La vérité Cachée (chapitre 3)

Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  Yoann le Jeu 21 Juin - 11:24

Voici une nouvelle fiction, en espèrant que vous apprecierez ce nouvel fiction ecrit de ma part et corrigée par Theana

La vérité Cachée

Résumé : Une semaine après son opération du cœur, Vivian sentait que ses amis lui cachaient quelque chose. Et puis, pourquoi Martin ne lui rendait-il pas visite ?

-----------------------------------------------------

Chapitre 1


Vivian était en train de lire un roman policier sur son lit d’hôpital. Depuis qu’elle était hospitalisée, elle s’était adonnée à la lecture. Cependant, après cinq minutes de lecture, elle reposa son livre sur la table de nuit puis elle leva la tête pour regarder l’horloge

Dix heures, Reggie ne devait pas tarder à arriver pour venir la voir et enfin l’accompagner dehors se promener. En effet, le médecin l’avait autorisé à prendre l’air ce matin avec son fils. Pour ménager son cœur, le médecin voulait qu’elle soit en chaise roulante pour le moment.

La veille, à la grande surprise de ses parents, Reggie s’était porté volontaire pour l’accompagner ce matin. Marcus, le mari de Vivian, ne pouvait pas venir à cause de son travail. Et Reggie devait normalement être avec ses copains. Cette décision les avait surpris car il n’avait pas l’habitude de rendre ce genre de service, ce qui était normal pour son âge.

Vivian se souvenait de cette conversation

Flash Back

- Cela ne te dérange pas Reggie ? Demandait avec douceur Vivian. Parce que tu as des copains à voir demain.
- Ce n’est pas grave maman ! ! Affirma Reggie.
- Je suis quand même étonnée. Dit la mère. Car tu aurais…
- Maman… Coupa Reggie. Je ne suis pas un monstre, et tu es ma mère en plus, c’est normal que je veuille m’occuper de toi.

Le visage de Reggie s’assombrit, blessé par ce que sa mère pensait de lui. Vivian le remarqua et s’en voulu d’avoir été trop loin dans sa taquinerie. Elle ne voulait pas le blesser. Vivian prit Reggie dans ses bras pour le rassurer.

- Je sais que tu m’aimes mon chéri, et je sais que tu as eu très peur pour moi pendant mon opération. Je ne voulais pas te blesser… Je suis très touchée que tu ais proposé de m’accompagner, j’en suis très contente.
- C’est vrai ?
- Oui ! ! répondit sa mère en souriant.

Elle lui fit des câlins et son fils la supplia d’arrêter mais cela ne lui déplaisait pas pourtant.

Fin de Flash Back

Vivian souriait à ce souvenir et attendait avec impatience la venue de son fils. Elle laissa place à ce souvenir pour en ressasser un autre. C’était pendant son réveil après son opération. Elle était entourée de sa famille.

Flash Back

Cinq minutes après que Vivian soit bien réveillée, elle souriait à la vue de son fils et de son mari. Ils avaient plongé avec douceur dans les bras de Vivian. Cette dernière rigola doucement de leurs réactions et les embrassa. Elle comprenait qu’ils avaient eu très peur de la perdre à tel point que Reggie en avait pleuré.

Vivian remarqua que Jack n’était pas là. Elle croyait qu’il allait rester à ses cotés jusqu'à ce qu’elle se réveille. Mais, elle ne se posa pas davantage de question pensant sans aucun doute que Jack voulait laisser Marcus et Reggie seuls avec elle.

Mais, elle était loin d’imaginer que ce n’était pas le cas.

Fin de Flash Back

Vivian repensa à la visite de ses amis qui s’était déroulée d’une façon très particulière. Ils avaient tous un air très triste, ne semblaient pas être heureux de la voir alors qu’ils l’avaient pourtant assuré avec sincérité du contraire. Et aussi l’étrange absence de Martin, il n’était jamais venu lui rendre visite.

Vivian avait des nouvelles de ses collègues deux jours après son opération. Jack était passé en premier la voir.

Commençons par Jack….

Flash Back


Jack entra dans la chambre de Vivian. Elle sourit à sa vue mais elle le perdit rapidement en voyant sa pâleur et ses traits fatigués.

Sans remarquer le trouble de Vivian. Il la salua :

- Salut Vivian, je suis très heureux de te voir.

Vivian lui répondit en souriant, oublia un instant son trouble :

- Moi aussi, je suis très heureuse de te voir Jack.

Il la serra dans ces bras, heureux de la retrouver. Après ce moment d’effusion, Jack s’assit sur le lit. Vivian lui laissa un peu de place. Jack demanda :

- Comment ça va ?
- Ça va ! Je me remets peu à peu de mon opération et je sortirai de l’hôpital dans deux ou trois semaines.
- Super ! S’exclama Jack, mais sa joie était feinte. Vivian en fut surprise, et demanda inquiète

- Ca va Jack ?
- Tout va bien ! la rassura Jack
- On ne dirait pas pourtant. Insista Vivian. Tu es à cran et très fatigué !
- Je suis désolé ! Répondit sincèrement Jack. Nous avons eu une affaire très difficile à mener… Et nous l’avons terminée très éprouvés

Vivian compatit et reprocha avec douceur de son ami :

- Tu aurais du venir me voir plus tard. Comme ça tu aurais pu te reposer un peu…

Jack fut ému par cette marque d’attention de la part de Vivian. Il lui répliqua gentiment

- qu’importe ! ! ! Je suis sincèrement content de te voir.
- Et puis … Je te l’ai déjà dit ! Continua Vivian en ignorant ce que Jack avait dit. N’hésite pas à me remplacer s’il le faut.
- Et je te l’ai déjà dit que ce n’était pas ma préoccupation première.

Vivian n’insista pas et fut touchée par ces propos. Jack lui faisait bien comprendre qu’il n’allait pas la laisser tomber. Elle décida de changer de conversation

- Comment vont les autres ?
- Tu parles de Sam, Danny et Martin ? Demanda Jack
- Oui ! Répondit Vivian.
- Et bien… ils vont très biens ! La bouche de Jack se tordit de douleurs en disant ca. Tu leur manque beaucoup.
- Moi aussi, ils me manquent. Répondit sincèrement Vivian. J’espère qu’ils viendront me voir.
- Oui, ils viendront ! jura Jack. Danny viendra te voir cet après midi et Sam demain matin.
- Et Martin ? ? Demanda Vivian.
- Heu… Il ne pourra pas venir car il a une mission de son coté avec son père. Mais il m’a adressé comme message de prendre bien soin de toi et qu’il était désolé de ne pas venir mais qu’il a hâte de te voir au siège de FBI.
- C’est gentil à lui ! ! Sourit Vivian. Et dis lui que ce n’était pas grave s’il ne peut pas venir me voir. Et que je suis aussi impatiente que lui de le revoir.
- Je lui transmettrais

Il lui sourit tristement, ne faisant pas attention sa grimace, Vivian en fit du même en souriant joyeusement, très heureuse de revoir Jack et de savoir que les autres allaient bien.

Fin Flash back

Ensuite, la visite de Danny s’était déroulée de manière inattendue pour Vivian, non pas qu’elle crut qu’il n’allait pas venir, mais plutôt par le fait qu’il n’était pas très enthousiaste de la voir. Tel qu’elle le connaissait, elle aurait pensé qu’il serait entré en s’écriant « Ah ma petite Vivalina, je suis très heureux de te voir ». Mais la, ce ne fut pas le cas,

Tout comme Jack, il avait une tête à faire peur.

Flash Back

Danny entra dans la chambre de Vivian. Cette dernière remarqua sa présence, et le salua chaleureusement tout en ne faisant pas attention à la tête de Danny.

- Salut mon grand ! ! ! ! dit elle d’un ton maternel
- Salut Vivian ! Sourit un peu Danny.

Tout comme avec Jack, Vivian et Danny tombèrent dans les bras de l’un et l’autre. Le jeune agent lui dit qu’il était très heureux de la revoir Et elle le répondit que c’était également son cas.

Vivian constata :

- Visiblement cette enquête vous a vraiment extenué. S’inquiéta Vivian. Tu es aussi fatigué que Jack.

Danny soupira, il avait espéré faire bonne figure mais c’est sans compter sur la perspicacité de Vivian. Il lui rassura :

- Tout va bien Vivian, ne t’inquiètes pas.
- Jack m’a dit la même chose que toi..

Vivian se tut car elle vit une larme couler sur la joue de Danny. Ce dernier la frotta et dit :

- Bon… Je suis content de voir que tu vas bien…. Je dois te laisser.

Il commença à se relever mais Vivian fut plus rapide, elle le retint et le prit dans ses bras. Danny se laissa faire. Il sanglota dans les bras de Vivian qui lui tapota dans le dos.

Danny finit par se calmer et la relâcha doucement et s’excusa :

- Je suis désolé Vivian….
- Ce n’est pas grave ! ! Je sais que ce n’est pas la première fois que tu réagis de cette manière quand nous avons une affaire pénible. Je ne parle pas en particulier de ton frère. Je parle par exemple de l’affaire Eric Miller qui t’avait particulièrement touché
- Je me souviens. Sourit Danny. J’ai même été venu chez toi pour en parler.
- Bref, ce n’est pas grave ! ! Si tu as envie de m’en parler, tu m’en parles. D’accord ?

Danny hocha la tête en signe de compréhension tout en souriant et Vivian en fit du même.

Danny pensa tout bas « Mais cette fois ci Vivian, ce n’est pas n’importe quelle affaire puisque cela s’implique moi et Martin… Surtout Martin… Si tu savais Vivian. … Comme je suis très mal de devoir te cacher la vérité… »

Heureusement pour Danny, Vivian changea la conversation…..

Fin de Flash Back

Vivian se leva de son lit pour se dégourdir ses jambes, elle avança jusqu'à la fenêtre et contemplait l’extérieur de l’hôpital. C’était un beau temps très ensoleillé, idéal pour sortir dehors. Il y avait de quoi, Vivian n’avait pas mit les pieds dehors depuis une semaine.

Elle se replongea encore dans ses pensées. Cette fois ci, elle pensa à Sam. Contrairement à Jack et Danny, elle est restée plus longtemps avec Vivian. Elle s’en souvenait de sa conversation un peu tendue. Vivian n’avait jamais cru de la part de Sam…. Elle avait jouée avec les sentiments de Martin.

Flash Back

Sam entra timidement dans la chambre de Vivian, cette dernière la remarqua. Sam avait les yeux rougis et le visage marqué par la fatigue. Vivian demanda avec douceur.

- Toi aussi, tu as été très marquée par cette enquête
- Non… S’empressa de répondre Sam. Il s’agit de …. Martin.
- Ho ! Répondit simplement Vivian.
- En tout cas, je suis très contente de te voir en vie. Changea de conversation Sam.
- Moi aussi ! Répondit sincèrement Vivian

Elles se firent une accolade, et après ce moment d’effusion, Vivian demanda :

- Que se passe t-il avec Martin ? Demanda inquiet Vivian.

Sam soupira et resta silencieuse pendant plusieurs minutes. Vivian laissa son amie reprendre son souffle.

- Comme tu le sais, je suis sortie avec Martin pendant plusieurs mois…
- Et ? ? ?
- Martin m’a plaqué, il y a deux mois car….

Sam craqua, en pleurs, Vivian soupira et la prit docilement dans ses bras. Elle la réconforta :

- Allez Sam ! ! Parle…. Cela te fera du bien ! !
- Je m’en veux Vivian…. Je m’en veux….
- Qu’est ce que lui as fait ?
- Pour cela, il faut que je t’explique depuis le début.
- Je suis de tout ouie.
- ça a commencé avec le faux départ de Jack, on a bu ensemble pour dire adieu à Jack
- Oui… et…
- Martin et moi sommes sortis ensemble du bar. Et j’ai invité Martin chez moi et ……
- Waoooh ! ! ! s’étonna avec sourire Vivian Vous étiez déjà amoureux avant le faux départ de Jack. Je n’avais pas remarqué.

(le topic ne pouvait pas contenir tout le 1er chapitre, donc lisait ce qui suit en bas !)


Dernière édition par le Dim 18 Nov - 23:24, édité 2 fois
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  Yoann le Jeu 21 Juin - 11:25

Sam sourit tristement et répondit:

- Le problème Vivian, ce que nous ne sommes pas sortis ensemble avant cela….
- Comment ça ? ? ? Ne comprenait pas Vivian.
- Je …. J’ai….

La voix de Sam trembla, et Vivian garda son visage impassible, comprenant que ce qu’elle allait lui dire la choquerait plus qu’autre chose.

- J’ai…. J’ai joué avec les sentiments de Martin….

Elle s’interrompit pensant que Vivian allait s’insurger contre elle. Mais ce ne fut pas le cas et Vivian dit d’un ton dangereusement calme.

- Et ensuite ! !
- J’ai joué avec les sentiments de Martin car j’étais très malheureuse du départ de Jack, je voulais simplement me rassurer auprès de lui.
- Mais tu n’es pas amoureuse de lui… Parla avec froideur Vivian.
- Pas vraiment ! Avoua Sam en baissant sa tête. C’est plutôt lui qui était amoureux de moi..
- Attends deux secondes ! Interrompit Vivian. J’imagine que Martin t’a plaqué car il a découvert que tu as joué avec ses sentiments.
- Non…. Parce qu’il croit que je suis toujours autant amoureuse de Jack. Et Martin ne supportait pas cette situation.
- Donc, il n’a jamais su la vérité. Conclut Vivian.
- Non…. Et le pire Vivian, c’était que j’étais très heureuse qu’il m’ait plaqué.
- Et pourtant, il est toujours amoureux de toi, n’est ce pas ? Demanda Vivian.
- Oui….

Les deux femmes se turent quelques secondes. Vivian dit d’un ton déçu :

- Tu sais quoi Sam ? Tu me déçois…. Utiliser et jouer avec les sentiments de Martin était dégueulasse. Tu te rends comptes de ce que tu lui as fais ? On n’a pas le droit de jouer avec les sentiments des gens.

Sam pleura de honte, mais Vivian ne faisait pas attention, elle ne désirait pas se laisser amadouer. Elle conseilla avec fermeté :

- Sam, je te conseille de t’excuser auprès de Martin pour ton acte irresponsable.
- Mais… Il me détestera s’il connait la vérité, il se fera du mal…
- Martin se fera encore plus mal de s’apercevoir que la femme qu’il aimait depuis des années a joué avec ses sentiments. répondit Vivian en haussant le ton. Tu lui as laissé croire, tout ce temps, que tu es aussi amoureuse de lui.
- Tu crois qu’il était en train de se faire des faux espoirs ?
- Oui ! ! Affirma Vivian. Oui, je suis convaincue qu’il t’a plaqué parce qu’il voulait que tu es l’esprit plus clair sur votre relation et sur ta relation avec Jack. Il espérait sans doute avoir une chance en agissant ainsi. Mais ce que Martin ne savait pas, c’est que tu n’es pas amoureuse de lui et que c’est une cause perdue. Je me trompe ? Demanda Vivian avec un ton coléreux.
- Non… Confirma Sam.
- Donc, je répète, tu vas immédiatement t’excuser auprès de Martin.
- Mais…
- Laisse moi finir ! Répliqua Vivian. Je veux que tu prennes conscience que ce que tu as fait est très mal. De plus, si tu t’excuses auprès de lui, Martin comprendra définitivement que tu n’es pas amoureuse de lui et qu’il faut qu’il passe à autre chose dans sa vie.
- Mais j’ai peur que notre amitié ….
- Ne sois pas égoïste Sam ! Répliqua Vivian. Et assume ton acte ! ! ! Ne fais pas souffrir davantage Martin qu’il l’est déjà.

Sam resta silencieuse, des larmes coulant sur ses joues. Vivian parla avec douceur cette fois ci.

- Je sais que tu as beaucoup souffert de ta séparation avec Jack. Et je suis d’accord avec toi, il t’a jeté comme une vieille chaussette et j’en étais très en colère auprès de lui. Je me suis fâchée avec Jack. Bref, si tu as besoin de réconfort, nous serons toujours là pour toi mais pas en agissant de la manière que tu as fait avec Martin.

Du nouveau le silence s’installa et Vivian la laissa encaisser toutes les paroles qu’elle lui avait dit. Elle espéra sincèrement et intérieurement qu’elle n’était pas trop sévère mais c’était le seul moyen pour lui faire comprendre qu’elle désapprouvait cette attitude. Elle-même avait déjà connu ce genre de situation, ce que cela lui avait fait un pincement au cœur. Bien sur, elle n’avait jamais joué avec les sentiments de quelqu’un. C’était son mari, avant même que Vivian et Marcus étaient ensemble, une jeune femme avait joué avec les sentiments de son mari.

Sam se calma un peu et ouvrit la bouche :

- Je…. Je lui dirais… Je le ferais pour Martin.
- Bien… Ne lui dis pas aujourd’hui. Conseilla Vivian. La nuit te portera conseil, et après que tu sois prête, tu lui diras tout… Le plus vite possible serait le mieux.
- Ca ne va pas être simple… Murmura Sam

Vivian prit la main de Sam avec tendresse et lui sourit :

- Rien n’est jamais simple mais je suis convaincue que tu y arriveras.
- Mer… Merci Vivian. .
- Et que fait-il Martin en ce moment ? Demanda Vivian.
- Heu….

Sam fut prise de cours et paniqua un peu. Ce qui attira l’attention de Vivian mais elle ne se posa pas de question et attendit calmement sa réponse.

- Il était au bureau… Il devait faire un rapport… répondit Sam en vitesse … J’ai paniqué car j’ai oublié de te passer le message de Martin et des autres. Ils t’embrassent tous et ils reviendront te voir dans les prochains jours.
- Bien, tu leur diras de ma part aussi ?
- Pas de problème ! Promit Sam.

Fin de Flash Back

Vivian chassa ses pensées et revint à la réalité. Elle soupira, reprenant conscience que cela ne tournait pas rond dans son équipe. Elle eut le mauvais pressentiment que quelque chose de grave s’était passé. Mais elle ne sut pas quoi exactement. Soudain, quelqu’un frappa à la porte de sa chambre, Vivian se retourna et monta en vitesse sur son lit. Elle cria

- Oui, entrez ! ! !

La porte de sa chambre s’ouvrit pour laisser entrer Reggie. Il ferma la porte et s’approcha du lit de sa mère. Elle salua son fils :

- Bonjour Reggie !
- Bonjour Maman.

Après ce moment d’effusion, Reggie s’écarta gentiment de sa maman et lui dit :

- On y va maman ?
- On attend l’autorisation de l’infirmière mon chéri.
- Bien… Répondit simplement Reggie

Deux minutes plus tard, une infirmière entra dans la chambre pour signifier à Vivian qu’elle est autorisée à sortir dehors une demie heure. Et qu’elle devait aller en chaise roulante. Quant à Vivian, elle commença à descendre pendant l’infirmière lui proposait son aide. Mais, Vivian répliqua « Vous ne voulez quand même pas m’aider à me changer ? ». L’infirmière lui demanda alors de l’appeler en cas de besoin. N’attendant pas sa réponse, elle sortit de la chambre.

Reggie fut impressionné et remarqua à sa mère très amusé.

- Waouh Maman ! ! Comment tu l’as envoyée balader !!!
- Elle parlait comme si j’étais un bébé. Se justifia Vivian
- Je te comprends ! ! Sa voix m’a énervée aussi.

Vivian se leva d’elle même et s’assit dans le fauteuil roulant.:

- On y va ?
- Ouais ! ! ! cria un peu Reggie.

Reggie poussa joyeusement le fauteuil roulant pour rejoindre le parc de l’hôpital.

Pendant une demi-heure, Vivian et Reggie « marchèrent » dans le parc de l’hôpital. Vivian eut la joie de respirer l’air frais. Ils parlèrent de tout et de rien. Reggie précisa à sa mère que son père viendrait à 12 h 30.

Vivian remarqua qu’il était l’heure de rentrer. Ils firent demi-tour pour rentrer dans l’hôpital. Une fois dans l’ascenseur, Reggie appuya, sans faire attention, sur le mauvais bouton.

L’ascenseur remonta deux étages et s’arrêta subitement, la porte s’ouvrit. Vivian s’étonna :

- On est déjà arrivés ? Au départ, on a mit du temps à descendre pour atteindre la sortie. Et là, ça était plus rapide que la descente
- Je ne me crois pas être trompé Maman. Regarde la disposition des couloirs et des chambres.

Vivian regarda autour d’elle la disposition, et Reggie ne s’était pas trompé quand il disait que c’était la même disposition que l’étage qu’ils avaient quitté..

- Tu n’as peut être pas fait attention. indiqua Reggie.
- Peut être ! Dit Vivian. Avance quand même, on verra bien.

Reggie fit ce que sa mère lui demandait. Ils déambulèrent dans le couloir un petit instant avant que Vivian ne lui demande de s’arrêter.

- Stop, Reggie ! ! Regarde la grande plaquette.

Reggie leva sa tête et lu :

« Service de Réanimation »

- Oups ! ! Dit simplement Reggie. Je me suis effectivement trompé de bouton

Vivian pouffa de rire de la bêtise de son fils. Ce dernier fut également pris d’un fou rire à ne pas finir. Après s’être calmée, Vivian dit :

- Bon, ce n’est pas tout mais il faut remonter à l’étage maintenant.
- Oui.. Pas de problème ! ! Répondit Reggie.

Reggie fit demie tour que soudain sa mère cria :

- Stop Reggie ! ! !

Ce que Reggie fit et demanda :

- Qu’est ce qu’il y a Mam…
- Tourne à ma droite ! demanda sa mère avec un ton super sérieux.
- Ok ! !

Reggie la fit tourner encore une fois pour faire face à une porte d’une chambre. Vivian leva sa tête, elle déglutit. Elle semblait avoir découvert quelque chose. Comme pour être sur, elle demanda à Reggie.

- Reggie ! Appela Vivian d’un ton très sérieux. Dis moi ce que tu as lu sur la plaquette accrochée sur la porte.

Reggie obéissait à sa mère, il leva sa tête et lu a voix haute

- Martin Fitzgerald.

Vivian tressaillit, elle avait bien lu ce qu’elle avait cru lire. Elle essaya de garder son sang froid. Ne voulant pas croire que c’était peut être son jeune collègue et ami qui était dans cette chambre.

Reggie remarqua son trouble et demanda inquiet

- Maman… Tu le connais ?

Mais, elle ne répondit pas et soudain, ses souvenirs ressurgirent en elle, les visites de ses collègues…. Leurs visages à faire peur…. Les larmes de détresse de Danny et Sam…. Le fait même que ses collègues manquaient d’enthousiasme de revoir Vivian en vie. Et plus importante encore, Martin était le seul à ne pas lui rendre visite.

Vivian cessa ses pensées et respira un beau coup, des larmes coulèrent sur ses joues. Elle les frotta vite fait, Reggie, qui avait bien comprit qu’elle connaissait quelqu’un au nom de Martin Fitzgerald, tenta de la rassurer.

- Maman… Fitzgerald est un nom de famille très courant. Ce n’est peut être pas lui.

Vivian avait bien entendu ce que son fils avait dit. Et il avait peut être raison mais si Reggie avait vu les têtes très marquées de ses collègues. Il n’aurait pas dit ça. Soudain, Vivian se leva à la surprise de son fils, elle marcha doucement jusqu'à la porte.

Reggie demanda :

- Que fais-tu maman ?
- Je veux avoir le cœur net. Dit Vivian sans faire attention à Reggie. Je veux aller voir si c’est vraiment lui.
- Mais…

Vivian lui intima de se taire, lui promettant de ne pas rester longtemps dans cette chambre. Elle regarda à droite et à gauche si personne n’était dans le couloir puis ouvrit doucement la porte. Elle y entra et fit signe à Reggie d’entrer immédiatement dans la chambre. Ce qu’il fit aussitôt et Vivian referma avec douceur la porte.

Reggie ne bougea pas et attendit les recommandations de sa mère. Cette dernière lui demanda de rester en face de la porte. Vivian s’avança doucement dans la chambre, elle vit une forme sur un lit, à ses cotés un électro cardiogramme branché au patient. Puis elle s’approcha pour voir qui était dans le lit.

Elle se tenait sur le support du lit et pu voir le visage de Martin, des tuyaux passaient sous ses narines, elle ne s’était pas trompé, c’était bien lui. Et cela expliquait l’étrange réaction de ses amis. Des milliers de questions passaient dans sa tête. Que s’était il passé ? Pourquoi Martin était-il à l’hôpital ? Depuis quand était-il la ? Et pourquoi ses amis lui avaient caché la vérité ?

Vivian ne retenait pas ses larmes, malgré qu’elle essayait de garder son sang froid. Elle vit une plaque avec un document, elle le lut un instant. D’après la fiche, Martin était hospitalisé depuis le jour de son opération, Admis pour une grave blessure, il était tombé dans le coma.

A ces mots, Vivian s’effondra, en pleurs, inconsolable.

A suivre !!!
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  nathaloche le Jeu 21 Juin - 12:25

ah super une nouvelle fic !!!

et en plus elle commence vraiement bien !!!

Viviane va surement pas trop apprécié que l'on est pu lui cacher cela !!!

en tout cas je sens que je vais me régaler avec ta fic !!!

vite vite une suite bounce bounce bounce bounce bounce bounce
nathaloche
nathaloche
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3996
Age : 45
Localisation : dans les bras d'enrique
Date d'inscription : 15/03/2007

http://enriquemurcianoandnath.com/cariboost1/index.html

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  Jenny le Jeu 21 Juin - 16:26

La Vivian de ta fic me serre la coeur ! Tout est parfaitement décrit, les sentiments, sa relation avec son fils et le comportement de ses collègues bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom !
Et puis, la pauvre Sam quoi, même si je me doute que ça t'as fais du bien...hein ? Avoues Mr. Green ?

Qu'est-ce qui va se passer maintenant avec les autres ?
La suite !!!
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  Zelli le Jeu 21 Juin - 17:38

Bon ba moi je crois que je vais devenir fan officielle de toutes tes fics :d

Celle ci commence trop bien Very Happy Very Happy Very Happy .

Je n'ai qu'une hate savoir ce qui se passe ensuite Very Happy
Zelli
Zelli
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 32
Date d'inscription : 29/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  Sleepy Tinky le Jeu 21 Juin - 20:02

Et bien moi je vais te dire deux choses!!

La première étant que ta 2nd fic est super!!! je l'aime beaucoup et puis c'est très très rare d'en trouvé sur Viv!! Alors bien entendu la suite!!

La deuxième chose est!!

OU EST LA SUITE ET FIN DE L'AUTRE!!!!!!!!!!!!!!! rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr
Sleepy Tinky
Sleepy Tinky
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3302
Age : 27
Localisation : avec vous sur le forum^^'
Date d'inscription : 31/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  Théana le Jeu 21 Juin - 20:56

[size=24]OU EST LA SUITE ET FIN DE L'AUTRE!!!!!!!!!!!!!!! rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr [/size
]


ptdr ptdr ptdr je t'avais prévenu Yoann !!!! ptdr ptdr ptdr
Théana
Théana
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 9841
Localisation : sous la couette, de préférence ...
Date d'inscription : 08/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  Sleepy Tinky le Jeu 21 Juin - 20:58

Théana a écrit:
[size=24]OU EST LA SUITE ET FIN DE L'AUTRE!!!!!!!!!!!!!!! rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr [/size
]


ptdr ptdr ptdr je t'avais prévenu Yoann !!!! ptdr ptdr ptdr

Tu vois!!! Il faut toujours écouté les femmes!!!!!!!!!!!!!!!! rgrrr rgrrr ptdr ptdr Zen Zen
Sleepy Tinky
Sleepy Tinky
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3302
Age : 27
Localisation : avec vous sur le forum^^'
Date d'inscription : 31/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  Yoann le Ven 22 Juin - 21:58

Chapitre 2

Dans sa chambre, Vivian resta un long moment dans les bras de son mari, très affectée, ce dernier lui faisait des baisers sur le front.

Elle ne sut pas comment, mais après avoir découvert la présence de Martin en salle de réanimation, Reggie avait poussé avec délicatesse sa mère dans le fauteuil roulant et l’avait emmenée dans sa chambre.

Une heure plus tard, Marcus arrivait dans sa chambre de l’hôpital pour découvrir sa femme dévastée par le chagrin. Reggie lui expliqua la situation, il était peiné pour Vivian, par le fait qu’elle ait découvert par hasard Martin en salle de réanimation alors même que personne ne lui avait dit qu’il était dans un état critique. Il interrogea encore une fois son fils :

- Depuis quand son ami est il à l’hôpital ?
- Depuis le jour où maman a été opérée. Répondit Reggie
- C’est pas vrai ? Marcus était incrédule...
- C’est vrai .. Marcus…. Répondit Vivian en essayant de se calmer. Je l’ai lu sur sa fiche médicale, accrochée à son lit…… Il a été admis quelques heures après mon opération… Pourquoi…. Pourquoi me l’ont-ils caché ? Et que lui est-il arrivé ?

Marcus ne sut pas quoi répondre. Soudain, Marcus se rappela ….

- C’était donc ça !
- Quoi ?
- Juste après ton opération, il s’est passé quelque chose…

Flash Back

Dans la salle d’attente de l’hôpital, Marcus, Reggie et Jack attendaient avec impatience que le médecin de Vivian leur donne l’autorisation d’aller la voir, son opération avait été un succès.

Le médecin arriva cinq minutes plus tard, la famille (Jack était considéré comme le grand frère de Vivian) se leva pour écouter le médecin. Ce dernier les autorisa à venir aller Vivian.

C’est à ce moment là que le portable de Jack sonna. Il s’arrêta et décrocha le téléphone, Marcus s’apercevant que Jack s’était arrêté, l’attendit. Il fit signe à son fils et au médecin d’avancer.. Marcus remarqua que Jack devenait nerveux au fur et à mesure de la conversation téléphonique, il s’agitait et n’arrêtait de dire que ce n’était pas possible, et il poussait des jurons « Merde ce n’est pas vrai !! » et se termina par un « écoutez ! ! J’arrive dans cinq minutes !! ».

Jack raccrocha son portable et Marcus lui demanda avec sollicitude ce qui se passait, en constatant sa pâleur.

- Un problème Jack ?
- Heu…. Non… Non rien ! Ecoute Marcus, je dois malheureusement vous laisser. J’ai une urgence… Il était de plus en plus pâle.
- Que se passe t’il ?
- Un suspect nous a filé entre les doigts. Or il est très important pour notre enquête. Allez va rejoindre ta femme, elle meurt d’envie de te voir. Et tu lui diras que je l’embrasse..
- Bien ! ! ! Sourit Marcus. Faites attention à vous ! !
- Oui

Jack fit demi tour et courra vite dans l’ascenseur.

Fin de Flash Back

- Il est clair que c’est en lien avec ton ami et que cette histoire avec le suspect était un mensonge
- Sûrement ! ! Affirma Vivian.
- Et je les comprends… Continua Marcus
- Comment ça ?
- Réfléchit un peu Vivian ! Ce jour la, tu venais de te faire opérer, tu as faillit perdre la vie et tu venais à peine de te réveiller. Ils n’allaient quand même pas t’annoncer l’horrible nouvelle en pleine figure.
- Et quand me l’auraient-ils dit ? dans deux semaines…. Dans un mois ? ? ? Répliqua Vivian toujours en larmes.
- Au moment où tu auras été prête à le supporter
- Maintenant tu me traites comme une faible femme. Répliqua Vivian
- Vivian ! ! Soupira Marcus. Tu sais très bien de quoi je parle. C’est de ta lourde opération du cœur. Ils ne voulaient pas t’angoisser alors que tu dois ménager ton cœur . Ils ne voulaient pas t’imposer ça. Et je trouve leurs comportements formidables malgré le drame.
- que veux tu dire ?
- En résumé : tes amis t’aiment et ils n’ont pas voulu t’imposer ce drame, alors que tu venais de te faire opérer. Ils n’ont jamais voulu te mettre à l’écart, bien au contraire, ils voulaient simplement te protéger.

Le silence s’installa dans la chambre. Vivian ressassa les paroles de son mari qu’il la laissa un peu tranquille un moment. Reggie joua un peu avec sa Game Boy.

Deux minutes plus tard, Marcus se leva et allait sortir de la chambre que Vivian l’interpella :

- Ou va-tu ?
- Passer un coup de fil.
- d’accord, reviens vite

Marcus sortit de la chambre et composa le numéro de Jack Malone.

Pendant ce temps, au QG de FBI, les trois agents Jack, Sam et Danny mangeaient dans l’open space. Danny finissait de manger et parla d’une voix sérieuse et grave

- Que faisons nous pour Vivian ?

Effet réussit, Sam et Jack cessèrent de manger, ils fixèrent avec attention Danny. Il continua

- J’en ai assez de lui mentir et lui cacher la vérité. ça fait déjà une semaine qu’on lui cache des choses à propos de Martin. Je pense personnellement qu’il faut lui dire maintenant.

Je te comprends Danny. Affirma Jack. Mais elle vient à peine de se faire opérer, nous ne savons même pas si elle supportera cette nouvelle. Cela peut être très mauvais pour son cœur.
- Jack ! ! ! Cela fait justement une semaine qu’elle s’était fait opérer. Vivian n’est pas une faible femme, tu l’insultes. S’énerva Danny.
- Je n’ai jamais dit ça. Répondit calmement Jack
- Non mais tu le penses ! S’écria Danny.
- Danny, Calme toi ! Supplia Sam. Je pense que Jack n’a pas voulu dire ça. Simplement, Jack sait que Vivian se sentira très mal quand elle saura la vérité. Tu sais aussi bien que moi qu’elle est très attachée à nous et à Martin. Réfléchis Dan, quelle sera donc sa réaction quand elle saura ça ? Je ne crois pas qu’elle gardera son sang froid.

Danny se calma un peu et s’excusa auprès de Jack. Mais il ne laissa pas tomber pour autant, il demanda à trouver une solution. Sam proposa d’en parler au médecin de Vivian pour connaître son avis sur le sujet. Et la ils agiraient en conséquence. Juste au moment ou Danny approuva cette idée, un portable sonnait.

C’était celui de Jack qui décrocha son téléphone.

- Malone…
- Jack, c’est moi… Répondit l’interlocuteur.
- Ah Marcus ! ! ! Comment va-tu ?

Danny et Sam regardèrent attentivement en entendant le nom de Marcus.

Marcus répondit simplement.

- Bien…. Mais, je suis très embêté, Jack… Sa voix devenait un peu grave.

- Que se passa t-il ? Demanda Jack inquiet
- Il se passe que ce matin, Vivian et Reggie ont découvert accidentellement qu’un de vos collègue ’était hospitalisé.
-
Jack poussa un juron parfaitement audible et dit d’une voix pleine de culpabilité.

- Alors, Vivian sait pour Martin ?

Danny et Sam sursautèrent aux paroles de Jack. Marcus résuma

- Tout ce que Vivian sait c’est que Martin était hospitalisé le jour de son opération, qu’il a été opéré au ventre et qu’il est dans le coma.

Le silence s’installa, Jack était tellement bouleversé, tellement coupable qu’il avait une boule dans la gorge. Sam mit ses mains devant ses yeux, retenant ses larmes et Danny serra ses poings de culpabilité. Cela se ressentait fortement car Marcus essayait d’apaiser la culpabilité de Jack.

(suite en bas)
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  Yoann le Ven 22 Juin - 21:58

- Ecoute Jack, Vous n’avez pas à vous sentir coupable de quoi ce soit, car je sais au fond de moi que vous avez agit avec les meilleures intentions du monde. Et ça, je vous en suis éternellement reconnaissant car vous n’avez pas voulu l’accabler bien au contraire, vous la protégiez.
- Je suis désolé… Se reprit enfin Jack. Comment a t-elle réagi ?
- Sans vouloir vous culpabiliser, elle était très affectée, pas seulement parce que vous lui cachez des choses mais parce que Martin est dans le coma. Personnellement, je pense que vous devez venir lui dire. Elle a tellement envie de savoir ce qui s’était passé exactement. Je suis sûr qu’au fond elle, elle ne vous en veut pas, bien qu’elle ne veut pas le reconnaître, elle sait que vous avez fait ça pour la protéger et sait aussi que vous l’aimez. Je suis désolé, Jack…

Jack fut tellement ému par la sincérité et la compréhension de Marcus qu’il ne pouvait prononcer un mot. Tout comme Sam et Danny d’ailleurs, Jack avait activé le haut parleur pour qu’ils puissent entendre, et puis Danny parla fort pour que le mari de Vivian puisse l’entendre

- On va venir Marcus, tu peux compter sur nous ! ! ! De plus, avant ton coup de fil, on était en train de discuter pour savoir si on pouvait maintenant lui dire ce qui s’était passé… Mais après ce que tu nous a dit, je pense que c’est le moment.

Marcus sourit de la détermination de Danny, il avait reconnut sa voix, il dit simplement

- Merci ! !

Jack reprenait la parole.

- Je vais te rappeler ….
- Ok ! ! Pas de problème… A plus et merci ! Répondit Marcus.

Jack raccrocha le téléphone. Il s’affaissa sur la table

- Je ne voulais pas qu’elle l’apprenne comme ça ! ! Dit Jack bouleversé. Il n’y a pas trente six solutions, je vais aller la voir.
- Non, tu n’iras pas Jack ! Répliqua Danny.
- Pourquoi ? S’étonna ce dernier.
- Parce que tu l’as déjà trahit la première fois.

Jack le regarda avec les yeux ronds ne comprenant pas ou Danny voulait en venir. Le jeune agent soupira et le fit savoir :

- La promotion de Vivian, cela te dit quelque chose ?
-
Danny lu rappelait ce qui s’était passé lors du départ manqué de Jack. Ce dernier avait œuvré pour que Vivian obtienne son poste mais le lui avait repris pour pouvoir rester.

Du coup la relation entre Vivian et Jack en avait été fragilisée pendant un certain temps.

Jack reprenait ses esprits et répondit :

- C’est du passé Danny, je ne crois pas….
- Non mais, il est certain que la première chose qu’elle va dire en te voyant c’est « Alors Jack, me trahir la première fois ne t’as pas suffit ? Il faut que tu le refasses une deuxième fois… ». Tu vois le tableau Jack. Et je refuse qu’elle s’énerve déjà en te voyant. Surtout que nous devons ménager son cœur le plus possible.
- Ne t’énerve pas Danny ! Je comprends que tu veux la protéger mais ce n’est pas une raison de me sauter a la gorge.

Danny s’efforça de se calmer une nouvelle fois. Depuis cette fameuse embuscade, il était complètement traumatisé, ce qu’expliquait son agressivité permanente. Jack lui avait conseillé en début de semaine d’aller voir la thérapeute. Mais, il avait refusé.

Jack demanda à Danny

- Donc, qui proposes tu pour allez la voir ?
- Moi ! Répondit Danny.
- Tu es sur ?
- Oui, j’en suis sûr ! Répliqua Danny. De plus, j’étais l’une des victimes de l’embuscade, elle voudra absolument que je la voie.
- J’ai compris… Répondit simplement Jack.

Danny se dirigea vers son bureau et prit sa veste et sans demander l’autorisation à Jack. Il quitta le bureau.

Jack et Sam le regardèrent partir et après être hors vu, Sam soupira et demanda :

- On fait quoi, Jack ?
- On le suit ! Répondit Jack.
- Mais…
- Laisse moi terminer ! Coupa Jack. On va le suivre à distance, arriver à l’hôpital, on va laisser Danny au moins une demi heure avec Vivian et après on viendra les rejoindre. D’ici la, Vivian et Danny se calmeront…
- Ok ! ! Répondit Sam.

Pendant ce temps à l’hôpital, Vivian mangeait lentement son repas sous les yeux de son mari et de son fils qui eux mangèrent des sandwichs. Après avoir terminé le repas, Vivian parla à son mari

- Tu as téléphoné à mes collègues ?
- Oui ! ! Répondit Marcus.
- Pourquoi ?
- Parce que cela ne serre à rien de te le cacher plus longtemps puisque tu sais pour ton ami…
- J’aurais préféré que tu ne dises rien. Se renfrogna Vivian. Parce qu’ils vont venir par obligation.
- Non ! Répondit calmement son mari. Je ne crois pas car j’ai effectivement dit qu’ils devraient venir te le dire mais pas quand. D’ailleurs, j’ai ressentis que Jack se culpabilisait de devoir te le cacher, et Danny encore plus, il en avait vraiment assez de te le cacher… De plus, Danny m’a dit qu’ils discutaient sur le fait de pouvoir te le dire ou non.

Vivian n’ajouta rien, Marcus la regarda avec tendresse et s’approcha davantage d’elle. Il l’embrassa comme pour la rassurer, il lui murmura qu’il l’aimait. Vivian lui sourit tristement

- De toute façon, je ne leur en veux pas, simplement j’ai très peur pour Martin et je cherche par tous les moyens à savoir ce qu’il lui a pu arriver. Quoi qu’il arrive, je souhaite que Martin survive et se réveille de son coma
- Tu l’aimes bien. Remarqua Marcus.
- Comme les autres ! Précisa Vivian.

Du nouveau, elle s’assombrissait, son mari le remarqua :

- Vivian ? ? ?
- Je m’en veux ! Dit soudain Vivian. Je… l’autre jour, j’ai remis en place Sam concernant Martin. Comme tu t’en doutes, je ne suis en courant de rien.
- Comme tu dis Vivian, tu n’es en courant de rien. Donc, ne te culpabilise pas ! ! Maintenant, essaye de te reposer un peu et essaye de ne pas trop y penser. Même si, c’est plus facile à dire qu’à faire.
- D’accord ! Réveille-moi si jamais, ils arrivent. Répondit Vivian.
- Pas de problème ! ! la rassura son mari

Vivian ferma les yeux et s’assoupit pendant au moins une heure.

Elle finit par se réveiller tout doucement, elle tourna la tête par sa droite et se retrouva nez à nez avec Danny.

- Tu es réveillée, Vivian ! Sourit avec tendresse le jeune agent.
- Dan… Danny ! ! Balbutia Vivian.
- Ne t’agite pas ! Conseilla Danny. Tu viens de te réveiller.. Je vais t’aider à te lever…

Vivian se leva pour être en position assis, Danny leva son oreiller et le mit en place. Vivian s’appuya dessus, et le remercia tendrement. Elle lui demanda :

- Depuis quand es-tu là ?
- Une demie heure ! ! Répondit Danny.
- Tu aurais du me réveiller plus tôt ? lui reprocha avec douceur.
- Je tenais à ce que tu te reposes un peu… Tu avais eu ta part d’émotion…

Danny se tut, n’allant pas plus loin, Vivian s’attendrit de sa marque d’attention. Elle regarda autour d’elle et remarqua qu’ils sont tous les deux seuls. Son mari et son fils étaient partis faire un tour. Ce que Danny ne la manqua pas de confirmer et ajouta que Jack et Sam ne tarderaient pas à venir.

Un silence s’ensuivit jusqu'à ce que Vivian prit la parole, sérieuse. Elle demanda :

- Tu es venu pour me parler de Martin ?
- Oui ! répondit Danny avec une voix teintée d’émotion. Mais avant cela…

Danny prit tendrement les mains de Vivian, il continua :


- Nous te demandons pardon de t’avoir caché la vérité et menti …
- Laisse Danny ! Le rassura Vivian.… Je sais que vous avez fait ça pour me protéger et aucunement pour me mettre à l’écart. Mais, maintenant, je veux tout savoir… Quoi qu’il arrive, je suis prête à l’entendre…
- Bien ! ! !

La voix de Danny devint tremblante et grave. Il parla avec beaucoup d’émotion de la terrible embuscade.

- Je te passe tous les détails concernant l’enquête en elle même. Tout ce que je peux te dire, c’est qu’avec Martin nous conduisions un suspect au centre de détention. C’est sur la route que nous avons appris que tu étais sortie d’affaire… Quelques minutes plus tard, nous nous sommes arrêtés à un feu rouge… Et c’est là que notre descente en enfer a commencé….

Danny s’interrompit en larmes, Vivian se rendit compte qu’il était littéralement traumatisé. Vivian prit Danny dans ses bras. Sentant la chaleur maternelle de Vivian, il continua avec des sanglots dans la voie :

- Le feu était passé en vert et une camionnette qui était devant nous ne démarrait pas. Martin et moi étions en train de râler quand soudain des hommes ont surgi de la camionnette pour nous tirer dessus avec des mitraillettes….

Danny s’interrompit un peu pour reprendre son souffle, Vivian trembla de chagrin, des larmes coulant sur ses joues. Elle saisit l’horreur de la fusillade. Danny continua :

- Tout s’était passé très vite, nous nous sommes baissés rapidement pour éviter les balles. Et quand le mitraillage s’est arrêté, je ne sais pas ce qui s’est passé exactement mais Martin a paniqué, il s’est lever pour faire reculer la voiture. Mais au lieu de faire demi tour, il a foncé droit sur la camionnette. Et quand notre voiture s’est immobilisée, les deux agresseurs ont reprit leurs mitraillages, tuant net un suspect et blessant grièvement Martin.

Miraculeusement, j’ai pu m’en sortir, je suis sorti de la voiture et j’ai tiré sur les agresseurs pour les désarmer. Ils se sont enfuit….

Danny s’interrompit encore une fois, Vivian malgré ses sanglots, demanda :

- Mais qu’est ce qu’ils vous voulaient …. pourquoi ce carnage ?
- Ce n’est pas vraiment nous que les agresseurs visaient, c’était notre suspect. Mais ils n’en avaient rien à tiré qu’il y ai des innocents comme nous ou pas dans la voiture. Ils nous ont quand même tiré dessus
- Et ensuite…
- J’ai du immédiatement aller voir Martin, il saignait abondamment, je n’oublierai jamais son regard d’effroi… Il…il ne voulait pas mourir… il s’est évanoui… Je l’ai fais sortir de la voiture pour faire stopper son hémorragie au ventre… Ensuite l’ambulance était arrivée à temps pour le secourir.
- Et les agresseurs ?
- On les a fait arrêter…. Ils sont en prison pour l’instant. Mais Martin, a perdu énormément de sang, il est entre la vie et la mort.

Le silence s’ensuivit, entrecoupé de sanglot, ils se serrèrent les bras jusqu'à se faire mal. Vivian s’efforça de se calmer, elle dit :

- Puisque j’ai survécu, alors Martin va survivre !

Danny s’étonna des propos de Vivian, il la relâcha tout doucement, et regarda Vivian avec un regard d’interrogateur. Vivian expliqua.

- Pratiquement tout le monde, à commencer par moi, me voyait morte des suites de l’opération. Malgré tout j’ai survécu. Alors tout comme moi, je suis sûre que Martin survivra. Donc, quoi qu’il arrive, gardons espoir pour Martin.
.
Elle lui sourit et il lui rendit son sourire, Vivian a raison, tout n’était pas encore perdu

- En tout cas, je dois te dire que tu as été super courageux d’être sorti du traquenard alors tu aurais pu en mourir. Je suis très heureuse de te voir en vie. Et pour moi tu es un héros d’avoir tenté de sauver la vie de Martin.

Danny serra encore une fois Vivian tout en lui donnant un bisou sur la joue. Vivian fut tellement touchée par sa tendresse qu’elle en fit du même. Pour Martin, ils se battraient ensemble jusqu’au bout.

Cinq minutes après, Vivian eut la visite de Jack et Sam qui s’excusèrent auprès d’elle de lui avoir caché la vérité. Vivian leur faisait signe que ce n’est pas grave et qu’elle les comprenait. Les trois agents, Marcus et Reggie restèrent ensemble avec Vivian toute l’après midi pour parler principalement de Martin.
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  Jenny le Sam 23 Juin - 0:59

Ben j'ai eu de la lecture lol! !
C'était très beau bravo bravobom bravobom bravobom !!!

Tu sais très bien de quoi je parle. C’est de ta lourde opération du cœur. Ils ne voulaient pas t’angoisser alors que tu dois ménager ton cœur . Ils ne voulaient pas t’imposer ça. Et je trouve leurs comportements formidables malgré le drame.
- que veux tu dire ?
- En résumé : tes amis t’aiment et ils n’ont pas voulu t’imposer ce drame, alors que tu venais de te faire opérer. Ils n’ont jamais voulu te mettre à l’écart, bien au contraire, ils voulaient simplement te protéger.
thumright thumright thumright

Une suite sitoplé Mr. Green !
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  nathaloche le Lun 2 Juil - 9:23

yoann, elle est où ta suite !!! Sad Sad Sad Sad Sad

ben oui j'attends pour me régaler encore un peu ... Mr. Green
nathaloche
nathaloche
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3996
Age : 45
Localisation : dans les bras d'enrique
Date d'inscription : 15/03/2007

http://enriquemurcianoandnath.com/cariboost1/index.html

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  Yoann le Dim 18 Nov - 23:23

Voici le chapitre 3 de verité caché, en passant, je remercie THEANA pour sa correction !!

Bonne lecture !!

Chapitre 3

Une semaine après avoir été informée de ce qui était arrivé à Martin, Vivian se reposait sur son lit d’hôpital. Le matin même, elle avait vu son médecin qui lui avait annoncé la bonne nouvelle, elle pourrait sortir de l’hôpital dans deux jours. Dans d’autres circonstances, elle se serait réjouie de cette bonne nouvelle. Mais là , elle c’était simplement contentée de le remercier.

Elle plongea dans ses souvenirs….

Deux jours après la visite de Danny, elle avait reçu l’autorisation de son médecin et de celui de Martin, pour aller rendre visite au jeune agent.

FLASH BACK

C’était un bon matin, et il était dix heures, Vivian se décida à aller voir Martin. Son fils était à l’école et son mari était à son travail. L’équipe de Vivian était sur une nouvelle disparition depuis dix heures.

Effectivement, Jack lui avait téléphoné pour lui demander conseil concernant l’enquête. Car la disparue semblait avoir un lien avec une ancienne affaire dont Jack et Vivian s’étaient chargés autrefois.

En y repensant, Jack était très gêné de lui avoir demandé alors qu’elle était en plein convalescence. Mais elle lui a assuré que cela ne l’avait pas gênée du tout et qu’elle était ravie de pouvoir contribuer un minimum pour retrouver la disparue.

Vivian se leva et marcha jusqu'à l’ascenseur, sans omettre de prévenir les infirmières. Elle descendit à la salle de réanimation et se retrouva deux minutes plus tard dans la chambre de Martin.

Quand Vivian vit Martin, elle sentit une bouffée d’émotion surgir en elle. Mais contrairement à l’autre jour, elle teint bon et garda son sang froid.

Elle s’approcha à coté du lit de Martin, prit une chaise et s’installa. Vivian soupira et regarda silencieusement Martin « endormit ». Elle chercha ses mots, prise d’une envie soudaine de lui parler, même s’il était toujours dans le coma, même s’il ne l’entendait pas. Elle voulait lui parler, lui exprimer ses sentiments à son égard, leurs espoirs.

Tout en se baissant jusqu'à l’oreille de Martin, elle parla avec émotion :

- Martin… c’est moi Vivian…. Je… comme tu vois… J’ai survécu à mon opération… Enfin tu dois le savoir…. Depuis le jour ou j’ais opérée, il s’en est passé des choses… Depuis…. Depuis, avant hier matin, avant que je te découvre dans cette chambre, j’ignorais totalement que tu étais ici. Et pourtant… pourtant, j’aurais du le savoir… Pendant tout la semaine, Danny et les autres se sont comportés d’une étrange façon… Et plus important encore… Tu n’étais pas venu me rendre visite. Je t’assure que je ne t’en tenais pas rigueur et pensait sans aucun doute que tu étais occupé. Mais malgré tout… j’ais eu quand même un doute…. Mais, je refusais de croire qu’il s’était passé quelque chose de grave… Et avant hier matin… Reggie m’a accompagnée pour aller faire un tour au parc de l’hôpital… Et à notre retour, Reggie s’est trompé de bouton dans l’ascenseur et on s’est retrouvés devant la salle de réanimation. C’est… C’est comme ça que nous t’avons découvert… Et ce n’est que quelques heures plus tard que Danny et les autres m’ont tout expliqué… Ce qui était arrivé à toi et à Danny… Ce qui vous est arrivé est vraiment horrible…

Vivian s’étrangla d’émotion, des larmes jaillirent sur ses joues. Elle les frotta vigoureusement… Elle respira un bon coup pour reprendre son sang froid… Après un instant ou elle tenta de se calmer, elle se reprit tout en prenant avec tendresse la main de Martin…

- je veux que tu saches Martin que je suis la pour te soutenir… Tu es en train de lutter pour survivre.. Et tu as raison… Je veux que tu survives à cette épreuve car tu es jeune et tu as la vie devant toi.. Fais le pour tout les personnes qui t’aiment et pour toi… Marty.

A ces mots, elle laissa couler des larmes. Et tout doucement, elle se leva pour se pencher au dessus de la tête du jeune agent et l’embrassa sur son front. Elle finit ce moment de tendresse en lui caressant les cheveux maternellement.

Vivian sourit tristement et retourna s’asseoir sur la chaise, elle resta pendant une heure avant de retourner dans sa chambre.

FIN DE FLASH BACK

Pour ne pas tomber dans le désespoir, instantanément, Vivian se re-plongea dans d’autres souvenirs. Elle pensa à Danny. Il y a deux jours, elle avait appris que l’enquête sur la disparue était classée et que Danny aurait « défoncé » un des suspects

FLASH BACK

Vivian, voulant connaître la situation concernant l’enquête, téléphona à Jack

- Agent Malone !
- C’est moi Jack… Répondit Vivian
- Comment ça va ?
- Ça va, malgré les circonstances, mais je voulais te parler de cette affaire… Bref, du nouveau ?
- Elle est finie l’enquête ! Répondit mi joyeusement mi énervé jack. On a retrouvé la disparue en vie.
- Il y a un problème, Jack ? demanda Vivian inquiète et troublée par le ton de son ami.
- Désolé, Viv ! Il s’agit de Danny… Je ne voulais pas t’en parler pour ne pas t’inquiéter mais… !
- Dis le moi ! Coupa Vivian
- Et ben… En interrogeant un suspect, Danny l’a « défoncé »… complètement… Heureusement, Thomas, l’agent qui est au service des stupéfiants, l’a retenu à temps.
- Je vois… je suppose qu’il est toujours traumatisé par l’embuscade.
- Sûrement ! Mais, il refuse de faire une thérapie !
- Et là, il fait quoi ?
- Je l’ai renvoyé chez lui.
- Ce n’est pas une bonne solution.. Il va rester s’enfermer à ruminer sa bêtise.
- Que veux-tu que je fasse ?

Jack s’énerva encore plus, et Vivian se mordit les lèvres. Elle comprit que son collègue était justement en train de culpabiliser pour ça. Et la dernière chose que Jack aurait souhaité, c’était des reproches. Mais Vivian se rattrapa

- Et bien, envoie le moi !
- Quoi ? Tu veux lui parler ? Pourquoi ne lui téléphone-tu pas ?
- Je préfère qu’il vienne me voir entre quatre yeux. Je le convaincrais de faire une thérapie et te présenter ses excuses..
- Et s’il ne vient pas ?
- Et bien, je sortirai de l’hôpital s’il le faut en robe de chambre et j’irais chez lui en taxi.
- Tu n’oseras pas ! ! ! Jack était abasourdit
- Oh si ! ! ! Répondit sérieusement Vivian.

Jack resta bouche bée, il comprit que Vivian allait réellement le faire si Danny ne venait pas à l’hôpital. Il répondit en souriant

- Très bien ! ! Je vais te l’envoyer…
- Merci Jack ! !
- Je te rappellerai ! à Tout à l’heure !

Jack raccrocha et Vivian pouffa de rire devant l’étonnement de Jack.

Une dizaine minute plus tard, le téléphone de Vivian sonna.

- Johnson !
- C’est moi ! C’est bon, Danny arrive
- Bien !
- Comme tu t’en doutes, il a fait le difficile et ne voulait pas venir… Mais je lui ai dit que s’il ne venait pas te voir tu étais capable de déplacer en robe chambre.

Ce qui provoqua l’hilarité de Jack et Vivian. Après s’être calmé, Jack poursuivit

- Tout comme moi, il est resté incrédule un long moment et était persuadé que c’était du bluff. Mais je lui ait dit que tu était très sérieuse. Apres quelques minutes de silence, il a finit par décider de te rejoindre.
- Je te remercie, Jack ! !
- Pas de soucis !
- Et attends toi à le voir débarquer au bureau dans les prochaines heures. Répondit Vivian malicieusement.
- Tu as l’air si sure de toi ! Jack pouffait de rire en parlant.
- Oh oui ! ! Vivian riait également
- bien… Je te fais confiance ! Je te laisse
- A plus Jack.

Ils se raccrochèrent, l’hilarité provoquée par Jack leur avait fait un bien fou.Elle leur avait permis d’évacuer la tension et détresse accumulées ces derniers jours.

Un quart d’heure plus tard, Danny entra dans la chambre à Vivian. Elle le regarda entrer, silencieuse, l’air sévère. Danny ne se démonta pas et la salua comme s’il ne s’était rien passé.

- Salut Vivian !
- Pas de ça avec moi, Danny. Lui répondit Vivian avec douceur teinté de reproche.
- Qu’est ce que j’ai fait ? demanda t-il avec un ton innocent.
- Tu as défoncé un suspect.
- Vivian… Je te prie de ne pas te mêler de ça. Danny haussait le ton mais sans agressivité.
- Je m’en mêle parce que nous sommes inquiets pour toi. Répliqua Vivian sans être déstabilisée.
- Il n’y a pas de raison.

Vivian n’en croyait pas ses yeux et lui fit savoir

- Tu as défoncé un suspect et tu dis qu’il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Te connaissant, tu n’es pas du genre à cogner les suspects avec autant de violence même pas quand ils t’insultent. Et avant de chercher des excuses, je préfère te prévenir que je sais que ce mec n’a pas été agressif pendant l’interrogatoire et a simplement dit un mot déplacé. C’est pour ça que nous ne pouvons pas fermer les yeux.

Vivian se tut car elle vit Danny faire demi tour, sur le point de sortir de la chambre mais il ne sortait pas, il restait debout, la tête posée sur la porte. Il pleurait, il savait bien que Vivian faisait ça parce qu’elle s’inquiétait pour lui tout comme Jack. Mais il ne voulait pas de leur pitié et il parla d’une voix plein de larmes.

- Je suis désolé Vivian mais c’est comme ça. Je ne sais pas ce que j’ai mais j’agresse à tout bout de champ… Mais Vivian, Je t’assure que ça va aller, je vais m’en sortir….

Il disait ça mais cela se sentait qu’il n’y croyait pas lui même. Danny dit :

- Je ne voulais pas me montrer faible et pitoyable… Alors que tout le monde semble moins marqué que moi par cette embuscade
- Tu n’es ni faible ni pitoyable, tu es humain. C’est normal que tu es plus traumatisé que nous car tu as assisté à cette embuscade… Tu étais au coté de Martin quand la fusillade à eu lieu. Tu as manqué de mourir, et tu as vu Martin en train d’agoniser. Crois-moi, si j’avais été à ta place, j’aurais réagi de la même manière que toi.

Le silence plana dans la chambre, Danny relâcha la poignée et Vivian frotta vigoureusement ses yeux. Parler de Martin lui faisait mal au cœur et Danny comprit qu’elle était aussi marquée que lui. Et il s’en voulait de sa réaction un peu sèche envers son amie.

Vivian lui parla avec douceur

- Viens t’asseoir à coté de moi.

Danny s’approcha du lit de Vivian et s’assit à coté d’elle. Vivian prit ses mains

- Danny… Ce n’est pas parce que tu es faible ou pitoyable que nous sommes inquiets. Mais parce que tu es notre ami et aussi parce que cela nous fait mal à nous aussi de te voir sur la mauvaise pente. Nous voulons simplement t’aider ! ! !

Danny fut sincèrement touché par ses propos, mais il ne comprenait pas
pourquoi il devait aller voir une thérapeute. Il lui demanda.

- Mais en quoi la thérapie va m’aider ? Jack…
- La thérapie t’aidera à ôter ce poids que tu porte, et tu verras que plus tu en parleras plus tu te sentiras mieux.
- Mais si je raconte ce qui c’est passé..
- Elle a l’habitude, tu n’es pas le premier et tu ne seras pas le dernier.

Les paroles de Vivian apaisèrent Danny qui lui sourit, reconnaissant. Et ils se firent une touchante accolade.

Et le soir de ce même jour, Danny avait prévenu Vivian qu’il était allé finalement voir la thérapeute et que étrangement ça lui avait ôté ce poids comme Vivian lui avait dit. Bien entendu, la peur pour Martin était toujours présente en lui mais il était moins traumatisé qu’auparavant. Et pour finir, Dan remercia Vivian et Jack pour ce qu’ils ont fait pour lui.

Et ce même soir, que Jack lui téléphona pour lui dire que Dan était vraiment passé au bureau et était allé voir la thérapeute pendant trois heures.

Vivian en fut très heureuse pour Danny.

FIN DE FLASH BACK


FLASH BACK

Sam entra dans la chambre de Vivian

- Salut Vivian
- Hello Sam

Sam embrassa Vivian et s’assit sur le siège. Elles parlèrent de tout et de rien pendant un quart d’heure quand soudain, Vivian aborda un point sensible.

- Sam… Je voulais m’excuser pour l’autre jour… Je t’ai traitée d’irresponsable concernant ta relation avec Martin. Alors que ce n’était pas le bon moment après ce qui c’est passé
- Tu n’as pas à t’en vouloir. La rassura Sam. Après tout, je l’ai bien mérité…. Si je t’en ais parlé, c’est tout simplement que je me sentais coupable. Et puis, à cette époque, tu ne savais pas que Martin était hospitalisé.

Vivian se tut, ne sachant pas quoi dire et surtout, elle ne voulait pas en rajouter sur la culpabilité de Sam. Elle était assez punie comme ça. Sam continua

- Enfin ! J’ai vu Martin, avant de venir ici, je lui ai dis ce que j’ai dans le cœur. Que j’étais affreusement désolée pour tout ça… Je lui ai dit tout ça quoi…. Je ne sais pas s’il m’a entendu.
- Il te manque.
- Oui ! ! Pleura Sam.
- Moi aussi, il me manque. Mais pour Martin, nous ne devons pas baisser les bras et prier pour qu’il se réveille.
- Oui ! !
Et Vivian prit la main de Sam tendrement pour la réconforter.

FIN DE FLASH BACK

A force de ressasser ses souvenirs, Vivian s’assoupit. Elle se réveillera trois heures plus tard. Elle se leva pour regarder sa montre ; il est 17 h 00. Son mari et son fils n’allaient pas tarder à arriver. Elle se dirigea dans la salle de bain pour se rincer le visage.

A ce moment là, on frappa à la porte. Vivian se dépêcha d’essuyer son visage et cria presque.

« entrez ! ! »

La porte fut ouverte assez violemment et Jack entra dans la chambre de Vivian comme un fou. Vivian en fut surprise de cette entrée intempestive et remarqua que le visage de Jack est baigné de bonheur et avait des larmes aux yeux.

Vivian ne comprit pas sur le coup et demanda

- Qu’est ce qui se passe Jack ?

L’émotion bloqua la gorge de Jack, il ne put parler mais il s’approcha de Vivian et la prit par les épaules. Il parla avec bonheur :

- Martin…. Martin est….. Martin est réveillé

Jack avait hurlé à ce mot, et Vivian resta sans réaction, comme ci son cerveau avait du mal à assimiler la nouvelle. Et enfin, elle balbutia :

- C’est … C’est vrai Jack ? Il… Il est réveillé…

Elle n’arrivait pas à le croire et Jack, toujours sous le coup de l’émotion, hocha la tête

- Si… depuis deux heures Vivian..

Et Vivian s’éclata en sanglot et avant de plonger dans les bras de Jack, elle dit :

- Ooooooooooh je suis très heureuse, Jack ! ! Je suis très heureuse ! !

Jack et Vivian pleurèrent bras dessus, bras dessous, de joie. Le cauchemar était maintenant finit.


A suivre ! ! !
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  tre le Lun 14 Avr - 16:43

vite une suite Laughing Laughing
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  mamyita le Lun 14 Avr - 19:21

c'est super beau !! une suite s'impose of course !!! ptdr
mamyita
mamyita
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 26
Localisation : je sais plus : le MONDE
Date d'inscription : 19/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  nonie1187 le Mer 21 Mai - 23:23

c'est trop émouvant j'espère qu'une suite va s'imposer car la... c trop d'émotion j'étais a fond dedans


Dernière édition par nonie1187 le Jeu 22 Mai - 11:28, édité 1 fois
nonie1187
nonie1187
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 678
Age : 32
Localisation : avec marty!!!!
Date d'inscription : 13/05/2008

http://fbienfolie.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  Heidi le Mer 21 Mai - 23:46

Oui, une suite !!!
Heidi
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 30
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  nonie1187 le Mer 23 Juil - 22:54

toujours pas de suite je suis déçue
nonie1187
nonie1187
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 678
Age : 32
Localisation : avec marty!!!!
Date d'inscription : 13/05/2008

http://fbienfolie.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  tre le Jeu 24 Juil - 13:40

toujours pas de suite Sad Sad Sad Sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

La vérité Cachée (chapitre 3) Empty Re: La vérité Cachée (chapitre 3)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum