Passed disorder

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Passed disorder Empty Passed disorder

Message  little le Mer 18 Juin - 12:11

C'est ma première fic, j'espère qu'elle vous plaira
Elle est encore en cours d'écriture pour le moment, même si j'ai quelque pages WORD en réserve.

QG. 8h00

Ils étaient tous les deux en train de parler d’une « affaire » de la plus haute importance, caché dans leur « QG » sale, démoli, froid, personne ne pourrait y vivre, la cabane de bois était inexistante aux yeux des autres, sauf de leurs amis. Les deux hommes, l’un plus grand que l’autre parlaient tout de même à voix basse de leur plan, très risqué, il s’agissait tout d’abord de mettre en danger non seulement la vie de leur « victime » numéro 1, mais aussi la vie d’un membre de leur groupe, d’un de leurs ami, d’une de leurs amie, puis il fallait laisser le moins de preuves compromettantes possible, pour ne pas risquer de ce faire démasquer. Ils avait convenus du nom de leur victime, ce disant que si ce coup ci marchait, ceux qui suivraient le seraient également. Un seul problème venait réduire ce beau rêve de fortune en miette, Josh, le frère d’Alex, qui connaissait l’existence de cette cabane en bois, à la moindre erreur, son agent de frère pouvait débarqué ici, le suspectant d’une quelconque affaire. Il décida de ne pas en tenir compte, et donc, de ne pas avertir ses amis. Une ravissante jeune femme blonde fît son entrée, saluant ses deux amis, dont l’un était son frère cadet, et posa les dernières questions, qui n’étaient que simple formalité. Elle jeta un coup d’œil dans la pièce, et fît sa mine de dégoût, à laquelle les deux hommes s’étaient habitués.

Route de New York.8h30


Alex : Alors Ashley, tu es prête pour le grand saut ?
Ashley : Et comment…

La dites Ashley savait sur le bout de ses dix doigts se qu’elle devait faire, bien sur elle risquait gros, tout d’abord elle risquait de mourir tout simplement, ensuite elle pouvait être blessée pendant le carambolage, puis elle pouvait aussi se faire voir et ainsi pouvoir être identifiée par un témoin. Mais toutes ces choses restaient, et resteraient anodines à ses yeux. Elle avait promis à Alex et son frère de participer, et elle participerait, elle est une femme de parole, et cette dernière à plus de valeur à ses yeux que sa propre vie :


Alex : Bonne chance, et j’espère que tu réussiras, Ash’.

Il l’embrassa tendrement, baiser qu’elle lui rendit et qu’elle rallongea, qui ne se serait pas terminé si Michael n’avait pas était présent pour rappeler sa présence. Les deux amants reprirent leurs esprits, et se mirent en route, pour lancer l’étape numéro 1 de leur plan à risque, pendant que Michael les conduisait à leur point de départ, le « chef » leur faisait un dernier récapitulatif :

Alex : Bon, je récapitule tout. Nos victimes sont Martin Fitzgerald et Danny Taylor, tous deux agents du FBI, célibataires à ses heures, enfin, d’après les documents. Des questions ?
Michael : Oui, j’en ai une ... On mange bientôt ?
Ashley : Mick, regarde la route au lieu de dire des conneries, ça nous ferra des vacances, et nous éviteras un accident de la route

Michael obéis à son aînée boudeur, et honteux de s’être ainsi fait traité par sa sœur. A force il devrait en avoir l’habitude, mais c’était tout le contraire, plus cela arrivait, plus il en avait marre. Alex, lui s’amusait beaucoup à les voir se chamaillaient ainsi, cela lui rappelait « le bon vieux temps » lorsque son frère et lui ne passait pas leur temps à se battre dès qu’ils se croisaient. Parfois, lorsqu’il croisait dans la rue deux gamins qui s’amuser beaucoup, il s’imaginait à leur âge, il se souvenait. Mais les temps changes, et les gens aussi, lui avait choisis une voix, lui en avait choisie une autre, tout à fait opposé. Il se sortie vite cette idée de la tête, pour affiner les derniers détails.

Alex : On y est. Bonne chance ma puce, fais attention à toi.
Ashley : Ne t’inquiète pas, je ferais très attention, tu ne te débarrasseras pas de moi aussi facilement, tout de même.

Pendant que les deux tourtereaux se lançaient des pics, Michael les observaient et se moquait d’eux, comment des gens pouvaient ils être aussi bête. Lorsque les embrassades furent finies, Ashley remonta en voiture, pendant que les deux hommes partaient se cacher. Tout était près, ne manquait plus que la victime. Une demi-heure après, le plan commença, Ashley fonça dans la voiture du parfait inconnu, les deux hommes ne virent rien d’autre que de la poussière. En cinq minutes de temps, la première partie de leur plan s’était déroulée à merveille. Ils coururent vers les deux voitures accidentées, Alex aida Ashley légèrement sonnée à sortir de son 4x4, tandis que Michael sortait l’homme, blessé, inconscient.

Alex : Bon boulot, ma jolie.
Michael : Ouvrez le coffre, me voilàààààààà.

Le benjamin du trio arrivait en effet, avec son paquet sur le dos. Il trébuché tous les deux mètres, non pas que l’homme était trop lourd pour lui, mais il n’avait jamais était très fort pour courir tout en portant un paquet sur le dos, et encore moins lorsque le dit paquet était un homme blessé, dont le sang lui dégoulinait dans le dos. Michael jeta son paquet dans le coffre, et sauta au volant de sa voiture, qu’il mit en marche, et fonça à leur QG. Une fois arrivée :

Suite ou pas suite? Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed


Dernière édition par little le Dim 22 Juin - 18:19, édité 2 fois
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  Heidi le Mer 18 Juin - 15:05

C'est une blague ?!?!?! Evidemment que je veux une suite !!! Et très très très très vite même !!!
Ce début est très prometteur, vraiment, et il ne peut qu'appeler une excellente fic derrière !
Heidi
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 30
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  little le Mer 18 Juin - 15:57

Heidi a écrit:C'est une blague ?!?!?! Evidemment que je veux une suite !!! Et très très très très vite même !!!
Ce début est très prometteur, vraiment, et il ne peut qu'appeler une excellente fic derrière !

Merci beaucoup, à vrai dire, j'ai hésité avant de la mettre, entre celle ci, et une autre version. Ce que j'ai mis pour l'instant ne fais que deux pages word, alors que j'en ai déjà 14 et demi. Merci beaucoup Heidi, alors une petite suite pour toi ^^

QG. 10h23

Alex : Salut Danny, bien dormi ?
Danny : Mpfffhh.
Alex : Comment sa, articule, je ne comprend rien.

Alex s’amusait grandement à ridiculiser, à se moquer de ce cher Danny. Cet homme qu’il avait haï des années durant, cet homme dont il allait enfin avoir vengeance, leur plan était fort simple, d’abord il le kidnappait lui, puis il était prévu que Michael fasse un appel anonyme indiquant que Danny avait était kidnappé, ensuite, pendant l’enquête ils en profitaient pour enlever le collègue et meilleur ami de ce cher Danny, pour finir en beauté, ils tuaient ce Martin Fitzgerald sous les yeux de ce pauvre Danny, et en finissait par lui enlever sa misérable vie.


Alex : Répète, je ne comprend toujours pas.
Danny : Mpfffhh.
Alex : Oh ! Mais que suis-je bête, tu es bâillonné.

L’aîné de la bande enleva donc la foulard qui empêchait le jeune agent de parler, qui se mit soudain à hurler, ce qui lui valut un coup de pied bien placé d’Alex. Les deux hommes se mirent à se battre, sous les acclamations du frère et de la sœur. Lorsqu’ils furent tous les deux essoufflés et à bout de force, ils admirent qu’ils étaient aussi fort l’un que l’autre, ceci serait resté vrai, si, Alex ne s’était pas dirigé à pas de loup derrière Danny, pour l’assommer d’un bon coup sur la tête.

Alex : Bien, pendant que cet idiot est dans les vapes, Mick tu sais ce que tu dois faire.
Michael : A vos ordres chef.
Alex : Je ne suis pas le chef, je suis juste le génie.
Michael : Si vous le dîtes… chef.

Alex hocha la tête négativement, n’en pouvant plus de la bêtise de son ami. Il avait beau le connaître depuis plusieurs années déjà, il ne s’était toujours pas mis dans l’idée que Mick était tout simplement idiot, et que rien n’y changerais. Lui était le génie, Mick était l’imbécile. La vie est faites ainsi, ne dit on pas qu’il faut de tout pour faire un monde. Mick, après avoir fini de manger son sandwich, saisis son téléphone et commençait à taper des chiffres pour former un numéro, lorsqu’il se stoppa net, et se mit à regarder Alex d’un air idiot, que ce dernier aperçut :

Alex : (excédé) Qu’est ce qui se passe ? Encore…
Michael : C’est quoi le numéro du FBI ?
Alex : Pas con ta question.

Il réfléchit quelques minutes, et s’exclama, se vanta, dansa, fit tout un cirque à cause d’une malheureuse idée de « génie » d’après lui. Il se dirigea vers une deuxième salle, où ils avaient enfermé Danny. Il enjamba son corps, toujours inconscient, est pris son téléphone portable, le trouva déjà allumé, ce qui lui faciliterais grandement la tache de ne pas devoir trouver ce maudit code pin, il chercha parmi les contact, et trouva un numéro qu semblait tout droit tombé du ciel. Une deuxième idée lui traversa l’esprit, ce qui engendrerait quelques petites modifications au plan initial. Il rejoignit ses compagnons, le téléphone à la main


Ashley : Je pensais que tu avais meilleure mémoire que ça, Al, te voilà avec ce satané téléphone.
Alex : Ce n’est pas ma mémoire qui me joue des tours, Ash’, mais réfléchis un peu… premièrement, si il se réveille et qu’il a toujours son portable sur lui, ses idiots d’amis n’auraient même pas besoin de le rechercher, ils n’auraient qu’à le localisait ; deuxièmement, on ne va pas utiliser notre téléphone, mais le sien, ce seras ainsi une preuve de plus qu’il a vraiment était kidnappait…
Ashley : Stop… Si Mick téléphone avec celui-ci, ce ne sera plus un appel anonyme.
Alex : Ce n’est pas grave, puisque j’ai modifié le plan, pour un autre, encore mieux. Mick ne va pas appeler le bureau, mais le meilleur ami de ce cher Danny, je lui soufflerais ce qu’il devras lui dire. (Le regardant menaçant) Pour éviter quelconque gaffes de se part.
Michael : Je suis pas si bête que sa.
Alex : Ca reste à prouver.

Foret. 10h40

Ils se fusillèrent du regard, et le détournèrent aussitôt. Alex sortis de leur QG prendre un peu l’air, et se demandant aussi si son nouveau plan n’était pas un peu trop… ne paraissait pas un peu trop sur de lui, après tout, déjà que leur premier n’était pas très banal, que ses complices, particulièrement un, sont de parfait idiot, que son frère peut tout balancer à tout moment. Ce nouveau plan lui paraissait tout à coup beaucoup trop risqué, mais après tout, si il s’est lancé dans cet affaire, ce n’est pas que par pure vengeance, c’est aussi pour le goût du risque, le danger, sachant tout de même ce qui l’attendait au bout du chemin, qui est la prison, pour kidnapping tout d’abord, puis pour kidnapping sur agent fédéral ensuite, pour finir en double kidnapping sur agents fédéraux prémédité, et si il n’est pas trop tôt, pour coups et blessures graves jusqu’à ce que mort sans suive.

Alex : Josh peut tout balance, pourquoi ai-je était suffisamment bête pour ne pas savoir qu’il était un traître, tout de même pas parce qu’il est mon frère, je ne me laisse pas aller jusqu’aux sentiments fraternels, ce ne sont que des idioties qu’on raconte aux enfants pour qu’ils ne se chamaillent pas sans arrêt.
Ashley : Tu parles tout seul maintenant ?

Alex se retourna, non sans surprise, lui qui pensait et espérait être seul, il se mettait le doigt dans l’œil. IL se retourna pour faire face à sa petite amie et complice, et… la regardant le regard plein de haine et de crainte, lui lança en pleine figure, des mots des plus désagréable à entendre puis termina par :

Alex : Qu’est ce que sa peut te faire ?
Ashley : Alex, on sort ensemble, tu peux te confier à moi.
Alex : Dégage…. Dégage j’ai dit.

Ashley partie, non sans hésitation, surprise, n’en croyant pas ses oreilles, elle ne le connaissait pas sous ce jour, lui qui avec elle, avait toujours était des plus aimables, des plus attentionnés, il était l’homme parfait, et voila que… suite à la mise en route de leur plan, cet homme ce transformait en un véritable monstre, empli de vengeance, ne souhaitant rien d’autre que de la souffrance, de la mort, du sang. Elle se retourna une dernière fois avant d’entrée dans sa voiture, souhaitant à son tour, aller prendre l’air pour réfléchir. Mick, lui s’inquiété de ne voir personne rentré, il ne savait rien de la discussion d’Alex et Ashley, et ne connaissait donc pas leur état d’esprit, il se prépara un sandwich, pensant que les deux autres étaient trop occupés, au bout d’1/4 d’heure, il s’apprêta à mettre son sandwich dans sa bouche, lorsque la porte claqua, le faisant lâché son repas et tourner la tête.

QG 12h00


Michael : Sa va soeurette ?
Ashley : Je n’ai jamais était aussi bien de toute ma vie. Sa ce voit non ?
Michael : Moui, bien sur, c’est gros comme la lune.

Ashley préféra ne rien lui répliquer, sachant que son frère cadet n’était en rien responsable de sa mauvaise humeur, mais qu’Alex en revanche, c’est une autre paire de manche. Le benjamin de la jeune troupe regarda tranquillement son aînée aller dans la seconde pièce, ayant clairement vue qu’elle n’était pas de bonne humeur, et qu’elle s’était retenue de peur, de tout lui cracher à la figure, il lui en était d’ailleurs reconnaissant. Michael retenta sa chance avec son sandwich en le portant une seconde fois à la bouche, mais une fois encore, la porte s’ouvrit, avec un peu plus de force, laissant apparaître Alex, les yeux rouges, la figure rouge, énervé, comme jamais. Et une fois encore, son sandwich lui glissa des mains.


Michael : Putain.

Alex ne se retourna même pas suite à ce juron, lui qui habituellement, les remettait en place aux moindre mots ou gestes déplacé. Il n’en fut que plus surpris, lorsque, son « chef » lui répondit calmement, le plus normalement du monde, avec tout de même un petit sourire imaginant parfaitement la réaction de Mick et une pointe de haine envers celle qui était encore sa petite amie deux heures auparavant.

Alex : Comme ta sœur.

Il se dirigea à son tour vers la seconde pièce, et en ressortis en trombe, en hurlant et encore plus énervé que quelques instants auparavant. Il fondit sur le pauvre Michael, qui ne sachant que faire, fit tomber son sandwich par terre. Il le regarda tombé, surpris, ne tentant rien pour le rattraper. IL releva la tête vers son chef, et lui demanda, rouge de colère.


Michael : Sa deviens une habitude ici. Je ne peux pas manger tranquille ?
Alex : (désagréable) Tu mangeras plus tard, on téléphone au FBI, et tu dis ce que je te dicte, OK ?
Michael : OK.

Alex tendit le téléphone de Danny à son complice, n’adressant aucun regard à Ashley, qui elle, le fixait sans arrêt, le fusillant sur place. Alex chercha le numéro de l’agent Fitzgerald dans le répertoire, mais ne le trouva pas, ce qui l’étonna fortement, il alla d’un bon pas, vers la pièce dissimulée par la poussière et d’où il venait de sortir, pour réveiller ce maudit Danny, et lui faire dire le numéro de son meilleur ami. Toujours inconscient, Danny reçu plusieurs coups avant de se réveiller :


Danny : Ouch.
Alex : Désolé Alvarez, mais je doit te parler.
Danny : Taylor, je m’appelle Taylor.
Alex : Comme mon imbécile de frère tu as préféré changer de nom, plutôt que de vivre avec les tiens, par honte.
Danny : Josh est toujours en vie ?
Alex : Bien sur que oui. Il travaille au FBI, lui aussi, comme quoi, le monde est petit.
Danny : (à lui-même) Si Alex ressemble à sa. Josh ne doit pas être beaucoup plus différent mais alors ! (À Alex) Je l’avais déjà remarqué, étant donné que tu es devant moi.

Alex saisit, furieux, Danny par le col, et le releva. Lui flanqua plusieurs coups de plus. Le relâcha en le laissant tomber comme une chaussette sale. IL le regarda, d’un air supérieur, ne se souvenant que trop bien de son enfance, entouré de Josh et Danny, les trois inséparables jusqu’à cet incident, qui les avaient tous les trois séparés, Danny d’un côté, lui et son frère de l’autre. Ils s’étaient vite aperçus qu’ils n’avaient rien en commun à part cet ami, leur meilleur ami.

Danny : Décidément c’est une manie chez les gens, de me prendre par le col, de me tabasser, et de me laisser tomber.
Alex : Répond à ma question, au lieu de plaisanter.
Danny : Tu ne l’as même pas posée. Crétin.

Enfin petite... Mr. Green


Dernière édition par little le Dim 22 Juin - 18:20, édité 1 fois
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  Heidi le Mer 18 Juin - 16:08

Des petites comme ça j'en veux bien tout plein par jour moi !!! Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Plus sérieusement, tu ne vas quand même pas tuer nos deux agents fédéraux préférés ?!
J'attends la suite dès que tu peux !!! (je sais, je sais... J'en demande peu lol !)
Heidi
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 30
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  little le Mer 18 Juin - 16:23

Heidi a écrit:Des petites comme ça j'en veux bien tout plein par jour moi !!! Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Plus sérieusement, tu ne vas quand même pas tuer nos deux agents fédéraux préférés ?!
J'attends la suite dès que tu peux !!! (je sais, je sais... J'en demande peu lol !)

Héhé, t'as de la chance toi, que je reste toujours dans les parages du site et que, comme par magie, une nouvelle suite face son apparition, n'est ce pas de la magie sa, tout de même? Et pour le fait de tuer nos deux agents préférés, rien n'est encore décidé.

Alex recommença la même opération que précédemment, sauf que les coups furent plus fort cette fois ci, tellement fort, que Danny hurla de douleur. Alex ne souhaitant qu’une chose, se venger, se venger de l’homme qui les avait abandonnés du jour au lendemain, sans aucun préavis, sans aucun coup de fil, sans rien. Ils le croyaient mort, lui aussi. Michael entra en trombe dans la salle, regardant qui hurlait à en casser les tympans.

Michael : Sa va Alex ? Il t’a rien fait ?
Alex : Non… C’est moi qui ai tout fait. (Michael reparti)
Alex : Le numéro de Fitzy, tout de suite.
Danny : Seul ses amis peuvent l’appeler Fitzy.
Alex : C'est-à-dire… que lui aussi est un vieil ami.
Danny : C’est sa. Et 42x397=16674. N’importe quoi.

Alex fit le calcul sur le portable de son vieil ami, et le regarda, tout souriant, laissant apparaître ses dents blanches. Lui fit une tape dans le dos, comme on fait à un vieil ami. Et lui répondit, un sourire aux lèvres, comme si le passé avait refait surface


Alex : T’as toujours était fortiche en maths Alvarez. Alors, son numéro.
Danny : Je ne le connais pas ce Fitzy, comme tu dis
Alex : Ne fais pas le con, tu viens juste de me dire, ce cite, seul ses amis peuvent l’appeler Fitzy, alors à d’autres mais pas à moi.
Danny : Je n’ai pas son numéro, content ?
Alex : Non, pas content, je sais qu’il est ton meilleur ami. Alors son numéro, où je me débrouille et je le tu sous tes yeux.

Danny, se sachant impuissant, réfléchit quelques instant, et eut l’idée, que, si ils téléphonaient avec son portable, Martin se poserait des questions, et tenterait de localiser son appel, à peu de chose près, il pris sa respiration, et articula le plus calmement possible, le fixant néanmoins droit dans les yeux :

Danny : Su número, puedes ponértelo allí donde pienso. Gilipollas (=Son numéro tu peux te le mettre là où je pense. Gilipollas)
Alex : No te mejoras con el tiempo Alvarez. (=tu ne t’améliore pas avec le temps Alvarez).
Danny : Pero yo ti emmerde! (=Mais je t’ emmerde)
Alex : La cortesía. ¿No conoces? (= La politesse, tu ne connaît pas?)
Danny : No con ti. (= pas pour toi)

Michael et Ashley, qui étaient arrivés derrière pour entendre leurs conversations, les « confessions » n’y comprit strictement rien. Aucun des deux n’avaient jamais parlés Espagnol, et demain ne serait as la veille de ce jour. Ils restèrent à l’entrer de la porte, pour écouter tout de même, et « tenter » de deviner

Danny : Tus amigos, si tal es el caso, son justos detrás ti. Bufón (= Tes amis, si tel est le cas, sont juste derrière toi, bouffon)
Alex : La ferme Alvarez.
Ashley : Alvarez ? Je pensais que son nom était Taylor.
Danny : cinco ciento cincuenta y cinco siete ciento treinta y nueve zéor cero. (55573900)
Alex : Tu vois quand tu veux Dan’. Merci. Allez viens Mick.

Les deux hommes sortirent de l’arrière salle, pour retourner à leur plan prévu. Pendant qu’ils tentaient de se souvenir du numéro que leur avait appris l’agent, entre Michael qui n’y avait rien comprit, et Alex qui en avait oublié la moitié. Ashley, elle, s’expliquer avec l’agent Taylor, pour savoir d’où ils se connaissaient

Ashley : D’où vous vient Alvarez?
Danny : C’est mon nom de famille.
Ashley : Vous avez un frère, qui s’appelle Rafael ?
Danny : Exact, mais comment ?
Ashley : Vous connaissez déjà Alex ?

Danny n’y répondit pas, conscient que si il répondait, il s’en voudrait d’en avoir trop dit, et qui sais… Alex pouvait être capable de toutes sortes de choses, il s’en souvenait, comment avait il pu donner le numéro de son meilleur ami, à un homme capable de tout par vengeance. Pourquoi Martin ? Que lui avait il fait ? Peut être qu’ils ne se connaissent même pas.

Ashley : Alors ?
Danny : Je ne dirais rien de plus.

Ashley haussa négligemment les épaules, consciente que cet agent, même sous la torture, n’avouerait rien de plus, sachant qu’il venait de trahir son meilleur ami. Elle ignorait beaucoup de chose de cette affaire, Alex était resté très mystérieux. Elle quitta la minuscule pièce poussiéreuse et rejoignit son frère, et son « petit ami » si c’était toujours le cas.

Martin : Fitzgerald.

Alex trépignait de rage, cet idiot… quel idiot. Si il le revoyait, il le tuerait dans la seconde qui suis, il le tuerais, il en était sur. Sous les yeux de cet imbécile d’Alvarez. Alex commença à dicter mot pour mot les paroles de Michael, mais pour ne pas salir son habitude, le responsable de cette « mission » se senti obligé de commettre une gaffe.

Martin : Danny? T’es là?
Michael : Idiot, ce n’est pas… Alex t’est sur que c’est poli de l’insulter ?
Alex : Toi aussi t’es un imbécile. Passe moi ce téléphone. Fitzgerald.
Martin : Qui est à l’appareil ?
Alex : Mon très cher ami viens de m’appeler Alex, tu devrez en faire autant Fitzy. Alors ainsi, t'es idiot, en plus d'être un agent du FBI, t'as vraiment rien pour plaire.
Martin : Que me voulez vous monsieur ?
Alex : Voyons, calme toi, est ce une façon de parler aux gens ? Je détiens Alvarez.
Martin : Vous avez qui ?
Alex : Alvarez
Martin : Qui ?
Alex : Danny Taylor.
Martin : J’ai compris, mais vous n’êtes pas tout seul.

Martin savait qu’il n’avait pas affaire à un idiot, que son interlocuteur était tout, sauf… un idiot. Néanmoins il essaya de faire durer un maximum ma conversation, pour allez ensuite demander à Mac de localiser son appel, pour ensuite aller le chercher, et ni vu ni connu, il n’aura qu’à prétexter un rendez vous important. Pourvu que son interlocuteur ne s’aperçoive de rien. Pendant que le jeune agent voulait le localiser, Alex voulait être localiser, il connaissait assez bien le jeune homme, pour savoir qu’il ne préviendra personne de sa petite escapade dans les bois, une fois au courant du lieu.

Alex : Je ne suis pas seul en effet, mais peu importe. T’as d’autre question dans le genre Fitz’ ?
Martin : Où êtes vous ?
Alex : Localise moi, tu le sauras.

Martin n’y comprenait rien. Et pensait fort qu’il ne comprendrais jamais rien à la procédure des kidnappeur, certain tentaient d’être discret, tandis que d’autre faisait en sorte que le FBI se lance à leur poursuite en les prévenants, pendant que d’autre jouait avec la famille de la victime en laissant des indices gros comme une maison, que le premier idiot passant par là les auraient remarqués.


Alex : Le temps est écoulé, à tout à l’heure.

Il raccrocha, sachant que son appel avait était assez long pour être localisé, et retourna voir son meilleur ennemi. En entrant, il découvrit qu’il n’était plus assis au même endroit que précédemment, mais il n’en fit pas la remarque, s’en moquant éperdument, au fond à droite, ou au fond à gauche, peu importe. Il s’accroupi devant le pris par l’oreille, et le remis au même endroit qu’il était avant. Lorsqu’il le lâcha, l’oreille de sa victime était rouge tomate.

Alex : Il est tombé dans le panneau.

FBI. 13h00


Martin Fitzgerald ne mit pas longtemps à reprendre ses esprits à la fin de son coup de téléphone, et fonça droit chez ce cher Mac, toujours très utile pour localiser les appels. Le jeune homme, ayant vu Martin arrivé de loin, s’était levé pour aller à sa rencontre. Après lui avoir expliqué en gros l’affaire, l’agent du FBI attendit impatiemment des résultats. Ce que l’informaticien ne mit pas longtemps à pouvoir lui indiquer le lieu du coup de fil, et en fût très surpris, ce lieu lui rappelai des souvenirs, et son ami, lui aussi disparus, sans laissé de trace, mais qu’il savait et espérait toujours vivant.


Mac : Dans une forêt, tu peux y être en ½ heures, si il n’y a pas de bouchon, et si tu y vas à vol d’oiseau.
Martin : Merci, tu peux m’en dire plus ?
Mac : Je… Je peux t’y amener.
Martin : Cooooool.
Mac : (à lui-même) Sa dépend pour qui.

Suite ou pas suite??


Dernière édition par little le Dim 22 Juin - 18:21, édité 1 fois
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Mer 18 Juin - 20:36

une suite evidemment
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  little le Mer 18 Juin - 20:46

Merci beaucoup, mais ce sera alors une courte suite (et une vrai courte), j'ai déjà pratiquement épuisé tout mon stock

Martin n’avait pas fait attention à la dernière remarque de son ami, et se dirigea droit vers le bureau de son supérieur pour lui inventer une excuse bidon. Il le trouva le nez plongé dans le rapport d’une enquête. Il s’adressa à son collègue et ami sans relever le nez de son dossier, n’écoutant sa jeune recrue que d’une oreille.

Jack : Que me vaut ta visite ?
Martin : Je… Comme on a aucune enquête en cours, je…
Jack : Tu peux rentrer chez toi, ainsi que les autres, je vous appelle si j’ai besoin de vous.
Martin : (surpris) Merci.

Martin s’empressa d’aller le dire aux autres, de façons à ce qu’eux aussi puissent profiter de leur journée, l’une de leur rare journée sans disparition. Ils en furent tous ravis, et filèrent tout droit vers leur foyer respectif, Mac revint aux côtés du jeune Fitzgerald pour l’emmener en ce lieu, rempli de souvenir.

Samantha : Tu as fini aussi Mac ?
Mac : (hésitant) : euh… j’ai… je doit aller rejoindre mon frère, pour une…après-midi poker avec de… avec un ami d’enfance.

Il pensait qu’il ne mentait qu’à moitié, sur le poker, sachant très bien qui était ce mystérieux Alex du téléphone, mais se demandant néanmoins, si son frère jumeau avait bel et bien retrouvé la trace de leur ami. Il secoua la tête, de façon à retrouver ses esprits, si il avait disparus, ainsi que son frère du jour au lendemain, il était impossible qu’un petit escroc et autre délit en tout genre retrouve sa trace après plus de 10 années d’absence.

Tous : A plus.

Tous les agents qui avaient finis ou non leur journée, descendirent, dans un grand débat. Martin et Mac attendirent patiemment que les autres membres de l’équipe de Jack Malone soient partis, de manière à être discret. Martin s’installa au volant, tandis que Mac s’asseyait du côté passager, pour guider Martin dans ses recherches.

Route de New York. 13h30

Martin : Tu… TU sais quelque chose que je ne sais pas.
Mac : Moi ? Non… Qu’est ce que je pourrais savoir ?
Martin : Je pense que tu connais plus que tu veux bien l’admettre, l’homme dont je t’ai parlé.
Mac : (tout bas) Je le connaît que trop bien.
Martin : J’ai entendus ce que tu pensais dire assez bas. D’où le connaît tu ?
Mac : De nulle part. Tu ne vas pas m’interroger quand même.
Martin : Mac, Danny a disparus, il se trouve dans cette cabane, apprend moi au moins ce à quoi je m’attend.

Mac, se sachant découvert, préféra tout avouer à son ami. Peut être est ce préférable d’avouer, d’apprendre. Peut être que si Martin est au courant, il ne mettra pas sa vie en danger pour protéger son meilleur ami. Même si, pensait sa était mal connaître l’agent Fitzgerald. Il passa à la confession.

Coupure BIIIIIIIIIIIIIIIIIIP, la suite prochainement, mais pas dans la soirée. ptdr


Dernière édition par little le Dim 22 Juin - 18:21, édité 1 fois
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  Sleepy Tinky le Mer 18 Juin - 22:14

Raaah... c'est top pour une première fiction!!!

bravo!!! Continue surtout!!! bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom

Allez trouve vite de l'inspiration et une suite ^^
Sleepy Tinky
Sleepy Tinky
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3302
Age : 27
Localisation : avec vous sur le forum^^'
Date d'inscription : 31/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  nonie1187 le Mer 18 Juin - 22:52

trop bien j'ai hate de lire une suite c'est trop bien
nonie1187
nonie1187
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 678
Age : 32
Localisation : avec marty!!!!
Date d'inscription : 13/05/2008

http://fbienfolie.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Jeu 19 Juin - 13:20

trop bien vite la suite
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  little le Jeu 19 Juin - 19:43

Une petite suite, on va voir si c'est une vrai courte suite ou une longue, je veux juste vous apprendre que vous avez déjà liquidé une bonne dizaine de page WORD, et que je n'en suis qu'à 19, donc... une courte suite, . Very Happy En avant pour les confessions de Mac... et j'avoue que pour le passé de Mac, j'ai dû beaucoup réfléchir parce qu'il ne parle jamais de lui donc... tout est sorti de mon esprit tordu comme pas deux (j'espére)

Mac : Quand j’étais petit, j’avais un frère jumeau, il s’appelait Alex, nous nous entendions super bien, on était inséparable avec un de nos voisin, mais un jour, lui et sa famille ont déménagé, tout à basculer, mon frère et moi ne nous entendions plus, on ne pouvaient pas être dans la même pièce sans que sa en vienne aux mains. Un jour, lorsque j’ai décidé d’intégré le FBI, il m’a dit qu’il avait l’intention de retrouvé notre ami, et de lui faire payé le fait de nous avoir abandonné et qu’ainsi nous ne nous entendons plus. Je sais c’est idiot. C’est la dernière fois que j’ai vu mon frère, mon propre jumeau… Jusqu’à ce qu’il y a quelques jours, il m’a retrouvé, il a su quel nom j’avais pris en voulant fuir mon passé, (voyant le regard surpris de martin précisa) avant je m’appelai Josh. Il est venu me voir et m’a dis qu’il était en train de tenir sa promesse. Que sa vengeance aurait lieu. Et… dans cette forêt, se trouve une vieille cabane délabré, totalement inhabitable et abandonné, enfants, nous y allions pour jouer. Je pense que c’est là qu’il se cache pour… disons se souvenirs de tous les bons moment, avant d’en finir avec lui.
Martin : C’était quoi le nom de ton amis ?
Mac : Alva… rez
Martin : Alvarez ! Alvarez ! Alvarez comme le Alvarez de Danny !
Mac : Je… je viens juste de comprendre, je pensais que c’était juste une coïncidence, mais… il était tout près de moi…. Et je n’ai…
Martin : Vous étiez tous les deux à côtés, combien fois vous êtes vous parlé ? Vous n’avez jamais rien remarqué ?

Mac n’en revenait pas, ainsi, son ami d’enfance, après plusieurs années d’éloignement, n’était plus aussi loin qu’il le pensait. Comble du comble, ils travaillaient ensemble, et jamais, au grand jamais, il n’avait eu ne serait ce un soupçon sur la véritable identité de cet agent, le meilleur. Comment était ce possible ? Eux… qui se connaissaient par cœur lorsqu’ils avaient douze ans. Et Alex… serait il vraiment capable de tuer de sang froid celui qui était autrefois son ami. Il n’en savait rien, il ne pensait à rien à part à cet agent, il ne connaissait, il s’en rendait maintenant compte même pas son propre frère.


Mac : Beaucoup trop de fois. Martin, je n’ai même pas su reconnaître celui qui a était mon meilleur ami pendant plus de 8 ans. Quel genre d’homme suis-je ?
Martin : On le retrouvera, et vous vous retrouverez, et vous saurez qui est l’autre. Aucun de vous n’avez remarqué qui était l’autre. Tu n’as pas à t’en vouloir, si tu ne l’as plus vu depuis vos 12 ans, vous devez avoir tout les deux beaucoup changé.
Mac : Oui, tu dois avoir raison.
Martin : Mais bien sur que j’ai raison.

Ils se turent pour continuer dans un silence presque religieux leur course à travers New York pour sortir de cette ville le plus vite possible. Mac s’en voulait intérieurement, mais savait que Martin avait raison, que les années étaient passées, et qu’ils avaient tous les deux beaucoup changé.

Mac : À gauche, puis la troisième à droite.

Lisière. 15h15


Quelques minutes après, ils étaient tous les deux sortis de New York, et Martin accéléra pour arriver plus vite. Arrivé devant la forêt, il se rendit à l’évidence qu’il devait continuer à pied, pour ne pas risquer de se faire remarquer avec le bruit de la voiture, mais si, comme il le pensait, le prénommait Alex l’attendait, alors il ne risquait rien. Son téléphone se mit à sonner.

Martin : Fitzgerald.
Alex : C’est encore moi. Vous en mettait du temps agent spécial Fitzgerald. Avez-vous peur ? Où alors ce foutu Mac n’as pas su me localiser, il devrait plutôt rentrait dans ses souvenirs d’enfance, sa l’aideras, dites lui.
Martin : Vous pouvez lui dire vous-même, je vous le passe.
Alex : Pas la peine. Vous n’avez que 10 minutes, si dans les 10 prochaines minutes, vous n’êtes pas devant chez moi, à crier FBI et tout ce qui suis, alors je tu Alvarez puis je vous recherche vous tu, vous et mon imbécile de jumeau.
Martin : Bien, c’est comme vous voulez, mais passez moi l’agent Taylor pour me montrer qu’il est toujours en vie.
Alex : Ce sera votre dernière volonté. Exaucé ! Michael, emmène Alvarez ici ! TOUT DE SUITE.
Danny : Martin ?
Martin : Sa va Dan’ ?
Danny : Ne viens pas, c’est un pi… (Il se fit frapper par Alex pour le faire taire) S’il te plaît Marty, ne viens pas.
Martin : Hors de question, Mac et moi allons venir te chercher.
Danny : Qu’est ce que viens faire Mac l’a dedans ?
Martin : Tu… je n’ai pas vu cet Alex, mais tu ne penses pas qu’il y a une ressemblance entre les deux…
Danny : Tu veux dire que…
Martin : Mac m’a expliqué, Alex est son frère. Danny, ton ami d’enfance a toujours était près de toi pendant toutes ces années, et vous n’avez jamais rien soupçonné, tu ne penses pas qu’il faut fêter ces retrouvailles autrement que par ta mort.
Danny : Fais comme tu veux, je t’aurais prévenu

Ils raccrochèrent et Martin relata sa discussion avec Alex à Mac, qui lui certifia que si son frère avait dit qu’ils n’avaient que 10 minutes pour arriver sinon il le tué, il serait parfaitement capable de le faire. Martin était dans tous ces états, comment était ce possible ? D’autant plus que personne d’autre à part Mac n’était au courant de la disparition de leur ami Taylor, et ne saurait où les trouver. Si quelque chose tournait mal, que pourraient ils faire ?

Martin : Emmène moi à cette cabane.

VERDICT? Alors c'est trop court, taille acceptable, ou alors trop long pour une courte suite?

SUITE OU PAS SUITE?????


Dernière édition par little le Dim 22 Juin - 18:22, édité 2 fois
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  little le Jeu 19 Juin - 20:08

Voulez vous plutôt du Jack/Sam ou plutôt du Martin/Sam ??? arce que même si perso je préfère le Martin/Sam, je veux pas me mettre tout le monde à dos Laughing A vous de décidé, et à vous de voir si j'en ai tenu compte ou pas?


Dernière édition par little le Dim 22 Juin - 18:22, édité 1 fois
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Jeu 19 Juin - 20:17

une suite s'il te plai et avec martin sam

a par ça j'adore ton style d'écriture Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  little le Jeu 19 Juin - 20:26

QG. 15h23

Ils coururent à travers les bois, et malgré les années passées, Mac ne mit pas longtemps à retrouver cette vieille cabane, remplie de plus ou moins bon souvenirs. Rien n’avait changé, mis à part le fait qu’elle soit dans un état encore plus déplorable que lors de leur enfance, mais cela s’expliqué sans mal. Lorsqu’il vit, à travers une vitre sale, des mouvements, il su qu’il ne s’était pas trompé, Martin se dirigeait à grand pas vers la porte, suivis de Mac lorsqu’il lui ordonna de rester caché, au cas où sa tournerais mal pour aller prévenir les autres, et qu’il n’avait rien pour se protéger. 8 minutes s’étaient alors écoulée depuis le coup de téléphone. Il fracassa la porte, et fit le discours habituel. Alex eut un sourire ravi.


Alex : Vous m’aviez déjà trouvé, c’est sa ? Jamais en 8 minutes, vous n’auriez pu faire le trajet depuis votre bureau jusqu’ici, surtout à une heure de pointe et dans un lieu inconnu.
Martin : Rendez vous.
Alex : Moi ? Non. J’ai quelques petite choses à réglée avant ça. MICHAEL !

L’homme, s’étant fait appelé sorti de la salle où était emprisonné Danny, avec quelques traces de sang sur ses vêtements, ce qui fit tressaillir Martin.

Alex : Michael, je pense que notre invité n’est pas venus jusqu’ici seul, va voir dans les parages si tu ne trouves personnes, si, comme je le croit, il y a quelqu’un, ramène le moi, je le veux vivant.
Michael : Bien.
Alex : ASHLEY ! (Une jeune femme arriva) Tiens ! (Il lui lança Martin) Attache le, et place le aux côté de notre autre ami, ils doivent avoir beaucoup de chose à se dire.

La jeune femme, blonde, mit du temps à réaliser qu’elle venait de recevoir un ordre, voir l’agent Fitzgerald lui avait rappelé d’agréable souvenir. Elle fit tout de même se qui venait de lui être demandé, non pas contre son gré. Tandis qu’il se faisait attaché les mains dans le dos, ainsi que ligoté les pieds par la jeune Ashley, Michael fouinait dans les environs de la cabane, cherchant désespérément un homme dans les buissons, jusqu’à ce qu’il trébuche sur un pied.
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Jeu 19 Juin - 20:30

TU NOUS GATE LITTLE MAIS TU PEUT PAS T ARRETE COMME CA ? Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

ON VEUT DES NOUVELLES DE DANNY ET MARTIN AINSI QUE MAC
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  little le Jeu 19 Juin - 20:38

tre a écrit:TU NOUS GATE LITTLE MAIS TU PEUT PAS T ARRETE COMME CA ? Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Ben si je peux je pense????? Embarassed Embarassed Embarassed

tre a écrit:ON VEUT DES NOUVELLES DE DANNY ET MARTIN AINSI QUE MAC
Alors je pense que la suite va te plaire, parce qu'en plus de quelque perso dont tu as dit le nom, je ne cite personne... il y aura une démonstration de la bêtise de Michael... ptdr ptdr et y a rien que moi qui connaît.

Je ne sais pas quand je mettrai la suite. A voir, ce soir si vous êtes sage, demain, samedi après midi, dimanche, jeudi au plus tard
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Jeu 19 Juin - 20:42

MAIS ON EST TOUJOURS GENTIL
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  little le Jeu 19 Juin - 20:53

Pour Tre, et c'est arguments pas tellement convaincants.

Forêt. 15h30

Michael : Il y a quelqu’un ?

Mac, décida de sortir, ayant était repéré, mais avait deviné que c’était son frère qui dirigeait toute l’opération, décida de jouer de la ressemblance entre eux deux. Il se leva, et ne dit pas un mot, jusqu’à ce que Michael ne prenne la parole, c'est-à-dire 2 minutes plus tard, pour l’interroger sur sa présence.

Michael : Alex ? C’est toi ? Qu’est ce que tu fais caché dans les buissons ?
Mac : (réfléchissant en vitesse) Ben oui, que c’est moi, incapable ! Qui veux tu que ce soit d’autre ? Un jumeau, un clone ? on a pas encore la formule magique pour. Imbécile ! Qu’est ce que j’ai fais au bon dieu pour avoir comme complice un idiot pareil ? Et va te lavé, gros porc, y a encore plein de… tache sur ton… ce qui ressemble de loin à une chemise. Alors file, et arrête de poser des questions idiotes.
Michael : Pardon, je… c’était idiot, je vais aller chercher ailleurs.
Mac : C’est sa. File.

Michael fila en vitesse, ne voulant pas subir la foudre de son ami et chef. Mac n’en revenait pas que sa ai aussi bien marché. Son frère avait toujours eu le chic pour choisir des complices parfois plus qu’idiot, et là, il avait trouvé le pire du pire. Plusieurs minutes après, Mac couru jusqu’à la voiture, et retourna à son bureau, prévenir Jack Malone, de se qui était arrivé à Danny, et sans nul doute possible à Martin aussi. Après avoir cherché partout dans les environs, Mick retourna dans la bâtisse de bois délabré, pour donner les résultats à Alex.

QG.15h55


Michael : Toujours rien.
Alex : (surpris) Comment sa, toujours ? Tu n’es pas encore venu me voir pour me dire qu’il n’y avait personne.
Michael : Mais si, quand tu étais à quatre pattes dans les buissons, à faire je ne sais quoi. TU faisais quoi d’ailleurs à quatre pattes ?
Alex : A quatre pa… (Pensant comprendre) A quoi ressemblait cet homme ?
Michael : C’était ton portrait tout craché, mais il n’avait pas les mêmes vêtements que toi.
Alex : Ce n’est pas possible. C’est homme, si il me ressemble est mon frère jumeau, donc pas étonnant, il travaille au FBI, sais où se trouve la cabane, et… on doit filer d’ici.
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Jeu 19 Juin - 21:19

merci et je me lasserai jamais de te lire Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  little le Jeu 19 Juin - 21:25

Je vais dire quelque chose qui vas pas te plaire, plus de suite pour ce soir, sinon vous allez devoir attendre un moment avant la prochaine, puisque je n'écris, les jours où j'ai collége et que je finis tard, environ que deux pages et demi. Alors vu qu'aujourd'hui il y en a déjà eu plus que 2 et demi, patience patience. Ne dit-on pas que la patience est une vertu?? Où ai je était déniché sa moi?? ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr

merci et je me lasserai jamais de te lire

Merci beaucoup... Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Jeu 19 Juin - 22:16

j'ai eu ma dose de fanfics pour aujour d'hui .je vais pouvoir attendre jusqu'a dimanche Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  nonie1187 le Jeu 19 Juin - 22:20

Génial little franchement génial moi je suis plus Martin/ Sam vu que tu as posé la questions. Bon courage pour la suite
nonie1187
nonie1187
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 678
Age : 32
Localisation : avec marty!!!!
Date d'inscription : 13/05/2008

http://fbienfolie.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  Heidi le Ven 20 Juin - 0:11

Désolée d'avoir autant tardé pour répondre à tous ces merveilleux bouts de fic, c'est toujours aussi bien.
Une petite suite demain ? Ou peut-être même une grande ? Pour ta première fan !!!
Heidi
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 30
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  little le Ven 20 Juin - 18:01

Alors je vais répondre ::

j'ai eu ma dose de fanfics pour aujour d'hui .je vais pouvoir attendre jusqu'a dimanche
T'es sur jusque Dimanche, parce que je pense que ce soir j'aurais le temps de remettre une suite, mais après c'est comme tu veux Very Happy


Génial little franchement génial moi je suis plus Martin/ Sam vu que tu as posé la questions. Bon courage pour la suite
Merci beaucoup, moi aussi c'est plus Martin/Sam mais bon... Et merci parce que maintenant, je rame un peu mais je tiens bon


Désolée d'avoir autant tardé pour répondre à tous ces merveilleux bouts de fic, c'est toujours aussi bien.
Une petite suite demain ? Ou peut-être même une grande ? Pour ta première fan !!!
Tu n'en fais pas un peu trop? PArce que "merveilleux" je pense que sa n'en mérite pas tant que sa mais DANKE Embarassed Attendons et vivons, qui vivras verras si la suite et longue ou pas. Et oui, en plus c'est vrai, ma première FAN

Alors à tout à l'heure pour une petite suite? J'ai envie de vous faire attendre encore un peu ptdr ptdr
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Ven 20 Juin - 18:10

si tu peut mettre une suite ce soir tant mieu
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder Empty Re: Passed disorder

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum