Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 7 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Sam 13 Oct - 15:08

Desolé d'avoir tarder a publier la suite par manque de motivation. Mais là voila, le chapitre 18 du secret de Martin.

Je remercie Théana et Nataloche de m'avoir donner un coup main pour ecrire la suite. Voici sans tarder le chapitre 18.

Bonne lecture !!

---------------------------------------------------------------------------------------------


Partie 18

Quartier Général de FBI : 13 h 00, disparu depuis 41 heures.

Vivian sortait de la salle de repos et décrocha son téléphone portable

- Johnson
- Vivian, c’est moi !
- Jack !! Tu as du nouveau ?

Elle l’avait comprit au ton de sa voix. Il le lui confirma

- Je crois savoir où est Martin.
- Où ??
- Je te passe tous les détails mais Martin a bien été chez son notaire et, avant de partir, il lui a dit qu’il allait à la dernière demeure ou habitais un proche parent.
- Chez sa mère… Je veux dire dans l’endroit ou sa mère a été enterrée. Non ! ? Déduit Vivian. Car les Fitzgerald et Tolande sont sa seule famille. Et cela m’étonnerait qu’il revienne chez son oncle ou chez son père .
- Nous le pensons aussi ! Préviens les sœurs de Martin ! ! Demande leur où est enterrée leur mère
- D’accord ! !

Vivian commença à faire demi-tour quand Jack ajouta encore :

- Autre chose, Danny et moi ne montons au bureau, nous vous attendons dans le parking du QG. Nous ne devons plus perdre notre temps.
- Tu autorises Ally et Jamie à venir avec nous alors ?
- Oui ! Confirma Jack. Elles nous guideront…. On n’a pas le temps de s’amuser à chercher l’endroit.
- Bien ! ! Répondit Vivian. Je raccroche !

Vivian rangea son portable et entra dans la salle.. Les jeunes femmes se levèrent comprenant qu’il y avait sans doute du nouveau. Vivian leur confirma :

- Nous avons du nouveau ! Martin a été chez son notaire et lui a dit qu’il allait dans l’endroit ou habitait un proche parent . Nous savons qu’il ne retournera pas chez son père ni chez le votre. Donc, nous supposons…
- … qu’il parlait de notre mère. Comprit Ally.
- Et qu’il es tau cimetière ou est enterrée maman…. Termina Jamie.

Vivian confirma et demanda en même temps le lieu où était ce cimetière. Jamie précisa que c’était à Castlehouse. Ally eut une lueur d’espoir à l’idée d’y retrouver Martin vivant, elle ne tenait plus.

- qu’allez vous faire maintenant ?
- Nous pouvons vous accompagner ? Demandait Jamie avec espoir.
- Oui, nous partons sur le champ et vous êtes autorisées à nous accompagner. Nous allons descendre au parking, Danny et Jack viendront nous chercher.

Les deux jeunes femmes hochèrent la tête, compréhensives. Vivian et les sœurs quittèrent la salle de repos et se dirigèrent vers l’ascenseur. Ils descendirent au parking. Elles y attendèrent l’arrivée de Jack et Danny. Ally, prit par curiosité, demanda

- Combien de voiture de FBI contient ce parking ? Il es immense !!
- Une centaine répondit Vivian.

Cinq minutes plus tard, Jack et Danny arrivèrent au parking. Ils trouvèrent Vivian et les autres mais pas Sam ni Victor Fitzgerald. Jack sortit de la voiture :

- Ou sont Victor et Sam ?.
- Pour Sam, elle a fait un malaise et a été transportée à l’hôpital. Mais, il n’y a rien de grave. Le rassura Vivian. Mais par contre, Victor m’est complètement passé par la tête.
- Ce n’est pas grave ! Répondit Jack. Tu accompagnes Danny avec les sœurs de Martin. Quant à moi, je vais chercher Victor et nous vous rejoindrons avec une autre voiture.
- Parfait !

Jack donna ses recommandations à Ally et Jamie.

- Ecoutez, normalement vous n’êtes pas autorisées à venir mais je fais une entorse car j’ai confiance en vous et je suis convaincu que vous saurez garder votre sang froid. Seulement, je vous demande d’obéir à mes agents si un danger se présentait, d’accord ?
- De quels dangers parlez-vous ? Demanda Jamie, inquiète.
- Danny vous expliquera… Ai-je vos promesses d’obéir à mes agents si un danger se présentait ?
- Pas de problème !
- Bien, vous pouvez partir, je prendrais une autre voiture pour venir avec votre oncle.

Jamie et Ally ne répondirent pas et montèrent dans la voiture. Vivian rappela Jack le nom de la ville où il devait les rejoindre et ensuite, elle monta dans la voiture.

La voiture démarra, fit demi-tour et fila vers le boulevard. Quant à Jack, il remonta en vitesse au bureau. Il entra dans celui de Victor Fitzgerald pour la énième fois, Victor se leva à sa vue :

- Nous avons du nouveau Victor ! dit rapidement Jack. Je pense que ton fils est au cimetière de Castlehouse. Je t’expliquerai en route, on n’a pas de temps à perdre.
- Bien ! Comprit Victor. Tu as prévenu les autres ?
- Ils sont déjà partis….
- Comment ça ? ?
- Je t’expliquerai…

Le père de Martin ne dit plus un mot et suivit Jack.

Pendant ce temps, Danny raconta à Vivian et les deux jeunes femmes la visite chez le notaire, la visite de Martin chez lui, quelques heures quelques heures auparavant, l’histoire de son testament, ses intentions suicidaires, la tentative du notaire pour le raisonner, les menaces et les excuses de Martin et son indication de la où il devait être.

Le silence plana, elles ressassaient les propos de Danny, jusqu'à ce qu’Ally fit part de son incompréhension.

- Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Pourquoi, Martin a t-il indiqué au notaire où il allait même si ce n’était pas dit clairement ? Il devait savoir que nous comprendrons où il allait !

Danny et Vivian en restèrent surpris car ils ne s’étaient pas posé la question. Vivian répondit :

- C’est une très bonne question et pour être franche, je ne vois pas pourquoi….
- Je crois que là aussi c’était de l’inconscience. Répondit Jamie..

Danny comprit et termina ce que Jamie pensait

- Il veut que nous empêchions son acte. C’est ce que tu veux dire, Jamie ?
- C’est cela ! !
- Tout se tient ! comprit Vivian et Ally.
- En tout cas, j’espère que nous n’aurons pas de problème avec la circulation. S’inquiéta Jamie. Car il y a souvent des bouchons à cette heure là !

Elle avait raison car dix kilomètres plus loin, de nombreuses voitures commencèrent à boucher la circulation. Danny pesta :

- Merde ! ! ! ! On ne doit pas se permettre de perdre notre temps à cause de ce bouchon.
- Actionne le gyrophare pour que les voitures nous laissent passer. dit Vivian.

Danny actionna le gyrophare, mais rien ne se passa, en un mot, il ne marchait plus. Danny et Vivian poussèrent un gros juron…

Ils avancèrent encore cinq minutes quand soudain deux voitures de polices, sirènes hurlantes, arrivèrent derrière la voiture de Danny. Ce dernier regarda par le rétroviseur et remarqua que le policier lui fit signe de tourner à droite. Vivian remarqua aussi le manège de ces policiers et râla :

- C’est quoi encore cette embrouille ? S’énerva Vivian persuadée que le sort s’acharnait encore contre eux.

Soudain, la voix de Jack retentit dans la voiture, c’était le haut-parleur :

- Danny, Vivian ? ?
- Jack… Appela Vivian.
- Oui c’est moi… Est ce que vous voyez une voiture de police autour de vous ?
- Si… il est derrière nous ! Répondit Danny . Il nous faisait signe depuis tout à l’heure.
- Suivez-le ! Ordonna Jack. Il va vous accompagner sans encombre jusqu'à Castlehouse

Et sans se poser des questions, Danny vira à droite sur la bande d’arrêt d’urgence. La voiture de la police le suivit. Et une autre voiture les rejoignit et se mit devant la voiture de Danny. Ils pouvaient rouler avec pleine vitesse sans problème.

Vivian s’exclama :

- Bravo Jack ! ! Grâce à toi, on arrivera à temps !
- Heu… C’était plutôt l’idée de Victor. Précisa Jack. Il s’attendait à une grosse circulation que vous alliez affronter. Donc, il a usé de ses relations pour envoyer des policiers pour vous accompagner.
- Comme quoi ça lui arrive d’avoir des bonnes idées ! dit avec ironie Danny.
- Je dois le prendre comment agent Taylor ?. Se vexa Victor Fitzgerald.
- Un compliment, tiens ! !
- Taylor ne vous foutez pas de moi et roulez.. Parla avec sévérité le supérieur.
- A vos ordre chef ! ! ! Cria Danny.

Mr Fitzgerald soupira et Jack fut sur le point de rire, malgré les circonstances. Vivian, désireuse de changer la conversation, demanda :

- Est ce que vous avez contacté le concierge du cimetière pour lui demander si rien d’anormal n’avait eu lieu dans le cimetière ?
- Oui… Nous l’avons contacté et il n’a rien vu, il me contactera s’il voit passer Martin. Je lui ai faxé la photo.
- Bien ! Répondit Vivian. Et pas d’autre information précise en cas ou il tente de s’échapper ?
- Si ! Répondit Jack. Le cimetière contient trois entrées / sorties : L’entrée principale, l’entrée à l’ouest et l’entrée au sud.
- Bien… Il faudrait que les deux voitures polices soient dans l’entrée ouest et sud, nous passerons par l’entrée principale.
- Entendu, Vivian ! Répondit Jack. Je leur dit
- Et aussi… Intervient soudain Ally. Je pense qu’il faut arrêter les gyrophares car le cimetière est juste a l’entrée de la ville. Il pourrait nous entendre, non ! ?
- Ok, Ally, nous l’éteindrons à deux km de l’arrivée. Répondit Vivian

Soudain, le téléphone portable de Jamie sonna. Cette dernière le fit sortir et avant de décrocher, elle regarda le n° du téléphone d’appel. C’était leur père.

- C’était papa ! Que ce que je peux lui dire… Il veut forcement avoir des nouvelles. demanda t-elle
- Dites lui simplement que nous savons où Martin peut être et que nous sommes en train de le chercher. Conseilla Vivian
- D’accord, je ne parle pas de ses intentions alors
- Dites lui aussi qu’il peut aller au siège de FBI, on se retrouvera là-bas. Continua Vivian
- Bien ! !

Elle décrocha et répondit :

- Allo ? ?
- C’est ton père, Jamie ! !
- Oui papa…
- Je voulais avoir de vos nouvelles… Et…
- Ne t’inquiète pas, les agents de FBI ont découvert où est Martin. Et là, nous sommes en route pour aller le chercher.
- Bien….
- Papa, est ce que Robert est là ?
- Oui, il l’est… quand à Amy, elle est toujours confié chez ton ami.
- Ok ! L’agent Johnson vous a autorisé à aller au siège de FBI. Vous nous attendrez là bas..
- Bien, mais..
- Je t’explique…

Jamie comprit tout de suite ce qui lui demandait son père et raconta toute la vérité sur la naissance de Martin, le lien entre Bonnie et Victor, le marché de ce dernier, tout…

Quand Jamie finit de lui raconter, Roger émit un sanglot étouffé. Il essaya, malgré lui de retenir ses larmes. Jamie laissa son père deux minutes pour qu’il retrouve sa sérénité après toutes ces révélations. Il se calma enfin. Roger sentait aussi que sa fille cachait autre chose....
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 7 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Sam 13 Oct - 17:58

Voici le chapitre 19, des precisions concernant ce chapitre, c'était toujours en collaboration avec Theana et Nataloche que nous avions pu publier cette suite.

C'est pourquoi, je laisse un hommage appuyé à ces filles génial ! Merci Beaucoup les filles !!! cheers

Co ecriture : Nataloche et Théana
Correction : Théana

D'après la creation de Yoann

Partie 19

« Oh mon dieu, si j’avais su cela, depuis tant d’années, elle a du tellement souffrir de cette situation, pourquoi…pourquoi elle ne m’en a jamais parlé…pourquoi… et le pauvre Martin…Jamie, Jamie ? Je sens qu’il y a autre chose…dis le moi, j’ai le droit de savoir, je suis ton père…et Martin, Martin a toujours été comme un fils pour moi, tu le sais, Jamie, ne me mens pas, je crois que cette famille a été suffisamment brisée par tous ces mensonges…où est Martin ? »


« Papa, …je ne peux pas…nous allons le chercher et tu verras, nous serons là dans quelques heures, bientôt tous réunis…papa, il faut leur faire confiance… »

« Jamie, j’ai le droit de savoir… »

Jamie se tourna rapidement vers Danny et Vivian. Ils soupirèrent et firent signe à la pauvre jeune femme désespérée d’expliquer brièvement la situation à son père.

« Papa, c’est Martin, il…il semblerait qu’il soit allé voir Maman !»

Jamie lui raconta les attentions suicidaires de leur cousin.

« Papa, oh mon dieu…papa, je ne sais pas quoi faire, j’ai peur… »

Jamie pleurait, elle ne pensait qu’à cet acte insensé ...

« Jamie ma chérie, calmes toi je vais venir… »

« Non, papa, je te jure que tout va aller, j’ai confiance en Monsieur Malone, en Danny, en Vivian, ils vont ramener Martin sain et sauf…il faudra que nous soyons tous là pour lui… »

Jamie continuait à pleurer

« Je t’aime ma puce, j’aime Ally et tu sais à quel point je tiens à Martin, nous nous en sortirons tous ensemble….Nous aiderons Martin, nous l’entourons de notre amour… »

« Papa, je te laisse…je…c’est Ally…elle a besoin de moi…elle pleure..Je t’aime papa »

« Je t’aime, je vous aime, mes amours…donnes moi des nouvelles, j’attends votre appel ou sinon on se rejoint au siège de FBI avec ton mari »

Le pauvre Tolande remis le combiné sa place. Il tremblait, tout était si irréaliste…, il était désemparé.

« Martin…pourquoi… »

il s’assit lourdement sur le sol face au téléphone et prit son visage dans ses mains. S’en était de trop pour lui, sa femme et maintenant Martin…il craqua et laissa ses larmes couler. Et le mari de Jamie, plein de compassion pour son beau-père se mit à coté de lui pour le réconforter.


Martin avançait dans les allées, le regard vide. Il savait que maintenant tout n’avait plus de raison d’être. Cette femme à qui il avait voué un amour sans faille, lui avait menti depuis tant d’années. Mais il se surprenait à ne pas lui en vouloir, il avait compris à quel point elle avait du en souffrir aussi.. Il avait toujours senti quelque chose de plus profond entre eux deux qu’un simple lien familial…il sourit, tante bonnie, maman…

Il n’avait pas rencontré le concierge à l’entrée du cimetière et s’en était réjoui. Ce serait plus simple de savoir que personne ne serait complice ou témoin de sa décision. Son attitude, l’expression de son visage l’aurait certainement trahi… il se sentait au bord du gouffre. Et toutes ces tombes…

Il marchait lentement le long des sépultures, lisant les noms, les prénoms de tous ces gens partis trop tôt. Tant de famille, de vie qui s’était brisée au travers de tous ces morts…Bonnie lui avait terriblement manqué depuis son décès. Il se demanda si lui aussi leur manquerait, s’il oublierait facilement Martin Fitzgerald. …

il se passa la main dans les cheveux et regarda en direction de la grille d’entrée. Il en était loin maintenant, pas de bruit, pas de sirènes…il s’en voulait de laisser ses amis, sa famille, il avait bien essayé de leur laisser des indices…c’est marrant comme cette décision avait été dure à prendre, il avait encore un peu l’espoir secret que quelqu’un interviendrait, lui ne se sentait plus le courage de continuer… quand ils retrouveraient son corps inerte et froid, il allait certainement faire beaucoup de peine et de pleurs derrière lui. Il pensa à Danny, son ami… il en serait certainement brisé…Martin ne savait plus en il en était, sa vie lui semblait un vide profond, sans branches pour l’aider à s’agripper un peu, il sombrait…

Il connaissait que trop bien l’emplacement exact de la tombe de Bonnie, depuis son décès il était souvent venu déposer des fleurs, des roses, elle avait toujours adoré les roses.

Ses pensées divaguèrent, il songea à Jack, un patron compréhensif, présent à chaque instant difficile pour chacun d’entre eux, presque un père et un rival aussi… il saurait les aider à remonter la pente, et puis Danny, il n’avait pas le droit de lui faire subir cela, il avait déjà tant souffert dans sa vie , ses cousines, leurs jeux d’enfance, Vivian, une femme extraordinaire qui maintenait autour d’elle cet instinct maternel qui leur faisait tant de bien à tous… …son oncle, son père sa mère…et puis Samantha, la magnifique Sam, le premier jour il avait su qu’il l’aimerait pour la vie… Mais c’était un échec,… Oui un énorme échec

Il arriva devant la tombe. Le nom inscrit sur la plaque mortuaire semblait résonner en lui…bonnie…Maman

*******

- Danny, c’est Jack. Je viens d’avoir le concierge, il a vu Martin.

- Vraiment ? Comment va t-il, où est il ? Pendant qu’il parlait, il faisait signe aux filles de rester calme.

- Il ne la vu que de loin, il a suivi à la lettre mes recommandations. Martin se recueille sur la tombe de sa tante… enfin de sa mère.

- il ne peut pas s’approcher un peu, voir ce qu’il fait, ce qu’il dit ?

- Non c’est trop dangereux. On ne sait pas dans quel état d’esprit est Martin, un mot maladroit, un geste inconsidéré et… . Il ne finit pas sa phrase mais Danny comprit. Il sentit une vague glacée lui parcourir le dos. Surtout rester calme, concentré, ne pas affoler Vivian ou les filles, garder la tête froide pour pouvoir aider Martin.

- ça va aller Jack, on est plus qu’à deux kilomètres. Demande aux policiers d’éteindre leur sirènes, je ne veux pas que Martin nous entendent arriver, qu’il se sauve ou…. Sa voix se brisa et il inspira profondément pour se reprendre.

- Danny, quand vous arriverez, tu m’attends c’est compris ? Je ne veux pas que …

- Jack, chaque minute compte, j’y serais avec Vivian, à nous deux, on le ramènera à la raison… Et n’oublies pas que tu es avec son père, je ne pense pas que Martin ait envie de le voir…

- Tu as raison….. Ramène le nous Dan

- Promis. Il raccrocha et croisa le regard de Vivian. Elle avait comprit et le rassura d’un sourire, lui transmettant cette force innée qu’elle avait en elle.


**********

Ils arrivèrent enfin au cimetière, avant de sortir de la voiture, Danny se tourna vers les filles

- Ally, Jamie, vous restez dans la voiture

- Mais ??

- Cela peut être très dangereux, et vous risquez de perdre votre sang froid

- Je ne sais pas ce que t'a dit l'agent Malone, mais de nous quatre, c'est toi qui perd le plus ton calme, tu ne cesse de trembler. Repliqua Ally énervée.

Elle sortie de la voiture tout comme sa soeur. Ally continua

- Et puis Danny, tu peux me dire où se trouve la tombe de ma mère, tu peux me le dire ?

Elle avait pratiquement crié à ce dernier mot, Danny ne répliqua pas. Elle avait raison, dans sa panique, il a complètement oublié l'essentiel, l'emplacement de la tombe de Bonnie Tolande. Vivian vint a son secours.

- Nous acceptons que vous veniez mais dès que nous voyons Martin, vous ne bougez plus, vous nous laissez approcher nous même Martin, c'est bien d'accord ?

Le ton de Vivian était sans réplique, les deux soeurs acceptèrent. Les agents et les jeunes femmes entrèrent sans tarder dans le cimetière.


*********

- Me voilà… Je sais que je suis souvent venu te voir mais… mais aujourd’hui c’est différent, aujourd’hui je sais.

Il parlait à voix haute, entrecoupée de sanglots, des larmes coulant sur ces joues.

Tu sais ce qu’il y a de plus difficile maman ? C’est le jour où tu sais vraiment qui est ta mère, qui t’a porté pendant 9 mois dans son ventre, qui t’a mis au monde, tu sais aussi que tu es orphelin….. Et ça c’est injuste…. Tu sais c’était mon plus grand rêve, depuis que j’étais tout petit. Je mourrais d’envie de t’appeler maman, quand je n’étais pas chez toi, je me construisais un monde où on formait une famille, une vraie, pas comme la mienne….. Et je sais maintenant que ce rêve qui aurait pu se réaliser est brisé en mille morceaux, piétiné au sol…..

Je devrais t’en vouloir, te haïr pour cela… comme je hais ceux qui étaient mes parents… mais c’est trop dur, pas toi, je peux pas… malgré tout ça, malgré tout ce gâchis…. Parce que tu as toujours été là, parce que j’ai toujours senti ton amour pour moi, celui qui m’a aidé à me construire, celui qui me manque aujourd’hui…. A en crever….

C’est pour ça, c’est pour fuir tout ce qui me fait mal que je dois te rejoindre tu sais ? Tu comprends ?

Sa voix se brisa, il regardait la photo de sa mère, attendant une réponse qui ne venait pas.

********

- Oh mon Dieu, il est là !! s’exclama Ally.

- Oui j’ai vu, écoutez les filles, vous restez là. Répondit Danny
- Mais..

- Non Ally ! Vous ne bougez pas d’ici c’est compris ?? Je vous ferais signe quand vous pourrez venir.

Elle affronta Danny du regard puis soupira, il avait raison. Elle acquiesça de la tête et le regarda s’éloigner avec Vivian, le cœur serré.

- Viv, il ne nous a pas vu arriver…

- Non… je ne vois pas son arme non plus. Il est debout, il va bien, enfin j’espère….

Ils s’avancèrent doucement, cherchant ce qu’ils allaient pouvoir dire pour réconforter Martin, pour l’empêcher de commettre un geste désespéré. Ils l’entendaient parler, mais les mots étaient indistincts.

Et soudain Martin attrapa son revolver, d’un geste déterminé. Il enleva la sécurité et mit le canon dans sa bouche. Son doigt se posa sur la gâchette.

Danny sentit son corps se vider de son sang « Ne fais pas ça Martin !!!!! »



Fin de chapitre
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 7 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  nathaloche le Dim 14 Oct - 9:47

super super , !!!! pauvre Martin tout de même !!!

bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom
nathaloche
nathaloche
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3996
Age : 45
Localisation : dans les bras d'enrique
Date d'inscription : 15/03/2007

http://enriquemurcianoandnath.com/cariboost1/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 7 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Dim 14 Oct - 11:12

Merci Nat, mais c'est grace à toi et à Theana !! 2love2 2love2

Sinon, je ne voulais pas vous choqué, mais d'ici la fin de cette fiction, je ne veut plus voir Sam en peinture. Je suis desolé et je suis sur que vous comprenez ma decision.

Peut etre dans l'epiloge, j'introduirais quelque chose pour Sam. Mais rien de plus...

desolé !! Embarassed
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 7 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Sleepy Tinky le Dim 14 Oct - 13:23

Pffffffff!! Tu coupe toujours quand c'est crutial!!!!!!!!

Rolling Eyes

Moi je veux la suite!! Et suis contente que tu mette [peut-être] Sam dans l'épilogue mais c'est vrai qu'elle est plus qu'absente dans ta fiction mais je me consolle en écrivant la mienne!!!

Parce chez moi [comme dirais une amie] je prends Martin pour un demeuré!! ptdr

Bref'!!

Moi j'ai bien et veux la suite!!!!! Laughing
Sleepy Tinky
Sleepy Tinky
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3302
Age : 27
Localisation : avec vous sur le forum^^'
Date d'inscription : 31/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 7 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Dim 14 Oct - 13:40

Merci pour ta fidelité à suivre ma fiction !! thumright Pour la suite, je ne sais pas quand.... Mais je peux t'assurer qu'on n'attendra pas 7 mois. Wink
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 7 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Sam 20 Oct - 20:00

Voici la partie 20 de secret de Martin, integralement ecrit par Theana. D'après mes idées pour ce chapitre : ^^

Bonne Lecture !!!

Partie 20

Martin suspendit son geste, la voix de Danny derrière lui l’avait surpris. Il pressentait qu’il n’était pas venu seul mais il ne se retourna pas pour autant et dit simplement :

- Danny… Laisse-moi S’il te plait !
- Non ! Répondit Danny. Il hors de question que tu fasses ça !! On ne te laissera pas faire, tu as la vie devant toi.
- Ma vie n’est qu’un échec, répondit glacialement Martin.
- Non ce n’est pas vrai. Répondit Vivian.
- Ainsi donc, tu es là aussi, Vivian. Répondit calmement Martin.
- Et on est pas venus seuls, Il y a aussi tes deux cousines… enfin, tes deux sœurs.

Martin se figea, tremblant et baissa doucement son arme. Malgré les recommandations de Danny et de Vivian, les deux sœurs les rejoignirent et regardaient Martin, anxieuses. Elles étaient mortes de peur mais gardaient leurs sangs froid. Martin murmura en pleurant

- Ainsi donc, vous savez tout ! !
- Oui… Nous savons Marty. Répondit Ally, d’une voix douce

Malgré leurs surprises de voir les deux sœurs, Danny et Vivian restèrent silencieux pendant que Martin murmurait :

- Je… je suis désolé

- Ne le sois pas Martin, le principal c’est que tu saches que tu n’es pas seul pour affronter tout cela. Répondit Vivian pendant que Danny s’approchait lentement de lui pour le désarmer.

- Vous ne pouvez pas comprendre… je … j’ai tout perdu….

- Non Martin, au contraire. Répondit Ally en lui souriant tendrement.

Il la regarda sans comprendre, contractant nerveusement sa main sur son arme.

- Ce qu’Ally veut dire Martin, continua Jamie, c’est que malgré tout ce gâchis, toutes ces années perdues, tu as gagné une famille, une vraie et nous on a un frère… Celui qu’on avait toujours rêvé d’avoir.

- Exactement Martin, c’est comme quand on jouait petits, sauf que maintenant c’est vrai…. C’est pour de vrai tu entends ? Ally le regardait espérant insuffler dans ses mots, son regard toute sa tendresse.

Il déglutit, les larmes lui brouillant la vue. Ces mots étaient ceux qu’il espérait, qu’il attendait sans avoir osé les demander. Alors quand il sentit la main de Danny sur la sienne, il lâcha son arme, tout simplement. Il lui jeta un regard encore plein de doute alors Danny le serra contre lui, dans une accolade toute fraternelle en tendant l’arme à Vivian.

Il se recula pour laisser Ally et Jamie le serrer dans leurs bras pendant que Vivian s’était un peu éloignée pour appeler Jack. La gorge serrée par l’émotion, elle ne réussit qu’à prononcer « Mission accomplie ».

Elle raccrocha, toujours émue et retourna vers Martin pour enfin le serrer contre elle « Je suis sincèrement désolée de ne pas avoir été là pour toi » murmura t’elle à son oreille. Il ne réussit pas à lui répondre de peur que ses larmes ne s’échappent mais son regard le fit pour lui, il ne lui en voulait pas. Il se rendait compte qu’il n’avait pas su demander de l’aide, qu’il avait été englouti par un tourbillon qui l’entraînait inexorablement vers le fond.

Ils s’étaient assis sur le banc, non loin de la tombe, discutant comme si de rien n’était, comme s’ils n’avaient pas vécu les pires jours de leurs existences. Tout faire pour redonner le sourire à Martin, pour lui faire comprendre que sa vie n’était pas finie, qu’elle recommençait tout simplement.

Vivian restait silencieuse mais le couvait d’un regard maternel qui lui faisait énormément de bien. Danny avait repris sa vieille habitude de le taquiner et de faire le malin devant ses sœurs mais il savait que c’était avant tout une façade, pour masquer la peur qu’il avait eue mais surtout pour lui changer les idées. Jamie et Ally n’arrêtaient pas de parler, de vrais moulins à paroles mais il adorait cela. C’était comme si ces derniers jours n’avaient pas existés, comme si la nuit qui l’avait enveloppé d’un coup s’était évaporée, laissant apparaître un soleil radieux et salvateur. Il sourit enfin au grand bonheur des autres.

Il se tendit d’un coup en voyant Jack et celui qui était son père arriver. Il ne voulait pas le voir, plus jamais, pas après ce qu’il avait fait, pas après tout ce gâchis. Vivian perçut son état d’esprit et lui prit la main « Martin, tu ne pourras pas avancer dans ta vie si tu ne règles pas ça aussi. Vas-y, parles lui, nous on est là si tu as besoin »

C’était l’encouragement qu’il lui fallait, il se leva et se dirigea vers son père. Jack lui mit une petite tape amicale sur l’épaule et les laissèrent en tête à tête.

Martin regarda son père puis alla devant la tombe de sa mère et Victor comprit que c’était devant elle qu’il voulait avoir cette discussion. Alors il s’approcha, le cœur battant, ne sachant pas comment ni ce qu’il allait lui dire mais sachant que c’était sa dernière chance. Il risquait de perdre son fils, à jamais et la peur qu’il avait ressenti l’incitait à enfin lui ouvrir son cœur.

- Je…. Je ne sais pas comment te dire….. Commença t’il d’une voix hésitante

- et bien commence par le début

- Tu ne veux pas qu’on aille dans un endroit où l’on pourra s’asseoir, boire un café, être tous les deux ?

- Non, je veux qu’elle entende ce que tu as à dire, pourquoi tu nous a fait ça, pourquoi tu l’as obligé à mentir, à me mentir…

Victor ferma les yeux, le regard de Martin le bouleversait. Il inspira profondément et se décida enfin à parler

- Parce que je me suis trompé tout simplement. Je croyais que c’était la meilleure solution et j’ai fait la plus grande erreur de ma vie, celle qui a failli me coûte le prix fort, celui de te perdre…

Ecoute, je ne cherche pas d’excuses mais à l’époque cela nous a paru être la meilleure solution…

- Pour qui ?? Pour ton égo ??

- Non pour ta mère… enfin Martina et pour moi. Quand a découvert que Martina ne pouvait avoir d’enfin, on a cru que le monde s’écroulait autour de nous, elle sombrait dans la dépression et j’ai eu peur, très peur… Alors petit à petit, cette idée folle a fait son chemin et moi et j’ai demandé à Bonnie d’avoir notre enfant.

- T’as trouvé une mère porteuse tout simplement

- Tu peux le voir comme ça, je le comprends mais j’ai surtout trouvé la solution pour avoir un enfant, le bien le plus précieux qui soit au monde, pour rendre la joie de vivre à Martina. Et Bonnie a accepté. Je crois que le jour de ta naissance a été le plus beau jour de ma vie, celui où je me suis réalisé, où je me suis dit qu’il fallait que je fasse tout pour que tu ne manques de rien et ça a été ma deuxième erreur.

Je me suis laissé enfermé dans la spirale du travail et je ne t’ai pas donné assez de temps, j’ai pas compris que tu avais plus besoin d’amour que d’argent. Et puis tu avais l’air tellement heureux d’aller chez les Tolande, j’en était tellement jaloux que… Il se tut, l’émotion l’avait submergé, il ne pouvait plus parler.

Ces mots avaient fait leur chemin en Martin, l’avait ému au possible. Son père lui avait enfin ouvert son cœur. Alors il ne résista plus, trop de retenues, de non dit l’avait conduit au bord du gouffre. Il s’approcha et le serra contre lui, Victor craqua et laissa couler ses larmes en murmurant « Pardon Martin – Pardon Martin. Ils s’étaient enfin trouvés après tant d’années.

Jamie et Ally se regardèrent, émues et heureuses de ce dénouement inattendu.

- Vivian merci, Danny merci à toi aussi, je sais que sans vous, c’était fini dit Ally.

Elle les regardait l’un et l’autre avec un grand sourire et semblait ne plus réussir à contenir sa joie. D’un coup elle se colla dans les bras de Danny et l’embrassa fougueusement sous le regard amusé des autres.
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 7 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Sam 20 Oct - 23:25

Theana finit l'ecriture de la partie 21 dont je la remercie enormenent.

Bonne lecture !!

Partie 21

Le retour au bureau se fit dans un silence presque religieux, chacun plongé dans ses pensées, revivant jusqu’au moindre détail l’heure passée qui avait été si riche en émotion. Martin se dirigea vers l’open space, comme pour reprendre son poste mais Jack le rappela et lui fit signe d’aller dans la salle d’interrogatoire.

Après une brève hésitation, il obtempéra conscient de la discussion qui allait suivre. Il regarda Jack et Vivian s’asseoir et s’assit à son tour, mal à l’aise.

- Ecoute Martin, on est heureux et soulagés que tu sois à nouveau parmi nous et pas que physiquement. Commença Jack

Martin soutint son regard, attendant le reste, alors il continua

- Je sais que ce que tu as vécu ces derniers temps était dur, très dur même, que tu as failli y rester. Je sais que découvrir qui est ta véritable mère t’a bouleversé, au delà même de ce que tu pouvais imaginer, que tu as pensé que tu n’avais plus assez de force pour affronter tout cela. Mais bon sang Martin, tu nous a foutu une frousse d’enfer !!!

- Je sais, désolé Jack. Il s’en voulait, cela se voyait. Et Vivian ne voulait pas qu’il culpabilise en plus de cela.

- Martin, ce que Jack essaie de te dire c’est que ce tu avais en tête n’est pas la bonne solution. Il faut que tu prennes conscience que tu n’es pas seul, nous sommes là pour toi , ta famille est là pour toi. Demander de l’aide quand on est pas bien n’est pas une preuve de faiblesse ou d’échec Martin, bien au contraire, il faut beaucoup de courage.

- Que je ne n’ai pas eu. Murmura t’il

- Non, il y avait trop de choses dans ta tête qui t’empêchait de voir clair, de prendre les bonnes solutions. Il faut tirer une leçon positive de cela, tu sais désormais qui tu es, que tu as une famille et des amis pour qui tu comptes énormément, que tu as enfin pu parler avec ton père.

- Donc à partir de maintenant, tu ne nous fait plus un coup pareil, c’est un ordre ! dit Jack essayant de prendre un air sévère.

- Bien chef !!

- Parfait, rentre avec ta famille et prend un ou de jour de congé pour récupérer, tu en as besoin.

- Merci Jack, Merci Vivian

- Autre chose Martin et ne me la joue pas à la Danny, je veux que tu consultes notre psy, tu en as besoin…..

- Je sais Jack, j’en ai conscience… J’ai été égoïste, j’ai failli faire souffrir beaucoup de personnes aujourd’hui… je m’en veux…

- Tu souffrais Martin et parfois la douleur nous empêche d’avoir du discernement. Répondit simplement Vivian.



**********

Danny emmena les deux sœurs dans l’open space, là où les attendaient leur père et le mari de Jamie. Il leur expliqua très rapidement ce qui c’était passé, et surtout l’heureux dénouement.

Danny les regardait, heureux. Il se rendait compte combien ces personnes étaient attachées à Martin, que Roger Tolende avait réalisé que Martin était un fils pour lui.

- Vous savez Monsieur Tolende, je pense que vous devriez parler à Martin, il a besoin de savoir que vous tenez à lui.

Roger Tolende acquiesça, il devait le faire, il en avait tout simplement besoin.

*********
Jack soupira de contentement, Martin avait reprit sa sérénité, le plus dur était passé. Il décida d’en savoir plus sur ces derniers jours.

- Tu peux nous dire ce qui c’est passé depuis le jour où tu t’es disputé avec tes parents ? demanda t-il.

- Je suis rentré chez moi où j’ai passé la nuit et la journée, j’ai appelé ma sœur et puis je suis sorti. Je suis allé dans un bar fréquenté par des prostitué et j’y ai passé la nuit. Répondit il d’une traite en baissant le regard, honteux.

- C’est le dernier endroit où je t’aurais cherché Martin… Pas toi Jack ?

- A vrai dire, a m’a effleuré l’esprit mais je me suis dit que tu allais me tuer si j’en parlais….

Sa mimique était drôle, il déclencha l’hilarité de ses collègues. Martin se reprit et continua son histoire, en parler le libérait.

- J’ai essayé de joindre Vivian hier matin mais je n’ai pas réussi.. Ne t’en veux pas Viv, ce n’est pas ta faute ! continua t’il en voyant son air coupable.

- Après je suis passé à la banque et puis je suis allé dans un hôtel à Castlehouse pour faire mon testament et j’y ai passé la nuit. Ce matin je suis revenu à New York pour déposer son testament et faire un dernier tour en ville, discrètement, avant de retourner à Castlehouse..

Jack lui serra l’épaule en signe de réconfort

- Je suis désolé de ne pas avoir su t’aider au moment ou tu en avais le plus besoin, notamment avec ton père……. Tu sais, on se ressemble sur ce point, moi aussi j’ai eu du mal à m’entendre avec mon père.

Il s’interrompit, n’osant aborder le sujet de son avenir, c’était trop tôt et il voulait lui laisser le temps de se reposer dans sa famille. Il lui pressa à nouveau l’épaule et lui dit combien il est heureux de le voir vivant et il lui rappelant, avec un clin d’œil complice, qu’il leur avait a fait une belle peur.


Il lui fit un dernier signe de la main et sortit de la salle, le laissant seul avec Vivian.

- Martin, je m’en veux de ne pas avoir été là hier matin, tout ça ne…

Il l’interrompit – Non tu n’y es pour rien, c’est moi… tu sais, je suis désolé d’avoir effrayé Reggie….

- Non t’inquiète pas, il va bien. Ecoute Martin je veux que tu saches que je serais toujours là pour toi, que tu peux me parler quand tu veux, jours et nuits…. Je sais que l’affaire Reyes te travaille encore mais pour moi c’est du passé, je ne t’en veux pas pour ça…

Martin l’écoutait sans broncher, attentif, elle continua

- Tu sais que je suis très attachée à toi, autant qu’au reste de l’équipe et je ne supporterais pas qu’il t’arrive quoi que ce soit….

Ces mots le touchèrent profondément, il s’approcha et la prit dans ses bras, autant pour la remercier que pour s’excuser.

- Viv, dis moi, vous avez fouillé ma maison ? demanda t-il d’une voix peu assurée.

- Oui. Répondit elle franchement. Danny a découvert un sachet d’analgésique…..

- J’ai … j’ai un problème avec ça Viv, je suis accro

- Je sais. Ecoute je ne veux pas te juger car je ne sais pas ce que tu as traversé, je n’ai pas subi ce que tu as eu mais je peux t’aider à t’en sortir. Je peux en parler à Danny qui a déjà surmonté une addiction et qui pourra t’aider…

- Merci Viv. Répondit il extrêmement ému. Elle lui sourit et l’embrassa sur son front. De rien, répondit elle, je suis trop heureuse que tu sois la.


Le téléphone sonna et Vivian décrocha. Quand elle raccrocha elle lui annonça que quelqu’un voulait le voir. Alors il se leva et sortit de la salle.

Il s’arrêta en voyant son oncle venir à sa rencontre, en larmes. Il alla vers lui et le prit dans ses bras dans une étreinte chaleureuse et émouvante, laissant couler leurs larmes devant une Vivian toute attendrie par cette scène.
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 7 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Sleepy Tinky le Lun 22 Oct - 14:09

Enfin la suite!!!


Et la fin?! What the fuck ?!?

Bref'!!

Superbe suite j'ai même failli verser ma larme!!!

Bref'!! thumright bravobom bravobom bravobom
Sleepy Tinky
Sleepy Tinky
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3302
Age : 27
Localisation : avec vous sur le forum^^'
Date d'inscription : 31/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 7 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Lun 22 Oct - 15:48

Merci Tinky !!! Embarassed

Pour la fin, il y'aura un epilogue mais cela ne sera pas pour tout suite. En attendant, considerer le chapitre 21 etant le dernier chapitre avant son epilogue. ^^
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 7 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Sleepy Tinky le Lun 22 Oct - 19:33

Et t'avais bien dit que dnas l'épilogue tu parlerais de Sam?!

Et oui je lacherais pas le morceau.... Mr. Green
Sleepy Tinky
Sleepy Tinky
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3302
Age : 27
Localisation : avec vous sur le forum^^'
Date d'inscription : 31/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 7 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  sandy le Mer 21 Nov - 23:19

Moi j'ai adoré !!! j'ai même pleuré !!!!!!! bravobom bravobom bravobom Surtout n'hésites pas à nous refaire une suite !!! respect
sandy
sandy
Elève à Quantico

Nombre de messages : 255
Age : 45
Date d'inscription : 09/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 7 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  tre le Dim 13 Avr - 14:26

sandy a écrit:Moi j'ai adoré !!! j'ai même pleuré !!!!!!! bravobom bravobom bravobom Surtout n'hésites pas à nous refaire une suite !!! respect
idem pour moi alors dépèche a faire une suite pascontent pascontent pascontent pascontent pascontent pascontent
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 7 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum