Effets secondaires (complète) (PG13)

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  Mouchette le Lun 8 Oct - 20:35

Voilà, ça fait un moment que j'ai promis à certaines une nouvelle fic... Donc, je m'y suis relancée. Il y aura un peu des "effets secondaires" de ma précédente fic (Brothers in arms), mais je ne crois pas qu'il faille absolument la lire pour comprendre celle-ci...
Y aura du Martin, bien sûr, mais aussi beaucoup de Danny... Et il risque d'y laisser quelques plumes, le pauvre.
Bon, assez causé. Ah! si encore quelque chose: ce sera un long bout, parce que je savais pas où couper. Mais faudra pas vous y habituer!

*********************************


Martin passa une main sur sa gorge, sans y penser. Cela était devenu une manie dont il n’arrivait pas à se défaire. Il était assis sur le lit, les yeux dans le vague, à attendre. Son stress était visible au nombre de fois où sa main se dirigeait vers sa gorge. Il avait terriblement envie de sortir de cet hôpital, mais en même temps, il le craignait. Un mois qu’il était là. Un mois où il avait réussi à éviter de parler de ce qui était arrivé juste avant son évasion, en simulant l’amnésie. Peut-être que personne n’était dupe, mais au moins, ils le laissaient tranquille, disant qu’il fallait qu’il guérisse physiquement avant de se pencher plus avant sur ce sujet. Le psychologue avait été d’autant plus coulant que Martin avait beaucoup parlé du reste de sa détention, et surtout parce que son patient ne faisait pas de cauchemars et n’avait pas de comportements inappropriés. Mais sitôt la porte de cet hôpital franchi, on ne le laisserait plus tranquille. Il devrait en parler non seulement au médecin, mais aussi aux inspecteurs, ainsi qu’à ses supérieurs, c’est-à-dire Jack, van Doran, et probablement Victor Fitzgerald. Martin tenta de contenir un frisson. La dernière personne avec qui il avait envie de parler de tout ça, c’était bien son père. Il n’avait même plus envie de lui parler du tout. Il était venu lui rendre visite une seule fois durant son séjour à l’hôpital, et cela ne s’était pas bien passé. Martin eut un petit rire, en repensant à la manière dont Danny avait littéralement éjecté son père de la chambre. Bon, sur le coup, Martin n’avait pas vraiment ri, mais cela l’avait tellement soulagé !

FLASH-BACK

Victor Fitzgerald était debout, au pied du lit où Martin gisait depuis maintenant 2 semaines. Il avait salué son fils d’une voix un peu hésitante, en touchant brièvement la jambe de Martin. C’était le seul contact qu’il s’était autorisé, non pas par peur de faire mal, mais plutôt par peur de paraître trop sensible, d’en montrer trop, même s’ils étaient les deux seules personnes présentes dans la chambre. Martin retint ses larmes. Il attendait tellement plus de son père. Mais une nouvelle fois, celui-ci était fidèle à sa réputation d’homme froid. Martin ferma les yeux un instant. C’était la dernière chance qu’il laissait à son père, et ce dernier avait déjà perdu une bonne partie de cette occasion. Victor se racla la gorge :

-Euh… Tu as l’air d’aller mieux. Ta mère t’embrasse. Elle n’a pas pu venir. Tu sais comme elle déteste les hôpitaux.

-Je ne les aime pas non plus. Mais j’y suis coincé pour un petit moment encore.

La voix de Martin était rauque, conséquence des ses blessures à la gorge, du tube qui l’avait aidé à respirer durant plusieurs jours, et de la douleur qu’il ressentait encore continuellement. Victor sentit son malaise s’accentuer : il n’aimait pas voir les autres souffrir, il n’aimait pas les voir à l’hôpital ; il ne savait jamais quoi leur dire ; il n’aimait pas les voir faibles. Et Martin… Martin, malgré les deux semaines de soins, semblait toujours aussi fragile qu’à son arrivée. Les marques de coups, les brûlures, les os cassés guérissaient, mais cela semblait si lent à Victor. Son fils n’aurait jamais dû se retrouver dans cet état. Victor en voulait à l’homme qui avait infligé cela à Martin, il en voulait à l’équipe de Jack Malone qui ne l’avait pas retrouvé plus tôt. Et surtout, à sa propre horreur, il en voulait à son fils. Martin aurait dû être assez fort pour éviter cela, pour éviter à sa famille toute cette absurdité, tous ces regards et ces commentaires compatissants des gens ! Il avait été éduqué en Fitzgerald, il aurait dû savoir ! Victor sentit sa colère grandir une nouvelle fois en lui, alors qu’il avait juré à sa femme qu’il se contrôlerait. Mais là, face à son fils, il n’y arrivait pas. Et avant qu’il ne puisse retenir ses mots, avant même d’avoir pu les formuler clairement dans sa tête, Victor détruisit le reste de respect et d’amour que lui portait malgré tout son fils :

-Tu nous a mis dans une situation difficile, fils.

Martin cligna des yeux. Non. Il n’avait pas dit ça. C’était le mélange de la douleur et des médicaments qui lui jouaient des tours.

-Il y a une enquête. Et le fait que tu sois mon fils ne me facilite pas les choses.

Martin cligna des yeux un peu plus vite. S’il l’avait pu, il se serait pincé le bras pour être sûr qu’il ne rêvait pas.

-Je commence à me demander si ton enlèvement était vraiment une vengeance contre l’équipe de Jack Malone. Je me demande si cet homme n’a pas été payé pour me faire du tort. Faire du tort aux Fitzgerald, et à ce qu’ils représentent. En tout cas, pour ça, c’est réussi !

Martin sentit une pression se faire de plus en plus forte dans sa poitrine. Sa respiration devenait difficile. Les paroles de son père, la sécheresse de sa voix, son attitude froide et distante, tout cela se mêlait à sa douleur physique, le rendant encore plus faible, plus misérable. Et puis, il sut que le moment était enfin venu de mettre un terme à des années de frustration. Il laissa échapper un ricanement de colère :

-Même dans une situation de ce genre, tu ne peux t’empêcher de tout ramener à toi ! Fletcher n’en avait rien à foutre de toi, du nom que je portais. La seule chose qui lui importait, c’était de se venger de Jack, Danny, Vivian et Sam. Toi, tu n’étais rien pour lui ! Tu n’existais même pas !

Martin avait élevé la voix, et il haletait, affaibli par la situation, les émotions qu’elle apportait, et la tristesse qu’il ressentait alors qu’il avait pris enfin la décision de contrer une bonne fois pour toutes son père. Cela faisait longtemps qu’il avait imaginé cela, il était enfin soulagé d’un grand poids de pouvoir finalement le faire, mais malgré tout, il était subjugué par la tristesse que cela amenait dans son coeur. Mais il avait laissé une dernière chance à son père, et il l’avait manquée. Désormais, sa vraie famille serait Danny, Jack, Sam et Vivian. Ses quatre collègues avaient passé énormément de temps avec lui depuis qu’ils l’avaient retrouvé, ils l’avaient aidé, soutenu, séché ses larmes, apaisé ses angoisses. Son père, par sa seule présence, froide et distante, accentuait son angoisse et ses douleurs. Il était plus que temps qu’il agisse ainsi.

-Martin ! Je t’interdis de me parler sur ce ton ! Je suis ton père !

-Non ! Non, tu n’es plus rien pour moi ! Tu avais une dernière chance, et tu as tout détruit ! Maintenant, tu vas sortir d’ici, et ne plus revenir ! Jamais !

Victor cilla lorsqu’il entendit ces terribles paroles, lorsqu’il saisit la tristesse mêlée de détermination dans la voix de Martin. Il crut qu’il allait pleurer, là, devant son fils, lui demander pardon pour ce qu’il venait de dire, pour toute l’affection qu’il ne lui avait jamais montré. Mais cela ne dura pas. Il savait que ce que Martin voulait, c’était de l’amour, pas une simple affection. Et ça, Victor n’en était pas capable. L’amour était trop exigeant, trop dangereux. Et puis, la fissure dans son armure se referma, cicatrisa, et son visage reprit son expression distante.

-Ne crois pas que tu vas pouvoir te débarrasser de moi aussi facilement Martin, siffla Victor. Tu porte le nom des Fitzgerald, tu as des responsabilités face à cela, et je ne te laisserai jamais faire n’importe quoi qui

-Tu ne m’as jamais laissé faire quoi que ce soit ! Tout ce que je voulais faire n’était jamais assez bon pour toi ! Tu as contrôlé la moindre parcelle de ma vie jusqu’à ce que je sois assez fort pour oser te déplaire, et faire enfin ce que je voulais. Et même là, tu as influencé certaines parties de ma vie, par derrière, dans mon dos !

Le coeur de Martin s’affolait, il n’arrivait presque plus à reprendre sa respiration.

-J’ai fait tout ça pour notre bien ! cria Victor.

-Notre bien ! C’est... bien ce que... je te reproche. Tu... n’as jamais... pensé à mon... bien, aussi petit... que j’étais.

-Tu n’es qu’un sale égoïste ! Un petit arrogant qui

Martin ne respirait plus, les larmes brouillaient sa vue, son corps entier n’était que douleur lancinante. Il entendit soudain la porte de la chambre s’ouvrir avec fracas, arrêtant son père au milieu de sa phrase. Martin vit une forme menaçante se saisir de Victor, le pousser brutalement dans le couloir. Il entendit une voix crier plus fort que celle de son père, une voix qui prenait sa défense, qui remettait enfin son père à sa place. Il entendit Victor tenter de placer un mot, mais la voix furieuse le coupa net, le menaçant des pires maux s’il osait encore s’approcher de lui. Martin sentit faiblir la pression sur sa poitrine, il sentit l’air revenir dans ses poumons. Il n’avait pas encore la force de sourire, mais il n’en pensait pas moins : avec un pareil ange gardien, il ne risquait rien. Entre ses larmes, il vit enfin son sauveur revenir dans la chambre, les yeux sombres, mais avec un grand sourire plaqué sur les lèvres. Sourire qui s’évanouit à la vue de Martin.

-Martin ! Martin, est-ce que ça va ? Il faut que j’appelle une infirmière ?

-Non... Non, ça... va.

-C’est de ma faute ? Je... je n’aurais peut-être pas dû me mêler de votre histoire. Mais, j’ai cru... que...

Martin tenta de sourire, mais apparemment, il échoua complètement, car il vit le visage de Danny se faire encore plus soucieux.

-J’appelle une infirmière.

-Non ! J’essayais juste... de sourire.

Danny se pencha vers Martin, scrutant son visage :

-Ben, désolé de te dire ça, mais... Ça ne marche pas vraiment. Tu n’as pas encore retrouvé ton sourire ravageur, mon vieux, j’ai donc encore mes chances avec les infirmières.

Martin ne put réprimer un rire, qui se termina en gémissement lorsque ses côtes brisées le rappelèrent à l’ordre.

-Danny... arrête de faire ça !

-De faire quoi ?

-De me faire sourire ou rire. Putain, ça fait vachement mal !

-Ben, ne ris pas, alors !

Martin roula des yeux, heureux de la présence rassurante et réconfortante de son collègue, surtout après la fureur des événements précédents. Il sentit ses yeux le piquer, et avant qu’il ne perde tout contrôle sur ses émotions, Martin regarda Danny dans les yeux :

-Merci. Merci pour

Danny lui serra l’épaule, les yeux humides :

-Chttt. Je suis sincèrement désolé que cela se soit passé comme ça, mais je veux que tu saches que je serai toujours là pour toi.


FIN DU FLASH-BACK


Dernière édition par Mouchette le Dim 30 Mar - 18:52, édité 2 fois
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  Théana le Lun 8 Oct - 20:44

yes yes yes, une nouvelle fic bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom

et rien que ce bout m'a prit aux tripes !!!! mais quel gros c.. le daron rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr rgrrr


allez la suite !!!!!!!!
Théana
Théana
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 9841
Localisation : sous la couette, de préférence ...
Date d'inscription : 08/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  nathaloche le Lun 8 Oct - 20:49

ah mouichette respect respect respect respect respect respect

du pur plaisir dès le début ...

oh pauvre martin encore dans un sale état !!! je me souvens parfaiement de ce c...qui avait fait du mal à Marty !!!

c'est géant !!! et la dispute martin et son père, ça m'a foutu les boules...mais quel gros naze ce fitzgerald !!!

par contre vive danny mais j'ai un peu peur qu'il subisse les conséquences au boulot !!!


géant et vivement la suite !!! bravobom bravobom bravobom bravobom
oh làlà quel début !! je piétine d'impatience pour la suite !!!
cheers cheers cheers
nathaloche
nathaloche
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3996
Age : 45
Localisation : dans les bras d'enrique
Date d'inscription : 15/03/2007

http://enriquemurcianoandnath.com/cariboost1/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  clara le Lun 8 Oct - 21:00

YESSSSSSSSSSSS

J'suis trop contente une nouvelle fic de Mouchette bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom

J'avais adoré Brothers in arms et puis moi j'aime bien les trilogies, les duologies, les qudrilogies...j'sais pas si ça existe ces mots là scratch ...

Enfin bref ce début est plus que prometteur alors je dis tout simplement

ENCORE Mr.Red
clara
clara
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 8775
Age : 39
Localisation : sous la douche!
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  Yoann le Lun 8 Oct - 23:48

Il est super ta fiction !!! thumright J'ai hate de connaitre la suite. Heu... juste des precisions ce fiction se centrera essentiellement sur Martin et sa famille ou non ? A moin que cela soit autre chose.
Yoann
Yoann
Elève à Quantico

Masculin Nombre de messages : 318
Age : 41
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  Shaila le Mar 9 Oct - 14:08

cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers drunken drunken drunken drunken drunken drunken drunken drunken waiiiiiiiii !! une nouvelle fiction !!! ouais !! ba pauvre marty ! mais c'est bien il s'est rebellé contre son father ! bravobom bravobom bravobom respect respect respect courage ! et danny toujours là pour lui !!! c'est tropppppppp !!! j'adoooooooooorre !! la suiiiiiiiiiiiiiiiiitttttttttttttttteeeeeeeeeeeeee
Shaila
Shaila
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1330
Age : 27
Localisation : In my dreams
Date d'inscription : 05/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  Mouchette le Mar 9 Oct - 18:32

Merci pour vos comm' sunny et je suis bien contente que ça vous plaise.
Une petite suite pour aujourd'hui.

**************************************


Martin regarda sa montre. Danny avait 30 minutes de retard. Et comme il s’était assis sur ce lit 20 minutes avant l’heure convenue, cela faisait maintenant presque une heure qu’il regardait dans le vide, laissant ses muscles au repos. Ce qui voulait dire qu’il allait avoir du mal à se mouvoir. Martin soupira : il ne pouvait pas bouger, ou rester trop longtemps debout sans que tout son corps proteste, et s’il restait trop longtemps tranquille, ses muscles protestaient douloureusement lorsqu’il devait remettre la machine en marche. Il étira gentiment ses muscles ankylosés, se leva lentement du lit, et fit deux pas maladroits, cherchant son équilibre. Il ne pouvait pas plier son genou droit, enserré dans une attelle, mais au moins, il pouvait à présent poser le pied par terre. La porte de sa chambre s’ouvrit, le faisant sursauter, et il faillit perdre l’équilibre. Les bras de Danny le retinrent, et il se sentit repousser gentiment sur le lit.

-Désolé du retard, Martin. Le boulot, tu sais ce que c’est. Je me demandais si tu n’allais pas partir avant que j’arrive.

-J’ai essayé, mais je ne suis pas allé bien loin, répondit Martin en répondant au sourire de son collègue.

-Cela aurait été du gâchis, tu aurais loupé ton véhicule personnel, que j’ai apporté personnellement jusque devant ta chambre, petit privilégié !

Martin fronça les sourcils, alerté par le sourire espiègle de Danny.

-Danny, non, ne me dis pas que…

-Désolé, brother, mais ce sont les ordres de l’hôpital. Aucun patient ne sort d’ici sur ces deux pattes. Encore moins sur sa patte et demie, te concernant.

-Danny, tu ne peux pas me faire ça ! Je ne sais pas, joue de ton charme sur les infirmières. Fais ça pour moi !

Danny se contenta de secouer la tête, et alla chercher la chaise roulante qu’il avait laissée dans le couloir. Son sourire s’élargit en entendant le grognement de protestation de Martin. Mais finalement, ce dernier ne protesta pas longtemps, connaissant très bien ses limites actuelles pour les déplacements. Et puis, sitôt sorti de l’hôpital, il se lèverait de cet engin, et commencerait la dernière ligne droite de sa convalescence. Les médecins l’avaient laissé sortir sous la seule condition qu’il ne se retrouverait pas tout seul chez lui. Danny avait donc proposé de l’héberger durant le temps qu’il faudrait. Il ne serait pas toujours là, donc Martin aurait quand même une certaine liberté, mais n’aurait pas à s’occuper des courses ou des repas, par exemple. Martin avait hésité, il avait eu peur d’être une charge pour quelqu’un d’autre, peur de déranger. Mais Danny lui avait bien fait comprendre que sa proposition était sérieuse et bien réfléchie. Ils avaient donc décidé de tenter le coup.


wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww



Martin tournait en rond dans l’appartement. Il testait sa jambe, son équilibre et son souffle. S’il tenait 30 minutes, il tenterait la rue le lendemain. Il en avait marre d’être enfermé, et cela faisait plusieurs jours que Danny et le reste de l’équipe enchaînaient les enquêtes difficiles, ce qui faisait que personne ne pouvait être là pour lui très longtemps. Pour me tenir la main pensa amèrement Martin. C’était ainsi qu’il ressentait le fait de ne pouvoir sortir seul dans la rue. Jusqu’à présent, il y avait toujours eu quelqu’un avec lui pour les quelques mètres qu’il avait fait dehors, quelqu’un qui le retenait s’il perdait l’équilibre, le soutenait quand la douleur ou la fatigue le submergeait soudain. Mais cela faisait maintenant deux jours qu’il tenait 30 minutes à tourner en rond dans l’appartement. S’il réussissait encore aujourd’hui, sans qu’il soit exténué, il avait décidé qu’il sortirait seul le lendemain. Juste pour quelques pas, mais au moins pour respirer, voir, sentir, vivre. Martin fit encore quelques pas, puis s’assit dans le fauteuil, essuyant la transpiration de son visage sur sa manche. Il regarda sa montre : 35 minutes ! Un sourire victorieux se dessina sur son visage pâle. Demain, je sors dans la rue ! Cela pouvait sembler une petite victoire, mais pour lui, c’était aussi bon que le meilleur des nectars. Il ferma les yeux un instant, savourant la perspective qui se dessinait devant lui. Il fronça soudain les sourcils, tout en gardant les yeux fermés. Demain le rapprochait dangereusement de son rendez-vous avec les inspecteurs du FBI. Qui lui avait bien fait comprendre que son silence, sa « soi-disant amnésie » comme l’avait bien souligné l’un d’eux, devrait être brisé. Martin soupira. Il ne savait pas s’il pourrait le faire. Il y avait quelque chose qui le tourmentait dans ses dernières heures de détention, et il n’avait pas envie d’en parler. Mais il savait qu’il ne pourrait pas longtemps garder cela pour lui-même, ou cela finirait par le ronger. Il avait hésité à en parler à Danny, mais ce dernier avait trop de travail ces derniers temps, et Martin avait sauté sur l’excuse pour repousser le moment fatidique. Il secoua la tête. Demain, la rue, l’air, la vie ; après-demain, les inspecteurs. Chaque chose en son temps.

Danny rentra à ce moment-là, trouvant son collègue assis dans le fauteuil, son visage couvert d’une fine couche de transpiration. Danny était fier de la façon dont Martin prenait les choses : il ne se plaignait jamais, ni de la douleur, ni de la lenteur naturelle avec laquelle son corps se remettait ; il faisait tout pour revenir à son niveau, acceptait l’aide des autres sans trop rechigner ; il gardait un caractère paisible, mais avec une pointe de forte tête qui le poussait à continuer ses efforts. Une seule chose chicanait Danny, c’était que Martin ne lui confiait pas ce qui le taraudait. Il savait que cela avait à voir avec ses dernières heures de détention. Danny aurait aimé que Martin s’ouvre à lui à ce sujet. Un jour, il avait bien cru que le moment était arrivé, mais Jack l’avait appelé d’urgence, et il n’avait plus jamais ressenti cette envie de se confier chez son collègue. Et cela l’embêtait d’autant plus qu’il se sentait coupable de ne pas être resté avec Martin à ce moment-là.

-Eh ! bien, je vois que tu ne ménages pas tes efforts.

Martin ouvrit un œil fatigué, et sourit fièrement à son collègue.

-35 minutes !

-Excellent ! Tu te sens capable d’aller prendre une douche, pendant que je fais à manger ?

-Tu ne veux pas que je t’aide ?

-Je pense que la douche ne sera pas inutile. Et je vais te préparer une petite spécialité de mon cru, pour te féliciter de tes progrès !

Martin sentit une réelle fierté dans les paroles de Danny. Cela lui redonna le petit coup de fouet qu’il lui fallait pour se traîner jusqu’à la douche.
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  Shaila le Mar 9 Oct - 18:42

Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green bravo marty !! 35 minutes !! c'est cool !! mais qu'est ce qui a pu bien se passer de si traumatisant durant cette détention ?? What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!? louche louche ! et c'est cool qu'il soit allé chez dANNY !! trop chou danny d'ailleurs !! lalalalalalalala la suitttttttttttttttttttttte
Shaila
Shaila
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1330
Age : 27
Localisation : In my dreams
Date d'inscription : 05/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  clara le Mar 9 Oct - 20:47

Raaa, cette amitié si forte entre Martin et Danny 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2

C'est cro, cro beau 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2

Encore Mr.Red
clara
clara
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 8775
Age : 39
Localisation : sous la douche!
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  Théana le Mar 9 Oct - 21:30

Je pense que la douche ne sera pas inutile.

pourquoi il sent mauvais ??? ptdr ptdr


ouis je sais je Arrow


la suite !!!!!!!!!!!!!!!
Théana
Théana
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 9841
Localisation : sous la couette, de préférence ...
Date d'inscription : 08/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  nathaloche le Mar 9 Oct - 21:52

ah vive arty moi aussi je sais qu'il va reussir doucement à s'en sortir !!! mais qu'a t il bien pu se passer de si grave opur qu'il semble si terrifié ???

c'est fait violé ?????

en tout cas bravo pour cette suite avec une maitié entre els deux et une complicité comme on les aime !!!

désolé peux pas mettre ni de citation ni de smileys , je sais pas ce qu'il se passe mais ça ne répond pas avec mon pc !!!!

vite la suite...je suis trop fan !!!
nathaloche
nathaloche
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3996
Age : 45
Localisation : dans les bras d'enrique
Date d'inscription : 15/03/2007

http://enriquemurcianoandnath.com/cariboost1/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  clairou74 le Mar 9 Oct - 22:21

très sympa cette nouvelle fic! bravo
aller Marty courage demain ce sera 45 minute!
clairou74
clairou74
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 283
Age : 40
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 21/09/2007

http://crea-ncis-fanfics.forumchti.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  Mouchette le Mer 10 Oct - 14:21

Théana a écrit:
Je pense que la douche ne sera pas inutile.

pourquoi il sent mauvais ??? ptdr ptdr
ptdr Je me demandais si quelqu'un allait faire un comm' là-dessus!
Nan, il est juste tout luisant de transpiration 2love2
c'est fait violé ?????
Tu veux quand même pas que je te donne la réponse maintenant?! Patience... angepb
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  clairounett le Mer 10 Oct - 19:35

Oh my god my god my god !!!!!!!!

Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045
Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045Effets secondaires (complète) (PG13) 0045

Tu m'avais dit que tu en commençais une nouvelle, mais je ne m'attendais pas à ce qu'elle arrive aussi vite ta fic !!!!

En plus, trop magnifique... le flash-back de Martin avec son père, c'était d'une intensité à te lire, pfiouuuuu ....
On retrouve enfin notre Marty, une fic sur NOTRE Marty .... qu'il y en a trop peu dans la rubrique Fanfic....Crying or Very sad
Et notre Marty qui souffre, c'est affreux mais on adore...2love2 2love2 Et que lui est-il arrivé ??? Ralalalala j'attend trop la suite avec impatience...
Et que dire de cette amitié si belle avec son compère Danny....2love2

Tu sais quoi Mouchette ??? Je t'aime !!!!!!!!!!! Mr. Green Mr. Green

Et comme je n'ai que peu de temps pour aller sur l'ordi, j'aurai à chaque fois plusieurs suites à lire... trop bon !!!!

Ah t'es mon sunny de la journée ....
clairounett
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 33
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  Mouchette le Jeu 11 Oct - 12:37

Razz clairounette, ton message m'a fait trop rire! Si tu en fais des comme ça à chaque fois, tu seras (peut-être) pardonnée de ne pas mettre un comm' à chaque suite! rolles

Allez, encore un peu de Martin/Danny rien que pour vous!
**********************************


Ils avaient mangé en discutant de tout et de rien, laissant de côté pour un temps les soucis, les peurs et les questions. Martin ne mangeait plus autant qu’avant son agression, mais l’appétit lui revenait peu à peu, et Danny ne doutait pas un instant du retour à la normale de ce côté-là. Arrivés au dessert, ils étaient redevenus silencieux, chacun perdu dans ses pensées. Martin se secoua le premier :

-Alors, Danny, comment avance l’enquête ?

Danny soupira. Il avait réussi à mettre le travail de côté durant le repas, mais toute l’enquête lui était revenue en tête au moment du dessert. Il ne voulait pas trop en parler à Martin, se disant qu’il avait assez à faire avec ses propres soucis. Mais Martin sentait toujours quand Danny avait besoin de parler, et il proposait gentiment de l’écouter. Et cela faisait du bien à Danny d’en parler, particulièrement à Martin, qui le comprenait. Et cela faisait du bien à Martin, qui se sentait ainsi un peu dans l’ambiance du boulot.

-Ça n’avance pas. Chaque fois qu’on croit tenir une bonne piste, tout tombe à l'eau, et l’on a perdu dans la foulée plusieurs heures. Nous avons maintenant deux disparitions qui semblent liées. Enfin, nous n’avons rien de concret qui peut nous faire penser ça, c’est juste… On ressent ça au fond de nos tripes, tu vois. Tous les quatre. C’est le genre de chose qu’on ne peut pas expliquer à un juge, qu’on ne peut pas prouver. Et pourtant, on le sait. On essaie de mener de front ces deux disparitions, mais les supérieurs tirent la gueule, pour eux, nous n’avons pas de preuves, et nous dispersons nos forces. Je ne sais pas combien de temps Jack pourra les retenir de nous retirer l’un, voir les deux dossiers.

-Tu es touché, n’est-ce pas ?

Martin n’avait pas encore osé poser cette question à Danny, même s’il ressentait cela depuis un petit moment. Quelque chose dans cette affaire touchait particulièrement son ami. Danny passa une main dans ses cheveux, étonné lui-même par sa propre envie de parler de ses sentiments. Il soupira, et se lança :

-La jeune femme qui a disparu. Elle est enceinte de six mois. Et sa disparition semble de loin ne pas être volontaire.

Martin hocha la tête, comprenant. Même s’il n’était pas en train de travailler sur cette affaire, même s’il ne voyait pas tous les jours la photo de cette jeune femme disparue, sur le tableau blanc, même s’il n’avait pas cette sensation de s’insinuer dans sa vie, apprenant à la connaître à travers les commentaires des autres ou en décortiquant son emploi du temps, il comprenait très bien ce que devait ressentir toute l’équipe. Chacun devait essayer de faire avec, mais il y avait toujours des cas qui touchaient plus que d’autres. Et ce cas-ci semblait perturber particulièrement Danny. Il devait y avoir autre chose en plus…

-Elle n’a apparemment jamais eu une vie facile. Avant de disparaître, elle cherchait à ce que son mari sorte de prison avant l’accouchement, elle se battait pour lui. Elle se battait pour un homme qui a fait conneries sur conneries, mais dont elle pensait qu’il avait enfin changé, enfin compris.

Martin saisit une note amère dans sa voix, et voulut poser une question, mais Danny fut plus rapide.

-Enfin… Merci de m’avoir écouté, cela m’a fait du bien de sortir tout ça.

Danny avait particulièrement accentué la fin de sa phrase. Il essayait de faire d’une pierre deux coups : après avoir détourné la conversation de lui, il tentait de faire comprendre à Martin que parler de ce qui préoccupe est un soulagement. Martin saisit très bien où voulait en venir Danny, hésita un instant, et décida de parler. Mais pas de ce qu’attendait Danny, non, ça, il ne le pouvait pas encore. Par contre, il y avait quelque chose qu’il tournait dans sa tête depuis quelques jours, cherchant à la mettre sur le tapis au bon moment, et apparemment, il était temps. Passant rapidement la main sur sa gorge, Martin se lança :

-Et bien… J’ai pensé que… peut-être… Je vais mieux, et, comment dire, je commence à m’ennuyer, à rester coincé ici, tout seul, oh ! je sais bien que tu n’as pas le temps d’être plus souvent là, je le comprends très bien, ce n’est pas ce que je demande, ce n’est pas ce que je veux dire, tu n’as pas à t’occuper de moi tout le temps, tu m’es déjà d’une précieuse aide, mais, je

-Martin, respire !

Martin se rendit compte qu’il n’avait pas pris le temps de respirer entre ses phrases. Enfin, techniquement parlant, c’était une seule et unique phrase, et, bref, il n’arriverait pas à convaincre Danny de l’aider s’il continuait à tourner ainsi autour du pot.

-En fait, voilà. J’aimerais pouvoir un peu travailler, pendant que je suis ici. Je veux dire, je pourrais vous aider dans les dossiers, j’ai tout le temps pour ça. Même si je dois me pencher sur les dossiers tout poussiéreux provenant des archives, ça me va. Je sais bien que je ne peux pas encore venir au bureau, je serais plus une gêne qu’autre chose, mais je pourrais faire cela ici. Si… si tu pouvais convaincre Jack…

Danny éclata de rire, amusé par la gêne de son ami. Mais soudain, son rire s’évanouit :

-Tu veux dire que c’est moi qui devrais faire la demande à Jack ?!

-Et bien… je me suis dit que si ça venait de toi, il se pencherait plus sérieusement sur la question. Tu pourrais lui dire mes progrès, et que cela me permettrait de garder un esprit clair. Tu le connais depuis plus longtemps que moi, tu dois savoir comment tourner les choses pour ne pas avoir un refus net dès le début.

-Mais bien sûr, merci du cadeau ! Il va me hurler dessus que tu es en convalescence, que tu dois te soigner et te reposer, et pas penser au boulot, et que je devrais avoir honte de te pousser et soutenir dans de telles demandes !

-Tu as peur de lui, alors ?

Danny vit une drôle de lueur dans les yeux de Martin, comme si ce dernier le défiait. Danny releva fièrement le menton, et renifla dédaigneusement :

-Je n’ai pas peur de Jack ! J’irai lui parler.

Martin sourit triomphalement :

-Merci !

Et Danny se rendit compte que Martin s’était joué de lui. En moins de trois minutes, en jouant avec sa fierté, il avait réussi à lui faire promettre de faire une chose terriblement dangereuse. Bon, « terriblement dangereuse », c’était peut-être un peu exagéré, mais il n’en demeurait pas moins que Jack ne serait pas content. Il n’aimait pas que ses agents soient obnubilés par le boulot, en mettant de côté leur santé. Mais Danny comprenait très bien les sentiments de Martin, et en plus il savait que ce dernier ne laisserait pas tomber sa rééducation. Il suffisait maintenant de convaincre Jack.

-Je lui en parlerai demain. Mais tu m’aides à faire la vaisselle !


wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  nathaloche le Jeu 11 Oct - 13:27

oh géante cette suite et dan/martin...vraiement je les kiffe !!! je sens que je vais faire un jour une fic slash sur eux ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr


ces confidences sur l'enquête entre les deux étaient géniales .. tu retranscripts bien tout cela !!! ne fais pas attention aux fautes d'ortho pas trop le temps de corriger !!!

Elle se battait pour un homme qui a fait conneries sur conneries, mais dont elle pensait qu’il avait enfin changé, enfin compris.
je comprend qu'il soit touché par cette affaire !!


-Martin, respire !
pauvre Martin qui ne sait pas comment demandé à danny !! sont vraiement comme 2 brothers tous les deux ...

Si… si tu pouvais convaincre Jack…
bon courage danny !!!
ptdr ptdr ptdr ptdr

-Tu veux dire que c’est moi qui devrais faire la demande à Jack ?!

-Mais bien sûr, merci du cadeau ! Il va me hurler dessus que tu es en convalescence, que tu dois te soigner et te reposer, et pas penser au boulot, et que je devrais avoir honte de te pousser et soutenir dans de telles demandes !

-Tu as peur de lui, alors ?

Danny vit une drôle de lueur dans les yeux de Martin, comme si ce dernier le défiait. Danny releva fièrement le menton, et renifla dédaigneusement :

-Je n’ai pas peur de Jack ! J’irai lui parler.
bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom je me suis régalée ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr

-Je lui en parlerai demain. Mais tu m’aides à faire la vaisselle !
ben vi tout de même

oh non je voudrais tout de suite une suite pour entendre jack gueuler comme un putois sur le pauvre danny d'ailleurs je me demande bien ce qu'il va trouver comme excuse pour faire revnir notre martychou !!! rolles rolles rolles rolles

va bien rigolé je sens !!! ptdr ptdr ptdr
bravobom bravobom bravobom bravobom
la suite Boulet Boulet Boulet
nathaloche
nathaloche
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3996
Age : 45
Localisation : dans les bras d'enrique
Date d'inscription : 15/03/2007

http://enriquemurcianoandnath.com/cariboost1/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  clairou74 le Jeu 11 Oct - 13:58

géniale cette suite. bravobom bravobom vite la suite!!!
clairou74
clairou74
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 283
Age : 40
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 21/09/2007

http://crea-ncis-fanfics.forumchti.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  clara le Jeu 11 Oct - 14:00

Raaaa, une suite Martin/ Danny...que veux tu que je te dise mis à part que c'est forcément un régal 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2

Ils sont vraiment comme deux frères 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2

Je les adore Mr.Red et j'adore tout autant cette fic bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom

Encore Mr.Red
clara
clara
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 8775
Age : 39
Localisation : sous la douche!
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  Shaila le Jeu 11 Oct - 20:43

2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 2love2 toute mimi cette suite avec les deux potes ! Mr. Green Mr.Red Mr.Red Mr. Green Mr. Green Mr. Green ahaha marty a très bien eu danny... parfois il faut laisser sa fieré au placard comme quoi !! la suitttttttttttttttteeeeeee
Shaila
Shaila
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1330
Age : 27
Localisation : In my dreams
Date d'inscription : 05/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  Théana le Jeu 11 Oct - 20:54

génial cette conversation entre les deux !!!!!


ils se connaissent bien et savent comment faire !!! j'adore !!!!

la suite bien sur Mr. Green
Théana
Théana
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 9841
Localisation : sous la couette, de préférence ...
Date d'inscription : 08/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  Mouchette le Sam 13 Oct - 19:02

nathaloche a écrit:oh géante cette suite et dan/martin...vraiement je les kiffe !!! je sens que je vais faire un jour une fic slash sur eux ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr
Allez, nat, lâche-toi! Je suis certaine que tu ferais ça très bien! Mr. Green

Merci à toutes pour vos comm' sunny Je vois que les scènes Martin/Danny sont populaires! 2love2
***********************************************


Martin respira un bon coup. C’était la première fois qu’il ressortait seul dans la rue depuis son agression, et il se sentait angoissé. Il n’avait pas pensé à ça tous ces jours où il s’était entraîné pour cette sortie, mais maintenant que l’heure était arrivée, l’angoisse le tenaillait. Il se passa la main sur la gorge, tentant de calmer son cœur et sa respiration. Tout se passera bien. C’est une bonne journée aujourd’hui : première sortie en solo, il fait beau, Danny va parler à Jack, et peut-être même que je me déciderai à parler à Danny des derniers moments de ma captivité. Tout va bien se passer. Martin ouvrit finalement la porte, et se retrouva quelques minutes plus tard au bas de l’immeuble, enfin dehors. Ce n’était plus l’heure de pointe, mais il y avait beaucoup de gens dans la rue. Martin se força à penser que cela le protégeait de toutes mauvaises surprises, et commença sa lente progression solitaire. Il se sentit tout d’abord maladroit, mais peu à peu, son corps repris confiance, et il se déplaça plus librement. Il s’était autorisé 15 minutes de marche avant de retourner à l’appartement. Il se sentait de mieux en mieux, respirant l’air avec plaisir, même aussi pollué qu’il était. Il était enfin dehors, autonome. Il avança d’abord totalement concentré sur sa progression, puis peu à peu il laissa ses pensées vagabonder dans sa tête. Il devait vraiment parler à Danny. Cela lui montrerait une sorte de respect pour tout ce qu’il avait fait et faisait encore pour lui, mais cela serait aussi un moyen de mettre enfin derrière lui ces terribles moments. Martin sentit grandir en lui une détermination nouvelle : il parlerait à Danny ce soir !

Exactement 15 minutes après le début de sa marche claudicante, Martin reprit le chemin du retour. Il se laissa alors le plaisir de regarder enfin comme il fallait autour de soi, s’imprégnant de l’atmosphère de la rue, des gens qui passaient, ou s’arrêtaient pour discuter avec un ami croisé, un vendeur sur le pas de la porte de son magasin, les étals de fruits, la circulation nerveuse des New-Yorkais. Mais peu à peu, il sentit ce plaisir clair se faire plus sombre, plus nuageux, comme s’il y avait l’ombre d’une menace à la périphérie de sa vision, ou de sa conscience. Il passa légèrement sa main sur sa gorge, une fois, puis deux. Il se retourna soudain, cherchant à déterminer si quelqu’un le suivait. Il commença à transpirer, et décida que cela était dû à la fatigue, et non à la peur. Il accéléra le pas, sa respiration se calquant automatiquement sur sa foulée, et son boitement se faisant alors plus prononcé. Il se retourna plusieurs fois avant d’arriver devant l’immeuble de Danny, essoufflé, en sueur. Mais il ne vit rien de menaçant ou de suspect, et se traita de crétin : il avait paniqué pour rien, tout ça parce qu’il n’avait pas encore fait le ménage dans ses souvenirs liés à l’enlèvement. Et aux tentatives de meurtre ! Il devrait bien finir par se l’avouer : ce qu’il avait subi ne se surmontait pas si facilement, surtout quand il y a des choses que l’on garde pour soi. Il se retrouva enfin dans l’appartement de Danny, porte fermée à clé, se sentant automatiquement en sécurité. Il prit rapidement une douche chaude, et se coucha sur son lit. Il s’endormit rapidement, plus déterminé que jamais à parler à Danny. A Danny avant tout autre personne.
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  Théana le Sam 13 Oct - 19:18

trop court !!!! mais géant !! oh l'angoisse que tu m'as fichu !!!!


vite la suite !!!!!!!!!!!
Théana
Théana
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 9841
Localisation : sous la couette, de préférence ...
Date d'inscription : 08/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  clara le Sam 13 Oct - 19:42

Roooo, c'est vrai que c'est court Sad Sad Sad

Mais d'une telle intensité I love you I love you I love you et surtout trés angoissant en effet affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid

Encore, forcément dako dako dako dako dako dako
clara
clara
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 8775
Age : 39
Localisation : sous la douche!
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  nathaloche le Dim 14 Oct - 10:06

pu...moi aussi tu m'as mis les sueurs !!! affraid affraid affraid affraid

superbe suite !! très courte Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes mais forte en émotion ...

Allez, nat, lâche-toi! Je suis certaine que tu ferais ça très bien!
j'ai bien une fic sur eux deux dans mes futures idées mais je verrai ce que je peux en faire ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ben vi quoi et puis on y mettra le patou de theana !!! ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr et mon coccvinelle ptdr ptdr ptdr ptdr
nathaloche
nathaloche
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3996
Age : 45
Localisation : dans les bras d'enrique
Date d'inscription : 15/03/2007

http://enriquemurcianoandnath.com/cariboost1/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  Mouchette le Dim 14 Oct - 13:32

Allez, un plus long bout pour aujourd'hui! Après, je recommence le boulot, donc, il faudra sûrement être patient...
Et désolée, nat, la confrontation Danny/Jack, ben, j'en parle pas vraiment...

********************************************

wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww



Danny ressortit du bureau de Jack en poussant un grand soupir de soulagement. Il avait réussi à convaincre son patron de laisser Martin travailler sur des dossiers en-dehors du bureau. Jack avait bien sûr tempêté, mais pas aussi longtemps que Danny l’avait craint. Il fallait dire que le remplaçant de Martin était une stagiaire, qui provenait de la police de NY, et qui ne semblait pas très douée. Elle avait dû repartir aider son unité, et ils étaient ainsi en sous-effectif. Danny sourit, et appela Martin pour lui apprendre la bonne nouvelle. Il tomba sur sa boîte vocale, et lui laissa un message :

-Euh, Martin, c’est Danny. J’y suis allé, j’ai entendu et j’ai vaincu ! Jack est d’accord de te laisser bosser sur les dossiers. Un technicien viendra en fin de journée ou demain matin pour installer ce qu’il faut sur l’ordinateur.

Danny raccrocha, et s’approcha de Vivian, qui était déjà à son bureau, parlant au téléphone. Il croisa les bras, s’appuyant sur le bureau de sa collègue, attendant la fin de la conversation. D’après la tête de Vivian, il devait y avoir enfin du nouveau sur l’enquête.

-Oui, très bien, je vous remercie. Nous venons immédiatement.

Quand elle raccrocha, Danny leva un sourcil en guise de question.

-C’était la prison. Miguel Cordova est sorti de l’infirmerie, et nous pouvons enfin l’interroger.

-Ben c’est pas trop tôt ! Sa femme disparaît, et tout ce qu’il trouve de mieux à faire c’est de faire une crise d’angoisse ! On a perdu 3 jours à cause de lui ! Et ce médecin qui nous a empêchés le voir, j’espère que ce n’est pas lui que tu as remercié au téléphone !

-Qu’est-ce qui se passe, ici ?

Danny se retourna vers Jack, qui venait d’entendre les dernières paroles de son agent énervé.

-Miguel Cordova est enfin sorti de l’infirmerie. Jack, laisse-moi aller l’interroger !

-Très bien, tu vas avec Vivian. Elle t’empêchera de trop t’énerver. Je ne veux pas que tu fasses faire une crise cardiaque à notre pauvre mari.

-Tu veux peut-être encore que je prenne des gants avec lui !

-Je n’ai pas dit ça non plus ! Mais Vivian sera ta pondération.

Jack savait que Danny pensait que Miguel avait quelque chose à voir avec la disparition de sa femme, ou tout du moins, que sa vie précédent la prison pouvait en être la cause. Aucun des agents n’avaient apprécié de se voir empêcher de parler à Miguel, il était important pour l’enquête. Mais le médecin et même le directeur de la prison s’y était opposé, pour raison de santé. En apprenant la disparition de sa femme enceinte, Miguel avait apparemment craqué nerveusement, et le médecin avait craint qu’il ne s’en remettrait pas. Ils avaient donc de la chance de pouvoir lui parler 3 jours après, mais c’était toujours 3 jours de perdus. 3 jours où Danny avait accumulé une rancune certaine contre le mari. Il était donc la bonne personne pour le faire parler, et Vivian était parfaite pour maintenir son collègue dans les limites de la légalité.


Vivian et Danny profitèrent du trajet jusqu’à la prison pour parler de l’enquête, tentant de trouver l’indice, parmi toutes les données qu’ils avaient accumulées, qui leur permettrait de retrouver Inez Cordova, essayant aussi de trouver ce qui ferait parler Miguel.

Ils parquèrent la voiture, regardant devant eux la masse menaçante et glaçante de la prison. Danny frissonna. Il portait depuis l’enfance cette peur de la prison, tout au fond de son cœur : quand il faisait une bêtise, ou quelque chose qui ne plaisait pas à son père, celui-ci se mettait dans des colères folles et lui prédisait qu’il finirait sa vie en prison, et que ce serait mérité. Il l’enfermait alors dans le sombre réduit, pour « l’habituer à sa vie future ». Finalement, ce n’était pas lui qui avait fini en prison. Dans cette prison. Danny se secoua : ce n’était pas le moment de penser à cela. Vivian le regardait, sentant que quelque chose perturbait son jeune collègue. Danny lui fit un grand sourire pour la rassurer, mais elle ne fut pas dupe.

Ils durent passer par plusieurs postes de contrôle, devant montrer à chaque fois leur insigne, expliquant la raison de leur visite. Au bout de 20 minutes, ils passèrent finalement le dernier contrôle. Un garde les conduisit au bureau du directeur. Ce contretemps fit monter d’un cran l’impatience de Danny, déjà mise à rude épreuve par tous ces contrôles. Non seulement ils avaient dû attendre 3 jours pour pouvoir interroger Cordova, mais ils devaient encore perdre du temps à aller parler avec le directeur jusque dans son bureau ! Il n’aurait pas pu se déplacer ?! Vivian posa une main sur son bras, lui faisant comprendre qu’il ne servait à rien actuellement de s’énerver contre le directeur. Ce n’était jamais bon de se mettre à dos ce genre d’homme. Le directeur se leva à leur entrée, et les pria de s’asseoir. Danny refusa d’un mouvement sec de la tête, et croisa les bras, montrant ainsi son impatience et son énervement.

-Donc, vous êtes là pour interroger Miguel Cordova à propos de la disparition de sa femme.

-Oui, et si on pouvait se dépêcher, ça éviterait peut-être de devoir l’interroger sur la MORT de sa femme !

Le directeur lança un coup d’œil à l’agent énervé, puis dirigea son regard vers la femme.

-Agent… Johnson, c’est bien ça ? Je vois que votre collègue est impatient…

-Moi aussi, alors si vous pouviez en venir au fait.

-Et bien, je dois malheureusement vous annoncer que vous ne pourrez pas parler à Migu

-QUOI ?! Non mais ça va pas ou quoi ?! On a attendu bêtement pendant 3 jours que monsieur se remette de sa petite crise, perdant ainsi un temps précieux pour sa femme, on nous annonce enfin que l’on peut faire 20 km pour le questionner, on perd 30 minutes à entrer dans votre putain de prison, et tout ça pour apprendre que « malheureusement » on ne pourra pas parler avec cet enfoiré ?!

-Agent Tay

-Vous avez intérêt à avoir une bonne excuse, monsieur le directeur ! Parce que si je ne peux pas m’occuper de votre petit prisonnier aux nerfs fragiles, il se pourrait bien que je m’occupe de vous !

-Danny, calme-toi.

Vivian avait parlé d’une voix très calme. Elle comprenait la réaction de son collègue, elle se sentait prête à avoir la même, mais cela ne ferait pas avancer les choses de s’en prendre au directeur avant de savoir ce qu’il se passait réellement.

-Pouvez-vous nous dire pourquoi nous ne pourrons pas parler avec Miguel Cordova ?

-Et bien… J’ai le regret de vous dire qu’il est mort il y a 1 heure.

-Soit 20 minutes après votre téléphone.

-Oui, il a pris part à une bagarre, comme une trentaine d’autres prisonniers. Il a été poignardé dans le ventre, et est mort malgré l’intervention du médecin. Cette bagarre a fait aussi une dizaine de blessés.

-Il a pris part à une bagarre, ou il s’est fait prendre dans une bagarre ?

-Quelle différence ?

-Monsieur le directeur, je ne pense pas devoir vous apprendre votre boulot. Je vais donc reformuler ma question, afin que vous puissiez bien la comprendre : a-t-il pris part volontairement à la bagarre, ou celle-ci a-t-elle été provoquée afin de l’éliminer ?

Vivian parlait toujours d’une voix posée, mais le directeur sentit qu’elle était ainsi plus menaçante que si elle s’était mise à crier.

-Difficile à dire en l’état actuel, mais je peux vous assurer que tout sera fait pour éclaircir cette affaire.

-Pouvons-nous questionner les personnes impliquées dans cette bagarre ?

Le directeur lança un coup d’œil angoissé vers Danny, et répondit d’une voix qu’il tenta de maîtriser :

-Malheureusement

Voyant l’agent Taylor se tendre suite à ce mot, le directeur bafouilla, puis reprit :

-Vous connaissez le règlement des prisons : toute personne ne travaillant pas à la prison, ou n’étant pas directement lié à l’enquête sur le meurtre, ne peut pénétrer dans le secteur des prisonniers pendant plusieurs heures après le meurtre.

-Très bien, nous reviendrons donc plus tard.

Vivian se leva, prit gentiment Danny par le bras et l’emmena vers la sortie, sans un mot de plus pour le directeur. Son esprit tournait à vive allure, elle n’aimait pas du tout ce qui se passait dans cette enquête. La peur qu’il était trop tard pour Inez Cordova se fit une place dans son cœur. La disparition de la jeune femme enceinte, le meurtre de son mari en prison quelques jours plus tard, cela lui semblait être des coïncidences un peu trop grandes. Et puis, il y avait aussi la disparition du jeune Stan Millers, dont le frère était aussi dans cette prison. Il y avait quelque chose de pas nette dans cet endroit.

-Le meurtre de Miguel Cordova est lié à la disparition de sa femme.

Danny avait prononcé ces mots d’une voix assurée. Vivian lui jeta un coup d’œil, et comprit qu’il ressentait la même chose qu’elle. Elle hocha la tête.

-Oui, je pense comme toi, mais pour l’instant nous n’avons pas de preuves.

-Et je suis sûr qu’il y a un lien avec Stan Millers… Nous devons réinterroger son frère.

-Oui, mais malheureusement, nous devons attendre aussi pour ça. Le règlement est très strict, et sans l’accord d’un juge, nous ne pouvons pas mettre les pieds dans les quartiers des prisonniers avant plusieurs heures. Et inutile de tenter d’en faire sortir un.

-Quel règlement stupide ! pesta Danny.

Ils étaient enfin sortis de la prison, après avoir repasser tous les postes de contrôle. Vivian sortit son téléphone et appela Jack pour lui donner les dernières mauvaises nouvelles.
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Effets secondaires (complète) (PG13) Empty Re: Effets secondaires (complète) (PG13)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum