FBI : PORTES DISPARUS { Without a trace }
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-11%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur Rowenta VU5640F0 TURBO SILENCE EXTREME
79.99 € 89.82 €
Voir le deal

SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent

Aller en bas

SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent Empty SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent

Message  Erika le Dim 28 Jan - 20:56

Jack est assis à une table dans une des salles du FBI. Il observe l’homme en face de lui comme s’il avait envie de le frapper, mais il se contient et l’observe d’un air supérieur, en faisant une moue dubitative.
SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent 02miniature
En face de lui est assis un homme feuilletant un classeur de photographies. Ce personnage est joué par Jason Priestley. L’homme ferme le classeur qu’il tient dans ses mains et le pousse sur la table loin de lui en disant :
(L’homme -> H ; Jack -> J) H - Bon, ça valait le coup d’essayer.
J - Elle n’est pas là-dedans ? (Jack a l’air de s’attendre à ce qu’il ne trouve pas la personne recherchée dans le classeur)
H - Non. Désolé.
J - Gardez à l’esprit que ce sont juste des photos d’identité. Les gens changent d’apparence tout le temps.
H - Vous me demandez de regarder des photos. C’est ce que j’ai fait. (Il semble clairement agacé)
J - D’accord. Peut-être qu’elle est dans celui-ci.
H - Je m’en vais maintenant. L’homme se lève rapidement. Jack en fait de même.

SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent 05miniature

A ce moment, dans l’open-space, Samantha rejoint rapidement Vivian et Elena en disant :
S - Jack est en train de le perdre.
V - Ok, et les vidéos des caméras de surveillance, est-ce qu’on peut le reconnaître sur l’une d’elles ? E - Il porte toujours une cagoule de ski. Regarde, ils en portent tous. (Elle désigne l’écran de l’ordinateur portable sur lequel défilent des images de braquages de banque.) Tu sais, je vais rappeler Danny.
S - Des nouvelles d’Ann ?
V - Je suppose qu’elle essaye toujours d’amadouer le juge pour ce mandat. (Sam hoche la tête et Elena parle à son téléphone pour que son interlocuteur décroche plus vite...)
E - Allez, allez !

Pendant ce temps, Jack tente d’empêcher le suspect de quitter la salle :
J - J’ai besoin que vous y réfléchissiez très sérieusement. (Jack se place entre le suspect et la porte. Il le domine de toute sa taille. L’homme a l’air furieux.)
H - J’ai déjà essayé ça.
Jack tente de l’amadouer, il penche la tête sur le côté.
J - Regardez ! Vous êtes un atout majeur dans cette affaire.
H - Je sais ce que vous essayez de faire.
(Avec son adorable regard innocent, Jack nous montre là tout son art...)
J - J’essaie de trouver votre petite amie. Qu’est-ce que VOUS essayez de faire ?
H - Vous m’accusez de quelque chose ?
J - Non. Vous voulez un avocat ?
H - Je veux que vous sortiez de mon chemin. Jack s’écarte alors...
J - Allez-y.

OPEN-SPACE
Elena fait les cent pas en parlant avec Danny au téléphone.
E - On pourrait faire une pause Danny. Est-ce que Stoker a dit quelque chose d’autre ?
Danny est assis dans sa voiture.
D - Nan, il m’a juste gueulé dessus.
Jack suit son suspect dans le couloir.
H - Vous allez me suivre jusque chez moi comme ça ? J - S’il le faut, oui.
Ann arrive en sens inverse dans le couloir et montre à Jack une enveloppe portant le logo du FBI, probablement le mandat qu’elle a réussi à avoir. Jack et le suspect s’approchent d’elle.

Dans l’open-space, Sam continue de travailler sur l’ordinateur, Vivian reçoit un dossier d’un collègue et le remercie. Elena discute toujours au téléphone avec Danny :
E - Ok, s’il y a une chance...
SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent 11miniature
Quand des coups de feu sont tirés à travers les bureaux. Elena, Vivian et Samantha se mettent à couvert. A l’autre bout du fil, Danny hurle :
D - Elena, c’était quoi ça ?
Les coups de feu continuent. Vivian tend le bras pour attraper son téléphone et signale :
V - On a des coups de feu tirés au 12e étage. On a besoin d’aide ici.

GENERIQUE

Retour dans le couloir. Toutes les vitres sont brisées sous les impacts. De nombreux agents plongent au sol, saisissent leurs armes. Des gens crient. Un signal d’alarme retentit.
Jack se relève, arme au poing et crie :
J - Fermez le bâtiment !
Il se précipite à la suite du responsable des coups de feu. C’est son suspect. Il s’apprête à franchir une porte donnant sur un escalier de secours et tire à plusieurs reprises sur Jack qui est forcé de se jeter à terre une nouvelle fois. Jack le poursuit tandis que Vivian se relève et prend son arme de service dans le tiroir de son bureau. Sur le tableau derrière elle : la photo d’une jeune femme portée disparue, JENNIFER NICOLS, 7A - NY 4090634
18 HEURES PLUS TOT
SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent 13miniature
La même jeune femme est assise dans sa voiture, garée sur le côté de la route pour un contrôle de police. Elle regarde dans son rétroviseur l’officier s’approcher de sa voiture. Elle soupire. Il fait nuit.
L’officier - Mademoiselle Nichols, signez en bas s’il vous plaît. Ce n’est pas une confession, juste une promesse que vous viendrez.
JN - D’accord.
L’officier - Votre copie.
(Jennifer Nichols signe, il lui tend une copie de la fiche. Elle a l’air comme égarée, elle regarde autour d’elle en frissonnant.)
L’officier s’inquiète: - Madame ? Vous allez bien ?
Elle lui répond avec un sourire.
JN - Je vais bien.
L’officier - Conduisez prudemment. Faites attention à la vitesse.
JN - Je le ferai, merci.
L’officier regagne son véhicule et Jennifer Nichols le regarde s’éloigner dans son rétroviseur. Elle est au volant d’une Mini Austin de couleur bleue. La voiture de patrouille quitte les lieux. Jennifer Nichols se met à pleurer. La voiture et sa conductrice disparaissent.

LE LENDEMAIN MATIN
L’équipe de Jack arrive sur les lieux où on a retrouvé la voiture de Jennifer Nichols. Vivian met Jack au courant des informations qu’elle a recueillies.
V - Hey. C’est la voiture de Jennifer Nichols. Selon la sécurité du parking, elle est là depuis hier soir.
J - Il y a des signes de lutte ?
V - Non, mais la police dit que quelqu’un a dévasté son bureau.
J - Ok, allons vérifier. Ils se retrouvent dans le bureau de la disparue.
Jack prend des notes sur l’état de la pièce pendant que Vivian interroge la secrétaire.

SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent 22miniature

Sc - Je suis partie plus tôt hier, j’ai dit au revoir, Jennifer était assise juste ici. (Elle a l’air bouleversée.) Vous pensez que la personne qui est entrée l’a enlevée ? Enfin, je veux dire... qu’est-ce que ça pourrait être d’autre ?
V - Ça pourrait être un certain nombre de choses. Vous savez où elle était hier soir ?
Jack les rejoint.
Sc - Non aucune idée.
J - Dans quoi vous travaillez ici ?
Sc - L’immobilier. Mais avant, Jenny était assistante au bureau du procureur dans le Bronx.
J - Est-ce que certains problèmes l’auraient suivie ?
Sc - Ouais, quand elle a commencé, elle recevait des coups de téléphone, des menaces de gens qu’elle avait fait enfermer.
J - Quelque chose récemment ?
Sc - Rien dont elle m’ait parlé, mais quelque chose s’est passé, il y a quelques jours, quand on déjeunait.

FLASH-BACK
Jennifer Nichols et sa secrétaire déjeunent de plats à emporter sur le bureau de Jennifer.
JN - Ouais.
Sc - Merci.
JN - Je t’en prie.
Sc - Donc...
JN - Oui...
Sc - Laisse-moi te dire. L’ami de Ron.
JN - Non. Non. Pas de rendez-vous arrangés s’il te plaît.
Sc - Il est mignon et gentil. Ce n’est pas un avocat.
JN - C’est... pas le bon moment.
Sc - Allez... Toi et Eric avez rompu il y a plus d’un an.
JN - C’est pas ça.
Sc - Donc tu vois quelqu’un d’autre ?
JN - Je voyais. C’est fini maintenant.
Sc - Qu’est-ce qu’il s’est passé ?
JN - Je voulais qu’il soit « le bon » et... finalement, il n’était pas celui qu’il semblait être.
Bip
Sc - Un texto de Liz. Elle dit que quelqu’un a eu accès à mon compte Lexis-Nexis.
JN - Oh. C’est moi. Je... Il fallait que je fasse une vérification sur un client. Il n’y a pas de problème. Il était réglo.
Sc - C’est la différence entre toi et moi : ça ne me viendrait pas à l’idée de vérifier !
JN - Eh bien, j’avais un mauvais pressentiment et je n’arrivais pas à m’en débarrasser. C’est mon côté « huissier de justice » !
Sc - Oui, ça ou alors tu es parano !
JN - C’est pas parce que tu es parano qu’ils ne sont pas tous après toi !
V - Donc elle n’a pas dit qui elle voyait... ?
Sc - Non. Mais maintenant vous pensez que c’est lié ?
(Elle désigne le bureau dévasté derrière elle.)
J - Il nous faudrait la liste des clients de Jennifer et son ordinateur.
Sc - Pas de problème.
V - Est-ce qu’elle a dit le nom de l’homme qu’elle fréquentait ?
Sc - Elle ne l’a jamais dit. Elle est très discrète à ce sujet.
V - Et cet Eric, c’est qui ?
Sc - Eric Jensen. C’étaient des avocats amoureux. Avant qu’elle ne découvre qu’il était marié.

SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent 34miniature
Samantha et Martin interrogent Eric Jensen sur les marches du palais de justice.
EJ - Oui, on sortait ensemble mais on s’est séparés l’année dernière. Quelle importance ?
S - C’est important car il y a deux jours elle vous a appelé, et maintenant elle a disparu.
EJ - Jennifer a disparu ?
M - C’est exact. Pourquoi vous a-t-elle appelé ?
EJ - Elle voulait une faveur.

FLASH-BACK
EJ - Jennifer! Tu vas bien?
JN - Pas vraiment. Tu l’as reçu ?
EJ - Pourquoi se presser ? On peut en parler autour d’un café ?
JN - Ne rends pas les choses difficiles, Eric. T’appeler était ma dernière solution.
EJ - Pourquoi as-tu besoin du pass ?
JN - Je ne travaille plus aux impôts, tu te souviens ? Je ne peux pas y rentrer sans toi.
EJ - Ce que je te demande, c’est ce que tu vas y faire.
JN - Je veux regarder une vieille affaire.
EJ - Pourquoi faire ?
JN - Tu me le donnes ou pas ?
EJ - Je pourrais perdre mon travail pour ça, tu me dois une explication.
JN - Non, Eric, TU m’en dois une. Il regarde autour de lui puis lui donne le pass. Elle s’éloigne rapidement.
EJ - Je n’ai pas eu de nouvelles d’elle depuis. Ecoutez, je dois aller au tribunal.

M - Est-ce qu’elle a précisé de quelle affaire elle parlait ?
EJ - Non.
S - Je vais vous demander quelque chose. Est-ce que vous vous souvenez de quelqu’un qui la menaçait quand elle travaillait aux impôts ?
EJ - Je ne me souviens pas de quelqu’un en particulier. Mais la moitié des personnes qu’on enferme jurent qu’elles reviendront nous tuer.
S - Vous pensez que c’est pour ça qu’elle a démissionné ?
EJ - Elle a démissionné parce qu’elle se faisait trop de souci. Ce boulot prend tout ce qu’on a si on le laisse faire. Je pense qu’elle s’est rendue compte qu’elle voulait une vie.
M - Ok, si vous vous souvenez de quelque chose, appelez ce numéro.
(Il lui donne sa carte.)
EJ - J’espère que vous la retrouverez.
S - Merci.

RETOUR AU BUREAU
Vivian se dirige vers Elena, assise à son bureau.
V - Bien, on en est où avec l’ordinateur de Jennifer ?
E - Mac n’a rien pour le moment. Ecoute, j’ai parlé avec le tribunal, ils n’ont pas de registre de l’affaire qu’elle regardait...
(Elle indique à Vivian des archives empilées sur son bureau)
V - ... donc ils les ont toutes envoyées...
E - Chérie, c’est juste le premier paquet. Entre les procès et les demandes en appel, elle avait 630 affaires.
V - Ouah... Ok, alors où sont Danny et Martin ? Ils devraient partager notre douleur !
E - Ils inspectent l’endroit où elle a eu une amende pour excès de vitesse.
V - Peut-être qu’on devrait essayer de retrouver le gars avec qui elle sortait.
E - J’ai déjà essayé !
V- Oh !
E - Le ticket retrouvé dans le parking dit que Jennifer était dans un restaurant italien il y a quatre jours. Donc j’ai appelé le restaurant. Ils se souviennent d’elle et du gars avec qui elle était. Il a utilisé sa carte de crédit. Il s’appelle Allen Davis. Il est en route pour venir ici.
Erika
Erika
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 475
Age : 33
Localisation : Manhattan
Date d'inscription : 02/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent Empty Re: SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent

Message  Erika le Dim 28 Jan - 21:08

DANS LE COULOIR
Jack se dirige vers l’ascenseur, un dossier dans les mains. Ann arrive en face, elle parle dans un dictaphone en marchant, un dossier sous le bras.
A - En attente d’une réponse de votre part, salutations, Ann Cassidy. CC : à Warren Colter et contrôle des dossiers 6600.
J - Hey !
A - Salut !
J - Comment vas-tu ?
A - Bien, bien ! (Elle a l’air gênée devant lui et le regarde difficilement dans les yeux.)
J - Je suis désolé pour tout à l’heure (Il craint sa réaction.)
A - Ce n’est pas ta faute.
J - Je crois que si, je l’ai mal pris.
A - Moi aussi. Je veux dire c’est un terrain inconnu pour moi. Je ne sais pas ce que je ressens à propos de tout ça.
(Elle ne le regarde pas lorsqu’elle lui parle. Lui cherche son regard.)
J - On est deux comme ça. (Elle lui sourit.) On dîne ensemble ce soir ?
(Elle hausse les sourcils en souriant de plus belle.)
A - Second round ?
J - Pourquoi on ne recommencerait pas le premier ? (Elle hoche la tête en riant et lui fait son sourire charmeur. Elle l’embrasse rapidement sur la bouche et continue son chemin, Jack la regarde s’éloigner.)
Un agent arrive vers Jack, suivi d’un homme.
(L’homme suspect de la première scène, celui qui tire les coups de feu ensuite.)
L’agent - Monsieur, voici Allen Davis.
J - Agent Malone. Merci d’être venu. J’apprécie.
AD - C’est le moins que je puisse faire pour Jennifer.
(Il a l’air sincère, un peu trop, hypocrite même peut-être, on dirait qu’il se force à avoir l’air inquiet. Jack l’observe attentivement en lui serrant la main.)
J - Ok, si vous voulez bien suivre l’agent Barlett, je suis à vous dans une minute.
AD - Ok.
Jack l’observe en s’éloignant. L’agent Barlett conduit poliment Allen Davis dans une salle plus loin.
Jack interroge Allen Davis.
AD - Quand l’agent Delgado a appelé, j’ai été choqué. (Il parle beaucoup avec ses mains.) Je le suis encore. Vous avez une idée de ce qui a pu lui arriver ?
J - J’ai quelques idées mais... (Jack se donne un rôle de l’agent type, pas très futé, avec son bloc note devant lui. Allen Davis se sent donc en sécurité et si ce n’est supérieur, du moins l’égal de Jack.) Qu’est-ce que vous faites dans la vie M. Davis ?
AD - Je travaille dans une agence de voyages.
J - Ce n’est pas évident d’y travailler en ce moment...
AD - C’est « adapte-toi ou meurs » ! Je me suis adapté.
(Il est sûr de lui, voire fier de lui-même, orgueilleux. Jack hoche la tête pour montrer qu’il comprend.)
J - Hum. Depuis combien de temps connaissez-vous Jennifer ?
AD - Deux mois.
J - Hum, hum.(Nouveau hochement de tête. Jack fait l’agent consciencieux, il prend tout en note. En consultant ses notes, l’air de rien il enchaîne.) Vous avez dîné chez Errera il y a quatre jours, c’est exact ?
AD - Oui.
J - Est-ce que... vous l’avez revue depuis ?
AD - J’ai bien peur que non.
J - Et pourquoi cela ?
AD - On a eu un malentendu.
J - Au restaurant ?
AD - C’est ça. J’avais prévu une nuit romantique pour nous deux et tout se passait bien.


FLASH-BACK
Dîner aux chandelles dans le fameux restaurant italien Errera. Jennifer rit.
AD - Tu sais que tu es la seule à rire de mes plaisanteries ?
JN - Tu es drôle !
AD - Non, vraiment pas !(Elle rit et il lui prend la main après un long regard amoureux.) Tu sais, des choses comme ça n’arrivent pas tous les jours. Tout du moins pas à moi.
JN - A moi non plus.
AD - Alors qu’est-ce qu’on fait ?
JN - Je ne suis vraiment pas sûre.
(Ils se sourient quand une femme habillée comme une vulgaire prostituée vient les interrompre en s’adressant à Allen Davis comme si elle le connaissait bien.)
SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent 51miniature
Femme - Tu vas faire semblant de ne pas me connaître ?
(Ils se lâchent la main. Allen à l’air très mécontent.)
AD - Qu’est-ce que tu fais ici ?
Femme - Toi et moi, faut qu’on parle !
JN - Qui est-ce ?
AD - C’est personne. Ça peut pas attendre ?
Femme - Non, ça peut pas attendre !
(Elle s’éloigne de leur table.)
JN - Allen, qu’est-ce qui se passe ? Qui est-elle ?
AD - C’est personne. Excuse-moi une minute.
(Il se lève.)
JN - Tu pars ?
AD - Laisse-moi juste arranger les choses avec elle. Je reviens, je vais tout t’expliquer. C’est promis.
(Il quitte la table.)


RETOUR EN SALLE D’INTERROGATOIRE
AD - Et quand je suis revenu, Jenny était partie. Elle ne répondait pas à mes appels.
J - Et l’autre femme ?
AD - Je l’ai rencontrée dans un bar il y a quelques mois. Avant Jenny. Je suis presque sûr qu’elle s’appelait Susan.
J - (Il prend en note l’air concentré.) Susan. Elle a un nom de famille ?
AD - C’était que pour une nuit. Vous savez comment c’est. (Il sourit.)
Jack fronce les sourcils : - Comment vous a-t-elle retrouvé ?
AD - Aucune idée. Elle a dû me voir entrer dans le restaurant.
J - Donc, vous allez souvent là-bas ?
AD - Pas vraiment.
Jack, l’air dubitatif :
- Ok, donc... une femme avec qui vous avez eu une aventure sans lendemain il y a quelques mois vous retrouve dans un restaurant où vous n’allez pas souvent. Elle débarque comme ça de nulle part.
AD - Exactement.
Jack le fixe un moment puis note quelque chose sur son bloc en disant :
- D’accord.
[Ndlr : trop drôle comment Jack le prend pour un imbécile avec ses attitudes de grand naïf, c’est trop bien joué quand on sait que Jack n’est pas tombé de la dernière pluie et se fait pas si facilement avoir... !!]
Jack reprend : - Qu’est-ce qu’elle voulait ?
AD - De l’argent.
J - Pour quoi faire ?
AD - Je ne sais pas. C’est une camée, elle essayait de me taxer. (Il prend la mouche.) Je ne vois pas le rapport que ça a avec Jennifer.
J - Elle a été en contact avec Jennifer d’une certaine façon. Selon votre histoire, elle n’est pas stable. C’est possible qu’elle fasse une fixation sur vous.
AD - Je n’y ai jamais pensé de cette façon.
[Ndlr : euh... qui pourrait faire une fixation sur lui ??? Ce n’est pas Jack, Martin et encore moins Danny !! Non pas qu’il manque de charme mais bon... !!lol Désolée pour les fans de Jason Priestley !! Mais dans ce rôle, beurk !]
J - Ecoutez, est-ce que ça vous dérangerait de travailler avec l’un de nos dessinateurs pour faire un portrait-robot de Susan?
AD - Non, si vous pensez que ça peut aider...
J - Oh, beaucoup, beaucoup...
[N’en fais pas trop Jack, il va finir par voir que tu te fous de lui !!!]

PLUS TARD
Allen Davis s’impatiente seul dans la pièce, il pianote très rapidement des doigts sur la table. Il est visiblement énervé. Jack l’observe derrière la vitre sans qu’il puisse le voir. Elena arrive derrière Jack.
E - Jack, Sheila vient pour faire le dessin, OK ?
J - OK. Dis-lui de dessiner lentement. Ce type a quelque chose de louche.
E - Jack, il n’a pas de casier. Mais l’histoire se tient. Les gens du restaurant se souviennent très bien de cette fille.
J - C’est intelligent. (Il hoche la tête. Il vient de comprendre.) Merci. (Son portable sonne. Elena s’en va.) Malone.
(Danny est à l’autre bout du fil. Adossé à sa voiture dans un costume clair dans les tons beige, chemise blanche à rayures beiges, cravate rouge foncée, une main dans la poche de son pantalon et portant une de ses éternelles paires de lunettes de soleil.)
D - Hey Jack ! Apparemment ce truc est définitivement lié à toutes les anciennes affaires de Jennifer.
J - Basé sur quoi ?
D - Basé sur le fait qu’elle est allée à la prison de Woodley juste après qu’elle ait eu ce pass.
J - Pour voir qui ?
D - Un prisonnier qui s’appelle Grant Stoker. On va aller lui parler.
J - Tenez-moi au courant.
D - D’accord.
J - Très bien. (Il raccroche)

OPEN-SPACE
Samantha arrive avec de nouvelles informations.
S - Grant Stoker purge sa peine à vie pour le braquage d’une banque et un meurtre.
V - Oh ! Peine fédérale ?
S - Ouais.
V - Dans ce cas ce n’était pas une affaire suivie par Jennifer.
S - Non. Il n’y a rien là-dedans qui la concerne. Et à propos de Allen Davis ?
Elena se joint à elles. Vivian feuillette un dossier.
V - Il paye ses impôts et ses factures à temps. Ça a l’air d’être un bon citoyen.
S - Il l’est peut-être...
E - Jennifer avait des doutes. Mac a cherché sur son disque dur. Tu sais la vérification ? C’était Allen Davis.
V - Peut-être qu’il ne dit pas toute la vérité alors...
S - Il est venu volontairement.
E - C’est malin. Il ne veut pas avoir l’air suspect.
V - OK, selon la sécurité sociale, il a commencé à travailler il y a neuf ans, à trente-deux ans. Alors que faisait-il avant ça ?

PRISON DE WOODLEY
Ouverture de la porte menant à une pièce dans laquelle les prisonniers reçoivent les visites. Danny remercie la personne qui lui a ouvert la porte.
D - Grant Stoker, je suis l’agent spécial Taylor. Voici l’agent spécial Fitzgerald.
(Il montre sa carte avec un sourire à la « Danny-fier-de-lui-même » !Martin sort une photographie de sa poche intérieure de veste et Danny prend son bloc-notes et un stylo.)
M - On a cru comprendre que cette femme est venue vous voir hier.
GS - Cette salope !
D - Pourquoi « cette salope » est-elle venue vous voir ?
(Sourire en coin !!!!)
GS - Ah, euh,... Pour parler d’une... euh... hypeuh... hype...
M - Une hypothétique situation ?
GS - Ouais, c’est ça.
D - OK, pourquoi « cette salope » serait-elle venue vous voir au sujet d’une « hypothétique situation » ?
(Ton ironique à la Danny)
GS - Pour essayer de m’avoir !


FLASH-BACK
SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent 68miniature
Jennifer Nichols pousse une photographie vers Grant Stoker assis en face d’elle et tenant une carte de visite entre ses mains menottées.
GS - C’est Lucy. Qu’est-ce que vous faites avec une photo de ma femme ?
JN - Une équipe de surveillance l’a vue prendre une grosse somme d’argent à un homme non identifié. Ensuite, ils l’ont vue partir dans un 4x4. Quand ils ont interrogé le système des immatriculations, votre nom est apparu. Ça nous a interpellé.
GS - C’est qui « on » ? (Il désigne la carte de visite qu’elle semble lui avoir remis à son arrivée.)
JN - Le bureau des impôts.
GS - Je ne comprends pas.
JN - Vous faites perpét’ pour un vol que vous avez commis il y a dix ans, où deux personnes ont été tuées. Votre complice n’a jamais été identifié.
GS - Donc ?
JN - Donc on pense que l’homme à qui votre femme a pris de l’argent était votre complice. J’aimerais que vous regardiez cette photo et que vous me disiez si c’est lui.
GS - Et pourquoi je ferais ça ?
JN - Parce que si vous ne le faites pas, j’enverrai votre femme en prison pour complicité.
GS - Vous ne pouvez pas faire ça à Lucy !
JN - Si je le peux ! Si vous coopérez, on peut raccourcir votre peine.
GS - De combien de temps ?
JN - Ça dépend de vous. J’ai besoin d’une réponse maintenant. Une fois que je pars, le marché est annulé.
GS - Donnez-moi une minute, il faut que je réfléchisse !
JN - Pendant que vous réfléchissez, pourquoi ne me parleriez-vous pas du braquage ?
GS - Vous connaissez déjà tout, tout est là-dedans !
(Il montre le dossier que Jennifer a amené avec elle.)
JN - Je veux l’entendre de vous !
GS - Je travaillais avec le gars depuis un moment. Il était intelligent, il connaissait toutes les ficelles. Mais il voulait arrêter. Vous savez, « un dernier gros coup » et il arrêtait. En tout cas, je conduisais la voiture qui nous a servi à nous enfuir et un flic m’a demandé de quitter la place de livraison où j’étais garé. Mon partenaire était donc tout seul. C’est toujours le dernier coup qui vous fout en l’air.

FLASH-BACK
Braquage de la Dorsett Bank of New York. Un signal d’alarme retentit. Un homme cagoulé et armé sort en courant de la banque, des sacs sans doute pleins de billets de banque à la main. Ne trouvant pas la voiture censée l’attendre pour s’enfuir, il bouscule un homme pour lui voler sa voiture et l’abat lorsqu’il se relève. Un agent de sécurité de la banque blesse le braqueur à l’épaule avant de se faire tuer lui aussi par ce dernier, qui s’enfuit au volant de la voiture volée.

RETOUR A LA PRISON DE WOODLEY AVEC GRANT STOKER ET JENNIFER NICHOLS
Jennifer Nichols a l’air horrifié, elle se tord les mains.
GS - On s’est revus après ça. Il n’était pas content. Je l’ai aidé à se débarrasser de la voiture donc il m’a donné une part. J’ai été arrêté le lendemain pour complicité.
JN - Pourquoi ne l’avez-vous pas dénoncé ?
GS - C’était mon troisième méfait. J’allais me retrouver ici de toute façon. De plus, on a fait un marché.
JN - Vous faites le temps, il s’occupe de votre femme ?
GS - On avait un arrangement. Jennifer lui tend une photo.
JN - C’est lui ? C’est la photo d’Allen Davis.
GS - Oui, c'est lui.
Jennifer a l’air égaré, elle semble profondément troublée. Elle range la photographie dans le dossier.
GS - Quoi ? C’est pas ce que vous vouliez ?
JN - Si ! Bien sûr. Merci pour votre coopération M. Stoker.
Elle se lève et se dirige vers la sortie.
GS - Oh, oh, oh !!!
Il se retourne vers elle.
GS - Et qu’est-ce qu’il se passe maintenant ? Vous allez appeler mon avocat, n’est-ce pas ?
JN - On prendra contact avec lui bientôt.
Elle quitte la pièce.

RETOUR A LA PRISON DE WOODLEY AVEC GRANT STOKER, DANNY ET MARTIN
GS - Ça sonne bien mais c’était une arnaque. Elle était des impôts. Elle ne travaillait même plus là-bas.
D - Comment tu as trouvé ? (Son regard est devenu dur, il sert les dents...)
GS - J’ai dit à Lucy le nom sur cette carte. Elle a vérifié. Jennifer est la petite amie de Davis.
M - Et après votre femme a appelé Davis et lui a dit que Jennifer le pistait.
GS - Vous savez quoi ? Je ne parlerai plus.
Erika
Erika
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 475
Age : 33
Localisation : Manhattan
Date d'inscription : 02/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent Empty Re: SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent

Message  Erika le Dim 28 Jan - 21:22

RETOUR A LA SALLE D INTERROGATOIRE
Allen Davis guide la dessinatrice qui doit faire le portrait de la femme qui l’a accosté au restaurant : Susan/Lucy Stoker.
AD - Ouais, elle avait des rides d’expression... Là.
Jack entre dans la salle.
J - Il en est où le dessin ?
AD - Très détaillé ! (Il est sur les nerfs et sent qu’on le retient volontairement.)
J - C’est excellent ! Ça va beaucoup nous aider. Merci. Bien.
Jack est resté debout à côté de lui. Il prend le dessin. La dessinatrice, Sheila, plie bagage. Allen Davis se lève de sa chaise.
J - J’ai besoin de vous poser d’autres questions.
AD - Je pensais qu’on avait fini.
J - Je sais que ça prend plus de temps que prévu. Est-ce que vous voulez manger quelque chose ?
AD - Agent Malone, j’aimerais beaucoup vous aider, vraiment, mais j’ai une entreprise à faire tourner.
J - Je comprends ça. Mais dans mon travail, les vingt-quatre premières heures sont cruciales. Je sais combien Jennifer est importante pour vous.
AD - Eh bien... Je ne vois vraiment pas ce que je peux vous dire de plus. (Il se rassoit.)
J - On veut... (Jack s’assoit aussi.) ... localiser cette femme, Susan.
AD - Pourquoi ?
J - On a un témoin oculaire qui dit avoir vu quelqu’un lui ressemblant, à l’extérieur du bureau de Jennifer. Où est-ce que vous avez dit avoir rencontré cette Susan ? (Jack donne de plus en plus l’impression de maîtriser l’interrogatoire à son interlocuteur. La pression s’accentue !)
AD - A « the King and Castle », dans West Village.
J - OK.
Le regard de Jack est attiré derrière Allen Davis. Ann lui fait signe à travers la vitre.
J - Excusez-moi un instant.
Allen Davis a l’air surpris, se retourne et voit Jack parler avec Ann. Il a soudain l’air furieux. Jack entraîne Ann un peu plus loin pour discuter plus tranquillement.
SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent 90miniatureA - On ne peut pas l’arrêter.
J - Pourquoi pas ? Stoker l’a reconnu.
A - Non, non, Stoker l’a reconnu hypothétiquement.
J - Et alors ? On a qu’à conclure un marché ?
A - Ouais, on essaie, mais c’est compliqué.
J - Je suis à un fil de tenir ce gars.
A - Ouais, et une fois qu’il aura compris ça, il voudra partir. Pourquoi vous ne le laissez pas partir ? On le suivra. Peut-être qu’il nous conduira à Jennifer Nichols. Après, vous pourrez l’arrêter.
J - Ouais, et s’il échappe à notre surveillance, je ne la retrouverai jamais.
A - Jack, on n’aura jamais un mandat.
J - Je ne le laisse pas partir. (Ann hoche la tête levant les yeux au ciel, guère surprise de l’entêtement de Jack.) Regarde, Samantha a pris l’inventaire du braquage de la banque. Ils ont le sang de Davis. Ils ont pris des échantillons de sang, ok ? Ils pourraient nous avoir un mandat. Ils le forceraient à nous donner un échantillon de sang et d’ADN.
A - Tout est basé sur une reconnaissance hypothétique.
Elle répète ça avec un immense sourire. Et Jack change d’expression, il est sous le charme mais elle l’agace à être aussi têtue que lui !
J - Tu sais quoi ?
A - on a besoin d’un juge !
J - On a besoin d’un juge !
A - Ouais je vais essayer.
J - merci.
Et ils repartent chacun de leur côté.

Jack rejoint Allen Davis et pousse vers lui un classeur plein de photographies.
AD - C’est quoi ça ?
J - Des photos d’identité. On pense que votre aventure d’un soir se trouve ici.
AD - Vous pensez que c’est une criminelle ?
J - Ecoutez, je sais que c’est très ennuyeux. Je suis content de vous tenir compagnie.
AD - Si ça vous fait plaisir.
Il ouvre le classeur et commence à en feuilleter les pages.

OPEN-SPACE
Vivian se déplace avec énergie. Elle s’adresse à Samantha qui semble avoir été mise en attente au téléphone.
V - Je ne pense pas que le mandat va bien se goupiller. On a besoin de trouver quelque chose pour garder ce type. Où en est-on avec Lucy Stoker ?
S - On est sur sa maison, mais son camion a disparu et elle aussi.
E - Il semble que Lucy Stoker et son mari étaient suspects dans une douzaine d’autres braquages. Donc peut-être que Davis a été pris en vidéo.
V - Regarde ça !

[Images du pré-générique se situent à ce moment dans le temps]
Allen Davis ferme le classeur qu’il tient dans ses mains et le pousse sur la table loin de lui en disant :
AD - Bon, ça valait le coup d’essayer.
J - Elle n’est pas là-dedans ?
(Jack a l’air de s’attendre à ce qu’il ne trouve pas la personne recherchée dans le classeur)
AD - Non. Désolé.
J - Gardez à l’esprit que ce sont juste des photos d’identité. Les gens changent d’apparence tout le temps.
AD - Vous me demandez de regarder des photos. C’est ce que j’ai fait.
(Il semble clairement agacé)
J - D’accord. Peut-être qu’elle est dans celui-ci.
AD - Je m’en vais maintenant.

L’homme se lève rapidement. Jack en fait de même.

A ce moment, dans l’open-space, Samantha rejoint rapidement Vivian et Elena en disant :
S - Jack est en train de le perdre.
V- Ok, et les vidéos des caméras de surveillance, est-ce qu’on peut le reconnaître sur l’une d’elles ?
E - Il porte toujours une cagoule de ski. Regarde, ils en portent tous. (Elle désigne l’écran de l’ordinateur portable sur lequel défilent des images de braquages de banque.) Tu sais, je vais rappeler Danny.
S - Des nouvelles d’Ann ?
V - Je suppose qu’elle essaye toujours d’amadouer le juge pour ce mandat.
(Sam hoche la tête et Elena parle à son téléphone pour que son interlocuteur décroche plus vite...)
E - Allez, allez !

Pendant ce temps, Jack tente d’empêcher le suspect de quitter la salle :
J - J’ai besoin que vous y réfléchissiez très sérieusement.
(Jack se place entre le suspect et la porte. Il le domine de toute sa taille. L’homme a l’air furieux.)
AD - J’ai déjà essayé ça. Jack tente de l’amadouer, il penche la tête sur le côté.
J - Regardez ! Vous êtes un atout majeur dans cette affaire.
AD - Je sais ce que vous essayez de faire.
(Avec son adorable regard innocent, Jack nous montre là tout son art...)
J - J’essaie de trouver votre petite amie. Qu’est-ce que VOUS essayez de faire ?
AD - Vous m’accusez de quelque chose ?
J - Non. Vous voulez un avocat ?
AD - Je veux que vous sortiez de mon chemin.
Jack s’écarte alors...
J - Allez-y.

OPEN-SPACE
Elena fait les cent pas en parlant avec Danny au téléphone.
E - On pourrait faire une pause Danny. Est-ce que Stoker a dit quelque chose d’autre ? Danny est assis dans sa voiture.
D - Nan, il m’a juste gueulé dessus.

Jack suit son suspect dans le couloir.
AD - Vous allez me suivre jusque chez moi comme ça ?
J - S’il le faut, oui.
Ann arrive en sens inverse dans le couloir et montre à Jack une enveloppe portant le logo du FBI, probablement le mandat qu’elle a réussi à avoir. Jack et le suspect s’approchent d’elle. A ce moment-là, Allen Davis voit l’air victorieux de Ann et donne un coup de coude dans la tête de Jack et lui prend son arme. Il tire dans les vitres. Les agents se mettent à couvert, ou plongent au sol.

Les coups de feu continuent. Vivian tend le bras pour attraper son téléphone et signale :
V - On a des coups de feu tirés au 12e étage. On a besoin d’aide ici.

Ann tente de fuir. Mais Allen Davis l’attrape par le bras.
A - Non, non, non !
AD - Viens ici toi, viens là ! (Il passe son bras sous sa tête et hurle en reculant avec Ann pour otage.) Tout le monde à terre !
Il déclenche l’alarme incendie et tire dans toutes les directions. Jack tend le bras vers l’agent allongé à côté de lui.
J - Donnez-moi le flingue ! (Jack se relève, l’arme au poing et prend la suite du fuyard.) Fermez le bâtiment !
Malgré les efforts de Ann, Allen Davis l’entraîne à sa suite dans les escaliers, après avoir tiré plusieurs fois sur Jack qui plonge une nouvelle fois au sol.

Lorsque Jack arrive dans la rue, le suspect s’est volatilisé. Vivian le rejoint alors :
V - Jack !
J - Est-ce que tout le monde va bien en haut ?
V - Ouais ! Comment a-t-il fait entrer un flingue dans le bureau ?
J - Il a pris le mien.
V - Qu’est-ce que je peux faire ?
J - Dis à la police d’établir un périmètre de sécurité. Donne sa photo aux autorités et à tous les aéroports.

Vivian se dirige vers le bâtiment pour se mettre au travail tandis que Jack observe la rue en se tenant le visage, douloureux après le coup qu’il a reçu. Il voit alors un homme blessé, appuyé à un banc, il saigne à la tête. Il se dirige vers lui.
J - Que s’est-il passé ?
... - Ce gars... m’a braqué avec un flingue et il a pris mon taxi. Il y avait une femme avec lui.
J - Dans quelle direction est-il parti ?
... - Je sais pas...
J - Allez ! Est-ce qu’il est parti à droite, à gauche, tout droit ?
Samantha les rejoint.
... - Il est allé tout droit je crois.
A ce moment-là Elena arrive au volant d’une voiture et klaxonne pour attirer l’attention de Jack. Il s’adresse à Samantha.
J - Davis a pris le taxi de ce gars.
S - Vas-y, je vais signaler le vol. Vas-y ! (Elle s’adresse alors au chauffeur de taxi blessé.) J’ai besoin de savoir le nom de la compagnie de taxi, le modèle et la plaque d’immatriculation.
Jack monte dans la voiture avec Elena, qui démarre le gyrophare en marche.
E - La police nous rejoint à la maison de Davis.
J - Très bien. Qu’est-ce que tu as au cou ?
E - Du verre qui a volé. C’est bon, c’est rien.
J - Ça va être aux infos. Tu devrais appeler ta fille pour lui dire que tu vas bien.

Arrivés à l’appartement de Davis, Jack, Elena et deux flics en uniformes sécurisent les pièces. Dans la chambre, Jack surprend Lucy Stoker entrant dans l’appartement de Davis par la fenêtre.
LS - Non, non, non, non, non !
J - Dégagez de là maintenant ! Où est Davis ?
LS - Comment je pourrais savoir ça ?
Elena appelle Jack de la salle de bain.
E - Jack !
Jack s’adresse à un flic en uniforme : - Fouille-la, tu veux ! Et il rejoint Elena dans la salle de bain pour découvrir le cadavre de Jennifer Nichols.
E - C’est pour ça que Davis est venu nous voir. Il ne voulait pas qu’on vienne chez lui.
Jack est dégoûté et son inquiétude pour Ann augmente encore.
J - Amenez-la ici !
LS - Oh mon Dieu ! Je... J’ai pas fait ça !
Jack la saisit par la nuque et approche son visage du cadavre avec violence.
J - Je veux que vous regardiez bien ! Ça pourrait être vous ! Maintenant, où est Davis ?
LS - Je sais pas !
J - Quand l’avez-vous vu pour la dernière fois ?
LS - Quand il était avec elle au restaurant.

FLASH-BACK
AD - C’est quoi ton problème ? Tu ne peux pas débarquer ici comme ça !
LS - J’ai besoin de mon argent ! Tu m’as dit de venir te voir !
AD - Je t’ai dit que je sortirais quand je pourrai !
LS - Ouais, ben la prochaine fois, me fais pas attendre !
AD - Il n’y aura pas de prochaine fois ! (Il lui tend une enveloppe sortie de la poche intérieure de sa veste et elle se met à compter les billets qui s’y trouvent.) A partir de maintenant, on fait les choses à ma façon ou nous deux, c’est fini ! J’ai quelqu’un dans ma vie, maintenant !
LS - N’en sois pas si sûr...
Jennifer Nichols a assisté à la fin de la dispute. Allen Davis se dirige vers elle.
AD - Jennifer... Jennifer, attends ! Attends, je peux tout t’expliquer. Vraiment... C’est pas important !
JN - Ne me touche pas !
Et elle part précipitamment.

LS - Je ne l’ai pas vu depuis !
J - Qu’est-ce que vous foutez ici ?
LS - J’avais peur qu’il me tue.
J - Faites-la sortir d’ici !
E - Tu crois qu’il va revenir pour l’argent ?
J - Non, y en a pas ici. Il n’y a rien d’intime. Il n’y pas de photos. Rien. Tout ce qui lui importe doit être ailleurs.
E - Apparemment, il essayait d’arranger l’appartement. Nouvelles lampes, nouveau canapé... Il essayait de le rendre un peu plus féminin, je pense.
J - Recommencer une nouvelle vie...
E - Alors, où peut-on trouver son ancienne vie ?

PLUS TARD
Vivian, Elena et Jack se rendent sur les lieux où le taxi a été abandonné. Devant un garage. A l’intérieur, des traces d’huile de moteur.
V - On dirait qu’il a changé de voiture.
J - Donne-moi les clés !
Jack prend les clés à Elena et se dirige vers le coffre. Avant de l’ouvrir, il respire profondément, espérant ne pas découvrir le cadavre de Ann à l’intérieur. Il est vide.
E - Jack ! C’était sur le siège passager.
Elena lui tend le dictaphone appartenant à Ann.SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent 126miniature

FLASH-BACK
Ann a les mains menottées dans le dos. Elle est assise à l’avant de la voiture, sur le siège passager. Pendant que Allen Davis conduit, elle met discrètement son dictaphone en marche derrière son dos.
A - Pourquoi sommes-nous sur cette route ?
AD - Je vous ai dit de regarder devant vous !
A - J’avais un appartement sur Grand, c’est tout. Je veux juste savoir où on va.
AD - Vous devriez vous taire.
A - Vous savez quoi ? Vous n’avez plus besoin de moi. Pourquoi ne me déposeriez-vous pas...
Allen Davis la gifle d’un revers de main et continue à conduire.
A - Laissez-moi vous donner un conseil : vous avez kidnappé un agent fédéral, vous êtes dans le pétrin à moins que vous n’arrangiez ça...
AD - En vous laissant partir ?
Ann se tait car elle ne veut pas couvrir un message diffusé sur la CB.
AD - Quoi ? Maintenant, vous n’avez plus rien à dire ?
A - Ça n’a pas d’importance ce que j’ai à dire. Vous n’êtes pas le genre de type qui laisse partir quelqu’un.
AD - Vous ne me connaissez pas !
A - Je sais que vous avez tué l’agent de sécurité d’une banque et un témoin.
AD - C’était il y a longtemps.
A - Vraiment ? Vous êtes un nouvel homme maintenant ? Où est Jennifer ? Elle est morte, n’est-ce pas ?
AD - Taisez-vous !
A - Je sais ce que vous avez fait. Vous êtes entré dans son bureau par effraction et vous avez menti et attendu.
AD - Non, ce n’est pas comme ça que ça s’est passé !
A - Comment ça s’est passé ?
AD - J’ai paniqué. J’ai été dans son bureau, je cherchais quelque chose avec mon nom dessus. Elle est arrivée. J’ai essayé de lui expliquer pourquoi le passé n’avait pas d’importance.
A - Mais elle ne l’a pas compris comme ça...
AD - Je pensais avoir une vie normale, vous savez, peut-être une famille. Les gens ne changent pas. Le temps passe et ils oublient ce qu’ils étaient.
A - Ce n’est pas parce que vous avez fait une erreur, que...

E - Qu’est-ce qu’il s’est passé ?
J - Il n’y avait plus de mémoire.

PLUS TARD
Bureau du FBI, Jack est seul dans l’ascenseur, il repense à ce qu’il s’est passé le matin même, les larmes aux yeux.
SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent 135miniature

FLASH-BACK
SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent 58miniature
Jack et Ann discutent près de l’eau.
J - Ces tests peuvent être faux. Tu es sûre ?
A - Ouais. Le médecin vient de le confirmer.
J - Comment ça peut être possible ? Je ne pensais même pas que tu étais...
A - Toujours capable de concevoir ? Joli !
J - J’ai déjà deux enfants, je ne pensais pas en avoir d’autres.
A - C’était une erreur. Je suis désolée, c’était une erreur. J’aurais dû attendre pour te le dire.
J - Ça aurait été quand le bon moment ?
A - Quand j’aurais trouvé ce que je voulais faire. Je vais avoir quarante-cinq ans, je n’ai jamais eu d’enfants, c’est une grande décision.
J - C’est une décision qui nous touche tous les deux.
A - Ça me touche un peu plus. Je dois y aller, je dois y aller, j’ai une réunion.
J - Oublie la réunion, parlons un peu de tout ça.
Ann s’éloigne.

Jack sort de l’ascenseur, essuie ses larmes et observe les dégâts, les bureaux dévastés. Il croise Samantha.
J - Ces bureaux n’ont jamais été aussi jolis.
S - Ouais.
J - Quelque chose sur Davis ?
S - On pense que la voiture qu’il gardait dans le garage est un vieux modèle de Pontiac et on a donné son signalement.
J - Est-ce qu’on sait où il se dirige ?
S - Pas encore. On espère que Grant Stoker va nous dire quelque chose.
Erika
Erika
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 475
Age : 33
Localisation : Manhattan
Date d'inscription : 02/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent Empty Re: SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent

Message  Erika le Dim 28 Jan - 21:27

PRISON DE WOODLEY
Grant Stoker est interrogé par Martin.
GS - Je ne sais pas où il pourrait aller ! Je ne devrais même pas vous parler sans mon avocat.
M - Combien de vols vous avez commis avec ce type ? Vingt ou trente... vous le connaissez !
GS - A l’époque, peut-être, ouais, mais plus maintenant !
M - Il a kidnappé un agent du FBI !
GS - Je le jure devant Dieu ! Je ne sais pas où il pourrait l’emmener !
M - Ok, écoutez. Il y a eu un braquage de banque à Green Bay à l’époque. Ça vous paraît familier ?
GS - Quoi donc ?
M - La caissière a été prise en otage, ils ne l’ont jamais retrouvée.
GS - Je n’ai rien à voir avec ça !
M - Que diable a-t-il fait avec cette caissière ?
GS - Elle a vu son visage. Il l’a tuée.

BUREAU DU FBI
Mac travaille sur l’enregistrement du dictaphone. Jack et Samantha sont avec lui.
« Les gens ne changent pas. Le temps passe et ils oublient ce qu’ils étaient. »
J - Il doit y avoir quelque chose d’autre là-dedans.
S - Retourne au moment où il l’a frappée.
« Vous avez kidnappé un agent fédéral, vous êtes dans le pétrin à moins que vous n’arrangiez ça...
- En vous laissant partir ?
- Quoi ? Maintenant, vous n’avez plus rien à dire ? »
S - Ok, arrête juste là. Elle ne dit rien. Pourquoi ? Tu, tu sais quoi ? Remonte au moment où elle s’arrête.
M - Ok.
« ... dans le pétrin à moins que vous n’arrangiez ça...
- En vous laissant partir ?...
... vent à 15 miles par heure, visibilité... »
J - C’est la radio qu’on entend ?
M - Ouais, on dirait les infos.
J - tu peux revenir dessus et amplifier ?
M - Bien sûr.
« ... En vous laissant partir ?...
... vent à 15 miles par heure, visibilité... »
S - C’est un bulletin météo.
« ...visibilité de 10, en partie nuageux... »
J - Visibilité de 10... 10 miles... Ça pourrait être le bulletin météo d’un aéroport.

OPEN-SPACE
Elena et Vivian s’activent. Jack est avec elles.
E - OK, merci. Kennedy, La Guardia et Newark ont tous confirmé avoir la photo de Davis. Il est sur leur liste.
V - Enfin, c’est un agent de voyage, il doit se repérer dans les aéroports.
J - Il ne prendrait pas le risque de prendre un vol commercial. Et les vols sur terrain privé ?
V - Il y en a onze sur un périmètre de cinquante miles. Attends ! Il fait beaucoup d’affaires avec l’aéroport McKinley.
J - Allons-y !

AEROPORT MCKINLEY
Jack est seul dans sa voiture. Il communique avec les autres par radio.
J - OK. On rentre discrètement et on se sépare comme on a dit. Et ne tirez pas à moins de savoir sur quoi vous tirez. Compris ?
S - Compris.
E - Ouais, on a compris.
J - OK, bien.

Danny et Elena sont dans le même véhicule.SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent 153miniatureSPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent 154miniature
D - Je suis content que tu ailles bien.
E - Je ne vois pas pourquoi tu devrais t’en préoccuper.
D - Tu sais, je peux me faire du souci à propos de plusieurs personnes à la fois ! (Echange de regards) Ok, soyons prêts à éteindre les feux.

V - On a une Pontiac rouge en vue.
S - Ne bougez plus, FBI !
C’est un employé de l’aéroport qui mange un sandwich dans la Pontiac.

Jack progresse seul. Il découvre Allen Davis en train de charger un petit avion. Ann n’est pas visible.
J - FBI ! Mains en l’air que je puisse les voir !
Allen Davis vise à l’intérieur de l’avion avec son arme.
AD - N’avancez pas ! N’avancez pas ou je lui tire dessus !
J - Lâchez votre arme et laissez-la partir !
AD - Je le ferai ! Dès que je serai où j’allais ! Lâchez votre arme et annulez les renforts ! Ou je la tue sur-le-champ !
J - Vous allez la tuer de toute façon !
Davis tire sur Jack qui riposte, le blessant gravement.
Ann est introuvable.
Jack dit dans son émetteur : - Davis est à terre. Ann n’est pas là, fouillons les alentours !
Jack s’adresse à Davis qui est près de mourir : - Où est-elle ?
AD - Elle n’était plus d’aucune utilité.

FLASH-BACK
Davis s’apprête à tuer Ann. Elle est à terre.
A - Non... Vous allez faire une grave erreur. Vous n’avez nulle part où vous cacher. Allez... C’est... C’est pas juste moi... Je vais... Je vais avoir un bébé. Je vais avoir... un bébé.

J - Vous serez mort dans environ trente secondes. Faites quelque chose de décent dans votre vie, dites-moi juste où elle est ! Où est-elle ?

Davis est mort.

L’équipe cherche toujours Ann. Elena voit une chaussure sur les marches d’un autocar. Elle s’adresse à Jack sur la radio :
E - Jack... Je crois que je l’ai...

Ann est vivante mais choquée. Jack la prend dans ses bras et la serre contre lui.
SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent 170miniature
Erika
Erika
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 475
Age : 33
Localisation : Manhattan
Date d'inscription : 02/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent Empty Re: SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent

Message  Jenny le Dim 28 Jan - 21:30

Puréeeee !!!! T'as dû t'éclater à faire ça lol! !
Respect respect ! Merci à toi !!!!!
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 39
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent Empty Re: SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent

Message  Erika le Dim 28 Jan - 21:34

M'éclater?? euh.... Neutral

disons que quand c'est à l'état de joli post avec photos oui je suis contente mais qu'est-ce que c'est long... Mr.Red Rolling Eyes Laughing
Erika
Erika
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 475
Age : 33
Localisation : Manhattan
Date d'inscription : 02/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent Empty Re: SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent

Message  Jenny le Dim 28 Jan - 21:59

Tu m'étonnes lol! ! En tout cas t'as du courage respect !
Jenny
Jenny
Attorney General

Féminin Nombre de messages : 5957
Age : 39
Localisation : En prison...
Date d'inscription : 19/05/2006

http://jenny2802.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent Empty Re: SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent

Message  Magic le Dim 28 Jan - 22:09

merci beaucoup!!!

C'est vrai que ça doit être très long a faire, mais à lire c'est vraiment bien!!!

respect respect respect respect respect
Magic
Magic
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2545
Age : 33
Localisation : disparue...
Date d'inscription : 27/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent Empty Re: SPOILERS -> 4*24 - Crossroads - Des vies qui se croisent

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum