Passed disorder

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  nonie1187 le Sam 21 Juin - 18:38

alors la c'est trop injuste.

une autre petite suite serai génial Very Happy
nonie1187
nonie1187
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 678
Age : 32
Localisation : avec marty!!!!
Date d'inscription : 13/05/2008

http://fbienfolie.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  little le Sam 21 Juin - 19:39

Vous avez droit à une suite, puisque je suis de nouveau toute inspirée...

Chez Samantha Spade. 00h00

Elle était en pleine conversation, ou plutôt en plein débat téléphonique avec Jack, lorsqu’elle l’interrompit un instant, ayant un double appel.

Danny : Samantha ? C’est Danny…
Samantha : Danny ? C’est bien toi ? Où est ce que tu es ? Tu vas bien ? Est-ce que Martin est avec toi…
Danny : Du calme… du calme. Je t’explique…
Samantha : trente seconde, je préviens Jack.
Danny : Ok, fais vite.
Samantha : Jack ?
Jack : C’est de nouveau toi Sam ? Alors c’était qui? Qui peut bien appeler à une heure pareil ?
Samantha : Mis à part toi, il y a Danny.
Jack : Tu plaisantes là. Parce que son portable a était retrouvé dans la cabane que nous avais montré Mac.
Samantha : Il a téléphoné avec celui de Martin, mais je ne comprend…
Jack : (l’interrompant) Ne me parle pas à moi, mais avec Danny, une fois ta conversation terminée, on en reparle au bureau, ok ?
Samantha : Ok, alors à tout à l’heure. (À Danny) Dan’, t’es toujours là ?
Danny : je voie pas où je pourrais être d’autre.
Samantha : J’ai plusieurs questions à te poser, j’aimerais que tu y réponde.
Danny : Et sa continu les questions, je devrais m’inscrire à « Qui veut gagner des millions » comme sa, je gagnerais de l’argent à y répondre.
Samantha : Bien, passons ton moment de plaisanteries. Où es tu ?
Danny : Et bien, faisant nuit, je dirais que c’est dure à dire, mais, j’ai entendus un cloché au loin, on dirait qu’il y a de l’eau au pied de l’immeuble, et il y a un coup de feu qui as retenti il y a pas si longtemps que sa, vous avez dû recevoir une plainte.
Samantha : Tu vas bien ?
Danny : Moi oui…
Samantha : (comprenant) Martin…
Danny : T’inquiète pas, il est toujours vivant, mais faites vite, Alex reviendras bientôt et si je dis pas la raison qui m’a fait déménagé lorsque j’avais 12 ans, il le tueras.
Samantha : Quand tu avais 12… Tes parents qui sont mort pendant l’accident de voiture dont tu te sent toujours responsable !
Danny : Oui, en plus d’être un de mes meilleurs ami, il était aussi très ami avec Raffie, donc j’ai peur que si je lui parle de l’accident il croie comme moi que j’en suis l’unique responsable, et qu’il pense, sans raison valable que j’ai aussi tué mon frère pendant l’accident.
Samantha : Tu n’auras qu’à dire que…

Mais trop tard, Danny venait de couper court à la conversation, la porte venant de s’ouvrir.

Quelque part dans les alentours de New York. 00h20

La porte venait de s’ouvrir, laissant apparaître une tête blonde, au visage angélique mais pourtant, complice. Elle courut aux côtés de Danny et Martin dont il était toujours au chevet, et tenta de regarder la blessure de Martin, mais Danny s’en opposa formellement ; alors que ce dernier commençait vraiment à blanchir, perdant beaucoup de sang.

Ashley : Laissez moi faire.
Danny : Non, vous feriez pire que mieux
Ashley : Je… pardonnez moi, mais… je l’aime, enfin… je pensais l’aimer, mais, là il a dépassé les bornes. Passez moi le téléphone de votre ami, et laissez moi téléphonez à vos collègues, je leurs communiquerais l’adresse, et appellerez une ambulance.
Danny : Qu’est ce qui me dis que ce que vous avancez est vrai ? Qu’est ce qui me dis que, vous ne vous jouez pas de moi ?
Ashley : Faites moi confiance, tout simplement.
Danny : Je vous kidnappe, l’un de mes complices tire sur mon meilleur ami, parce que je n’ai pas voulu lui donner une réponse ! Pensez vous cela un temps soi peu normal ? Et maintenant, vous me dîtes que, vous voulez nous aider, vous rendre, et risquer la prison. Avouez que c’est une histoire dure à avaler.
Ashley : (sincère) Je préfère moisir en prison pour kidnapping et les savoir toujours en vie, plutôt que d’avoir un mort, voir deux, sur la conscience jusqu’à la fin de mes jours.

Danny regarda une dernière fois la jeune femme, elle semblait si sincère, avec son regard implorant sa confiance, son visage angélique, et ses petites boucles blonde qui lui tombaient jusque dans le cou mais, elle semblait avoir deux visages, un lorsqu’elle est aux côtés de Alex, et un tout autre visage auprès des autres. Finalement, peut être devrait il lui faire confiance, peut être, ainsi, pourras t-il sauver la vie de Martin. Mais peut être la mettra t’il plus en danger qu’elle ne l’ai déjà. La regardant droit dans les yeux, il pensa à ce proverbe « Qui ne tente rien, n’a rien » et ce dit qu’en cet instant, il avait beaucoup de valeur.

Danny : Ok, mais je peux vraiment vous faire confiance.
Ashley : Vraiment. Au fait, je vous amènes à manger, sur ordre d’Alex.
Danny : Merci, appelez Jack Malone ou un certain Mac, ils doivent être dans le répertoire.
Ashley : Merci de me faire confiance
Danny : J’espère ne pas avoir à le regretter.

Elle ressortie de la salle, aussi vite qu’elle y était entrée, prenant bien soin de fermer la porte et de laisser les deux hommes manger tranquillement, pendant qu’elle, elle tiendrais sa promesse. Aussitôt sortie, elle fonça à la porte d’entrée.

Alex : Tu comptes allez où ainsi ma jolie ?
Ashley : Prendre l’air.
Alex : Toute seule ? Laisse moi venir avec toi.
Ashley : Je suis pas en sucre, je suis tout de chaire et d’os. Mais j’aurais peut être dû dire, je vais prendre l’air SEULE (insistant sur le mot)
Alex : C’est bon, te fâche pas, j’ai rien dit de mal.
Ashley : Fou moi la paix.

New York 01h27

Elle sortie, furieuse, mais heureuse de lui avoir dit ce qu’elle le fond de ses pensées, et ne pas à avoir eu à retenir toutes ses paroles plus ou moins blessantes. Elle mit le plus d’espace possible entre leur nouvelle planque et elle, de façon à être sur de ne pas être suivie. Elle pris alors le téléphone, et chercha dans le répertoire le nom de Jack Malone, et ne tarda pas à le trouver.

Jack : Malone.
Ashley : (hésitante) Vous êtes l’agents Malone ?
Jack : (surpris) Oui. C’est pour me demander sa que vous me téléphoné ?
Ashley : Non, bien sur que non. Connaissez vous les agents, Fiterman, et Tabor ?
Jack : (la reprenant) Fitzgerald, et Taylor, oui, ce sont deux de mes agents, ils ont d’ailleurs tous les deux disparus, savez vous où ils sont puisque vous m’appelez via le portable d’un de mes agents ?
Ashley : Euh… oui, je sais que, où Alex les retiens, je sais qu’il a fait de mon frère et moi ses complices, je sais que l’agent Fitzgerald est blessé, je sais pourquoi ils ont étaient kidnappé, je sais beaucoup trop de chose à mon avis.
Jack : Pourquoi ont il étaient kidnappés ?
Ashley : Danny pour répondre à des questions dont une est, pourquoi il est partis lorsqu’il avait 12 ans ; et Martin pour faire objet de chantage.
Jack : Bien… Je me doute du coup comment l’agent Fitzgerald a était blessé, où sont ils ?

La jeune femme donna l’adresse exacte à l’agent Malone, et partie en courant.

FBI. 01h30

Sitôt la jeune femme eut elle raccroché, que Jack se précipita hors de son bureau pour annoncer les plus ou moins bonnes nouvelles du coup de téléphone. Les deux jeunes femmes n’en revenait pas. Mais ne posèrent aucune question, préférant, se précipité à la voiture que poser des questions qui ne feraient que les retardaient.

Quelque part dans les alentours de New York. 01h35

Alex : Bouh, avoues Alvarez, que je t’ai fais peur.
Danny : Alors là, tu rêves mon pote.
Alex : Je ne suis pas ton pote… Du moins, je ne le suis plus depuis que tu nous as abandonné moi et mon frère. (Braquant son arme sur Martin) Alors, tu as réfléchis ? Tu me répond ou tu as sa mort sur la conscience.
Danny : J’ai eu tout mon temps, vu le temps que tu as pris pour manger, sa ne m’étonnerais pas que tu prenne quelques kilos, mais ne t’en fais donc pas, en prison tu auras tout le temps pour les perdre… tes petits kilos superflus.
Alex : T’es pas en mesure de jouer au plus malin Alvarez. Ici, c’est moi qui aie le flingue et toi qui te tait. Tu ne l’ouvres plus. Pigé ?

Danny, heureux que sa langue ai commis cette petite erreur, lui souri montrant ses dents blanches, lui ne comprenant pas ce qu’il a pu dire ou bien faire pour mérité ce si désagréable sourire, lorsqu’il se rendit compte qu’il venait de dire à Danny de ne plus parler. IL se ressaisit et, retenant un petit coup sur la gâchette, il se contenta de dire au jeune agent

Alex : Mouai, enfin, tu parles quand je te dis de parler, et uniquement lorsque je te le dis.
Danny : (à lui-même) Mais je t’emmerde.
Alex : Maintenant, je veux ma réponse, et m’oblige pas à retiré, sa me ferais mal de devoir blessé ton ami ENCORE une fois, qui, ainsi, grâce à toi et moi, claqueras encore plus vite
Danny : …
Alex : Maintenant tu peux parler.
Danny : …
Alex : Maintenant tu peux parler. J’ai dit.

Danny le regardait droit dans les yeux, le défiant du regard, mais son ravisseur s’en moquait éperdument, il avait un précieux chantage, il s’approcha de deux pas vers le pauvre Martin tout tremblant, la chemise et les mains rouge de son sang, et le pointa, juste entre les deux yeux. IL détourna la tête vers Danny et, d’un sourire machiavélique, lui dit calmement ;

Alex : J’attend.

L’homme, qui faisait office d’un odieux chantage ne savait que penser, serait il toujours vivant dans les prochaines minutes, pourras il un jour avouer à Samantha son amour, Danny le sacrifieras t’il pensant ne pas devoir s’expliquer, ou alors au contraire, il pourras exprimer ses sentiments à Samantha et simplement sortir vivant de ce cauchemar éveillé. Il opté pour la seconde solution, mais ne choisiras pas.

Alex : Alvarez. Tu n’as pas le choix. Soit pas égoïste une fois dans ta vie.
Danny : Ah bon ! Parce que maintenant c’est moi qui suis égoïste ! Ce n’ pas toi qui travaille pour retrouver les personnes disparus, je me consacre corps et âme pour les retrouver, c’est à peine si j’ai une vie privé à part des relations d’un soir. Alors tais toi, pour une fois dans ta vie Alex.
Alex : (applaudissant) Joli discours… Tu as finis ?
Danny : Mais… qu’est ce qui as bien pu faire de toi, le monstre en face de moi ? Quand je t’ai revu dans la cabane je me suis souvenu de tant de bon moment avec vous deux, et Raffie…
Alex : C’est sa ouai, c’est bien joli ton nouveau discours sur nos souvenirs, mais cite m’en un seul…
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Sam 21 Juin - 20:43

une suite une suite une suite une suite.............. respect respect respect respect respect respect respect respect
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  little le Sam 21 Juin - 20:48

Ne t'inquiète pas, j'écris depuis toute l'après midi. viveinformatique
C'est bientôt noël santa ce soir, "double" ration pour tout le monde miammiam je veux dire par là:


suite dans pas longtemps.
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Sam 21 Juin - 21:00

cool merci Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy respect respect respect

de la part de ta plus grande fan
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  little le Sam 21 Juin - 22:02

Chose promise chose dû (me repete là non?) et blablabla

FB.

Ils ont alors une dizaine d’année, et jouaient tous les quatre dans la cabane abandonné dans la forêts, Rafael et Alex étaient deux voleurs, et Danny ainsi que Mac les coursés, pour les rattraper, ils étaient les policiers.

Danny : Police ! Arrêtez vous.
Alex : (riant) Tu rêves Dan’.

Les quatre enfants se coursèrent à travers la forêt encore une bonne demi-heure, puis, Danny ayant réussi à mettre à terre son frère, et Josh le sien, ils décidèrent de rentrer à la vieille bâtisse, pour prendre leur goûter. Une fois arrivé, ils virent l’intérieur saccagé, mais leurs provisions toujours présentes, ce qui les rassurèrent au plus haut point. Mais avant de pouvoir entamer le goûté, ils fallaient remettre de l’ordre dans tout sa, pendant qu’Alex et Rafael s’occupaient de leur « salle secrète » elle aussi saccagée, les deux autres s’occupaient de ranger les quelques bricoles dérangées dans cette pièce. Mais au lieu de s’affairaient à cette tâche, ils préféraient tous deux chercher des « indices » pouvant leur en apprendre plus sur l’auteur de ce désordre.

Danny : Jo’, viens voir. Tu crois que c’est quoi ?
Josh : Des traces de… raton laveur.
Danny : Voilà pourquoi il n’a pas mangé notre goûté, parce que les petits pains aux chocolats, les croissants, et le jus d’orange ne l’intéressait pas.

Ce mystère résolu, ils commencèrent enfin à ranger, alors que leurs frères respectifs avaient terminé, ils allèrent les rejoindre, pensant les trouver en train de parler de jeux vidéos comme à leur habitude, pensant sérieusement qu’ils auraient terminé ayant eu bien moins de travail qu’eux deux. Au lieu de cela, ils les trouvèrent, le visage plein de poussière, les vêtements sales, assis dans l’herbe à l’extérieur, ayant laissé derrière eux, quelques bricoles renversées.

Rafael : Dan’, regarde dans quel état tu es ! Tu penses que papa réagiras comment quand il te verras comme sa ?

Sur ce point, Raffie n’avait pas tort, il était certain que leur père ne monterait pas sur la table en dansant et chantant a tue tête, heureux de voir son fils cadet sale comme un cochon. Il allai sûrement… Non, Rafael allai sûrement, il était chargé de le surveiller, et il l’avait laissé se traîner dans la poussière

Rafael : Qu’est ce qui t’as pris Dan’ ?

La bonne humeur des quatre compères s’étaient évaporés, laissant apparaître de la crainte et de la peur dans les yeux des enfants Alvarez. Danny s’en voulait, il allait craquer, une fois encore il allai se prendre des coups, bien qu’il n’ai pas « obéi » il ne les méritaient pas, personne ne mérite cela. Rafael, voyant la détresse de son frère cadet, le pris par les épaules et lui murmura à l’oreille.

Rafael : T’inquiète pas, je (sa voix se brisa) ferais comme d’habitude, et prendrais les coups à ta place.
Danny : Non, c’est mas faute, j’ai voulu savoir ce qui avait tout saccagé alors j’ai fouillé plus que je n’aurais dû.
Rafael : Et c’était quoi qui avait tout saccagé ?
Danny : Un raton laveur. Mais j’t’en pris, ne te sacrifie pas pour moi Raf.
Rafael : T’es mon p’tit frère Dan, j’laisserais personne te faire du mal, et encore moins notre père.
Danny : Merci Raffie. T’es le plus cool des grands frères.
Rafael : Et toi le plus... Je sais pas quoi des p’tit frère

FFB

Alex s’en souvenait de cette journée, et il se souvenait aussi des jours qui avaient suivis, Rafael était revenu jouer avec eux, le lendemain, il avait les joues rouges, et boitait légèrement, les yeux rouges et gonflé tant il avait pleuré parce qu’il avait mal. Son père avait ce jour là, un peu plus bu qu’à son habitude, et l’état dans lequel Danny était revenu ne l’avait pas fait, comme ils s’en douté, sauté de joie. Mais jamais il n’avait était battu aussi fort. Les jumeaux étaient horrifiés de l’état de Rafael, même si le fait qu’ils soient en vacances influe fort sur la violence des coups, ne risquant pas de recevoir un coup de fil du collège ou de l’école pour devoir expliqué les joues rougis par les coups, les yeux gonflés par les larmes, les traces rouges sur les bras et les jambes. Les deux frères avaient regardé leur ami Rafael, d’un air de pitié.

FB.

Alex : Sa va aller Raf ?
Rafael : (faiblement) Garde ta pitié pour toi. (Se voulant joyeux) On va jouer ?

Les autres acquiescèrent, ne voulant pas vexé leur ami, mais ce n’était pas comme d’habitude. Rafael ne courait pas aussi vite qu’habituellement, et Danny ne riait pas, les jumeau ne dirent rien, ils y étaient maintenant habitués.

FFB
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Sam 21 Juin - 22:04

vite une suite s'il te plai je suis accro il me manque ma dose de fics
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  little le Sam 21 Juin - 22:10

Entre toi à qui il manque une
dose de fics
Et moi qui ai fait une overdose d'écriture... Peut être ce soir, mais là j'ai presque plus de réserve morfales
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Sam 21 Juin - 22:24

mais c'est une question de survie Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  little le Sam 21 Juin - 22:47

Est ce que vous voulez une suite ce soir??? Question Question Question Question Question Question Question Question Question Question Question Question Question Question Question Question Question Question Question Question Question
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Dim 22 Juin - 10:52

mais oui on veut une suite Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy meme si c'est reponces un peu tard mais une suite tout a l'heure serai bien Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  little le Dim 22 Juin - 11:52

Bon bah alors... Smile Smile

Lorsque Rafael prenait les coups à la place de son frère, lui souffrait physiquement et mentalement, et Danny souffrait, se sachant responsable des coups qu’avait reçu son aîné, mais quelque jours après, tout reprenait à peu près comme avant, malgré que les coups et les blessures, laissaient bien plus que de « simple cicatrices », ils les marquaient à vie.

Alex : (craquant) Et comment que je m’en souviens. Vous étiez plus que nos meilleurs amis, vous étiez comme nos frères, mais vous nous avez abandonné (des larmes coulés) Je… Avant de vouloir me venger, j… j’ai…J’ai fais des recherches, mais elles n’ont porté à rien du tout… Jusqu’à ce qu’il y a quelques jours, j’ai… retrouvé Josh, mais ce n’était plus mon frère jumeau, il s’appelait Mac, il n’était plus le même homme du coup, et il me parlait de ses amis, des agents chargés de retrouvés les personnes disparus, et… il m’a parlé d’un Danny Taylor… (Sa voix se cassa) Et je sais pas comment, ni pourquoi… mais j’ai su que tu étais l’homme que je cherchait depuis tant d’années, et je t’en ai voulu, moi qui voulait te retrouver, une fois que j’ai su où tu étais, et comment tu t’es appelé, je n’ai rien voulu entendre… J’ai appelé ma petite amie, et lui ai inventé une histoire grotesque, qu’elle a gobée comme une mouche, puis avec son frère, on a monté ton enlèvement, et celui de ton ami Martin… Ensuite…
Danny : Al’, je savais pas que tu me recherchait, je ne savait même pas que Mac était Josh. J’ignorait tout, mais croit moi ; il ne s’est pas passé une seule journée depuis que je suis parti avec Raffie, sans que je n’ai pensé à ma vie d’avant, sans bien sur les coups de mon père, je pensais à toi et Josh, je me demandait ce que vous étiez devenu. Al’, si tu savais combien…

Danny et Alex se confié l’un à l’autre, alors que l’un était un kidnappeur, l’autre un kidnappé. Mais peu importe, ils s’étaient retrouvés, s’était l’essentiel. Mais un point sombre restait sur ce tableau : Martin était blessé, et commençait vraiment à être mal en point. Alex e voulait pas mettre ce « sujet » sur le tapis, de peur de tout ruiné, jusqu’à ce que :

Alex : Dan’ je suis content de nos retrouvailles, et je tiens à te dire pardon de t’avoir enlevé, c’était idiot, et, j’appelle une ambulance.
Danny : Pourquoi ?
Alex : Pour ton ami pardi, je ne vais pas le laisser claquer sur le plancher quand même.
Danny : Al’.
Alex : Oui ?
Danny : Appelles les, et je te dirais quelques chose.

Alex appela les secours, Martin n’y croyait plus, n’y croyait pas serait plus exact. Lorsque cela fut chose faite, Danny raconta à Alex, ce qui avait valu une balle pour Martin.

Danny : Si j’ai déménagé, c’n’est pas parce que mes parents, en avaient envie, ils n’en parlaient jamais, et n’en ont jamais parlé. Si j’ai déménagé, c’est parce que j’ai provoqué, un accident de voiture, et mes parents n’en sont pas ressorti vivants, Raffie a voulu obtenir ma garde, mais il n’a pas était jugé apte à prendre soin de moi et il était encore jeune, alors j’ai était trimbalé un peu partout. J’ai très mal tourné, j’ai était alcoolique, j’ai volé etc.…

Alex ne pouvait y croire ses oreilles, Danny, qui pendant leur enfance, lorsqu’ils étaient toujours « amis » était le plus calme, celui sur les quatre… on aurait le moins parié sur le fait qu’il tournerais ainsi. Il en resta bouche bée, et sa culpabilité, déjà grande, ne fit que s’accroître, tant il s’en voulait d’avoir fait subir sa à son ami, qui voulait juste évité de se rappeler un passé trop douloureux. Alex plongea son regard dans celui de Danny et lui murmura :

Alex : Pardonne moi.

La porte s’ouvrit avec fracas, laissant apparaître Michael, paniqué. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il vit Danny et Alex, tout deux en train de se pleurer dans les bras. Elle fut encore plus grande lorsqu’il entendit parlé Alex d’une ambulance qui ne devrait pas tarder. Il sortis complètement de ses gonds en entendants ce même homme dire qu’il allait se rendre au FBI et qu’il sortirais définitivement de la vie de Danny et Josh, en s’excusant de tout le mal qu’il avait causé, de toutes ses erreurs commises en si peu de temps.

Michael : Mais t’es malade Alex ! Tu peux pas faire sa ! Pas après avoir fait tout ce chemin ! C’est… IMPOSSIBLE !
Alex : Mick, baisse ce flingue de la tempe de Danny, et laisse moi t’expliquer !
Michael : Mais m’expliquer quoi, nom de Dieu ! M’expliquez que tu es un lâche ! M’expliquez que tu ne pourrais pas tué ! M’expliquez quoi !
Alex : Baisse cette arme Mick. Si il y a une chose que j’ai comprise ce soir c’est que la violence ne résout rien, et je pense que je l’ai toujours su, avec tout les coups que ces pris Raffie.
Michael : (haussant le ton) Et tu veux que sa se termine comment cette histoire ? En happy end ? Mais tu te crois où là ? Dans un conte de fée ? Dans tous les cas, NOUS sommes perdant, alors autant avoir une bonne raison d’aller en taule.
Alex : (haussant le ton à son tour) Baisse ce flingue Michael !
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Dim 22 Juin - 12:02

mais c'est moi ou il a appeler les secours mais que l'autre est arriver au meme moment alors danny et martin sont toujours pas retrouver
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  little le Dim 22 Juin - 12:08

Alors Danny a téléphoné à Samantha pour lui donnez des indices du lieu où ils sont, mais à raccrocher en vitesse car la porte s'ouvrait. Ashley arrivé, et leur dit qu'elle voulait se rendre, car elle n'en pouvait plus, elle a demander à qui elle devait appeler, et Danny à dit Jack, (il y a quelques chapitre de cela) puis elle est partie s'engeulant avec Alex et à tout balancer. Alex retourne dans la chambre, et Danny parle d'un de leur souvenir lorsqu'ils étaient enfants, Alex s'ouvre à lui, et craque. Alors à cet instant, il ne souhaite qu'une chose, se rendre, et sauver Martin, sachant qu'il n'est pas un tueur. Mais Michael ne le voit pas de cet avis et... tongue tongue il faut attendre pour savoir... Et non, ils ne sont pas encore sauver, enfin presque
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Dim 22 Juin - 12:10

donc j'ai bien compris mais je veux une suite Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  little le Dim 22 Juin - 14:04

L’homme commençait à paniquer, il lançait des cops d’œil à droite et à gauche, son regard passait simultanément de Danny à Alex, d’Alex à Danny, passant de temps en temps par Martin. Il ne savait pas quoi faire. Et ce lâche qui lui ordonnait de baisser ce flingue, qu’il lui avait lui-même confié. S’en fut trop pour sa tête, il rabaissa son arme, et repris la discussion, histoire de savoir ce qu’il devrait faire :

Michael : Combien il t’a payé ? Qu’est ce qu’il t’as dit ? Qu’as t’il fait pour te faire changer d’avis ?
Alex : Rien… il n’a rien fait Mick ! Il est juste resté lui-même, et n’a pas cherché à être un homme qu’il n’est pas ; alors que moi si, j’ai voulu jouer les durs, mais au fond de moi, je ne suis pas un kidnappeur, et encore moins un assassin… Je ne l’ai jamais était, et ne le serais plus jamais.
Michael : (paniquant) Evidemment, puisque par ta lâcheté on va finir en taule !
Alex : Mick… Réfléchis un instant dans ta vie… Crois tu vraiment nécessaire de la bousillé, de risquer la peine capitale pour « finir le boulot » ? Tu sais aussi bien que moi que c’est inutile.
Michael : Quand je commence un travail, je n’le fais pas qu’à moitié, et tu sais qui m’as appris à faire sa ?
Alex : Qui est ce bon Saint Maritain qui t’apprend de telle chose ?
Michael : Toi… Si tu savais, je te faisait une confiance aveugle, je t’ai suivis, je t’ai aidé, j’ai participé à cet enlèvement, mais en aucun cas, je ne reculerais, car ce qui est fait est fait, et l’on n’y peut rien changer… Alors Alex, ressaisit toi, et tu les ! Tous les deux !
Alex : Je ne suis pas un tueur, et toi non plus Mick ! Alors… (S’énervant en se levant au quart de tour) REBAISSE CE FLINGUE TOUT DE SUITE, TU M’ENTENDS !

Alex voyait bien que son ami Michael commençait sérieusement à paniqué, il regardait dans tout les sens, et venait de relever son arme, mais pas sur Danny cette fois ci, mais sur lui-même. Oserait-il tirer ? Ou alors le contraire ? Michael lui aussi se demandait ce qu’il allait faire, puis… sans même réfléchir, alors que Alex tentait encore de l’en dissuader, il l’écouta, il baissa l’arme qui se trouvait sur sa tempe, et… comme possédé, pointa vers Alex, en même pas cinq minutes, les quatre personnes présentes dans la pièce avait vu une arme braqué sur elles ou braqué par elle. Soudain, une seconde détonation se fit entendre dans la pièce… Un cri, un silence, des larmes qui tombent et qui vous montent aux yeux. C’en était trop pour le pauvre Danny, d’abord Alex tirant sur Martin, maintenant Michael tirant sur Alex, qui seras le prochain à tiré… au moment précis où cette question frôlait son esprit, qu’un autre coup de feu se fit entendre, il ferma les yeux sous le coup de la surprise, et n’osa plus les ouvrir de peur de se qu’il allait voir0

Danny : (à lui-même) Jamais deux sans trois, on échappe pas à la règle.

Lorsque le jeune agent se risqua enfin à ouvrir les yeux, qu’elle ne fût pas sa surpris en voyant les secours emmenaient Martin et Alex, un drap au dessus d’un corps, certainement celui de Michael, et le visage de Samantha le regardant fixement.

Samantha : Alors, tu ouvres enfin les yeux.
Danny : Très drôle, j’aurais voulu t’y voir.
Samantha : sa n’arriveras plus, Alex va moisir en prison.
Danny : (stupéfait lui-même par sa réponse) Non, j’t’en pris.
Samantha : (incrédule) Mais… il t’a kidnappé toi et Martin, il a tiré sur Martin, et tu ne voudrais pas qu’il soir puni ! Explique moi, je ne comprend pas.
Danny : Il est assez puni comme sa. Il a ses remords, et il a était blessé en me protégeant.
Samantha : Quoi ? Il t’a protégé ?
Danny : C’est moi que Michael visait, et lorsque la balle est sortie, Alex m’a poussé.

Samantha Sade ne comprenait pas son ami, mais n’en dit rien, et préféra se taire, ne voulant pas risquer de le vexer. Lorsqu’il lui avait téléphoné et dit que Martin était blessé, c’était comme si tout s’était écroulé autour d’elle, elle avait pensait sur le coup, que plus jamais elle ne verrais son agent préféré, que jamais elle ne pourrais lui avouer son amour, que jamais ils ne pourraient vivre leur amour si il était réciproque, elle avait eu tellement peur, et le savoir toujours vivant, l’avait énormément soulagée, mais maintenant… les paroles de Danny la laissé complètement sur le c**.

Samantha : (directe) J’ai hésitée à te le dire, j’ai essayé de te comprendre, mais… j’ te comprend pas.
Danny : Y a pourtant rien à comprendre. Il a était mon ami pendant des années, il peut être kidnappé, mais avant de me SAUVER LA VIE il allai se rendre.
Samantha : J’ai compris mais…
Danny : (s’énervant) Y a pas de mais, c’est comme sa, un point c’est tout.

Samantha resta muette. Stupéfaite par la réaction de son ami, il s’énervait contre elle alors qu’elle…avait doutée de lui. Elle essaya de le prendre dans ses bras, mais il s’en dégagea aussitôt, et préféra allai aux côté de Jack et Vivian.

Vivian : Sa va Danny ?
Danny : Comme sur des roulettes.
Vivian : (pas dupe) Danny.
Danny : Quoi ? Je doit dire quoi ? Samantha ne peux pas comprendre que je ne veux pas que Alex aille en prison. Il m’a sauvé la vie.
Samantha : (qui les avaient rejoints) Et il la aussi mise en danger. IL A BLESSE MARTIN NON DE DIEU !
Danny : C’est lui qui as appelé les secours merde !
Vivian : Ola ! Ola ! Du calme vous deux !

LE ton entre les deux jeunes agents, avait monté d’un cran, si Vivian n’était pas intervenue, dieu sais comment sa se serait terminé. Néanmoins, ils se regardèrent et s’excusèrent, tous deux conscient du point de vu de l’autre, Samantha aimait Martin, c’était clair et net, et Danny voulait protéger un ancien ami, ce qui était tout à son honneur.

Danny : Je vais appeler Mac.
Jack : ainsi, tu sais qui est véritablement Mac.
Danny : (souriant) Martin me l’as dit lorsque nous étions enfermés dans le coffre.
Samantha : Vous… vous avez étaient enfermés dans le coffre !
Danny : Non, j’ai était à la fête foraine pour faire un tour d’auto tamponneuse, en imaginant que c’était ta tête.

Samantha lui tira la langue, furieuse de s’être ainsi faite remballée. Vivian regarda Danny, stupéfaite de son comportement, bien sur, ces petites prises de tête avec Sam ou même Martin Jack ou elle était très fréquente, mais jamais avec cette dernière, il n’avait était si désagréable, si méchant. C’était de la méchanceté pure et simple.

Vivian : Danny excuse toi !
Danny : J’ai rien dit de mal…
Vivian : Excuse toi ! Tu l’as blessée en disant ça !
Danny : Tu n’es pas ma mère Viv’, alors ne me force pas à faire un truc que je n’ai pas envie de faire. Et… vous m’énervez ce soir, j’ai qu’une envie, aller me coucher !! (ruminant) Bande de taré ! Tous plus sourd ou plus bête les uns que les autres.
Jack : (criant) DANNY ! REVIENS TOUT DE SUITE !
Danny : (criant aussi) ALORS LA, TU RÊVES VIEUX SCHNOQUE. (bégayant) Pardon, je…c’est pas ce que… j’voulais pas dire sa !

Et il partis sans demander son reste, il marcha des heures dans pour arriver finalement devant un immeuble, lui semblant familier, mais qi n’était ni celui de Martin, ni de Samantha, ni de Jack, et encore moins le sien. Mais alors devant chez qui était il ?


Alors à votre avis, il est devant chez qui???
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Dim 22 Juin - 14:41

selui de alex mais je veux la suite
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  little le Dim 22 Juin - 16:21

New York 02h45

Il sonna sur un numéro qu’il n’avait pas pu lire, et que, même si il l’avait lu, n’aurait pas reconnu, il sonna, et attendit, jusqu’à ce que cette voix ce fit entendre, brisant le silence qui régnait à cette heure ci de la nuit, ou du matin, peu importait pour Danny Taylor, ou Alvarez, il ne savait plus où il en était, il savait juste que ses parents l’avait appelé Danny, il n’a plus de nom de famille, ou du moins hésite entre deux, il est agent du FBI, où l’étais, pourquoi continuerait-il, savoir que l’un de ses amis, serait peut être jeté en prison, par sa faute, si il n’avait jamais existé, jamais Alex n’aurait fais sa. Mais qu’est il donc en train de penser ? L’agent sans nom se le demandait bien. Cette voix, qu’il avait entendus, qui l’avait tant de fois rassurée, cette voix qui appartenait à la personne à qui il avait tant de fois demandé pardon, qui avait eu tellement de coup, tellement de fois les yeux rougis par les larmes. Il hésita un instant à répondre, peut être qu’il ne devrait plus rentrer dans la vie de son frère, qu’il devait tout oublier, partir, loin… très loin, pour être lui-même un « disparus sans laisser de trace » mais pour ne jamais être retrouvé, alors il commencerait une nouvelle vie. Mais, il savait que c’était impossible, que se serait être lâche, de fuir ainsi ses devoirs.

** : Il y a quelqu’un ?
Danny : Rafael ?

Rafael ne pouvait y croire, son frère, venant chez li à deux heures du matin, ce n’était pas possible, il rêvé. Pas après l’avoir aidé à sortir de prison et lui avoir dit de sortir de sa vie. A moins que.

Rafael : C’est toi Dan’ ?
Danny : Je… J’doit te parler.
Rafael : Attend je t’ouvre.

Et comme il venait de lui dire, Rafael ouvrit, le jeune homme monta quatre à quatre les marches, comme à son habitude, et arriva bientôt devant cette porte, il ne savait même plus ce qu’il était venu faire, il baissa les yeux, et s’aperçut dans quel état il était, du sang partout sur ses vêtements, quelques petites coupures, un œil au beurre noir, rien de bien grave, plus des blessures superficielles, d’ailleurs lui avait eu plus de peur que de mal, il avait eu tout d’abord peur du fait que Martin s’obstine à venir le voir, puis peur de comprendre à quoi il allait servir, peur de devoir répondre, peur du coup de feu, peur de perdre pour toujours son meilleur ami, peur de faire confiance à la jeune Ashley, peur de la peur de Michael, peur de la détresse dans laquelle se trouvait Alex après qu’il lui ai ouvert son cœur, peur de perdre le jeune homme lorsque Michael avait tiré, peur de se troisième coup de feu, peur de la réaction de Jack lorsqu’il l’avait traité de vieux schnoque ; tant de fois il avait eu peur en quelques heures. Et maintenant, une fois encore il avait peur… il allait faire demi tour, lorsque la porte s’ouvrit :

Rafael : Tu repars déjà ?
Danny : Je…
Rafael : Je sais pas pour toi, mais j’aime pas faire la conversation sur le palier, alors entre.

Il s’effaça, de façon à laisser entrer son frère, qui pu constater, à son plus grand étonnement, que son frère était seul chez lui, et que son appartement ne différé pas autant que sa du sien. Un rapide coup d’œil dans la pièce avait suffit pour remarquer que lui non plus, n’avait pas mis de photos de sa famille, à part une seule, qui datait de lorsqu’ils étaient petits, avec Josh et Alex, un sourire jusqu’aux oreilles, c’était l’une de leurs amies qui les avaient pris tous ensemble, mais les avaient vite laissé tombés, s’apercevant que jamais elle ne serais vraiment à sa place de se groupe de garçon, bien qu’adorable et attentionnés, mais bien trop soudés pour laissé entrer qui que ce soit. Raffie vit le regard de son frère plongé sur cette photo, il s’approcha de son frère, et faisant comme lorsqu’ils étaient enfants et que Raffie allait protéger son frère, lui murmura à l’oreille :

Rafael : Tu sais ce qu’ils sont devenus ?

Danny baissa la tête, comment peut-on dire à son frère, que les heures qui avaient précédées sa venue ici, il s’était retrouvé otage d’Alex, et appris qu’un de ses collègues de bureau était en fait Josh. Mais cette question réclamais réponse, or, mentir en disant qu’il n’en savait rien n’était pas la bonne solution, et jamais il ne saurais cacher une chose si importante à leurs yeux à son frère, déjà lui mentir lui était difficile, alors sur un sujet si important :

Danny : Oui…
Rafael : (n’y croyant pas) C’est pas vrai ! T’es sérieux là !
Danny : Tous ce dont on peux de sérieux.

Rafael Alvarez n’osait y croire. Impossible. Son cadet le faisait marcher là, il avait des nouvelles de leurs deux amis. Des jumeaux de leurs cœurs comme ils les appelé des années auparavant. Et comment se faisait il, que pour que con frère décide de lui en parler, il avait dû lui demander ? Compter il un jour l’en mettre au courant ?

Rafael : Et… ils vont bien ?
Danny : Josh a changé de nom, il est en fait l’un de mes collègues…et Alex, c’est fait tiré dessus il y a une heure à peine, en me protégeant.
Rafael : (surpris) Tu… T’as revu Al’ ! Il y a une heure !
Danny : Il y as plus d’une heure, il a organisé mon enlèvement, ainsi que celui de mon meilleur ami, pour avoir des réponses…

Tout le long de son récit, Rafael était resté attentif, s’attendant à chaque instant à retrouver le caractère si calme de son ami d’enfance, cependant lorsque Danny évoqua le coup tiré par Alex sur Martin, il eut peur des conséquences, mais n’ouvrit pas la bouche, conscient que si il parlait, Danny perdrait le fil de son histoire, alors il se tut. A la fin, l’aîné des Alvarez avait les larmes aux yeux. Et chose étonnante se produisit, Danny le pris dans ses bras, et le consola.

J'ai pensé que ce serai bien que ce soit la fin...
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  nonie1187 le Dim 22 Juin - 17:01

La fin est pouruoi pas une petite suite pour terminé en beauté
nonie1187
nonie1187
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 678
Age : 32
Localisation : avec marty!!!!
Date d'inscription : 13/05/2008

http://fbienfolie.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  little le Dim 22 Juin - 17:23

Les mois étaient passés, plus vite que les jeunes agents du FBI ne l’aurait voulut. Martin et Alex étaient sortis de l’hôpital, et la vie avait repris son cours normal… enfin presque, car ce soir là, quatre hommes venaient d’entrer dans un bar, joyeux, s’assirent, une jolie serveuse vint prendre leur commande

Mac : Une bière.
Rafael : Deux bières dans ce cas.
Alex : Jamais deux sans trois les gars.
Danny : Un jus d’orange.

La serveuse partie cherchée leur commande, et pendant ce temps, la conversation allait bon train. Se souvenant de leur passé, parlant du présent, et se cherchant un avenir. Ils ne voulaient plus que les années passent, et qu’ils se perdent de nouveau de vu. Chacun avaient était heureux de se retrouver, et cette soirée dans ce bar, n’était pas la première, et ne serait sans doute pas la dernière.

Serveuse : Vos commandes messieurs.
Tous : Merci.

Au lieu de reprendre leur conversation, Alex et Danny se levèrent d’un même élan et suivirent la serveuse qui les avaient servis. Blonde aux yeux vert, les cheveux bouclé descendant légérement sur les épaules, et avait un visage familier aux deux jeunes hommes. Se sentant suivie, elle se retourna, et constata qu’elle était effectivement suivie, par deux personnes qu’elle venait de servir, elle les avaient immédiatement, et du premier coup d’œil. Elle avait pourtant tentée d’être discréte, mais elle avait échouée à l’évidence.

Danny/Alex : Ashley ? C’est toi?
Ashley: Salut...
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Dim 22 Juin - 17:25

la suite et fin avec danny qui parle a martin wiwian jack sam........
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  little le Dim 22 Juin - 17:44

FBI. 12h00

Jack: C’est à cette heure ci qu’on arrive Taylor ?
Danny : Bah… Ouai, à moins que ce soit pas moi…

A ce moment là, Martin et Samantha arrivèrent, main dans la main, cependant, avec un petit quelque chose en plus dans les mains de Martin.

Martin : Devinez ce qu’il y a dans…
Danny: (le coupant) Miam des pizzas ! C’est noël avant noël ici ! Mais sa tombe bien, je meurt de faim.
Martin : (levant la boîte) Hep hep hep ! T’arrives à midi, et t’as encore faim ! Estomac sur pattes.
Danny: Tu peux parler, squelette ! Au moins moi, je me nourris !
Samantha : Estomac sur pattes, ont dit pas de mal de Martin ! (regardant Martin) Même si je suis tout à fait d’accord sur le fait qu’il ne mange rien !
Vivian : TU plaisantes là, à chaque enquête, quand Jack le laisse au bureau, il est avec un sandwich dans les mains, avec des mélange pas toujours très…
Martin : Hey ! On dit pas de mal de mes sandwichs !
Jack: Du calme et dégustons cette pizza !
Martin : Vous pourriez attendre un peu avant !
Danny: (plaisantant) Aaaah ! Un squelette qui parle !
Martin : (s’avouant vaincu) D’accord ! Mangez là votre pizza !

Danny et Jack ne se firent pas prié, quelques minutes après ils s’éloignèrent de la boîte, Martin s’en approcha pour regarder si ils en avaient laissés pour lui, et s’aperçut qu’il en restait encore une bonne moitié.

Martin : (s’étonnant) Vous êtes malade ?
Danny: Nous ? Non… pourquoi ?
Martin : Il reste encore plein de pizza !

Les agents Malone et Taylor se regardèrent, et, tout en riant, répondirent à Martin.

Danny: T’as besoin de manger !
Vivian : Vous êtes… méchants avec notre pauvre petit squelette !
Martin : Non, pas toi Viv’.
Vivian : Avoue qu’ils ont pas tort.
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  tre le Dim 22 Juin - 17:50

voili une bonne fin
tre
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  little le Dim 22 Juin - 18:46

Vous en avez pensé quoi?????????????? Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
little
little
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 25
Localisation : Au pays où on fait de la luge pour livrer le journal, ou il fait 0° en été ahah!!!!
Date d'inscription : 18/06/2008

http://just-fbi.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  nonie1187 le Dim 22 Juin - 18:47

trés bonne fin j'adore. J'ai hate de lire ne autre fic de toi elle est génial celle ci
nonie1187
nonie1187
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 678
Age : 32
Localisation : avec marty!!!!
Date d'inscription : 13/05/2008

http://fbienfolie.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Passed disorder - Page 3 Empty Re: Passed disorder

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum