Jekyll

Aller en bas

Jekyll Empty Jekyll

Message  Heather le Mer 15 Aoû - 12:38

Je sais que la série n'a pour l'instant été diffusée que sur la BBC -mais Canal+ a déjà acheté les droits donc, on devrait la voir arriver en France-, mais j'ai quand même envie de vous faire partager la série qui constitue mon véritable coup de coeur de l'été. Rolling Eyes

Jekyll Jekylldvd2b Jekyll Jekylldvdb

Livrer une version moderne du Dr Jekyll & Mr Hyde était un défi intéressant à relever. Dans l'ensemble, le résultat est une réussite. Sur le plan de l'intrigue même, l'histoire se passant dans le présent, les moyens modernes permettent d'explorer de nouvelles voies pour faire face à ce dédoublement de personnalités. Les techniques utilisées pour établir la communication entre Jackman et Hyde occasionnent des monologues savoureux, comme lorsque la "transformation" a lieu en pleine agression de la part d'un petit truand. Chacun est sensé s'enregistrer dans un magnétophone portable, pour mettre l'autre au courant de la situation lorsqu'il s'éveille. Mais Hyde a quelques réticences à se plier au protocole, s'ensuivent diverses situations cocasses durant lesquelles Jackman, ignorant où il se trouve, a tendance à payer la note de la chambre d'hôtel une deuxième fois ou ne retrouve jamais l'emplacement où la voiture a été garée par Hyde. De petits détails de la vie quotidienne, qui dans un autre contexte auraient été insignifiants, prennent ainsi une toute autre dimension. La série les exploite pleinement de façon très juste, prenant plaisir à jouer sur la double personnalité mise en scène.

L'effort de modernisation du récit a amené les scénaristes à inclure une mystérieuse et très puissante organisation, agissant dans l'ombre, qui semble en savoir bien plus sur la condition de Jackman que lui-même. La série se complaît dans les archétypes du genre, tout en conservant une certaine distance salutaire par le ton employé, évitant habilement l'écueil d'un trop grand sérieux qu'il aurait fallu prendre au premier degré. L'attrait réside dans cette ambivalence. En effet, cette organisation est une incarnation parfaite des méchants tels qu'on peut les concevoir dans les fictions. Mais, si les scénaristes utilisent des dynamiques a priori classiques, une fois encore, la spécificité réussie de Jekyll transparaît. Un décalage réjouissant est cultivé dans la mise en scène du fonctionnement interne de cette compagnie, notamment grâce à ses employés. Cette touche d'humour noir omni-présente, parfois sarcastique, souvent vaguement absurde, comme l'illustre l'exposé des conquêtes féminines de Mr Syme par exemple, confère une dimension supplémentaire au récit.

Plus généralement, c'est la richesse d'ensemble qui frappe le téléspectateur. Chaque personnage, même secondaire, parvient à tirer son épingle du jeu, s'imposant toujours grâce à des personnalités tranchées hautes en couleurs. Seule l'infirmière/assistante de Jackman et Hyde se montre sans doute trop transparente pour parvenir à marquer les esprits alors que la tension ambiante va crescendo. Les dialogues sont vifs, bien ciselés et convaincants. Le ton de la série alterne entre du pur drama puisant dans l'émotion et cet humour noir typiquement britannique qui rend un bon nombre de répliques très savoureuses. Les personnages entretiennent cette même ambiguïté. En témoignent les échanges entre Jackman et Hyde ou encore les répliques inimitables de Mr Syme, incarnation du méchant flegmatique, qui sont un vrai délice. Le casting se révèle dans l'ensemble plus que convaincant, le tout étant porté par l'excellente interprétation schizophrénique et enthousiaste de James Nesbitt. Impressionnant de maîtrise, ce dernier parvient à recréer parfaitement la dualité entre Jackman et Hyde.

La force de la série est aussi de parvenir constamment à se ré-inventer. Les rapports entre les personnages ne restent pas figés, évoluant constamment. Mais nous avons également droit à un véritable récital des différentes techniques de construction d'un épisode. Les scénaristes prennent plaisir à s'essayer à toutes les options, changeant la perspective ou le style de la narration à chaque épisode. Ils n'hésitent pas à utiliser des flashback ou à raconter la même histoire d'un point de vue différent (d'abord selon Jackman, puis selon Hyde). Je propose d'envoyer les DVD de ces six épisodes à tous les scénaristes d'Hollywood qui se complaisent à inclure flashbacks et autres effets narratifs plus ou moins inspirés dans leurs séries. La construction scénaristique de Jekyll mériterait à elle-seule d'être étudiée de façon spécifique, tant elle apparaît convaincante, utilisée à propos et non à contre-sens. J'ai rarement vu des aller-retours temporels s'intégrant avec autant de fluidité dans la narration, sans aucun accroc. Cela donne des épisodes parfaitement homogènes où le téléspectateur n'a aucun mal à suivre le fil. Mais surtout, il y a la satisfaction de sentir et d'apprécier la recherche manifeste pour l'intégration des différentes scènes et les efforts de construction des scénaristes. Chaque épisode est un produit fini à lui-seul, fiction travaillée sur la forme comme sur le fond. Et l'ensemble s'emboîte parfaitement. Pour une fois, on n'a pas l'impression de céder à la facilité, ni d'avoir à faire à un montage bancal où les flashback rompraient le ton d'ensemble de l'épisode ou le fil du récit. C'est un vrai plaisir à suivre, mais aussi un résultat convaincant qui est vraiment à saluer.

Certes, tout n'est pas parfait. La chute finale à la fin du sixième épisode, notamment, peut amener à discussion, même si l'idée, prenant à contre-courant le téléspectateur, est à mon sens intéressante. Tout cela ne peut cependant éclipser la vraie réussite d'ensemble. Il faut d'ailleurs vraiment saluer Steven Moffat, le créateur de Jekyll respect . C'est déjà à lui que l'on devait l'hilarant Coupling (la version UK -Six Sexy en VF, non l'ersatz américain raté), il a écrit parmi les meilleurs épisodes de Doctor Who, et voilà qu'il nous présente une fiction comme Jekyll. J'adore son style d'écriture (et ses auto-références qui sont un délice pour le téléspectateur qui révise en même temps ses "classiques" -par exemple, le "are you my daddy ?" de Hyde évoquant automatiquement le double épisode de Doctor Who durant la Seconde Guerre Mondiale -extra!). Il fait preuve d'une belle polyvalence.

Bilan : Jekyll manie habilement les genres, série fantastique se complaisant dans cet humour noir que les britanniques maîtrisent si bien, mais qui sait aussi assumer sa part de drama versant plus dans l'émotion. Réjouissante sur le fond, admirablement finalisée sur la forme, c'est une série à découvrir et tout à fait le genre de fiction que j'adore. bravobom Au vu des dernières révélations et clins d'oeil de fin, si jamais la BBC pouvait commander une suite, je ne dirais pas non.

_________________
"All right, we don’t understand the R2-D2 crap. We’re gonna use the Star Trek system. One blink for yes, two blinks for no."
"This is John Crichton paging the head Cylon. Pick up the phone, Imperious Leader !"
(John Crichton, Farscape)
Heather
Heather
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 5797
Age : 35
Date d'inscription : 08/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

Jekyll Empty Re: Jekyll

Message  Scully le Mer 15 Aoû - 12:41

Vivement que ça passe sur Canal ...
ça à l'air intéressant ça aussi !!!

_________________
Jekyll Ms_ban12 Jekyll Alien-en-bocal
Scully
Scully
Président des USA

Féminin Nombre de messages : 9198
Age : 42
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 05/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Jekyll Empty Re: Jekyll

Message  Heather le Lun 11 Fév - 9:58

Si vous avez Canal+, ce soir, ne ratez surtout pas les débuts de Jekyll.
Une série excellente à découvrir absolument Very Happy

_________________
"All right, we don’t understand the R2-D2 crap. We’re gonna use the Star Trek system. One blink for yes, two blinks for no."
"This is John Crichton paging the head Cylon. Pick up the phone, Imperious Leader !"
(John Crichton, Farscape)
Heather
Heather
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 5797
Age : 35
Date d'inscription : 08/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

Jekyll Empty Re: Jekyll

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser