Les Sept pechés capitaux

Aller en bas

Les Sept pechés capitaux Empty Les Sept pechés capitaux

Message  Ptit Dem Taylor le Sam 22 Aoû - 1:07

P'tit shot de plusieurs shots Mr.Red créer après avoir découvert le nom de la série dans laquelle notre Eric international va jouer le rôle d'un prof de français (hum Embarassed ). ATTENTION PASSAGE NC-17 à la fin (fallait s'y attendre Twisted Evil ). Bonne lecture !!

Les Sept péchés capitaux



Avarice

Danny entra dans l’open space un paquet de croissant chaud dans une main et un café dans l’autre. Il s’installa confortablement à son bureau et entreprit de s’offrir un petit déjeuné royal. Il était seul et comptait bien profiter de ce petit moment pour enfin prendre le temps de bien manger. C’était ça le problème avec ce boulot : impossible de se poser cinq minute pour se détendre. Il alluma son pc, ouvrit sa boîte mail et commença à grignoter son premier croissant. Alors qu’il en était à peine à la moitié, Martin fît son apparition.
- T’es déjà là ? T’es tombé du lit ou quoi ?? Demanda t il avec un air suspicieux
- Nan mais pour une fois que je peux me poser cinq minute sans que Jack nous envois à l’autre bout de la ville j’en profite.
Une douce odeur de croissant chaud se dégageait du sac posé sur le bureau de Danny.
- Hum fît Martin le nez en l’air ça sent bon le croissant ! Tu m’en file un ?
- Nan, si t’en veux t’as qu’à aller t’en chercher ça c’est les miens et je vais me les manger !
- Oh allez quoi… tu peux bien m’en donner un t’en as encore deux… Tout en disant sa Martin avait approché sa main du sac en papier. Danny le retira et lui fît les gros yeux.
- Même pas en rêve !
Le jeune latino se leva, pris son sac et se dirigeât vers la sortie.
Pour Danny Taylor le petit déjeuner était sacré !

Colère

Une nouvelle enquête avait été transmise au service des personnes disparues. Un enfant de huit ans avait disparu depuis vingt quatre heures… vingt quatre longues heures par ce froid hivernal. L’enquête avait fait ressortir que le père était un alcoolique au chômage et que la mère se tuait à la tâche pour subvenir aux besoins de son jeune fils. Danny et Martin était en train de fouiller la maison. Une piste les avaient amené à penser que peut être l’enfant n’était jamais sorti de la maison contrairement à ce que leur avait dit le père. Quand ils étaient entrés, ils avaient trouvé se dernier ivre mort sur le plancher de la salle à manger. La maison fut fouillée pièce par pièce…mais rien. Ils se rendirent donc dans le jardin. La brigade cynophile était là… les chiens trouvèrent le corps inanimés de l’enfant enterré derrière une baraque de jardin. Le légiste leur rendit ses premières conclusions :
- Il a été battu à mort.
En entendant ces mots, Danny se précipita à l’intérieur de la maison. Martin qui avait anticipé sa réaction le retint par la manche.
- Danny calme toi !
- LAISSE MOI !
- DANNY ARRETE !
- JE VAIS ME LE FAIRE JE TE JURE MARTIN ET JE VAIS LE REDUIR EN BOUILLIT !
Le jeune agent se débattait furieusement mais Martin réussit à le maîtriser. Epuisé, Danny fini par abandonné la partie. Martin savait ce que son collègue endurait. Il le prit dans ses bras pour le calmer. Il sentait toute la colère et la tension dans les muscles de Danny.
- Je te promets que ce gars va payer pour ce qu’il à fait, mais ce n’est pas à nous de le faire. Tu es trop précieux pour te permettre de faire une connerie et je ne te laisserais pas faire.
Danny avait écouté silencieusement son ami. La tension se défit peu à peu de lui. Il fini par craquer. Cette enquête lui rappelait trop sa propre enfance. Martin le serra un peu plus fort dans ses bras pour le réconforter.
- Merci lui murmura Danny
Martin sourit, il savait que son ami allait avoir besoin de lui et il serrait là.


Envie

Enfin un vendredi calme au service des personnes disparues du FBI. L’équipe de Jack Malone était réunis autour de la table au milieu de l’open space. Il discutait de leur projet de week end qui, ils l’espéraient, ne seraient pas perturbés par une nouvelle disparition.
- Alors Danny tu vas faire quoi ? demanda Martin
- Hum rien de spécial… et toi ?
- J’emmène Sam au concert de Simple Plan, j’ai réussi à avoir des passes VIP par mon père…
- Oh c’est cool…
Jack Malone ferma son rapport et annonça à la petite assemblée qu’ils pouvaient disposés. L’équipe s’éparpilla à coup de bon week end. Danny se dirigeait vers sa voiture. Le concert de simple plan… Il voulait tellement y aller mais il n’avait pas réussit à dégoté une place. Tout d’un coup il enviait tellement Martin. Tout avait toujours été si facile pour lui, son enfance, sa vie… Alors que lui… Lui il avait dût se battre bec et ongle pour devenir ce qu’il était aujourd’hui. Son enfance n’avait été que mur et chute… Il avait peut être été heureux par moment… oui mais voilà ça n’avait été que par moment… Il avait eût de nombreux moments difficiles, se relevant un peu plus difficilement après chaque chute… La mort de ses parents l’alcool… Alors que Martin lui avait toujours eut une vie facile, une bonne situation familiale, financière… Comme il aurait aimé être à sa place ! Puis l’image de Victor Fitzgerald apparût devant ses yeux… Il l’enviait certes mais finalement pas tant que ça.


Gourmandise

Huuum des donuts… des donuts tout chaud qui ne demandaient qu’à être mangé… trois fois que Danny Taylor, passait devant ce marchand de beignet… deux fois il s’était retenu d’aller en acheter, mais la troisième fois il n’avait pas résister. Assis dans sa voiture, une boite de six beignets sur les genoux, Danny savourait son cinquième beignet. Il attendait Martin qui était parti faire le tour du quartier à la recherche d’une bague pour Samantha. Il était censé l’accompagné mais quand il avait vu le marchand, il lui avait prétexté un mal de ventre et l’avait lâchement abandonné, lui disant seulement qu’il l’attendrait dans le parking. Alors qu’il finissait son dernier beignet Martin arriva.
- Ca va lui demanda t il en voyant que son ami faisait la grimace.
- Euh non pas trop…
- Bon laisse je vais prendre le volant…
Danny était pris de méchantes nausées… Il avait peut être un peu abusé… Martin se mit à la place du conducteur et…
- ah mais c’est quoi se truc collant ? Il venait de poser ses fesses sur la boite vide de donuts.
Danny le regarda d’un air penaud.
- Tu t’es avalé six donuts ????
Mais Danny ne pût répondre il se précipita dehors et vida le contenu de son estomac sur l’asphalte du parking souterrain. Martin sortit de la voiture et se dirigeât vers son ami. Danny était dans un sale état. Il lui tendit alors un mouchoir et le raccompagna jusqu'à la voiture en le soulevant à moitié. Il installa son collègue et se remit à la place du conducteur, en ayant préalablement dégagé la boite vide. Il se tourna vers Danny qui avait viré de vert à blanc.
- La prochaine fois tu feras peut être moins le malin et tu n’avaleras pas six donuts… lui dit il mi-figue mi-raisin.
- Ne… ne me parle plus jamais … de donuts.
Martin mit le contact et leva les yeux au ciel.
La gourmandise était un vilain défaut !


Orgueil

Danny Taylor était assis à une table de sa boite de nuit préféré, sirotant un jus d’orange. Devant lui sur la piste une jeune femme se trémoussait au son de la musique. Une vrai beauté… grande, blonde ce qu’il fallait ou il fallait… Il était sur que cette nana là serait dans son lit le soir même. Il savait qu’il était beau… combien de fille avait fini sous ses draps ? il ne les comptait même plus. Un beau latino comme lui arrivait toujours à ses fins. Il se savait irrésistible et ses nombreuses conquêtes le lui assuraient encore plus. Il alla rejoindre la demoiselle sur la piste et la brancha directement.
- Salut… lui dit il avec son sourire qu’il savait irrésistible.
Elle l’ignorât complètement et continua de dansé. Il se colla alors à elle.
- Vous êtes d’une grande beauté… et je sais que vous êtes déjà raide dingue de moi… Il fît descendre ses mains sur les hanches de la jeune femme. Cette dernière se retourna toute griffe dehors.
- Ca suffit Taylor !
- Hum on se connaît ? C’est bizarre mais ma grande mémoire ne me fait jamais faux bond… Il se colla un peu plus à elle. Elle se retourna vivement et lui asséna une claque magistrale.
- J’en ai toujours rêvé après que tu m’ais ridiculisé devant mes amis il y a cinq ans.
- Stella ?? dit-il incrédule en se massant la joue. Elle le regarda avec toute la haine qu’elle retenait depuis cinq longues années. Tu… tu as changé. Il se souvenait d’elle comme brune et pas spécialement intéressante… Alors que là elle était blonde et incroyablement sexy
- Alors Taylor tu ne tape toujours pas dans le bas de gamme… C’est bien ce que tu m’as dit non… Elle avait à présent des larmes dans la voix mais atour d’eux personnes ne faisait attention à ça. Elle fît demi tour laissant Danny planté au milieu de la piste.
Son orgueil lui avait joué un sale tour.

Paresse

Lundi, six heures du matin, un réveil sonna. La dernière musique, somebody using en l’occurrence, résonna à fond dans la petite pièce. Une main sortie du fin fond de la couette et s’abattit sans crier gare. Une heure de plus, Danny Taylor avait besoin d’une seule petite heure de sommeil en plus pour être en forme. Il se rendormit comme une masse. Sept heure la machine infernale se remit en route cette fois la voix des Black eyed peas se fît entendre. Et de nouveau la main du jeune agent vint dégommer le bouton. Nan, une heure c’était trop juste… Huit heure… cette fois c’est la sonnerie de son portable qui le réveilla… il saisit le minuscule appareil et le porta à son oreille.
- ‘llo ? dit il d’une voix ensommeillée
A l’autre bout du fil, une voix lui somma de ramener ses fesses en vitesse.
- Ouai ouai…
Il raccrocha… et se rendormi… Alors après le réveil multiplié par deux et le téléphone qui avait entre temps résonné une bonne demi douzaine de fois… Il était trop tard pour aller au boulot, Jack Malone pourrait gueuler tant qu’il le voulait il s’en foutait… il était vraiment trop bien dans son lit.
La paresse avait fait une nouvelle victime.

Luxure

Elle défit la ceinture de son peignoir, le doux vêtement glissa sur sa peau douce. Il l’a regardait faire sans un mot. Elle était tellement belle habillée, mais nue… elle était la tentation même. A présent elle était tout près de lui il pouvait sentir son odeur fruitée… Elle s’empara de ses lèvres, et glissa une main sous son t-shirt. Un long frisson parcouru le dos de Danny. Le morceau de tissu vola dans la pièce. A califourchon sur lui, elle sema des baisers de feu sur son torse… Bon c’était si bon… ses mains s’affairaient maintenant à défaire les boutons de son Jean… lentement un par un. Il pouvait sentir son mini lui qui se réveillait sous les caresses des mains expertes de sa demoiselle d’un soir. Les mains de la jeune femme se glissèrent dans le boxer du jeune agent ; libérant l’objet du désir qui se dressait fièrement. Elle entama un doux va et vient, regardant son amant dans les yeux. Elle lui sourit… Dieu qu’elle était belle… La bouche de l’experte en désir remplaça les douces mains, Danny était à l’agonie… Après de long va et vient lents, sa langue parcouru le chemin jusqu’à ses reins, elle s’allongea sur lui. D’un mouvement sec des reins, le beau latino reprit le contrôle de la situation. Il l’embrassa, lui semant des baisers brulant sur son ventre et son mont de vénus. Les réactions en chaine de la jeune femme encouragèrent Danny à continuer sur sa lancé, il refit le chemin inverse en caressant du bout de sa langue cette chaire offerte… et sans prévenir il l’a pénétra. Un cri de bonheur résonna dans la chambre… La jeune femme perdait pied ou fur et à mesure des coups de reins experts de son amant. Elle le sentait bouger en elle, des gémissements emplissaient la pièce … Ils atteignirent le septième ciel ensemble… La nuit promettait d’être longue et délicieuse.
Ptit Dem Taylor
Ptit Dem Taylor
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1474
Age : 32
Localisation : sur les genoux d'Eric Szmanda
Date d'inscription : 01/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Les Sept pechés capitaux Empty Re: Les Sept pechés capitaux

Message  Yeliria le Sam 22 Aoû - 14:17

j'aime beaucoup ces petits shots qui décrivent tellement bien ses pechés.. et surtout tu as mis en avant l'amitié Danny/Martin et j'adore... encore pleins comme ca s'il te plait. bravobom

Yeliria
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 17
Age : 36
Date d'inscription : 19/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum