Le Deal du moment : -44%
Fauteuil gaming Arozzi TORRETTA noir
Voir le deal
139.99 €

[K-drama] IRIS

Aller en bas

[K-drama] IRIS Empty [K-drama] IRIS

Message  Heather le Lun 23 Nov - 1:29

Dépoussiérons un peu cette catégorie...

C'est une grosse production avec un budget important. Elle est très récente puisqu'elle est actuellement encore en cours de diffusion en Corée où elle rencontre un beau succès (elle y est diffusée depuis octobre).

[K-drama] IRIS Iris-21

L'histoire :
IRIS nous plonge dans les coulisses de l'espionnage international, avec en toile de fond, comme sources de tensions et de méfiances continuelles, la division persistante des deux Corées et la question, classiquement et universellement problématique, de l'armement nucléaire. Deux amis des forces spéciales sud-coréennes, Kim Hyun Joon et Jin Sa Woo, sont recrutés par une organisation secrète, branche à part des services de renseignements du pays, le NSS. Ils vont opérer sous les ordres d'une jeune femme, Choi Seung Hee, qui les avait déjà rencontrés dans les jours précédents, sous un prétexte quelconque, afin d'évaluer leur potentiel, et, du même coup, leur faire tourner la tête. Un triangle amoureux s'esquisse, avec une présentation typiquement coréenne.

Mais, si la réalité du terrain prouve rapidement la valeur des deux nouvelles recrues, la partie d'échecs réelle se joue à un autre niveau, dans un univers où les agents sont des pions sacrifiables, où la confiance est un luxe que l'on ne peut se permettre d'accorder et où les apparences sont trompeuses. Les personnages principaux se retrouvent ainsi happés dans un enchaînement d'évènements qui échappe à leur contrôle. Tour à tour assassin puis cible, chasseur puis chasssé, officiel puis fugitif, les loyautés se brisent et les alliances fluctuent.


Et alors, c'est comment ?
IRIS est une série d'espionnage sombre et réaliste, mais on ne suit pas une mission par épisode. Au contraire, le fil rouge devient rapidement prépondérant. Elle se présente alors sous le format d'un vaste thriller prenant, dominés par les faux-semblants, les trahisons et les agendas personnels cachés. Résolument orientée à l'international, on voyage en Asie comme en Europe. Petit à petit, les pièces se révèlent, mais nos héros vont devoir essayer de survivre et de démêler les mystères, face à ces vastes conspirations, dont ils ne connaissent pas toujours les réels enjeux (ni le téléspectateur non plus).

Les scénaristes se révèlent particulièrement efficaces dans l'art d'esquisser des réponses qui génèrent surtout de nouvelles interrogations et de générer un suspense prenant et nerveux. Pour le moment, la gestion de cette intrigue principale est intelligemment et subtilement menée. Tout cela est parfaitement servi par une réalisation impeccable, où les scènes d'action notamment sont magistralement exécutées, avec une maîtrise qui n'a rien à envier aux fictions occidentales.

Le petit bémol que l'on pourrait cependant adresser à IRIS réside dans sa tentative de conciliation entre le thriller et une certaine romance qu'elle prend le temps de développer. Certes, les passages plus calmes, qui sont l'occasion de développer les personnalités nuancées des personnages, permettent de poser les jalons des futures alliances et trahisons. Cependant, sans remettre en cause leur utilité dans la narration globale, certaines scènes dites "romantiques" s'éternisent, rompant un peu le rythme du récit.

Bilan : Après cinq épisodes, je suis fébrilement skotchée devant mon petit écran, frustrée par le cliffhanger efficace du dernier épisode (autant qu'alléchée par la bande-annonce du suivant) et complètement rentrée dans une intrigue qui se complexifie considérablement au fil des épisodes. IRIS dépasse rapidement les simples enjeux de froide géopolitique, arbitrés par les services d'espionnage, pour y mêler les destinées humaines des personnages, broyés par cette partie d'échecs qui constitue la trame principale de la série. Une forme de fil rouge qui étend progressivement ses ramifications sur la fiction et fait enchaîner les épisodes sans s'en rendre compte. C'est d'autant plus intriguant que nous ne disposons pas de tous les éléments, ne pouvant que constater les manipulations et les forces en présence. Une impression de "toutélié" s'impose, sans que l'on connaisse le tableau d'ensemble.
Très très prenant. cheers


Pour vous donner un aperçu, la bande-annonce :
https://www.youtube.com/v/Klr-g5Tup0w

_________________
"All right, we don’t understand the R2-D2 crap. We’re gonna use the Star Trek system. One blink for yes, two blinks for no."
"This is John Crichton paging the head Cylon. Pick up the phone, Imperious Leader !"
(John Crichton, Farscape)
Heather
Heather
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 5797
Age : 35
Date d'inscription : 08/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

[K-drama] IRIS Empty Re: [K-drama] IRIS

Message  Heather le Mar 1 Déc - 0:34

IRIS devrait avoir une saison 2 ! Very Happy
Même si l'acteur principal ne devrait pas continuer le projet à terme. Et que je ne sais pas trop comment il sera possible de rebondir après l'arc de cette saison... A suivre !

Lee Byung-heon won’t star in IRIS sequel
November 30th, 2009 // by javabeans

With ratings topping 30% and commanding a lot of attention thanks to its blockbuster budget and high-profile cast, KBS’s spy drama IRIS had announced a high possibility that a second season would be produced. On November 30, CEO Jung Tae-won of production house Taewon Entertainment confirmed the sequel, saying, “Casting will take place after the director has been decided, but we have decided to produce a Season 2 of IRIS.” However, because its cast is composed of top names with busy schedules, the likelihood of their returns is in question, and star Lee Byung-heon will not be the second season’s hero.

CEO Jung went on to explain, “It’s difficult to talk of concrete filming schedules, but from the start of IRIS’s planning, we were thinking to make a Season 2, similar to American dramas Prison Break or CSI. Since we haven’t yet given thought to broadcast stations, the title may even change. From the start, the most important consideration was deciding whether we would start fresh with a new cast and story, or whether we would continue with the plot of Season 1. However, because the first season is busily filming, it has been difficult to finalize a decision.”

Regarding the casting of the current season’s actors, Jung said, “We are in discussions regarding several different possible directions. However, Lee Byung-heon will be busy next year filming the sequel to the Hollywood film G.I.Joe, so he will probably not be able to film IRIS Season 2. Right now, we’re anticipating that he may make a special appearance in the first episode.”

The production team has secured a filming set location for the next two years, and they are discussing with the current writers the possible themes of the second season. They will film winter scenes next summer in New Zealand and Australia, and head to Italy for additional location shoots. Japan and China are also on the list of intended foreign locales.

Meanwhile, IRIS is currently holding strong on Wednesdays and Tuesdays and will wrap in three weeks. Yesterday (November 29), filming took place in the Seoul streets, blocking traffic and drawing crowds of spectators as explosions lit the sky and its lead actors raced around shooting guns.

Source : http://www.dramabeans.com/2009/11/lee-byung-heon-wont-star-i-iris-sequel/

_________________
"All right, we don’t understand the R2-D2 crap. We’re gonna use the Star Trek system. One blink for yes, two blinks for no."
"This is John Crichton paging the head Cylon. Pick up the phone, Imperious Leader !"
(John Crichton, Farscape)
Heather
Heather
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 5797
Age : 35
Date d'inscription : 08/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

[K-drama] IRIS Empty Re: [K-drama] IRIS

Message  Heather le Mer 30 Déc - 2:39

Ca y est j'ai fini les 20 épisodes de la série. Smile

Que dire ?
Alors, j'ai bien failli lâcher l'affaire et abandonner la série lors de son gros passage à vide, avec flottement profondément ennuyeux, des épisodes 6 à 9 environ... Mais j'aurais vraiment raté quelque chose si je n'avais pas été patiente : les dix derniers sont excellents, de l'espionnage, de la paranoïa, une grande conspiration, digne des plus belles heures de 24 ! Impressionnant et qu'est-ce que cela défile vite ! Et puis, j'ai décidément beaucoup aimé le dépaysement géographique et géopolitique, avec l'enjeu de la réunification des deux Corées, et aussi le fait qu'il n'y ait pas de manichéisme (il y a aussi des espions nord-coréens du côté des "gentils"). Ce sont des thématiques que l'on ne voit plus traitées dans les fictions d'espionnage occidentale. Même si l'on en revient à la même menace que dans Spooks, par exemple, ce mois-ci, sur la BBC :
Spoiler:
le terrorisme nucléaire notamment
Sinon, c'est officiel : je déteste vraiment Kim Tae Hee (Choi Seung Hee). Deux dramas visionnés avec elle, la même profonde envie de s'énerver contre le personnage et de la voir mourir. Une expression monolithique qui ne bouge pas, aucune présence et crédibilité pour son personnage... Vraiment difficile à suivre. D'ailleurs, dans l'ensemble, le casting est assez mitigé, alors qu'il y avait pourtant pas mal de grands noms. Jung Joon Ho (Jin Sa Woo) passe aussi à côté de son sujet... En revanche, très bonne performance de l'acteur principal, qui porte parfois par lui seul des scènes assez maladroitement écrite. Et j'ai beaucoup aimé Kim Seung Woo (le maître espion nord-coréen, Park Chul Young). Et puis Kim So Yeon (Kim Sun Hwa) est très belle, et joue quand même beaucoup mieux que Kim Tae Hee (certes, ce n'est pas difficile).

Dans l'ensemble, après un passage vide, la série termine en trombe de manière très efficace. Je ne regrette pas d'avoir été patiente au cours de ce 2ème quart.

De plus, elle modernise considérablement les codes du drama coréen.
Et sur la forme, côté réalisation et bande-son, c'est absolument nikel. La réalisation est d'excellente facture : on voit le budget colossal jusque dans les scènes d'action et fusillade.

Bref, à voir !

_________________
"All right, we don’t understand the R2-D2 crap. We’re gonna use the Star Trek system. One blink for yes, two blinks for no."
"This is John Crichton paging the head Cylon. Pick up the phone, Imperious Leader !"
(John Crichton, Farscape)
Heather
Heather
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 5797
Age : 35
Date d'inscription : 08/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

[K-drama] IRIS Empty Re: [K-drama] IRIS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser