Wonderfalls

Aller en bas

Wonderfalls Empty Wonderfalls

Message  Heather le Mer 9 Aoû - 10:09

Wonderfalls est une série de la Fox ne comportant que 13 épisodes. C'est une dramédie fantastique (dans le genre, impossible à caser sur un forum Laughing ).

Wonderfalls Cast

Cette série raconte l'histoire de Jaye Tyler, une jeune femme de 24 ans, désabusée et narcissique, diplomée de philosophie mais vendeuse dans une boutique de souvenirs au pied des chutes du Niagara. Sa vie est tout à coup transformée lorsque qu'un lion de cire (puis d'autres animaux) se mettent à lui parler et lui donnent des conseils destinés à faire le bien autour d'elle.

Trop vite annulée (Fox l'a retiré de son antenne au bout de 4 épisodes faute d'audience), c'est surtout une série signée Bryan Fuller, à qui l'on doit également l'excellente (et également trop courte) Dead Like Me. Elle date de 2004 et a été diffusée sur 13ème Rue en France.
Il est intéressant de noter dans la VF que l'actrice incarnant l'héroïne se double elle-même (elle est en effet québécoise).


Donc, hier, je l'ai découverte pour la première en visionnant les deux premiers épisodes de la série.


On ne m'aurait pas dit que c'était une série créée par Bryan Fuller, je l'aurais quand même deviné. Les similarités (surtout quand vous avez vu deux épisodes de DLM la veille) sautent aux yeux, sur le fond, dans le style et la réalisation, mais également dans le personnage de Jaye Tyler.
L'identification du téléspectateur à la jeune femme est rapide. On retrouve le cynisme d'un personnage qui n'a pas encore trouvé sa place dans le 'système', une licence de philosophie en poche travaillant dans une boutique de souvenirs.

J'ai beaucoup aimé le côté décalé de certains dialogues, la philosophie de vie de Jaye. Le bar-restaurant du coin où tout le monde finit par se retrouver imprime une ambiance, et tout comme la boutique de souvenirs, cela permet au téléspectateur de bien se situer.
La scène d'introduction de la famille de Jaye dans la caravane après son malaise est excellente. Entre la mère qui veut l'envoyer voir un psychiatre, son père aux tendances pragmatiques 'chérie, quand est-ce la dernière fois que tu as eu un orgasme ?' et les remarques de son frère et sa soeur ptdr

Le premier épisode pose aussi les bases d'une mythologie, à travers la légende indienne d'introduction, l'amie de Jaye qui pour la rassurer lui rappelle que les indiens croient que toute chose, même inanimée, à une âme.
Les réactions de Jaye face au lion ou au singe sont très drôles, certes classiques mais légitimes. 'Tu ne peux pas parler, tu n'as pas de larynx' Laughing

Bilan : Je suis plutôt charmée par ces deux épisodes. L'ambiance et le ton sont particuliers, mais on retrouve un côté DLM dans les dialogues et le message renvoyés qui vous transporte en terrain connu.
Certains ont établi des parallèles entre cette série et Le Monde Joan créé à la même époque, mais j'ai trouvé le ton très différent, aucun adolescent, ni lycéen à l'horizon puisque tous les personnages de la série sont adultes.
Une série qui s'interroge à nouveau sur le sens à donner à la vie, sa place dans la société, avec une héroïne qui ne manque pas de mordant.

_________________
"All right, we don’t understand the R2-D2 crap. We’re gonna use the Star Trek system. One blink for yes, two blinks for no."
"This is John Crichton paging the head Cylon. Pick up the phone, Imperious Leader !"
(John Crichton, Farscape)
Heather
Heather
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 5797
Age : 35
Date d'inscription : 08/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser