Désillusion ( Shot, terminé, tout public )

Aller en bas

Désillusion ( Shot, terminé, tout public ) Empty Désillusion ( Shot, terminé, tout public )

Message  mimi le Sam 24 Jan - 17:14

Et voilà, coincée par la tempête à la maison mais avec (pour l'instant) de l'électricité, un petit shot. Pas facile d'écrire une main sur le clavier et l'autre accrochée à une branche... Laughing

Bref, même si j'ai quelques autres idées S/M en tête, ce shot marque une pause pour moi concernant ces deux-là ( enfin jusqu'à la prochaine crise Cool ). Une sorte de point semi-final avant de m'attaquer à de nouvelles aventures... Cool ( et non des moindres ! Razz )

Bonne lecture et à bientôt. Wink

Désillusion


Martin regarda une nouvelle fois sa montre avant de presser le pas en constatant qu’il avait déjà cinq minutes de retard. Sam lui avait donné rendez-vous dans un café près du bâtiment du FBI comme ils avaient eu l’habitude de le faire pendant très longtemps depuis qu’ils ne travaillaient plus ensemble. Excepté que, depuis quelques mois, leurs rendez-vous en milieu de journées s’étaient espacés et, c’est la peur au ventre, que Martin se rendait à celui-ci. Il ne savait pas de quoi Sam voulait lui parler mais elle avait été très insistante au téléphone, disant que cela ne pouvait pas attendre.

Ils allaient bientôt fêter leurs dix ans de mariage mais Martin se demandait si le terme « fêter » était bien approprié. En effet, depuis quelques mois, leur couple rencontrait des difficultés même s’ils tentaient de garder une certaine façade pour leurs deux enfants Matthew et Lisa. Peu à peu, Martin avait senti Sam s’éloigner de plus en plus de lui et de leur famille, passant des heures interminables au travail.

Quand ils s’étaient mariés, ils avaient du faire un choix, leur boulot étant incompatible avec une vie de famille sereine et équilibrée. Martin avait alors décidé de demander son transfert à l’unité du cyber crime tandis que Sam était restée dans l’équipe de Jack Malone à l’unité des disparus. Quand Sam était tombée enceinte de leur premier enfant, Matthew, elle avait alors arrêté de travailler quelques mois. Puis, après la naissance, il avait prit le relais, ayant des horaires plus réguliers et flexibles.

Ils avaient alors traversé une période faste et joyeuse. Trois ans plus tard, Lisa était entrée dans leurs vies et était devenue la prunelle des yeux de son père. Tout allait alors pour le mieux chez les Fitzgerald qui avaient une vie remplie d’amour et d’harmonie.

Martin ne se rappelait pas exactement quand les choses avaient commencé à se gâter. C’était arrivé petit à petit mais inexorablement. Peu à peu, il avait vu sa femme se refermer sur elle-même alors qu’elle ne lui cachait rien auparavant. Il avait bien tenté de la faire parler pour les sortir de ce mauvais moment mais rien n’y avait fait. Alors, il avait simplement arrêté de poser des questions et s’était concentré sur ses enfants.

En poussant la porte de leur café de prédilection, Martin aperçut immédiatement Sam installée à leur table dans un coin discret. Elle se tenait droite avec un visage impassible. Quand il vit l’homme qui était assis à ses côté, une main rassurante posée sur la sienne, Martin compris instantanément et son cœur se brisa. Ainsi, ça allait se finir comme cela ? Finalement, en dépit de tout, il allait quand même gagner ? En quelques secondes, Martin ramassa les bouts de son cœur, et son amertume et sa profonde tristesse furent remplacées par une immense colère. Ne surtout pas les laisser l’atteindre…ou du moins, ne rien montrer.

La mâchoire crispée et sans prendre la peine de retirer son imperméable, il vint s’installer en face d’eux, laissant traîner son regard sombre de l’un vers l’autre.

- Tu voulais me parler ? dit-il froidement en la regardant droit dans les yeux.

Sam déglutit. A son regard, elle savait que Martin avait tout compris.

- Oui…commença doucement Sam en baissant les yeux devant son regard inquisiteur.

- Est-ce qu’on a vraiment besoin de parler ? demanda Martin en posant son regard sur la main de Jack qui caressait celle de sa femme. J’ai comme le sentiment que tout est déjà décidé.

Sam se mordit les lèvres.

- Écoutes, Martin…commença Jack.

Martin reporta son attention vers lui et l’interrompit en levant une main. Il soupira d’exaspération.

- Jack…s’il te plait…ne te mêles pas de ça.

- Que tu le veuilles ou non, j’y suis mêlé, répondit Jack.

Martin le regarda sans rien dire, l’intervention de Jack ne faisant que confirmer ce qu’il redoutait tant. Malgré tout l’amour qu’il lui avait donné, malgré ses sacrifices professionnels et malgré leurs deux magnifiques enfants, elle le quittait pour lui. Il le savait…il le sentait…et il ne pouvait rien y faire…Mettant de côté sa détresse, Martin rassembla son courage et s’éclaircit la gorge.

- Qu’est-ce que vous voulez ? demanda-t-il finalement d’une voix qu’il souhaitait ferme.

- Tu t’es bien rendu compte que ça n’allait plus entre nous, commença Sam. Je…je veux divorcer.

Martin porta son regard sur elle ne laissant transparaître aucune surprise. Et pour cause, il n’était pas surpris. Dès qu’il était entré et l’avait vu avec Jack, il avait su le but de ce rendez-vous soudain et ce qui allait suivre. D’un seul coup, il avait tout compris : les arrivées tardives le soir, les déplacements soudains et répétitifs, les coups de fils à n’importe quelle heure…Toutes les pièces du puzzle s’étaient emboîtées sans aucun problème. Il s’en voulait d’avoir été si stupide, si aveugle. Comment avait-il pu ne s’apercevoir de rien ? Il s’était bien rendu compte que le comportement de Sam avait changé mais jamais…jamais il n’aurait pensé qu’elle puisse lui faire une chose pareille…Mais plus que tout, il lui en voulait de faire cela à leurs enfants.

- Depuis combien de temps ça dure ? demanda-t-il d’une voix froide.

Il savait que ça allait lui faire mal mais un sentiment pervers le poussait à demander. Il voulait savoir depuis combien de temps il était le dindon de la farce.

- Presque un an, répondit doucement Sam en baissant les yeux.

Martin releva promptement la tête vers elle, ne pouvant cacher sa surprise cette fois-ci. Un an ? Blessé, il prit sur lui-même pour ne pas exploser. Il devait sortir. Il ne supportait plus de la voir…de les voir. Des images de Sam nue dans les bras de Jack passaient devant ses yeux et il avait envie de vomir. Comment pouvait-elle leur faire cela ? Il pensa aussitôt à Matthew et Lisa. Il devait absolument les préserver du fiasco de sa vie et de leur couple.

- Je vois, répondit-il en regardant ses mains qui se tordaient nerveusement devant lui.

Après quelques secondes de silence, il leva enfin les yeux vers elle et la regarda froidement.

- Mon avocat t’appellera dès que possible, dit-il en se levant précipitamment.

Il devait sortir avant de faire quelque chose qu’il regretterait. Il avait trop envie de foutre son poing dans la gueule de Jack pour traîner plus longtemps dans ce café qui n’appartenait plus qu’aux souvenirs.

- Et pour les enfants ? demanda Sam en posant une main sur son avant-bras pour l’arrêter.

Martin se retourna vivement vers elle et la regarda, surpris.

- Quoi, les enfants ?

- Tu ne crois pas qu’on devrait discuter de ce qu’on va leur dire, des arrangements ?

Martin la dévisagea, les mâchoires crispées.

- Écoutes, Sam. Ce sont tes enfants et je ne t’empêcherai jamais de les voir. Mais que les choses soient bien claires, il est hors de question de discuter de garde partagée. Tu as toujours voulu Jack, tu as Jack maintenant. Tu aurais du réfléchir avant d’aller te rouler dans son lit, ajouta-t-il en montrant Jack d’un air dégoûté de la main.

- Martin, je t’interdit de…commença Jack en se levant.

Martin ricana et le toisa du regard.

- Tu m’interdit quoi exactement, Jack ? Je n’ai aucun compte à te rendre. Tu n’es plus mon patron depuis longtemps. Tu as voulu Sam, tu l’as eu alors assumes-en les conséquences. Il est hors de question que mes enfants vivent avec vous, il est hors de question de les arracher à leur maison. Tu m’as déjà volé ma femme, tu n’auras pas mes enfants ! déclara Martin entre des dents serrées et en gardant un ton bas pour éviter de se donner en spectacle.

- Martin, tu ne peux pas m’empêcher d’avoir les enfants, dit Sam en posant une main sur l’épaule de Jack pour le faire rasseoir.

- Tu crois ? dit Martin en croisant les bras sur son torse. Ce que tu as fait est impardonnable, Sam, impardonnable. Tu avais une famille, un mari et des enfants qui t’aimaient. Nous étions heureux. Aucun juge ne te donnera la garde des enfants, surtout avec ton boulot. Tu as foutu dix de bonheur en l’air pour…pour quoi exactement ? demanda-t-il en laissant glisser son regard de Sam vers Jack.

Sam ouvrit la bouche pour répondre mais Martin leva la main pour l’interrompre.

- Tu sais quoi ? Je ne veux même pas savoir. Tu me dégoûtes. Jamais je ne t’aurais cru capable de me faire ça. Mais ce qui me fait le plus mal au cœur, c’est qu’il va falloir le dire aux enfants et briser une partie de leurs illusions. Et ça, dit-il en pointant un doigt accusateur vers elle, c’est pire que tout. Et rien que pour ça, je ne te pardonnerais jamais.

Sam ne répondit rien, se contentant de baisser la tête. Martin avait raison, elle le savait. Elle réalisait qu’être avec Jack lui demandait d’énormes sacrifices et elle commençait à se demander si ça en valait vraiment la peine. Peut-être s’était-elle laissée un peu trop vite embobiner par les belles promesses de Jack ? Celui-ci l’avait pressée de parler à Martin…peut-être n’aurait-elle pas du céder si vite ? Mais en voyant le regard blessé de Martin posé maintenant sur elle, elle savait qu’il était trop tard. Elle avait trahi sa confiance et son amour, elle avait trahi les siens et elle les avait perdu. Les choses ne seraient jamais plus les mêmes…

Elle avait pourtant essayé d’être une épouse et une mère parfaite. Et cela avait marché pendant de nombreuses années avant que ses vieux démons ne la rattrapent. Elle avait été heureuse avec Martin, vraiment heureuse comme elle avait toujours cru qu’elle ne le serait jamais. La vie était facile, gaie et agréable. Pourquoi avait-il fallu qu’elle gâche tout ? Pourquoi avait-il fallu qu’elle capitule devant ses vieux démons qu’elle était parvenu à enfouir au plus profond d’elle par amour pour Martin ? Elle déglutit en sachant que toutes ces questions resteraient probablement sans réponse. Elle avait fait un choix et elle savait maintenant qu’il était irrévocable.

- Je dois retourner travailler.

La voix de Martin la fit sursauter et elle leva les yeux vers lui.

- Mon avocat t’appellera. Tu peux passer à la maison ce soir prendre tes affaires. Je travaille tard et les enfants seront chez ma cousine.

Sam opina de la tête.

- Adieu, Sam. Je te souhaite d’être heureuse.

- Martin…commença-t-elle d’une voix enrouée par les larmes. Je…

Mais Martin n’écouta pas ce qu’elle avait à lui dire. Il ne voulait plus rien entendre. Il voulait simplement sortir de cet endroit où il avait l’impression d’étouffer. Il avait besoin d’air pour tenter de défaire ce nœud qui lui serrait la gorge.

Sans un autre regard pour eux, il fit demi-tour et se dirigea vers la sortie à grandes enjambées. Sa gorge lui faisait mal, sa tête bourdonnait et son cœur…son cœur, il ne le sentait tout simplement plus battre. Il était anéanti. Était-ce un mauvais rêve ou bien venait-il réellement de perdre la seule femme qu’il ai jamais aimé ?

Quand il fut assailli par les trombes d’eau en sortant du café, il comprit à regret qu’il ne s’agissait pas d’un mauvais rêve mais que sa vie venait bel et bien de s’écrouler. Il s’engouffra dans la rue, se glissant parmi les passants qui regardaient avec curiosité cet homme à l’air hagard en train de pleurer. Après quelques mètres à peine, il sentit la nausée l’envahir à nouveau en ressassant l’image de Jack et Sam ensemble. Il vira brusquement à droite dans une petite ruelle et, faisant fit des trombes d’eau qui s’abattaient sur lui, il s’appuya contre un poteau pour vider le contenu de son estomac sur le trottoir.

Pourquoi ? Pourquoi cela lui arrivait-il à lui ? Qu’avait-il fait pour mériter cela ? Il avait vraiment cru qu’il était parvenu à la changer, à lui faire accepter d’être heureuse et aimée. Comment avait-il pu autant se tromper ?

D’un revers de la main, il s’essuya lès lèvres, le goût de la bile toujours présent dans sa bouche. Il devait retourner au travail, il devait se ressaisir, faire comme si de rien n’était. Plus que tout, il ne devait pas se laisser abattre. Il se devait d’être fort pour ses enfants. Ils allaient avoir besoin de lui. Il redoutait déjà le moment où il devrait revoir Sam pour annoncer à ses enfants que leur famille était déchirée et que leur mère ne vivrait plus avec eux.

Contrairement à leur première rupture, celle-ci était définitive et il ne serait plus le seul à souffrir. Pour eux, pour les deux plus beaux cadeaux que la vie lui ai jamais donné, il se devait de continuer à vivre.

Alors, Martin Fitzgerald se redressa, réajusta son manteau et respira un grand coup. Il devait y arriver et il allait y arriver. D’un pas décidé, il retourna sur la grande rue et se fondit au flot incessant des passants. La vie venait de lui jouer un sale tour mais, malgré sa blessure et sa colère, il lui restait encore deux extraordinaires raisons de vivre. Et si Sam ne faisait désormais plus parti directement de sa vie et lui avait reprit l’amour qu’elle lui avait pourtant donné, il avait encore ses enfants et ça, elle ne pourrait jamais le lui enlever.

Et c’était pour lui la meilleur des raisons pour continuer d’aller de l’avant.

FIN
mimi
mimi
Directeur du FBI

Féminin Nombre de messages : 4074
Age : 46
Localisation : Aux MAA ( Martin's Addicted Anonyms )
Date d'inscription : 16/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Désillusion ( Shot, terminé, tout public ) Empty Re: Désillusion ( Shot, terminé, tout public )

Message  Mouchette le Sam 24 Jan - 19:13

Eh bien, quel shot, mimi!
Mariés depuis 10 ans avec l'homme le plus merveilleux, et elle finit quand même par retourner dans les bras de Jack Shocked Mon pauvre Martin, encore heureux qu'il y a les enfants pour le retenir Sad
Et le coup de Sam d'amener Jack au rendez-vous pour annoncer la nouvelle à Martin, c'est vraiment pas sympa nuagenoir
J'ai adoré! bravobom bravobom
Vivement les prochaines aventures! Mr. Green
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Désillusion ( Shot, terminé, tout public ) Empty Re: Désillusion ( Shot, terminé, tout public )

Message  jabamiah le Sam 24 Jan - 19:27

Awww Sad Sad Sad
J'ai du mal à trouver les mots, tellement ce shot est prenant aux tripes!
Marty torturé, et il trouve Sam et Jack dans ce café, franchement, la main de Jack sur la sienne j'ai trouvé ça indécent! Evil or Very Mad
En tout cas il lui a mis les points sur les "i", et tu as parfaitement décrit ses sentiments j'ai vraiment eu l'impression de vivre la scène! dako
Et puis dans la rue le pauvre Marty bouleversifié, ça m'a pincé le coeur... Crying or Very sad Mais c'est ainsi. J'adore vraiment comment tu décris le triangle J/S/M !

Bravo mimi pour ce shot! Vivement la prochaine! bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom

_________________
Désillusion ( Shot, terminé, tout public ) True7
¤¤ Sublimes bannière & avatar by **Marine** ¤¤
{ma Gum, ma Teammate, ma designeuse de génie !! On va conquérir le monde! Envers et contre tous! Merkiii!!!}

* * *

Danny ♥ Elena forever

Enrique! RRrrr!!!
jabamiah
jabamiah
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1520
Age : 32
Localisation : en los brazos de enrique! RRRrrr!!
Date d'inscription : 27/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Désillusion ( Shot, terminé, tout public ) Empty Re: Désillusion ( Shot, terminé, tout public )

Message  **Marine** le Sam 24 Jan - 19:32

Oh la laaaaaaaaaaaaaaaa Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Grace a Jabamiah qui m'a dit "il prend aux tripes son shot", et même si y a pas une pointe de D/E j'ai quand même eu la curieusité de lire en plus je crache pas sur Smarty Mr. Green et AW!!! Terrible!!!

Magnifiquement écrit, tu arrives a cerner Martin avec beaucoup de justesse, on sent que c'est ton perso préféré...rah la la un régal!!
Quand tu dis que Lisa était devenue la prunelle des yeux de son père, je trouve ça ADORABLE I love you


Vraiment trop touchant. Cute, vraiment un super shot. Bravo Mimi, ne t'arrête pas d'écrire, tu as pleiiin de talent Wink

J'en suis toute boulversifiée!!!!

bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom

_________________
Désillusion ( Shot, terminé, tout public ) 179541marriedes




**Marine**
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 31
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

Désillusion ( Shot, terminé, tout public ) Empty Re: Désillusion ( Shot, terminé, tout public )

Message  Heidi le Sam 24 Jan - 22:09

Waouh ! C'était... magnifique, prenant, triste mais tellement beau !
Effectivement, tu es parfaitement rentrée dans la peau de Martin, on retrouve tout à fait le personnage, et je l'imaginais très bien réagir comme ça...
Un grand BRAVO pour ce superbe shot !
Heidi
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 30
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Désillusion ( Shot, terminé, tout public ) Empty Re: Désillusion ( Shot, terminé, tout public )

Message  mimi le Dim 25 Jan - 16:45

Merci les filles. Je ne pensais pas que cette petite chose ferait tant d'effet. Embarassed

Heureusement qu'il me reste encore Martychou pour garder le contact avec WAT... Razz

Enfin bref, merci pour vos très jolis commentaires qui me vont ddroit au coeur... 2love2
mimi
mimi
Directeur du FBI

Féminin Nombre de messages : 4074
Age : 46
Localisation : Aux MAA ( Martin's Addicted Anonyms )
Date d'inscription : 16/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Désillusion ( Shot, terminé, tout public ) Empty Re: Désillusion ( Shot, terminé, tout public )

Message  clairounett le Dim 25 Jan - 22:57

J'ai qu'une chose à dire, et tu devineras pourquoi Mimi, j'aime bien cette fin Razz Razz

Bon à quand le prochain shot ??? Enfin, un shot Bobby ou un shot Manny ou un shot Marty/Lulu ou Martim .... ptdr
clairounett
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 33
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Désillusion ( Shot, terminé, tout public ) Empty Re: Désillusion ( Shot, terminé, tout public )

Message  mimi le Dim 25 Jan - 23:29

clairounett a écrit: ou un shot Manny ou

Tu sais que j'ai réfléchis un moment pour savoir quel était ce pairing... ptdr
mimi
mimi
Directeur du FBI

Féminin Nombre de messages : 4074
Age : 46
Localisation : Aux MAA ( Martin's Addicted Anonyms )
Date d'inscription : 16/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Désillusion ( Shot, terminé, tout public ) Empty Re: Désillusion ( Shot, terminé, tout public )

Message  clairounett le Lun 26 Jan - 22:40

mimi a écrit:
clairounett a écrit: ou un shot Manny ou

Tu sais que j'ai réfléchis un moment pour savoir quel était ce pairing... ptdr

Rooo ben Mimi... Razz Razz C'est le meilleur pairing.. ptdr
clairounett
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 33
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Désillusion ( Shot, terminé, tout public ) Empty Re: Désillusion ( Shot, terminé, tout public )

Message  nonie1187 le Ven 13 Fév - 15:08

j'ai adoré ce shot...Génial franchement bravo
nonie1187
nonie1187
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 678
Age : 32
Localisation : avec marty!!!!
Date d'inscription : 13/05/2008

http://fbienfolie.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Désillusion ( Shot, terminé, tout public ) Empty Re: Désillusion ( Shot, terminé, tout public )

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum