Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  manon le Mar 9 Jan - 22:01

c'est trop bien tu veux pas nous reremetre une suite pour ce soir??? stp stp stp
en tout j'adore de plus en plus c'est super interressant et l'enquete est tres bien menée...
manon
manon
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 799
Age : 30
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Mer 10 Jan - 21:43

Voici la 7e partie du secret de Martin Fitzgerald. Merci Manon pour ton com et a Theana pour la correction.

Voici sans plus tarder le 7e partie.... Bonne Lecture !! study

Partie 7

Du coté de Manhattan – New York, 16 h 30 : Disparu depuis 19 heures 30

Jack et Sam interrogèrent les employés de la banque susceptibles d’avoir vu Martin. Mais ils leur répondirent qu’ils ne l’avaient pas vu de tout. Les deux agents ne comprenaient rien car Martin avait relevé de l’argent dans cette banque, donc quelqu’un devait l’avoir vu. Découragés, désespérés, Jack et Sam allaient rebrousser chemin quand une personne les interpella.

« Messieurs ? »

Jack et Sam se retournèrent et virent que c’était une femme d’une cinquantaine d’années.

« Une de mes collègue m’a informé que vous cherchiez un homme qui est passé ce matin. Comme j’étais de service ce matin, je peux peut être vous aider…»
« Oui ! » répondit Sam. « Tenez voici la photo de cet homme. »

Sam montra la photo de Martin à l’employée qui s’exclama « Oui, je l’ai vu !! »
« Vers quelle heure ? » Demanda Jack
« Vers 10 heures ! »
« Racontez-nous tout. » Dit Sam
« Et bien ce jeune homme est venu retirer une grosse somme d’argent. J’en étais la première surprise et je lui ai demandé ce qu’il comptait en faire. Mais, il ne m’a pas répondu… Donc, je n’ai pas insisté et lui ai donné la somme demandée, jusqu’au dernier centime… »
« Jusqu’au dernier centime !? S’exclama Jack. Et que voulait-il en faire ? »
« Je vous l’ai déjà dit, je n’en sais rien. Mais, ce n’est que mon impression, je crois qu’il voulait fuir ses problèmes. »
« Qu’est ce qui vous fait dire cela ? » Demanda Jack, inquiet.
« Ma fille, à une époque, a traversé une dépression et voulait fuir ses problèmes. Or ce jeune homme avait le même comportement que ma fille à cette période ...Bien entendu, elle va mieux maintenant et à même deux enfants. Bref, je pense que ce jeune homme déprime et j’ai eu l’impression qu’il voulait vraiment fuir. »

Sam fut sur le point de fondre en larmes et sortit précipitamment de la banque. S’en était trop pour elle. Ayant remarqué l’attitude de Sam, la pauvre femme se culpabilisait d’avoir trop parlé. Elle tenta de rassurer Jack :

« Monsieur… je me fais peut être des d’idées. Je suis du genre à être parano parfois. Il est fort possible que je me sois trompée et je souhaite sincèrement que vous le trouviez. »

Jack la remercia pour son témoignage et il partit rejoindre Sam. Il l’a trouva à coté d’une cabine téléphonique.

« Sam ? »

Cette dernière se moucha bruyamment et s’excusa auprès de Jack.

« Pardonne moi Jack, je sais que je dois garder la tête froide…. Vivian et toi me le faites souvent remarquer. Mais, je n’ai pas pu résister. »
« Ce n’est pas grave ! » répondit Jack compréhensif « Après tout, ce que l’employée de banque a dit… »
« C’est que tu en penses ? »
« Je préfère en parler au bureau avec Vivian et Danny. »
« Ok ! » Comprit Sam
« Et je suppose qu’il n’y a pas que pour cela que tu pleures. »
« Effectivement Jack ! Confirma Sam. « J’ai été horrible avec Vivian et je m’en veux énormément »
« Qu’est ce que tu as fait ? » Demanda doucement Jack avec cependant un ton teinté de reproches.
« J’ai douté de sa loyauté et de son intégrité envers Martin. Cela c’est passé pendant la perquisition chez lui. Comme tu le sais Danny a trouvé des analgésiques »
« Inutile de m’en dire plus, » l’interrompit Jack. « Vivian, pour le besoin de l’enquête, voulait apporter cette pièce à conviction et tu es intervenue… »
« De façon très agressive » continua Sam. « Je ne voulais pas qu’elle le dénonce, je n’ai pas été raisonnable et du coup, je lui ai donné l’impression qu’elle voulait à tout prix inculper Martin.. »
« Cela ne lui a pas fait du tout plaisir ». Répondit Jack. « Et elle te l’a fait savoir. »
« Oui ! »
« Maintenant, je comprends pourquoi Vivian a totalement perdu son sang froid tout à l’heure. Bien sûr, elle a culpabilisé de ne pas rester chez elle pour parler avec Martin au téléphone, mais elle n’aurait pas perdu son sang froid pour autant. »
« Je suis désolée ! »
« Ce n’est pas à moi de t’excuser. »

Ils montèrent dans la voiture, sortirent du parking et roulèrent dans le boulevard. Jack continua à parler :

« A propos de Vivian, j’aimerai te dire une chose. »
« Non, s’il te plait !! Ne me dis pas ce que Dan m’a déjà dit. Que Vivian passe toujours sa famille et ses amis avant sa carrière. »
« Je te parle d’une ancienne affaire, l’affaire Reyes. »
« Ah !! »
« Tu sais que Martin a tué Reyes car il a manqué de sang froid alors même que Reyes s’était constitué prisonnier et que Vivian était sur le point de le menotter»
« Je n’ai pas entendu parler de cette affaire… »
« Vivian, Martin et moi avons agi discrètement pour ne pas attirer l’attention de l’OPR. Bref, Vivian, au lieu de me dire la vérité, a tout fait pour protéger Martin au péril de sa carrière. Elle m’a menti en prétendant que Martin l’avait tué en légitime défense parce que Reyes les attaquait. Comprends bien que le mensonge de Vivian aurait pu lui coûter sa carrière. Et pourtant, Vivian aurait pu faire le choix de dénoncer Martin pour se protéger elle, mais elle n’en a rien fait »

Sam prenait enfin conscience de l’ampleur du geste de Vivian envers Martin, ce qui renforça sa culpabilité envers elle.

« Mais qu’est ce que j’ai fait ?? Elle doit me détester à mort maintenant. »
« Non Sam ! » Rétorqua Jack. « Elle ne te déteste pas sinon tu n’aurais pas suivi cette enquête. »
« Comment ça ? »
« Parce que j’avais l’intention de te retirer de l’enquête dans la mesure où tu as été dans l’incapacité de garder ton sang froid. Mais Vivian a refusé car elle sait que tu es capable de te maîtriser et de retenir la leçon pour le bien de l’enquête »

Sam, en entendant ces mots, ne put retenir un sanglot. Et s’exclama « Elle est franchement adorable !! »
« Elle l’est ! » Confirma Jack « Et j’ai beaucoup de respect pour elle. »

Sam sourit à Jack, ce dernier lui rendit son sourire.

Siège de FBI – New York, 17 h 30 : Disparu depuis 20 heures 30

Vivian et Danny étaient finalement arrivés aux bureaux de FBI. Ils attendirent que Jack et Sam arrivent pour faire un autre débriefing. Vivian se leva et demanda à Danny :

« Danny, veux-tu du café ? Je vais en chercher pour moi. »
« Oui Vivian, merci ! » Répondit Danny.

Vivian revenait de la machine à café quand Jack et Sam arrivèrent enfin. Vivian s’exclama :

« Ah, vous voilà ! Il y a du nouveau? »
« Non ! Affirma Jack. Mais nous avions un témoignage inquiétant de la part d’une employée de la banque. Nous en parlerons avec Danny. Et vous ? »
« Rien de particulier »Répondit Vivian « La seule chose que l’on sache, c’est que son traitement était vraiment finit depuis un moment, et il payait son pharmacien pour obtenir des analgésiques ».
« Ok ! » répondit Jack.
« Vivian, j’aimerai te parler avant de commencer le débriefing » demanda Sam.
« Ah! Ok, attends une seconde … Tu veux du café, Jack? »
« Heu… oui… »
« Tiens alors !! »

Vivian passa les deux cafés à Jack tout en lui précisant que l’autre était pour Danny. Jack leur demanda de se dépêcher. Vivian et Sam lui promirent que cela serait le cas. Vivian dit :

« Je t’écoute ! »
« Encore une fois, je te présente mes sincères excuses » commença Sam « Jack m’a tout expliqué et j’ignorais cette affaire ou tu as du protéger Martin. Et enfin te connaissant depuis des années, j’aurais du savoir que tu n’es pas ce genre de personne. Que tu es prête à tout pour nous aider même au péril de ta carrière. Et que malgré ce que je t’ais dit ce matin, je veux que tu saches que tu es toujours mon amie, je ne veux pas mettre en péril notre complicité. »

Vivian fut touchée par le mea culpa de Sam, elle lui sourit sincèrement « Ça va ! Je te pardonne… Moi aussi, je ne veux pas que notre amitié se brise. Simplement, promets-moi de ne plus douter de moi. »
« Promis ! »
« Maintenant, il faut unir toutes nos forces pour retrouver Martin. Nous comptons beaucoup sur toi. »
« Bien… »
« Allez viens !! Les garçons nous attendent. »

Et c’est avec leurs cœurs en paix et soulagées que les deux femmes entrèrent dans le bureau. Les deux hommes sourirent en les voyant revenir, réconciliées. Après s’être installés, ils commencèrent sans tarder le débriefing. Jack dit :

Bien, commençons par vous, Vivian, Danny. Qu’est ce que vous avez appris ? »
« Comme je te l’ai dit Jack. » Répondit Vivian. « Rien de concluant !! Après son traitement, il a payé le pharmacien pour qui lui fournisse des analgésiques sans ordonnance. »
« Ok ! » Répondit Jack.
« Et vous ? » Demanda Danny.
« Une employée de banque nous a indiqué que Martin est venue ce matin vider son compte »
« Que compte-t-il faire de tout cet argent ? » Demandèrent Vivian et Danny, surpris.
« Je n’en sais rien. Apparemment, Martin veut « fuir » » Répondit Jack.
« Pour allez où ? » Demanda Danny.

Jack ne répondit pas, Vivian sembla réfléchir deux secondes aux paroles de Jack et soudain comme si elle avait compris, elle jeta un regard épouvanté à Jack. Celui-ci, ayant remarqué le regard de Vivian, confirma d’un hochement de tête de ce qu’elle pensait. Vivian s’effondra :

« Oh !! Ce n’est pas vrai, il ne va pas faire ça !? »
« De quoi, tu parles ? » Demanda Sam inquiète.
« Jack, tu ne m’as pas répondu ! » demanda Danny, énervé.
« Martin ne serait pas enfuit, à proprement parler. » Répondit Jack et sa voix commença à devenir grave. « Selon mes pires hypothèses, Il veut mettre un terme sa vie… enfin d’après le témoignage de l’employée de banque. »

Danny et Sam restèrent ébahis et incrédules. Ils eurent un nœud au ventre et Danny parla, sa voix grave.

« Ce n’est pas possible, il ne peut pas faire ça ».
« Ce n’est qu’une hypothèse, Danny ! » Répéta Jack.
« Jack ! Je suis sur que Martin ne fera pas ça ! » Commença à paniquer Sam, en larmes.
« Et pourquoi, le ferait-il? » Hurla presque Danny. « Pourquoi ? »

Jack ne répondit pas et commença à regretter de ne pas avoir gardé cette hypothèse pour lui. Encore une fois Vivian semblait lire dans ses pensés.

« De toute façon, ce ne sont que les dires de cette employée, il n’y a rien de plus » essaya de raisonner Vivian
« Peut être Vivian, » Dit Jack. « Mais tu sais aussi bien que moi qu’il ne faut rien négliger ».
« Très bien ! » Répondit Vivian « Alors plutôt que de se lamenter du sort de Martin, efforçons nous de le retrouver. Comme a dit Jack, ce n’est qu’une hypothèse. Et moi, ce que j’ai envie de savoir, c’est ce que Martin va faire de l’argent. Va-t-il les dépenser ou plutôt va-t-il les donner à quelqu’un ? Or, je ne crois pas que Martin soit quelqu’un de dépensier. Donc, je pense qu’il les donnera à un proche ».
« Et tu penses à quelqu’un en particulier ? » Demanda Jack.
« A sa cousine, Allison Tolande, Cela se ressent que Ally est très proche de Martin. Bien entendu, ils ne se verront pas mais Martin peut laisser de l’argent dans la boite aux lettres. »
« Et donc, « répondit Sam, « tu nous propose de surveiller le domicile des Tolande, Et nous interviendrons quand Martin s’approchera ».
« Trop facile ! » indiqua Dan. « Martin sait très bien qu’a l’heure actuelle, on est à sa recherche. Et doit bien savoir que nous n’écarterons aucune piste, que nous surveillons tous les endroits qu’il fréquente habituellement »
« C’est bien réfléchit Vivian ! » Rassura Jack. « Mais je partage l’avis de Danny ».
« En tout cas, je suggère tout de même que deux d’entre nous aillent interroger les Tolande sur Martin et de ses relations avec eux, et après, nous agirons en conséquence ».
« D’accord, toi et Danny, vous irez les voir. » indiqua Jack.
« Si cela ne te dérange pas, je préfère que cela soit Sam qui aille avec Danny. » sollicita Vivian.

Sam fut surprise et Jack ne s’étonna pas de la décision de Vivian. Il lui sourit « Je m’attendais à que tu proposes cela ».
« Sam connait très bien les Tolande ». Se justifia Vivian. « Ils seront plus à l’aise avec quelqu’un qu’ils connaissent déjà… Et puis, j’ai confiance en Sam. »

Sam fut tellement surprise et touchée qu’elle laissa couler des larmes. Elle resta silencieuse pendant un petit moment. Et comme si elle avait prit sa décision, elle dit« Je te remercie Vivian, mais je refuse ».
« Pourquoi ? » Demanda Jack confus.
« Depuis ce matin, je ne fais que vous gêner, je suis en plus à fleur de peau. Cela serait déraisonnable pour moi de continuer l’enquête avec vous pour l’intérêt de Martin. »
« Je suis convaincu que tu sauras gérer ton émotion. » Répliqua Vivian.

Sam soupira et décida de passer aux aveux :

« Autant que je vous dise tout ».
« Dire quoi ? »
« Vous savez qu’il y a quelques mois, Martin et moi sommes sorti ensemble puis nous bous sommes séparés
« Nous le savions Sam… » Dit Vivian… « Je ne comprends pas »
« J’y viens… » Répondit Sam…
« C’est Martin qui t’avait plaquée ? » Demanda Danny avec douceur.
« Oui ! » Répondit Sam. « Martin m’a plaqué par ma faute. Car je ne voulais pas montrer notre relation en public, que je n’étais pas claire dans mes sentiments pour lui. Cela le faisait souffrir et il ne savait pas quoi penser de moi. Alors, il a préféré arrêter là avant que cela s’aggrave. J’ai compris pourquoi, Allison Tolande s’est montrée méprisante envers moi ce matin. Elle a du le savoir. »

Sam se tut et sanglota, Jack la prit dans ses bras. Danny eu envie d’interroger Sam mais, il se retint. De toute façon, ils avaient assez perdu du temps. Jack fit signe à Vivian et Danny de partir chez les Tolande. Ce que les deux agents firent.
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  manon le Mer 10 Jan - 21:57

toujours aussi bien
j'ai vraiment hate de lire la confrontation Danny/Allison ça va être super interressant j'espère juste que Martin sera en vie à la fin lol! lol!
tu veux pas nous remettre une suite???
en tout cas vraiment bravobom bravobom bravobom respect respect respect
manon
manon
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 799
Age : 30
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Mouchette le Sam 3 Fév - 13:58

Je venais voir si l'enquête avançait lol!
J'espère pouvoir te relire bientôt??...
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  bartawel le Dim 4 Fév - 1:53

une tite suite? siffle
bartawel
bartawel
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 40
Age : 41
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 30/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Kate22 le Dim 4 Fév - 16:12

Moi aussi je demande également un suite. J'aime beaucop ton histoire thumleft
Kate22
Kate22
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1614
Age : 29
Localisation : devant mon ordi
Date d'inscription : 02/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Sam 10 Fév - 22:02

Je vous adresse un message d'excuse car je n'ai pas poste la suite depuis longtemps. La raison est que je n'ai pas internet et je ne pouvais pas passer les chapitres.

La, je vous ecris d'un ordinateur de travail de mes parents. Et il y'a bien entendu internet... Bien entendu, je ne pouvais pas transferer ma fiction de mon ordinateur a celui ci.

Bref, je ne sais pas quand, j'aurais internet... Mais je vous assure que ma fiction est bien avancer.... Et la je ferais un effort de la finir. et avec un peu chance, quand j'aurais internet, il sera finit.

A l'heure actuelle, je suis entrain d'ecrire la perquisition chez les Fitzgerald et retour a l'agence... Tout ca pour dire que j'ai plein d'idee... mais maintenant il faut l'ecrire.

Voila, en tout cas je vous remercie pour votre comprehension, soyez tres patient et a bientot !!!!
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Zelli le Dim 11 Fév - 20:16

Coucou, pas de problème je serais patiente tout en ayant hate de découvrir la suite, en tout cas ta fanfiction est vraiment géniale
Zelli
Zelli
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 32
Date d'inscription : 29/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  roman le Lun 19 Mar - 18:10

CC !!

Je suis toute nouvell sur le forum, et j'ai lu la moitié des fanfic, et j'aime beaucou la tienne !! Je la trouv très "suspense," et j'ador kan quelqun de l'équipe disparait !! mdr
Et surtout, 'jador le perso de martin, alor une suite ne serait pas de refus, et quand tu auras fini celle-là, ça me dérange pas du tt ke tu en écrive une nouvell sur martin !!! lol Mr. Green
roman
roman
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 25
Localisation : Devant mon ordi
Date d'inscription : 02/03/2007

http://www.chevalstar1994.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Dim 8 Avr - 15:08

Non ! non ! non !! Vous ne revez absolument pas. voici la suite de ma fiction : le secret de martin Fitzgerald partie 8.

Bonne lecture !! Mr. Green

Partie 8


Maison de Tolande – New York, 18 h 30 : Disparu depuis 21 heures 30

Danny et Vivian arrivèrent en face de la maison des Tolande. Ils descendirent de la voiture et Vivian demanda au jeune homme de vérifier la boite aux lettres au cas où Martin serait passé.

Danny sortit de sa poche, une mini lampe, il l’alluma et éclaira dans l’intérieur de la boite aux lettres. Il n’y trouva rien et le dit Vivian.

Ils entrèrent dans le jardin et sonnèrent à la maison des Tolande. Ils attendirent au moins cinq minutes avant qu’un homme d’une cinquantaine d’année ouvre la porte, une expression angoissée sur le visage Il leur demanda

- Bonsoir, vous désirez ?
- Bonsoir Monsieur, nous sommes des agents fédéraux, Répondit Vivian, imitée par Danny….
- Vous êtes venus au sujet de mon neveu ?
- Oui… pour Martin.
- Ma fille Ally m’a tout expliqué, vous avez des nouvelles ?
- Malheureusement non.. Nous sommes sincèrement désolés… Mais…
- Je manque à tous mes devoirs, s’excusa Mr Tolande. Entrez !!! Nous serons plus à l’aise dans le salon plutôt que dehors, par ce froid

Danny et Vivian le remercièrent chaleureusement. Ils entrèrent dans la maison et le suivirent jusqu’au salon. Ils rencontrèrent une femme avec son bébé dans un berceau et un jeune homme à côté d’elle.

Mr Tolande les présenta aux agents :

- Voici, Ma fille aînée, Jamie et son mari Robert et leur petite-fille.
- Bonjour !
- Bonjour ! répondit Vivian. Je suis l’agent spécial Johnson et mon collègue l’agent spécial Taylor.
- Je vais appeler Allison et nous pourrons vous écouter. dit Jamie en filant vers la sortie du salon.
- Pas de problème !répondit Vivian
- Asseyez-vous sur le canapé ! Conseilla le père.
- Merci !! Répondirent en chœur Danny et Vivian.
- Nous sommes tous angoissés par la disparition de Martin. Indiqua Monsieur Tolande, avec un accent de sincérité dans la voix. Ce matin, Ally est rentrée bouleversée et m’a tout expliqué. On a ensuite mit au courant Jamie, et elle est arrivée aussitôt espérant avoir des nouvelles de Martin.
- Je suis sincèrement désolée de ne pas avoir pu donner des nouvelles plus tôt. Mais, nous étions tellement pris par nos recherches pour retrouver Martin que nous n’avons pas réussi à venir avant.
- Ce n’est pas grave. Merci d’être là maintenant.
- Votre fille vous a parlé de sa conversation téléphonique avec Martin, non ? Demanda Danny
- Oui
- Donc, savez vous à quoi Martin faisait référence en disant que sa vie n’était qu’un mensonge ?
- Je suis désolé, mais je ne vois pas de quoi il parlait. Répondit avec franchise Monsieur Tolande. C’est aussi ce que j’ai dit à Ally.

Au même moment, Allison entra dans le salon accompagnée de sa sœur. Elle comprit de suite, rien qu’en voyant les visages des agents, qu’ils n’avaient pas encore trouvé Martin.

- Bonsoir, vous avez des nouvelles ? Demanda Ally en s’installant.
- Non malheureusement Répondit Danny.
- Mais alors, pourquoi être venus jusqu’ici si vous n’avez pas de nouvelles ? Demanda Mr Tolande.
- Nous sommes venus pour vous poser des questions sur le passé de Martin, si vous avez eu des contacts récents avec lui. Vous savez, vos réponses peuvent nous aider à savoir ce qui c’est exactement passé ou bien expliquer sa disparition. indiqua Vivian.
-J’ai bien peur que cela ne vous avancera pas répondit Mr Tolande sceptique.
- Détrompez-vous, même le détail le plus insignifiant peut nous mener à lui Dit Danny.

Mr Tolande semblait encore hésitant. Jamie et Allison répondirent aux agents qu’elles étaient disposées à répondre à leurs questions, si cela permettait de faire avancer l’enquête et de pouvoir retrouver Martin au plus vite possible. En entendant cela, leur père décida finalement de coopérer. Il leur fit signe de commencer leurs interrogatoires.


- Quand avez-vous vu Martin pour la dernière fois et comment était-il ? demanda Vivian
- Il y a une semaine, répondit le père, je l’avais invité à dîner avec mes filles Ally et Jamie. Il était fatigué mais il avait l’air d’aller bien. Nous avons parlé de ses parents et il semblait content qu’il soit invité à manger chez eux.
- Quand ? Demanda Danny.
- Le 3 novembre
- Vous êtes sûr ? Demanda Vivian.
- Certain !! Mais, je ne sais pas s’il y est finalement allé. Au fait, avez-vous mis en courant les Fitzgerald ?
- Oui ! Répondit Danny. Son père a prétendu ne pas avoir vu Martin depuis douze jours.
- Ils ne vous ont pas contactés aujourd’hui ? Demanda Vivian
- Mais non ! Et honnêtement nous ne sommes pas en bons termes depuis très longtemps, cela remonte à l’époque où ils délaissaient Martin, quand il était enfant…Ils le délaissaient avant même que je rencontre ma femme
- Il déprimait beaucoup à cette époque. Répondit Jamie. Et ma mère faisait tout son possible de s’occuper de lui.
- Ma femme a toujours eu beaucoup d’affection pour Martin. Elle y était très attachée depuis toujours
-Je vois….Répondit Vivian. Et pouvez-vous nous parler de son enfance et de sa relation avec vous ?
- Bien sûr !! Je vous ai dit que ma femme s’occupait déjà de Martin, avant même que je la rencontre. Je vous raconte une anecdote.

FLASH-BACK

1977, Martin 2 ans

Un jeune homme frappa la porte de la maison des Fitzgerald. Deux minutes plus tard, une jeune fille chevelure longue Auburn lui ouvrit la porte. Elle fut surprise de cette visite

-Roger !! Nous en avons déjà en parlé ce matin ! S’énerva de suite Bonnie.
- Je sais ma puce ! Répondit Roger, penaud. Simplement, j’étais énervé car j’avais envie de sortir avec toi ce soir, et j’étais frustré de constater que tu dois encore jouer les baby sitter !
- Oui mais c’est normal, c’est … mon neveu et rien ne pourrait m’empêcher de le garder s’il le fallait.
- Je sais mais…
- Roger, s’il te plait !!
- D'accord… Je ne dis rien… Je sais que tu aimes beaucoup Martin et que cela te fait énormément plaisir de garder le petit quand ses parents ne sont pas là. C’est pour cela que je suis venu te demander si je peux passer la soirée, ici avec toi et Martin. Regarde, je t’ai apporté à manger et un bouquet de fleur.

Le jeune homme sorti de dos un sachet contenant des sandwichs et un bouquet de rose. Bonnie fut attendrie par tant d’attention, elle sourit et dit :

- Entre, bourreau du cœur.

Ils entrèrent dans la maison et se rendirent directement la cuisine. Le lit où le garçonnet dormait y était installé. Roger, curieux, le regarda attendrit.

Bonnie vint le rejoindre :

- Il est mignon, hein !? Dit Bonnie en contenant son émotion.
- Ouais !
- Tu peux le caresser tendrement sur le dos.

Roger se baissa et allongea son bras pour caresser tendrement et avec douceur le dos de Martin pour ne pas le réveiller. Roger sourit, après une minute, il leva sa main, tourna la tête et surprit Bonnie en train de pleurer, souriant béatement de bonheur.

Roger s’inquiéta et lui demanda :

- Ça va, Bonnie ?

Bonnie hocha la tête pour le rassurer, elle plongea en pleurs dans les bras de Roger. Celui-ci l’enlaça et lui tapota le dos sans comprendre.

Fin de FLASH-BACK

- Si, vous me demandez ou je veux en venir. Continua Mr Tolande. C’est pour vous faire comprendre Bonnie considère Martin comme son fils et non comme un neveu.
- C’est la première fois que tu nous racontais cela. dit Allison émue
- Et à partir de quand ces parents l’ont délaissé ? Demanda avec douceur Vivian.
- Martin avait 7 ans. Ses parents ne s’occupaient quasiment plus de lui, et le délaissaient de plus en plus fréquemment. J’en ai parlé avec Bonnie, un soir en rentrant du travail.

FLASH-BACK

1982, Martin 7 ans

Mr Tolande entrait dans le salon, il vit Bonnie, Jamie, encore bébé, dans ses bras. A coté d’elle se trouvait Martin jouant avec une playmobile.

- Bonjour tout le monde !!!
- Bonjour chéri !
- Bonjour Tonton !!

Martin se leva, et sauta au cou de son oncle. Ce dernier eut un petit rire. Roger lui demanda s’il pouvait rester cinq minutes dans sa chambre. Martin accepta avec une mine boudeuse, son oncle lui promit de lui acheter un cadeau à Martin s’il consentait à rester sage dans sa chambre. Ce dernier remonta dans sa chambre, heureux d’avoir la perspective d’un petit cadeau. Bonnie soupira comprenant que son mari voulait demander des explications sur la présence de Martin. Elle remit le bébé endormi dans son berceau et lui fit signe de la suivre dans la cuisine pour discuter.

- Écoute ! Je ne veux pas que tu croies que Martin me dérange ni que je le déteste. Mais, je ne comprends pas…. Comment se fait-il que ta sœur et son mari te laissent souvent Martin ? Il ne voit pratiquement pas ses parents. En deux mois, Martin a passé le ¾ du temps chez nous. Qu’est ce que cela veut dire ?
- Ils ont eut beaucoup de travail et ils ne peuvent pas s’en occuper. Tu sais qu’ils partent souvent en voyage.
- Ils pourraient l’emmener avec eux mais non… Ils l’abandonnent.
- Mais non, je suis sur qu’ils adorent leur fils…
- S’ils adoraient vraiment leur fils, ils le prendraient avec eux ou auraient une nourrice à domicile. Comme ça au moins, ils pourraient le voir le matin avant d’aller travailler ou le soir en rentrant chez eux !
- Je sais Roger….

Bonnie soupira et semblait fatiguée par cette conversation, elle s’assit sur une chaise. Roger, n’ayant pas remarqué la détresse de sa femme, continuait à s’énerver.

- Tout de même, j’aimerai bien qu’ils sachent que nous avons un bébé et que nous ne nous pouvons pas nous occuper éternellement de Martin. Il est simplement notre neveu, pas notre fils !

Ces mots firent pleurer Bonnie, à la grande surprise de son mari. Contrit de l’avoir blessé, il la réconforta.

- Je suis désolé, je ne voulais pas te blesser. Mais j’en ai assez que les Fitzgerald t’obligent à garder Martin alors que nous avons notre propre bébé. J’aime Martin et cela ne me dérange pas qu’il vienne chez nous. Mais, je pense pour l’intérêt de Martin, que sa place est avec ses parents.
- Oui…sanglota Bonnie.
- Veux-tu que j’en parle à ta sœur et son mari ? Demanda avec douceur Roger.
- Non, ne leur dit rien… Supplia Bonnie. Je suis sur que ça va aller !! J’ai confiance en ma sœur, et je suis convaincue qu’ils comprendront qu’ils doivent s’occuper plus de leur fils. Je lui parlerai
- Tu me le promets ?
- Oui !!

Mr Tolande eut une moue dubitative. Il n’était pas convaincu par sa promesse. Mais il ne voulait pas la contrarier et parce qu’il avait autant d’affection pour son neveu que pour sa fille. .

- Je te crois !!!

Ils se sourirent mutuellement et s’embrassèrent.

Fin de Flash Back
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Zelli le Dim 8 Avr - 16:17

Absolument GENIALE!!!

Vive une suite!!!! Very Happy ; Very Happy ; Very Happy
Zelli
Zelli
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 32
Date d'inscription : 29/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Lun 9 Avr - 10:37

Merci Zelli pour ton commentaire. thumleft La suite est partie en correction. Et je vous previens : Preparez vos mouchoir...
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Lun 9 Avr - 13:01

Voila la suite de cette fiction dont je remercie toujours autant Theana !!!

Partie 9

-Voilà !!! Mais, je m’arrête la pour savoir si vous me suivez toujours autant. S’exclama Mr Tolande.
- Oui, vous pouvez continuer. Répondit Danny
- Cependant je ne comprends toujours pas à quoi cela va vous avancer ce que je vous raconte.
- Papa !! Soupira Ally. Fais leur confiance, ils savent ce qu’ils font.
- Ce n’est pas que je ne leur fasse pas confiance. Répondit le père. Mais simplement, cela me fait mal de parler de ta maman…

Ally comprit l’allusion.

- Désolé, je ne voulais pas… s’excusa t-elle.
- Ce n’est pas grave !! la rassura son père. Simplement, j’aimerais savoir quelque chose avant de pouvoir continuer, si cela est possible
- On vous écoute répondit Vivian.
- La perquisition chez Martin a donnée quelque chose ?
- Normalement, nous n’avons pas le droit de relever les résultats de l’enquête. Dit Vivian. Mais je vais faire une entorse au règlement dans la mesure où vous vous montrez très coopératif.
- C’est normal. Après tout, il s’agit de mon neveu.
- La perquisition n’a rien donné mais des éléments laissent à penser qu’il en voulait à ses parents. Danny a trouvé un cadre de photo abîmé et la photo de ses parents était déchirée.
- Et cela semblait récent. Précisa Danny.
- Sûrement à son retour de son dîner chez ses parents, il y a deux jours. Suggéra Ally.
- Certainement ! répondit Vivian
- Je ne veux pas vous paniquer… Mais, nous pensons que Victor Fitzgerald est impliqué d’une manière ou d’une autre dans la disparition du Martin.
- Vous… vous croyez qu’il aurait fait du mal à Martin ? Monsieur Tolande paniquait
- Non pas vraiment… Mais Martin a découvert quelque chose concernant sa famille en général. Sa découverte l’a totalement bouleversé, c’et pour cela qu’il a décidé de partir sur un coup tête.
- Fugué en quelque sorte ? demanda Jamie
- Oui, on peut dire cela. Répondit Danny.
- Et sinon, rien d’autre.
- Rien d’autre ! Mentit Vivian.

Vivian et Danny ne voulaient pas les inquiéter en disant que Martin prenait des analgésiques, ni que Martin voulait s’enfuir. Mr Tolande reprit son récit.

- Bien, je vous raconte la suite, le jour ou j’ai finalement « pété les plombs », où je me suis disputé violemment avec Victor Fitzgerald…..

FLASH-BACK

1986, Martin 11 ans

Plusieurs sonneries résonnèrent dans la maison des Tolande, Roger se leva de son canapé pour aller ouvrir la porte. C’était le couple Fitzgerald et Martin. Monsieur Tolande remarqua que l’enfant avait les yeux rougis comme s’il avait pleuré. Il lui demanda inquiet :

- Que t’arrive-t-il Martin ?

Il ne répondit pas et lutta pour ne pas pleurer. Son père répondit à sa place.

- Rien…. Il fait un caprice.
- Un caprice ? répondit il. Quel caprice, Monsieur Fitzgerald ?
- Parce qu’il voulait venir avec nous, nous accompagner dans notre prochain voyage
- Et pourquoi, il ne pourrait pas ? Cela lui ferait du bien de voyager avec vous. Il vous aime malgré le fait que vous ne vous n’occupiez pas de lui.
- Faites attention à ce que vous dites !
- C’est une menace ?
- Qui est là Roger ?

Bonnie apparut dans le couloir et vit les Fitzgerald et Martin.

- Oh vous êtes là !!!

A ce moment la, Martin se sauva vers sa chambre, Bonnie l’appela mais il ne l’écouta pas et continua à courir. Roger conseilla sa femme de le rejoindre, ce qu’elle fit aussitôt. il était dans une rage folle.


- Quel père êtes-vous ? S’insurgea Roger. Martin est un gosse qui ne veut que votre amour ! Et vous êtes incapable de lui donner ! Depuis, qu’il est né, il est constamment chez nous ! Vous êtes vous au moins rendu compte qu’il ne supporte de plus cette situation ? Il déprime depuis qu’il a 9 ans, il se pose énormément de question, il se demande si vous l’aimez réellement ! Et ce soir, il doit vraiment se dire que vous ne l’aimez pas !

Cela énervait davantage Roger de voir son beau-frère rester de marbre face à ses propos bien qu’il crut déceler une lueur de tristesse dans les yeux de Victor Fitzgerald. Un effet de son imagination due à sa colère sans doute.

Il se tourna vers sa belle sœur et lui lança aussi une violente diatribe lui disant qu’il plaignait Bonnie d’avoir une sœur pareille et qu’elle lui faisait honte. Cette dernière était au bord des larmes et ressentait une vive culpabilité. Victor intima à son beau-frère de ne pas l’insulter. Et cette violente dispute avait continué pendant cinq minutes.

Après le départ des Fitzgerald, Roger avait claqué la porte. Il s’était peu à peu calmé puis décida d’aller voir sa femme et son neveu. Mais avant cela, il passa voir si Jamie et Ally allaient bien .Après l’avoir fait, il remonta jusqu'à la chambre de Martin.

Il ne savait pas comment agir, laisser tranquille Martin avec sa tante ou aider sa femme à remonter le moral de Martin. Il préféra opter pour le 1er choix, il s’adossa sur la porte de la chambre pour écouter ce qu’ils disaient.

- Allons, allons mon chéri, Rassura Bonnie. Je suis sûr que tes parents t’aiment beaucoup.
- Alors pourquoi ils ne veulent jamais m’emmener avec eux ? Sanglotait Martin.
- Ils ont peur que tu t’ennuies car ils travaillent beaucoup et rencontrent beaucoup de gens. Tu ne serais pas bien, tu t’ennuierais
- Crois-tu…. Crois-tu que je sois né par accident ?

Ces mots terribles faillirent faire vaciller Bonnie et Roger. Ce dernier se reprit et entra dans la chambre. Il vit Bonnie serrant son neveu contre elle. Elle était en larmes

- Ne dis pas ça Martin ! Ne dis pas ça !! Tu es né parce que… parce qu’ils voulaient t’avoir, te choyer, t’embrasser, s’occuper de toi. Même s’ils ne peuvent pas s’occuper de toi, ils t’aiment malgré tout. Et nous aussi, nous t’aimons, même tes cousines t’aiment…
- Pardon… Tantine… je ne voulais pas te faire de la peine.
- Ce n'est rien, mon chéri !

Elle l’embrassa sur le front
- Tantine… Puis-je te demander une faveur ?
- Bien sur !!
- Est-ce que je peux t’ appeler Maman et mon oncle papa ?

Ces mots touchèrent les Tolande, au point qu’ils ne prononcent plus un seul mot pendant une bonne minute. Martin conclut bien vite par leurs silences qu’ils refusaient. Mais Bonnie le détrompa bien vite

- Cela nous touche beaucoup Martin. Bien sur que tu peux m’appeler maman, répondit elle émue
- Moi aussi tu peux m’appeler papa. Intervint Roger. Mais à la condition de ne pas le dire face à tes parents. Je ne crois pas qu’ils apprécieront
- Promit… Papa. Et merci Maman… Répondit Martin heureux

Martin se serra dans les bras de Bonnie, des larmes coulant sur ces joues. Elle lui caressa tendrement les cheveux, et sourit à son mari qui lui rendit son sourire.

Fin de FLASH-BACK

Le silence était impressionnant, le récit de Monsieur Tolande avait bouleversé sa famille et les deux agents. Danny avoua, les larmes aux yeux :

- Pour être honnête avec vous, je ne pensais pas qu’il allait si mal que ça.
- Pourquoi nous avoir raconté cela ? Demanda Vivian des larmes aux yeux.
- Pour vous faire prendre conscience que Martin a vraiment eu une enfance difficile et que Mr Victor Fitzgerald n’est pas digne de confiance. Je voulais vous mettre en garde contre lui.
- Rassurez-vous ! Répliqua Vivian. Nous gardons un œil sur lui.
- Et pourtant, continua Mr Tolande, malgré ce que son père lui a fait, Martin aimait beaucoup ses parents. Il a toujours cherché désespérément à avoir l’amour des siens, et bien entendu, nous le soutenons.
- Comment ? demanda Danny.
- Et bien, je vais vous surprendre, s’il a travaillé dans la police et par la suite au FBI, ce n’est parce qu’il avait cette vocation Mais parce qu’il voulait faire plaisir à son père, qui lui avait conseillé de travailler dans la police. Et quand, il était venu tout content de nous l’annoncer, j’en ai été le premier étonné.


FLASH-BACK

1993, Martin 18 ans

La famille Tolande et Martin déjeunaient dans la cuisine familiale. La petite dernière, Allison venait de fêter ses neuf ans. Ils riaient et discutaient ensemble depuis plus d’une heure. Après le dessert, Jamie et Ally partirent dans le salon jouer. Martin profita de cette aubaine pour attirer l’attention de son oncle et sa tante :

- Ma tante, mon oncle, je voulais vous annoncer quelque chose.

Roger et Bonnie se firent attentifs

- Voila, j’ai décidé de devenir policier
- Quoi ??? S’étonna Roger. Mais….
- C’est très bien mon chéri, coupa Bonnie, je t’encourage de tout mon cœur.
- Attends… j’aimerai placer un mot. Dit Roger.
- Vas-y… Sourit Martin.
- Je ne comprends pas, il y a quelque semaines, tu avais décidé de suivre des études de droit pour devenir un jour, politicien. C’est exact ?
- Heu… oui !! Répondit Martin.
- Alors pourquoi ce brusque changement d’avis ?
- Et bien cela m’intéresse, répondit Martin. Mon père m’a beaucoup parlé de ce métier et ça m’a tenté de le faire.
- En un mot, ton père t’a forcé. Conclut Roger d’un ton froid et dur

Ce ton était plus pour Victor que plutôt pour son neveu. Ce dernier et Bonnie l’avaient bien compris. C’est pourquoi, ils ne s’en formalisèrent pas. Martin défendit un peu son père :

- Il ne m’a pas forcé, je te le jure. Simplement… C’est une bonne chance de me rapprocher de lui.
- Tu n’as pas besoin de ça pour te rapprocher de lui. Répliqua Roger. Tu ne dois pas te sentir coupable..
- Je sais mais….

Martin se tut sachant qu’il n’arriverait pas à convaincre son oncle qu’il faisait le bon choix. Il était triste. Bonnie, remarquant le désarroi de son neveu, voulu intervenir auprès de son mari. Mais ce dernier prit les devants :

- Enfin, tu fais comme tu veux. Si c’est vraiment ton choix, alors nous te soutiendrons

Martin fut touché par les sages paroles de son oncle. Il lui fit une accolade pour le remercier de sa compréhension. Et Bonnie se joignit à ces effusions.


Fin de FLASH-BACK

- Et honnêtement, demanda Danny, le voyez-vous agent fédéral ?
- Je ne lui ai pas dit pour ne pas lui faire davantage de peine, à lui ou à ma femme, honnêtement, non ! Je ne le voyais pas dans ce métier car il est trop sensible et peut perdre constamment son sang froid.
- C’est vrai ! Nous savons de quoi vous parlez. Il a été très affecté lors de certaines affaires. Répondit Vivian. Mais à part ça, c’est un très bon agent.

Elle leva haut son pouce pour montrer que Martin l’est vraiment, Danny en fit de même tout en souriant à Mr Tolande. Ce dernier sourit et répondit :

- Si vous le dites, je vous crois !!
- Et puis, intervient Ally, n’oublie pas que Martin a retrouvé maman rien qu’en quelques heures.
- C’est vrai ! Confirma Mr Tolande. Et en y repensant, j’ai eu une attitude incorrecte envers lui, pendant cette épreuve.
- Tu n’as pas à t’en vouloir. Répondit Jamie. Martin te comprenait parfaitement, tu étais bouleversé.
- Et sinon… Ce jour là…. Il y a plus d’un an….

Mr Tolande se tut et respira un grand coup. Ally et Jamie retenaient leurs souffles, elles comprirent de suite ce dont il voulait parler. Mr Tolande ne sut pas pourquoi, mais il voulait en parler. Sa conscience lui dictait d’en parler, comme s’il pouvait éclairer les deux agents. Roger continua :

- L’hôpital nous avait appelés…. Nous devions nous rendre de toute urgence auprès de Bonnie, ce n’était plus qu’une question de temps avant que…..

(Pause)

- Quand nous sommes entrés dans la chambre, la première chose qu’elle nous a dit en nous voyant c’était, « Où est Martin ? ». C’était vrai que dans la précipitation, nous n’avions pas pensé à le contacter. Heureusement, Ally qui avait son portable, a pu l’appeler. Et il est venu rejoindre auprès de ma femme juste à temps…
- Je me souviens ! Interrompit Vivian. Il était à son boulot à ce moment là, très pale, il m’avait demandé de prévenir notre chef qu’il devait s’absenter un moment, et il est parti. Ce n’est qu’à son retour que nous avons appris cette terrible nouvelle. Je suis sincèrement désolée d’avoir fait ressurgir tout ça.

Mr Tolande lui fit signe que ce n’était pas grave. Danny soupira et jeta un regard entendu à Vivian. Elle lui fit signe d’en parler. Danny regarda la famille d’un air désolé, il dit

- Je vais vous faire-part d’une hypothèse, et nul doute que cela ne va pas vous plaire. Bref c’est pourquoi, je vous demande de garder votre calme, en particulier vous Monsieur. Et sachez que nous n’avons aucune preuve sur ce que je vais vous dire. Ce n’est que mon intuition et ce que Martin a dit, que sa vie n’était qu’un mensonge.
- Je ne vous promets rien, mais je suis prêt à l’entendre. Assura Mr Tolande.
- Votre femme ne pourrait elle pas être la véritable de mère de Martin ?
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Sleepy Tinky le Lun 9 Avr - 13:12

traite!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pourquoi tu t'arrête là????????

ET pis je le savais je le savais!!!!!

Je vous l'avez dit hein???? Pas vrai???

Bon bref sinoon ta fic est super alors je te redemande une suite et rapidemaen!!!!!!!!!!!! Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red
Sleepy Tinky
Sleepy Tinky
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3302
Age : 27
Localisation : avec vous sur le forum^^'
Date d'inscription : 31/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Lun 9 Avr - 13:38

traite!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pourquoi tu t'arrête là????????

Pour avoir plus de suspense, tient ! Mr.Red

ET pis je le savais je le savais!!!!!

Heu... tu avais simplement dit que Victor n'est pas le pere biologique de Martin. Mais bon, tu as compris que c'est par rapport la famille de Martin. Mais Je refuse d'en dire plus

Je vous l'avez dit hein???? Pas vrai???

Oui bravo bravobom Meme si tu es dans la moitier dans la vrai

Bon bref sinoon ta fic est super alors je te redemande une suite et rapidemaen!!!!!!!!!!!! Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red

Merci pour ton compliment... Mais je posterai la suite plus tard. Parce que ma fiction n'est pas fini.

En effet, Je suis a la 14e partie et la 15e en cours d'ecriture (15/18). Si je mets tout les restes d'un coup, vous allez devoir attendre pusieurs semaine pour avoir la suite.

Donc, dorenavant, je mets a jour une partie par semaine. Donc la suite, vous l'aurez Lundi prochain.

En attendant, relisez les 9 premieres parties de cette fiction.

A bientot

Yoann
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  emimartin le Lun 9 Avr - 14:00

C'est vraiment très bien et puis tout ses petits secrets de famille moi j'aime beaucoup! Je vais donc attendre sagement la suite! Very Happy
emimartin
emimartin
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 493
Age : 37
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Mouchette le Lun 9 Avr - 15:00

Contente de voir que tu as mis la suite. J'aime bien les secrets de famille thumright
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Zelli le Lun 9 Avr - 17:18

thumleft geniale cette suite, pauvre martin quand même mais ton histoire est vraiment superbe thumright
Lundi prochain je serai au rendez vous Wink

Bonne continuation
Zelli
Zelli
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 32
Date d'inscription : 29/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty suite

Message  roman le Lun 9 Avr - 21:42

Je trouve ta fic tro géniale !!!

Je pense ke tu connai déja la frase que je vai dir non???

Vite !!!!!!!!!! Une suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Et n'oublie pas quan tu aura fini celle là, d'en commencer une otre sur martin !! lol
Je compte sur toi ! Very Happy
roman
roman
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 25
Localisation : Devant mon ordi
Date d'inscription : 02/03/2007

http://www.chevalstar1994.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Yoann le Lun 9 Avr - 23:06

Merci a ma nouvelle lectrice Emimartin, Mouchette et Zelli pour votre com. Et je vous rappelle que c'est aussi grace a Theana qui a facilite la lecture pour vous en corrigeant.

roman a écrit:
Et n'oublie pas quan tu aura fini celle là, d'en commencer une otre sur martin !! lol
Je compte sur toi ! Very Happy

Merci beaucoup Roman !!! Oui effectivement, quand j'aurais finit cette fiction. j'en ferais un autre sur Martin... Very Happy Mais encor, je me demande si tu vas vraiment la lire surtout que

Spoiler:
Martin va devenir le futur petit ami de.... Vivian Johnson

Je te jure, je ne moque pas de toi. C'etait une idee qui m'est venu dans l'esprit depuis bien longtemps. J'ai deja une idee a savoir comment l'aborder. Bref ce n'est qu'un projet. Et je ne suis pas sur si j'en ferai un jour

Mais ce que je te dis est tres serieux.
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty fic

Message  roman le Mar 10 Avr - 20:29

et ba di donc ça promet !!
En tt ca si on parl bocou de Martin, je la lirai forcément !! surtout ke je trouv les fics sur lui tro rares.... tt le monde est sur danny, sniff !!! lol
roman
roman
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 25
Localisation : Devant mon ordi
Date d'inscription : 02/03/2007

http://www.chevalstar1994.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Théana le Mar 10 Avr - 20:32

Roman, pourrais tu éviter le langage sms sur le forum

merci.
Théana
Théana
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 9841
Localisation : sous la couette, de préférence ...
Date d'inscription : 08/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  manon le Mer 11 Avr - 14:23

depuis le temps que je l'attendais... Mr.Red Mr.Red Mr.Red
en tout cas j'ai vraiment pas été deçus...
vivement lundi pour de nouvelles aventures de Martin... cheers cheers cheers
manon
manon
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 799
Age : 30
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty désolé

Message  roman le Mer 11 Avr - 20:04

Désolé pour le language sms.....

Promis j'arrête !!! C juste que c devenue une habitude comme j'écri tt le temps comme ça sur msn....
Ok j'arrête !
roman
roman
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 25
Localisation : Devant mon ordi
Date d'inscription : 02/03/2007

http://www.chevalstar1994.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  manon le Mer 11 Avr - 21:10

dis tu veux pas nous mettre une suite avant lundi??? stp stp stp
manon
manon
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 799
Age : 30
Localisation : st etienne
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne) - Page 2 Empty Re: Le secret de Martin Fitzgerald (PARTIE 20 en ligne)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum