Un dossier très compromettant

Aller en bas

Un dossier très compromettant

Message  suissedu25 le Mar 2 Juin - 14:42

Genre : délire humoristique
A mon grand regret, je n’ai pas créé Martin... ni les autres . Je ne tire aucun profit de cette histoire farfelue (heureusement !).


Voilà... UN DOSSIER TRÈS COMPROMETTANT


Ce matin là,une ambiance bon enfant régnait dans les bureaux du F.B.I,au service des personnes portées disparues. Viviane, en arrivant, trouva Samantha,Danny et Martin assis autour d’une table et buvant des cafés.
<< Oh,Sam ! s’écria-t-elle,Que tes cheveux sont beaux et doux! Il faudra vraiment que tu me donne l’adresse de ton coiffeur !
-Si tu veux,répondit son amie,mais à la condition que tu me prête ton mascara super – allongeant qui te fait un regard si irrésistible !>>

Pendant ce temps,Danny et Martin étaient en grande conversation.
<< … Et ce soir il y a la finale,disait Danny,ce sera surement un des grands moments du hand-ball !
-Ah oui,répondit Martin,c’est dommage que j’aille passer la soirée chez ma tante Bonnie !
-Au pire je l’enregistre,et demain on se fait une soirée hand-ball – bière – pizza !
-Vendu !>> dit Martin tandis que son ami le gratifiait d’une virile claque dans le dos. C’est alors que Jack…

Sam :<<STOP !
Auteur :-Quoi ?
Sam :-Je ne participerai pas un instant de plus à cette grotesque mise en scène machiste !
Danny :-C’est vrai,quoi !Je n’ai aucune envie de me faire une soirée avec Martin !Et franchement,si il est assez bête pour aller voir sa
tante le jour d’une final de hand…
Viviane :-Là n’est pas la question. Je suggère à l’auteur de recommencer son histoire en otant tout à priori sexiste.
Auteur :-Sinon ?
Viviane+Danny+Sam :-ON FAIT LA GRÈVE !!!
Martin :-Euh…Et moi aussi !!
Auteur :-Ok,ok…>>

Ce matin là,donc,une ambiance bon enfant régnait dans les bureaux du F.B.I au service des personnes portées disparues.Danny,en arrivant trouva Samantha,Viviane et Martin assis autour d’une table et buvant des cafés.
<<Oh,Martin ! s’écria-t-il,Que tes cheveux sont beaux et doux !Il faudra vraiment que tu me donne l’adresse de ton coiffeur !-Si tu veux,répondit son ami,mais à la condition que tu me prête ton mascara super – allongeant qui te fait un regard si irrésistible !

Pendant ce temps,Viviane et Samantha étaient en grande conversation.
<<…Et ce soir,il y a la final,disaient Viviane.Ce sera surement un des grands moments du hand-ball.
-Ah oui,répondit Sam…>>
Viviane :<<ça suffit !C’est encor pire !On se croirait à la gay – pride !!
Danny :-C’est vrai ! C’est pas ça qu’on voulait dire !
Auteur :-Oua,vous êtes jamais contents vous !C’était pour rigoler.
Sam :-Et ben c’est pas drôle !
Martin :-Moi j’aimais bien quand Danny me disait que mes cheveux étaient beaux et doux…
Sam+Danny+Viviane :-OH NON !
Auteur :-Qu’est ce qui se passe ??
Sam :-Martin est atteint du syndrome du slash D/M !!Reviens avec nous,Martin !!(elle lui donne des claques)
Martin (l’air absent) :-Oui,moi aussi je t’aime,Danny !
Viviane :-C’est trop tard !
Danny :-Laissez passer !!(il balance un seau d’eau à la figure de Martin)
Martin :-Quiqueqoi ? J’ai eu comme un blanc,là…
Sam+Viviane+Danny+Auteur :-OUF !!
Viviane :-Bon,on reprend.Mais plus de bêtises,cette fois !
Auteur :-Vous l’aurez voulus !>>

DONC,ce matin là,une ambiance bonne enfant régnait dans les bureaux du F.B.I,au service des personnes portées disparues. Viviane en arrivant trouva Sam,Danny et Martin qui buvaient des cafés en jouant au hand-ball.
<<Oh !Danny !s’écria-t-elle,il faudra que tu me donne l’adresse de ton mascara !
-Si tu veux,répondit son ami,mais à la condition que tu aille boire des bières chez mon coiffeur.>>

Pendant ce temps,Sam et Martin étaient en grande conversation.
<<…Et ce soir,c’est le match de pizzas chez ta tante Bonnie,disait Sam
-Oui,répondit Martin,quel dommage que je soit obligé d’aller jouer en finale…>>
Sam :<<Mais c’est n’importe quoi !!
Auteur :-Oui !Hahaha ! J’aurais bien écris une fan fiction bateau mais à cause de vos caprices,cette histoire sera absurde du début à la fin !HAHAHAHAHAHAHA !!!
Viviane+Danny+Martin :-Glups…
Auteur :Bonne chance !C’est partis !

C’est alors que Jack surgit,portant une photographie à la main et une nouvelle cravate autour du cou .Ce que voyant,Viviane donna un coup de coude à Sam qui donna coup de coude à Danny qui donna un coup de coude à Martin qui donna un coup de coude dans la table.
<<Ouille !>> fit Martin .Il avait du oublier qu’étant donné qu’il allait voir sa tante Bonnie se soir là,cette fan fiction ce situait forcément dans la saison 1 ou 2,et que du coup l’équipe ne comptait encor que 5 éléments.Ou alors c’est juste qu’il était un peu à l’oueste et que comme tout le monde avait l’air de trouver très drôle le fait de donner des coups de coude,alors pourquoi pas lui aussi ? Eh oui,comme cette fan fiction se situe dans la saison 1 ou 2 (au moins comme ça,tous le monde à compris !),notre petit Martin nationale n’avait pas encor l’œil assez aiguisé pour déduire que si Jack avait une nouvelle cravate,ça voulait dire qu’il avait une nouvelle copine,et donc c’était très important et il était urgent de répendre la rumeur dans tous les buraux du F.B.I. En faite,il avait même pas remarqué.Mais les autres si ! Et Danny,en bonne comère qu’il était bavait déjà d’inpatience de raconter les dernieres nouvelles de la vie sentimentale de Jack à la femme de ménage,la bonne Madame Figg.

.

suissedu25
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 13
Age : 27
Date d'inscription : 18/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un dossier très compromettant

Message  suissedu25 le Mar 2 Juin - 16:49

Jack jeta un regard circulaire sur le groupe et parla.
<<Martin. pourquoi est-tu tout mouillé ?
-Parce que Danny m’a balancé un seau d’eau à la figure.>>répondit l’interpellé,luttant contre l’envie de se planquer sous le bureau qui l’envahissait toujours quand Jack le regardait ainsi.<<Toi,le bizu,je t’attends à la sortie !!!>>grinça Danny à l’adresse de Martin,ce qui n’arrangea pas son état de stress.C’est alors que Viviane intervint,résumant la situation :<<C’est une longue histoire,Jack.
-Bien,fit Jack , nous allons donc pouvoir passer aux choses sérieuses.Tu es très en bautée aujourd’hui,Sam.>>
Danny exultait,il allait pouvoir raconter à Madame figg que s’était Sam qui avait offert une nouvelle cravate à Jack ! Le scoop de l’année ! (Après l’affaire des nouilles,qui malheureusement doit rester secrète.)
Mais déjà Jack brandissait théâtralement la photographie qui représentait une femme,la cinquantaine,tenant un balais à la main.
<<Madame Figg a disparu.>>dit-il.

<<On la connaît ?Demanda Martin,voyant l’aire pétrifié de touts ces collègues.(surtout Danny)
-Toi,vas te sècher !!>>aboya Jack à son adresse,vexé que son annonce n’ai pas fait son petit effet sur toute l’équipe.Martin,plus mort que vif,tituba vers la porte .
<<Mais c’est impossible !!couina Danny,non,pas ça,pas un jour comme aujourd’hui !!
-Qu’est qu’il y a de particulier,aujourd’hui ? demanda Jack.
-Juste le jour ou tu avais une nouvelle cravaaaate !!!gémit Danny en sanglotant dans les bras de Viviane.Jack rougit.Sam aussi.
-Mais ne t’inquiète pas,Danny,nous allons tout mettre en œuvre pour la retrouver.
-Merci Jack,dit Danny entre deux sanglots,ça me touche que vous soyez là,les amis,parce que ce genre de choses,ça me rapelle que mes parents sonts morts et que mon frère se droguait et que j’étais alcoolique et suicidaire et que …
-Oui bref !Dit Jack,il semblerait que la dernière fois l’ai aperçue,Madame Figg était occupée à cirer les couloirs.
-Ah,c’est pour ça qu’on c’est tous bouffé en arrivant,réalisa Sam,c’est quoi comme cire qu’elle utilise la vieille ?ça à l’aire d’être un sacré produit !
Je t’en acheterai,si tu veux.>>Dit Jack qui était d’une humeur romantique et Danny se mit à pleurer de plus belle.

Soudain :
ZZOUIIIP !! SHPAFF !!! AÏEUH !
<<Ca venait du couloir !!>>s’écria Viviane,et tous ce précipitèrent l’arme à la main dans le couloir.
<<F.B.I ! On ne bouge plus !Cria Jack à l’adresse de la personne qui s’était viandée.
-Jack,c’est Martin,fit remarquer Viviane.
-Ah oui,effectivement .Du nouveau,Martin ?
-Oui,répondit celui-ci,il y a des traces de lutte dans les toilettes ! Comme si on s’y était violemment battu !Jack rougit. Sam aussi.Danny était démoralisé.
-Euh,on va laisser cet élément de côté,dit Jack,allez,on rentre réflechire à l’intérieur.Ils retournèrent dans l’open-space et s’assirent à une table.
-Y manque pas quelqu'un ? remarqua Jack.Samantha leva les yeux au ciel et se dirigea vers le couloire.
-Martin,tu peux bouger maintenant alors vient. dit-elle sans résultat.
-Sam,c’est normale qu’y bouge pas : t’as pas dit ‘Jack à dit’ ! lui cria Danny.
- Martin, ‘Jack à dit’ debout et tu viens ! s’énerva-elle . Une fois tous assis,Martin fit remarquer :
-C’est quand même bizarre parce que y’avait une armoire qui faisait de drôles de bruits,au toilettes .Du genre <<mmh ! mmh ! >>et pis comme si on donnait des coups dans la porte.Danny et Viviane se regardèrent.C’est alors que Jack sortit son flingue.
-Tout le monde les mains en l’aire ! rugit-il.
-Non,Jack,non !!>>gémit Samantha.

<<Désolé,dit Jack d’une voix brisée,mais je veux vous laisser hors de tout ça.Ne me demandez pas ce qui me prend,ce serait inutile,je ne veux pas vous embêter avec mes problèmes.Non,ne me demandez pas pourquoi je fais ça !
-Pourquoi tu fait ça,Jack ? demanda Martin.
-Mais gzzptr pfff tchhh !Y va pas se taire,celui-là !?! siffla Danny d’un aire mauvais.
-Martin,dit Viviane d’une voix conciliante,le meilleure moyen pour que Jack nous raconte tout,c’est de ne rien lui demander.
-Ah bon,dit Martin,je savais pas.
-Inutile,Martin ! cria Jack d’un aire désesperé,Je raisterai muet comme la tombe,même sous la torture !Je ne veux pas de votre aide,c’est à moi de me dépêtrer avec mes problèmes !!
-En même temps,t’as raison,Jack,dit Danny,pis on s’en fout de ta vie,c’est vrai quoi !! Jack se tut,pétrifié,puis explosa :
-Danny ! Faux frère ! Dire que je t’ais fait,et que tu me poignarde dans le dos !!Sans moi,tu ne serait rien !!!
-Je crois qu’il est mûre… souffla Viviane.Quand à Sam,elle ne disait rien et semblait particulièrement génée.

-Bon,je vais tout vous dire,finit par annoncer Jack,mais il faudra garder le secret,surtout Martin !!!
-Ben pourquoi moi ? Qu’est que j’ai fait,Jack ? >> C’est alors que Samantha expliqua à Martin que si lui y faisait une gaffe en discutant dans sa famille,ben ce serait un peu plus grave que ça arrivait à quelqu'un d’autre,étant donné que le papa de Martin c’est un peu le Grand Manitou du F.B.I et c’est pas la peine qu’il soit au courant de certaines choses.ça,c’est le genre de truc à pas dire à Martin.C’est pour ça que Samantha à bien regretté ses paroles parce qu’avec tous les problèmes qu’ils avaient sur le dos (dont Madame Figg dans l’armoire),ils avaient vraiment pas besoins de psichanaliser Martin à propos de son complexe d’infèriorité rapport à ce qu’il est quand même un peu un fils à papa sur les bords,faut bien le dire.Et ben manque de bol,ça a pas loupé.DONC,quand on eu bien assuré Martin que oui,on l’avait bien accepté dans l’équipe (tais toi Danny) et que non Jack ne l’avais pas engagé juste pour faire de la lèche à son père (merde Danny tu vas la fermer),Jack put enfin raconter la démentielle histoire qui lui était tombé dessus sans crier gare.(Et un peu sur Samantha aussi quand même).Enfin il pourra le faire quand Viviane aura fini de materner Martin.(<< Ben quoi ? Mon fils grandit,y a plus guère que Martin que je peut caliner !>>) ça y est,oui ? Mais si,il peut ce moucher tout seul, comme un grand.Voila.

FLASHBACK

Tout avait commencé parce que la femme de Jack avait quelques petits doutes au sujet de sa fidelité.(Oui,ils étaient encor ensemble vu que la fic se déroule dans la saison …d’accord,je me tais.)Elle avait donc engagé un détective privé chargé d’espionner Jack à son boulot,parce que bizarement,certains doutes planaient sur la collègue blonde de Jack.Le but machiavélique poursuivit par l’ignoble Madame Malone était d’obtenir la garde des filles de Jack pour les battre à son aise dans sa cave dès qu’elle aurait obtenu le divorce et gain de cause.Jack était donc fort discret et retrouvait Sam dans les toillettes du F.B.I. Mais l’odieux détective payé par l’infecte Madame Malone débaucha la vénale Madame Figg pour qu’elle espionne l’innocent Jack.Elle même avait ses sources dans l’équipe même de Jack,source innocente, il est vrai
(mais oui,Danny,on parle de toi). Donc ce matin là, très tôt, Jack et Samantha s’étaient retrouvés dans les toilettes comme à leur habitude et ils y avaient surpis,planquée dans l’armoire, la sordide Madame Figg qui les espionnaient Aussitôt et n’écoutant que leur courage,ils l’avaient ligotée,baillonée puis enfermée dans l’armoire après lui avoir subtilisé le dossier gros comme ça qu’elle avait constituée sur Jack .Ensuite,paniqués, Jack et Sam cirèrent le couloire afin d’empêcher les gens de se rendre aux toilettes et revenire,comme si de rien n’était, feindre d’enquèter sur la disparition de la scelerate Madame Figg.

*Message déplacé par jabamiah: Il est inutile de créer un nouveau topic à chaque message, j'ai donc fusionné tes messages. A l'avenir, continue à poster ton histoire dans ce topic unique. Wink

suissedu25
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 13
Age : 27
Date d'inscription : 18/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un dossier très compromettant

Message  suissedu25 le Mer 3 Juin - 12:20

<<D’ailleurs,fit Sam après un instant de réflexion,je me demande comment Martin à fait pour parvenire aux toilettes, parce qu’on avait mis la masse de cire devant.
-Quand j’étais petit, j’ai fait beaucoup de patin à glace. répondit Martin en souriant.
-Ah oui ? fit Danny.Moi je tuais des rats pour me nourir… Un ange passa.
-Hum…Alors,qu’est qu’on fait ? demanda Jack pendant que Martin,effrayé,écartait sa chaise de celle de Danny.Celui-ci s’enflamma :
-Tes problèmes sont nos problèmes,Jack ! Un pour tous et tous purin !Nous allons interroger cruellement cette putride Madame Figg pour savoir ou elle devait rencontrer son abjecte employeur et nous les enverrons eux et ta femme dans un endroit d’ou ils ne reviendrons pas !!
Martin avait tellement déplacé sa chaise qu’il était pratiquement sur les genous de Viviane.Celle-ci le rassura :
-Il veut dire les Barbaresques,mon p’tit loup,pas qu’on vas les tuer .Jack et Samantha se mirent à ricaner :
-Aux Barbaresques !Gniahaha ! Exellente idée,Danny !!
-Merci ! Faut bien que je me rattrape pour toutes les infos que j’ai livré à la vieille Figg !!
-Tu ne pouvais pas savoir, Danny, lui dit Jack, qui aurait cru ? Moi même je ne m’en doutais pas. Martin intervint naïvement :
-Ah ben si même Jack s’en doutait pas, alors ça c’est sur Danny pouvait pas deviner ! Danny lui décocha alors son regard de lézard affamé, promesse de suplices prochains.
-Ne me regarde pas comme ça, Danny, se défendit Martin, je ne suis pas un rat, tu sais !!
-Bon, assez perdu de temps, dit Sam qui n’en avait que trop perdu avec Jack à essayer de se planquer dans les waters,on y va !!>>

Cette salope de Figg était assise sous la lumière crue du néon de la salle d’interogatoire.Elle ricanait avec effronterie devant Danny et Martin qui essayaient de lui tirer les vers du nez.Mais elle était coriace,la vieille Figg. Ils avaient pourtant fait la stratégie du bon flic et du méchant flic, qui marche à chaque fois d’habitude. Danny avait bondit par dessus la table pour l’étrangler et Martin lui avait dit :<< Allez, avouez,s’il vous plaîîît !>>en battant des cils parce que d’habitude, les vieilles, elles craquent sur lui . Malheureusement,rien n’avait marché et Jack se rongeait les sangs derrière la vitre sans teint . Danny était écoeuré . << C’est pas vrai, se plaignit-il,dire que j’avais confiace en vous, espèce de vieille chouette !Et vous m’avez trahis ! Ca me rapelle quand mon père battait ma mère avec un fer à souder et puis que...>>Martin se boucha les oreilles.Tout le monde se boucha les oreilles sauf Madame Figg qui était attachée à la chaise et ne pouvait donc pas. Au bout de cinq minutes du récit attroçorible de la vie de Danny, elle était prête à avouer n’importe quoi. Nos amis apprirent donc que la traitresse à l’aspirateur devait poser son dossier cet après midi même à 14h30 dans une gare désafectée ou le detective irait le récuperer. Jack décidat que l’équipe s’y rendrait après la pause déjeuner bien méritée. Ils se retrouvèrent donc vers la machine à café, armés de salades et de sandwiches et près à élaborer un plan .

<<Je propose qu’on tue le détective et qu’on l’enterre au fond d’un bois, dit Samantha en mâchant sa salade norvégienne, c’est un truc que je sais bien faire .>> Viviane considèrait qu’il était plus judicieux de le suivre pour prendre la femme de Jack en flagrant délit d’espionnage. Comme ça on aurait une bonne raison de l’envoyer aux Barbaresques . Jack l’aprouvait et ce fut décidé ainsi bien que le plan de Samantha ait lui aussi des qualités, reconut Jack .<<Donc on les suivra discrètement jusqua l’endroit ou il doit retrouver ma félone épouse . Mais quand je dit discrètement, c’est discrètement, hein ? Pas vrai, Martin ? Ben Martin, tu mange pas ?
-Non Jack, parce que Danny a gouté mon sandwich et maintenant y en a plus.
-Rapporteur ! grogna Dannny, la bouche pleine,va plutôt nous chercher des cafés !!Ben quoi ?demanda-t-il à la cantonade qui l’observait d’un aire réprobateure pendant que Martin s’éxecutait, Faut bien que j’le dresse, non ?
Bon, dit Jack, on y va, c’est l’heure !Tu peux jeter les cafés.>> ajouta-t-il à l’adresse de Martin portant cinq cafés, dont deux en équilibre sur la tête. L’équipe se dirigea vers les véhicules dans la joie et la bonne humeur.

<<On y est, chuchota Jack, alors n’oubliez pas que si quelqu’un nous voit, tout est fichu !>>Ils déposèrent le dossier à l’endroit prévu et se planquèrent dans l’attente du sournois détective engagé par l’infecte Madame Malone . Celui-ci tardait à arriver et Jack et Danny se passaient le temps en jouant à puit, feuille, ciseaux, caillou . Samantha finissait sa salade et Viviane briquait son flingue d’un air satisfait . Tout le monde avait donc trouvé une occupation . Soudain, Jack posa la question à 2000 dolards : <<Où est Martin ?
-HAAAAA !! répondit Sam , Martin c’est interdit de marcher sur les voies de chemin de fer !!!C’est très dangereux !!!
-Mais, dit Martin, Jack à dit que la gare était désafectée, alors les trains s’y arrêtent plus .
-Non, c’est vrai, remarqua Danny . Mais par contre ils passent devant très vite alors dépêche-toi de revenir sur le quai !!
-Attendez, répondit Martin en se baissant, je ramasse mes lunettes de soleil qui sont tombées .
-Quelqu'un arrive !! s’écria Jack, alors Martin, couche toi par terre et bouge plus ! Martin s’exécuta et l’on vit s’avancer une ombre furtive qui n’étais autre qu’un véreux agent du F.B.I appartenant à un autre service et que nos amis ne connaissait pas encore : Clark Medina .
<<Le fumier ! murmura Jack . Je suis sûr qu’il s’est tapé ma femme, cet enfoiré !!>> Le traitre à son pays et à sa foi ramassa le dossier, et, regardant sournoisement autour de lui, se dirigea vers la sortie . C’est alors qu’on entendit un train arriver.

Il passa très vite devant la gare, comme Danny l’avait prévu, et s’éloigna tout aussi rapidement en laissant Jack, Sam et Vivianne frappés d’arrêt du cœur et Danny en pleine crise d’hystérie . Martin se redressa alors et épousseta ses vêtement en suggerant de suivre le type au dossier . Voyant ses collègues au bord de l’évanouissement, il déclara que lui aussi avait été un peu effrayé par le train qui était passé sur la voie juste à côté de celle ou il était couché . Jack éructa queque chose qui ressemblait à : <<troissemainesdebureautusortplusmartininterdit !!>>et tous partirent à la poursuite de l’homme sans cœur et sans entrailles qui les avaient trahis de si ignoble façon.

Ce salaud de Medina rentra chez lui en grillant 2 feux rouges, ce Jack nota avec délectation, et se plongea dans l’étude du dossier racontant les turpitudes de Jack, assis dans un fauteuil de son salon. L’équipe de choc dirigée par Jack Malone l’épiait à la fenêtre.
<<-Il est quand même drôlement épais, ce dossier, fit remarquer une Samantha soupçonneuse, t’es sur que sa parle que de moi là-dedans , Jack ?
-Voyons Sam, se défendit Jack rougissant, tu sais bien que la vielle Figg a toujours tendance à en mettre trois couches pour ce qui est des potins, ainsi d’ailleurs que notre cher Danny...
-Tiens il passe un coup de fil !!!>> coupa Danny en parlant très fort.

suissedu25
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 13
Age : 27
Date d'inscription : 18/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un dossier très compromettant

Message  suissedu25 le Mer 3 Juin - 19:45

. L’ignoble agent double discutait visiblement avec l’innomable Mrs Malone. Il lui réclama 500 dollards pour les infos qu’il avait et lui donna rendez-vous dans une boîte de nuit de New-York à 20h30.
<<-On y sera ! ricana Jack
-Ben pas moi parce que ce soir je vais voir ma tante, dit Martin
-Et nous on regarde le match de hand !! déclarèrent en chœur Vivianne et Sam
-Oui et moi j’ai promis à un pote d’aller chez lui pour l’aider à faire la vaiselle !>> se dépècha d’ajouter Danny. Jack était consterné.
<<Vous ne m’aimez pas alors, vous êtes tous des lâcheurs !! se plaignit-il, Je croyais qu’on étais amis et voilà ce que vous me faites ! Vous aurez donc ma mort sur la conscience.>> Tous étaient très gènés.
<<-En fait, Jack , expliqua Vivianne, si personne n’est pressé de t’aider, c’est que la boîte où Medina a donné rendez-vous à ta femme... C’est une boîte gay.
-Ah bon ? dirent en chœur Jack et Martin .
-C’est pour ça, continua Sam, de toute façon vivianne et moi on ne te serait pas d’une grande aide pour l’infiltration.
-Et moi j’ai aucune envie d’aller me faire draguer, dit Danny.
-Et moi je vais vraiment chez ma tante, dit Martin.
-Mais, fit Jack désesperé, vous ne pouvez pas me faire ça !! Moi je me ferais repèrer tout de suite si j’y allais ! Ma femme me reconnaitrait !
-Oui ben c’est hors de question que j’aille tout seul là-dedans, fit Danny en boudant, je me ferais draguer sans arrêt vu comme je suis beau. Ce serait insupportable !>> Tous les regards se tournèrent vers Martin.
<<-Mon petit Martiinn, fit Jack, tu ne laisserais pas tomber ton cher Jack, n’est-ce pas ?
-Mais Jack, dit Martin ,ce soir je vais voir ma tante.
-Oui on sait, répondit Danny agacé, t’as qu’a lui dire que tu regarde le hand.
-Mais elle as besoin de moi pour lui tenir le caméra, chez quelqu’un... j’ai pas très bien compris...
-Bon, fit Jack pour couper court à la discussion, et bien je vais appeler ta tante moi-même pour lui expliquer que tu est en mission ce soir et qu’elle devra se trouver un autre caméraman. Ca va comme ça ?
-Non non, c’est bon Jack je vais le faire, répondit Martin en rougissant.>> Et c’est ainsi que l’équipe se donna rendez-vous pour mettre un terme à cette odieuse affaire le soir même à 20h devant la boîte incriminée.
<<Danny et Martin, vous vous habillerez sexy !>> avait dit Jack.

Effectivement, ce soir-là, Danny portait sa chemise à fleurs si célèbre et Martin un t-shirt moulant qui donnait un splendide aperçus de son torse musclé.
<<Miam miam !>> laissa échapper Samantha en le voyant arriver. Jack fronça les sourcils et Vivianne parut choquée
<<- Sam ! dit-elle, il s’agit de Martin !
-J’ai pas de préjugés>> répondit celle-ci avec un sourire carnassier. Jack boudait. Danny aussi.
<<- C’est pas sur ma belle chemise à fleurs que tu ferais des remarques pareilles ! protesta-t-il.
-En même temps ça se comprends... glissa Jack, ils font les mêmes pour homme ?>> Danny grognait encore quand Martin s’approcha d’eux.
<<-Oh danny tu es tout beau habillé ainsi !! s’écrie-t-il.
-Très bien Martin, dit alors Jack, continue comme ça et vous passerez tout à fait pour un couple. Allez les gars, on entre, on observe et on appréhende. Nous on vous attends ici.>>

Les deux jeunes agents du F.B.I pénètrèrent alors dans la boîte de nuit où allait se dérouler l’odieux trafic qu’ils venaient démenteler. Il faut dire qu’ils n’étaient pas rassurés.
<<Salut, beau gosse !>> dit un gros poilu à l’adresse de Martin au moment où ils entraient. Celui-ci se rapprocha de Danny qui aboya :<<Oh ! Tu regarde pas mon mec espèce de fesse d’huître !!>> à l’adresse de l’indélicat personnage. Ils évoluèrent ainsi jusqu’au bar où ils commandèrent une bière et un coca, soulagés d’avoir traversé sans dommage le dance-floor. Danny équipé d’un talkie-walkie murmura discrètement à l’adresse de Jack :
<<-On est arrivés au bar. J’te préviens dès qu’on a du nouveau.
-C’est ça, répondit Jack, dès que tu vois un homme qui ressemble à ma femme tu me le dit et on intervient.>>
Vers 20h30, le D.J passa un slow. Danny et Martin décidèrent donc d’aller danser car ainsi ils pourraient évoluer dans la salle tout en se parlant à l’oreille et en plus comme çaau moins ils arrèteraient de se faire accoster toutes les deux minutes. mais pendant qu’ils surveillaient ainsi la salle, une main sournoise glissa un cachet d’on-ne-sait-quoi dans leurs verres naivement abandonnés. Cepandant :
<<-Martin, plus haut les mains silteplaît !
-Mais Danny tout le monde danse comme ça, si on est les seuls à pas le faire on vas se faire remarquer !
-T’as raison.
-Aïe !! Danny tu m’a pincé ! Ca se fait pas !
-Mais si, tu vois bien il y en a qui le font ! Je voudais pas me faire remarquer...
-Pff, j’en ai marre ! Ils arrivent pas les autres ! Tu veux pas qu’on retourne au bar ?
-Si t’as raison, moi aussi la situation me pèse...>> Ils retournèrent donc s’asseoir et burent innocemment leurs verres, sans se douter que la main du destin les avaient frappés.
Au bout d’une heure ou deux, Jack qui en avait marre et n’avait vu entrer personne de suspect décida d’appeler Danny pour avoir des nouvelles :
<<-Allo Danny ? Tu me reçois ? Qu’est-ce que vous faites là-dedans ? Il est clair que le rendez-vous a été annulé.
-On s’aime follement !!! répondit Danny d’une voix étrange
-Très drôle, lui dit Jack, Bon allez sortez maintenant. Sam est allée voir si par hasard le rendez-vous n’avait pas lieu derrière la boîte.
-Oh, s’insurgea la voix de Danny dans le talkie-walkie, tu nous donnes pas d’ordres, Jack, paske j’te préviens je suis fiancé à Martin et si tu m’embête ben je dis à mon beau-père de te virer !!
-Hihihihihahaha !!! gloussa la voix de Martin, ton beau-père ! hahaha ! Ah oui ! mon père ! Hahahahahaha !!! Donne le bidule Danny !
-Nan j’veux pas.
-Si vas-y donne !
-Bon alors tu m’fais un bizou.>> Bruit de bizou. Jack et Vivianne se regardèrent.<<Ils sont bourrés.>> dit Jack. La voix de Martin retentit à nouveau dans l’appareil :<<Hé Jack ! Fait gaffe !! Danny il a des relations !! Hahahahaha !!>> On entendait Danny glousser en guise de fond sonore.<<Dannyy je t’aiiimeuh !!>> brailla soudain Martin.<<Dans mes bras mon amour !!!>> répondit l’interressé. <<On intervient.>> dit Jack.

Au même moment, les agents embusqués virent l’infâme Clark Medina sortir de la boîte de nuit en ricanant, le dossier en question sous le bras. Aussitôt dit, aussitôt fait, Jack pointa son arme sur la tempe du traitre en lui sussurant à l’oreille :<< Si tu bouge, t’es mort.>> Tandis que Vivianne lui appliquait son genoux très fort là où ça fait mal. Ce n’était pas vraiment nécessaire mais il y a des fois où sa soulage.

suissedu25
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 13
Age : 27
Date d'inscription : 18/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un dossier très compromettant

Message  suissedu25 le Dim 7 Juin - 13:07

<< Vas chercher les deux zouaves, Viviane, dit Jack en passant les menottes au vil félon, moi je m’occupe de cet oiseau-là et je préviens Sam qu’on rentre au F.B.I . L’important est qu’il n’ait pas transmis le dossier mais je parierais qu’il a quelque chose à voir avec l’état euphorique de nos jeunes amis . Pas vrai, ordure ? >>

Viviane ne se le fit pas répéter et se précipita dans la boîte pour récupérer Danny et Martin . Elle les trouva en train de faire un strip-tease, debout sur le bar . Enfin Danny faisait tourner sa chemise à fleurs au-dessus de sa tête et Martin était assis à côté de lui, vêtu en tout et pour tout d’un slip, sur la tête, et criait à la cantonade : <<C’est mon mec !! Y s’appelle Danny ! Il est beau, hein ?!>> Tout le monde applaudissait en cadence . Viviane se fraya un chemin à travers la foule tout en maudissant Jack et ses histoires d’amour qui les mettaient dans des situations pareilles .<< Danny !! cria-t-elle d’une voix autoritaire, Descend de là !! Et toi, Martin, dépêche-toi de te rhabiller !! >> Son interjection n’ayant aucun effet sur les deux intoxiqués, elle sortit son arme et tira en l’aire . La foule se dispersa, effrayée, et Danny arrêta de danser . Il avait l’aire plutôt désorienté Quand à Martin, il était mort de rire.

<<-Vous n’avez pas honte ? s’écria Viviane furieuse, je vous signal que vous êtes en mission !!
-Justement, bredouilla Danny, on infiltre.
-T’as de le chance que tes parents soient morts en fait, Danny, dit soudain Martin, parce que moi tu te rend compte je vais devoir faire mon coming-out maintenant !
-Ca va être chaud...>> répondit philosophiquement Danny. Après quoi ils éclatèrent de rire à nouveau comme deux imbéciles. Jack entra dans la pièce :
<<-Viviane qu’est-ce que tu fout ? On t’attends, nous et ... !! Oh mon Dieu c’est pas vrai ?!?
-Si, Jack, et heureusement que tu est là pour m’aider à traîner dehors ces deux zigotos.
-On les rhabille pas un peu avant ?
-Etant donné qu’il fait 5° dehors, ils vont sûrement s’en charger dès qu’on sera sortis.>> Effectivement, dès que Jack et Viviane les eurent traînés dehors sous les cris de protestation des spectateurs frustrés (Viviane :<< J’ai une tête de facho ?>>), les deux agents délurés décidèrent spontanément de re-passer une petite laine. Ce qu’ils firent en rigolant. Puis ils montèrent en rigolant dans la voiture de Jack et arrivèrent morts de rire au F.B.I. Le repoussant Medina souriait d’un air mauvais à cette vue désolante et Jack le frappa pour qu’il arrête. Puis Samantha eu une idée géniale qu’elle communiqua à Jack et à Viviane. Ceux-ci regardèrent Medina en souriant d’un air sadique. Medina quand à lui n’avait plus envie de rire bien que Danny soit en train de réciter du Shakespeare à Martin qui en sanglotait d’émerveillement.
Arrivés au F.B.I, Jack intima à Medina l’ordre de tout avouer et devant son refus, il l’enferma à double tour dans la salle d’interrogatoire avec Danny et Martin. Jack, Viviane et Samantha se placèrent devant la vitre sans teint et attendirent le résultat de l’expérience.

<<Fitzgerald, Fitzgerald, pourquoi est-tu Fitzgerald ? Renie ton père et abdique ton nom !...>> bramait Danny. Martin pleurait à chaudes larmes :
<<-Tout ce que tu voudras Danny mais arrête de tourner comme ça autour de moi. Tu me donnes très mal à la tête !!
-J’y peux rien, Martin ! J’essaie mais j’y arrive pas !! Ca doit être à cause du troupeau de chèvres qui m’entraîne !!
-Putain de Biquettes !!!>> s’écria soudain Martin. Il s’empara alors d’une chaise et la balança à travers la pièce. Medina se recroquevilla dans un coin. Danny se mit alors à tourner à toute allure autour de la pièce, bras écartés.
<<-Grimpe sur la table, Marty !! cria-t-il sauvagement, je vais faire du rase-motte à 500 à l’ heure pour toutes les dégommer !!
-When jeesus waashed !! Oh when hee Waaashed !!!>> chantait Martin accroupi sur la table. Jack, Viviane et Samantha étaient écroulés de rire devant ce spectacle. Medina, lui, n’en menais pas large et c’est bien fait pour lui parce que c’est rien qu’une sale fouine, ce gars, et je le déteste. Voilà. C’était la parenthèse de l’auteur.

C’est alors que Jack eu une idée :<<Eteins la lumière, Viviane.>> dit-il. Des hurlements fusèrent à l’intérieur de la salle verrouillée :
<<-C’EST LA FIN DU MONDE !!!!
-C’EST LES TERRORISTES !!!!
-Sortez-moi de là !!! Par pitiééé !!! Je dirai touuut !!!>> Viviane ralluma la lumière et nos deux illuminés se précipitèrent sur un Medina vert de peur. Martin lui enserra les jambes de ses bras en plasmodiant :<< Vous êtes l’ange du jugement dernier !! Accordez-moi le Pardon !!!>>
alors que Danny le secouait, furieux :<< SALAUD DE BARBUS !!! hurlait-il à la figure de l’ignoble traître, JE T’ENVERRAI À GUANTANAMO, MOI !!!!!>> <<Au secours, jaaack !!! J’avouuue !!!>>criait le démoniaque Medina, vaincu. Jack eu alors pitié et décida de mettre un terme à l’expérience.<<Oh, déjà ?>> fit Samantha déçue.

Menotté dans le bureau de Jack, Medina était prêt à tout avouer, même l’assassinat de Kennedy. Jack lui demanda de faire court.
<<-Eh bien voilà, dit le fangeux espion, en revenant de la gare, j’avais parfaitement remarqué qu’une voiture me suivait, à cause du gyrophare et de la sirène (<<oups ! fit Jack, c’est vrai que je pense jamais à l’ôter.>>), j’ai donc fait semblant d’avoir une conversation téléphonique avec mon employeuse pour vous induire en erreur. Puis je n’ai pas pus résister à l’envie de me moquer de vous et dès 19h30, j’étais donc planqué dans la boîte de nuit. Là, j’ai tout de suite repéré vos agents parce que franchement, la chemise de votre cubain, elle est connue dans tout le F.B.I et même au-delà ! Je les ai donc drogués afin de vous ridiculiser et de leur foutre la honte à vie mais je regrette beaucoup alors ne me renvoyez pas avec eux !!
-Bien, dit Samantha, et quel est le véritable rendez-vous que vous avez pris avec Mrs Malone ?
-C’est demain à 9h15 dans une chapelle pas loin d’ici. Je vous l’indiquerai sur une carte.>> L’immonde Medina baissa la tête.
<<Bon, dit Jack, j’ai pitié de lui alors flanquons-le dans l’armoire avec la vieille jusqu'à ce qu’on ai le temps de s’occuper d’eux.>> Viviane entra alors dans la pièce et parla :
<<-Y’a Danny et Martin qui ont l’air d’aller un peu mieux, là. Heureusement pour l’instant ils ne se souviennent de rien.
-Allons voir comment ils vont.>> proposa Samantha. Chemin faisant, Jack remarqua qu’il aurait dû se douter de quelque chose, étant donné que sa femme était plutôt du genre coincée et que c’était pas son style de donner rendez-vous dans un bar gay :<< Une chapelle,oui. Ca lui ressemble plus. Ah ! Voyons voir comment vont nos pauvres victimes du devoir.>> fit-il ironiquement. Martin était allongé par terre la tête dans les bras et marmonnait des trucs inintelligibles. Danny, lui, était assis par terre dans un coin :<<Mon crâne !! gémissait-il, que s’est-il passé ? Quelqu’un peut me dire ce qui s’est passé ?...>> Jack jugea préférable de leur expliquer la situation le lendemain.
<<Allez les enfants, dit gentiment Viviane, on va aller se coucher avec un bon somnifère et ça ira mieux demain.>>

suissedu25
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 13
Age : 27
Date d'inscription : 18/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un dossier très compromettant

Message  suissedu25 le Mar 9 Juin - 18:08

Le lendemain, le concierge fut très surpris de découvrir toute une équipe d’enquêteurs endormis sur les fauteuils de la salle de repos. <<Si c’est pas mignon !>> remarqua-t-il . Il était 7h30 .
A 8h00 pile, le grand chef du F.B.I débarqua en personne, s’attendant à trouver une équipe en plein boulot . Il venait engueuler son fils parce que ça ce fait pas de laisser tomber sa bonne tante au dernier moment comme ça . Histoire de bien l’humilier devant ses collègues . (Son fils, pas la tante .) Il fut légèrement surpris devant le spectacle qui l’attendait, mais comme ce qu’il aimait par-dessus tout, c’était engueuler son fils, il alla directement secouer se pauvre Martin qui n’avait vraiment pas besoins de ça

<< HAAA ! Pas les biquettes !!! glapit-il en se réveillant, ce qui fit sursauter tout le monde (sauf Danny qui en écrasait drôlement) .
-Que signifie cette attitude scandaleuse ?! s’énerva Victor premier, chef du F.B.I, C’est tout les jours comme ça, où vous avez juste pas de bol que je débarque aujourd’hui ?
-On à pas de bol en générale . dit Jack, et il n’avait pas tort ,faut l’admettre .
-Aaaaah ! Papaaa ! réalisa Martin, complètement dans le gaz .
-Agent Fitzgerald ! tonna son père, Ici je ne suis pas papa, je suis Monsieur ! Je te l’aie déjà dit cent fois ! Ses cris réveillèrent Danny qui marmonna :
-Mais elle va nous lâcher, la belle-doche ?
-C’est pas ta belle-doche, amour, c’est ton beau-père . répondit Martin d’une voix mal assurée.
-Ah ben embrasse-moi alors.>> Ils s’embrassèrent fougueusement. Les trois autres agents de l’équipe ne savaient plus où se mettre.
<<Que signifie... ?!? balbutia Grand Manitou horrifié, Non pas mon fils !!! Espèce de sale désaxé !!!!>> hurla-t-il en saisissant Danny par le devant de sa chemise à fleurs. Il le repoussa violement et Danny un peu dans les choux roula par terre avec un sourire béat.
<<-Quelle belle réunion de famille ! bredouilla-t-il en rigolant.
-Il se fout de moi en plus !! Martin, fils indigne ! Tu n’as pas honte ?!?
-Mais papa je l’aiiimeuuuh !!! répondit Martin en pleurant
-ON DIT MONSIEUR !!! Et je te renie, espèce de dévoyé !! On verra bien ce que ta mère dira !!
-M’en fiche tant que j’ai Danny ! s’insurgea alors Matin, ça me fera toujours des soucis de moins !>> Son père se précipita alors vers la porte, totalement furieux. Nos amis eurent encore le temps de l’entendre dire :<<Encore s’aurait été un blanc ! Mais là !...>> puis la porte se referma.
<<-C’est vraiment cool d’avoir Martin dans l’équipe, fit remarquer Sam, quand son père vient gueuler, il fait paratonerre à chaque fois.
-Moi aussi paratonerre !! brailla Danny à genoux devant Martin tout malheureux, Je veux tout partager avec toi, Marty !!>> C’était trop beau. Martin se remit à pleurer comme une madeleine.<<C’était pas de la daube, le truc que leur a filé ce salaud de Medina.>> constata Jack tandis que Viviane ne pouvait résister à la tentation de câliner Martin. Samantha décida d’aller chercher des cafés. Il était alors 8h15.

Quelques cafés plus tard, ils étaient fins prêts pour aller protéger la veuve et l’orphelin. Enfin sauf deux quoi. Les deux en question semblaient planer dans un état second. Ils passaient leur temps à se faire des mamours et à dire des absurdités. Jack avait dit que dès qu’on aurait réglé le compte de sa femme, il faudrait s’occuper d’emmener Danny et Martin consulter, parce que là c’était pas trop normal ce qui leur arrivait.
En attendant il était 9h05. <<Merde !! fit Jack, le rendez-vous a lieu dans 10 minutes !! Bon tant pis tout le monde dans la voiture et on fera un crochet par l’hôpital en revenant !!>>

C’est ainsi que notre équipe de choc repartit pour de nouvelles aventures, surchargée de deux aliénés par-dessus le marché. On peut dire qu’ils étaient dans de sales draps. Arrivant à la chapelle, ils réalisèrent qu’il s’y déroulait un enterrement. Ils pénétrèrent donc discrètement et s’installèrent au fond sans bruit, Martin et Danny étant relativement calmes. Samantha eu tôt fait de repérer la purulente Mrs Malone, à la base du complot, malgré les lunettes noires et la voilette qu’elle portait. Elle semblait attendre quelqu'un.
<<-Bon ! dit Jack, voilà ce que je vous propose : on va mettre un imper, un chapeau et des lunettes noires à Danny, vu qu’il a à peu près la même stature que Medina. Et je prendrai une photo au moment où il remettra le dossier à cette pieuvre visqueuse que j’ai épousé dans un moment d’égarement.
-Ah ouais ! dit Danny.
-Hum ! ajouta Sam, tu as bien compris, Danny ? Tu vas à côté de la dame et tu lui donne gentiment le dossier, sans rien dire, d’accord ?
-Ca maaarche. susurra Danny.
-Il a un regard bizarre, non ? fit remarquer Viviane.
-Bah, fit Jack, derrière les lunettes ça se verra pas.>>

Ainsi accoutré, Danny se dirigea vers une grosse femme blonde au dernier rang, malgré les signaux désespérés de ses coéquipiers.
<<-Où y vas Danny ? demandait Martin, où y vas dites où y vas ?
-Pas là où il faudrait !>> répondit Sam entre ses dents. Danny se plaça juste à côté de l’inconnue et lui refila discrètement le dossier. Celle-ci étonnée l’ouvrit, regarda les photos qu’il contenait, regarda l’imper de Danny et se mit à hurler. Jack priait. Sa femme se retourna et observa la scène, elle se précipita aussitôt pour ramasser le dossier en susurrant :<<Imbécile !>> à l’oreille de Danny. Au même moment, Jack la prit en photo et Sam et Viviane se ruèrent sur elle en braillant :<< F.B.I !! On ne bouge plus !!!>> La sordide épouse tenta de fuir mais Sam était plus rapide qu’elle et la plaqua au sol. Hélas, pendant ce temps, Danny se prenait des baffes et tentait de s’excuser en incriminant un troupeau de chèvres. Ce que voyant, Martin se jeta dans la mêlée revolver au poing. Il criait quelque chose qui ressemblait à :<<Je vais vous buter, bande de kangourous !! Arrêtez de faire du mal à l’homme de ma vie !!!>> Des tas de types traumatisés fuyaient dans tous les sens. Profitant du tumulte, Mrs Malone éxécuta lâchement une prise de judo et échappa à Samantha. Elle s’enfuit avec le dossier, traversant l’église en semant tout le monde grâce à ses escarpins de sport. Danny et Martin étaient introuvables. Jack tenta d’arrêter sa femme à la porte mais celle-ci lui balança un cierge à la figure et sortit, Sam, Viviane et son mari à ses trousses. Elle n’alla pas bien loin. En effet, Martin, perché sur le porche de l’église et n’écoutant que son courage lui bondit dessus au moment où elle sortait.

suissedu25
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 13
Age : 27
Date d'inscription : 18/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un dossier très compromettant

Message  suissedu25 le Jeu 11 Juin - 11:40

Ainsi vaincue, l’atroce Mrs Malone avoua tout et elle fut expédiée au barbaresques avec ses deux complices d’infamie. Jack récupéra la garde de ses filles et tout fût bien qui finit bien.

En fait, non. Vous croyez quand même pas que je vais laisser Danny et Martin dans un état pareil ? Je ne suis pas comme ça, voyons. Donc après avoir appréhendé la félonne et ses sbires, nos enquêteurs préférés se rendirent aux urgences avec leurs deux décérébrés chroniques.


<<Et qu’est qu’on va faire là-dedans ? demandait un Danny méfiant en entrant à l’hôpital, Vous allez pas nous livrer aux barbus, hein les amis ? Vous êtes pas comme ça, malgré vos têtes de castor ?!?
-C’est encor pire que ce que tu imagine, mon amour ! répondit un Martin qui freinait des quatre fers, Ils veulent sûrement faire un sacrifice à leurs Dieux démoniaques !! Sam soupira . Jack en avait marre :
-Mais non, dit Jack, on est là parce que Martin s’est écorché le genou en interpellant la chose dont j’ai eu la folie de faire mon épouse (Pour une fois qu’y s’est pas déplacé la hanche, c’est tant mieux !! Mais ceci est une autre histoire .)
-Aaaah, d’accord ! fit Danny, Mon pauvre petit chéri en sucre, tu souffre beaucoup ?
-Bof , dit Martin, c’est pas pire que de cesser d’entendre ta douce voix une seule seconde, mon bien-aimé !
-Viviane ! Sam ! Vous allez arrêter de rire comme des bécasses et m’aider un peu !! Y arrêtent pas d’essayer de partir dans le mauvais sens, ces demeurés !>>

Enfin arrivés aux urgences, ils firent un scandale dans la salle d’attente puis ils furent reçus par un étrange docteur marchant à l’aide d’une canne et qui refusait absolument de se présenter sous prétexte que ça prenait du temps et que plus vite il aurait fini cette stupide consultation et mieux ça serait . Une fois que Samantha lui eu expliqué la situation, il se déclara intéressé (surtout par la blonde!) et alla regarder Danny et Martin dans le blanc de l’œil. <<Le temps de siffler mes trois larbins et je vais faire passer à ces deux zigotos une batterie d’examens qui devraient les calmer !>> déclara-t-il. Jack trouvait ce type très antipathique (surtout parce que Sam lui avait fait un sourire).

<<-Y mettent bien longtemps pour ces examens, remarqua Viviane au bout de trois cafés, j’espère que Danny et Martin n’ont rien de grave, genre le cerveau qui ramollit ou un truc dans ce goût-là.
-C’est vrai que si Danny devenait stupide, ce serait une perte, ironisa Jack, mais bon Martin ça le change pas vraiment jusqu’à maintenant... A part le côté « Bisou-Danny-je t’aime »... Et encore.>> C’est alors que le docteur à la canne fit son entrée. <<Alors ?!?>> crièrent trois voix angoissées.<< C’était simple comme bonjour ! répondit-il en faisant un clin d’œil à Sam, Je vais pas vous expliquer le diagnostique, vous pigeriez que dalle ! Mais vous leur donnerez trois pilules vertes le matin et deux rouges le soir et tout rentrera dans l’ordre. Ils cesseront de former un couple et redeviendront seuls et malheureux !>> Les trois agents se regardèrent. <<J’adore ce boulot !>> déclara encore le bizaroïde représentant du corps médical en sortant de la pièce.

Quelques jours plus tard, tout était effectivement revenu à la normale. Sauf que Danny et Martin s’évitaient autant que possible et que Martin s’était fait renier par sa famille, malgré ses tentatives pour leur expliquer la situation. Jack et Sam s’affichaient désormais ensembles et la vie suivait son cours dans le petit monde du service des personnes portées disparues. Pourtant, Martin et Danny paraissaient démoralisés et abattus. Leurs compagnons avaient d’abord mis cela sur le compte d’un effet secondaire des médicaments puis ils eurent une autre idée...

Ce matin-là Danny arrivait comme à son habitude un peu en retard au F.B.I. Mais il n’eu pas plutôt franchit la porte d’entrée qu’on lui enfonça une cagoule sur la tête tandis qu’une voix cruelle (qui ressemblait à celle de Jack quand même...) susurrait à son oreille :<<Un geste, un cri et tu est mort.>> Il fut ainsi conduit à travers les vastes et sombres couloirs du F.B.I jusqu'à une salle recouverte de carrelage plutôt glissant qu’il reconnut comme les toilettes. On le poussa alors dans une armoire qu’on verrouilla à double tour.

<<Danny ?>> fit une voix bien connue. Celui-ci ôta sa cagoule et se rendit compte qu’il était enfermé avec Martin.
<<-Pff ! dit-il énervé, sûrement une vieille blague de Jack !
-C’est pas un bizutage, au moins ? demanda Martin inquiet.
-Ben non, dit Danny, parce que je suis pas dans le coup et si quelqu’un avait voulu te bizuter, c’aurait été moi ! Mais parlons doucement ! Je suis sûr qu’ils ont planqué un micro et qu’ils nous écoutent en rigolant bien.>> Danny n’avait pas tort sur ce coup-là et dans le bureau de Jack, trois agents hilares étaient suspendus à ses lèvres. Il se pencha alors pour dire à l’oreille de Martin qu’il allait falloir rendre la pareille à Jack, un de ces jours, mais celui-ci, surpris, se retourna très vite et là... LE BIZOU !! LE BIIIIZOOUUUU !!!!! DANNY+MARTIN=AMOUR !!! HAHAHAHAHAHA !!!! Je l’ai fait !!!! C’est Dr House qui aurait été dégoutté de voir ça, lui qui considère en général l’amour comme le symptôme d’une maladie. Malheureusement, ce ne fût pas lui qui le vis. La porte de l’armoire s’ouvrit brusquement. <<Inspection des toilettes.>> dit Victor Fitzgerald.


FIN


Voilà c’est fait... alors n’hésité surtout pas à me laisser des commentaires pour me donner votre avis, vus que c’est ma première fic sur cette série. Si ça vous a plus, j’en ferais d’autre encore plus bizarroïdes !


Embarassed Embarassed Embarassed

suissedu25
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 13
Age : 27
Date d'inscription : 18/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un dossier très compromettant

Message  suissedu25 le Lun 15 Juin - 12:08

Euh... rolles quelqu'un pourrait-il m'indiquer comment je transfère ma fic dans les Complètes maintenant qu'elle est terminée parce que je suis plutôt nulle question forum interactif et je trouve pas. Question Question Question Embarassed Embarassed

suissedu25
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 13
Age : 27
Date d'inscription : 18/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un dossier très compromettant

Message  jabamiah le Lun 15 Juin - 17:28

C'est aux modérateurs de s'en charger Wink

_________________

¤¤ Sublimes bannière & avatar by **Marine** ¤¤
{ma Gum, ma Teammate, ma designeuse de génie !! On va conquérir le monde! Envers et contre tous! Merkiii!!!}

* * *

Danny ♥ Elena forever

Enrique! RRrrr!!!
avatar
jabamiah
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1520
Age : 31
Localisation : en los brazos de enrique! RRRrrr!!
Date d'inscription : 27/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

un dossier très compromettant

Message  suissedu25 le Mar 16 Juin - 16:27

Merciiii!! Very Happy Very Happy Laughing

suissedu25
Nouvelle recrue

Nombre de messages : 13
Age : 27
Date d'inscription : 18/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un dossier très compromettant

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum