La crise ( terminée, tout public )

Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty La crise ( terminée, tout public )

Message  mimi le Ven 1 Mai - 17:45

J'ai retrouvé ça ce matin dans mes fichiers. Je n'avais qu'écrit le début d'après un spoiler de l'épisode 22 et vu qu'il sera diffusé ce mardi...je me suis dépêché de terminer même s'il y a peu de chance que la scène entre Martin et Sam vue par moi soit la même que celle que nous aurons à l'écran Laughing ( si tant est qu'elle ai été conservée bien entendu Rolling Eyes )

Et puis, je crois qu'après l'épisode 21, j'ai Jack dans le colimateur alors j'avais besoin de faire un peu de Smarty pour me venger... Twisted Evil

Pour le spoiler, rien d'énorme je vous rassure...c'est juste le dialogue jusqu'à la réplique de Sam concernant l'appart de sa tante...tout le reste ( malheureusement rolles ) n'est que le fruit de mon imagination...

Et contrairement aux apparences de ce début, la suite nest pas Smarty à proprement parler ( je préfère avertir Clairounett avant qu'elle ne prenne ses jambes à son cou ! ptdr )

Assez parlé... Razz

LA CRISE

LA CRISE


Il régnait une grande frénésie sur le plateau de l’unité des Portés Disparus mais Martin était absorbé dans ses recherches sur les comptes financiers et était parvenu à s’isoler du brouhaha ambiant.

- Un café ?

La voix de Sam le sorti de don petit monde et il leva les yeux vers elle pour voir qu’elle agitait doucement devant lui un mug rempli d’un nectar à l’arôme corsé. Plus surprenant encore, elle arborait un doux sourire ce qui arrivait de plus en plus souvent ces derniers temps quand elle s’adressait à lui. Il lui retourna son sourire et accepta le mug.

- Merci, je vais en avoir besoin, dit-il avant de prendre une gorgée.

- J’avais cru le deviner, répondit Sam en roulant des yeux et en prenant place à côté de lui.

Martin suivit son mouvement du regard mais ne dit rien, se contentant de l’observer par-dessus son mug.

- Yang a engagé Paul pour se débarrasser de Stacey mais quand il a vu la vidéo, il l’a eu avant eux, l’informa-t-elle.

- Yang aurait pu avoir une meilleure idée que d’engager un accro au sexe masochiste et drogué pour kidnapper sa belle-fille.

- Tu sais, je suis à peu près certaine que Yang aurait tué Paul même sans la vidéo.

- Peut-être. En tout cas, Yang a plus de fonds et de propriétés que nous tous réunis, dit-il en lui montrant de la main les relevés posés devant lui.

- Parle pour toi, rigola Sam. En ce qui me concerne, ma grand-tante est morte en me laissant un appartement en multipropriété en Floride.

- Vraiment ? Tu ne me l’avais jamais dit, répondit Martin en levant un sourcil avec un sourire amusé.

- J’y vais rarement, rétorqua Sam en haussant les épaules. Dommage que je n’y ai pas pensé, on aurait pu s’y faire un week-end à l’époque.

Martin la dévisagea avec un air à nouveau surpris à sa déclaration avant de répondre doucement d’un air rêveur.

- Ouais, ça aurait pu être très sympa.

Sam s’apprêtait à répondre quand son téléphone portable sonna. Elle écouta avec intention son interlocuteur.

- Très bien, merci Lucy, répondit-elle avant de raccrocher.

Sam leva les yeux vers Martin.

- Il semblerait que Li ai utilisé sa carte bancaire pour acheter une robe. Lucy tente de la localiser.

- Génial, se contenta de répondre Martin en dévisageant Sam.

- Quoi ? J’ai un bouton sur le bout du nez ? demanda Sam en se sentant observée.

Martin gloussa en secouant la tête.

- Non…non. C’est juste que…je repensais à ce que tu disais tout à l’heure par rapport à cet appartement en Floride et…c’est rien…oublie, éluda Martin avec un signe de la main en fixant son regard sur son carnet.

- Non, quoi…dis-moi, insista Sam.

Martin soupira lourdement.

- Je…j’imaginais juste ce que ça aurait été d’aller là-bas avec toi, c’est tout, dit-il avec une petite moue.

Il commença à griffonner nerveusement sur son carnet, subitement mal à l’aise d’avoir une conversation si personnelle avec Sam. Ils n’avaient jamais vraiment reparlé de leur relation depuis que tout était fini entre eux et il ne savait pas pourquoi cela revenait maintenant sur le tapis.

- Je suis sûre qu’on aurait eu du bon temps, répondit doucement Sam en posant sa main sur la sienne.

Martin regarda quelques secondes leurs mains jointes avant de lever les yeux vers Sam. Il laissa courir son regard sur le visage paisible de sa collègue avant que son regard ne descende plus bas et ne s’arrête sur le cou de la jeune femme. Un léger sourire apparu sur ses lèvres et il dégagea sa main de celle de Sam pour la porter vers le pendentif qui avait attiré son attention.

- Tu as ressorti cette vieillerie, dit-il en gloussant et en effleurant du bout des doigts les petits menottes en or qu’il lui avait offert plusieurs années auparavant.

Sam frissonna malgré elle au contact de ses doigts sur sa peau avant de baisser les yeux pour regarder Martin qui jouait distraitement avec le pendentif.

- Ouais, souffla-t-elle. Je l’ai retrouvé l’autre jour en rangeant et…Et j’ai juste pensé qu’il était temps que je le ressorte.

Martin rencontra enfin ses yeux et lui sourit tristement avant de tapoter sa main posée devant elle.

- Je suis content que tu l’ai gardé, déclara-t-il.

Il repris son stylo et commença à reprendre ce qu’il faisait avant l’arrivée de Sam.

- Je suis désolée, Martin.

La voix de Sam était si douce et basse que Martin pensa d’abord qu’il l’avait rêvée. Il se tourna vers elle et leva un sourcil interrogateur devant l’air gêné de son amie.

- Pour…pour Kim, se lança Sam avant de se pincer les lèvres.

Martin ouvrit la bouche pour dire quelque chose avant de la refermer. Il ne savait pas comment elle avait pu être au courant bien que la réponse puisse paraître évidente mais il se sentit blessé en réalisant que, peut-être, Jack, Danny et le Directeur n’étaient pas les seuls à savoir combien il avait été stupide. Savait-elle aussi qui était sur la sellette avec Jack ? Quand il eu reprit un peu ses esprit il se contenta d’hausser les épaules.

- C’est rien. On dirait juste que je choisis toujours la mauvaise personne, répondit-il en lui lançant un regard en biais.

Sam eu un pincement au cœur en entendant sa réponse mais passa outre car elle savait qu’elle l’avait quelque part mérité.

- Je suis certaine que tu trouveras quelqu’un qui t’aimeras comme tu le mérites, dit-elle doucement en caressant son bras.

- Ouais…un jour…quand je serais vieux et qu’il sera trop tard, grommela Martin en roulant les yeux.

Un raclement de gorge les interrompit et ils se tournèrent vers le bruit pour découvrir Jack qui les observait d’un regard que Martin ne parvint pas à définir. Mais une chose était sûre : si les yeux de Jack étaient armés, Martin serait probablement mort sur le coup. C’était super, juste ce dont il avait besoin ! Il n’était déjà pas dans les petits papiers de Jack après l’affaire Kim Marcus et il venait encore une fois de faire ce qu’il ne fallait pas : empiéter sur le territoire de son patron…Juste super !

- Est-ce que j’interromps quelque chose ? demanda Jack froidement.

- Non, non, répondirent en chœur les deux agents en s’éloignant un peu l’un de l’autre.

Sam se demanda d’ailleurs quand ils s’étaient autant rapprochés et elle réalisa combien leur position et leur conversation pouvait paraître suspecte vue de loin. Pas étonnant que Jack ai prit son air le plus aimable…surtout avec ce qui se passait déjà avec Brian.

- On était juste en train de passer en revue les comptes de Yang.

Jack opina de la tête mais son regard montrait à ses deux subalternes qu’il n’était pas dupe.

- J’ai besoin que tu ailles donner un coup de main à Lucy, dit Jack à Martin tout en fixant Sam d’un regard sombre.

- Ok, répondit Martin en se levant précipitamment après avoir échangé un bref regard avec Sam.

Il était pressé de mettre le plus de distance possible entre lui et la scène qui n’allait pas manquer de prendre place dès qu’il serait éloigné.

Jack regarda Martin s’éloigner et, quand celui-ci eu disparu dans le couloir, il se laissa tomber dans la place restée vacante à côté de Sam.

- Alors ? Je peux savoir maintenant ce que c’était que tout ça ? demanda-t-il en jouant distraitement avec le carnet que Martin avant abandonné sur la table.

- Quoi tout ça ? demanda nerveusement Sam en se passant une mèche de cheveux derrière l’oreille.

- Tout ça, répéta Jack avec un signe de la main qui désignait Sam puis la direction que Martin avait prise. Les messe basses, les petits sourires nostalgiques, les caresses…

- Ne sois pas idiot, répliqua Sam en haussant les épaules.

- Je ne suis pas idiot, répondit Jack à voix basse pour ne pas attirer l’attention sur eux. Je constate simplement les faits. Tu crois que ça avait l’air de quoi vu de loin, hein ? On est dans un bureau ici, les rumeurs partent vite. De quoi j’ai l’air moi si tu flirte avec ton ex devant tout le monde ?

Sam sentit la colère monter en elle. Jack avait bien changé depuis leur première histoire. Pour beaucoup en bien. Mais ce qu’elle avait aussi découvert c’est qu’il était devenu d’une jalousie maladive…et elle détestait ça.

- On ne flirtait pas ! s’offusqua Sam. On…on discutait, c’est tout.

- Ouais ? ricana Jack. Et bien, vous avez une drôle de façon de discuter alors…

- J’essayais juste de lui remonter le moral, ok ? Il est plutôt perdu depuis l’affaire avec Kim et…

- Martin est un grand garçon, l’interrompit Jack en se levant. Et s’il veut se faire consoler, qu’il se trouve quelqu’un pour le faire. Tu es ma petite amie, maintenant, pas la sienne !

- Je suis aussi son amie.

- Vrai, répondit Jack. Mais j’attends de toi que tu n’oublies pas que je suis aussi ton boss. Et en tant que tel, je te demanderai de garder tes distances au bureau.

Sam ouvrit la bouche de stupeur devant la déclaration de Jack. Jamais il ne s’était comporté comme un tel mufle et elle se demanda qu’elle mouche avait bien pu le piquer. Elle était tellement en colère qu’elle était sûre que de la fumée noire sortirait de sa tête si elle était un personnage de dessins animés.

Voyant qu’il avait peut-être un peu dépassé les bornes, emporté par sa jalousie et sa rancœur contre Martin, le visage de Jack s’adoucit un peu.

- J’ai une réunion importante avec Van Doren, dit-il plus doucement. On en reparlera ce soir à la maison.

Sur ce, il lui lança un sourire timide avant de tourner les talons et de se précipiter hors du plateau. Il avait une réunion extraordinaire avec Van Doren et toutes les huiles du Bureau, et il n’était pas question pour lui de se faire remarquer en arrivant en retard.

à suivre...


Dernière édition par mimi le Dim 3 Mai - 19:54, édité 1 fois
mimi
mimi
Directeur du FBI

Féminin Nombre de messages : 4074
Age : 46
Localisation : Aux MAA ( Martin's Addicted Anonyms )
Date d'inscription : 16/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  Heidi le Ven 1 Mai - 18:36

Waouh ! Sacré début mimi !
J'avoue ne pas être une fan de Smarty mais là c'est bien écrit et j'en veux aussi à Jack pour son comportement ridicule alors... Ca fait du bien ! rolles
Sinon, ce à suivre promet encore de belles choses. Je ne peux donc en tout honnêteté que demander LA SUITE ! Very Happy
Sérieusement, merci pour cette nouvelle fic mimi ! respect
Heidi
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 30
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  Mouchette le Ven 1 Mai - 19:52

Héhé, Jack a fait des ravages dans les rangs des fans de Marty... ça donne des idées de fic, c'est chouette Laughing
Bon, départ Smarty en fanfare, mais comme Martin est adorable, c'est parfait! I love you
Mais une chose était sûre : si les yeux de Jack étaient armés, Martin serait probablement mort sur le coup. C’était super, juste ce dont il avait besoin ! Il n’était déjà pas dans les petits papiers de Jack après l’affaire Kim Marcus et il venait encore une fois de faire ce qu’il ne fallait pas : empiéter sur le territoire de son patron…Juste super !
Razz J'adore ce passage... même si du coup, Martin risque de devenir encore plus une cible de Jack pale
Jack qui joue au gros jaloux... C'est pas comme ça qu'il va reconquérir sa belle Rolling Eyes
Vivement la suite! Surtout que Martin s'en est allé vers Lucy Mr. Green
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  clairounett le Ven 1 Mai - 20:33

Tu vois, ça m'a même pas arrêté !!! ptdr ptdr

Nan mais du moment que Martin finisse avec Lucy moi ça me va !!! Razz Razz

Bon stop les conneries, j'espère bien que Marty va avoir des ennuis avec Jack... Twisted Evil Twisted Evil

Dès que tu peux Mimi tu mets la suite 2love2
clairounett
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 33
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  mimi le Sam 2 Mai - 14:20

Bon ben voici la suite et fin. Merci pour vos commentaires. Very Happy

J'ai écris cette fic hier mais, honnêtement, je me demande si je n'ai pas le mauvais oeil...vu la rumeur qui enfle depuis ce matin nuagenoir

Bonne lecture quand même...

Plus tard…

Les cinq agents étaient rassemblés autour de la grande table au centre du plateau comme le leur avait demandé leur patron. Il était 17h précises et ils attendaient que Jack arrive. Ce dernier les avait convoqué pour faire une annonce suite à sa réunion avec Van Doren. Il était resté plutôt vague aussi chacun était un peu nerveux, se demandant quoi attendre de tout ce mystère.

Jack entra enfin sur le plateau. Il avait l’air sombre et semblait mal à l’aise. Il se laissa tomber sur le siège vacant à côté de Danny et regarda un à un ses agents avant de prendre une grande inspiration.

- Il va y avoir du nouveau…commença-t-il.

Tous échangèrent un regard inquiet avant de reporter leur attention sur Jack. Sentant que tout le monde était à son écoute, il poursuivit :

- Vous le savez tous, continua-t-il, c’est la crise et malheureusement, le Bureau n’est pas épargné.

- Oh, alors j’imagine que tu ne vas pas nous annoncer qu’ils ont recruté l’agent supplémentaire qu’on réclame depuis des mois, plaisanta Danny en roulant les yeux.

- Non, en effet, répondit Jack en serrant les mâchoires. A vrai dire, ça serait plutôt l’inverse.

Toutes les têtes se redressèrent et les visages se figèrent.

- Quoi ? On est virés ? demanda Viv hésitant entre stupeur et colère.

Jack la regarda quelques secondes avant de soupirer.

- Le Gouvernement a décidé de faire des coupes budgétaires et le Bureau a souligné que notre unité coûtait trop cher.

Des cris de protestation s’élevèrent et Jack du les interrompre d’un signe de la main avant de poursuivre.

- Toutefois, ils ont décidé de garder l’unité en place. Mais…

- Mais ? demanda Sam.

- Mais je dois me séparer d’un Agent, d’un technicien informatique et d’un technicien labo.

Un lourd silence tomba autour de la table, chacun tentant d’assimiler la nouvelle. Leur petit groupe allait éclater. Ce qu’ils connaissaient depuis des années allait irrémédiablement changer. L’un d’entre eux allait devoir partir, quitter cette unité qui était leur seconde famille.

- Qui ? demanda Viv.

- J’ai 48h pour donner un nom, répondit Jack.

- Comment tu vas choisir ? demanda Elena.

Jack ne répondit pas immédiatement. Il jeta un bref coup d’œil vers Martin qui n’échappa à personne, même à l’intéressé qui soutint son regard.

- J’ai fait la liste de certains critères, répondit finalement Jack.

- On peut les connaître ? demanda Danny, angoissé.

- Non, c’est mon boulot. Privilège du patron, répondit Jack en regardant son subalterne.

- C’est un licenciement ou bien un changement de poste ? demanda Viv.

- C’est encore à l’étude. La nouvelle n’est tombée que ce matin alors Van Doren est en train de voir les opportunités de reclassement.

- Je vois, répondit Viv en secouant la tête, dépitée.

- Il n’y a pas moyen de faire autrement ? demanda Sam à son tour.

- A moins que vous n’acceptiez tous de travailler pratiquement gratuitement, non, dit Jack.

Seul Martin n’avait aucune question à poser parce que, au fond de lui, il connaissait déjà la réponse. Il savait que ça serait son nom qui, au final, apparaîtrait sur le rapport de Jack. D’une manière ou d’une autre, ce dernier lui avait fait comprendre qu’il n’était plus le bienvenu dans cette équipe et quel meilleur prétexte Jack pourrait-il trouver pour se débarrasser de lui sans que son père ne lui tombe dessus ?

- Je dois…aller étudier tout ça, dit finalement Jack en se levant. Je suis désolé pour cette nouvelle. Je vais faire de mon mieux pour me décider rapidement et faire en sorte de mettre fin à tout ça le plus rapidement possible. Si vous avez des questions, je suis dans mon bureau.

Après un dernier signe de tête, il s’éloigna laissant derrière lui des agents abattus et stupéfaits. Seul Martin semblait bizarrement très serein.

- Waouh, dit Danny. Je ne m’attendais pas à celle-là.

- Moi non plus, répondit Elena en secouant la tête. C’est inconcevable de se dire que ça ne sera plus jamais nous cinq.

- Ouais, souffla Sam tout en observant Martin qui rejoignait son bureau.

Danny suivit son regard, trouvant étrangement calme le comportement de son ami devant cette situation de crise.

- Hey, Fitzy ! l’interpella-t-il. Tu es bien silencieux.

Martin haussa les épaules.

- Je ne vois pas bien l’utilité de s’agiter, dit-il laconiquement.

- Oh, excuse-nous de nous inquiéter de perdre notre job, répondit Danny agacé. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un père si bien placé pour…

- Arrêtes-ça tout de suite, l’interrompit Martin entre des dents serrées, son sang ne faisant qu’un tour.

Il se leva en repoussant son fauteuil qui vint claquer contre son bureau et rejoignit à grandes enjambées la table autour de laquelle ses collègues étaient encore tous assis. En voyant le visage torturé de son ami, Danny regretta aussitôt ses paroles.

- Mec, je…je suis désolé…bredouilla Danny en levant une main en signe d’excuse.

La colère sembla quitter instantanément Martin dont l’attitude changea subitement. Ses épaules s’affaissèrent, son visage se ferma, ses yeux bleus habituellement si vivants se voilèrent.

- Je comprends que vous ayez peur pour votre place, dit-il doucement, son calme contrastant avec sa rage précédente. Mais on est plusieurs à savoir autour de cette table que vous n’avez rien à craindre.

- Mais Jack…commença Sam.

- Jack a dit ce qu’il avait à dire. Il a fait officiellement son boulot. Mais vous croyez quoi ? Qu’il va séparer Danny et Elena alors qu’ils sont sur le point de se marier et Danny d’adopter Sophie ? Qu’il va renvoyer Viv, son bras droit, alors qu’elle a une famille et sa vie ici à New York ? Qu’il va renvoyer Sam ? Sa propre petite amie qui en plus a un enfant en bas âge ? Aller, je suis certain que vous avez pensé à tout ça. Je suis le seul ici à n’avoir personne qui attend après moi et qui plus est, j’ai merdé. On sait tous que je suis le candidat idéal.

Martin laissa courir son regard sur chacun de ses collègues qui le dévisageaient, ses paroles semblant faire peu à peu leur chemin dans leurs esprits.

- Vous voyez, dit-il doucement au bout de quelques secondes. Vous n’avez rien à craindre.

La sonnerie de son téléphone résonna et il se dirigea vers son bureau d’un pas las pour y répondre. Derrière lui, quatre paires d’yeux le suivirent encore sous le choc de sa déclaration. Se pouvait-il qu’il ai raison ? Comment pouvait-il rester aussi calme après tout ce qui lui était tombé dessus dernièrement ? Ne sachant toujours pas quoi répondre à un raisonnement si censé, les quatre collègues échangèrent des regards hésitants.

- C’était Jack, annonça la voix de Martin en raccrochant.

Tous les regards se tournèrent vers lui. Il leur lança un sourire triste.

- Il veut me voir. Vous voyez, ajouta-t-il avant d’hausser des épaules et de se détourner.

Il se dirigea en direction du couloir, résigné, prêt à accepter la décision de Jack. Finalement, peut-être que tout ça était pour le mieux. Ça n’était certes pas facile à accepter mais c’était peut-être ce dont il avait besoin pour reprendre sa vie en main et s’ouvrir à d’autres horizons. Il avait passé de bons moments dans cette unité, des moments difficile aussi mais il était temps de tourner la page. Les choses avaient changé dernièrement et surtout avec Jack. Ce dernier n’avait plus confiance en lui, plus de respect…que du ressentiment. C’était sans doute préférable de mettre fin à leur collaboration avant qu’il ne se passe quelque chose d’irréversible entre eux.

- Martin ! appela doucement la voix de Sam derrière lui.

Il marqua un temps d’arrêt mais ne se retourna pas. Il ne voulait pas voir leurs regards condescendants. Pas avant d’être allé dans le bureau de Jack et d’avoir fait ce qu’il fallait. Ça n’était pas l’image qu’il voulait garder d’eux. Aussi, il se contenta de lever la main et de faire un petit signe pour lui signifier de ne pas insister avant de reprendre sa route…

…sa route. Oui, il voyait cela comme ça maintenant. Cette crise au Bureau était l’opportunité qu’il attendait. Et si Jack le convoquait pour autre chose que lui signifier son renvoi de l’unité, alors il proposerait sa démission. C’était décidé. Ça arrangerait tout le monde. Aucun de ses quatre collègues ne méritait de voir sa vie chamboulée pour une question d’argent. S’il pouvait faire une dernière chose pour eux qui avaient été sa deuxième famille pendant sept ans, alors il allait le faire. C’était le seul pouvoir qu’il avait pour l’instant : celui de faire en sorte qu’une si bonne équipe ne soit pas séparée. Il aurait ainsi la satisfaction d’avoir fait quelque chose de bien et pourrait partir la tête haute vers une nouvelle vie.

FIN

Épilogue à suivre...histoire de voir si on peut changer le cours des choses... Rolling Eyes Razz
mimi
mimi
Directeur du FBI

Féminin Nombre de messages : 4074
Age : 46
Localisation : Aux MAA ( Martin's Addicted Anonyms )
Date d'inscription : 16/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  Heidi le Sam 2 Mai - 14:59

Cette fin m'a coupé le souffle...
C'est magnifiquement bien écrit, on plonge directement dans les sentiments de Martin et, contrairement au reste de l'équipe, on comprend tout de suite qu'il partira...
Bravo pour cette superbe fic ! respect respect respect

Et à quand la suivante ? rolles
Heidi
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 30
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  jabamiah le Sam 2 Mai - 17:18

J'avoue avoir trouvé Jack complètement mufle à l'épisode 21, et déjà quand il s'était énervé contre le chauffard, mais bref, revenons à cette fic!
Que dire? C'est tellement bien écrit, Martin sur la sellette, résigné, pff... Shit
Un épilogue? grosyeux

_________________
La crise ( terminée, tout public ) True7
¤¤ Sublimes bannière & avatar by **Marine** ¤¤
{ma Gum, ma Teammate, ma designeuse de génie !! On va conquérir le monde! Envers et contre tous! Merkiii!!!}

* * *

Danny ♥ Elena forever

Enrique! RRrrr!!!
jabamiah
jabamiah
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1520
Age : 32
Localisation : en los brazos de enrique! RRRrrr!!
Date d'inscription : 27/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  Mouchette le Sam 2 Mai - 18:22

Olala, mimi, mais qu'est-ce que tu nous fais?! Je pleure, voilà Crying or Very sad J'ai adoré cette suite, malgré tout I love you Wink
Allez, s'il n'y en a pas trop, je vais mettre les passages qui m'ont le plus marquée:
Mais je dois me séparer d’un Agent, d’un technicien informatique et d’un technicien labo.
Bye-bye Martin! bye-bye Lucy?
Jack ne répondit pas immédiatement. Il jeta un bref coup d’œil vers Martin qui n’échappa à personne, même à l’intéressé qui soutint son regard.
Aaargh, non, il ne peut pas faire ça comme ça! nuagenoir Surtout qu'il ne donnera aucun critère... D'où un choix probablement partial...

- Je ne vois pas bien l’utilité de s’agiter, dit-il laconiquement.

- Oh, excuse-nous de nous inquiéter de perdre notre job, répondit Danny agacé. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un père si bien placé pour…

- Arrêtes-ça tout de suite, l’interrompit Martin entre des dents serrées, son sang ne faisant qu’un tour.

Il se leva en repoussant son fauteuil qui vint claquer contre son bureau et rejoignit à grandes enjambées la table autour de laquelle ses collègues étaient encore tous assis. En voyant le visage torturé de son ami, Danny regretta aussitôt ses paroles.

- Mec, je…je suis désolé…bredouilla Danny en levant une main en signe d’excuse.

La colère sembla quitter instantanément Martin dont l’attitude changea subitement. Ses épaules s’affaissèrent, son visage se ferma, ses yeux bleus habituellement si vivants se voilèrent.
Je crois que c'est le petit bout que je préfère: Danny qui dit une bêtise, Martin qui se fâche, puis tout redevient calme.
Aller, je suis certain que vous avez pensé à tout ça. Je suis le seul ici à n’avoir personne qui attend après moi et qui plus est, j’ai merdé. On sait tous que je suis le candidat idéal.
Tout le monde sait qu'il a raison... Et il est tellement serein... c'est tout à fait une réaction "Martin Fitzgerald".
Bref, une suite superbe, mimi, même si je suis toute chamboulée maintenant...
Vivement l'épilogue!
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  **Marine** le Sam 2 Mai - 20:20

Bon ben je vais être la seule mais j'ai pas trouvé Jack particulièrement chien moi, lol. Juste impulsif comme on le connait, et boss...même si je sais qu'il fait bien plus n'importe quoi que MArtin et que ça peut passer pour de l'hypocrisie, mais je l'ai quand même bien aimé dans Labyrinths.

Nyway, superbe fic, j'ai beaucoupé aimé I love you

C'est bien tristou que Marty s'en aille...Moi je pense que si Jack devait se séparer d'un agent, ça serait logique que ça soit Elena, non? Qu'elle retourne donc bosser aux moeurs! ( oula mais que me prend t-il mdr.)

Félicitations Mimi. Une autre quand tu veux! Wink et vivement l'épilogue!

_________________
La crise ( terminée, tout public ) 179541marriedes




**Marine**
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 31
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  Alexandra le Dim 3 Mai - 1:51

Je viens de lire ta fic' en un seul bloc et je dois te dire que j'ai tout simplement A-DO-RE !!!
Simplement Bravo bravobom bravobom Smile
Vivement ta prochaine fic !!!! Et vivement l'épilogue aussi Wink
Alexandra
Alexandra
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 48
Age : 26
Localisation : Friendsland, vous connaissez ? =Pp
Date d'inscription : 25/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  clairounett le Dim 3 Mai - 13:06

L'épilogue Mimi l'épilogue !! Tu peux pas laisser ça comme ça... Shit Shit
clairounett
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 33
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  mimi le Dim 3 Mai - 20:00

Bon, voici l'épilogue promis. J'ai repris le passage d'une vieille fic JAG mais remaniée of course. J'ai essayé de finir sur une note un peu positive histoire de conjurer le mauvais sort. Laughing

Cet épilogue est dédicacé à tous les fans de Marty &.... Razz

Bonne lecture. Vu la longueur ( plus long que la fic elle-même...c'est tout moi ptdr ), j'espère que ça vous rassasiera pour un moment. Wink

Epilogue

Après moins de deux jours, l'enquête avait été bouclée et il ne leur restait plus que de la paperasserie à faire avant de rentrer chez eux. La disparue avait été retrouvée saine et sauve chez une ancienne amie de lycée et tout se terminait donc pour le mieux. Leur vol retour était prévu pour le lendemain matin et Sam comptait bien profiter de sa soirée de liberté pour rendre visite à Martin et prendre de ses nouvelles. Depuis son départ de l’Unité des disparus presque un an plus tôt, elle n’avait jamais osé l’appeler. Sans raison valable, elle avait eu peur de ne pas savoir quoi lui dire. Après tout, son ex-petit ami était celui qui l’avait fait partir.

Mais aujourd’hui, alors qu’ils étaient venus enquêter à San Diego là où Martin travaillait maintenant, elle était rongée par la curiosité de savoir où il vivait et comment il vivait. Elle avait proposé à Danny de l'accompagner, plus pour se donner du courage qu’autre chose, mais celui-ci avait répondu qu’il la rejoindrait plus tard chez Martin. Sam avait trouvé cela étrange puis se rappela que Danny et Elena étaient venus passer quelques jours de vacances avec leur ancien collègue quelques semaines plus tôt. Sam ne s'attarda donc pas sur les réticences de Danny à se joindre à elle, toute à l'appréhension et à l'excitation de revoir l'homme qu'elle aimait encore un peu malgré tout. Depuis sa rupture avec Jack et le départ de celui-ci pour Chicago, Sam s’était mise à souvent penser à Martin et à leur histoire avortée, se surprenant à ressentir des choses qu’elle pensait enfouies à jamais. Quelque part, elle était heureuse que Danny ne soit pas là. Cela lui permettrait de discuter tranquillement avec Martin et de juger si elle avait encore une chance ou pas avec lui.

Il était maintenant 18h précises et Sam se garait devant la maison de bois blanc qui longeait la plage. « Je comprends pourquoi il semble tant se plaire ici... »,pensa-t-elle avec une pointe de jalousie. Le jardin semblait bien entretenu et le sac de clubs de golf posé sous le porche lui amena un sourire aux lèvres. D'une main tremblante, elle poussa le petit portillon et monta les quelques marches qui menaient jusqu'à la porte d'entrée. Elle respira un grand coup pour se donner du courage et frappa quelques coups contre la porte en bois. N'obtenant aucune réponse au bout de quelques secondes, elle recommença en l'appelant :

- Il y a quelqu'un ? Martin ? Tu es là ?

N'obtenant pas plus de succès, elle redescendit les marches pour faire le tour de la maison. S'il était dehors ou sur la plage, il ne pouvait pas l'entendre. Elle contourna la bâtisse de bois et se retrouva dans la cours arrière. Une brève inspection des lieux lui confirma qu'elle était bien chez Martin. Un hamac était installé dans un coin, du matériel d’escalade posé dedans; de l'autre côté, sur une bâche, gisaient les restes de ce qui devait être un modèles réduit. Elle sourit en l'imaginant évoluer dans ce lieu paisible avec, pour fond sonore, le bruit des vagues.

Elle l'appela à nouveau et commençait à se dire qu'elle aurait du l'appeler pour être sure de le trouver, quand elle aperçut sa mince silhouette sur la plage qui remontait vers la maison. Elle commença à s'avancer vers lui pour aller à sa rencontre mais stoppa net au bout de quelques mètres en voyant une jeune femme brune assise de dos se lever et la devancer. Quand Martin l'enveloppa tendrement de ses bras, une main de glace enserra le cœur de Sam. Paralysée par la surprise, elle n'osait bouger de peur d'attirer leur attention. Elle croyait avoir atteint la souffrance maximale mais elle comprit que s'était à tort quand le couple enlacé se rapprocha. Son cœur se brisa cette fois tandis qu'elle suivait des yeux une des mains de Martin qui descendait se poser de façon protectrice sur le ventre bien rond de la jeune femme. Absorbés l'un par l'autre, ils ne l'avaient pas encore aperçue et l'esprit de Sam recommença peu à peu à fonctionner, comprenant qu'elle pouvait encore battre en retraite sans être vue. Mais son corps refusait de coopérer, le regard inexorablement attiré par l'image qu'ils renvoyaient.

Elle finit toutefois par réussir à faire coopérer et son corps et son cerveau et se détourna de la douloureuse image de l'homme qu'elle aimait si évidemment lié à une autre femme.

Mais Sam n'eut le temps de faire que quelques pas avant que la voix profonde de Martin n'interrompe sa retraite.

- Sam ?

Elle s'arrêta instantanément, paniquée, refusant de lui montrer sa détresse. Elle prit une grande inspiration et tenta de se recomposer un visage serein avant de se retourner vers eux.

- Martin ! Lucy ! dit-elle sur un ton qui se voulait enjoué. Désolée, je ne voulais pas vous déranger. J'aurais dû appeler avant de venir.

Pourquoi n’était-elle qu’à moitié surprise de retrouver leur ancienne technicienne dans les bras de Martin ? Ça n’était un secret pour personne à part pour le principal intéressé que Lucy en pinçait pour l’Agent. En plus, Jack les avait licencié en même temps…Le regard de Sam quitta le visage de Martin pour aller se poser sur la jeune femme et sa silhouette alourdie par la grossesse. Martin vit les questions se bousculer dans les yeux de son ex-collègue et, pour mettre fin au silence gênant qui menaçait de s'éterniser, il enchaîna :

- Tu plaisante, Sam ! On est contents de te revoir !! dit-il en l'étreignant finalement.

Sam se laissa faire, savourant malgré tout, le bonheur d'être à nouveau dans ses bras. Quand il la relâchât, il se recula d'un pas et prit la main Lucy dans la sienne.

- Salut Sam, dit timidement Lucy, soudain mal à l’aise de se retrouver au milieu de ces retrouvailles.

- Salut Lucy, répondit Sam avant de laisser son regard glisser sur le ventre de la jeune femme. Et bien, j'imagine que les félicitations sont de rigueur.

- Merci.

- Lui, dit Martin en posant sa main sur le ventre de sa compagne, c'est Matt ou Tom... on ne s'est pas encore décidés.

Chaque mot de Martin était comme un clou supplémentaire qu'on lui plantait dans le cœur et elle ne savait pas comment mais elle parvint à plaquer un sourire sur son visage.

- Et c'est pour quand exactement ? enchaîna-t-elle ne sachant pas où elle trouvait la force d'articuler des phrases, aussi courtes fussent-elles.

- Trois semaines à peine, répondit Lucy légèrement gênée.

- Oh...constata simplement Sam en calculant rapidement que Martin n'avait pas mis bien longtemps à se "consoler."

A vrai dire, elle s’était peut-être un peu trop attendue à le trouver malheureux à ressassé son passé que le bonheur évident qu’il affichait faisait très mal.

De son côté et bien que Martin ne lui eut que vaguement parlé de sa relation avec Sam, Lucy savait qu’elle avait tenu une place particulière dans la vie et dans le cœur de son compagnon. Et à en juger par la façon dont il la dévisageait sans s'en rendre vraiment compte lui-même, peut-être y tenait-elle encore une place de choix.

Mais Lucy refusait de céder à la panique et choisit plutôt de jouer les maîtresses de maison, histoire de "marquer son territoire"...

- Tu veux boire quelque chose, Samantha ?

- Euh... je ne voudrais pas vous déranger. Je passais juste en coup de vent et...

- Allons, Sam. Ne te fais pas prier, insista Martin en la poussant devant lui en direction de la maison. On a plein de choses à se raconter

- Très bien... très bien... dit Sam en essayant de faire passer un peu d'enthousiasme dans sa voix.

- Danny vient dîner ce soir. Il ne m’avait pas dit que tu venais ici avec lui.

- Oh, tu connais Danny ! Et avec Elena sur le point d’accoucher, il a tendance à avoir la tête ailleurs.

- Ce n’est pas moi qui vais le lui reprocher, gloussa Martin en déposant un baiser sur la tempe de Lucy.

La dernière chose dont avait envie Sam, c'était de se retrouver seule en tête-à-tête avec le couple. Elle maudissait maintenant intérieurement Danny de l'avoir laissée tomber même si elle commençait à comprendre pourquoi il l'avait fait. Il avait probablement préféré la laisser découvrir la nouvelle vie de son ami toute seule. Elle se laissa guider à l'intérieur jusqu'au divan et, tandis que Martin et Lucy s'activaient en cuisine, elle en profita pour examiner les lieux.

Le décor ne ressemblait en rien à l'ancien appartement de Martin. Les couleurs étaient chaudes, il y avait beaucoup de bois. Ça et là, on pouvait également relever quelques touches féminines. Sam avait à peine terminé sa "visite" quand le couple vint se joindre à elle. Avec un sourire, Martin lui tendit son verre de jus de fruits puis alla prendre place sur le divan en face d'elle aux côtés de Lucy dont il entoura les épaules de son bras.

Sam sentit la nausée l'envahir. Comment Diable allait-elle pouvoir survivre à cette situation ? Alors qu’elle n’en n’avait aucune raison ni aucun droit, elle se sentait trahie, abandonnée...Elle lui en voulait de sembler si détaché de tout. Pourquoi agissait-il comme ça ? Avait-elle été si horrible que ça avec lui ? Il agissait comme si elle n'était qu'une simple ex-collègue, rien de plus. Il semblait avoir fait table rase de leur passé, de leur histoire. Sam sentit les larmes lui monter aux yeux mais se força à se contrôler. Comment pourrait-elle expliquer fondre en larmes et s'écrouler devant eux qui lui balançaient leur bonheur en plein visage ? Elle se sentait misérable en repensant à la vie qui l’attendait à New York mais fit appel à toute sa volonté pour surpasser ce sentiment.

.../...
mimi
mimi
Directeur du FBI

Féminin Nombre de messages : 4074
Age : 46
Localisation : Aux MAA ( Martin's Addicted Anonyms )
Date d'inscription : 16/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  mimi le Dim 3 Mai - 20:01

.../...
Ils conversèrent de l'affaire qui l'avait amenée jusqu'en Californie, du Bureau, des changements... Martin semblait intarissable sur sa nouvelle vie et son nouveau poste. Lucy raconta avec une certaine fierté comment ils s’étaient mis ensemble sans oublier de mentionner le fameux premier baiser dans les archives du FBI lors de leur dernier jour de travail. Le regard interrogateur de Sam se posa alors sur Martin qui buvait littéralement les paroles de sa compagne. A ce moment précis, elle réalisa qu’il ne l'avait jamais vraiment regardée comme ça.

Et elle se sentie soudain terriblement seule.

La sonnerie de son téléphone portable interrompit brutalement le babillage de Lucy. Sam s'excusa et se leva promptement pour répondre.

- Excusez-moi, leur dit-elle en s'approchant de la fenêtre. Spade.

- Comment tu t’en sors ? demanda la voix de Danny.

Sam, bien qu’en colère après lui, ne fut jamais aussi heureuse de l'entendre. Y voyant l'opportunité de fuire cet endroit oppressant, elle enchaîna :

- Quel document dites-vous ?

- Sam ? Tout va bien ? demanda suspicieusement Danny.

- Très bien. J'arrive tout de suite. Je vous rappelle quand je suis sur les lieux.

Sam raccrocha sans laisser le temps à Danny de rétorquer. Elle se retourna vers le couple qui attendait qu'elle en ait terminé.

- Je suis désolée, leur dit-elle. Je dois y aller.

- Je croyais que l'affaire était bouclée ? déclara Martin en se levant et en se dirigeant vers elle.

- Tu sais ce que c'est... la paperasserie...

Martin opina de la tête à moitié convaincu par ce qu'elle disait tandis que Sam attrapait sa veste qu'elle avait laissée sur le dossier d'une chaise pour l'enfiler. Puis elle s'approcha de Lucy qui s'était levée pour les rejoindre.

- J'ai été contente de te revoir, Lucy. Bon courage pour la suite et encore toutes mes félicitations.

- Merci, Sam. C'était réciproque.

Les deux femmes échangèrent une étreinte et après avoir jeté un dernier regard sur le ventre de Lucy, Sam se retourna vers Martin le cœur serré. Il n'y avait aucun doute dans son esprit que ce fut la dernière fois qu'elle venait leur rendre visite. Jamais plus elle ne trouverait le courage de venir se heurter à leur bonheur. Et voir un petit Martin junior gambader autour de ses heureux parents était la dernière chose qu'elle voulait voir. Alors qu'elle ouvrait la bouche pour lui faire ses adieux, il l'interrompit.

- Je te raccompagne jusqu'à ta voiture, lui dit-il en ouvrant la porte pour la laisser passer.

- Merci. Au revoir, Lucy.

- Au revoir. Bon retour.

Martin referma la porte derrière eux et ils firent côte à côte et en silence, le court trajet qui les séparait du véhicule. Une fois qu'ils y furent arrivés, Sam actionna l'ouverture automatique des portes et se retourna vers Martin. Sans le regarder directement dans les yeux, elle dit d'une voix tremblante :

- Bien. J'imagine que c'est ici que nos routes se séparent.

- Sam…

- Adieu, Martin, dit-elle dans un souffle avant de se détourner rapidement pour lui cacher les larmes qui coulaient maintenant librement le long de ses joues.

Avant qu'elle ne puisse s'engouffrer dans la voiture, Martin la retint par le bras.

- Sam, attends. Je...je ne comprends pas. Pourquoi tu réagis comme ça ?

- Martin je t’en prie. Si tu as encore un peu de compassion pour moi, laisse-moi partir...

- Je veux te dire…

- Je t’en prie, Martin, dit-elle en levant enfin ses yeux embués de larmes vers lui. Je ne veux pas savoir. Ça fait déjà assez mal comme ça...

- Sam…pourquoi maintenant ? commença Martin.

D’un coup d’épaule, Sam arracha son bras de son étreinte et l’interrompit en soupirant:

- Je ne sais pas…depuis le départ de Jack je…je n’arrête pas de penser à toi. Je sais que je n’en ai plus le droit mais je n’y peux rien. Je suis venue pour te parler de nous mais…Je peux voir que tu es heureux maintenant. Vraiment heureux. Je ne savais pas que tu étais avec Lucy. Sinon, je ne serais jamais venue te voir comme ça et…

- Tu seras toujours la bienvenue, l’interrompit à son tour Martin. Tu es mon amie.

- Je…je ne sais pas, répondit Sam en secouant la tête. Je me sens si seule depuis que Jack est parti. J’ai repensé à nous et…j’ai entrevu des choses dont j’avais vraiment envie, et…j’ai été si stupide.

Il y eu un léger silence pendant lequel Martin l’observa.

- Sam, tu avais raison. Tu te rappelle quand tu m’as dit que je finirais par rencontrer quelqu’un qui m’aimera comme je le mérite ? Et bien, je l’ai trouvée. Et je suis sur que ton heure viendra aussi.

Sam renifla et leva enfin les yeux vers lui.

- J’ai vraiment été stupide de te laisser filer, dit-elle avec un petit sourire.

- Tu peux dire ça, répliqua Martin en croisant fièrement les bras sur son torse.

- Tu est incroyable, roula des yeux Sam en secouant la tête.

- Ecoute, je sais que ça ne doit pas être facile pour toi en ce moment avec Jack, Brian et tout ça. Danny m’a raconté. Mais je suis certain que tu surmonteras tout ça.

Sam le regarda en se demandant si elle devait se sentir offusquée que Danny ai ainsi parlé de sa vie privée avec Martin sans rien lui dire avant de renoncer à se mettre en colère. Martin l’avait dit plus tôt, elle était encore son amie.

- Ouais, probablement. Écoute, je suis désolée de m’être ainsi donnée en spectacle, dit Sam en s’essuyant les yeux. C’est juste que je suis perturbée par tout ce qui se passe. Le départ de Jack, le mariage de Brian…probablement que je me suis un peu trop raccrochée à mes souvenirs avec toi…

Martin lui retourna un grand sourire et l’attira contre lui. Il déposa un baiser sur sa tête.

- Ça c’est ma Sam. Je te reconnais…

Sam gloussa contre son torse avant de se reculer pour le regarder dans les yeux.

- Alors ta Sam devrait probablement rentrer à son hôtel avant de se ridiculiser complètement.

- Tu es sûre que tu ne veux pas rester dîner avec nous ? Danny va arriver.

Sam secoua la tête.

- Non, j’ai besoin d’être un peu seule pour faire le point. Et je ne crois pas que j’ai envie de croiser Taylor pour le moment. Crois-moi, demain il va avoir les oreilles qui chauffent dans l’avion.

Martin éclata de rire.

- Pauvre Danny ! Je devrais peut-être le prévenir.

- N’en fais rien, répliqua Sam en le menaçant du doigt. Tu sais comme moi que c’est beaucoup plus amusant quand il est prit au dépourvu.

- Ok, ok, répondit Martin en levant les bras.

- Ça m’a fait plaisir de te revoir, dit Sam.

- A moi aussi répondit Martin avec un franc sourire, rassuré de voir que son amie allait mieux. Mais promets moi de ne pas laisser encore passer un an avant de venir nous voir. Il y aura toujours de la place ici pour toi si tu veux venir te détendre ou faire le vide. L’océan, il n’y a que ça de vrai pour te vider la tête.

- Promis, le rassura Sam. Et puis, il va bien falloir que je vienne voir la petite merveille, ajouta-t-elle avec un sourire.

- J’y compte bien.

- Au revoir, Martin.

- Bye, Sam.

Elle monta dans la voiture et mit le moteur en marche.

- A bientôt, lança-t-elle en démarrant.

- A bientôt, répondit Martin avec un signe de la main tandis que la voiture s’éloignait.

Il resta quelques minutes à contempler droit devant lui, les yeux perdus dans le vide, se demandant si Sam trouverait un jour le bonheur comme lui l’avait trouvé.

Une main posée sur son épaule le fit sursauter. Il détourna son regard de la rue maintenant désertée pour rencontrer le visage interrogateur de Lucy qui avait discrètement observé toute la scène depuis la fenêtre.

- Tout va bien ? demanda-t-elle timidement.

- Oui. Elle a été un peu surprise d’apprendre pour nous, je ne te le cache pas. Mais, je crois qu’elle a compris que j’avais trouvé le bonheur avec toi.

- Et c’est réellement le cas ?

- Quoi ? demanda Martin qui ne comprenait pas où elle voulait en venir.

- Es-tu sur d’avoir trouvé le bonheur ?

- Comment pourrais-je même en douter ? dit-il en la prenant tendrement dans ses bras.

Oui, Martin était sûr de lui : il avait trouvé le bonheur. Bonheur qui serait encore plus grand d’ici quelques semaines quand le fruit de son amour pour Lucy viendrait remplir la maison où il avait enfin trouvé la paix.

FIN
mimi
mimi
Directeur du FBI

Féminin Nombre de messages : 4074
Age : 46
Localisation : Aux MAA ( Martin's Addicted Anonyms )
Date d'inscription : 16/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  jabamiah le Dim 3 Mai - 20:20

Rha pauvre Sammy...je me suis sentie mal autant qu'elle, vraiment je me suis mise à sa place...mais Marty mérite bien mieux, je le pense toujours Razz Et elle n'a aucun droit de se trouver jalouse alors... pascontent
Superbe épilogue Mimi! Marty et Lulu, j'aurais du m'en douter Mr. Green

_________________
La crise ( terminée, tout public ) True7
¤¤ Sublimes bannière & avatar by **Marine** ¤¤
{ma Gum, ma Teammate, ma designeuse de génie !! On va conquérir le monde! Envers et contre tous! Merkiii!!!}

* * *

Danny ♥ Elena forever

Enrique! RRrrr!!!
jabamiah
jabamiah
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1520
Age : 32
Localisation : en los brazos de enrique! RRRrrr!!
Date d'inscription : 27/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  Mouchette le Dim 3 Mai - 21:35

Martin/Lucy!!!! 2love2 2love2 Merci pour cet épiologue vraiment lumineux pour notre Martin qui rayonne de bonheur I love you Ça fait du bien de lire ça Laughing
Je suis contente que Sam se soit finalement fait une raison, parce qu'elle commençait à m'énerver à se sentir trahi, etc Razz
Merci pour ce super long épilogue!
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  Heidi le Dim 3 Mai - 23:10

Mimi, j'aime beaucoup ta conception de l'épilogue ! ptdr
Sinon, trève de plaisanteries, c'était une superbe fin avec un Martin (pour une fois) heureux et épanoui... Et sincèrement, je l'avais vue venir notre Lucy ! Mais ça fait plaisir de les voir ensemble, bientôt parents... 2love2
Bref, que de joie et d'optimisme dans cet épilogue, pour notre plus grand bonheur !

bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom bravobom
Heidi
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 30
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  clairounett le Lun 4 Mai - 23:44

Ayant lu tes fics sur JAG, ben je suis un peu déçue de connaître certaines parties de la fin, mais bon Martin finit avec Lucy, alors ça va ... rolles
clairounett
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 33
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  mimi le Mar 5 Mai - 18:13

clairounett a écrit:Ayant lu tes fics sur JAG, ben je suis un peu déçue de connaître certaines parties de la fin, mais bon Martin finit avec Lucy, alors ça va ... rolles

Embarassed Oh ben pour le coup, je suis désolée...je ne savais pas que certaines lisaient du JAG sinon, je me serai un peu plus creusé la tête...

Sorry...
mimi
mimi
Directeur du FBI

Féminin Nombre de messages : 4074
Age : 46
Localisation : Aux MAA ( Martin's Addicted Anonyms )
Date d'inscription : 16/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  Alexandra le Mar 5 Mai - 19:53

L'épilogue est à la hauteur de ta fic bravobom bravobom bravobom
Par contre, je me suis sentie toute triste par rapport à Sam' mais il est vrai que Martin mérite son bonheur avec la famille qui va s'agrandir.
Lui & Lucy devraient appeler leur petit garçon Matt Mr. Green Mr. Green
En tout cas, c'etait vraiment bien, j'ai beaucoup aimé !!! Very Happy
Alexandra
Alexandra
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 48
Age : 26
Localisation : Friendsland, vous connaissez ? =Pp
Date d'inscription : 25/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  clairounett le Mar 5 Mai - 21:50

mimi a écrit:
clairounett a écrit:Ayant lu tes fics sur JAG, ben je suis un peu déçue de connaître certaines parties de la fin, mais bon Martin finit avec Lucy, alors ça va ... rolles

Embarassed Oh ben pour le coup, je suis désolée...je ne savais pas que certaines lisaient du JAG sinon, je me serai un peu plus creusé la tête...

Sorry...

Pas grave...

Et pour info, je les ai toutes lues tes fics sur JAG... rolles rolles Je pensais te l'avoir dit.. Embarassed Embarassed je les ai lues quand tu as fait ta pub pour ton site...
clairounett
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 33
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  mimi le Mar 5 Mai - 23:26

clairounett a écrit:Et pour info, je les ai toutes lues tes fics sur JAG... rolles rolles Je pensais te l'avoir dit.. Embarassed Embarassed je les ai lues quand tu as fait ta pub pour ton site...

Shocked Toutes ? Waouh...ça me fait très plaisir. Je ne pensais vraiment pas que ça pourrait intéresser quelqu'un qui ne regarde ( ou plutôt regardait ) pas la série. Wink

Ben merci alors ! Razz
mimi
mimi
Directeur du FBI

Féminin Nombre de messages : 4074
Age : 46
Localisation : Aux MAA ( Martin's Addicted Anonyms )
Date d'inscription : 16/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

La crise ( terminée, tout public ) Empty Re: La crise ( terminée, tout public )

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum