FBI : PORTES DISPARUS { Without a trace }
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-39%
Le deal à ne pas rater :
Trepied smartphone, appareil photo – LINKCOOL 42″ – ...
10.99 € 17.99 €
Voir le deal

Bonekickers

Aller en bas

Bonekickers Empty Bonekickers

Message  Heather le Sam 20 Sep - 19:06

Comme je n'avais pas internet, je n'ai pas pu parler des séries estivales. Donc avec 4 trains de retard... M'enfin, ce n'est pas comme si cette série avait vraiment mérité qu'on en parle... Rolling Eyes

Bonekickers Bonekickerstm2

Ca passe où ? BBC1 (UK)
Quand ? Eté 2008.

Ca parle de quoi ?
Bonekickers est une série en six épsiodes de la BBC.
À Bath, une ville ayant 3000 ans d'histoire, Gillian et son équipe – Dr Ben Ergha (Médecin légiste), le professeur Gregory Parton (au savoir encyclopédique mais assez louche) et le jeune Viv Davis – sont amenés à devoir déterrer des corps, des livres, des armes, et toutes sortes d'artefacts. Tout cela va les conduire à enquêter sur le passé pour déjouer les mystères du présent.
Chaque épisode est centré sur une période de l'histoire et permet une réflexion sur la manière dont nous vivons actuellement.
On doit la série à Matthew Graham et Ashley Pharoah (Monastic Productions), les scénaristes et créateurs de Life On Mars et Ashes To Ashes, sont derrière cette série. (source : www.serieslive.com )

Et alors, un bilan sur cette saison 1 ?

En fait, pour résumer, Bonekickers est la preuve que l'association BBC+Matthew Graham & Ashley Pharoah+Adran Lester peut quand même déboucher sur un grand raté.

Pourtant, le sujet de départ paraissait attrayant. Une thématique sur l'archéologie, et une sorte de croisement improbable entre Indiana Jones et une des séries scientifiques modernes telle Bones... Une série centrée sur l'Histoire, normalement je suis un public conquis d'avance.

En fait, la série échoue sur les deux tableaux sur lesquels elle pouvait jouer : les personnages et l'Histoire.
Pour ce dernier aspect, dès le pilote, ça a coincé. Il faut absolument envoyer un mémo aux divers scénaristes aux quatre coins du globe : quand on vous demande de construire un pitch sur l'Histoire devant être "grand public", la thématique Reliques sacrées/Templiers = corde tellement usée que même lorsqu'il prend au téléspectateur l'envie de se pendre, elle est sans espoir... C'était déjà usé quand Dan Brown a surfé sur l'épi-phénomène de son bouquin, mais maintenant, rien dans ces eaux-là ne trouve grâce à mes yeux (Sauf évidemment ce bon vieil Indi Mr.Red ). Toujours est-il que nous offrir dès le premier épisode un thème aussi éculé pour le traiter aussi maladroitement, la série était mal partie.
Par la suite, les intrigues seront très inégales. Ce qui frappe, c'est aussi l'étrange impression que les scénaristes veulent caser bien trop de choses en un seul épisode. Ca manque de lien, ça part de tous les côtés, c'est tellement excessif dans les enjeux pour telle découverte ou telle découverte, que ça vire dans un réel mauvais goût (au hasard des histoires, on croise un candidat à la présidence américaine noire qui débarque en pleine Angleterre sur la trace de ces ancêtres -mais bien sûr What the fuck ?!? ). Les scénaristes semblent avoir développé un haut sens de la paranoïa et crée de gigantesques complots à partir de la moindre micro-intrigue tellement pas crédibles qu'à force ça devient quand même assez ridicule...
Bon, une fois que l'on sait à quoi s'attendre, on essaye de garder ce postulat de départ à l'esprit. Mais même en essayant de le comprendre au cinquième degré, il y a encore des choses qui ne passent pas...

En plus, comme les scénaristes avaient décidément les yeux plus gros que le ventre, ils ont même eu l'idée d'introduire un "fil rouge". Une intrigue autour d'une épée, qu'on connait notamment sous le nom d'Excalibur, et qui est le lien entre toutes les intrigues pseudo-historiques de la série. Rajouter à ça une héroïne qui poursuit la quête de sa mère devenue folle à cause de son acharnement, vous avez un truc vraiment indigeste, qui n'attise absolument pas la curiosité... Et qui se conclut dans du over the top de haute volée dans la droite lignée de la série...

A côté de ces défauts, malheureusement, les personnages ne prennent pas. Des personnalités clichés mais peu attrayantes, des relations abradabrantesques, des liens de parenté qui se révèlent comme le pire des soap de 14h, et le tout empaqueté avec un ton le plus sérieux du monde : vous avez envie de hurler qu'il y a tromperie sur la marchandise.

Bilan : Une série assez indigeste, à réserver pour l'été ou des périodes où vous n'avez rien d'autre à faire, à absolument ne pas prendre au premier degré, garder une certaine distance... Mais ça ne vous évitera sans doute pas quelques malaises. Disons qu'il faut vraiment voir ça comme un essai de divertissement, vraiment pas plus. Et ça peut se suivre.
Moi je n'ai pas trop aimé. Mais l'amie avec qui j'ai suivi la série a trouvé ça distrayant, sans plus, mais distrayant...

Trailer : https://www.youtube.com/watch?v=HywsrpPjtiw

_________________
"All right, we don’t understand the R2-D2 crap. We’re gonna use the Star Trek system. One blink for yes, two blinks for no."
"This is John Crichton paging the head Cylon. Pick up the phone, Imperious Leader !"
(John Crichton, Farscape)
Heather
Heather
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 5797
Age : 35
Date d'inscription : 08/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

Bonekickers Empty Re: Bonekickers

Message  Maxx le Sam 20 Sep - 22:02

en fait, ils auraient du passer directement du premier au dernier épisode, les autres épisodes ne servent à rien.
Maxx
Maxx
Nouvelle recrue

Masculin Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 13/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Bonekickers Empty Re: Bonekickers

Message  Heather le Sam 20 Sep - 23:43

Maxx a écrit:en fait, ils auraient du passer directement du premier au dernier épisode, les autres épisodes ne servent à rien.
Même avec des coupes sombres, je ne suis pas convaincue que cette histoire d'épée tombée du ciel qui traverse les âges ait été convaincante.
Spoiler:
Surtout avec la soeur "parachutée", la quête inachevée de la mère et cette histoire de société secrète...

M'enfin, je ne comprends toujours pas comment toutes ces personnes avec de telles références ont pu aboutir à un tel résultat. Shit


Le problème, c'est que depuis Bonekickers, je m'inquiète pour Merlin moi scratch J'ai de mauvais pressentiments, et le trailer diffusé avec les choix scénaristiques entrevus ne m'a pas rassuré. D'autant que quand on saccage les légendes arthuriennes, généralement, ça ne me laisse vraiment pas indifférente. Confused

_________________
"All right, we don’t understand the R2-D2 crap. We’re gonna use the Star Trek system. One blink for yes, two blinks for no."
"This is John Crichton paging the head Cylon. Pick up the phone, Imperious Leader !"
(John Crichton, Farscape)
Heather
Heather
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 5797
Age : 35
Date d'inscription : 08/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

Bonekickers Empty Re: Bonekickers

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum