-63%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
219 € 599 €
Voir le deal

Dear dairy (complète)

Aller en bas

Dear dairy (complète) Empty Dear dairy (complète)

Message  Keancy le Lun 7 Aoû - 15:32

Cher journal



Pourquoi ?! Pourquoi la vie est-elle si dure avec moi ?! Je ne lui ai rien demandé moi ! Je n’ai pas demandé à naitre, à vivre, à respirer et encore moins à tomber amoureuse ! J’aimerais savoir ce que j’ai fait pour mériter ça, ais-je fais quelque chose de mal ? Ais-je blesser quelqu’un ? Je ne pense pas, et pourtant j’ai constamment l’impression d’avoir fait quelque chose de mal, d’avoir profané quelque chose d’important, de précieux. J’en ai marre de ce ressentie et étrangement, il fait partie intégrante de moi. Je suis pratiquement sur que s’il disparaissait, une partie de moi partirais avec lui. Je suis une femme pleine de complexes, de paradoxes, j’en ai conscience et même si je pense qu’ils font de moi ce que je suis, j’aimerais m’en débarrasser. J’aimerais qu’ils partent pour que je puisse vivre, pour que je puisse être moi… Tout le monde autour de moi est heureux et comblé, Vivian est mariée depuis plus de 10 ans, Danny est un séducteur de première, Martin, je crois qu’il voit quelqu’un, même Jack parait plus heureux depuis qu’il est avec Anne. Mais moi ? Quand est ce que je vais enfin trouver le bonheur, la paix et la tranquillité que confère l’amour ? Quand est ce que je vais trouver ce prince charmant et son beau cheval blanc ?! Je pensais l’avoir rencontré en arrivant ici, tout avait bien commencé. Nous avons vécue 5 mois de pur bonheur, nous partagions les joies et les peines des enquêtes, nous étions unis en quelque sorte. La seule ombre au tableau était Maria, l’ex-femme de Jack. Mariés depuis plus de 14 ans ils ont eu 2 merveilleuses petites filles : Hanna et Kate, deux petits anges bruns. C’est à cause de ce mariage que Jack a mit fin à notre relation, il ne m’a jamais vraiment dit qu’il ne m’aimait plus, mais je le sens. Il a seulement prétendu que cela faisait du mal à sa famille. C’est tout de même étrange comme les gens peuvent mentir parfois, je sais que s’il ne m’a pas dit la vérité c’est pour éviter de me faire du mal, j’aurais quand même préférée la vérité. J’aurais eu mal, très mal même, mais la blessure qu’il a ouverte en moi aurait peut être réussie à cicatriser. Aujourd’hui je vie avec une plais à vif, et crois moi, ça fait mal, extrêmement mal. Le savoir dans les bras d’une autre, le voir sourire ou parler à une autre que moi me rend jalouse. Depuis plus de 4 ans maintenant, je n’ai jamais réussie à oublier la chaleur de son corps contre le mien. Personne ne m’avait jamais fait l’amour comme lui, il est doux, attentif et passionné. Je l’aime de tout mon cœur mais lui non, qu’y a-t-il de plus douloureux au monde qu’un amour non partagé ? Je crois que le pire dans tout ça, c’est le fait que je travaille avec lui. On se voit tous les jours, on se parle, on se frôle parfois, chaque jours je dois prendre sur moi-même pour ne pas lui sauter au coup devant tout le monde…
Si je devais dire quel est le jour le plus malheureux de ma misérable vie, je dirais sans nul doute celui ou il nous annonça son départ pour Chicago. Je me souviens encore de ses paroles, de son regard. J’étais là, face à lui, un café à la main. Je me souviens qu’il avait beaucoup hésité, ce qui n’est d’ailleurs pas son genre. Il avait prononcé les phrases une par une, on aurait dit qu’il mesurait la portée de ces mots à mesure qu’il les prononçait. La sécurité intérieure, Jack Malone agent de la sécurité intérieure, quel gâchis ! Aujourd’hui encore je me demande comment il a pu accepter ce poste, lui qui avait grimpé tous les échelons un à un, qui c’était fait un nom dans le service des personnes disparus, cet homme allait devoir tout recommencer ?! Je ne voulais pas le croire et pourtant c’était la réalité, l’homme que j’avais laissé filer une première fois me passais entre les doigts une seconde fois. J’étais très perturbée par cette nouvelle, je n’avais qu’une envie, pleuré, pleuré à chaude larme. C’est dans la salle de repos que je le fis, et le pire dans tout ça c’est que Martin me surprit. Il m’était impossible de prétendre ne pas avoir pleuré, mon maquillage avait coulé. Je me rappelle avoir tentée de lui expliquer ce qui m’arrivait, sans grand succès il faut l’avouer. En parlant de Martin, je crois maintenant que la plus grosse bêtise que j’ai jamais fait est celle de m’être jeter dans ses bras ce soir là. Lui donner de faux espoir était vraiment horrible de ma part, je crois pourtant que mon comportement est compréhensible. Le désespoir vous pousse à faire des choses dont on ne se serait jamais cru capable. Je vois des assassins ou de violeurs presque tous les jours, ils sont tous plus horribles les un que les autres, leurs comportement est inexcusable et pourtant je continue de croire que personne ne nait avec les gênes d’un violeur ou d’un assassin. Pour moi ce n’est que le résultat d’une profonde détresse, liée le plus souvent à une enfance gâchée. La vie est quelque chose de précieux, il ne faut pas la laisser filler, voilà ce que ma grand-mère m’a toujours dit. Elle avait laissé passer l’amour de sa vie, son travail avait occupé ses pensée pendant beaucoup d’années, je me souviens qu’étant petite je m’étais jurée de ne pas faire les même erreurs qu’elle. Plus le temps passe et plus je me rends compte que je suis exactement le même chemin, j’ai plus de 30 ans et je n’ai rien fait de ma vie. Je n’a rien à part mon job. Il me bousille l’existence et pourtant je ne pourrais pas m’en passer. Jack est comme ça aussi, depuis plus de 12 ans il se consacre corps et âme à ce boulot. Il a perdu sa femme et ses filles et bizarrement il a l’air de faire face, du moins c’est ce qu’il fait croire à tout le monde. Mais personne ne le connait comme moi, personne ne connait l’être que ce cache sous la carapace de Jack Malone l’agent glacé du FBI de New-York. Je lis en lui comme peut de gens savent le faire, c’est pour ça que je peux affirmer qu’il n’est pas heureux. Cette Anne, que je n’aime pas beaucoup d’ailleurs, ne l’aime pas, elle a juste besoin de lui pour sortir du trou dans lequel elle est tombée à la mort de Max. Mais qu’elle en sorte à la force de ses bras flasques de ce trou, il n’a pas besoin de l’aider ! Quand le divorce de Jack fut prononcé, la branche à laquelle je me raccroche a forcie, je reprenais espoir en me disant que tout n’étais peut être pas finie. Malheureusement pour moi, la branche se fragilisa vite et la fleur qui était née en moi mourut avec l’arrivé de Cassidy. Je donnerais tout ce que je possède pour que mon chemin n’ait jamais croisé le sien. Et parce qu’il est des douleurs qui ne saignent qu’a l’intérieur, aujourd’hui je suis au bord du gouffre à mon tour. Seulement je sais que Jack ne sera pas là pour m’aider à en sortir, non seulement il ne sera pas là mais personne ne sera là….
Keancy
Keancy
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 31
Date d'inscription : 11/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Dear dairy (complète) Empty Re: Dear dairy (complète)

Message  Jenny le Lun 7 Aoû - 16:04

Je te l'ai dit tout à l'heure ! J'adore et bravo ! Je pense que c'est tout à fait ce que Sam écrirait.
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 38
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Dear dairy (complète) Empty Re: Dear dairy (complète)

Message  loupiote le Ven 6 Avr - 13:51

C'est très beau et très bien écrit ça rendtre très bien avec le caractère de Sam félicitation.
loupiote
loupiote
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2439
Age : 30
Localisation : partage sa vie entre Lille 3 (Villeneuve d'asq) et Charleville Mézières
Date d'inscription : 30/10/2005

http://roots0812.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Dear dairy (complète) Empty Re: Dear dairy (complète)

Message  pativore le Ven 6 Avr - 15:23

C'est un très beau shot, vraiment touchant!

bravobom bravobom bravobom


Et parce qu’il est des douleurs qui ne saignent qu’a l’intérieur

C'est une phrase de Goldman ça, si je ne m'abuse! Ahhh, j'adore... bravobom bravobom bravobom bravobom
pativore
pativore
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 6876
Age : 35
Localisation : Les pieds à Paris, la tête on ne sait où...
Date d'inscription : 25/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Dear dairy (complète) Empty Re: Dear dairy (complète)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser