Le Deal du moment : -29%
Griffoir Lion pour chat
Voir le deal
9.99 €

[K-drama] Partner

Aller en bas

[K-drama] Partner Empty [K-drama] Partner

Message  Heather le Jeu 10 Déc - 10:59

[K-drama] Partner The_partner

Diffusée sur : KBS2
Durant : Eté 2009
Saison : 1 comportant 16 épisodes

Ca parle de quoi ?
Partner se déroule à Séoul où nous suivons l'arrivée de Kang Eun Ho (Kim Hyun Joo), une jeune veuve, mère d'un petit garçon lui-aussi malade. Elle a entrepris de déménager dans cette ville, en raison de son besoin d'argent. Ayant passé ses diplômes d'avocat, elle postule sans réel succès dans divers cabinets de la capitale, déjà trop âgée pour être apprentie et n'ayant jamais eu de résultats excellents dans son université. Grâce à son grand-père adoptif, personnage assez mystérieux, elle est finalement embauchée à l'essai dans une petite firme presque en passe de perdre sa licence, dirigée par un patron atypique et dont les comptes ne sont pas arrangés par l'équipe de bras cassés qui la compose. Seule Han Jung Won (Lee Honey), une jeune et brillante avocate très ambitieuse, rentabilise les affaires traitées et permet de la maintenir à flot. La mettant à l'épreuve sur une affaire a priori ingagnable, son patron associe Kang Eun Ho à Lee Tae Jo (Lee Dong Wook), un jeune avocat, play-boy immature, impétueux et irresponsable, dont le principe de vie semble être d'en faire le moins possible.

[K-drama] Partner Various-the_partner

Et alors, c'est comment ?
Le clash entre les deux personnages principaux, aux priorités diamétralement opposées, s'inscrivant dans la grande tradition scénaristique d'associations des opposés. Ils vont donc devoir apprendre à travailler ensemble, affrontant souvent la plus importante firme juridique du pays, fondée par le père de Lee Tae Jo. Ces procès prendront un tour plus personnel, quand il faudra faire face à son frère aîné, Lee Young Woo (Choi Chul Ho), qui travaille toujours avec beaucoup d'application pour la figure autoritaire paternelle. Il convient cependant de préciser que ce duo principal n'éclipse pas la galerie des personnages secondaires. Au fil des épisodes, la série confèrera des storylines propres à chacun de ses protagonistes, creusant peu à peu les ambivalences de leur personnalité et de leur histoire personnelle.

En réalité, Partner réussit à trouver le bon équilibre, en traitant et mêlant vie professionnelle et vie privée des personnages d'une façon classique, mais très humaine, qui la rend attachante et rafraîchissante. Le volet judiciaire conserve la maîtrise des grandes intrigues des épisodes. Les affaires principales se déroulent sur plusieurs épisodes, trois en moyenne. Ce qui permet à la série de proposer des cas plus fouillés et de prendre le temps d'installer les clients et autres accusés. Évitant ainsi l'écueil du formula show au schéma trop classique d'"une affaire = un épisode", cela confère aussi à la fiction un côté feuilletonnant qui fidélise un peu plus le téléspectateur.

Sur le fond, ces affaires sont très diverses, aussi bien civiles (divorce sordide) que pénales (meurtre commandité). Si les divers rebondissements apparaissent parfois un peu excessifs, j'ai cependant été agréablement surprise de l'émotion que la série parvient à susciter dans certaines scènes de témoignages à la barre, proprement bouleversantes. Cette capacité à alterner le ton léger et le drame constitue d'ailleurs une de ses forces, amenant le téléspectateur à passer par toute une palette d'émotions les plus diverses. De plus, ces grandes intrigues partagent un certain nombre de points communs. Elles ont toutes la particularités d'être initialement quasiment indéfendables ; et il faudra toute la hargne d'une Kang Eun Ho volontaire pour tenter d'inverser la tendance afin de les rendre au moins plaidable. Le deuxième élément récurrent verse plutôt dans l'affrontement des milieux sociaux. Cela se traduit tant à travers les clients : des faibles contre des riches et puissants qui dominent le système. Mais cela joue également dans les luttes entre cabinets d'avocats ; celui de nos héros se heurtant souvent la très puissante firme du père de Lee Tae Jo, la première du pays en terme d'importance.

Cependant, si ces drames judiciaires sont globalement solides et constituent une trame efficace, le réel atout de Partner réside principalement dans la richesse de ses personnages. Grâce à la fraîcheur et à l'humanité qui se dégagent de l'ensemble, on s'attache très vite à ces protagonistes qui se dévoilent peu à peu. Si certains, seulement secondaires, notamment au sein du cabinet, assurent avant tout l'aspect comédie, la série fait l'effort, au fil des épisodes, de développer ses personnages afin de leur conférer une psychologie fouillée. Grâce à ces personnalités qui ne sont pas unidimensionnelles, le récit se dégage de tout manichéisme et parvient à jouer sur certaines ambivalences, même si les grands traits de caractère dominants demeurent. De plus, l'alchimie entre les personnages fonctionne très bien : c'est flagrant entre le duo principal, mais cela ne se cantonne pas à eux. Au fur et à mesure que l'on en apprend plus sur leur vie, et le chemin qu'ils ont parcouru pour en arriver là, la série parvient efficacement à se placer sur le plan de l'affectif. Si bien que, tour à tour comédie et drame, romance et souvenir de sombres histoires oubliées, Partner va se révèler finalement être une série très riche, qui va au-delà du simple legal drama...

En effet, outre l'aspect judiciaire, c'est la vie quotidienne d'un cabinet que la série nous propose. Elle exploite parfaitement tous les codes scénaristiques traditionnellement utilisées dans les fictions coréennes. Un coktail qui prend bien, rendant le tout attractif, et qui lui confère une dimension supplémentaire. Des triangles amoureux aux relations impossibles, des vieilles vengeances aux histoires familiales, la vie de tous s'imbrique de façon plus profonde que les apparences ne le laisseraient imaginer. Et les rapports entre les personnages sont plutôt bien traités, jamais figés et très divers, adoptant parfois un ton très intense, d'autres fois simplement léger et complice.

Les frontières entre le personnel et le professionnel, entre l'amour et la haine, se troublent. Les procès se transforment parfois plus en joutes entre les avocats, qu'en affrontement sur un terrain purement juridique. Chaque personnage cache ses blessures, un passé et un présent pas aussi clair et bien établi qu'on le croirait a priori. Mais chacun évolue aussi et les relations ne tournent pas en rond. La façon d'aborder les romances reste légère, évitant tout excès. Les scénaristes parviennent ainsi à recréer à l'occasion l'ambiance d'une comédie romantique agréable et sympathique, dans laquelle les intrigues ne sont jamais juste un simple prétexte pour rapprocher certains personnages. L'ensemble forme en fin de compte un tout homogène et équilibré.


Bilan : Partner est une série rafraîchissante, à laquelle on s'attache rapidement. Elle synthétise habilement les divers codes scénaristiques, tant du legal drama classique, que des imbroglios relationnels qui sont une composante traditionnelle des fictions coréennes. Tour à tour drôle, touchante et émouvante, elle exploite efficacement tous les ingrédients qui sont à sa disposition pour s'imposer comme un divertissement agréable, jouant sur l'affectif tout autant que sur ses intrigues judiciaires qui sont toujours travaillées. Chaque épisode se situe dans la continuité du précédent : les histoires personnelles, tout comme certains secrets enfouis dans le passé des personnages, constituent un fil rouge, récurrent qui vient se mêler et bouleverser les vies professionnelles. Au bout du compte, le coktail prend bien et les épisodes s'enchaînent avec aisance.

_________________
"All right, we don’t understand the R2-D2 crap. We’re gonna use the Star Trek system. One blink for yes, two blinks for no."
"This is John Crichton paging the head Cylon. Pick up the phone, Imperious Leader !"
(John Crichton, Farscape)
Heather
Heather
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 5797
Age : 35
Date d'inscription : 08/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum