FBI : PORTES DISPARUS { Without a trace }
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-72%
Le deal à ne pas rater :
CDISCOUNT A VOLONTÉ pour 8 euros
8 € 29 €
Voir le deal

Juste un instant...

Aller en bas

Juste un instant... Empty Juste un instant...

Message  nathaloche le Mar 27 Mar - 16:38

bon c'est la première fois que je me lances, rien d'etraordinaire! je suis sur ce forum depuis peu de temps mais je ne me lasses pas de votre talent à tous. J'ai l'impression chaque jour de vivre un nouvel épisode d'une de mes séries préférées avec en plus toutes cette sensualité et cette émotion que dégage vos fics.
Je suis moi aussi je l'avoue un petite fan de Danny même si la saison 5 le rend bien moins sex et moins présent !! Mais bon grâce à ce forum place au plaisir et à l'imagination!! Ne lâchez pas ! merci

************************************************************
JUSTE UN INSTANT...

« Papa, non, arrête !»
J’ai mal, j’ai si mal ! Mon corps est engourdi, ma vision est mouillée ! Pourquoi cette boule dans ma gorge, je me réveille en sursaut, je suis en sueur, j’ai froid…
Tout et calme autour de moi, pas de bruit, personne !
Oh Danny ! Quel cauchemar ! Pas une nuit où ce cauchemar vient me hanter, insidieux et pervers, pas une nuit où le bout du tunnel m’apparaît.

Je dois me lever, il est l’heure. Je prends une douche bien chaude afin de laisser ce sentiment confus de peur et de désarroi qui m’envahit tous les jours depuis une semaine.
Non, Danny Taylor n’est pas un faible : ce n’est pas un stupide cauchemar qui va lui gâcher sa journée.
Je me prépare, enfile ma chemise, essaye désespéramment de nouer cette satanique cravate…
Tant pis ! Viviane, comme tous les matins, va me la remettre en place, passer tendrement sa main dans mes cheveux pour dompter mes quelques mèches rebelles,
Je l’entends déjà me dire « Bah alors mon petit lion c’est quoi cette tenue ! »

Je suis dans ma voiture. Il fait drôlement nuit encore et il n’y a vraiment pas beaucoup de circulation ce matin.
Tant mieux en fait, j’avais pas l’envie de passer mes nerfs ce matin sur ces conducteurs du dimanche.
Je m’arrête au bistrot pour boire un café, comme tous les matins. Quoi fermé !!
Mais c’est quoi ce délire !
J’ai plus qu’à boire le reste de café que je trouverai au boulot. En plus, il va sûrement falloir en refaire.
J’arrive devant ce grand bâtiment qui me donne tant de courage le matin !
Voir mes amis, ma petite maman ! Et surtout lui !
Je monte les douze étages avec un peu plus de baume au cœur malgré ce sentiment qui ne me quitte pas.

Allez Taylor, ressaisis-toi ! Mets ton masque tout va bien se passer.
Il y aura des disparitions, tu iras sur le terrain si tu déconnes pas.
J’aimerai partir avec lui interroger un témoin ou deux, discuter du beau et du mauvais temps dans la voiture sur le trajet du retour.
C’est marrant il est bougon des fois mais c’est rassurant.
Je me sens bien près de lui. Il a ce côté gros nounours qui me fait bien rire.
Peut-être qui si j’ose ce matin je vais un peu le taquiner.
On va bien rire !

Tout est noir.
Encore personne. J’allume les lumières de mon bureau, mon ordinateur…
Je fais le fayot ou pas. Oh puis non les rapports pourront bien attendre l’arrivée de mon pote Martin.
Je le vois déjà en train de lever les yeux au ciel devant ce tas de paperasses et ce sera partit pour lui avec ce petit sourire habituel, ses yeux braqués sur Sam.
Ben oui ! mon vieux si tu crois que je suis aveugle. Oh toi aussi aujourd’hui je ne vais pas te louper !
Bon Danny arrêtes de penser !
Putain, je suis crevé pourquoi encore ce sentiment qui me pèse !
Leur arrivée est rudement longue. Je consulte l’heure :
Dan, Dan, Non c’est pas possible ! Je suis totalement débile : il est à peine 4 heures du mat.
Ah ben oui alors je comprends la tête de la sécurité en bas.
Danny Taylor si tôt sur son lieu de travail !
Je rigole malgré moi !

De toute façon je suis mieux ici que seul dans cet appart, à attendre que le sommeil vienne, que les cauchemars m’envahissent.
Tu n’e pas seul, tu as tes amis, ce boulot, et lui il ne viendra plus te faire de mal.
Allez Taylor ! Réagis bordel ! Te laisses pas aller !
Je sens encore cette boule qui me serre la gorge, c’est comme une envie de pleurer mais on ne peut pas car on n’en a pas le droit !
On ne pleure pas à trente ans !

Et j’attends c’est angoissant
Ne rien laisser paraître tout va bien se passer…

Il est 8 heures. J’entends des pas dans mon dos.
Faire semblant …
J’ouvre un dossier, me plonge dans un rapport et avec un super sourire à la Danny Taylor, comme ils disent, je lance un magistral bonjour, trop fort à mon goût, trop amer,
Nulle, super nulle cette entrée en matière !
Viviane me regarde.
Les mêmes gestes du matin : un petit café, quelques bonnes vannes bien placées, je titille un peu Martin et Sam.

Mais pourquoi je n’arrive pas à me concentrer, je suis dans une sorte de brouillard
J’ai sûrement pas encore assez dormi !
Je suis seul à mon bureau.
Eh merde ils sont déjà tous à la table de débriefing
Je l’ai pas entendu arrivé ! Oh Danny réveil !!!

Ils sont déjà tous assis et m’attendent !
« QUOI Y A UN PROBLEME »
Je jette encore cet oeil noir si caractéristique de ma bonne humeur mais aucun son ne sort de ma bouche.
Déjà depuis quelques jours je sens bien que tout le monde se demande ce qui peu bien se passer dans la tête de Danny Taylor, pourquoi je suis pas très avenant, un peu triste…

Je m’assois sans dire un mot, le plus naturellement possible comme si de rien n’était.
Je prends machinalement le dossier que me tend Jack mais je n’arrive pas à me concentrer dessus.
Pourquoi cette boule au fonde de moi qui continue à grandir !
J’ai du mal à respirer, je me sens faible. Je dois avoir chopé la crêve ou je ne sais quoi encore…

Je les vois écouter avec attention les consignes de Jack.
Jack et si…
Non je dois arrêter de rêver.
Je ne sais pas comment mon enfance aurait été.
Surement un peu sévère comme père, parfois impressionnant je suppose.
Je me suis souvent imaginer certains moments passés auprès de lui, les histoires le soir, les parties de base-ball, les parties de pêches, les premiers pourquoi…
Je le découvre avec Kate et Hanna, il est si tendre, si attentionné. Il leur offre toujours des tas de choses.
La dernière fois, les filles avaient été comblées.
Je crois bien qu’il avait passé la journée à jouer avec elle, les emmener au parc,
C’est marrant je passais par là comme tous les dimanches quand je suis seul
Je l’ai vu. Il avait la garde de ses filles ce week-end là.
Je crois que j’étais jaloux, c’est trop nul mois aussi j’aurai aimé que mon père m’emmène au parc, me face sauter dans ses bras et m’offre des tas de glaces.

J’ai observé de loin cette petite famille.
Jack, je ne le connaissais pas vraiment comme cela, bien sûr il est là quand on a besoin de lui mais faut- il encore oser aller l’affronter dans son bureau, son regard parfois si sombre qu’il ne vous offre aucune possibilité de vous expliquer ou de vous confier. Enfin, c’est moi qui bloque, sans raison, peut-être que si il prendrait la peine de le faire, je ne sais pas, je ne sais plus !!
Il est impressionnant, enfin moi je suis impressionné.
Bien sûr le grand Danny Taylor le cache bien. Quelle honte s’il voyait ma faiblesse et cette envie d’être de temps en temps près de lui, lui avouer à quel point je me sens seul et abîmer !
Je garde encore au fond du cœur toutes ses traces, ses coups, ses brûlures.
Allez Danny, concentres-toi ! Il faut sourire, faire semblant, comme tous les jours attendre que la journée se passe et rentrer chez soi, heureux d’être encore là.
Faire croire à Martin que oui j’ai eu un week-end bien rempli, entre les rousses, les blondes et les brunes !
Si tu savais Martin comme je t’envie d’avoir une famille, pas la meilleure mais juste pourvoir dire Papa ou Maman quand tu en as besoin. Etre obligé le dimanche de passer les voir chez eux pour prendre des nouvelles parce qu’il faut bien faire bonne figure, parce que c’est cela l’esprit de famille.
Et puis tu n’as pas besoin de t’inventer une vie, tu as Sam, Tante Bonny qui t’appelle de temps en temps au boulot. C’est marrant je t’entends encore « Tant Bonny, je travaille ! Oui je passerais ce week-end , c’est promis ! » Et tu es a l’air si heureux !

Ben dis donc, côté déprime je crois que je suis bien avancé !
Je ne sais comment m’en sortir ça ne me ressemble pas !
J’ai l’habitude pourtant, ça va faire bien 19 ans que je suis seul, 19 ans et 4 mois et 6 jours exactement sans avoir pu prononcer le mot maman, sans Noel, sans rires et sans confidences !
Mais Danny Taylor a décidé de tout recommencer, il est trop fort ce mec, il a du cran il sait où il veut aller.
Il sait ce qu’il veut.
Oui je sais, je voudrais juste être heureux un petit peu, à petite dose tous les jours.

Et je souris comme un idiot, oui j’ai cette impression d’avoir souris comme un idiot !
Je les regarde. Je pense que Jack a vraiment dû dire quelque chose de terrible car je vois leur regard interrogateur se poser sur moi.
Ils attendent quoi là !
Merde ! Peut-être que Jack m’a demandé mes impressions sur cette affaire !
Bordel, je connais même pas le nom de la fille, je crois que j’ai même encore pris connaissance du dossier !
Oh la poisse ! Ca va barder !
Je sens mon cœur se serrer et l’angoisse m’envahir.
Non, c’est pas le moment de craquer. Je dois faire semblant, m’impliquer…
Comment lui dire que je n’ai as compris, enfin que je n’ai pas prêté une seule minute attention à ce qu’il vient de raconter, depuis oh la la ça va bien faire 5 minutes.

Si tu savais Jack ! J’aurais tellement envie de hurler, hurler ma peine , hurler ma solitude, te dire que j’ai besoin que tu prennes soin de moi, que tu me montres ce qu’est un père un vrai.
Un confident qui vous écoute, qui vous aime un peu tous les jours sans jamais lever la main sur vous, sans jamais vous rabaisser, qui vous tend de tant en tant quelques sourires complices comme si vous étiez les seuls au monde à partager cet amour sans faille, sans ombres, sans craintes
Etre fier d’être le fils de …

Oui j’ai envie de me lever, de taper les poings sur la table, d’hurler « je t’aime comme jamais j’ai aimé ma famille, je voudrais tant que tu sois mon père, juste une minute, juste un instant »
Et je laisserais couler mes larmes, trop longtemps retenu et cette boule qui s’échappe de moi, je craque.
Danny, reprends-toi. Répondre à Jack, donnes lui tes sentiments sur cette affaire, reprend pied, vite !




...

Tout va trop vite, je vois Jack qui s’approche de moi, je panique.
Quoi que se passe-t il ?
Je suis là debout les poings sur la table, les joues humides.
Viviane me sourit gentiment.
Sam et Martin se sont éloignés un peu plus loin. Mais où vont-ils ? Le débriefing est fini et je ne connais même pas ma mission !
Et Jack qui s’approche de moi.
Je sens sa main sur ma joue. Il la laisse courir sur mon visage.
Je me sens si soulagé, si faible…
Et Jack qui me sourit, pourquoi ?
« Moi aussi, Danny »
Je me laisse aller dans ses bras, c’est si chaud, si bon, je n’ai plus froid, je ferme les yeux, je suis bien.


Dernière édition par le Jeu 5 Avr - 14:40, édité 1 fois
nathaloche
nathaloche
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3996
Age : 46
Localisation : dans les bras d'enrique
Date d'inscription : 15/03/2007

http://enriquemurcianoandnath.com/cariboost1/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Juste un instant... Empty Re: Juste un instant...

Message  ShiriMandarine le Mar 27 Mar - 16:49

"mon ptit lion" Mr. Green Mr. Green Mr. Green
ShiriMandarine
ShiriMandarine
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 68
Age : 33
Localisation : ici ou ailleurs
Date d'inscription : 28/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Juste un instant... Empty Re: Juste un instant...

Message  nady le Mar 27 Mar - 17:44

wouahhh ben dis donc, c'est que tu vas reussir a me faire pleurer!!!

c'est magnifique et tres bien écrit!

bravobom bravobom bravobom bravobom

respect respect respect respect

respect respect respect respect

bon le Boulet que je suis a peut etre pas pigé si c'était fini, j'ai l'impression que oui Crying or Very sad , mais si tu rajoutes une suite ou si tu nous fait autres choses , je serai en 1ere ligne pour te lire!!
nady
nady
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1253
Age : 41
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 13/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Juste un instant... Empty Re: Juste un instant...

Message  nathaloche le Mar 27 Mar - 18:11

Merci c'est gentil! coucou
oui c'est fini c'est une toute petite fic!!!
si j'y arrive et si j'ai un peu d'inspiration j'exploietrai pourquoi pas la relation jack - danny Mr. Green Laughing
nathaloche
nathaloche
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3996
Age : 46
Localisation : dans les bras d'enrique
Date d'inscription : 15/03/2007

http://enriquemurcianoandnath.com/cariboost1/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Juste un instant... Empty Re: Juste un instant...

Message  nady le Mar 27 Mar - 18:23

ça se serait une excellent idée!! Mr. Green

au plaisir de te relire!!
nady
nady
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1253
Age : 41
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 13/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Juste un instant... Empty Re: Juste un instant...

Message  pimkie le Mar 27 Mar - 19:22

mon petit lion qui souffre

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
t a réussi a me faire pleurer
en tout cas tres bien cette ifc
bravobom bravobom bravobom
pimkie
pimkie
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3501
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Juste un instant... Empty Re: Juste un instant...

Message  Jenny le Mar 27 Mar - 20:16

Très sympa ta fic bravobom bravobom ! Au plaisir de te Relire Wink !
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 39
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Juste un instant... Empty Re: Juste un instant...

Message  pativore le Mar 27 Mar - 20:31

Très sympa ta fic! bravobom bravobom bravobom
En espérant te relire très bientôt! bravobom
pativore
pativore
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 6876
Age : 35
Localisation : Les pieds à Paris, la tête on ne sait où...
Date d'inscription : 25/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Juste un instant... Empty Re: Juste un instant...

Message  Théana le Mar 27 Mar - 21:34

coup d'essai, coup de maître !!


c'étant géant


bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom
Théana
Théana
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 9841
Localisation : sous la couette, de préférence ...
Date d'inscription : 08/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Juste un instant... Empty Re: Juste un instant...

Message  Mouchette le Mar 27 Mar - 21:53

Bravo, c'est superbe! bravobom bravobom
N'hésite pas à en écrire d'autres.
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 39
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Juste un instant... Empty Re: Juste un instant...

Message  Hio-Tin-Vho le Mer 28 Mar - 10:47

C'est une manie en ce moment de rendre Danny dépressif ou quoi ? On semble le faire tous. En tout cas qu'une chose à dire sur ta fic. Magistrale et magnifique. Brillamment écrit, une déconstruction travaillé, une sorte de tourbillon de la vie et du débit de parole qui emporte le jeune Taylor dans un océan. Magnifique.
Hio-Tin-Vho
Hio-Tin-Vho
Directeur Adjoint

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 35
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 12/04/2006

http://echo.levillage.org

Revenir en haut Aller en bas

Juste un instant... Empty Re: Juste un instant...

Message  emimartin le Jeu 29 Mar - 17:57

Superbe et très bien écrit! En espérant te relire Very Happy
emimartin
emimartin
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 493
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Juste un instant... Empty Re: Juste un instant...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum