-73%
Le deal à ne pas rater :
Poubelle de cuisine automatique en inox Majestic – 58 L
40 € 149 €
Voir le deal

Passé/Présent (complète)

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  loupiote le Lun 24 Juil - 16:45

Mon pov petit Danny mais pov claire aussi une suite
loupiote
loupiote
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2439
Age : 30
Localisation : partage sa vie entre Lille 3 (Villeneuve d'asq) et Charleville Mézières
Date d'inscription : 30/10/2005

http://roots0812.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Nanouille le Lun 24 Juil - 17:14

Jenny a écrit:HS*****
Nanouille je fonds devant ton avatar !
HS*****
Tu peux ma chère.....
*Passé/Présent (complète) - Page 2 Smiles_81*
Nanouille
Nanouille
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1162
Date d'inscription : 05/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  danny327 le Lun 24 Juil - 18:17

J'adore trop ta fic Jenny et je demande la suite....

coucou
danny327
danny327
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 807
Age : 32
Localisation : En train d'embrasser Danny
Date d'inscription : 10/03/2006

http://www.danny-327.winnerbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Mer 26 Juil - 20:44

Le lendemain matin, vers 7h00, Danny tentait tant bien que mal de se réveiller.
Son portable sonne et il se met à grogner.
Sa nuit n'avait pas été bénéfique en repos et il n'avait envie que de dormir pendant une dizaine d'heures.
Sa rupture avec Claire lui avait laissé un goût amer dans la bouche et il ne voulait voir personne.
Il se sentait trop coupable de lui avoir fait du mal et voulait éviter de penser à quoique ce soit.
Dormir était donc la seule solution.
Il déccroche.

" Taylor." dit-il.
" Danny c'est Viviane, il faut que tu rejoigne Serena au plus vite à Chelsea, ils ont localisé un certain John Mc Coy qui pourrait détenir Emily ! Les autres sont déjà partis il y a 2 minutes."
" Ok."

Il raccroche et sort de chez lui en trombe.
Dormir tout habillé n'avait pas été une aussi mauvaise idée finalement.
Arrivé sur place, il retrouve Serena en train de surveiller la maison où pourrait se cacher le kidnappeur aux jumelles.
La maison était entourée de policiers et d'une équipe des SWAT.

" Il est là ? " demande Danny.
" Ouaih, il éxige que personne ne reste autour de la maison. On a pas le temps d'avoir un négociateur. Si la gamine est encore en vie il n'hésitera pas à la tuer si il se sent menacé."
" Alors votre verdict ? " demande Jack qui les rejoint.
" Eh bien c'est un caractériel, il se sent supérieur et il veut que son art soit reconnu. Toutes cette mise en scène, ces appels provocateurs ce matin pour nous dire où se trouvait la fille le font jubiler. Nous sommes ses pions dans sa quête de reconnaissance.Tout ce qui l'intéresse c'est d'être à la une des journaux donc si il la tue, il aura ce qu'il voudra. " ajoute Serena.
"Quoi d'autre ? " demande Danny.

Elle se retourne vers lui, le regarde de la tête aux pieds et lui dit :

" Il a un égo démesuré."

Malgré qu'il ne l'appréciait guère, Danny devait reconnaitre qu'une fois sur le terrain elle assurait.
Il lui faisait même confiance par certains moments.

" On a réussi à avoir un contact téléphonique ? " demande Jack à un de ses agents.

Ce dernier ramène un portable à Jack qui le tend à Serena.
Danny était fasciné par son savoir faire.
Serena appelle Mc Coy.

" John ? Comment ça va là dedans ? tout le monde va bien ? "
" Ca va très bien, Quand est-ce que les médias seront là ? "
" Ils ne vont pas tarder John. Comment va Emily ? "
" Elle va bien, pour l'instant. Vous savez que je peux la tuer à tout moment ?! Vous le savez ça hein ?! "
" Bien sûr que nous le savons, nous savons à qui nous avons à faire. Vous n'êtes pas un débutant John. John, si on parlait tout les deux quand dîtes vous ? "
" C'est ce qu'on fait non ? "
" Je voulais dire face à face, je voudrais m'assurer que vous et Emily alliez bien, vous êtes d'accord ? "

Mc Coy mit un temps de réflexion.
Jack et Danny la regardait sans en perdre une miette.

" Ok. Mais seulement vous ok ?! Et sans arme ! " répond John.
" Seulement moi je vous assure."
" Et je veux que tous ces flics déguerpissent de ma maison vu ? "
" Ils vont s'en aller."


Mc Coy raccroche.

" Joli ! Mais je ne vous laisse pas y aller sans arme " lui dit Jack.
" Ce n'est qu'une approche, une fois dedans je pourrais le mettre suffisament en confiance pour qu'il relâche la gamine. C'est un homme qui croit avoir le pouvoir sur nous alors que le pouvoir..."

Elle regarde en direction de la maison.

" C'est moi qui l'ai." termine Serena.
" Alors au boulot." lui sort Jack.

Apparement, Jack avait une confiance aveugle en elle sur les missions. Elle avait fait preuve de son talent à plusieurs reprises dans le passé.


" Et pour ce qui est de mon arme, il ne la trouvera pas, ce genre de type ne sont pas aussi malins qu'ils veulent le faire parraître." ajoute Serena en montrant son arme à sa cheville.

Une fois son gilet par balle enfilé, elle se dirige vers la maison mais se retourne soudainement vers Danny.

" Taylor, je veux que vous assurriez mes arrières."

Danny regarde en direction de Jack qui acquièse d'un signe de tête.
Jack ordonne alors aux tireurs, aux policiers ainsi qu'à l'équipe des SWAT de s'éloigner à travers son talkie.
Danny la suit de loin et trouve un coin où Mc Coy ne pourra pas le voir.

Serena s'approche de la porte.

" John ? je suis là."

John regarde par la fenêtre afin de vérifier que personne ne rode autour de chez lui.
Il ouvre la porte à Serena, l'arme à la main et la fait rentrer.
De sa "cachette", Danny pouvait appercevoir le salon de l'homme ou était ligotée et baillonée Emily à travers une des fenêtre.
Il y vit Serena lever les mains en l'air pour surement donner le contrôle a John.
Il la fouilla et ne trouva pas l'arme de Serena.
Encore un incapable se disait Danny.
Danny était aux aguets car même si il ne supportait pas cette femme et son caractère de chien, il devait veiller sur elle, ce qui le rendait nerveux.
Pendant près d'une demie heure, il voit Serena parler avec Mc Coy et s'approcher de plus en plus de la fillette.

De loin, Jack, Sam et Martin et le reste de l'équipe attendait que les choses avancent.
Danny leur jettai des coups d'oeil de temps à autres et leur retransmettais tout ce qu'il voyait par micro.
Danny cru comprendre que Serena avait gagné la confiance de John, celui-ci parraissait calme.
Pourtant, à son grand étonnement, quelques minutes plus tards, Danny le vit devenir nerveux et menacer Serena de son arme.
Emily commencait à crier à travers son baillon et Danny n'eut pas le temps de réfléchir.
Serena semblait quant à elle perdue et n'eut pas le temps de réagir quand Mc Coy l'assoma.

" Jack je rentre ! "

Sans attendre la réponse de son chef, Danny se faufila alors jusqu'à la porte et la défonca du pied.

" FBI !!! Lâchez votre arme !" hurle Danny en le braquant.

Il fit rapidement un état des lieux du regard.
Mc Coy était près du corps inerte de Serena.

" Fermez cette porte ! " crie John.
" Posez votre arme ! " lui dit Danny en le braquant toujours.
" Fermez cette putain de porte !!!!! "

D'une main, Danny referme la porte.

" Cette pute a voulu que je me rende ! " hurle de plus belle Mc Coy.
" Posez votre arme John." dit calmement Danny.

Il comprit alors que l'homme avait sombré dans la démence en très peu de temps et qu'il était capable de tout.
Danny regarda vers Emily et la vit térrorrisée et en pleurs.
John attrappa Serena par les cheveux et la souleva.
Elle gémit alors et se réveilla douloureusement.
Danny ne quittait pas Mc Coy de sa ligne de mire.

" Allé John, posez votre arme et on va discuter ok ? " lance Danny.
" Moi je discute pas ! J'ai le droit dêtre reconnu ! je veux la presse !!! je veux que le monde entier me voit !!!! je vais la buter cette salope !!!!! "

Il braqua alors son arme sur la tempe de Serena.
Voyant qu'il n'arriverait pas à le calmer sans mettre la vie de sa collègue en danger, Danny lui dit :

" Vous voulez la descendre ? Allez-y vous gêner pas ! J'ai jamais pu la saquer ! C'est pas moi qui pleurerait sur son cadavre."
" Ah ouaih...." répond John.
" Mais comme c'est une de mes collègues et que je suis obligé de faire mon job, je serais obliger de vous descendre aussi. Et à quoi vous servira la gloire si vous êtes mort ? "

Serena tenait à peine debout et du sang coulait le long de sa joue.
John regarda Serena puis Danny.
Ce dernier ne la quittait pas du regard.
Pourtant, au plus profond d'elle même, Serena se demandait si Danny avait menti ou dit la vérité à son agresseur.
Il la lâcha et elle tomba à terre. Avec peine, elle se dirigea vers Emily.

" Allé John, on va sortir maintenant, la presse a dû arriver et vous allez faire les gros titres, mais d'abord vous posez votre arme d'accord ? " demande Danny.

Serena déttacha Emily et la serra dans ses bras.
John toujours en joue, Danny s'approcha de lui.

" La gosse doit mourrir !!!!! " hurle de rage John.

Il se retourne alors vers les deux femmes et les braque.
Serena ne voit rien mais réagi lorsqu' Emily se met à crier.
Danny se précipite sur Serena tout en tirant sur Mc Coy qui a le temps de tirer une balle.
Mc Coy et Danny s'écroulent.

En entendant les coups de feus, Jack avait envoyé les hommes du SWAT dans la maison.
Encore étourdie, Serena sentie le poids de Danny sur elle. Il était sur elle et elle ne comprenait rien à la situation.
Des hommes désarmèrent alors Mc Coy qui gisait sur le sol et prirent la fillette avec eux.

" Putain............" gémit de douleur Danny.

Serena se degagea et se retourna vers Danny.

" Taylor ? Ca va ? " demande t'elle paniquée.

Danny se tenait le bras.
En voulant sauver sa collègue, il avait reçu la balle dans le bras.
Il a le bras en sang et se tort de douleur.
Elle le regarde alors et essaye de voir l'étendue des dégâts.

" Laissez-moi voir ! " dit-elle.

Elle écarte les doigts de Danny et apperçoit la plaie.

" La balle est ressortie....ça va aller..." ajoute Serena.
" Ouaih ben attendant rappellez-moi de ne plus vous sauver la vie ! " répond Danny.

Jack arrive dans le salon de la maison et trouve ses deux agents.
Serena était aux côtés de Danny et lui parlait pour ne pas qu'il s'évanouisse.
Jack s'accroupit près d'eux.

" Danny ça va ? " demande Jack.
" Comment va la petite ? " répond le jeune agent.
" Elle va bien...elle est avec les ambulanciers. C'était du beau boulot. "
" Ca se voit que c'est pas toi qu'a un trou dans le bras ! " dit Danny.

Des ambulanciers arrivent à leur tour et prennent en charge Danny et Serena.
Jack la prend à part tandis que Danny est transporté à l'extérieur.
Elle avait l'air choquée et pas encore remise.

" Il va s'en sortir, Danny est un dur ! Et vous ça va ? " demande Jack.
" Oui....je...je ne sais pas ce qui s'est passé. Je contrôlais tout et...."
" Hey, on ne peux pas tout contrôler ! On est pas préparé à tout dans la vie ! "
" J'aurais du voir venir ! C'est mon job ! "
" Et vous l'avez fait votre job ! Emily est en vie et Mc Coy c'est de l'histoire ancienne. Allez à l'hôpital et rentrer chez vous vous reposer ok ? "
" Il a faillit mourrir à cause de moi...."
" Danny est un grand garçon, il savait ce qu'il faisait. Vous en faîtes pas."
" Ouaih...."
" Allez-y."

Serena répond "oui" de la tête.
Elle avait été blessée dans sa fierté et s'en voulait.
Elle s'en voulait d'avoir mis en danger Emily et Danny. Pour elle qui ne commettait jamais d'erreurs, elle venait de tomber de haut.

Une fois à l'hôpital, le médecin se décida à la laisser partir après plusieurs examens.
Elle n'avait rien de grave et ce n'était pas la peine pour elle de rester en observation.
Elle vit un des medecins qui s'était occupé de Danny et alla à sa rencontre.

" Comment va l'agent qui est arrivé ? " demande t'elle.
" L'agent Taylor est sorti du bloc et est actuellement en salle de réveil. Vous pourrez le voir demain."
" C'est pas trop grave ? "
" Non, il va s'en sortir ne vous inquiétez pas. Il a eu beaucoup de chance."
" Merci."

Le medecin la laisse alors et alla voir ses patients.
Serena se décide à partir et a revenir demain le voir.
En sortant, elle fait un rapide détour vers la salle de réveil et apperçoit Danny à travers la vitre.
Elle le fixe un moment et rentre chez elle.

Le lendemain matin, Sam et Martin étaient au chevet de leur ami.
Danny se réveilla lentement et sourit en les voyants.

" Hey ! Comment tu te sens ? " lui demande Sam.
" Comme quelqu'un qui s'est pris une balle...."
" En tout cas tu peux te vanter d'avoir sauver la vie de Stevens ! " s'amuse Martin.
" J'aurais évité si j'avais su que ça faisait aussi mal." dit Danny.

Danny ouvrit grand les yeux en voyant Serena se tenir sur le pas de la porte.
Sam et Martin la virent également et se firent signe.
Ils se levèrent et s'apprêtèrent à partir.

" Hey où vous allés ? " demande Danny.

Martin lui sourit et ils quittèrent la chambre.
Serena s'approcha de lui et s'assit à ses côtés.
Elle avait l'air d'avoir repris du poil de la bête et Danny le remarqua ce qui l'irrita un peu.

" Alors ça va ? " interroge Serena.
" Ca pourrait aller mieux. "

Danny évitait de la regarder, préférant la beauté du plafond.
Gêne ? Nervosité ? Colère ? Peut être un peu des 3.

" Je voulais vous remercier de...de m'avoir sauvé la vie." dit-elle tout bas.
" Quoi ? J'ai pas bien entendu ? " demande Danny en tendant l'oreille.
" Oh ça va ! Je vous remercie ok ! Vous êtes content comme ça ?! "

Perdre la face devant lui il en était hors de question pour elle.

" Mais de rien ! Ce fut un réel plaisir ! " lui dit Danny, satisfait de l'avoir énervée.

Et contre toute attente, elle lui sourit.

" Quoi ? Qu'est-ce qu'il ya de drôle ? " questionne Danny.
" Rien. Mais je redoutais de venir c'est tout, je pensais que vous m'en voudriez plus."
" Mais c'est le cas je vous rassure ! Mais bon...si c'était à refaire, je le referais ".

A ces mots, elle baissa la tête et se mit à rougir.

" Pourquoi ? " demande Serena.
" Parceque je n'aurais plus personne à détester si vous y étiez resté ! " lui sort Danny en souriant

Elle reprit alors son air supérieur et se leva.

" Bon je vais y aller....faut vous reposer." dit la jeune femme.

Danny la regarda s'éloigner et elle quitta la chambre.
Il reposa lourdement sa tête sur l'oreiller, un sourire en coin, et ferma les yeux.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Nanouille le Jeu 27 Juil - 0:22

Quand j'ai vu "John McKoy" j'ai tt de suite pensé au Jim McKoy de ma fanfic! C'est pas le meme dis moi? lol
Nanouille
Nanouille
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1162
Date d'inscription : 05/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Jeu 27 Juil - 1:33

ah non ! je te jure ! je viens de vérifier ta fic et je l'ai lue en juin donc ça date ! j'ai pris le nom au hasard ! lol! et mon Mc Coy c'est avec un c ! lol!
sans rancune ?
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Ven 28 Juil - 2:41

désolée il faut que je mette en 2 posts car c'est trop long !

Déjà une semaine que Danny était chez lui et il commençait à s'ennuyer ferme lorsque Sam, Jack ou Martin ne venaient pas le voir.
Son bras en écharpe l'empêchait de faire pas mal de choses et ça lui tappait sur les nerfs.
Il venait de se lever et avait eu un peu de mal pour se laver et s'habiller et se dirrigea vers la cuisine pour se faire un petit déjeuner.
Assis sur son canapé et prêt à boire son café et manger ses oeufs, il est dérangé par la sonnette d'entrée.
Il se lève et va ouvrir.
Claire se tient face à lui et sa première réaction est de fixer le bras de Danny.

" Claire ? "

Elle sorti de ses pensées et le regarda.

" Salut. J'ai heu...j'ai oublié un de mes livres chez toi et...j'en ai besoin pour mes cours alors...."
" Bien sûr, entre. " lui dit Danny en lui laissant le passage.

Il referme la porte et la suit.
Elle fouille alors et trouve son livre sous une pile de papiers.

" Je l'ai ! " dit-elle en lui montrant le bouquin.

Danny se sentait gêné mais voulait lui parler.
Elle, elle faisait comme si de rien était mais à ses yeux, il voyait qu'elle était toujours triste.

" Sinon toi ça va ? " demande Danny.
" Ca peut aller...j'ai rencontré quelqu'un depuis quelques jours et ça m'aide, il est très gentil."

Il fut surpris mais ne lui en voulait pas, il pouvait comprendre qu'elle avait besoin de se changer les idées bien que ce ne soit pas la meilleure solution.

" C'est bien...je suis content pour toi, tu mérites d'être heureuse."

Elle baissa la tête et serra son livre contre elle.
Il pencha la tête pour voir son visage.

" Ouaih...enfin bon. " ajouta la jeune fille.

Elle relève les yeux et le regarde fixement.

" Qu'est-ce qui t'es arrivé ? " interroge Claire en désignant le bras de Danny de la tête.
" Une affaire qui a mal tournée, rien de méchant. " répond Danny en regardant son bras.
" Ah, tant mieux....bon il faut que j'y aille, on m'attend. "
" Ok."

Ils se dirigent vers la porte mais Claire s'arrête et le fixe.

" On se reverra ? " demande t'elle.
" Claire je...je sais pas si c'est une bonne idée tu vois..."

Elle parut vexée et détourna son regard du sien.

" Ouaih, t'as raison, vaut mieux que chacun vive sa vie. J'ai été contente de te revoir."
" Moi aussi. Prends soin de toi. "

Sans qu'il s'y attende, Claire lui dépose un baiser au coin des lèvres ce qui le laisse perplexe.
Mais elle avait déjà quitté le lieux avant qu'il ne puisse réagir.
Il referma lentement la porte et passa son doigt sur ses lèvres.
Il ne chercha pas à comprendre ce geste pour éviter de penser encore à elle et retourna à ses oeufs.
Il alluma la télé et jetta sa fourchette dans l'assiette an recrachant ses oeufs, ratés.
Pourquoi rester seul à manger des oeufs dit brouillés alors qu'il pouvait le faire dehors ?
Il prend sa veste bien décidé à se vider la tête et prends le chemin du bureau.
Ses collègues lui manquait et tourner en rond dans un appart' c'était pas pour lui.

Arrivé à son service, il est étonné de ne voir aucuns de ses collègues.
Il se dirige vers le bureau de Jack et ne l'y trouve pas.
Il s'assoit alors à son bureau et voit alors la photo d'un homme d'environ 20 ans affichée au grand tableau blanc.

" Le travail vous manque ? " lu dit une voix qui le sort de ses pensées.

Serena venait d'arriver, des dossiers pleins les bras.

" Agent Stevens ! Toujours aussi agréable de bon matin ! " rétorque Danny en souriant.

Elle lui sourit à son tour et s'approche de lui.

" Comment va votre bras ? "
" Il va bien, il est content que vous le demandiez ! Où sont les autres ? "
" Ils sont sur une affaire et j'ai la chance de m'occuper de la paperasse ! "
" Ils n'avaient pas besoin de vous ? Un agent aussi doué ! " charrie Danny.
" Il faut croire que non, mais je croise les doigts pour qu'on m'appelle et que je puisse sortir de ce bureau ! "

Danny s'amusait à la taquiner et il devait bien se l'avouer, il commençait à l'apprécier un peu.
Il alluma son ordinateur et vérifia ses emails. Serena s'assit à la grande table et étala ses dossiers.
Danny souriait en l'entendant râler derrière son dos et se retourna.

" Ca vous dit de venir boire un café avec moi ? En tout bien tout honneur." demande Danny.

Serena leva la tête et le regarda surprise.

" Vous voulez boire un café avec moi ? "
" Pourquoi pas ? Et puis vous avez dit que vous vouliez prendre l'air, c'est l'histoire de 5 minutes. Bien sûr si ma présence vous insupporte toujours vous pouvez refuser. "

Elle le regarda et se mit à rire.

" Pourquoi pas ! "

Danny sourit et se leva. Serena prit sa veste et tous deux se dirigèrent vers l'ascenseur.
Leur trajet dans l'ascenseur se fit dans le silence et ils n'osaient pas se regarder.

Ils avaient pris place dans un petit café en face de l'immeuble qui les employaient.
Danny ne mit pas longtemps à avaler son précieux café et à englouttir ses oeufs, ce qui fit sourire Serena.

" Vous êtes affamé ? " interroge la jeune femme.
" Nan c'est juste que je n'arrive pas à faire grand chose de mangeable avec une main ! "
" Pas de petite amie pour vous faire à manger ? C'est étonnant. "

Danny voyait où elle voulait en venir et répondit du tacotac.

" Pourquoi ? Ma vie privée vous intéresse ? "
" Nan c'est juste qu'aux dires de vos collègues, vous êtes plutôt un homme à femmes alors je m'intérroge c'est tout."
" Eh bien pour votre gouverne, je suis seul et libre comme l'air. Satisfaite ? "

Elle ne répondit rien et Danny ajouta :

" Mais parlons de vous, comment en êtes vous arrivé à travailler au FBI ? "
" Par hasard, je me tatais entre ça et la medecine et un évenement dans ma vie à fait que j'ai préféré cette voix, rien de bien passionnant."

Il remarqua son air sérieux et ne chercha pas à en savoir d'avantage. Il savait ce que c'était de garder des secrets.

" De la famille ? " continue Danny.
" Mes parents vivent dans l' Ohio et je suis seule ici, ma soeur vit à Dallas et j'ai deux neveux de 6 et 8 ans, je ne bois pas, mais je fume, je mange de tout mais j'ai horreur du fromage, j'adore chiner et aller aux expos de peintures ! Satisfait ? "

Tous deux se mirent à rire et Serena en profita pour commander un autre café.

" Un petit ami ? " demande Danny.
" Ma vie privée vous intéresse Agent Taylor ? "
" Nan je me renseigne c'est tout ! Ca vous gêne ? "
" Nan ! "
" Nan quoi ? "

Serena se sentait gênée en voyant le regard de Danny sur elle et elle ne savait pas pourquoi.

" Nan je n'ai pas de petit ami. "
" Alors là je tombe des nues ! Comment une femme aussi agréable et charmante peut-elle être célibataire ?! " taquine Danny.
" Peut-être parce qu'aucun homme n'arrive à la hauteur de mes éspérances..."
" Ah...et comment doit être cet homme parfait ? "

Comme pour éviter de répondre, elle regarda sa montre et se leva.

" Il faut que je remonte, si Jack apprend que je me suis absentée, je suis bonne pour la paperasse encore une semaine ! "

Elle se prépara à payer mais Danny la devança en déposant l'argent sur la table.

" Je vous invite, ça me fait plaisir ! "
" C'est ironique ça ? " demande Serena.
" Nooonnn, pourquoi ce le serait ? "

Elle sourit et sortit du café en lui souriant.
Danny resta assis et appella la serveuse, il avait encore faim et préférait se gaver avant de devoir rentrer chez lui.

De retour chez lui dans l'après midi, Danny s'allongea sur son canapé et commençait à s'endormir lorsque son portable sonna.

" Taylor. "
" Danny c'est Sam ! Alors comment tu vas ? Pas trop dur de te passer de nous ? "
" Si j'avoue ! Toi ça va ? "
" Ben oui écoute, mais tu nous manque beaucoup ! En fait je t'appellais car je fais une soirée chez moi demain soir et je voulais te prévenir ! Tu viendras hein ? "
" Avec plaisir ! A quelle heure ? "
" Je viendrais te chercher vers 19h00 vu que tu peux pas conduire c'est bon ? "
" Ok, ça marche ! Comment va Martin ? Et Jack ? "
" Tout le monde va bien ! Et Serena aussi si ça t'intéresse. " sort Sam amusé.
" Pourquoi tu me dis ça ? "
" Ben tu demandes des nouvelles de tout le monde sauf d'elle alors je te dis qu'elle aussi va bien ."
" Ok, merci du renseignement mais je sais qu'elle va bien puisque je l'ai vu tout à l'heure."
" Ah oui ? " demande Sam, curieuse.
" Quoi ? Je suis passé au bureau et n'y avait qu'elle alors..."

Sam se mit à rire ce qui irrita Danny.

" Pourquoi tu ris ? Je vois pas ce qu'il y a de drôle ! " s'énerva Danny.
" Nan pour rien, et...et vous avez parlé un peu ? " demande Sam en tentant de reprendre ses esprits.
" Vite fait, mais où tu veux en venir ? "
" Danny....pourquoi tu dis pas que t'as bu un verre avec elle ? "
" Que...Quoi ? "
" Arrête je vous ais vus tout à l'heure en repassant au bureau ! J'ai passé mon chemin pour vous laisser tranquille mais c'est pas la peine de mentir ! "
" Je ments pas. Je dis pas c'est tout."
" Ok ! Allé je te laisse tranquille, je te dis à demain ? "
" Ouaih à demain, bye."
" Bye."

Danny raccroche et se met à réfléchir.
L'avis de Sam comptait pour lui et il se demandait bien ce qu'elle allait penser de lui. Il se confiait à elle il n'y a pas longtemps au sujet de Claire et voilà qu'elle allait croire qu'il draguait Serena.
Alors que cette fille ne faisait que l'énerver et le poussait à bout.
Il essayait d'être aimable avec elle mais il fallait croire qu'elle adorait jouer avec ses nerfs.
Qu'importe ce que pensait Sam après tout se dit-il, il n'avait rien à se repprocher.
Il ferma les yeux et s'endormi.

Le lendemain soir, Danny se préparait.
Il ne s'était pas mis sur son 41 car Sam lui avait dit que ce n'était qu'en petit comité.
Il avait juste enfilé un jean et un teeshirt de son équipe de base-ball préféré.

" Ah connerie ! " ralait Danny en essayant de se coiffer devant la glace.

On sonne à sa porte.

" Déjà ? " pensait-il.

Il alla ouvrir et au lieu de trouver Sam, il se trouva face à Serena.
Il en fut d'autant plus surpris qu'elle était vraiment ravissante dans sa petite robe à bretelles.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Ven 28 Juil - 2:43

" Serena..."
" Salut Taylor ! Vous êtes prêt parceque je suis mal garée ? " dit-elle en souriant.
" Mais...heu..." balbutia Danny.
" Vous me laissez rentrer ou je reste à la porte ? "

Il s'écarta et Serena rentra.

" Ouawe ! C'est sympa chez vous ! Tout à fait le type de garçonnière que je pensais ! " ajouta t'elle en faisant le tour du salon.
" Sam..." dit tout bas Danny.

Il ne s'attendait pas à ce que Sam lui fasse ce coup là !
Il ne savait pas comment se comporter alors il rangea nerveusement son désordre et la fit s'assoir sur le canapé.

" Vous m'accordez 5 minutes ? Je suis presque prêt. Heu vous voulez boire quelque chose ? "
" Nan ça va aller, je vous attends sagement ! "

Danny acquiesa et retourne à la salle de bain.
Il était nerveux et impossible de savoir pourquoi ! Cette fille le mettait hors de lui quand il parlait avec elle et là il se sentait tout drôle.
Serena feuillettait un des magazines de Danny et il ne put s'empêcher de jetter un coup d'oeil de temps à autre dans le salon.
Trop perturbé par la présence de la jeune femme chez lui, il fit tomber son peigne et en se relevant, se cogna la tête au lavabo.

" Et merde ! " hurla Danny.

Serena s'approcha et ne put se retenir de rire en voyant Danny se tenir la tête, plié en deux.
Elle rentra dans la salle de bain et lui prit le peigne des mains.

" Allé donnez-moi ça. " lui dit-elle.

Danny se redressa et Serena lui fit face.
Elle se mit à tater son crâne à la recherche d'une bosse et la trouva.

" Aïe ! " cria Danny.
" Et oui ! Je sais que ça fait mal mais comme ça vous ferez plus attention la prochaine fois."
" N'empêche que ça fait mal ! Vous pourriez y aller plus doucement non ? "
" Vous êtes pas mort ? C'est rien du tout ! "

Elle se mit à lui passer un coup de peigne dans les cheveux.

" Et voilà vous êtes tout beau maintenant ! " lance Serena, sourire aux lèvres.

Elle quitta la salle de bain sans attendre une réponse de Danny et parti l'attendre au salon.
Il se regarda dans le miroir et souffla un bon coup.
Danny la rejoignit au salon et la vit en train de lire une revue automobile.

" Vous aimez les voitures ? " s'amuse Danny.
" Heu...oui ! Et plus particulièrement le tunning ! Encore une chose que vous découvrez hein ? "

Danny lui sourit.

" On y va ? " questionne Danny.

Une fois chez Sam, Danny prit cette dernière à part, un rien remonté.

" Merci beaucoup pour ce coup fourré ! C'était ton idée ? " interroge Danny.
" Oh c'était pour rire Danny ! Et puis en plus je pouvais pas laisser Jack et les autres tout seuls ! "
" Ouaih quelle délicate attention vraiment ! "
" Mais quoi ?! Elle est si terrible que ça ? Moi je la trouve sympa ! Et puis je pensais que ça te ferais du bien de voir quelqu'un vu que tu viens de rompre..."
" Mais d'où tu sors cette idée que Serena m'intéresse ? C'est une collègue, rien d'autre. "
" Mais bien sûr ! A d'autres Danny ! En tout cas toi tu lui plais. "

Danny se senti fier. Ca lui faisait toujours cet effet lorsqu'une fille s'intéressait à lui.

" Ah oui ? Elle te l'as dit ? "
" Elle ne m'a rien dit mais je vois bien son petit jeu, je suis une femme aussi au cas où tu l'aurais pas remarqué et quand un homme plait à une femme, elle fait quoi ? Elle le chambre, elle le dénigre et l'évite, rappelle toi moi et Martin. "
" Mais moi elle ne m'intéresse pas ! Elle m'énerve plus qu'autre chose et je ne la supporte pas, avec ses airs supérieurs et sa façon de toujours vouloir avoir raison... "
" Pourquoi j'ai du mal à te croire ? " lui sort Sam en souriant.

Danny n'eu pas le temps de répondre que Sam était déjà repartie voir ses invités.
Danny retrouva Martin sur la terrasse.

" C'est sympa hein ? " demande Martin.
" Ouaih, dis-moi, heu....comment était Sam avec toi avant que vous...enfin tu vois quoi ? "

Martin se mit à rire en repensant à cette époque où Sam l'enfonçait à chaque parole qu'il disait et à sa manière de le rabaisser devant les autres.

" Elle était odieuse ! Mon Dieu ce que j'ai pu la haïr à cette époque ! Mais pourquoi tu me demandes ça ? "
" Nan pour rien...."

Danny regarda vers le salon et vit alors Serena parler avec Jack et Viviane et rire des blagues idiotes de son patron.
Il la fixa un long moment et Serena, sentant son regard sur elle, le regarda mais détourna aussitôt la tête.
Martin le sorti du pays des rêves.

" Oh à quoi tu penses ? "
" Quoi ? Nan à rien...je suis un peu fatigué, je crois que c'est ces foutus cachets."

La soirée se déroula dans une ambiance bon enfant. Il n' y avait que l'équipe qui était présente ainsi que 2 ou 3 intimes de Sam mais il y regnait une telle ambiance que la fête dura jusqu'à 4h du matin.
Jack et Danny était assis sur le canapé et parlaient de tout et de rien.
Viviane faisait connaissance avec les autres invités.
Martin était avec Sam, accoudé au bar tandis qu'elle rangeait un peu sa vaisselle.
Ce dernier était même légèrement ivre.

" Tu ne le trouves pas étrange Danny ce soir ? " demande Martin.
" Nan pourquoi tu dis ça ? "
" J'sais pas, il a l'air perturbé, il ne t'as pas parlé ? "
" Ben il vient de rompre d'avec sa copine alors..."
" Ah merde ça craint...."
" Et toi ça va ? On a pas eu le temps de beaucoup parlé ces temps-ci. "
" Tu veux savoir si j'ai réussi à décroché ? T'en fais pas, je vais bien. " lui répond Martin en lui prenant la main.

Danny commençait à somnoler un peu et alla voir Sam pour lui dire qu'il partait.

" Tu pars déjà ? " interroge la jeune femme.
" Déjà ? Il est plus de 4h ! " dit Danny en souriant.
" Tu veux que je te ramène ? " lui demande Martin.
" J'ai pas envie de mourrir ce soir ! Combien de verres tu as bu ? " rétorque Danny.
" Je vais vous ramener, si vous voulez. " annonce Serena.

Sa discrète arrivée fit sauter de peur Danny.

" Bon sang vous m'avez fait une de ces peurs ! Vous voulez ma mort ou quoi ? " réplique Danny.
" Nan je vais attendre un peu pour ça ! " lui sort Serena tout sourire.
" Alors, je vous sert de chauffeur ? " ajoute t'elle.

Pas le temps pour Danny de répondre quoique ce soit qu'elle se préparait déjà à partir.
Danny se retourna vers Sam qui lui fit un regard complice.
Martin commençait à piquer du nez sur le bar et Danny ne put s'empêcher de lui tapper dans le dos, ce qui le fit basculer.
Danny partit rejoindre Serena et fit un signe de la main à ses collègues qui le lui rendirent.
Sam éclata de rire en voyant l'état de Martin et l'amena dans sa chambre.

" Le lit est plus confortable..." lui lance Sam en l'épaulant aidée de Jack.

Une fois dans la voiture, Danny essayait de cacher son malaise.
Les paroles de Sam résonnaient une fois de plus dans sa tête.
Serena se mit au volant et démarra.

" Alors, vous avez passé une bonne soirée ? " demande Danny.
" C'était sympa ! Martin est toujours comme ça ? Aussi bon buveur ? "
" C'est Martin ! Il a traversé une mauvaise passe y a pas longtemps. "

Elle comprit qu'il n'en dirait pas plus et essaya de changer de sujet.

" Vous avez l'air nerveux ça va ? "
" Ben oui ! Pourquoi je serais nerveux ? " essaya de mentir Danny.
" Sais pas, c'est pas moi j'éspère ? "
" Oh que non ! Je suis un peu fatigué c'est tout, c'est pas à cause de vous ça c'est sûr ! " sourit Danny.

Il avait hate d'être chez lui et de dormir.
Une fois chez lui, il pourrait y penser à tête reposée.
Le reste du trajet se fit dans le silence.
Ils approchèrent de chez Danny et elle se gara.

" Et voilà ! Vous êtes arrivé ! "
" Merci. "

Danny sortit de la voiture et au moment de rentrer dans son immeuble, il retourna à la voiture.
Elle s'apprêtait à repartir et vit Danny toquer à la vitre.
Elle la baissa.

" Ca vous dit de venir boire un café ? "

Il n'avait rien trouvé de mieux et elle lui répondit avec un sourire.
Elle sortit à son tour de la voiture et le suivit.
Il la fit rentrer chez lui et l'invita à s'assoir.

" J'éspère que je le raterais pas cette fois." dit Danny en souriant, en parlant de sa drogue.

Elle se releva et alla le rejoindre à la cuisine.

" Vous le voulez comment ? " l'interroge t'il.
" Serré. Alors dites-moi ! "
" Dire quoi ? "
" Ben je vous ais dit certaines choses sur moi mais moi je ne sais rien de vous ! "
" Y a pas grand chose à dire, je bosse au FBI depuis pas mal de temps et c'est ma vie. "

Danny ne voulait pas se dévoiler face à elle, même si il commencait à apprécier sa compagnie.
Sam avait raison, elle n'était pas si dure que ça.
En la connaissant un peu mieux, Danny s'appercevait qu'elle était comme lui, elle se cachait derrière une carapace comme pour se protèger.
Elle lui apparaissait sous un autre jour. Elle riait et ne lui balançait plus autant de vannes qu'au début.
Bref, il l'a trouvait plus sympathique qu'au premier jour.

" Oui mais, vous n'avez pas de famille ? Des parents, des frères, des soeurs ? "
" Mes parents sont décédés quand j'étais gamin et mon frère vit avec sa femme et leur 2 enfants."
" Oh je suis désolée pour vos parents...."

Danny réussi à faire passer ça en évitant le mélo. ll ne voulait pas étaler toute sa vie et fit court.

" J'étais gamin, je me rappelle de rien ! J'ai vécu une enfance heureuse avec mon frère et je suis rentré à Quantico. Rien d'extraordianaire."

Serena goba son histoire.
Ils partirent s'assoir dans le canapé.

" Comment on devient profileur ? " demande soudainement Danny.
" Quoi ? "

Elle fut surprise de cette question et tenta d'y répondre.

" Eh bien c'est...c'est des études de psycho, des études sur les plus grands criminels, l'histoire du crime et les motivations et...ça vous soule ? "

Danny n'avait pas l'air très intérrésé effectivement et commençait même à s'endormir.

" Non pas du tout...je...je vous écoute. "
" Oui ça se voit ! "

Ils se regardèrent un moment et Serena commençait à somnoler également.
Elle posa sa tasse sur la table basse et mit sa tête sur le dossier, assez longtemps pour s'endormir à son tour.

Quelques heures plus tards, Danny fut réveillé une fois de plus par la sonnette de l'appartement.
Il se rendit compte alors qu'il avait passé la nuit sur son canapé et que Serena s'était endormi à ses côtés.
Le bras de Danny entourait la jeune femme qui avait sa tête posée sur son torse, ce qui le fit sourire.
Il mit quelques minutes à emmerger et se releva lorsque la sonnerie se fit insistante.
Il prit soin de dégager lentement Serena sans la réveiller et alla ouvrir.
Il passa sa main sur son visage et se retrouva une fois de plus face à Claire.

" Salut...je sais qu'il est tôt mais je voulais absolument te parler. " lance la jeune fille.

Il éssayait tant bien que mal de se réveiller mais 3 heures de sommeil, c'était peu pour lui.

" Claire ? Qu'est-ce que tu fais là ? "
" Il fallait que je te parle."

Elle semblait nerveuse et n'avait toujours pas remarqué la présence de Serena qui dormait profondément.

" Tu veux parler ? De quoi ? " lui demande Danny en baillant.
" Je n'arrive pas Danny....heu...je peux rentrer ? "

Danny hésita et Claire comprit à son attitude que quelque chose l'empêchait de la laisser rentrer.
Danny se retourna sans réfléchir vers Serena.
Claire fit de même et le regarda alors.

" Ok j'ai compris. " dit-elle, des sanglots dans la voix.
" C'est pas ce que tu crois....Claire c'est..."
" Te justifies pas! On est plus ensemble tu fais ce que tu veux Danny. "
" Tu...Tu n'arrives pas à quoi ? "
" Laisses tomber ok ? "

Elle parti et le laissa devant la porte.
Il la referma doucement.
Il en avait assez de cette situation, assez que Claire ne comprenne pas mais une fois encore, il comprenait la jeune fille.
Il lui avait brisé le coeur et quelque chose en lui le poussait à être présent pour elle.
C'était plus fort que lui.
Il s'approcha du canapé et regarda Serena dormir.
Elle semblait paisible et il pensa alors que c'était la première fois qu'ils étaient ensemble sans se chamailler.
Il s'assit à côté d'elle et dégégea une mèche de ses cheveux qui lui tombait sur le visage.
Ce simple geste la réveilla.
La première chose qu'elle vit fut le regard de Danny sur elle.

" Salut." lui dit doucement Danny.
" Mais...quelle heure il est ? "
" Bientôt 8h00, bien dormi ? "
" Pas assez..."

Elle se releva brutalement et le dévisagea.

" Est-ce qu'on a...." demande Serena.

Cette question irrita légèrement Danny.

" Bien sûr ! Je vous ais droguée et puis violée, tout ça avec un seul bras ! " lui lance Danny.
" Pardon mais...c'est la première fois que ça m'arrive et..."
" Y a pas de problemes, on s'est juste endormis, rien d'autre. Rassurée ? "

Elle se réajusta et s'assit confortablement.

" Café ? " demande Danny.
" Oh pitié non mais sans vouloir être méchante...il est infecte votre café ! "
" Ok...ça fait toujours plaisir de bon matin ! Un thé alors ? "
" Va pour le thé ! S'il est en sachet, vous risquerez pas de le rater. "

Danny lui jetta un petit regard qui la déstabilisa et alla préparer le thé.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Nanouille le Ven 28 Juil - 12:31

Jenny a écrit:ah non ! je te jure ! je viens de vérifier ta fic et je l'ai lue en juin donc ça date ! j'ai pris le nom au hasard ! lol! et mon Mc Coy c'est avec un c ! lol!
sans rancune ?
Bah tu vois, comme quoi le hasard... Wink Y'a pas de rancune lol, c'est au contraire que ça aurait pu etre intéressant de reprendre un "méchant" pour une autre histoire....
Nanouille
Nanouille
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1162
Date d'inscription : 05/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Lun 31 Juil - 1:42

Serena le quitta une fois son thé avalé et ils n'échangèrent que des banalités.
Chacun semblait gêné de cette nuit.
Une fois partie, Danny en profita pour aller se coucher et ne se réveiller que dans l'après-midi.
Il avait récupéré et se sentait près à affrontrer ce reste de journée.
Il se demandait tout de même si cette nuit avait bien eu lieu, si Serena avait bien dormi avec lui, s'il n'avait pas rêvé.
Ses douleurs dans le bras s'éstompaient peu à peu et il pouvait donc éviter de se shooter aux médicaments.
Danny se leva donc, se passa le visage sous l'eau et se refit un énième café.
Il en but une gorgée et vida le reste dans l'évier, en grimaçant.

" Non de Dieu mais c'est vrai qu'il est déguelasse ce café ! "

Il regarda son paquet de café et le jetta sans réfléchir à la poubelle.
Sam l'appella sur son portable.

" Bien dormi ? " demande t'elle.
" Impec'...toi ça va ? Martin n'as pas été trop pesant ? " répond Danny sur un ton qui se voulait moqueur.
" Oh tu sais, il s'est endormi assez vite mais il ronfle c'est incroyable ! Alors cette fin de soirée ça été ? "
" Ah je vois où tu veux en venir mais manque de chance pour toi, il ne s'est rien passé entre Serena et moi ! Pas trop déçue ? " replique Danny, assez amusé.
" Un peu mais bon...pourquoi tu ne passerais pas au bureau histoire de te changer les idées ? " ajoute Sam.
" Je te manque tant que ça ? " ricane Danny.
" Tu sais que je ne pense qu'à toi ! " encherri Sam sur le même ton.
" J'arrive mon trésor ! " termine Danny en riant.

30 minutes plus tards, Danny retrouve ses collègues.
Ne pouvant toujours pas conduire, il avait pris le métro et arriva légèrement éssoufflé.

Sam l'accueilli chaleureusement.
Il apperçut Martin, qui le salua de loin, avec une tête à faire peur, assis à son bureau, ce qui amusa Danny.
Jack et Viviane sortirent du bureau de celui-ci et se dirigèrent vers lui.

" Hey Danny ! Envie d'action ? " l'interroge Viviane en souriant.
" Et ce bras ? Pas trop dur ? " continue Jack en lui faisant une poignée de main.
" La douleur s'en va un peu ! Je serais bientôt de retour Jack ! Prépare -toi ! " lance Danny tout sourire.

Chacun parti à ses occupations et Danny se mit à chercher Serena du regard.
Sam, se dirigeant vers la sortie, s'arrêta près de lui.

" Elle est aux archives. " lui murmure Sam.
" Pardon ? "
" Elle. est. aux. archives. " insista t'elle.

Danny attendit 2 minutes et parti la rejoindre.
Il ne savait pas pourquoi mais il avait envie de la voir.

Serena était en train de ranger des grosses boîtes en cartons sur les étagères lorsqu'elle vit Danny apparaître.
Il arriva, plus timide qu'à son habitude et se posta devant elle.

" Hey..." dit Danny.

Elle tentait de faire comme si sa présence ne la troublait pas mais elle avait beaucoup de mal.
Depuis hier soir, elle ressentait quelque chose pour lui qu'elle n'arrivait pas à définir.
Elle le regarda furtivement puis continua de ranger ses cartons.

" Hey ! Le bras ça va ? " demande t'elle.

Il lui fit "oui" de la tête.

" Pour hier soir je suis désolé je voulais pas vous mettre mal à l'aise." enchaîne Danny.
" Ya pas de problèmes, vraiment."

Leurs regards se croisèrent lorsqu'elle prit une des boîtes sur la table et remarqua le regard de Danny.
Un regard qui la troublait de plus en plus.

" Y a autre chose ? " demande Serena, limite hautaine.

Danny mit du temps à répondre et tourna les talons, vexé.
Elle se senti mal de l'avoir blessé et s'attendait plutôt à une réplique mordante de son collègue.

" Ok c'est bon je m'excuse ! Taylor ! Allé revenez quoi ! "

Danny se retourna vers elle, un grand sourire aux lèvres.
Elle comprit alors qu'elle s'était faite avoir comme une bleue.
Son don qui lui servait pour traquer les plus grands criminels ne marchait apparement pas avec lui.

" C'est si facile de vous pieger ! " rigole Danny.
" C'est très drôle vraiment ! Je suis morte de rire ! Ca se voit pas ? "

Elle posa alors l'une des boîtes sur la table et en sorti plusieurs dossiers.

" Recherches personnelles ? " questionne Danny.
" Pas vraiment...je cherchais surtout un moyen d'éviter la paperasse en haut alors je viens ici fouiller un peu. " répond Serena le nez dans les papiers.
" Je vois, attention que Jack ne l'apprenne pas." dit Danny en lisant les dossiers à son tour.
" Eh lui dîtes pas hein ? "

Danny sourit. Comment pouvait-elle être autant intimidée par Jack ?
Une des piles de dossiers tomba à terre et ils se baissèrent pour les ramasser.
Un tel fattra qu'il y en avait un peu partout autour d'eux.
Sans s'en rendre compte, leurs mains attrapèrent le même dossier.
Serena senti tout son corps frissonner et baissa la tête en sentant le regard de Danny sur elle.
Il la fixa un moment et finalement ils se relevèrent, Danny tenant toujours la main de Serena.
Il ne la lachaît pas, il n' y arrivait pas.
Finalement c'est Serena, totalement troublée qui enleva sa main de la sienne.
Danny la sentie perturbée et tenta une approche.

" Serena je..."
" Bon...je...je vais...remonter ok ? Il faut que...enfin je dois....j'y vais." balbutia la jeune femme.

Ne voulant pas lâcher le morceaux, Danny continua :

" C'est quoi votre problème ? " lance Danny.
" Quoi ? Mais j'ai pas de problèmes ! C'est vous qu'en avez un ! Et puis je dois y aller alors...à bientôt Taylor. " reprit-elle sérieusement.

Elle quitta les archives comme une fusée, laissant Danny, seul au milieu de la paperasse.
Une fois remonté, il l'apperçut à son bureau mais remarqua qu'elle était toujours autant troublée.

" Alors Don Juan ! " plaisanta Martin qui avait deviné.
" Oh lâche-moi tu veux ! " lui répondit froidement Danny en quittant les bureaux.

Martin fut surpris de la réaction de son ami et retourna à ses affaires.
Serena se retourna alors et vit Danny, partir, un peu à bout.

Il avait passé le reste de la journée chez lui, affalé dans son canapé a regarder plusieurs films de Pacino sans se lasser, et commençait à s'endormir tout doucement.
Une fois de plus, on frappe à sa porte.

" Pas moyen d'être tranquille c'est pas vrai ! " rumine Danny en allant ouvrir.

Et pour ne pas changer, c'était Claire.
Elle souriait étrangement et Danny comprit assez vite qu'elle avait bu.
Elle passa ses bras autour de son cou et l'embrassa.
Danny la repoussa.

" Salut mon chéri ! " dit-elle lassivement.
" T'es complètement ivre ou quoi ? "

Elle tituba jusqu'au canapé et s'assit.

" Nan ! Ou peut-être juste en peu alors ! " ajoute la jeune fille en riant.
" Ouaih c'est ça ! Combien de verres t'as bu ? " demande sérieusement Danny.
" 3...4,5...ou 6..." répond Claire en comptant sur ses doigts.
" C'est pas vrai je rêve ! Allé viens..." dit-il en la levant du canapé.

Il l'emmena dans la salle de bain et lui passa le visage sous l'eau.
Elle se retourna, s'agrippa à lui et se mit à l'embrasser de nouveau.
Danny tentait de la tenir à distance. Il avait de la peine de la voir dans cet état.

" Claire arrêtes s'il te plais ok ? "
" Quoi ?! Allé Danny...." lui murmure Claire langoureusement.

Il alla dans la cuisine afin de lui préparer un remontant dont il avait la recette mais elle le rejoignit et se mit à le coller.
Danny éssayait de l'ignorer et ne réagissait pas à ses avances.
Au bout de 5 minutes de bisous dans le cou et de mains balladeuses, Danny perdit patience et lui attrappa les mains.

" Claire arrêtes maintenant !!! " hurle Danny.

Elle le regarda tendrement et fut prise d'un soudain moment de lucidité.

" Je t'aime encore Danny, je sais que toi non mais..."

Il ne savait pas quoi faire ni quoi dire, il ne voulait pas replonger c'est tout, mais elle le regardait si intensément qu'il en perdit ses moyens.
Elle l'embrassa et lui, sans réfléchir et sans savoir pourquoi, se laissa faire.
Ils s'embrassaient passionnément et Danny la porta jusqu'à la chambre.
Il la déshabilla lentement et ils firent l'amour avant de s'endormir.

L'équipe était en train de finir leurs rapports et s'apprêtait à rentrer chez eux.
Serena s'approcha alors de Sam, sachant qu'elle était proche de Danny, afin de lui demander conseil.

" Sam je peux vous parler ? " demande Serena.
" Bien sûr mais, pitié, arrête de me vous-voyez d'accord ? Ca me gêne entre collègues. "
" Ok....je...en fait je me demandais si tu pouvais m'aider à propos de...de..."
" De Danny ? " répond simplemement Sam.

Cette dernière vit que Serena était soudainement gênée.

" Oui. Il m'a fait comprendre que..."

Sam comprit tout de suite de quoi il retournait.

" Ok, écoute c'est simple, Danny est quelqu'un de très bien, c'est un amour ! Alors si tu veux un conseil, n'y va pas par 4 chemins et fonce. "
" Oui mais je crois que je l'ai blessé tout à l'heure. Il...il a tenté une approche et je l'ai repoussé, je ne sais pas s'il me pardonnera. "
" T'inquiète pas, je le connais et il ne s'arrêtera pas sur ce genre de chose. Moi ce que je te conseille c'est d'aller le voir chez lui, de vous expliquer et puis...après tu vois ! " ajoute sam en souriant.

Serena la remercia et se dépêcha de finir sa paperasse afin de rendre visite à Danny.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Lun 31 Juil - 2:19

Danny se réveilla un peu plus tard dans la soirée et s'en mordait les doigts d'avoir été aussi faible, d'avoir cèdé aussi facilement.
Il pensait avoir été clair avec elle et ne voulait pas retenter une quelconque aventure avec elle.
A cet instant, il pensa à Serena.
Sans être avec elle, il avait l'impression de l'avoir trahie, d'avoir joué avec ses sentiments.
Il se retourna vers le corps endormi de Claire.
La sonnette de la porte retentit à nouveau.
Qui pouvait bien venir le voir à cette heure-ci ? Sam ? Ou bien Martin ?
Il enfila un jean et alla ouvrir, torse nu.

" Salut. " dit Serena.

Danny fut étonné de la voir comme ça, à sa porte, et souriante.

" Serena ! Euh...quelle surprise ! " répond Danny encore sous le choc.

Il était heureux de la voir mais craignait sa réaction en découvrant qu'une autre femme était chez lui en ce moment même.
Il priait intérieurement pour que le bruit ne la réveille pas et pour qu'elle reste dans sa chambre.
Il était si heureux d'avoir l'occasion de parler avec Serena !
Serena avait les mains moites et senti son coeur s'emballer.
C'était une première pour elle de se rendre chez un homme afin de lui avouer ses sentiments.

" Je suis venue car je voulais qu'on parle, j'ai pas l'habitude de faire ce genre de choses et...enfin..."

Elle se perdait dans ses paroles et éspérait que Danny vienne à son secours.
Il lui prit doucement la main et plongea son regard dans le sien.
Le coeur de Serena battait à tout rompre.
Danny angoissait toujours à l'idée de gâcher ce moment si Claire les surprenais.
Serena se jetta à l'eau.

" Je voulais m'excuser pour tout à l'heure, de vous avoir repoussé et...et...vous me plaisez et...." balbutia la jeune femme.

Danny se senti si bien à ce moment là qu'il aurait aimer la faire rentrer et parler avec elle, lui dire tout ce qu'il avait sur le coeur.
Claire les interrompis en débarquant discrètement dans le salon, affublée d'un simple tee-shirt de Danny.
Ce dernier remarqua le changement de regard de Serena et, sa main tenant toujours la sienne, se retourna et vit Claire les observer.
Il se retourna alors vers Serena et celle-ci lâcha brutalement la main de Danny.
Elle le regarda avec mépris.

" Je vois que je ne m'étais pas trompé, quelle idiote je suis ! " lança t'elle, blessée.

Danny paniquait. Il essaya de la retenir, de se justifier mais il vit à son regard qu'il n'y arriverait pas.
Claire les observais toujours et se décida finalement à retourner dans la chambre.

" Je vais vous expliquer c'est pas ce que vous croyez c'est...Serena ne partez pas...je...." tentait de se justifier Danny.
" Ah oui ?! Et qu'est-ce que je devrais croire ? Ca me parait pourtant clair ! "

Danny tenta de la retenir mais elle était tellement en colère qu'elle aurait pu le giffler.

" Je..." commença Danny.
" Ne vous approchez plus de moi et ne m'adressez plus parole compris ?! Oubliez-moi ! " répliqua sèchement Serena.

Elle tourna les talons, laissant Danny sur le pas de la porte.
Une fois dehors, elle se mit à pleurer et rentra chez elle.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Lun 31 Juil - 15:58

3 semaines étaient passées sans que Danny n'eu de nouvelles de Serena. Il avait tenté de l'appeller plusieurs fois sur son portable afin de lui parler et de s'excuser mais soit il tombait sur la messagerie, soit elle lui raccrochait au nez.
Depuis ce jour, Claire et lui ne s'était pas non plus revus. Il avait tout fait pour éviter cette finalité mais il lui en voulait d'avoir réapparut dans sa vie et s'en voulait encore plus de ne pas avoir su dire non.
Il n'avait pas non plus raconté quoi que ce soit à Sam ou à quiconque, donnant juste de ses nouvelles.
Il avait appris par Sam que Serena avait demandé de participer à une enquête à Seattle, un cas spécial qui demandait que les meilleurs profileurs du pays soient réunis.
Elle avait donc accepté sans hésiter et depuis une semaine, elle avait rejoint une équipe là bas.
Son bras avait guerri et il retournait au travail.
Il n'avait pas trop le moral et l'idée qu'elle ne soit pas là le démoralisais. Il regrettais même leurs chamailleries.
Il arriva aux bureaux du FBI, soulagé tout de fois de retrouver ses amis.

Jack était assis à son bureau et il fut le premier que Danny alla saluer.

" Salut Jack ! " dit Danny avec un sourire de circonstance.

Jack leva le nez de son rapport et se leva pour saluer son agent.

" Danny ! Content de te revoir parmis nous ! Content de reprendre le boulot ? " demande Jack en lui serrant la main.
" Tu me connais ! Tourner en rond dans un appart' c'est pas fait pour moi ! "
" Je me doute ! Sois le bienvenu en tout cas. " continue Jack en lui passant la main sur l'épaule.
" Merci Jack."

Danny le quitta et s'en alla retrouver ses collègues.
Martin fut le premier à le saluer avec le sourire.

" Hey Danny ! "
" Salut Martin ! Quoi de neuf ? "
" Oh ben tu sais, rien de spécial, des disparus et encore des disparus pour pas changer les bonnes habitudes ! Mais ce matin tu as de la chance, c'est le calme plat ! "

Danny tentait de faire bonne figure mais le coeur n'y était pas.
ll vit alors le bureau de Serena, vide, et l'imagina alors assise à celui-ci, se retournant de temps à autre pour lui lancer des petits pics.
Viviane le sorti de ses rêves et le prit dans ses bras pour lui souhaiter la bienvenue.

" Heureuse de te revoir Danny ! On t'as pas trop manqué ? " lui demande Viviane.

En simple réponse, il l'embrassa sur la joue et alla s'assoir à son bureau.
Viviane et Martin remarquèrent que leur ami n'était pas dans son assiette mais le connaissant, il valait mieux le laisser tranquille pour le moment.
Ils savaient qu'ils n'en tirerait rien.
Sam était la seule au courrant de son histoire et la seule à qui il se confierait probablement.
Les 2 agents retournèrent à leurs occupations.
Sam revenait de salle d'informatique et trouva Danny, pensif, à son bureau.

" Danny ! Alors ça va ? " demanda Sam tout en devinant la réponse.

Danny se retourna vers elle.

" Ca peut aller et toi ? "
" C'est pour toi que je m'inquiètes. Je me doute qu 'avec Serena c'est tendu et que c'est pour ça qu'elle est partie à Seattle ? "

Elle était vraiment inquiète pour lui et ça lui déchirait le coeur de le voir aussi triste.

" Elle t'as parlé ? " demande Danny avec un vague espoir.
" Nan elle ne m'a rien dit mais j'ai eu une discussion avec elle et elle devait venir te voir. Mais quand elle est venue travailler le lendemain, elle parraissait vraiment éffondrée. Qu'est-ce qui c'est passé Danny ? "

Il baissa la tête comme s'il reconnaissait sa faute.

" Le soir où elle est venue Claire était là et..."
" Oh Danny...Tu as réglé cette histoire j'éspère ? "
" Elle m'a prise au dépourvu ! Elle est arrivée complètement ivre chez moi et....j'ai craqué. "

Danny avait honte de lui mais avait besoin de vider son sac.
Sam ne savait pas quoi lui dire pour le réconforter.

" Je m'en veux si tu savais." dit Danny.
" De toute façon elle rentrera bien un jour à New York et tu pourra le lui dire, elle a l'air de vraiment tenir à toi. "

Sam lui passa la main dans le dos pour le rassurer.

" Ouaih...moi aussi je crois. " rétorqua Danny.

Sam lui sourit alors ce qui lui remonta légèrement le moral.

Ce fut donc une journée assez calme comme si les New Yorkais avait prédit le retour de Danny et lui avaient laissé un moment de répit.

Le lendemain matin, il se rendit au travail et guettai le moindre signe qui lui annoncerait le retour de Serena, en vain.
Ils étaient tous assis à leur bureau lorsque Jack les retrouva.

" Vous allez être content ! On a une disparition ! " lance Jack.

Ils s'assirent tous à la grande table et Jack leur fit le topo.

" Il s'agit de Stefanie Marquez, une jeune femme de 18 ans, enceinte de 3 mois, ses parents ont appellé ce matin pour nous dire qu'elle n'était pas rentré de la nuit. Elle avait une répétition de théâtre hier soir et l'a quitté vers 21h00. Alors Sam et Martin vous allez chez les parents, Viviane et moi on va aller voir à son cours. Danny tu me vérifie tous ses appels et ses comptes. "

Danny acquièsa mais regretta de ne pas aller sur le terrain.
Jack le remarqua et s'approcha de lui.

" Ce n'est pas contre toi mais je te sens un peu sur les nerfs depuis hier, je préfère que tu reste ici aujourd'hui ok ? " lui dit Jack en souriant.
" Jack je vais bien je t'assures ! Je suis tout à fait capable de..."
" On en reparlera demain ok ? "
" Ok."

Danny n'avait pas le choix, rien ne servait de discuter avec Jack quand il avait décidé quelque chose.

Il se retrouva donc seul une partie de la matinée, épluchant les relevés de comptes de la jeune fille, passant ses coups de fils nécéssaires à l'enquête et le fait de se plonger dans le travail lui permettait de ne pas trop penser à elle.

Sam et Martin revinrent quelques heures plus tards.

" Du nouveau ? " demanda Danny.
" On a un suspect ! Melvin Darrow, un des profs de Stefanie, il se pourrait même qu'il soit le père de l'enfant. " lui répond Martin.
" Jack et Viviane vont le ramener pour l'interroger, et toi de ton côté ? " continue Sam.

Danny regarda alors ses dossiers et ses papiers et releva la tête.

" Il y a beaucoup d'appels en provenance de Marie Stewart, tous d'environ 5 minutes chaque mardi et aussi des sommes versées sur son compte le 20 de chaque mois, des sommes qui avoisinent les 500 $ et qu'elle déplace vers un compte épargne. Etrange pour une fille qui ne travaille pas ! " dit Danny.
" En effet, t'as essayé de contacter cette Marie Stewart ? " interroge Martin.
" Impossible de l'avoir ! Je pense que vous devriez y aller, tiens l'adresse. " répond Danny en tendant l'adresse à Martin.

Ils s'en allèrent et Danny continua ses recherches.
Il était complètement accaparé par sa paperasse qu'il ne se rendit même pas compte que quelqu'un venait de rentrer dans les bureaux.
Il pensait trop à Serena par moment et avait l'impression de devenir fou.
Elle avait envahie sa tête et commençait à lui consumer le coeur.
La sonnerie d'un portable lui fit lever la tête.

" Stevens. Hey comment tu vas ? Oui je viens de rentrer à l'instant....hmm...ok ça marche, bye. "

Il se retourna et vit alors Serena, assise à son bureau.
Il croyait rêver.
Elle ne l'avait pas salué ni adressé la parole et il se doutait qu'elle lui en voulait toujours.
Il le comprenait très bien mais il prit son courage à 2 mains et s'approcha d'elle.
Elle avait cet air sérieux qui en découragerai plus d'un mais Danny ne se démonta pas pour autant.

" Hey...." dit doucement Danny.

Elle ne releva pas la tête et continuai de pianoter sur son clavier.
Elle ne voulait pas lui parler et encore moins le voir. Ces 3 dernières semaines furent très pénibles pour elle, elle avait été blessée et humiliée et ne pardonnerai pas aussi facilement, si elle le faisait un jour.
Elle avait passé 2 semaines avec les collègues de Danny à faire comme si tout allait bien et en évitant de se confier, 2 semaines à éviter les appels de Danny et a tenter de l'oublier.
Et cette semaine à Seattle lui avait éviter de trop y penser.
Elle s'attendait pourtant à le revoir à son retour et s'y était préparé.
Danny était toujours debout à côté d'elle et attendait un signe de sa part.

" On peut parler ? " continue Danny.

Apparement éxcédée, elle se tourna vers lui et lui jetta un regard si sombre que Danny aurait voulu mourrir.

" Parler de quoi ? J'ai rien à dire moi ! Je travaille ça se voit pas ? " dit sèchement la jeune femme.

Danny comprit qu'il valait mieux la laisser tranquille et retourna à son bureau.
Serena baissa la tête et essuya discrètement une larme qui coulait sur sa joue.

Jack et Viviane arrivèrent à leur tour, accompagné de Melvin Darrow.
Ils l'amenèrent en salle d'intérrogatoire et Serena les suivit.
Danny la regarda partir.

" Hey Jack ! " lanca Serena.
" Ah de retour ? Alors cette semaine à Seattle ? " répond Jack.
" Epuisante ! ce tueur ne nous a pas laisser le temps de s'ennuyer mais maintenant au moins, il est sous les barreaux pour un très très long moment. "

Viviane était en train d'interroger Darrow et Jack et Serena la regardait à travers la vitre sans teint.
Pendant plus d'une heure, Darrow niera être le père de l'enfant de Stefanie puis avouera lorsque Jack entra et lui fit son numéro.
Marie Stewart quand à elle, était une riche amie de Darrow qui la payait tout les mois afin qu'elle accepte de ne pas garder l'enfant.
Jack réquisissionna Serena et Danny afin d'aller retrouver Stefanie. Darrow leur avait indiqué l'endroit où il l'avait enfermé et où il comptait la faire avorter.
Il ne voulait pas de cet enfant, lui qui était déjà marié et père de 2 enfants.

Serena et Danny étaient en voiture, arrivant presque sur les lieux.
Danny conduisait et sentait que Serena faisait tout pour l'ignorer et éviter son regard.

" Vous allez m'éviter encore longtemps ? " lance Danny.
" Le temps qu'il faudra. " répondit simplement Serena.
" Ok...mais on peut en parler non ? Je sais que..."
" Ecoutez, j'ai pas envie d'en parler ok ?! J'ai pas envie de vous parler ni de vous écouter alors lâchez-moi ! "

Danny commençait à s'enerver et pila en plein milieu de la route.

" Vous êtes malade ?! Ca va pas ou quoi ?! Redémarrez cette voiture ! " cria la jeune femme.
" Pas avant qu'on se soit expliqués ! " cria à son tour Danny.
" Redémarrez cette putain de voiture ok ?! On doit aller chercher cette fille ! Vos histoires et vos états d'âmes ça peut attendre ! "

Danny la regarda nerveusement et Serena l'affronta. Elle ne baissa pas les yeux une seule seconde.
Les voitures derrières eux commençaient à kalxonner et Danny redémarra.
Ils arrivèrent sur les lieux et Danny se gara.
Un motel minable au bord d'une nationale.
Les 2 agents déscendèrent de voiture et courrurent vers la chambre, armes au poings.

Danny défonça la porte du pied.
Stefanie était ligotée et baillonée au lit, prête à subir la folie de son amant, et salement amochée.
Serena fit le tour de la chambre et fit signe à son collègue que c'était ok.
La jeune fille fondit en larmes en voyant Danny s'approcher d'elle afin de la libérer.

" Ca va aller, je suis du FBI, vous n'avez plus rien à craindre. " lui dit Danny sur un ton rassurant.

Elle se blotti contre lui et pleura à chaudes larmes. Danny tentait de la reconforter tandis que Serena appellait une ambulance.

Danny et Serena regardèrent l'ambulance emmener Stefanie et remontèrent en voiture.
La tension entre eux était toujours présente et Danny commençait à saturer.
Cette fille et son caractère de chien allait le rendre fou mais il ne pouvait pas lui en vouloir, pas après ce qu'il lui avait fait.
Danny la regarda fixement avant de démarrer.

" Quoi qu'est-ce qu'il ya ?! " s'énerva Serena.
" Il ya que depuis tout à l'heure je tente de m'excuser par tout les moyens et que je me heurte à un mur voilà ce qu'il ya ! " rétorqua Danny.
" Oh ! Et ben c'est simple alors : ne tentez rien c'est mieux ! " lui sort la jeune femme.
" Je sais que ce que j'ai fait c'était déguelasse mais si vous me laissiez parler, vous verrez que j'ai pas tout les tords. Vous aussi vous y êtes pour quelque chose après tout ! "

Serena senti sa colère monter.

" Ah c'est de ma faute ?! Nan mais je rêve !!! C'est pas moi qui ai ramené cette fille chez vous et qui a couché avec elle ! Et puis pourquoi je parle d'abord ?! Ca ne me fais rien ! Je m'en tappe ! Je m'en tappe parceque je n'éprouve rien pour vous à part du mépris ! "
" Ah ouaih ? "
" Ouaih ! " lance méchamment Serena.

Sans réflechir, Danny se penche alors vers elle et l'embrasse.
Surprise, Serena le repousse et pour simple réponse, le giffle.
Danny se senti de nouveau vexé et démarra la voiture.
Serena le regarda avec une colère immense dans les yeux.

Arrivés au FBI, Serena se dirigea vers son bureau comme une furie.
Sam la regarda avec étonnement et se retourna vers Danny qui arrivait.

" Qu'est-ce qui s'est passé ? " demande Sam.

Danny ne lui répondit rien et alla se faire un café. Il éspérait ainsi se calmer.
Sam les regardais à tour de rôles et suivis Serena quand cette dernière s'eclipsa aux toilettes.

Serena se tenait face au miroir et s'alluma une cigarette.
Elle tentait de se calmer et se mit à pleurer. Ses nerfs la lâchait et elle ne se contrôlait plus.
Sam arriva et la vit en train de cogner une des portes de wc à coups de pieds.

" C'est quoi ce bordel ? " s'énerva Sam.

Elle se calma rapidement lorsqu'elle vit dans quel état de nerfs se trouvait Serena.
Elle la prit par le bras et la forca à se calmer.

" Je le déteste ! Quel enfoiré ce type ! " cria Serena.
" Mais qu'est-ce qui s'est passé ? C'est Danny ? "
" Bien sûr qui d'autre ? Je le hais ! "
" Mais non..." dit doucement Sam en la prenant dans ses bras.

Serena se mit à pleurer de plus belle.
Sam lui prit sa cigarrette et la jetta dans le lavabo.

" Qu'est-ce qu'il a fait ? "
" Il...il m'a embrassé...comme ça...comme si de rien n'était...comme ce qu'il avait fais n'avais aucune importance ! "
" Et c'est si terrible que ça un baiser de Danny ? " plaisanta Sam, essayant de détendre l'atmosphère.
" C'est pas ça...je sais pas quoi faire...j'ai besoin d'y voir plus clair...."

Elle se remit à pleurer. Une fois calmée, Sam lui passa de l'eau sur le visage.

" Calme-toi, je vais dire à Jack que tu rentres chez toi, tu as besoin de te reposer ok ? "

Serena lui dit "oui" de la tête.
Elles attendirent que Serena soit plus présentable et sortirent.
Danny les vit arriver et se dirigea vers elles.
Sam lui fit comprendre qu'il valait mieux ne rien tenter pour le moment. Il se sentait encore plus mal, la voir dans cet état lui faisait mal.
La jeune femme prit ses affaires et s'en alla, évitant soigneusement le regard du jeune homme.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  K-Roll le Lun 31 Juil - 20:35

Trop bien, la suite, la suite! Wink
K-Roll
K-Roll
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 122
Age : 47
Localisation : RP 75/91
Date d'inscription : 11/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Lun 31 Juil - 21:38

Allé une mini suite !

Serena était enfin chez elle et pouvait laisser s'exprimer sa peine.
Elle claqua la porte d'entrée avec une telle violence que les murs en tremblèrent. Elle jetta sa veste à terre, s'alluma une cigarette et regarda tout autour d'elle.
Elle avait une telle colère en elle qu'elle aurait pu tout casser. Au lieu de ça, elle enfila un tee-shirt et un jogging et elle se dirigea dans son salon, enfila des gants de boxe et frappa comme une damnée sur son sac de frappe.
Pendant plus d'une heure, elle se défoula dessus, imaginant sans doute la tête de Danny dessus.
Sa rage exteriorisée, elle s'assit à terre, trempée de sueur et se ralluma une cigarette.
Elle qui n'était pas une grande fumeuse se laissa aller à quelques petits excès aujourd'hui.
Quand on frappe à sa porte, elle hésite longuement avant d'aller ouvrir, préférant la solitude.
Serena n'était pas le genre de femme a avoir beaucoup d'amies de la gente féminine, elle préférait la compagnie des hommes, qui la traitaient d'ailleurs comme un mec.
Les coups elle savait donner et les recevoir. Avant de devenir profileuse, elle avait donné des cours de self-défense aux femmes et avait continué a en donner au sein même du FBI.
Plutôt solitaire, elle préférait également se donner corps et âme à son boulot.
Elle va finalement ouvrir et se retrouve nez à nez avec Danny.
Il n'avait pas écouté Sam et voulait absolument parler avec elle.
Encore toute éssouflée, elle le dévisage.
Etrangement elle n'éprouvait plus beaucoup de peine, mais beaucoup de rage.

" Taylor ! Vous voulez quoi ? " demande Serena en tenant la porte d'un bras.

Il fut surpris de la voir ainsi, les cheveux dans tout les sens et le visage marqué par l'effort.

" Parler." répond tout simplement Danny.
" Ah oui ? Et de quoi ? De la manière dont vous m'avez prise pour une conne et une demeurée ou bien de m'avoir embrassé ? "
" Des deux."

Danny se tenait face à elle, pris d'une certaine assurance et décidé cette fois-ci, de ne pas la laisser s'enfuir.

" Des deux ? Ben moi j'ai rien à dire, vous m'envoyez navrée, vraiment ! " dit-elle sur un ton mesquin.

Elle s'apprêta à lui claquer la porte au nez mais Danny l'en empêcha en la bloquant avec son pied.

" Vous êtes taré ? Lâchez ma porte pigé ? " cria Serena.
" Sinon quoi ? Vous allez me casser la gueule ? " demande ironiquement Danny.
" Ca se pourrait bien ouaih, tirez-vous ! " s'énerva la jeune femme.

Ils se dévisagèrent quelques secondes et Danny laissa tout de même son pied.
Il lui lanca un regard de défi ce qui irrita encore plus Serena.

" Je plaisante pas Taylor. Laissez-moi tranquille. " prevena la jeune femme.

Mais Danny ne bougeait pas d'un poil. Il voulait la pousser à bout et voir ce qu'elle avait dans le ventre.

" Ok...alors vous allez faire quoi ? Rester planté devant ma porte et me faire un laïus sur ce qui est bien et ce qui est mal et puis après vous me direz que vous êtes désolé de m'avoir fait souffrir ? Economisez votre salive, j'ai pas besoin de tout ça. " lui dit Serena en retournant au salon.

Danny hésita quelques secondes et franchit le seuil de sa porte.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Mar 1 Aoû - 14:50

Serena baissa les bras, épuisée par tout ça et alla s'assoir sur son divan.

" Vous avez 5 minutes et pas une de plus pour cracher ce que vous avez à dire, après vous dégagez. " lui sort Serena.

Danny s'avanca vers elle et remarqua les gants à terre, puis le sac de frappe, ce qui le fit sourire.
En quelques secondes, il fit un tour d'horizon de son salon et ce qui lui vint à l'esprit, c'était que la jeune femme ne devait pas passer beaucoup de temps chez elle.
Quelques bouquins traînaient sur une étagère mais il n'y avait pas de télévision.
Elle attendait ses explications.

" Ok...grande sportive hein ? " sourit Danny.

Elle se releva, et se posta devant lui.
Elle était vraisemblablement plus petite que lui mais elle n'avait pas peur de l'affronter.
Danny lui empoigna le bras et la regarda, amusé de la situation.

" Et ben allez-y ! Montrez-moi ce dont vous êtes capable. " lui lance Danny.

Serena lui sourit à son tour. Elle n'avait pas peur de lui, loin de là et sans pévenir, elle le fit tomber à terre.
Danny n'avait pas vu venir le coup.
Elle était sur lui, lui tenant les poignets et il commença à rire.

" Alors Taylor, on veut jouer les gros bras ? " sort Serena, fière de le dominer.

Danny tenta alors de la calmer.

" Je suis désolé si je vous ai fait souffrir, je voulais pas. Cette...cette fille que vous avez vu...elle ne compte pas... elle...elle est venue chez moi sans me prévenir et s'est jetté sur moi. Je sais que j'ai aucunes excuses pour ce que j'ai fais. J'ai joué avec vos sentiments et je m'en veux. " dit tout de go Danny.
" Ca y'est vous avez fini ? " demande sèchement Serena.

Elle était touchée par ces paroles mais ne voulait en aucun cas le lui montrer. Danny s'énerva.

" Bon sang mais c'est pas vrai cette bonne femme ! Il vous faut quoi hein ? Que je me mette à genoux et que je vous supplie ? "
" Pourquoi pas, ça pourrait être marrant. " ricana Serena.

Danny profita d'un moment d'inatention de Serena, lui fit une prise qui la déstabilisa et c'était maintenant lui qui était sur elle.
Elle était à sa merci et tentait tant bien que mal de se dégager. Mais elle devait l'avouer, Danny aussi était très fort.

" J'ai déconné je sais, mais ce que je ressens pour vous c'est bien réel, vous me plaisez énormément et j'en crève de vous avoir fait du mal. " ajouta Danny.

A ces mots, Serena tentait tant bien que mal de rester de marbre mais ça la touchait trop. Elle le sentait si sincère !
Elle aussi tenait beaucoup à lui et elle se perdait dans ses sentiments.

" C'est tout ? " répondit la jeune femme d'une voix tremblante.

En guise de réponse, Danny posa sa main sur une de ses joues et l'embrassa timidement. Il craignait une fois de plus la réaction de la jeune femme.
Il retira délicatement ses lèvres des siennes et plongea son regard dans le sien.
Serena senti que son coeur allait la lâcher.
Elle avait ravalée sa colère et sa rancoeur.
Danny lui sourit.
Sans un mot, elle l'embrassa passionnément à son tour.
Danny se releva et lui tendit sa main pour la relever aussi.
Ils étaient debout, à se regarder et ils s'embrassèrent tendrement.
Danny la serra dans ses bras, il avait tant attendu ce moment qu'il était térrifié à l'idée qu'elle puisse se sauver.
Il la libéra de son étreinte et la regarda de nouveau.

" Je crois que je suis amoureux. " lui dit simplement Danny.

Le visage de Serena s'illumina. Danny quant à lui, ne pouvait détacher son regard de la jeune femme.
Il avait tellement envie d'elle et il s'appercut que c'était le cas depuis le premier jour où il la vit.
Serena ne savait pas quoi dire ni quoi faire. C'était la première fois pour elle qu'elle ressentait ce sentiment.
Pendant plusieurs minutes, ils restèrent au milieu de la pièce, à se regarder et à s'embrasser puis Danny la prit par la main et l'emmena jusqu'au divan.
Elle se blotti contre lui et Danny n'arrêtait pas de la regarder avec un regard à faire fondre.

" Tu es si belle, t'as un petit côté Linda Hamilton j'adore. " lui dit tendrement Danny en souriant.

Cela la fit sourire.

" Tu es pas mal dans ton genre...Je voulais te dire...je... je sais que je peux être une véritable emmerdeuse par moment mais...enfin je voulais m'excuser moi aussi. "

Danny posa son doigt sur la bouche de Serena.

" Hè, y a pas de problemes ok ? C'est moi qui ai déconné. Qu'est-ce que je peux faire pour que tu me pardonnes ? " questionne Danny.
" Et bien...tu pourrais m'embrasser pour commencer, et puis m'embrasser encore, encore et encore..." répond t'elle en souriant.
" A vos ordres madame..." dit Danny en se penchant vers elle.
" Je suis toute collante...et je crois que dans peu de temps je vais ressembler à une éponge. " lance Serena en riant.
" C'est pas grave...on collera à deux. " lui murmura Danny à l'oreille.

Il l'embrassa avec passion. Serena se sentait si bien qu'elle aurait voulu que le temps s'arrête.
Danny passait ses mains partout sur elle, ce qui lui fit tourner la tête.
Les mains du jeune homme parcourais le corps de la jeune femme et il commença à descendre.
Il avait envi d'elle.
Serena sursauta et retira brutalement la main de Danny.
Il ne comprit pas.

" Ok excuse-moi..." dit Danny en retirant ses mains.

Serena tentait de reprendre ses esprits et se redressa.

" Nan c'est moi, c'est pas ta faute ok..." continua la jeune femme, gênée.
" Qu'est-ce qu'il ya ? "
" Ya rien je te jure ! "

Danny voyait bien qu'elle était paniquée et posa une main sur sa joue.

" Je te force pas si t'en as pas envie, c'est pas grave. J'attendrais. " lui dit amoureusement Danny.

Il l'embrassa sur le front et passa son bras autour de ses épaules.
Ils restèrent assis, silencieux, Danny caressant le bras de sa compagne et elle, s'endormant presque tellement elle était bien.
Il la laissa un peu plus tard dans la soirée. Elle ne lui avait pas proposé de passer la nuit chez elle car elle ne voulait pas se précipiter.
Elle voulait prendre son temps, apprendre à le connaître d'avantage même si elle en savait beaucoup sur lui.
C'est donc vers 00h00, après un moment de détente, lovés l'un contre l'autre en ne pensant à rien, et un repas commandé chez le chinois, que Danny la quitta.
Il était sur le pas de la porte et n'arrivais pas à décoller ses lèvres d'elle.

" Bon....cette fois j'y vais..." lui dit Danny entre 2 baisers.
" Oui..." souriait Serena.
" On se voit demain ? Tu vas me manquer trésor." ajoute Danny.
" Toi aussi....bonne nuit. "

Danny la réembrassa et réussi enfin à partir.
Au dernier moment, il se retourna vers elle et lui sourit.
Serena lui dit aurevoir du bout des doigts et lui rend son sourire.
Elle attendit qu'il disparaisse pour refermer la porte.

Danny se gara en bas de chez lui et monta les marches de l'immeuble presqu'en volant. Il se sentait pousser des ailes mais sa joie retomba rapidement quand il trouva Claire, assise devant sa porte.
3 semaines sans la voir et elle refaisait surface dans sa vie.
Il fut surpris et se demandais quoi faire. Il redoutais une énième crise de larmes et une énième dispute.
Elle s'était visiblement endormie et devait l'attendre depuis longtemps.
Il lui tapota sur l'épaule du bout des doigts.

" Hey...Claire..."

Elle ouvrit les yeux et vit Danny penché sur elle.

" Hey...salut. Où tu étais je t'ai attendu toute la soirée. " dit Claire en baillant.
" Comment ça où j'étais ? J'étais sorti c'est tout. Et toi qu'est-ce que tu fais là ? "

Elle se releva.

" Je voulais te voir, qu'on parle. " répond la jeune fille.
" Ouaih mais là ça tombe mal, j'suis crevé et demain je me lève tôt alors on verra ça un autre jour ok ? "

Il sorti ses clés et commença à ouvrir sa porte.

" Attends j'ai pas poirauté là pour rien ! Je t'ai même appelé et je tombais toujours sur ta messagerie ! "
" Parce que j'avais éteins mon portable. Ecoute Claire, je t'appelle un taxi et tu rentre chez toi d'accord ? "

Danny entra dans son appartement, jetta ses clés sur le bar et enleva sa veste.
Claire le suivit.

" Tu m'appelles rien du tout ! " s'énerva la jeune fille.
" Mais qu'est-ce qui t'arrives à la fin ? "
" Attends je rêve ? On passe la nuit ensemble et pour toi ça compte pas ? "

Danny se mit à rire nerveusement.

" Ok c'est bon. Ecoute, cette nuit il y a 3 semaines c'était une erreur d'accord ? Je croyais que c'était réglé, que nous deux c'était fini ! " dit Danny en haussant légèrement le ton.
" Mais ça peut pas se finir..."
" Pourtant si. J'ai quelqu'un dans ma vie Claire."

Pour elle, c'est comme si le sol s'ouvrait sous ses pieds.
Mais il voulait être honnête avec elle, ne pas lui donner de faux espoirs.

" Ok...là je passe vraiment pour une attardée...moi qui croyait que tu avais ne serait-ce qu'un peu de sentiments pour moi...quelle conne. "
" J'en ai Claire, mais c'est pas de l'amour. " avoua Danny.

Il gardait ses distances avec elle car il savait que Claire ne se gênerai pas pour tenter quelque chose.

" Je serais toujours là pour toi, mais en tant qu'ami rien d'autre, je suis désolé. "
" En tant qu'ami tu parles...pfff...moi je peux pas être amie avec toi, c'est trop dur. "

Elle releva la tête et se mit à pleurer. Pour Danny c'était insupportable.
La voir pleurer par sa faute le faisait souffrir.
Elle mourrait d'envie de se blottir dans ses bras. Ca lui faisait tellement de bien dans ces moments là.
Mais elle n'en fit rien. Danny la regardait avec tristesse et elle se dirigea vers la sortie.

" Sois heureux Danny. " lui lance t'elle.

Elle ouvrit la porte et s'en alla.

" Toi aussi Claire. " murmura Danny.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  danny327 le Mar 1 Aoû - 16:05

J'adore.....

Danny... 2love2

Une suite s'il te plait....

coucou
danny327
danny327
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 807
Age : 32
Localisation : En train d'embrasser Danny
Date d'inscription : 10/03/2006

http://www.danny-327.winnerbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Mer 2 Aoû - 3:27

Le lendemain, Danny arriva avant Serena au bureau.
Il était impatient de la voir et n'avait pensé qu'à elle toute la nuit.
Il se sentait pousser des ailes et était totalement accro à elle.

" Salut Danny ! " lui lance Sam en souriant.

Danny se retourna vers elle et lui rendit son sourrire. Rien ne pouvait lui gacher sa journée et il guettai chaque bruit en éspérant que se soit elle qui arrive.

" Mais dis-moi ça à l'air d'aller toi ! Qu'est-ce qui te rend si heureux ? Enfin je devrais plutôt demander " qui " ? "
" Ben voilà tu l'as ta réponse ! " lui répond Danny.

A ce moment là, Martin et Viviane arrivèrent.

" Bonjour tout le monde ! " dit cette dernière en posant ses affaires sur son bureau.

Danny n'arrivait pas à éffacer son sourire et Martin le remarqua.
Il s'approcha de son ami et lui tappa sur l'épaule.

" T'as dû passer une sacrée nuit toi ! " plaisante t'il.
" Rêves ! Je te dirais rien ! Et puis de toute façon, y a rien à dire ! " enchérri Danny.

Sam et Viviane s'amusaient de les voir se chamailler. De vrais gamins se disaient-elles.
Serena arriva à ce moment là et Danny n'eu d'yeux que pour elle.
Elle avait de l'allure dans son tailleur noir qui, pensait Danny, avait été fait pour elle.
Sam avait compris en voyant la réaction de Danny.

" Salut tout le monde ! " dit-elle en souriant.

Mais elle ne fit presque pas à attention à Danny.

" Salut Serena " lui répondirent Sam, Viviane et Martin.

Elle s'assit à son bureau et commença à travailler.
Chacun s'occupa alors et Danny s'approcha discrètement d'elle.
Il se mit derrière sa chaise et passa sa tête par dessus son épaule.

" Hey...ça va ? " lui demanda Danny en souriant.
" Ca va Taylor. " lui répondit simplement la jeune femme.

Danny fut surpris de cette attitude. Il pouvait comprendre qu'elle ne souhaitais pas que le reste de l'équipe soit au courrant mais il eu du mal à digérer sa réponse, qu'il aurait acceptée sans mal avant.
Il comprit alors pourquoi elle lui avait dit ça quand il vit que Martin était juste à côté d'eux. Serana l'avait remarqué et ne voulait pas dévoiler leur histoire.
Ce dernier, amusé par le comportement agressif de la jeune femme envers Danny se mit à sourire et s'éloigna.
Danny se retourna pour être sûr que personne ne les entendrais.

" Tu m'as manqué, j'ai pas arrêté de penser à toi cette nuit. " murmure Danny.

Elle tourna la tête vers lui et lui sourit. Ce simple geste lui fit chaud au coeur.

" Toi aussi tu m'as manqué, énormément..."

Il n'avait qu'une idée en tête, l'embrasser. Montrer à tout le monde qu'il était fou amoureux.
Il lui passa délicatement la main dans le dos mais Martin le vit faire.
Ce dernier n'y pretta pas plus attention et retourna à sa paperrasse.
Serena se leva afin de se faire un café et Sam la rejoignit.

" Alors...avec Danny ça s'est arrangé on dirait ? " demande discrètement Sam.

Pour simple réponse, Serena baissa la tête, se mit à rougir et sourit à sa collègue.

" Ok je vois...je suis heureuse pour toi, pour vous deux et t'inquiètes pas, je serais muette comme une tombe. " continue Sam.

Serena sorti alors du bureau et se dirigea vers les toilettes.
Elle sorti de sa cabine 2 minutes plus tard et elle sursauta en levant la tête et en trouvant Danny qui l'attendais, appuyé contre l'un des lavabos.

" Merde tu m'as fais peur ! " lance Serena.
" Sérieux ? " ricana Danny en s'approchant d'elle et en l'enlaçant.
" T'es fou ? Et si quelqu'un nous surprend ? "

Danny l'embrassa tendrement et elle ne se fit pas prier.
Elle aimait le goût de ses lèvres et la puissance de ses bras.
Elle pourrait rester blottie contre lui pour l'éternité si elle pouvait.

" Je dirais que tu as eu un malaise et que je te fais du bouche à bouche..." lui dit Danny en l'embrassant dans le cou.
" Tu vas me rendre folle...arrête s'il te plais..." suppliais t'elle.

Danny lui embrassa la main, lui fit un clin d'oeil et sorti des toilettes.
Viviane s'y rendait également et fut étonnée d'en voir sortir son collègue.

" Danny ? Qu'est-ce que tu fais dans les toilettes des femmes ? "
" Je heu...j'avais un renseignement urgent à demander à l'agent Stevens et ça pouvait pas attendre, j'ai quelqu'un en ligne et c'était urgent. " tenta Danny.
" Vraiment ? "
" Si j'te jure ! Et puis vu qu'elle a des problèmes de digestion, je savais qu'elle allait en avoir pour un moment. "

Danny se sauva rapidement.
Viviane hocha la tête et entra dans les toilettes.
Serena était en train de se rafraichir.

" Est-ce que ça va ? " demande Viviane, inquiète de la voir troublée.
" Bien sûr ! " lui sourit Serena.
" Ca doit être gênant ces problèmes digestifs, je connais le nom d'un médicament vraiment efficace. "
" Problèmes de...ah oui ! Nan ça va aller t'en fais pas ! J'ai ce qu'il faut. Merci ! "

Elle éspérait avoir bernée Viviane et s'en alla.

" De rien. " lui lanca Viviane.

Serena passa près du bureau de Danny et lui jetta un regard qui le troubla. Il n'en pouvait plus.
Cette fille, il l'avait dans la peau. Elle le rendais dingue.
Tous se remirent au travail, éspérant qu'aucuns appels ne les fasses rechercher quelqu'un.
L'heure du déjeuner arriva et Danny remercia le ciel. Enfin il allait pouvoir profiter d'elle !
Pour ne pas émettre de soupçons, il parti en premier et envoya un sms à sa dulcinée, lui donnant rendez-vous dans un petit restaurant du quartier et ou les autres ne penseraient pas à venir.

Ils étaient attablés et Danny ne cessais de la dévisager en souriant.

" Bon moi j'ai faim ! Tu prends quoi ? " demande Serena en regardant le menu.
" Toi."
" Ca c'est le déssert trésor ! Nan vraiment je sais pas quoi prendre..." ajouta t'elle en riant.
" Prends une salade ! T'as l'air d'être le genre à vouloir garder la ligne. " répond Danny l'air de rien.

Elle releva le nez du menu et lui lanca un regard vengeur.

" Tu m'as bien regardé ? Je suis pas ce genre là, quand j'ai faim je mange ! Quitte à devenir obèse. "
" Autant pour moi, alors je te conseille le rissoto, il est excéllent.
" ok, va pour le rissoto " dit Serena en reposant le menu.
" Je me disais que ce soir on pourrait faire quelque chose ensemble qu'est-ce que t'en dis ? " demande Danny en lui prenant la main.
" Et que me proposes tu ? "
" On fera ce que tu voudras, je suis partant. "

Danny se sentait vraiment amoureux pour la première fois et voulait à tout prix la traiter comme une reine. Il l'avait attendu depuis tellement longtemps qu'il ferait tout pour la garder.

" Le dernier Pacino vient de sortir et je... "
" Mais je rêve ? Serais tu la femme parfaite ? " coupa Danny en souriant de nouveau.
" C'est maintenant que tu t'en rends compte ? Tu veux bien y aller avec moi alors ? "

Il se pencha vers elle et l'embrassa.

" Tu parles ! Toi et Pacino dans la même soirée, j'en demandais pas autant . "

Ils se sourirent et commandèrent.
De retour au bureau, ils avaient pris soin de ne pas arriver ensemble.
Serena arriva la premiere et fut interpellée par Jack.

" Serena ! " hella Jack.

Elle se retourna et s'avanca vers lui.

" On a besoin de toi au 5eme, Cassidy veut que tu l'aides sur un dossier épineux. " continua Jack.
" Mais...c'est que j'ai du travail et..."
" Ca ne prendra pas longtemps, vas-y il t'attend. "
" Ok."

Elle se redirigea vers l'ascenseur et croisa Danny qui se demandait bien où elle pouvait aller.
Arrivée au 5eme étage, elle retrouva Cole Cassidy dans son bureau.
Un homme d'une quarantaine d'années était assis à son bureau en pleine lecture de dossiers.

" Vous m'avez demandé ? " demanda Serena.
" Moi ? Pas que je sache, et vous êtes ? "
" Agents Stevens, Jack Malone m'a dit que vous vouliez me voir. "
" Nan je le saurais si c'était le cas."
" Ok...il a dut se tromper, excusez-moi pour le dérangement. "

Elle ressorti de son bureau et attendit l'ascenseur.

" Il se fout de ma gueule ou quoi ? " grogna Serena.

Jack et son équipe attendait de pied ferme la jeune femme.
Elle arriva dans le service et ne vit personne dans les couloirs.
Elle arriva dans les bureaux et les trouva tous au milieu de la pièce, l'applaudissant.
La pièce avait été décorée à la va vite et chacun d'eux portaient ces chapeaux ridicules de circonstances.

" Joyeux anniversaire ! " criairent-ils tous en choeur.

Elle était schotchée et les larmes lui montèrent. Elle balaya la pièce du regard et les vit tous, Danny, Jack, Sam, Martin, Viviane et même tous ses anciens collègues.
Chacuns s'approcha d'elle pour l'embrasser et la prendre dans les bras et quand ce fut le tour de Danny, il lui sussura " surprise ! " au creu de l'oreille.

" Mais...Comment vous saviez ? " interroge Serena encore émue.
" Le FBI est une grande famille ma belle ! " lui lanca Dereck, son ancien coéquipier.
" Tu es arrivée plus tôt que prévue et on avait pas encore tout fini et réuni tout le monde alors il a fallu improviser ! " dit Viviane.
" Cassidy..." sort Serena.
" C'est tout ce que j'ai trouvé sur le moment ! " dit Jack en riant et en buvant une gorgée de jus de fruit.

Sam apporta le gâteau et le présenta à la jeune femme.
30 bougies allumées et " happy birthday Serena " ornaient celui-ci.
Elle le déposa sur la table et tous l'entourèrent en attendant qu'elle les souffles.

" 30 ans ! T'es une grande fille maintenant ! " lanca Dereck.
" Mefies toi ! C'est pas parcequ'on travaille plus ensemble que je peux plus te botter les fesses ! " lui rétorque Serena en riant.

Danny était subjugé. Il la trouvait rayonnante et en soufflant ses bougies, elle ne cessa de le regarder, comme pour le remercier lui aussi mais de manière plus personnelle.

La fête avait durée près de 2 heures et par chance, personne n'avait disparu.
Un amas de cadeaux avait envahi la grande table.
Jack donna congé à Serena pour profiter de sa soirée et le reste de l'équipe fut de corvée de paperasse.
Elle se dirigea vers son bureaux afin de prendre ses affaires et elle remarqua un petit papier plié en 4 sur son bureau.
En le lisant, elle ne put s'empêcher de sourire.

" Tu auras ton cadeau ce soir, Danny. "

Elle regarda alors vers Danny et celui-ci lui sourit et lui lanca une oiellade prometteuse.
Elle pressa le papier sur son coeur et impossible de lui enlever son sourire.
Elle regrettait beaucoup que Danny ne parte pas aussi mais en pensant à la soirée qu'ils allaient passer ensemble, son moral remonta.
Plutôt que de rentrer chez elle, elle préféra aller à la salle de sport au 10eme étage, histoire d'attendre Danny et de garder la forme.
Elle prit son sac de sport qu'elle gardait en réserve sous son bureau et y alla.

3 heures déjà qu'elle s'entraînait quand Helena Carter, une de ses anciennes collègues qu'elle n'appréciait pas beaucoup la retrouva.
C'était une jeune femme d'environ 30 ans, blonde et vulgaire à souhait.

" Salut Stevens ! "

Serena lâcha ses gants et se retourna vers elle.

" Tiens ! " répondit Serena, éssouflée.
" Alors toujours en train de frapper ce bon vieux sac ? "
" Comme tu vois ! " lui répondit-elle en l'ignorant légèrement.

Elle n'avait aucune envie de s'éterniser avec elle et se dirigea vers son sac, sorti sa bouteille d'eau et bu quelques gorgées.

" Comment ça se passe dans ton nouveau service ? "
" Très bien, pourquoi tu veux aussi le rejoindre histoire de me pourrir la vie ? " lanca méchamment la jeune femme.
" Très drôle ! Nan je me renseigne c'est tout...tu dois bosser avec l'agent Taylor il me semble ? "

Serena fut surprise d'entendre ça et la fixa.

" Pourquoi tu me demandes ça ? "
" Nan comme ça, il est vraiment pas mal je dois avouer, tu sais si il est célibataire ? "
" T'as qu'à lui demander ! Mais je crois pas que tu sois son genre, il n'est pas trop pouf de supermarché alors..."

Helena aurait aimé lui en coller une mais elle savait qu'elle ne faisait pas le poids.
Elle savait que Serena l'aurais mise au tapis en moins de temps qu'il lui faudrait pour dire ouf et abandonna.
Vexée, elle laissa Serena et ses gants mais se retourna au moment de sortir de la salle.

" Au fait c'est ton anniversaire aujourd'hui ! Alors bon anniversaire ! Pas trop déçue de le passer toute seule chez toi ce soir, sans compagnie ? "
" T'en fais pas pour moi, je me débrouillerais. " lui balance Serena.
" Pour Taylor, je lui demanderais quand même, peut être qu'on s'entendra bien tous les deux qui sait..." dit Helena d'un ton provocateur.
" C'est ça rêve. " dit tout bas Serena.

Une fois Helena partie, son portable sonna et de voir le nom de Danny s'afficher lui redonna le sourire.

" Hey salut bébé...j'suis au gymnase, t'as qu'a venir me retrouver, on pourra faire quelques échauffements...si je suis seule ? apparement oui...ok je t'attends."

5 minutes plus tards, Danny la retrouva dans la salle de sport.
Il vérifia que personne ne venait et l'embrassa.

" T'as passé 3 heures içi ? " lui demanda Danny.
" Eh oui ! Comme ça je suis sûre que la prochaine fois je pourrais te battre en lutte. " dit Serena en riant et en passant sa main sur la joue de Danny.

Elle prit son sac sur l'épaule et ils sortirent du gymnase.
Elle redescendit à son bureau tandis que Danny avait pris de l'avance en rentrant chez lui le premier.
Viviane et Serena se tenait debout, devant la table de débriefing.

" Ce qui me préoccupe surtout c'est de savoir comment je vais faire rentrer tous ces paquets dans ma voiture ! " lanca Serena en regardant tous ses cadeaux.
" C'est vrai que là t'as été gâtée ! " lui dit Viviane en souriant.
" M'en parles pas ! Nan mais qu'est-ce que tu veux que je fasse de ça ? "

Serena tenait un livre intitulé " la drague pour les nuls " et le balança à la poubelle en voyant que c'était Helena qui le lui avait offert.

" J'aurais dû m'en douter ! J'ai pas besoin de ça pour avoir un homme qu'est-ce qu'elle croit ! " s'énerva Serena.
" Oh mais je te crois..."

Serena regarda Viviane attentivement et devina qu'elle savait.

" Tu le sais ? " intérroge t'elle.
" Ben je connais Danny et c'est rare de le voir comme ça et puis, le coup des toilettes excuse moi mais sur ce coup là il a pas vraiment assuré. " répondit Viviane en riant.
" D'accord...mais sois un ange, ne dis rien aux autres ok ? On a envie de garder ça pour nous pour le moment. " supplie t'elle.
" Garder quoi pour qui ? " questionna Martin tout sourire qui s'imissa entre elles.
" Ca ! " réplique Serena en tendant un dvd porno à Martin.

Elle l'avait pris au hasard en urgence dans le tas de cadeaux et devina sans difficulté qu'il venait de Dereck.

" Pour moi ? " ria Martin.
" Ben oui...j'en ai pas l'utilité et je me disais que tu apprécierais surement. " dit assez gênée Serena.

Viviane étouffa un rire et Martin regarda la couverture du dvd.

" Ma sorcière bien-aimée au pays des merveilles...intéréssant. " dit Martin.
" Ne te demandes pas pourquoi on me l'a offert ok ! "
" Je devine...c'est dans cette série que Samantha à une cousine qui s'appelle Serena non ? " s'amuse le jeune homme.
" Bon c'est bon ! Ma mère adorait cette série ! Bon allé faut que je file ! "

Martin s'éloigna, apparement heureux de son cadeaux.

" T'inquiètes pas je dirais rien, tu peux être tranquille. " assura Viviane.
" Merci Viviane. "

Elles se mirent à rire en entendant la voix de Martin au loin.

" Hey Sam ! Toi et Serena réunies dans un même film ça t'intérresse? " lanca Martin à Samantha.

Serena prit ses cadeaux, aidée de Viviane, les mis dans sa voiture et rentra chez elle avant de retrouver Danny.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Mer 2 Aoû - 17:05

Serena était en train de finir de se préparer lorsque Danny arriva.
En lui ouvrant la porte, celui-ci était caché derrière un énorme bouquet de roses rouges, ce qui la fit rire.

" Salut ! " lui dit Danny en baissant le bouquet.
" Oh t'es un amour ! " dit-elle en l'embrassant.

Elle le fit rentrer et posa les fleurs sur la table.
Danny la prit dans ses bras et l'embrassa.
De la voir comme ça, avec un simple jean et un petit haut moulant le rendait dingue.

" J'ai pas eu ma dose aujourd'hui..." lui dit Danny en l'embrassant dans le cou.
" Ah ben il faut y remédier ! " répond la jeune femme en l'embrassant à son tour à pleine bouche.


Ils sortirent du cinéma vers 22h00, main dans la main, heureux d'avoir passé ce début de soirée ensemble.

" Bon film nan ? " demande t'elle.
" Ouaih, ce que j'ai préféré c'est quand tu as sursauté et que tu m'as broyé la main ! " rigole Danny.
" Oh je suis désolée mon coeur, je t'ai fais si mal que ça ? "

Elle lui massa tendrement la main et la lui embrassa.

" Nan j'ai rien senti ! Mais vas-y continue te gêne pas ! " enchérri Danny en souriant.

Il faisait déjà nuit dehors et Danny lui proposa de finir la soirée chez lui.

A peine arrivés, Danny commença à l'embrasser et à l'étreindre.
Il ne pouvait pas se contrôler en sa présence, c'était impossible. Elle réveillait en lui un tel désir qu'il pensait en devenir fou.
Danny la regarda et passa ses doigts dans les cheveux de Serena.

" C'est pas possible d'être aussi belle..." dit-il amoureusement.
" Arrête de me charrier ok ? Yen a des plus belles que moi. "
" Je crois pas non, c'est toi la plus belle de toutes. "

Il la prit dans ses bras et l'emmena dans sa chambre.
Il l'allongea délicatement sur le lit et se mit sur elle.
Ils s'embrassèrent pendant de longues minutes et Danny commençait à avoir les mains balladeuses.
Serena était ailleurs, totalement enivrée par le désir qu'elle éprouvait pour lui. Elle voulait se sentir aimer et Danny y arrivait très bien.
Danny releva la tête et la regarda, les yeux brillants.
Il attendait comme l'autorisation de la jeune femme pour aller plus loin. Serena lui prit le visage entre ses mains et l'embrassa. Elle en avait envie autant que lui.
Danny enleva sa veste et Serena continua en lui enlevant son tee-shirt. Elle resta admirative quelques secondes devant le torse parfait de son amant et se mit à l'embrasser.
En sentant les mains de Serena sur lui, il atteignait presque le 7eme ciel.
Il se coucha sur elle.

" Tu me rends dingue..." lui murmure Danny.

Serena ouvrit les yeux et au lieu de voir le visage de Danny, elle vit celui d'un autre homme.
Elle le repoussa assez violemment, visiblement éffrayée.
Danny était complètement perdu et la regarda.

" Quoi ? Qu'est-ce qui se passe ? " questionne t'il.

Elle se releva rapidement et s'écarta de lui.
Elle semblait apeurée et mit du temps à reprendre ses esprits.

" Chaton réponds moi ! " insiste Danny.

Aucunes paroles n'arrivaient à sortir de sa bouche, elle était comme tétanisée.
Danny s'approcha d'elle.

" Nan laisse-moi ! Ne me touche pas ! " cria Serena en s'écartant de lui.
" J'ai dit ou fait quelque chose qui fallait pas ? "

Danny était inquiet de la voir comme ça, il ne la reconnaissait pas.
Il se sentait impuissant.

" Nan t'as rien fais...c'est moi...une cigarette, il me faut une cigarette. " dit-elle nerveusement en fouillant dans son sac.
" Mais merde dis-moi ! "

Elle s'alluma une cigarette et se rassit sur le lit, assez loin de Danny.
Celui-ci se rapprocha d'elle doucement.
Serena tirait nerveusement sur sa cigarette et avait le regard perdu dans le vide.
Danny ne savait pas quoi faire, il culpabilisait, pensant avoir mal agit.
Il posa sa main sur la cuisse de la jeune femme et attendait qu'elle se décide à parler.

" Je suis désolée..." dit-elle, des sanglots dans la voix.
" Eh c'est pas grave...je voudrais juste savoir ce qui t'arrives." compatit Danny.

Une larme, puis deux, coulèrent sur les joues de Serena.

" Ne me dis pas que c'est ta première fois ? " lança Danny en souriant, tentant de la faire réagir.

Elle posa alors son regard sur lui.
Voyant que ça ne l'amusait pas, il reprit son sérieux.

" C'est pas drôle Danny ! "
" Ok excuse-moi ma puce...je veux juste comprendre."

Elle voulait tant lui avouer son secret, elle se sentait si bien avec lui.
Cela faisait partie d'elle et en voyant les yeux de Danny débordant de tendresse sur elle, elle se décida à lui parler.

" J'avais 18 ans...on rentrait d'une soirée avec Cheryl, ma voisine....on avait juste quelques mètres à faire pour rentrer chez nous....et ce type est sorti de je ne sais où, une arme à la main...il nous a emmenées de force dans le bois qui bordaient la route...."

Danny l'écoutait attentivement et s'attendait au pire.
Il pensait que ce qu'il allait entendre allait lui être insupportable.
Ne voulant pas la brusquer, il la laissa continuer.

" Il a commencé par frapper Cheryl, menacant de la tuer si je m'enfuyais...j'ai du le regarder lui faire du mal...je l'ai regardé la violer comme si elle n'était rien...sans pouvoir rien faire, à part prier pour qu'il s'arrête et qu'il parte...J'étais paralysée par la peur...."

Elle essuya les larmes qui coulaient sur ses joues.
Pas un moment elle ne regarda Danny.

" Elle hurlait de douleur et j'ai commencé à crier...le suppliant de la laisser tranquille...mais...il...il l'a tuée, sous mes yeux...une balle dans la tête. Il s'est retourné vers moi et m'a forcé à lui faire des choses...je voulais pas mourir alors j'ai obéi...et...il s'est couché sur moi...j'arrivais plus à bouger...il s'est relevé et était prêt à me tuer...comme Cheryl...je me suis relevée, j'ai attrappé une pierre et je l'ai frappé à la tête, un seul coup...et il est tombé...quand j'ai compris qu'il était mort, j'ai continué à frapper et frapper encore...j'avais son sang sur les mains...j'ai éssayé de réveiller Cheryl...je savais qu'elle était morte mais je voulais pas la laisser là...avec lui...j'ai traîné son corps jusqu'à la route et..."

Elle s'effondra en larmes et Danny la prit dans ses bras. Il était totalement boulversé.
Elle pleura de longues minutes.

" C'est fini mon coeur je suis là..." murmura Danny.

Elle releva la tête et le regarda, les yeux emplis de larmes.

" Ne m'en veux pas..." supplia t'elle.
" T'en vouloir ? Chérie c'était pas ta faute...c'était pas ta faute ok ? "

La chaleur de Danny lui faisait du bien, la rassurait.
Elle se ralluma une cigarette.
Elle avait repris ses esprits et ses larmes avaient cessées.

" C'est pour ça que tu es rentré au FBI ? " demande Danny.

Elle acquièsa d'un signe de tête.

" J'ai commencé par donner des cours de défense aux femmes...je me suis dis que si l'une d'elles réussissait à repousser son agresseur, j'aurais en quelque sorte fais quelque chose de bien, je me disais que même si j'avais pas sauvé Cheryl, je l'avais sauvé elle. Ensuite j'ai voulu les étudier, savoir pourquoi ils étaient comme ça et pourquoi ils faisaient ce genre de choses...et je n'étais jamais aussi heureuse qu'en les arrêtant. Ils étaient tous des Matt Perkins pour moi, ils se vallaient tous. "

Danny ne savait pas quoi lui dire. Son secret renforcait son estime pour elle.
Il comprenait un peu mieux cet air hautain et le fait qu'elle soit souvent sur la défensive. Il aurait aimé lui enlever ce poids qu'elle trimbalait en elle depuis tant d'années et le prendre pour lui, mais cette épreuve avait fait d'elle ce qu'elle était aujourd'hui.
Et il aimait ce qu'elle était.
Danny la serra de nouveau contre lui et l'embrassa.
Pas besoin de parler, ils se comprenaient.
Il s'allongea sur le lit et la regarda.
Il voulait juste qu'elle se sente bien, en sécurité.
Elle le fixa un moment et le rejoignit lentement.
Danny leva son bras et Serena se lova contre lui.
Il déposa un baiser sur son front et ils s'endormirent l'un contre l'autre, en silence.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Jeu 3 Aoû - 4:17

Au petit matin,Danny avait laissé Serena dormir et parti doucement au bureau.
Il avait prit soin de lui préparer un petit déjeuner bien copieu et un petit mot qu'il avait déposé sur son oreiller.
Il retrouva ses collègues et se mit au travail.
Jack arriva, étonné de ne pas voir Serena avec eux.

" Serena n'est pas là ? "
" Elle...elle m'a appelé ce matin pour me dire qu'elle serait un peu en retard, elle a trop fait la fête hier soir et a la gueule de bois. "répondit Sam.

Sam savait qu'elle et Danny avait surement passés la nuit ensemble et couvrit son ami.
Danny la remercia d'un regard.

" Ok, prévenez-moi dès qu'elle sera là." dit Jack en retournant à son bureau.

Le téléphone de Viviane sonna et tous la regardèrent. Ils sentaient tous que leur repos allait se finir.

" Johnson. Hmmm...Ok..."

Elle raccroche.

" Pas de panique ! Ce n'est que Reggie qui est venu me voir. " dit-elle en souriant à ses collègues.

Serena venait de se réveiller et souria en lisant le mot de Danny.

" Tu es trop belle quand tu dors et j'avais pas le coeur à te réveiller, rejoinds-moi plus tard au bureau.
Tu me manques déjà, Danny. "

Depuis qu'elle s'était confiée à lui, elle se sentait mieux, comme libérée. Elle n'en avait jamais parlé à personnes et avait toujours fait en sorte de garder ça secret.
Elle était donc prête à affronter cette journée.
Elle avala rapidement le petit déjeuner qu'il lui avait préparé et fila sous la douche.
Elle repassa vite fait chez elle pour se changer.

Sam et Viviane furent averties par Jack qu'une femme avait disparue en rentrant chez elle après ses courses et les envoya sur les lieux.
Jack et Danny partirent enquêter de leur côté, laissant Martin à la paperasse.
Danny aurait volontier cèder sa place à Martin car il ne voulait pas rater l'arrivée de Serena mais il ne voulait pas éveiller les soupscons de Jack alors il se résigna.
Serena arriva 1 heure après leur départ et retrouva Martin en pleine recherches.

" Salut Martin ! " lui dit-elle.

Il sorti le nez des dossiers qui étaient étalés sur la table et lui sourit.

" Salut ! Alors, t'as passé une bonne soirée ? "
" Excellente ! Et toi ? Mon cadeau t'as plu ? " demande Serena en riant.
" C'était parfait ! J'ai beaucoup appris sur la sorcière bien-aimée. " rit à son tour Martin.
" Je vois...."

Elle fut gênée et alla s'assoir à son bureau.

" Une dispartion je suppose vu que les autres ne sont pas là ? " interroge t'elle.
" Ouaih, Jack et Danny ne vont pas tarder, la dernière fois qu'ils m'on appellé ils étaient en route. "
" Ok."

Elle prit des dossiers de Martin et fit des recherches sur son pc, histoire de le soulager un peu.

" Au fait en parlant de Danny, il se passe quelque chose entre vous ? " demanda cash Martin.

Elle se retourna vers lui mais s'attendais à ce qu'un jour il pose la question.

" Avec Danny ? Nan pourquoi ? C'est un collègue c'est tout. "
" Ah bon...j'aurais cru pourtant. "
" Et qu'est-ce qui te fais dire ça ? "
" Je sais pas les regards qu'il te lance, sa facon de te parler..."
" Nan y a rien je t'assure. "

Elle reprit ses recherches et Martin se leva et s'assi à ses côtés.

" Alors ça ne te dérange pas si je t'invite à boire un verre ? " la charme Martin.
" Si, ça me dérange. En règles générale je ne sors pas avec mes collègues...mais il y a des exceptions qui confirment la règle. " sort t'elle sérieusement.
" Et...serais-je cette exception ? " tenta Martin.
" Je ne crois pas non...désolée. " dit-elle en souriant.

Martin comprit et retourna, un peu véxé, à son travail.
Serena ne pensait qu'à Danny, rien qu'à lui.
Danny et Jack arrivèrent, abbattus car ils n'avaient rien de nouveau sur l'enquête.
Lorsque Danny apperçut Serena à son bureau, il ne put s'empêcher de sourire bêtement mais personne n'y fit attention.

" Du nouveau ? " interrogea Martin.
" Rien ! On patoge ! " répondit Jack légèrement énervé.

Il retourna à son bureau et les laissa entre eux.
Danny s'assit aux côtés de Martin.

" Alors tu t'en sors ? " lui demande Danny.
" Pas vraiment...dis-moi, j'avais l'impression qu'entre toi et Serena ça avait l'air de coller donc je lui ai posé la question si il y avait quelque chose entre vous..." lui dit tout bas Martin.
" Ah oui ? Et qu'est-ce qu'elle t'as dit ? " souria Danny.

Danny jetta un coup d'oeil vers elle et s'en voulait de mentir à son ami mais il était encore trop tôt pour lui avouer leur liaison.

" Qu'il n' y avait rien. Alors, j'ai voulu tenter ma chance tu vois...l'inviter à boire un verre..."
" Et ? " s'intérréssa Danny.
" Elle m'a mit une crampe. Attention hein, pas une petite crampe nan, une énorme crampe ! Je crois que cette fille à un problème, je pense même qu'elle est plutôt attirée par les femmes si tu vois ce que je veux dire. "

Danny se mit à rire.

" Pourquoi parce qu'elle n'a pas résisté à ton charme ? "
" Entre autre oui, nan mais attends, je te le dis moi, cette fille est pas nette."
" Mais oui c'est ça Martin, parceque Sam est tombée dans tes bras elles le devraient toutes ? "

A ce moment, Serena se leva brusquement de sa chaise et fonca dans le bureau de Jack.
Tous deux furent surpris et la regardèrent passer.

Jack fut surpris de voir la jeune femme entrer dans son bureau comme une fusée.

" Jack j'ai trouvé ! " annonce t'elle souriante.
" Trouvé quoi ? "

Elle lui déposa tous les documents qu'elle avait sortie de son ordinateur sous le nez.

" J'ai fait une recherche sur les femmes disparues depuis ces 6 derniers mois, avec le même profil que Tina Deker. 5 correspondent, même tranche d'âge, toutes brunes, célibataires. "
" Et ? "
" Elles habitaient toutes à moins de 50 kilomètres l'une de l'autre. Coïncidences ? Je ne crois pas quand on sait que chacune d'elles empruntaient la départementale 136 tout les matins pour se rendre dans le centre et le plus beau, c'est que leur voitures étaient toutes de la même marque, des Saab qu'on retrouvaient un peu plus loin dans un fossé, sans trace de lutte. "
" Tu crois qu'on a affaire à un tueur en séries ? " demanda Jack en éxaminant les papiers.
" Je crois pas j'en suis sûre." affirma t'elle.
" Beau boulot Serena."

Il déccrocha son téléphone.

" Martin, qu'elle est la marque de la voiture de Tina Deker ? ...hmm...ok. "

Jack raccroche et la regarde, satisfait.

" Tina Deker conduit une Saab année 1999."

Serena afficha un sourire de satisfaction et retourna à son bureau.

20 minutes plus tards, Jack avait réuni tous ses agents et leur expliqua le problème.
Puis Serena prit la parole.

" On sait que le suspect attire ses victimes sur la départementale 136. C'est un prédateur à l'allure sympathique qui inspire confiance aux jeunes femmes. Il agit très tôt dans la matinée, vers 5 ou 6 heures du matin quand cette route est presque déserte. Il a observé ses victimes pendant plusieurs jours, repérant leurs habitudes, l'heure à laquelle elles se réveillent à laquelle elles partent au travail, tout est minutieux chez lui, préparé, organisé.
On pense que c'est un homme de race blanche, la trentaine. Le suspect attend sa victime au volant de sa voiture, garé sur le bas côté et lorsqu'il voit sa victime arriver, il simule la panne. La fille s'arrête, trouvant cet homme au regard et au sourire aimables sans danger et tombe dans le piège. Aucunes traces de luttes n'ont été decouvertes dans les précédentes voitures ce qui explique qu'il les attaques soit dans la sienne ou à côté de la sienne. Chloroforme, seringue, il est très précis dans ses gestes, tout est calculé plusieurs jours à l'avance. Ce n'est pas un impulsif, c'est un solitaire, sûrement abusé dans sa jeunesse et qui s'en prend aux femmes qui lui rappelle soit sa mère, soit sa nourrice ou une femme proche de lui dans l'enfance."

Danny était subjugé et admiratif par son professionnalisme.

" Il faut donc faire la liste de tous les délinquants sexuels de la base ? " demande Sam.
" Il y a de grande chance qu'il ne soit pas fiché, il est discret mais il a un défaut, il aime se trouver sur les lieux de ses crimes. Il faut chercher dans la liste des témoins intérrogés dans les enquêtes, visionner les vidéos de la police, on le trouvera sûrement plusieurs fois dessus. " continue Serena.

Elle s'approcha du grand tableau blanc et y colla les photos des 5 jeunes femmes à côté de celle de Tina Deker.

" La première s'appelle Melissa Edwards, 25 ans, pharmacienne, la seconde Laura Inglewood, 28 ans est intérimaire dans une société de recouvrement, Nora Duke, 23 ans, étudiante en psycho, la 4eme, Anna Matthews, 26 ans travaille chez Donnells et associés, un cabinet d'avocat, viens ensuite Ursulla Simpsons, 25 ans, serveuse au Tikky bar et enfin Tina Deker, 26 ans, photographe. Toutes ces femmes ont un lien, lui rappelle quelque chose ou quelqu'un, les voitures qu'elles possèdent ne sont qu'un bonus. Il a voulu brouiller les pistes afin qu'on ne focalise que sur les véhicules. Il a cherché ses victimes longtemps, très longtemps... "

Elle fixa un moment les photos des 6 jeunes femmes.
Tous se demandèrent ce qu'elle cherchait en regardant les photos et les noms des 6 disparues.

" Il lui manque une victime. " dit-elle en regardant toujours le tableau.
" Quoi comment ça il lui manque une victime ? " demande Jack.

Elle réecrit alors verticalement le nom des 6 jeunes femmes, ce qui forma une phrase.

" Melinda must d ? Qu'est-ce que ça veut dire ? " intérrogea Danny.
" Il ne les a pas tuées..." annonce Serena.
" Quoi ? Comment tu peux en être aussi sûre ? " lance Jack.
" C'est un fétichiste. Il les collectionne en attendant sa dernière victime...dont les initiales seront I.E. Quand il les aura toutes, il les tueras."
" En 6 mois il en kidnappée 6, à 1 mois d'intervalle donc il faut attendre 1 mois pour qu'il en enlève une autre ? " demande Martin.
" On va lui forcer la main ! " sort Serena en regardant Jack.
" Non non non pas question ! Tu ne joueras pas la 7eme, c'est trop risqué ! " affirme celui-ci.
" On a pas le choix ! " répond t'elle, décidée.

Danny paniquait à cette idée. La savoir en danger rien qu'une seconde lui était impensable, insupportable.
Viviane se leva de sa chaise, heureuse de sa découverte.

" On a un nom qui revient sur plusieurs rapports mais pas en tant que témoin, Colin Davidson. Pas de casier, 35 ans, célibataire et accrochez-vous bien, il est policier ! " dit Viviane.
" Mais pourquoi on irait pas directement chez lui ? " demande Martin.
" Tout simplement parcequ'on a pas de preuves donc on aura pas de mandat et parcequ'il ne les garde évidemment pas chez lui, il les enfermes dans un endroit que lui seul connait, si on l'arrête, jamais il ne nous dira où elles sont. Il préférera les laisser mourrir. " dit Serena.
" Mais Melinda c'est qui ? Sa mère ? Une ex petite amie ? une collègue ? " questionne Sam.
" C'était sa mère, elle est morte quand il avait 15 ans, accident de voiture ! " continue Viviane en lisant le dossier.
" Donc il devait subir une sorte de maltraitance morale ou physique par sa mère, ça lui fait pèter un câble et toutes les jeunes femmes enlevées sont pour lui des sosies de sa mère, des Melinda quoi ! " ajoute Danny.
" Ouaih et je parierais que son accident de voiture n'était pas si accidentel que ça ! " dit Sam.

Serena posa son regard sur Danny et lui sourit discrètement.
Elle se dirige alors vers un des pc et au bout de quelques minutes, imprime la photo d'une femme.
Elle l'accroche avec les autres.

" Voici Melinda Davidson. Etrange ressemblance non ? " lance Serena.

En voyant les 7 photos, l'equipe fut surprise de voir à quel point elles se ressemblaient.

" Ca fait froid dans le dos ! " dit Sam.
" C'est un flic ce pourri...il n'avait aucun mal à se trouver sur les lieux des enlèvements." marmonne Martin.

Serena affiche enfin la photo de Colin Davidson.
Jack s'éclipse alors dans son bureau et Serena le suit, bien décidée à jouer le rôle de la 7eme.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Jeu 3 Aoû - 19:42

" C'est hors de question tu m'entends ?! Je ne vais pas prendre le risque de perdre un de mes agents ! " crie Jack

Serena était décidée et rien ne pourrait lui faire changer d'avis. Elle voulait coincer ce type et était prête à désobéir aux ordres.

" Je ne serais pas seule ! Vous serez toujours derrière moi ! Allé Jack, j'ai vraiment envie de coincer ce type..."

Voyant qu'elle ne lâcherait pas le morceau, Jack capitula.

" Ok."

Elle retourna à son bureau, satisfaite.
Danny lui c'était tout le contraire. Il était angoissé de la voir se jetter dans la gueule du loup, à la merci d'un fou.

Serena était au Starbuck et attendait Danny.
Elle était assise à sa table lorsque celui-ci arriva.
Il l'embrassa et lui prit la main.

" Ne fais pas ça Serena, j'ai pas envie qu'il t'arrive quelque chose, laisse ta place à une autre." lui dit Danny.

Il éspérait qu'elle la résonner.

" Ton jugement n'est pas objectif trésor, tu ne veux pas que je le fasse parceque toi et moi on sort ensemble. Si ce n'était pas le cas tu me laisserais faire."
" Exact, on sort ensemble et j'ai pas envie de te perdre ok, alors..."
" Il ne m'arrivera rien Danny, je te jure. Fais-moi confiance ok ? "

Elle le regardais avec ce regard dont Danny était fou et lui non plus ne put résister.
Elle avait le don de toujours avoir ce qu'elle voulait.
Il l'embrassa rapidement et retourna au bureau.

" On se voit ce soir ? " demande Danny avant de sortir du café.
" Bien sûr qu'on se voit ! " lui répond t'elle en souriant.


L'équipe était réunie afin d'établir son " plan d'attaque ".
Serena était assise aux côté de Danny, lui tenant discrètement la main sous la table.

" Demain matin, Serena se rendra dans l'East Village et fera la connaissance de Colin Davidson. Son nom sera Isabelle Etington, 27 ans, institutrice en maternelle.
Serena ton nouveau logement t'attends, tu t'y rendra dès demain à la première heure. Il faut qu'il te remarque donc n'hésite pas à parler avec tout ceux que tu rencontre.
Plus tu sera visible plus il mordra à l'hameçon, dit Jack en direction de Serena, Danny et Martin vous ne me la lâcher pas d'une semelle. Où elle va vous allez, vous me faîtes des recherches approfondies sur chaque personnes qu'elle rencontre. Sam tu commence demain au commissariat du 55eme, tu ne me lâche pas ce type d'une semelle, essaie de faire ami/ami avec lui, je veux un rapport détaillé tous les jours. Viviane et moi on vous surveillera tous les jours et on sera près à intervenir si quoi que ce soit tourne mal. "

Serena était toute excitée à l'idée de s'infiltrer mais senti que Danny lui serrai la main un peu trop fort.
En le regardant, elle remarqua dans quel état d'anxiété il se trouvait.
Elle dégagea sa main et la posa sur celle de Danny, tendrement.
Il posa à son tour son regard sur elle et éspérait qu'elle change d'avis.

" Ma Saab est prête ? " demande Serena.
" Elle sera à ta disposition ce soir, 3 micros et 2 caméras y seront dissimulés. Il faut faire vite, il faut à tout prix qu'il te choisisse dans les 6 prochains jours, je ne veux pas prendre le risque de faire tuer ces filles ni toi alors fais tout ton possible pour qu'il te repère. Je sais que je me répète mais c'est très important." ajoute Jack

Serena acquièsa.

" Bon tu devrais rentrer chez toi et te reposer, et n'oublies pas, sois dans ta nouvelle maison demain à 5 heure, Danny t'amènera la voiture ce soir." termine Jack.

Serena retira sa main de celle de Danny et se leva.
Tous étaient inquiets, ne sachant pas à quoi s'attendre face à ce Davidson. Serena, elle, le savait et n'avait pas peur.

La nuit commencait à tomber sur New York.
Elle sortait de la douche et n'avait qu'une serviette sur elle.
Elle préparait ses valises depuis un bon moment, ne choisissant que des vêtements qui ne la trahiraient pas, lorsque Danny frappa à sa porte.
En lui ouvrant, elle devina tout de suite ce qu'il allait lui dire.

" Je sais ce que tu vas me dire, mais ma désicion est prise Danny, je ne reculerai pas."

Il la suivit jusqu'à sa chambre.

" Et puis tu sera toujours avec moi, tu veilleras sur moi, je n'ai aucunes raisons de m'en faire." ajoute t'elle.

Danny était toujours stréssé. Elle l'enlaca et l'embrassa.

" Ca va mieux ? " demande Serena.
" Je serais mieux quand ce mec sera en taule."
" Il y sera t'en fais pas, en attendant...si on profitait de cette dernière soirée et qu'on arrêtait de parler de cette affaire ? " lui murmure Serena en l'embrassant dans le cou.

Danny l'embrassa à son tour, décidé à profiter d'elle.
Il avait la hantise de ne plus la voir alors qu'il savait au fond de lui, qu'elle réussirait sa mission.
Ses sentiments pour elle affectait son jugement, elle avait raison.

Il s'assirent sur le lit et Serena balaya sa valise du bras.
Elle était prête à se donner à lui.
Danny l'embrassait si tendrement que son corps tout entier fut parcourru de frissons.
Les mains de Danny tenaient le visage de la jeune femme, et celle-ci se laissait aller à son désir.
Elle avait envi de lui.
Elle adorait les baisers de son amant, la douceur de ses mains.
Danny éffleura les épaules de la jeune femme du bout des doigts.
Ils se regardèrent si intensément que Danny pouvait lire en elle.
Sans réfléchir, elle fit tomber sa serviette.
Il l'allongea sur le lit et commençait à la couvrir de baisers. Serena lui enleva sa veste, puis sa chemise.
Le contact de leur peau se touchant la faisait se sentir vivante.
Elle lui enleva sa ceinture et déboutonna son pantalon.

Il étaient nus, l'un sur l'autre.
Serena savait qu'avec lui, elle n'avait rien à craindre. Il débordait de tendresse, d'attentions envers elle.
Elle se donna à lui.
Les va et viens de Danny sur elle, ses baisers, ses caresses, la firent gémir de plaisir jusqu'à l'orgasme.

Les 2 amants étaient dans les bras l'un de l'autre.
Danny se sentait si bien qu'il aurait aimé que le temps s'arrête, que cette nuit ne finisse jamais.
La tête de Serena reposait sur le torse de Danny et elle pouvait entendre les battements de son coeur.
Elle souria en remarquant qu'il n'avait pas encore repris un rythme normal.

" Je crois que je t'aime..." murmure t'elle en caressant son torse du bout des doigts.

Danny la regarda et vit le regard de la jeune femme.
Un regard rempli d'amour.
Il l'embrassa amoureusement.

" Je t'aime aussi, je suis fou de toi."

Il se releva au bout de quelques minutes et se rhabilla.
Elle se releva et le fixa.

" Où est-ce que tu vas ? " demande Serena.
" Il faut que j'aille chercher ta voiture, je reviens vite. " dit Danny en souriant et en fermant son pantalon.

Elle se recoucha et s'endormie.
Les baisers de Danny la réveillèrent légèrement plus tards dans la nuit.
Il se coucha près d'elle et la prit dans ses bras.
Serena dormait paisiblement tandis que Danny, trop anxieus, ne lâchait pas le réveil du regard.
Plus que quelques heures et elle allait partir.

Serena entra dans son nouvel appartement.
Elle avait garée sa Saab bien en évidence devant le lotissement.
En voyant l'état de l'appartement qu'on lui avait prêté, elle regretta rapidement son 2 pièces.

Danny et Martin étaient garés un peu plus loin, invisibles au regard des voisins mais Serena, en ouvrant ses rideaux les vit rapidement.

" T'as l'air inquiet Danny ça va ? " lui demande Martin.

Danny se rongeait les ongles depuis bientôt 20 minutes et son regard était figé sur l'appartement.

" Nan ça va, ce qu'il y a c'est que...être en planque ça me stresse un peu, c'est tout. "

Il était prêt à se confier à son ami mais se ravisa au dernier moment.

" Ouaih ben t'as intérêt à déstréssé rapidement parcequ'on est là pour un bon moment. J'ai pas envie de supporter tes angoisses pendant je sais pas combien de temps. " ajoute Martin.
" T'en fais pas, dès qu'on l'aura choppé et retrouvé ces filles ça ira mieux." continue Danny en se rongeant toujours les ongles.
" Moi j'ai plutôt l'impression que tu te fais du soucis pour elle, je me trompe ? "
" Oui tu te trompes, Serena est une pro elle sait ce qu'elle fait, je m'inquiète pas pour elle. " menti Danny.


Serena se rendit un peu plus tard dans un bar ou plusieurs policiers du 55eme se rendaient pendant leur pose déjeuner, histoire de décomprésser et de draguer un peu les serveuses.
En entrant elle s'assit au bar et commanda un café.
Elle apperçut Sam avec ses nouveaux collègues. Celle-ci lui jetta un regard furtif et continua de plaisanter avec son unité.
Elle remarqua alors Davidson, accoudé au bar, seul.
Elle lui jetta un petit regard et un sourire timide.
Davidson la remarqua et retourna à son café.
Serena but tranquillement son café, lancant de temps à autre des petits regards à Davidson.

5 minutes plus tards, il se dirigea vers elle.

" Salut, je peux vous offrir un autre café ? " demande l'agent.
" Avec plaisir, Agent Davidson." répond Serena en souriant et en lisant le badge du policier.

Pendant 20 minutes ils plaisanteront et parleront.
Plus elle parlait avec lui et plus elle avait envie de lui mettre une balle entre les 2 yeux. Il était d'une telle arrogance et fier avec ça !
Il ne se gênait pas pour la draguer ouvertement.
Serena avait fait en sorte de lui faire comprendre qu'elle était célibataire et qu'elle habitait dans l'East Village.
Il semblait satisfait et elle sentie qu'il avait accroché.

Sam leur retransmettait tout par micro dès qu'elle le pouvait. Il était trop dangereux pour Serena d'en porter un. Si Davidson le découvrait, tout tomberait à l'eau et ces filles seraient perdues.
Ce type était certe intelligent mais trop obsédé par son funeste jeu, que c'était un réel plaisir pour Jack et son équipe de le voir tomber dans le panneau.
Danny et Martin virent alors Serena sortir du bar et se diriger vers sa voiture.
Davidson, Sam et le reste de la 55eme sortirent peu de temps après.
Serena rentra dans sa voiture et s'en qu'elle s'en rende compte, Davidson l'observait.

Elle rentra chez elle en prenant soin de vérifier qu'elle n'était pas suivie.
Une fois dans " home sweet home ", elle décompressa un peu et s'allongea.
Elle savait que Davidson n'attaquerait pas demain, ni après demain. Il prendrait d'abord le temps de l'épier, de voir comment elle vit.

Pendant près de 4 jours, Serena était Isabelle Etington. Elle partait à son travail tout les matins vers 6 heures, faisait ses courses et rentrait chez elle.
Elle lui faisait comprendre qu'elle n'avait pas de vie sociale très riche. Davidson préférait s'attaquer à des jeunes femmes dont on ne s'inquièterait pas trop de la disparition.
Des femmes sans trop d'amis, sans hommes et sans familles proche d'elle c'était plus facile à manipuler.
Quand elle ne jouait pas ce rôle, dans son appartement, à l'abris des regards, Serena passait son temps avec Danny au téléphone, malgré qu'il ne soit jamais très loin.
Elle faisait ses rapports à Jack tout les jours et passait le reste de son temps à étudier le cas de Davidson.

Le 5eme jour, Serena prit sa voiture comme tout les matins et roula sur la départementale 136 pour partir travailler.
Danny et Martin la suivait à très longue distance.
Le jour commencait à se lever doucement.
Elle roula lentement lorsqu'elle apperçut une voiture sur le bas côté, un homme à l'extérieur.
C'etait lui. Il était là. Il l'attendait.
Il était en civil.

" Il est là. " dit-elle à voix haute.

Jack ainsi que Danny et Martin l'avait entendu grâce aux micros dans la voiture.
Danny angoissait de plus en plus.
Elle freina légèrement et Davidson lui fit signe de s'arrêter.
Elle le connaissait et n'avait aucune raison d'avoir peur de lui pensait-il.

" Agent Davidson ? Bonjour ! " dit naïvement Serena.

Il s'approcha d'elle et s'accouda à la fenêtre.

" Tiens Isabelle qu'elle bonne surprise ! " lui répond le policier en souriant.
" Vous avez un problème avec votre voiture ? "

Elle vit que le capot de celle-ci était ouvert.

" Il est chaud ! " lance Martin à Danny.

Danny était au volant et senti la pression monter d'un cran.
Il serra le volant.

" Oui c'est idiot j'ai besoin de câbles, vous en avez ? J'ai laissé les miens à la maison, ma femme me serine tout le temps pour les emmener et je les oublies à chaque fois." ajoute Davidson.
" Bien sûr ! "
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Jeu 3 Aoû - 19:43

Elle sorti de sa voiture, se dirigea vers son coffre et sorti le nécéssaire.
Elle faisait tout pour parraître naïve, innocente, presque idiote.
Ils avancèrent vers la voiture du policier.
Serena appercut alors un siège bébé et plusieurs jouets pour enfants sur la banquette arrière.
Il faisait tout pour mettre ses victimes en confiances. Serena senti sa haine envers lui grimper en flèche et se disait qu'elle avait juste à le plaquer contre sa voiture, lui mettre son arme entre les 2 yeux et lui faire avouer où était détenues les 6 femmes.
Mais elle pensa à elles. Jamais il ne dirait où il les avaient enfermées.

" Oui c'est mon fils Tommy qui laisse toujours traîner ses jouets, un vrai calvaire ce gosse ! " plaisanta t'il.

Serena lui sourit et se prépara à ce qu'il agisse.
Elle devait se laisser faire. Se laisser enlever afin de se retrouver avec les 6 autres filles.
Elle se prépara à brancher les câbles lorsqu'elle senti un chiffon sur sa bouche et son nez, l'empêchant de respirer.
Elle ne tenta pas trop de se débattre, voulant laisser l'avantage à son agresseur.

" T'en fais pas beauté, ça va aller..." lui dit Davidson.

La voix du policier lui semblait lointaine, inaudible. Elle sombra.
Jack, voyant la scène grâce à la caméra placée dans la voiture de Serena, averti Danny et Martin.

" Il l'a eu. " dit Danny.

Martin ne l'avait jamais vu aussi sérieux et senti que son collègue et ami ne lui disait pas toute la vérité.
Il lui en parlerai plus tard.
Sam avait eu l'ordre d'abandonner la 55eme et de rejoindre le reste de l'équipe.
Jack était assis à son bureau et se préparait à les rejoindre avec Viviane.

" Vous me le suivez à distance, et vous faites pas voir compris ? " ordonna Jack à Martin et Danny.

Danny et Martin démarrèrent.

Davidson avait mis Serena dans son coffre. Elle était inconsciente.
Il poussa la voiture de la jeune femme dans un fossé, invisible de tous, retourna à la sienne et s'en alla.

Elle se réveilla avec un mal de crâne horrible. Elle était dans une pièce sombre et entendit des pleurs et des gémissements.
Il y faisait froid et humide. Sans doute une cave.
Elle ne mit pas longtemps à comprendre que les autres filles étaient dans la même pièce qu'elle, appeurées et sans défense.
Elle priait intérieurement pour que Jack et les autres arrivent vite.
Elle savait se défendre bien qu'elle ne soit pas armée mais ne voulait pas mettre la vie de ses compagnes de cellule en danger.

Danny et Martin attendaient Jack, Sam et Viviane.
Ils l'avaient suivi pendant près d'une centaine de kilomètres pour finalement se garer près d'une vieille maison de campagne.
Ils étaient assez loin et Davidson, à aucuns moments, ne s'était rendu compte qu'il était suivi.

Serena se traina vers les voix qu'elle entendait.
Elle se sentait encore groggy et désorientée.
Elle attrappa alors la main d'une des jeunes femmes.

" Ca va aller, ça va aller...." lui dit Serena.

Elle tentait de les rassurer bien qu'elle ne les voyait pas. Mais elle garda pour elle le fait qu'elle était flic. Par peur, une des filles pourrait le dire à leur tortionnaire sans le vouloir.
La porte s'ouvrit et elle mit sa main devant ses yeux tant la lumière lui faisait mal.
Davidson s'approcha d'elle et la leva de force.
Elle put alors le voir dans un rayon de lumière et vit que son regard avait changé. Un regard de fou, de pervers.
Elle put également appercevoir furtivement les filles avant de sortir de la pièce.
Elles étaient toutes dans un état déplorable, sûrement déshydratées et sans soins depuis pas mal de temps.
La porte claqua et Davidson lui fit monter un escalier.
Il étaient dans la maison, il lui fit encore grimper un escalier et l'emmena dans une chambre, cette fois éclairée.

" Qu'est-ce que vous allez me faire ? Pitié ne me faites pas de mal ! " pleurnicha t'elle.
" Tais-toi ! Tiens enfile ça ! " ordonne Davidson en lui jettant une robe.

Elle comprit alors que ce devait être une robe de sa mère.
Elle jetta la robe à terre et il lui empoigna le bras.

" Vous êtes toutes là ! Ca va être trop drôle ! Met la ! "

Serena ne voulait pas que les choses aillent aussi vite et fit tout pour le retarder.

Danny et Martin s'impatientaient.

" Putain qu'est-ce qu'il foute ? " grogne Danny.
" J'éspère que ce taré ne lui fera rien..." dit Martin.
" Quoi ? De quoi tu parles ? Bien sûr qu'il ne lui fera rien ! S'il la touche je le bute ! " lance Danny.

Ces derniers mots lui avaient échappés. Trop de tension et de peur lui envahissaient le corps et le coeur.
Martin le regarda, intérrogateur.

" Je le savais ! Il y a bien un truc entre vous alors ?! " dit Martin.
" Bon ok on est ensemble ça te va ?! On attendait un peu pour vous en parler. "
" Bon sang Danny je suis ton ami tu aurais pu m'en parler non ?! "

Martin se senti blessé du fait que Danny lui ai menti, mais il ne voulait pas le blâmer car il savait ce qu'il endurait en ce moment même.
Il avait ressenti la même chose lorsque Sam s'était infiltrée pour démenteler un réseau de traffic de drogue et qu'elle avait faillit y rester.
Jack toqua à la vitre de leur voiture ce qui les fit sursauter.
Danny la baissa.

" Il est dedans avec elles, on fait quoi ? " demande Danny.
" On y va. " dit Jack.

Ils sortirent de la voiture.
Sam, Viviane et Martin partirent de leur côté, Jack et Danny de l'autre.


" Je mettrai pas cette merde ! " lance Serena à Davidson.
" Oh que si tu vas la mettre sinon je t'en colle une ! "

Elle le dévisagea et lui cracha aux pieds.
Il se mit à sourire et sans prévenir, lui administra une baffe magistrale ce qui la fit tomber en arrière.
Le fait d'être à moitié droguée lui empêchait d'avoir les idées claires et elle senti sa tête tourner.
Il la releva de force en lui déboitant presque le bras et la poussa contre le mur.

" T'es une dure alors ? " lui demande Davidson.
" Et vous vous n'êtes qu'un lâche, vous me faîtes pitié ! "

Elle se mit à rire et il s'énerva.
Il sorti son arme, lui tira les cheveus en arrière et lui pointa le canon sous le menton.

" Tu rieras moins tout à l'heure mon ange. " dit-il.

Le coup qu'elle avat reçu lui avait légèrement ouvert la pommette.
Davidson lècha alors le sang qui en coulait et l'embrassa ensuite.

" Vous n'êtes qu'un porc ! " lance t'elle en lui crachant au visage.

Fou de rage, Il lui cogna la tête contre le mur ce qui la fit tomber.
Elle savait comment l'énerver et c'était le seul moyen de l'empêcher de retourner voir les autres filles. Elle savait qu'en l'énervant suffisament il ne s'en prendrait qu'à elle.
Son seul objectif était qu'il ne fasse pas de mal à ces jeunes femmes.

Sam, Viviane et Martin firent le tour de la maison.
Ils purent rentrer par une porte à l'arrière.

Danny et Jack étaient rentré par le devant.
Ils avaient même été étonné que cet abruti laisse la porte ouverte.
Danny commença à examiner prudemment le salon puis la cuisine.
Jack attendait à l'entrée que Danny lui fasse signe.
Ce dernier lui fit un signe de tête comme quoi il n'y avait personne.


Davidson s'accroupi alors devant elle.

" Tu vas faire ce que je te dis ou je m'amuse avec toi de façon à ce que tu ressentes une telle douleur que tu en crèveras." lui dit calmement Davidson, son arme toujours pointée sur elle.
" Je demande à voir." lui lance Serena, le regard froid.

Il fut étonné de voir qu'elle n'avait pas peur, qu'elle le défiait.

Sam et les autres avait fait le jardin, le garage ainsi que l'abris sous terrain, sans résultat.
Ils étaient rerentrés dans la maison et se trouvaient face à la porte de ce qui leur semblait être une cave.
Martin crochetta la serrure et ouvrit la porte.
Ils s'engagèrent dans les escaliers et Viviane alluma la lumière.
Ce qui s'afficha à leur yeux était affligeant.
Les 6 jeunes femmes disparues étaient là, en bas de l'escalier, recroquevillées sur elles-même, à moitié nues, tremblant de peur et de froid, se réchauffant en se collant entre elles.
Elles sursautèrent en voyant que quelqu'un entrait.
Sam et Viviane passèrent devant Martin pour les rassurer.

" Nous sommes du FBI, ca va aller, on va vous sortir de là. " dit Sam en donnant sa veste à l'une d'entre elles.

Viviane chercha Serena parmis elle et fit signe à Martin qu'elle n'était pas là.
Martin pesta, leur fit signe de monter en silence et ils les emmenèrent à l'extérieur.

Jack et Danny faisait chaque pièces, éspérant tomber sur Davidson.
Martin avertit par micro que les filles étaient en sécurité.

Davidson empoigna Serena au sol, décidé à lui faire fermer sa trop grande bouche.
Il était dans une colère noire. Elle lui mit un coup de genoux dans les parties sensibles et ne se priva pas pour lui mettre un coup de poing dans la figure.
Il s'écroula à terre, hurlant de douleur.

Les cris de l'homme firent réagir Danny et Jack qui levèrent la tête en l'air.
Ils commencèrent à monter les escaliers lentement, ne sachant pas ce qu'ils trouveront une fois en haut.
Danny ne se doutait pas que Serena était aux prises avec Davidson.

Serena cherchait l'arme de Davidson qui avait glissée à terre.
Celui-ci lui attrappa la jambe ce qui la fit tomber à son tour.
Elle tenta de ramper jusqu'à la porte mais il réussi à l'immobiliser.
Il était sur elle et commenca à l'étrangler.
Serena tentait tant bien que mal de se débattre, de crier, mais il appuyait de plus en plus fort.

En entrant dans la pièce, Danny fut horrifié de voir ce que faisait subir Davidson à Serena.
Serena était en train de suffoquer et se sentait partir.

" FBI !!! Ecartez-vous d'elle ! " hurle Jack.

Davidson, an pleine folie ne fit pas attention à Jack qui le braquait. Il voulait en finir avec elle.
Sans réfléchir, Danny attrappa Davidson, le jetta à terre et le rua de coups de pieds.
Jack le calma et releva Davidson afin de lui passer les menottes.

" Danny calme toi c'est bon !!! Vas t'occuper de Serena ! "

Danny se précipita vers Serena, en train de tousser et de cracher ses poumons.
Jack remarqua alors l'attitude de Danny envers elle et comprit lui aussi que son agent était amoureux.
Danny releva la tête de Serena et la prit dans ses bras.

" C'est bon chaton je suis là...respire..respire..." lui dit doucement Danny en l'embrassant sur le front.

Serena se blottit contre lui et tenta de reprendre son souffle.
Elle réalisa qu'elle n'avait eu peur que d'une chose: ne pas revoir Danny si elle devait mourrir.
Danny la serrais si fort qu'elle se mit à sourire.
Elle releva la tête et l'embrassa.
Il avait eu si peur pour elle. Il se disait que si il n'était pas arrivé à temps, cette ordure aurait tuer la femme qu'il aime.
Il la releva avec délicatesse et sortirent de la chambre.

Une fois dehors, Serena souria en constatant que toutes les filles étaient saines et sauves.
Sam, Viviane et les ambulanciers s'occuppaient d'elles.
Davidson était à l'arrière d'une voiture, menotté et fou de rage que son plan ait échoué.
Danny tenait Serena par la taille et elle ne put s'empêcher de se diriger vers le prisonnier.

" C'est maintenant que ça va être drôle... " lui dit Serena en souriant.

Davidson ne su pas quoi répondre sur le coup, il était trop en colère pour ça.
Elle alla retrouver Danny et le reste de l'équipe.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Ven 4 Aoû - 14:51

2 semaines avaient passées.
Serena et Danny ne cachaient plus leur relation à leurs collègues.
Tous étaient ravis de voir Danny enfin heureux.
Leur relation était au beau fixe, Danny était pleins d'intention envers elle, prévenant et térriblement amoureux.

Serena s'était remise de l'affaire Davidson et faisait des prouesses dans les enquêtes que Jack lui confiait.
Elle était sur le terrain depuis le petit matin avec Sam et Viviane et Danny et Martin étaient, une fois de plus, de corvée de paperasse.

Danny et Martin recherchaient tout ce qui concernais Vanessa Arrow, jeune californienne fraîchement débarquée à New York et disparue depuis plus de 15h.
Helena Carter entra dans leurs bureaux et se dirigea vers eux.

" Agent Taylor ? " demande t'elle à Danny.

Danny leva la tête et regarda la jeune femme, étonné.

" Oui, on se connait ? " répond Danny.

Elle s'assit alors sur le coin du bureau, croisa ses jambes et le dévisagea.
Martin, en voyant cette scène, se mit à rire et attendit la suite.
Danny semblait gêné, la jeune femme était tout ce qu'il y a de plus aguicheuse.
Cette dernière ignorait que Danny sortait avec Serena et tenta sa chance.

" Moi je vous connais, votre nom est célèbre dans mon service."
" Ah oui ? "
" Hein hein, je me disais que vous et moi, on pourrait faire plus ample connaissance qu'est-ce que vous en dîtes ? "

Son décolleté plongeant rendait Danny un peu nerveux.

" Heu...çe serait avec joie mais j'ai du travail et puis, je suis pris alors..."
" Pris ? Comme c'est dommage...mais ça ne me gêne pas vous savez."

Danny se mit à rire nerveusement.

" Moi si. Excusez-moi j'ai à faire." dit-il en se levant et en allant se servir un café.
Dans son coin, Martin était toujours autant amusé par la situation.
Elle ne démord pas et le suit, ondulant des hanches et jouant avec ses cheveux.

" Vous savez, vous et moi on aurait pu s'amuser un peu...je ne dirais rien à votre copine, ce sera notre petit secret. " ajoute t'elle en souriant.

Danny, exaspéré, se retourna vers elle et la regarda froidement.
Serena, Sam et Viviane arrivèrent à ce moment là et Danny angoissa subitement.
Il avait peur de la réaction de son amie mais ne se doutait pas qu'elles se connaissaient.
Helena les vit arriver et fit un signe de la main à son ancienne équipière.
Sam et Viviane rejoignèrent Martin qui leur expliqua brievement la situation.
Tous les 3 attendaient de voir comment tout cela allait se finir.
Serena s'approcha de Danny et d' Helena.

" Salut Serena ! Je fais connaissance avec l' Agent Taylor mais comble de malchance pour moi, il semblerait qu'il ne soit plus un coeur à prendre."

Danny sentait que Serena n'avait qu'une envie, refaire son brushing à la bimbo.

" Il parrait ouaih ! Alors pourquoi t'irais pas remuer de la croupe ailleurs ? "

Helena monta d'un cran.

" Oh je vois ! Toi aussi tu veux tenter ta chance ? Laisse tomber à mon avis t'es pas du tout son genre...sa copine doit avoir la classe, pas comme certaines." provoqua Helena.
" C'est sûr...pourquoi il s'encombrerait d'un sac de patates comme toi alors qu'il a..."
" Ferme-la sale petite conne ! " la coupe Helena.

Elles se defiaient et Danny craignait que tout cela ne finisse en bain de sang.
Il se mit entre elles, tentant de calmer le jeu.

" Ok les filles...n'allez pas vous battre pour moi ok ? " dit Danny en souriant.

Il essayait de détendre l'atmosphère mais n'y arriva pas.

" Qui tu traites de conne morue ?! " s'énerva Serena.
" Tu veux qu'on règle ça dehors ? "
" Quand tu veux blondie je suis prête ! " rétorque Serena en retroussant ses manches.

Martin intervint alors, voyant que Danny ne gérait pas la situation.

" Hey hey hey...on se calme ok ? C'est quoi le problème ? " demanda Martin en souriant.
" T'es qui toi ? " lui lance Helena.
" Ok alors je crois qu'il vaudrais mieux que vous partiez avant que ça tourne mal d'accord ? " ajoute Martin.

Helena et Serena ne se quittaient pas du regard, épiant le moindre faits et gestes de l'autre, prêtes à bondir.
Helena s'écarta un peu et s'apprêta à partir.
Danny savait que Serena n'hésiterai pas une seconde pour lui sauter dessus.
Jack déboula alors telle une tornade et furieux.

" Bon sang c'est quoi ce bordel ?! On s'entend plus parler ! Qu'est-ce qui se passe ? " demande Jack.

Danny toujours aussi gêné tenta de lui répondre.

" Toi et moi on en a pas fini ma grande ! " lanca Helena à Serena.

Serena, voyant tout rouge était prête à lui règler son cas mais Danny la retînt par la taille.

" Mais c'est pas vrai je vais me la faire cette grosse ! " sort Serena.
" Danny calme ta femme ok ? Je suis en plein rendez-vous et je n'entends que ses cris et ceux de...mais vous êtes qui vous ? " demande Jack en voyant Helena.
" Quoi c'est elle ?! Serena ?! Mon Dieu quel gachis ! Vous auriez pu trouver mieux Taylor ! Franchement vous l'avez vu ?! " dit Helena en riant.

Serena, toujours retenue par Danny, tenta de rester calme.
C'est maintenant Danny qui voulait lui règler son compte. Il ne supportait pas d'entendre ce genre de choses sur la femme qu'il aime et de la voir dans un tel état de rage.
Sam s'en mêla et attrappa Helena par le bras.

" Ok c'est bon maintenant, allez vous -en !" dit Sam en la raccompagnant.

Helena se dégagea de l'emprise de Sam.
Tous la regardèrent quitter les lieux.

" Ok c'est bon lâche-moi ! " ordonne Serena à Danny.
" Tu t'es calmé ? " demande Danny.
" J'suis calme ça se voit pas ? " cria t'elle.
" Pas trop nan."
" Ok...je suis calme alors lâche-moi maintenant."

Danny désserra ses bras et la libéra de son étreinte.
Elle prit une profonde inspiration, Danny tourna le visage de la jeune femme vers lui et l'embrassa tendrement.
Jack souffla de découragement et retourna à son bureau.
Viviane et Martin s'amusaient toujours du grotesque d'Helena, puis retournèrent à leur bureaux.

" Ca va mieux maintenant ? " lui demande Danny en souriant.
" Mmmm...je pense oui...." lui répond t'elle lassivement.

Danny s'appercut alors qu' Helena les observaient toujours depuis le couloir, énervée de son humiliation.
Danny murmura alors à l'oreille de Serena quelques mots, et elle se retourna à son tour vers Helena.
Serena lui fit un énorme sourire, narguant ainsi son ennemie.
Elle vit tout rouge en la voyant dans les bras de Danny, souriante.
Danny la regarda avec ce même air de victoire et haussa les épaules comme pour lui dire " tant pis pour toi ! ".
Helena tourna les talons.
Sam rerentra dans les bureaux.

" Bon sang cette fille c'est quelque chose ! Je n'ose même pas vous imaginer toutes les deux sur un ring ! " dit Sam.
" Je parierais ma paye que tu lui bottes les fesses mon coeur..." lance Danny à Serena.
" Il s'en fallait de peu, si tu ne m'avais pas retenue je l'aurais bouffé." plaisante Serena.
" Mais qu'est-ce que tu lui as fais pour qu'elle te déteste autant ? " demande Martin.
" Elle a couché avec un de nos anciens patron pour avoir une promotion mais manque de chance, c'est moi qui l'ai eu."

Viviane se mit à rire.

" La promotion canapé n'est plus ce qu'elle était ! " lance Viviane.

Tous la regardèrent d'un air intérogateur.

" Eh je parle pas pour moi vu ?! " se justifia t'elle.

Sam retourna s'assoir à son bureau, imitée de Serena et de Danny.
Ils se remirent au travail.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  K-Roll le Ven 4 Aoû - 15:32

Arf! rambo Extra! ptdr Continue! bravobom
Jack l'a joué mou-du-genoux quand même sur ce coup là! lol!
K-Roll
K-Roll
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 122
Age : 47
Localisation : RP 75/91
Date d'inscription : 11/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Sam 5 Aoû - 2:29

Serena avait décidé de passer la nuit chez Danny.
Il était rentré plus tôt afin de lui préparer une petite soirée romantique.
Quand elle rentra dans la soirée, elle trouva la table prête, le dîner dans le four, l'odeur de l'encens flottait dans les airs et une douce mélodie jouait sur sa platine.
Danny lui avait fait le double des clés de chez lui et elle fut étonnée de ne pas le voir.

" Danny ? "

Aucunes réponses. elle trouva seulement plusieurs post-it, collées un peu partout dans l'appartement.
Elle suivit, amusée, le chemin qu'il lui avait tracé et arriva dans la chambre.
Le lit était recouvert de pétales de roses mais aucunes traces de Danny.
Elle s'approcha du lit, prit quelques pétales dans les mains et souria, devinant que Danny la surveillait, quelque part.
Elle fit le tour de la chambre.
Elle senti une main sur ses yeux et souria de nouveau en reconnaissant la douceur de ses mains.

" Surprise..." lui murmura t'il à l'oreille.

Elle fut parcourru de frissons et se retourna.
Danny était face à elle, lui souriant, et l'enlaça.

" Tu m'as manqué chaton...." lui dit-il.
" Toi aussi mon coeur, j'ai cru que cette journée n'en finirai jamais."

Il commença à la déshabiller.

" Je t'ai autant manqué que ça ? " ajoute Serena.
" Je deviens dingue sans toi...."

Il commençais à l'embrasser dans le cou, sur les épaules et elle se laissa prendre au jeu.
Elle le déshabilla à son tour.
Danny la prit dans ses bras et l'allongea sur le lit.
Elle le tira jusqu'à elle par sa cravate et il s'allongea sur elle.
Il firent l'amour à la lueur des bougies qu'il avait dispersé dans la chambre.

Ils arrivèrent ensembles, main dans la main au bureaux le lendemain matin.
Pas le temps de poser leurs affaires que Jack les interpella et les convoqua dans son bureau.

" Ca va vous deux ? " demanda Jack.
" Ben oui pourquoi ? Qu'est-ce qui se passe ? " interroge Danny.

Il les fit s'assoir et les regarda, tout sourire.
Danny ne comprenait rien à son comportement mais Serena devina tout de suite.

" Je sens que tu vas nous demander quelque chose je me trompe ? " demande t'elle.
" Tout juste, Décidément c'est pénible ce don que tu as." dit Jack.
" C'est pas un don, c'est du travail c'est tout." ajoute t'elle.
" Ok si vous pouviez me dire ce qu'il se passe parce que là tu me fais peur Jack." dit Danny.

Jack prit appui contre le dossier de sa chaise et les regarda en souriant.

" Vous serez parfaits tous les deux..."
" Parfaits pour quoi ? Jack vas-y accouche ! " lance Danny.

Danny commencait à perdre patience et Serena lui fit un regard lui disant de ne pas parler comme ça à son patron.

" Une gamine de 16 ans, Tara Ambers a disparue depuis cette nuit, ses parents nous appellés et ils craignent qu'elle ne se soit enfuie avec son petit ami." dit jack.
" Et...." continue Danny.
" Il semblerait que son "petit ami", un homme de 30 ans, travaille avec un certain Joe Devon, un trafiquant de drogue et que tous les deux ramènent des filles paumées comme Tara dans des bordels. Des bordels fréquentés par des notables, des gens influents, des couples même. Il se peut qu'elle soit retenue contre son gré avec d'autres filles, toutes mineures pour la plupart." répond Jack en lisant son dossier.
" Une trève des blanches en quelque sorte ? " demande Serena.
" Tout à fait. Je veux que vous deux, vous vous infiltriez en vous faisant passer pour mari et femme et que vous me retrouviez cette gosse. "
" Pourquoi ne pas juste enquêter et la ramener chez elle ? " questionne Danny.
" Parceque je veux faire tomber tout le réseau, je veux toutes les filles et je veux voir ces pourris devant un juri. "
" Pourquoi nous ? " demande Danny.
" Parceque vous êtes parfaits pour jouer Mr et Mrs Smith ! " annonce Jack.
" Mr et Mrs...comme dans le film ? T'as rien trouvé de mieux ? " poursuit Danny.

Jack se mit à rire.

" En tout cas j'éspère qu'on finira pas comme eux." dit la jeune femme.

Danny lui prit la main.

" Brad, Angelina, je vous invite à étudier le dossier au plus vite et de filer dans votre nouvel appartement ! La mission sera longue et éprouvante mais tel que je vous connais, vous allez adorer ça ! "
" Merçi Mr Phelps ! " dit Danny en se levant.

Serena imita son compagnon et se retourna vers Jack.

" Ca va aller ? " lui demande Jack.
" Oui ! Une vraie partie de rigolade ! On va bien s'amuser je sens ! Danny et moi jouant les dépravés rrrr c'est excitant ! " dit Serena en riant.
" Faites en sorte de vous amuser, de ne pas être le couple trop parfait, trop lisse ! N'hésitez pas à vous prendre le bec, ce sera plus crédible aux yeux de Devon et de ses associés. Je te fais confiance ! " termine jack.

Serena sorti du bureau de Jack et alla retrouver Danny.
Ils étudièrent le dossier une bonne partie de la matinée et rentrèrent chez eux afin de se préparer à endosser le rôle du couple terrible.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Jenny le Sam 5 Aoû - 18:41

Serena et Danny étaient en train de dîner en amoureux, leur dernier repas en tant que Taylor et Stevens.

" Ca va être marrant je crois, toi et moi, faisant équipe ! " dit Serena.
" Ouaih, telle que je te connais tu vas pas te gêner pour m'en balancer des vertes et des pas mûres ! "
" Pourquoi tu dis ça ? "
" Tu te rappelles pas au début comment tu m'envoyais valser à chaque fois ? "
" Ah oui...c'était la belle époque ! " dit Serena, ironique et nostalgique.
" Tu trouves ? T'avais toujours le chic pour me casser en 2, je crois même que tu aimais ça non ? "
" Un peu...au début, après je faisais semblant, histoire de te pousser à bout."

Danny lui souria, l'air véxé.
Elle fit le tour et s'approcha de lui.

" Oh je te charrie trésor ! Boudes pas ! " lui dit-elle.

Elle l'embrasse mais Danny fait semblant de faire la tête.

" Votre présence m'insupporte ! Tu te souviens de ça ? " questionne Danny.

Elle étouffa un rire et lui prit la main.

" Vaguement."

Danny la regarda, ne la croyant pas.

" Bon ok je m'en souviens mais c'est vrai qu'au début tu m'énervais un peu...beaucoup...trop. " ajoute Serena.
" Je t'énervais ? Sympa. Mais pour te rassurer, toi aussi, tu me sortais par les yeux."
" C'est vrai ? Ah oui maintenant que tu le dis je me souviens très bien du " ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas ! ", ça c'était méchant. "
" C'est vrai que j'ai été dur sur ce coup là, mais tu l'avais bien cherché avoue ! "
" Même pas vrai ! Bon ok j'ai été insupportable, odieuse, mesquine, la pire des pourritures, la..."

Danny l'embrassa à son tour.

" Mais je t'aime ! Même en étant la pire des pourritures je t'aime ! " lui dit Danny en riant.
" Oh moi aussi je t'aime bébé...je crois que je suis tombée amoureuse de toi dès le début d'ailleurs en y repensant. "
" Ah oui ? "
" Hein hein...si tu veux que je te le prouve t'as qu'à me suivre dans la chambre, je te montrerais à quel point je t'aime. " lui murmure t'elle au creu de l'oreille.

Elle avait posée sa main à l'endroit fatidique et Danny trésaillit.
Il la suivit dans la chambre.

Le lendemain, ils étaient partis pour endosser le rôle du couple Smith.
Danny et Serena avaient prit soin d'apprendre leur vie virtuelle sur le bout des doigts toute la nuit, éspérant être crédibles.
Jack leur avait ordonné de l'appeller tout les soirs et de le tenir au courrant de tout ce qui se passerait.
Ils arrivèrent donc dans leur nouvel appartement, style art déco, et posèrent leurs valises.
Danny ota ses lunettes de soleil et contempla, admirateur, leur nouveau foyer.

" Ben dis donc, ils se sont pas foutus de nous sur ce coup là ! " dit-il.

Serena sauta sur le lit gigantesque, placé au bout du salon.
Elle se mit debout et commenca à sauter dessus, comme une gamine.

" J'ai jamais vu un lit aussi grand ! T'as pas envie qu'on le baptise ? " lance t'elle en riant.

Il s'approcha d'elle et l'embrassa.

" Plus tard peut être, en attendant on a du boulot. Je vais placer le matos. " ajoute Danny.

Serena alla visiter le reste de la maison et revînt vers lui, toujours heureuse.

" Tu verrais la taille de la baignoire ! Je crois que tu vas adorer ! Bon...c'est pas tout ça mais je vais me préparer pour ce soir. " dit Serena.

Danny était amusé de la voir ainsi et tenta de résister d'éssayer cette fameuse baignoire.

Le soir venu, ils se rendèrent donc au club où travaillait Joe Devon et son complice et où était supposé être les filles.
Danny avait revêtu le costume du parfait notable et Serena celui d'une femme respectable de la haute.
Ils arrivèrent, main dans la main et se dirigèrent à l'accueil.
Une femme d'environ 40 ans s'y trouvait.

" Bonsoir, on a appris que vous aviez de quoi vous amuser içi, mon mari et moi voudrions voir ce que vous avez à nous proposer. " dit Serena.

Serena enlaçai lassivement Danny et lanca quelques petits regards provocateurs à la femme.

" Bien sûr, vous êtes sur la liste ? " interroge t'elle.
" Nous sommes de passage en ville, Marc Jacobson nous dit que vous nous réserveriez un accueil chaleureux mais apparement nous nous sommes trompés. " dit Danny.

Le couple s'apprêta à quitter les lieux mais la femme leur barra la route.

" Oh excusez-moi, Mr Jacobson ne m'avait pas prévenue, soyez les bienvenus, il me faudra juste votre nom s'il vous plait." dit l'hôtesse en souriant.
" Smith, Maya et Patrick Smith. " répond Serena.

Danny sorti une énorme liasse de billets de sa poche intérieure et les tendis à la femme.
Il ne manquait d'ailleurs pas de la charmer en lui souriant.
Elle fut troublée et Serena, en parfaite épouse jalouse réagit.

" He arrête ça tout de suite ok ! Si tu veux t'envoyer en l'air y a de quoi faire à l'intérieur ! " lui lance la jeune femme.
" Lâche-moi un peu tu veux...on est là pour s'amuser ! " dit Danny en souriant à l'hôtesse.

La femme fut troublée et leur ouvrit la porte menant aux festivités.
Danny, en passant, lui glissa un petit billet dans le décolletté, ce qui mit la femme dans tout ses états.
Ils furent étonnés de voir autant de jeunes filles, se déshabillant sans complexes devant un public de cinquantenaires.
Une jeune femme, la vingtaine et légèrement vêtue, vînt à leur rencontre et leur prit leurs vestes.
A ce moment, un homme sans doute Devon, se dirigea vers eux tandis que Danny, prit dans son rôle, admirait la marchandise.

" Bonsoir, je peux vous aider dans votre choix ? " questionne Devon.

Serena regardais partout, faisant son choix et se retourna vers l'homme.

" Nous voulons des jeunes, des très jeunes. Mon mari adore tout ce qui a le parfum de l'innocence, il est très...attiré par ça. " dit Serena en mettant la main aux fesses de Danny.

Danny l'embrassa dans le cou et regarda l'homme, sérieux.

" Et vous ? " poursuit Devon.
" Moi je regarde, je prends mon pied comme ça. " dit-elle langoureusement.

Devon se frotta les mains, satisfait d'avoir trouvé une mine d'or.
Il leur présenta ses plus belles files, toutes pratiquement mineures à vue d'oeil.
Blondes, brunes, rousses, noires, asiatiques, il avait tout en réserve.
Danny reconnut Tara Ambers.
Serena s'approcha des filles et se mit derrières elles.

" Qu'est-ce que tu en penses chéri ? L'une d'elles te tente ? " demande Serena en touchant une des filles.

Danny prit l'air intérréssé et désigna Tara.

" Celle la me botte bien. " dit-il.

Devon fit signe à Tara de s'avancer.
Danny la regard de haut en bas.

" On va bien s'amuser ma belle, fais-moi confiance. " dit Danny.

Elle avait l'air éffrayée et les deux agents le remarquèrent.
Ils lui prirent la main et une hôtesse les conduisit à une chambre.

" Tu leur en donne pour leur argent chérie, sois une brave fille ! " lui lance Devon.

Une fois dans la chambre, Serena vérifia que personnes ne les dérangerais.
Elle fouilla la pièce à la recherche de caméra ou de micros mais ne trouva rien.
Formatée pour satisfaire la clientèle, Tara commença à se déshabiller et à éffleurer Danny du bout des doigts, insistant là ou il faut.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Passé/Présent (complète) - Page 2 Empty Re: Passé/Présent (complète)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum