expliquer la situation. D’après son témoignage, il aurait disparu de la nuit du 4 au 5 novembre. »
« Je suis convaincu Jack que tu paniques pour rien. Il s’est peut être absenté pour quelques jours. Et il finira par venir comme si de rien n’était. »

Malgré ses dires, Victor n’avait pas l’air si sûr que ça.

« Comme ça… ??? Sans nous donner des nouvelles ou des explications !? » Dit Jack incrédule. Voyons Victor !! Il serait pas parti sans nous prévenir. Reconnais qu’il y a un problème avec ton fils. De plus, l’agent spécial Vivian Johnson a essayé de lui téléphoner à plusieurs reprises ce matin, sans succès.
« Quel était-il donc le sujet de la conversation téléphonique entre mon fils et ma nièce ? » Demanda d’une voix tendue Mr Fitzgerald.

« Ally nous a dit que ton fils avait pleuré » Précisa Jack pensant que Victor allait réagir à ce mot, mais il resta de marbre. Martin avait apparemment découvert quelque chose qu’il ignorait jusqu’à présent. Ce qui explique en partie ce qu’il a dit « Ma vie est un mensonge ». Bien sur, tu ne vois pas de quoi, il parlait. »

« Non !!! »

« Un peu trop appuyé ce « non » » Pensa Jack. Mr Fitzgerald revenait à la charge :

« Tu es sur que ma nièce n’a pas tout inventé, rien que pour vous embêter ? »
« Pourquoi aurait-elle fait une chose pareille ? » répliqua Jack. « Tu mets en doute ta propre nièce ? A moins que tu essaies de me faire douter… Et puis, ce matin, elle était vraiment affectée et inquiète pour Martin, et cela se voyait trop bien même… Bref, jouer aussi bien la comédie, il faudrait qu’elle soit une bonne comédienne. Et puis beaucoup d’indices laissent à penser que Ally dit la vérité…..

Moi, je pense au contraire que tu as peur qu’Ally nous ait révélé des choses dérangeantes à ton encontre. »

« Sottises !!! » répondit durement Mr Fitzgerald.

« J’ai entendu dire que tu n’étais pas un bon père ». Provoqua Jack

« Fais attention à ce que tu dis ! ». Menaça Fitzgerald en se levant.

« Assis ! » Ordonna Jack.

« Ne me parles pas sur ce ton !! »

« Je prends le ton de qui me plait car tu ne parais pas vouloir coopérer avec moi. Et laisses moi, continuer ! »

Victor Fitzgerald se calma, Jack continua :

« Ce matin, mes hommes ont perquisitionné la maison de Martin, bien entendu, ils n’ont rien trouvé qui permette de le trouver ni de savoir où il pourrait être actuellement. Seulement l’agent spécial Danny Taylor a trouvé une photo de toi et de ta femme, et il a été trouvé d’une façon cocasse. »

« Je ne comprends pas… »

Jack se leva et fit signe à un agent de faire venir Danny avec les pièces à convictions. Celui-ci comprit, et partit donc les chercher.

Jack retourna s’asseoir et fit signe à Victor Fitzgerald d’attendre deux minutes. Au ce moment là, Danny entra dans les bureaux avec les pièces à conviction. Il les posa sur le bureau. Jack le remercia et Dan retourna à son travail.

« Je parle notamment de votre photo de toi et ta femme comme tu peux le vérifier dans ce petit sachet. Cette photo était superposée sur une autre photo dans un cadre. Constates toi-même les dégâts. »
«Je ne vois pas où tu veux en venir ? »
« Qu’il me paraît étrange que mon agent ait découvert ce cadre cassé et la photo déchirée dans une poubelle. Ils ne sont pas tomber banalement, bien au contraire, il les a plutôt jetés d’une façon violente. A croire que Martin t’en voulait….. »
« De quoi pourrait-il m’en vouloir ? »
« A toi de me le dire….. »
« Maintenant, j’aimerai que tu me dises, quand as-tu vu Martin la dernière fois ? »
« Moi, je pense que tu te fais des idées, et qu’il va finir par revenir… »
« Pourquoi penses-tu cela ? T’as-t-il contacté pour prévenir de son absence ? Et ne me racontes pas des salades.

Tu sais à quoi tu me fais penser la ? A un père qui ne ce souci pas le moindre du monde de son fils. Tout le monde s’inquiète pour lui surtout qu’il n’y a pas longtemps, Martin était à l’hôpital. Il a manqué de mourir… Et détrompes-moi, mais j’ai l’impression qu’il n’y a que toi qui ne semblais pas inquiet pour la santé de ton fils ! »

Mais Mr Fitzgerald ne répondit pas et semblait en pleine réflexion. Jack n’attendit pas sa réponse et répéta :
« Quand as tu vu Martin pour la dernière fois ?
« Je veux que cette enquête me soit confiée entièrement. » Répliqua soudain Mr Fitzgerald
« Tu n’as pas répondu à ma question. » Dit Jack nullement troublé.
« Tu m’as entendu !? » S’énerva Fitzgerald.
« Oui… Oui …. Je t’ai entendu ! Mais, je te signale que Monsieur Olcyzk m’a confié entièrement cette affaire. Et que, je suis en droit de t’interroger en tant témoin ou suspect. »
« Tu bluffes là ? » s’exclama Mr Fitzgerald.
« Non !! Et là, tu nous fais perdre notre temps ! »
- Un problème, Jack ? Intervint une voix

A suivre


Dernière édition par le Dim 7 Jan - 23:08, édité 1 fois
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Théana le Sam 6 Jan - 11:24

toujours aussi bien bravobom bravobom

continu !!!
Théana
Théana
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 9841
Localisation : sous la couette, de préférence ...
Date d'inscription : 08/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  **Audrey** le Sam 6 Jan - 13:20

Ta fic est bien, mais il y a beaucoup trop de fautes, surtout de fautes de temps, tu devrais utiliser un logiciel de correction pour ça ou demander à quelqu'un que tu connais (chez toi ou sur le net) de relire ce que tu as écrit, quelqu'un qui peut s'y connaître en orthographe ou conjugaison...Voilà, c'était juste une suggestion, moi aussi je fais des fautes, mais là il y en a beaucoup **part se cacher**
**Audrey**
**Audrey**
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 31
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Sam 6 Jan - 13:46

J'aurais bien voulu un correcteur ! Mais le probleme c'est que je n'en trouve pas... Donc je profite pour demander ici si parmi vous est volontaire pour corriger ma fiction. Vous me repondrez par MP !!

Merci pour votre canditature !! Surprised

PS : Je peux toujour reediter les 4 premiers parties pour mettre a jour la version corriger...
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  manon le Sam 6 Jan - 14:00

c'est toujours aussi bien et puis le pere de Martin entrain de peter un cable c'eszt absolument excellent...
la suite bounce bounce bounce
manon
manon
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 799
Age : 30
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Sam 6 Jan - 14:14

Plus la peine de m'envoyer d'autre MP pour la candidature en tant correctrice, J'en ai trouvé une. Very Happy
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  nady le Sam 6 Jan - 17:14

la tension monte dis donc !!

ça devient de plus en plus interressant!!

j'espere qu'on aura le droit a une suite bientot!!

bounce bounce bounce
nady
nady
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1253
Age : 40
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 13/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Dim 7 Jan - 23:17

Mes chers lecteurs, avant de publier la suite, je tenais particulierement remercier ma correctrice THEANA d'avoir corrige les 4 premieres parties et celle de la suite que vous liserez quelques lignes plus bas.

Un mot : un grand bravo a Theana !!! bravobom bravobom bravobom

Aussi, je remercie au passage mes habituels et nouveaux lecteurs de me soutenir et m'encourager a continuer.

Sans plus tarder voici la suite...

Partie 5

Ce n’est autre que Madame Van Doren. Entendant les hurlements de Mr Fitzgerald, elle avait décidé d’intervenir.

« Non » la rassura Jack, « Simplement, Victor ne veut pas coopérer… sur l’affaire Martin Fitzgerald »
« Victor… »Tenta de parler Van Doren.
« Non !! » Hurla l’intéressé. « Je veux simplement que cette enquête me soit confiée…. Après tout, c’est mon fils… »
« Et bien, enquêtons ensemble, » proposa Jack.
«Non» refusa Fitzgerald « Je veux que cette affaire me soit entièrement confiée, à moi seul »
« Je refuse pour plusieurs raisons : Premièrement, cette affaire, tu la feras traîner…Tu ne semble pas mesurer l’importance de la disparition de ton fils. Deuxièmement, je suis convaincu que tu me caches beaucoup de choses et que tu ne veux pas qu’on les apprenne. Troisièmement, Si je te laisse entièrement seul sur cette enquête, je ne crois pas que mes agents Taylor, Johnson et Spade apprécieront surtout que Martin est pour eux un ami. Et qu’ils font actuellement des gros efforts pour trouver ton fils. »
« Oses me dire que je me contre-fiche du sort de mon fils ! ». S’énerva Fitzgerald.
« Tout au long de cet interrogatoire, tu as été passif. Oui, j’ai l’impression que tu l’es ! »

Mr Fitzgerald allait répliquer quand Mme Van Doren le coupa et lui intima l’ordre de coopérer avec Jack sous peine de le dénoncer au directeur. Monsieur Fitzgerald bouillonna de rage. Et quant à Jack, il ne savait plus quoi penser.

Après qu’il eut fini par se calmer, se résigner, il fit signe à Jack de continuer. Jack dut poser encore une fois les mêmes questions.

« Quand as-tu vu Martin, la dernière fois ? »
« Il y a 12 jours »
« Comment était-il ? »
« Bien. »
« Avait-il une attitude bizarre ? »
« Rien de particulier. »
« Sais-tu ce que veux dire Martin quand il dit « Ma vie n’est qu’un mensonge » ?
« Non. »
« Martin aurait-il été adopté ? » demanda Jack bien qu’il sache que Martin n’a pas été adopté.
« Non…. C’est mon fils. »
« Tu es sur ? »
« Evidemment !! »
« Martin t’en voulait-il ? »
« Je n’en sais rien…. »

Monsieur Fitzgerald se leva, très énervé. Il demanda d’un ton sec.

« C’est bon ? T’as finit avec tes questions idiotes ? »
« Ce ne sont pas des questions idiotes. Mais oui, tu peux partir. Mais, je pourrai avoir besoin de toi et de ta femme plus tard. »
« C’est cela !!! »

Mr Fitzgerald sortit du bureau sans omettre de claquer la porte.

« Quel homme désagréable, » dit Mme Van Doren. « Il ne comprend pas que tu fais tout ça pour son fils ? Tu n’as pas cru un seul de mot de ce qu’il a dit …. »
« Pas du tout !!! Par exemple, il a dit qu’il avait vu Martin, il y a douze jours. Or à cette période, il était en mission, pendant trois jours à Seattle, avec Danny et moi. »
« Mais alors pourquoi l’avoir laisser faire ? »
« Parce que, je sais que cela n’aurait servi à rien, il n’aurait pas changé d’avis »
« Donc, comment vas-tu faire ? »
« Je viens de penser… je vais demander un mandat de perquisition chez lui. »
« Pourquoi faire ? »
« Je suis convaincu que nous trouverons un indice sur ce que Martin a appris concernant sa vie. Mon hypothèse, c’est qu’il a été invité chez ses parents, et c’est là bas qu’il a su quelque chose. »
« En espérant que Victor n’ait pas la bonne idée de supprimer ces indices ». S’inquiéta Van Doren.
« Si nous faisons de sorte de ne plus nous intéresser à lui, il ne va rien faire. Je vais attendre ce soir avant de prendre cette décision. »
« Ok ! Et sinon, il n’y avait rien d’autre ? »
« En y repensant, j’ai complètement oublié d’en parler à Victor, mais…. Martin prenait de la drogue. »
« Oh zuuuuut !!! »
« Un de mes hommes l’a découvert dans le domicile de Martin. La drogue av été envoyée pour analyse. »
« Ok ! »
«Que cela soit bien clair, ma priorité, et celle de mes agents, est de retrouver Martin…. »
« Je comprends. Et ne t’inquiètes pas, je resterais discrète et je te couvre…. »

Jack lui sourit et la remercia pour son indulgence. Au même moment, Vivian et Danny contactaient l’hôpital sans succès, soit les médecins n’avaient le temps de leur parler soit ils se retranchaient derrière le secret professionnel, et ne croyaient absolument pas qu’ils avaient à faire aux agents de FBI. Vivian raccrocha violemment le téléphone. Elle rageait

« Il nous reste plus qu’à nous déplacer à l’hôpital avec un mandat pour les obliger à lever le secret professionnel. »
« Je vais le demander de suite » Dit Danny.
« Merci Danny, moi j’attends les résultats »

Cinq minutes après, un analyste interpella Vivian :

« Vivian, voici les relevés d’empreintes »

« Merci, Patrick !! »

L’analyste partit, Vivian consulta les résultats qui n’avaient rien donné. Il y avait simplement les empreintes de Martin Fitzgerald et pas d’autres empreintes étrangères. Danny arriva et signala qu’il avait le mandat, Vivian lui fit part des résultats sur l’analyse des empreintes.

Pendant ce temps, Jack arriva dans l’open space. Danny le vit et demanda :

« Comment cela s’est-il passé ? »
« Mal ! » Répondit Jack. « Très désagréable et pas coopératif ! Il prétend ne pas avoir vu Martin depuis douze jours. Il ne sait pas non plus pourquoi Martin lui en voulait et ne comprend pas le sens de mots de Martin. »
« Résultat, tu ne le crois absolument pas. » Comprit Danny
« Exact, et je suis convaincu qu’il nous cache des choses…. »
« Et il ne s’inquiétait même pas pour son fils ? » Demanda Vivian.
« J’en sais rien … Mais quelque part, il m’en donne l’impression »
« Que faisons-nous ? » Demanda Danny.
« Rien pour l’instant, faites d’abord le travail que je vous ai demandé. Pour le reste, je le ferais moi-même. »
« Qu’as tu l’intention de faire ? » Demanda Vivian.
« Ce soir, je demanderai un mandat de perquisition et demain matin nous irons chez Monsieur Fitzgerald. Je suis convaincu qu’on découvrira quelque chose susceptible de nous intéresser. »
« Pour l’intérêt de Martin, nous devrions pas perdre de temps ». Reprocha Vivian.
« Je le sais, mais il faut du temps pour l’obtenir et si je le demande maintenant Victor ne manquera pas d’être en courant dans la journée et fera le nécessaire de détruire les indices »

« Ok ! » Rougit Vivian, n’ayant pas suivi le même raisonnement « Désolée.. Je n’y avais pas pensé. »

Sam se leva de son bureau et interpella Jack

« Jack !! »
« Oui ? »
« J’ai le relevé téléphonique de Martin »
« Et… ??? »
« Martin a bien téléphoné à Allison Tolande hier soir vers 21 heures, la conversation a durée 10 minutes. Le lendemain matin, il n’a pas téléphoné de chez lui mais …. »

Sam fixa Vivian. Cette dernière ne comprenait pas l’attitude de sa jeune collègue.

« Vivian, je ne te soupçonne de rien mais Martin a téléphoné chez toi…. J’ai vérifié, et c’était bien ton numéro de téléphone qui est indiqué. »

Vivian eut un air incrédule et dit machinalement

« Je ne suis en courant de rien. »
« Martin a téléphoné à 8 h 25. Et la conversation n’a même pas durée deux minutes. »
« A quelle heure es tu partie chez toi ? » Demanda gentiment Jack.
« A 8 h 00 ! » Répondit Vivian bouleversée.
« Je pense que c’est soit ton mari soit ton fils qui ont reçu le coup de fil. » Dit Dan.
“Je…. Je vais téléphoner à Reggie » Dit Vivian. Je ne crois pas que cela soit mon mari car il est parti à 7 h 00 ».
« Vas-y » dit Jack. « Et surtout ne t’énerve pas, ton fils ne pouvait pas savoir ».

Pendant que Vivian appelait, Danny dit :

« Apparemment, Martin a voulu se confier à Vivian. Mais manque de pot, elle n’était pas là. »
« Sûrement !! » Dit Jack.

Après deux bonnes minutes de conversation téléphonique, Vivian raccrocha son téléphone portable. Elle soupira, se dirigea vers son siège. Jack et Danny s’aperçurent qu’elle avait terminé la conversation, Jack venait aux nouvelles et surprit Vivian éclater nerveusement en sanglot. Les deux hommes s’inquiétèrent et s’approchèrent d’elle. Ils comprirent aussitôt que Vivian était en train de culpabiliser.

Danny caressa le dos de Vivian pour l’apaiser et Jack en fit de même. Il tenta de réconforter son amie :

« Du calme, ne te culpabilise pas ! Raconte nous ce qu’a dit Reggie au téléphone. »
« Oui ! » Sanglota Vivian. « Martin a bien téléphoné chez moi. C’était bien Reggie qui a répondu, Martin voulait me parler. Mais comme, j’étais déjà partie… »
« Il n’a rien dit d’autre ? » Demanda Danny.
« Non, il a dit à Reggie que ce n’était pas grave et a raccroché. Sa voix était désespérée. Enfin, ce que mon fils a dit. »
« Pourquoi te mettre dans cet état ? » Demanda Sam. « Tu ne pouvais pas prévoir qu’il allait te téléphoner. Après tout, tu es partie à cette heure là pour le boulot, non ? Tu n’as rien à te reprocher. »
« Tu ne comprends pas Sam. » Répondit Vivian contenant son émotion. « Normalement, je devais partir à 8 h 30 pour le boulot, comme je le fais habituellement. Mais, voila, ce matin, je devais retirer de l’argent avant de venir ici. Donc, je suis partie plus tôt, pour ne pas arriver en retard. Si j’étais partie à l’heure habituelle, j’aurai eu des chances de parler à Martin. Et j’aurais même passé la matinée à l’aider. »
« Avec des « si », on refait le monde. » Dit Jack. « Ressaisis-toi…. Ce n’est pas dans ta nature de perdre ton sang froid. Je sais que tu te sens coupable mais …. »

Vivian finit par se calmer et se leva de son siège. Elle s’excusa auprès d’eux pour sa réaction excessive. Les deux hommes lui répondirent que ce n’était pas grave. Quant à Jack, il se demanda si ce n’était pas à cause de Sam si Vivian avait perdu son sang froid. Tout ce qu’il savait c’est que Vivian l’avait engueulée… Sam avait du dire quelque chose de terrible. Jack préféra ne faire aucune remarque. Ils avaient assez perdu du temps. Et Dieu seul savait où était Martin, et ce qu’il était en train de faire.

Vivian avait dû lire dans les pensées de Jack, car elle dit :

« Jack, nous devons aller l’hôpital où Martin a été hospitalisé pour interroger le médecin John Prince. Nous n’avons pas réussi à avoir d’information car il se retranche derrière le secret professionnel. Danny a eu un mandat.
« Ok, tu y vas avec Danny » Répondit Jack
« On y va ! » Dit Danny.

Danny entoura fraternellement son bras autour des épaules de Vivian pour la réconforter. Et ils quittèrent immédiatement le bureau. Jack se tourna vers Sam.

« Tu as du nouveau concernant la banque ? »
« Oui ! » Répondit Sam. « Il a retiré une grosse somme d’argent du coté de Manhattan. »
« Très bien, on y va… »

Sam et Jack sortirent du bureau à leur tour.

A suivre...
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Mouchette le Lun 8 Jan - 19:57

Je veux bien une suite miammiam bounce
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  manon le Lun 8 Jan - 22:38

tout comme Mouchette je veux une suite stp stp
en plus c'est trop bien c'est sur Martin....
manon
manon
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 799
Age : 30
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Mar 9 Jan - 21:56

Tout d'abord un grand merci a Theana pour la correction. Et je remercie Mouchette et Manon pur votre com.

Voici la suite...

Partie 6

Hôpital Central – New York, 16 h 00 : Disparu depuis 19 heures

Danny et Vivian entrèrent dans la salle d’accueil de l’hôpital, ils se dirigèrent vers une secrétaire prête à fermer son bureau. Vivian l’interpella :

« Bonjour !! Je peux vous demander un renseignement ? »
« Je suis désolée Madame, je ferme le bureau. Adressez-vous plutôt au premier étage. »

La secrétaire commença à partir mais Vivian la retint.

« Je ne crois pas madame, car nous avons assez perdu de temps. »

Danny et Vivian sortirent de leurs poches leurs cartes d’agent fédéral et les montra à la secrétaire.

« Nous sommes des agents fédéraux, et nous souhaitons voir le docteur John Prince. Nous enquêtons sur la disparition d’un de nos collègues. Et voulons donc l’interroger. »
« Écoutez ! » S’impatienta la secrétaire « Je finis mon travail à 16 heures, je vous prierai donc d’aller voir au 1er étage. »
« Sauf cas d’urgence !! » Répliqua Vivian. « Et si vous persistez à ne pas nous aider, je peux vous arrêter pour entrave à enquête. Je vous ai eu au téléphone en début d’après midi, ne le niez pas, j’ai reconnu votre voix, vous n’avez pas été du tout coopérative. Alors maintenant, je vous demande de m’écouter. »

La secrétaire blêmit, se tu une minute, puis demanda

« Que voulez-vous ? »
« Voir le docteur John Prince ! »
« Il est en réunion. »
« Et bien, dérangez le tout de même ! »

Après réflexion, elle décida de téléphoner au docteur. Vivian et Danny patientèrent. Une minute plus tard, la secrétaire leur dit qu’ils les recevraient dans dix minutes. Elle les accompagna jusqu’au cabinet du médecin. Elle les pria de patienter.

Vivian et Danny la remercièrent, la secrétaire les laissa avec un regard noir. Les agents ne dirent pas un seul mot jusqu'à l’arrivée du Docteur Prince.

« Bonjour, ma secrétaire m’a informé que deux agents fédéraux souhaitent me voir. »
« Exact Docteur » Répondit Vivian en montrant sa carte « Je suis l’agent spécial Johnson et voici l’agent spécial Taylor. »
« Que puis-je pour vous ? »
« Comme je l’ai dit à votre « charmante » secrétaire, Nous enquêtons sur la disparition d’un de nos collègues, qui est également un de vos patients. Et nous voulons vous interroger. »
« Bien… Entrez !! »

Le médecin s’assit à son bureau. Il fit signe aux agents de s’installer sur les sièges en face de lui. Vivian ne perdit pas du temps

« Comme nous vous le disions, un de vos patients, Monsieur Fitzgerald a disparu cette nuit. Et nous sommes à sa recherche. »
« Qu’est ce que vous attendez de moi ? » Demanda le docteur.
« Savoir si vous avez conservé des contacts ou si vous avez une idée de l’endroit où il pourrait être » Répondit Danny
« Pour la deuxième question, je n’en sais absolument rien. Pour la première, le dernier contact que j’ai eu avec lui remonte à trois mois. »
« Et quelle était donc la teneur de ce dernier contact ? » Demanda Vivian
« Je n’ai pas le droit de le dire, je suis tenu au secret professionnel. »

Danny soupira et sortit le mandat de la poche intérieure de son manteau et le donna au docteur. Ce dernier le lit et dit

« Bien.. ! Mr Fitzgerald était en fin de traitement depuis trois mois, je lui ai dit qu’il n’avait plus à reprendre son traitement. Et qu’il était parfaitement guéri de sa blessure au ventre. Mais je peux savoir pourquoi vous me demander cela ? »
« Je compte sur votre discrétion » Expliqua Vivian. « Pendant la perquisition chez lui, nous avons découvert des analgésiques en grosse quantité. »
« Vous voulez dire qu’il en prenait encore ? » S’exclama le médecin, stupéfait
« Apparemment oui ! » Répondit Danny. « Et nous voulons savoir d’où cela pouvait provenir. »
« Certainement de chez un pharmacien…. »
« Et sinon à part ce pharmacien, vous n’avez pas d’autres contacts avec lui ? »
« Je vous l’ai déjà dit, je ne l’ai pas revu depuis plus depuis trois mois. Répondit le médecin. « Je suis désolé de ne pas pouvoir vous en dire plus. »
« Vous savez qui est ce pharmacien ? » Demanda Vivian.
« J’avais conseillé à Martin d’aller voir le docteur Mark Close, pharmacien de son état. »
« Vous avez son adresse ? »
« Bien sûr. Je vais vous la donner… Mais c’est un pharmacien très strict qui ne ce serait pas permis de donner des médicaments sans ordonnance. »

Les deux agents ne répondirent rien et intérieurement, ils se demandèrent si tout cela allait pouvoir mener à quelque chose. Le médecin finit d’écrire l’adresse de Mr Close et la donna à Danny.

Les deux agents le remercièrent et partirent de l’hôpital.

Avant que Danny et Vivian n’entrent dans la voiture, ils firent un bref débriefing. Danny demanda
« Crois-tu que la visite chez ce pharmacien nous mènera à quelque chose ? J’ai la désagréable impression que nous tournons en rond. La preuve, la visite chez le médecin de Martin n’a rien donné. »
« Je suis d’accord avec toi. » Approuva Vivian. « Mais qui sait, peut être que le pharmacien en question sait quelque chose que nous ignorons. Martin s’est peut être confié à lui, même s’il y a très peu chance. Et puis, tu connais le proverbe « qui ne tente rien n’a rien » Essayons tout de même.. »
« Bien allons-y ! » Se décida Danny.

Pharmacie Mark Close – New York, 16 h 30 : Disparu depuis 19 heures 30


Vivian et Danny entrèrent dans la pharmacie, par chance, aucun client ne s’y trouvait. Ils virent un homme d’une cinquantaine d’année derrière le comptoir. Ils s’approchèrent de lui. Ce dernier s’aperçut de leurs présences et leur sourit en guise de bienvenue.

Vivian et Danny sortirent leurs cartes de FBI. Vivian prit la parole

« Bonjour monsieur, nous sommes des agents du FBI, et nous sommes venu vous voir au sujet de l’un de vos clients, Monsieur Fitzgerald. »

Le pharmacien, à l’évocation de ce nom, poussa un juron et murmura « Et voila, je m’en doutais que j’allais avoir des ennuis »

Vivian et Danny comprirent à sa réaction que le pharmacien avait illégalement vendu des médicaments à Martin. Le pharmacien, accablé, leur avoua

« Bien ! J’imagine que vous êtes venu m’arrêter… Je peux vous expliquer ? »
« Allez y !! » Répondit Vivian.
« Je ne sais pas si vous le savez mais Mr Fitzgerald, qui était en fin de traitement médical, revenait une fois toutes les trois semaines pour me prendre des analgésiques. Bien entendu, au début, j’ai refusé arguant que je ne pouvais pas les passer sans ordonnance. Alors, il m’a payé une somme astronomique pour que je puisse le faire. Et bien entendu, j’ai fini par céder… »
« Et vous n’avez pas essayé de le raisonner ? » Demanda Danny avec agacement.
« Bien sur que oui ! » Répondit avec franchise le pharmacien… « C’est la première chose que j’ai fait. Je lui ai dit que cela pouvait nuire à sa santé.. Qu’il pouvait se mettre en danger lui et son entourage s’il en prenait autant. Mais il n’a rien voulu entendre »
« Et à quand remonte vos derniers contacts ? » Demanda Vivian.
« Il y a deux semaines » précisa le pharmacien.
« Et il n’y avait rien de particulier lors de sa dernière visite ? Se confiait-il ? » Demanda Danny.
« Non… rien… »

Le pharmacien se tu et se demandait s’ils étaient venus l’arrêter ou seulement se renseigner sur Mr Fitzgerald. Il se décida à poser la question.

« Non, on n’est pas venu vous arrêter, M. Fitzgerald a disparu cette nuit. En faisant une perquisition chez lui, nous avons trouvé les analgésiques. Pensant trouver une piste potentielle, nous nous sommes renseignés auprès de son docteur à l’hôpital. C’est lui qui nous a indiqué que vous êtes le pharmacien de Martin. » lui répondit Vivian.

« Je vois… Mais malheureusement, pour les raisons que je vous ai déjà données, je ne peux pas vous aider davantage »

« Je vois… » répondit Vivian.

Vivian et Danny eurent un soupir de découragement. Ce déplacement n’avait servi à rien, car ils n’avaient rien appris de plus de ce qu’ils savaient déjà et ils devaient donc repartir de zéro. Brusquement, Vivian se demanda si Sam n’avait pas eu raison, s’ils n’auraient pas du détruire cette pièce à conviction, et oublier ce que Martin avait fait. Mais maintenant c’était trop tard, et cela n’aurait rien changé de toute façon.

Le pharmacien se sentit désolé pour eux, il proposa tout de même :

« Si vous voulez, je peux vous contacter si jamais je le revois ici plus tard. »
« Ce serait une bonne idée. » Approuva Vivian « Je vous laisse ma carte de visite. Contactez-moi si jamais il passe par ici. »
« D’accord… »
« Je compte sur votre coopération. »

Le pharmacien prit la carte. Vivian se tourna vers Danny pour lui faire signe qu’il était temps de quitter les lieux. Danny comprit, et les deux agents sortirent de la pharmacie sans omettre de saluer le pharmacien.

En rejoignant la voiture, Danny demanda désespéré :

« Que pouvons nous faire ? La visite chez Close n’a rien donné, et nous n’avons aucun indice qui puisse nous mener à Martin. »
« Je suis en train d’y réfléchir. » Dit Vivian. « Je ressasse les paroles d’Ally concernant sa conversation téléphonique avec Martin. Nous sommes quasiment sur que sa disparition a un lien avec la découverte de quelque chose qu’il a ignoré toute sa vie. »
« Et où veux-tu en venir ? »
« Je me demande si on ne va pas interroger la famille Tolande. Ils pourront nous parler de la relation Martin / Tolande, Martin / Fitzgerald et de l’enfance de Martin. »
« Allison Tolande ne sait pas de quoi Martin parlait. »
« Peut être, mais nous ignorons pour son père et sa sœur. »
« Nous irons ensemble ? »
« Non, tu iras avec Sam, si Jack est d’accord. »
« Ok !! »

Danny et Vivian entrèrent dans la voiture, et retournèrent au siège de FBI.

A suivre...
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum