| | R u n | | (G)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty | | R u n | | (G)

Message  **Marine** le Sam 21 Fév - 18:22

Bien le bonjour!!!

Voici ma nouvelle fic, "Run", enfin le début car la fin est toujours en écritouuuuuure. Wink Fin saison 7, donc présence de quelques spoilers.

Vous vous dites surement, oh avec elle, encore une fic Danny/elena, me trompeuj? lol. Et bien....C'est pas faux mdr. Mais c'est pas totalement vrai non plus. La fic commence même avec du Martym Mr.Red pour les fans du beau Marty. Présence également de Sam,Jack, Viv, bref l'équipe.

Bon je vais pas disserter 50 ans, vous verrez bien de quoi il s'agit Wink Tout est dans le tiiiiitre! Mr. Green

En réalité, a force d'être déçue par les spoilers et d'attendre attendre et attendre Carlito, je m'suis dit...Et si je le faisais revenir à ma facon? Wink alors la depuis hier, j'écris, j'écris, j'écris...ça n'arrête po lol.

Bonne lecture à tous. La fic sera assez courte donc je pense poster scène par scène.

@ Jabamiah, ouuuu je t'ai à l'oeil toi cyclops toi qui a déja lu un bout de la suite...je t'ordonne de te taiiire et de ne rien divulguer mdr. moumoumou! I love you


XOXOX

« Quatre, cinq, six…C’est bon, y a le compte… » se marmonna Sam qui comptait les pommes dans le sac en plastique. La recette de la tarte au pomme de sa mère était fameuse et elle adorait la faire de temps en temps. Pas lorsqu’elle était toute seule, certes, mais le dîner organisé le soir même chez Elena lui paraissait une bonne occasion. Danny et Elena avaient proposé à toute l’équipe de venir dîner chez eux…Comme ça arrivait de temps en temps. Un apéro chez les Johnson, un pique nique à central Park, ou encore une soirée improvisée après le travail à la brasserie du coin… Il n’y avait pas à dire, les années avaient beau passé, ils étaient toujours une équipe…Et surtout, une belle famille.

Ah la famille, parlons en… Samantha soupira alors qu’elle se débattait avec son sac plastique de pommes et le petit Finn qui commençait à s’agiter dans ses bras.

Le centre commercial était bondé et la stressait…Même entre midi et deux, il fallait qu’il y ait plein de monde.

« Doucement trésor…Mais oui, j’ai presque fini… » murmura t-elle en embrassant son bébé sur le front, juste avant de déposer le sachet de pommes dans son caddie déjà bien rempli.

Mais Sam savait bien qu’il allait bientôt être l’heure de manger pour son fils, et que s’il se mettait vraiment à pleurer, elle ne le calmerait pas si facilement. Et c’est ce qu’il était entrain de faire.

« Non, non mon cœur…shhh… » commença t-elle en le berçant du mieux qu’elle pouvait, tandis que ses pleurs redoublaient à présent.

« Chut..Finn…Maman a presque fini… » lui marmonna t-elle a nouveau a l’oreille.

« Maman a besoin d’aide ? »

Sam buta à l’entente de cette voix si familière et joviale, et se retourna. Elle vit Martin Fitzgerald à quelques mètres, stoïque et immobile entre tous ses gens qui passaient dans le large rayon des fruits et légumes frais. Il portait un jean et un pull blanc sous son blouson gris. Elle lui tendit un regard étonné.

« Marty fait ses courses ? » lança t-elle d’une voix taquine, en se rapprochant un peu de lui. Il sourit en retour et fit quelques mètres vers elle également.

« On dirait bien que oui… Et toi, tu viens faire tes courses avec le petit, toute seule ? C’est…courageux…Salut bonhomme… » sourit Martin en cherchant son petit regard larmoyant. Sam sourit et hocha la tête.

« Oh non, je suis pas toute seule…Elena est dans le secteur. Je suis venue l’aider à acheter deux trois trucs pour leur soirée de ce soir…On t’y verra d’ailleurs ? » demanda l’agent Spade, tandis que son bébé semblait s’être calmé. Martin jouait avec sa petite main en le regardant, tout énamouré.

« Oh, oui on vient. » répondit –il distraitement, sans ôter ses yeux de Finn.

« On ? » répéta Sam en haussant un sourcils. Martin se redressa à sa hauteur et la fixa.

« Oui heu…Kim, ma petite amie. »

« Oh » fit Sam en acquiesçant vigoureusement.

« C’est vrai, j’avais oublié. » ajouta t-elle dans un sourire.

« C’est pas grave. » répondit Martin en lui souriant tendrement. « Tu veux…tu veux que je t’aide avec ça ? » proposa t-il en désignant le bébé.

« ça ! » s’offusqua Sam. Il leva les yeux au ciel.

« Je peux le porter pendant que tu finis de faire le plein de vitamines… » ajouta Martin. Sam sourit à la remarque et le fixa dans les yeux. Lui non plus n’avait pas changé avec le temps. Toujours les yeux revolver, et son rasage négligé qui lui donnait envie de caresser ses joues…Et toujours cette unique façon de la regarder. Il n’y avait que Martin Fitzgerald pour la regarder comme ça.

« Sam ? »

Martin brisa le silence, se sentant bizarrement épié depuis plusieurs secondes. Sam secoua légèrement la tête et reprit ses esprits.

« Tu sais si ça t’ennuie pas je veux bien que tu le prennes et… »

« Suffit de demander…Viens la, bonhomme. »

Martin le prit dans ses bras presque naturellement et avec faciliter, comme s’il avait fait ça toute sa vie. Samantha ne put s’empêcher de sourire. Elle se rappelait l’avoir mis dans les bras de Danny qui s’était senti nerveux et pas vraiment à l’aise. Et pourtant elle savait qu’il désirait fonder plus que tout sa propre famille avec Elena. Mais chez Martin, Sam ne décela pas une once de nervosité. Presque une grande assurance…Et Finn ne pleurait plus du tout, dévisageant le jeune homme avec curiosité.

« Alors Finn, ça t’amuse pas les courses hein ? Mais tu verras d’ici deux ans tu t’éclateras comme un petit fou à monter dans le caddie et à te faire pousser comme un prince » expliqua Martin dans un petit rire, en repensant à son expérience personnelle. Sam eu un léger rire aussi. Elle imaginait le tableau.

« arrête de lui donner de mauvaises idées toi » plaisanta Sam. Martin lui dévoila ses belles dents blanches.

« Quoi, c’est trop drôle…t’as jamais fait ça petite, Spade ? »

« Y a des tas de choses dans ma vie qui ne sont pas un exemple » railla t-elle en faisant de gros yeux. Ils se regardèrent et partagèrent un sourire et un petit moment de complicité. L’unique depuis pas mal de temps…

A quelques mètre, une petite brunette arriva, une bouteille de vin blanc dans les mains. Elle buta en voyant son petit ami, un bébé dans les bras, et en grande discussion avec cette jolie blonde à a peine dix mètres. Le sourire de Kim se figea. Il avait l’air…Trop à l’aise avec elle. Soudain, elle la reconnut. C’était une fille de son bureau…de son équipe. Probablement qu’ils se connaissaient depuis des années…Et puis Martin lui avait dit une fois qu’ils étaient plus que des relations de travail, avec ses cinq collègues . Ils avaient des liens plus amicaux, plus profonds. Kim baissa les yeux quelques secondes, puis se décida à marcher jusqu’ a leur niveau.

« Hey » annonça t-elle alors, arrivant tout à côté.

« Kim » lança Martin en se tournant légèrement vers elle.

« Tu te rappelles de Sam ? Vous avez du vous entrevoir la dernière fois au bureau… »

« Mm, je m’souviens. » répondit vaguement Kim en lui décochant un sourire microscopique, avant de détourner les yeux.

« Bonjour Kim » sourit Sam un peu intimidée par son attitude. Mais il n’y avait pas que cela. Ça lui faisait bizarre d’imaginer Martin avec une autre femme. Une autre, si belle femme. Et Apparemment, tout sembler au beau fixe entre ces deux là.

« Oh, Il est mignon » fit remarquer Kim d’un air un peu crispé, en fixant alors le petit bébé. Sam sortit de ses pensées.

« Merci… » marmonna t-elle en rangeant une mèche derrière son oreille, par contenance.

« J’ai pris ça…tes amis aiment le blanc ? » demanda Kim en montrant la bouteille à Martin.

« Et bien, Danny ne boit pas mais Elena boit pour deux. » plaisanta t-il en cherchant en coin le regard de Sam.

« ça sera répété et amplifié » marmonna t-elle à Martin. Il rit et Kim se racla la gorge, peu à l’aise devant leur complicité. Sam le remarqua et changea de sujet.

« Bon je vais chercher quelque chose là bas…tu es sur que tu peux me le garder ? Si vous y aller je… »

« Va y Spade. Ton fils ne craint rien avec moi. »

ça, elle le savait. Et elle aimait le savoir avec lui. Martin avait un côté rassurant, et même les plus petits le ressentaient.

« Entendu….je me dépêche. » sourit Sam en reprenant sa route, laissant Martin, Kim, et Finn.

Martin la regarda s’éloigner quelques secondes, puis fit glisser son regard sur Kim. Cette dernière pianotait distraitement sur le chariot, les yeux perdus dans le vague.

« Kimmy ? »

Elle leva les yeux.

« Mm ? »

« ça va ? »

« Oh oui, super » sourit –elle. Mais il commençait à la connaître. Elle dissimulait quelque chose. Même lorsqu’elle faisait un peu la tête, elle affirmait que tout allait. Elle avait agit comme ça toute sa vie, dissimulant le moindre état d’âme. Mais Martin ne voulait pas qu’elle mette de barrière entre eux. Et il cru comprendre pourquoi Kim s’était soudain un peu renfermée.

« Tu sais Kim, c’est pas ce que tu penses… Avec Sam, c’est terminé. »

« Ah bon, je croyais que vous étiez toujours ensemble… » rétorqua t-elle pour plaisanter, en lui tendant un regard un peu froid. Il sourit et se rapprocha d’elle.

« ça fait longtemps que c’est terminé…Parfois je me demande même si on avait vraiment commencé quelque chose… »

« Oh je suis désolée pour vous vraiment, ça me brise le cœur ! »

Martin leva les yeux au ciel.

« Laisse moi finir ! »

Elle roula des yeux mais se tut, tandis que Martin la dévisagea.

« Pour le peu de temps qu’on a passé ensemble pour le moment, je peux t’assurer que je n’ai jamais rien ressenti de tel quand j’étais avec Sam. »

Kim releva les yeux, un peu étonnée de cette révélation.

Le sourire de Martin la désarma complètement.

« C’est vrai ça ? »

« Oui c’est vrai. Et j’ai pas envie que tu te sentes mal parce que Sam et moi, on est encore proche. »

« Pourtant c’est son bébé que tu as dans les bras, là… »

Il hocha la tête en rigolant, et se rapprocha encore plus, venant se pencher légèrement sur elle.

« Arrête. » murmura t-il en l’embrassant. Kim le laissa l’embrasser, sans chercher plus loin. Lorsqu’il se détacha de ses lèvres, elle replanta son regard dans le sien.

« Tu me jures que tu ne ressens plus rien pour Sam ? Parce que j’ai vu la façon dont tu la regardes et je sais que vous bossez ensemble et… »

Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que Martin l’embrassa à nouveau. Son geste amusa Kim qui sourit légèrement, ses lèvres toujours soudées à celle de Martin.


Elle avait ressentit une drôle de sensation en voyant Martin comme ça, à l’improviste, et en voyant combien il était adorable avec son fils. En remontant l’allée principale bordées de rayons, Samantha cogitait. Sans vraiment savoir pourquoi, elle se retourna pour le regarder une ultime fois…et regretta aussitôt son geste. Martin et Kim s’embrassaient toujours langoureusement. Dans un soupir, elle tourna la tête et la secoua comme pour se persuader de ne plus penser à lui.

a souuuiiivre! Wink

_________________
| |  R u n | | (G) 179541marriedes




**Marine**
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 31
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  jabamiah le Sam 21 Fév - 18:31

AH! Une nouvelle fic de guénie! Mr.Red
Trop trop contente de te relire...moi qui n'ai toujours pas d'inspi lol ça va viendre, ça va viendre...j'espère!

Un début avec Sam, Marty et Kim I love you mais là, Sam...désolée mais je suis de moins en moins Smarty lol donc quand je la vois jalouser Martim ça m'énerve ptdr Marty a droit au bonheuuur! I love you

@ Jabamiah, ouuuu je t'ai à l'oeil toi cyclops toi qui a déja lu un bout de la suite...je t'ordonne de te taiiire et de ne rien divulguer mdr. moumoumou!

Hihi promis, pas-un-mot-de-plus! rolles Mr.Red

_________________
| |  R u n | | (G) True7
¤¤ Sublimes bannière & avatar by **Marine** ¤¤
{ma Gum, ma Teammate, ma designeuse de génie !! On va conquérir le monde! Envers et contre tous! Merkiii!!!}

* * *

Danny ♥ Elena forever

Enrique! RRrrr!!!
jabamiah
jabamiah
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1520
Age : 32
Localisation : en los brazos de enrique! RRRrrr!!
Date d'inscription : 27/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  Heidi le Sam 21 Fév - 18:57

Cette fic démarre super bien !
Kim et Martin sont vraiment trop mignons... Avec Finn dans les bras !
Et puis, au risque d'être méchante, ça fait du bien pour une fois de voir Sam jalouse de Martin et pas l'inverse...
J'attends avec impatience de voir ce que tu nous réserves au cours de ce diner... rolles
Heidi
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 30
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  sibileseries le Sam 21 Fév - 19:10

Oh pinaise j'aime trop ce début, avec les trois meilleurs ptdr (enfin ceux qui avaient plus de chances de se crêper le chignon) Martin, Kim et Sam ...
Martin en mode happy, Sam en mode jalouse de Kim et Kim en mode cylon1 ptdr
C'est pas souvent qu'on voit ça ...
La suite !!!
sibileseries
sibileseries
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3489
Age : 26
Localisation : In Mobby's world ...
Date d'inscription : 27/08/2007

http://s0-m0bby.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  Mouchette le Sam 21 Fév - 20:24

Marine, tu as l'art de décrire Martin d'une manière qui me fait fondre complètement! 2love2 Razz Il est adorable 2love2 En plus avec un bébé dans les bras, une Kim qui à l'air de le rendre plus qu'heureux I love you Et Sam qui est jalouse, c'est bien fait! Razz
Je me réjouis de les voir tous réunis! Même si Carlos sera un os dans ce petit bonheur, non? What the fuck ?!?

HS: hem... l'autre jour (enfin, nuit, enfin, petit matin, puisque je m'en suis souvenu), j'ai rêvé de WAT (c'est la première fois que ça m'arrive, juré!): il y avait Carlos qui était revenu, et je me disais que Marine allait être contente! Razz
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  **Marine** le Dim 22 Fév - 1:12

Merki les filles I love you

@ Sibile : c'est vrai que ce n'est pas souvent qu'on voit des fics Sam/Marty/Kim...mais ça va changer Mr. Green

@ Mouchette : je suis contente de t'avoir fait fondre Very Happy et ooooh tu as rêvé de Carliiiito????? Si seulement ça pouvait être prémonitoiiiire!!!!! I love you

Pour Kim, je vous avoue que je suis tellement fan de Gina dans Beverly Hills (j'assume mdr.), cétait trop mon Elena de Beverly lol. Alors j'ai tellement hate de voir Kim now I love you j'espère qu'elle ressemblera a Gina mais même si elle lui ressemble pas j'ai hate je sens qu'elle va m'inspirer, Vanessa/Gina m'a tellement inspiré à l'époque rolles alors a défaut d'écrire du Gina/Dylan, peut être que le Kim/Marty m'inspirera tout autant rolles

Allez, trève de bavardage, voila la suite! Ah oui j'avoue, y a pas mal d'Elena dedans...Ben non, restez Crying or Very sad Mr.Red

XOXOXO

Elena soupira, indécise. Elle ne savait jamais quelle sorte de gâteaux choisir, ceux que sa petite princesse aimaient le plus… Elle changeait constamment d’avis.

« Je crois qu’elle préfère la fraise… »

Elena sentit un frisson lui parcourir l’échine. Cette voix…toute à côté. Elle tourna la tête vers la droite, brusquement, et vit ce qu’elle redoutait le plus. Elle ne put même pas parler. Carlos Aguilar se tenait juste à côté d’elle, dans le rayon, semblant lui aussi hésiter entre plusieurs paquets de gâteaux. Il ne la regardait même pas mais esquissa un sourire.

« Oh me fixe pas comme ça, Elena…C’est une simple suggestion…Quand on était encore une belle et heureuse famille, elle les préférait à la fraise non ? » lança t-il en tournant la tête vers elle cette fois.

Elena attrapa sèchement un paquet de gâteaux à l’abricot en le défiant du regard.

« Les choses changent…Carlos qu’est ce que tu fou la ? » maugréa t-elle en voulant passer son chemin. Mais il se retourna complètement et lui fit face. Il était si proche qu’elle ne put faire autrement que de sursauter légèrement. Carlos le remarqua et eu un petit rire.

« Attends Elena, relax…Je sais que j’ai une interdiction de justice mais c’est quand même pas ma faute si on se retrouve au même rayon dans le même centre commercial et le même jour, hein ? »

Elena le fixa sans cligner des yeux, le regard noir.

« Tu crois que je vais avaler ça ? » répondit –elle froidement en penchant légèrement la tête sur le côté. Il rit à nouveau et baissa la tête en la hochant.

« Ah, ma puce…t’as toujours été si méfiante avec moi. »

« J’avais des raisons, tu crois pas ? Et je n’suis pas ta puce. » rétorqua t-elle presque dégoûtée. Carlos planta son regard dans le sien.

« Ah non, désolée maintenant tu es à Danny Taylor, hein ? »

Elle soupira et hocha la tête.

« Ecoute …Lâche moi. » soupira t-elle en voulant avancer.

« Non Elena, attends…Lo siento. » commença t-il en se plaçant devant elle, l’empêchant d’avancer.

« Je voulais pas dire ça je voulais juste…Ecoute je te jures que je savais pas que tu serais là. » affirma t-il en la fixant de son regard ténébreux qui l’avait fait chaviré à l’époque.

« Je te jures. » répéta t-il dans un murmure.

Elena déglutit et acquiesça.

« Ca va. Je te crois. » répondit –elle doucement. Carlos n’en revenait pas. C’était l’une des rare fois depuis longtemps ou elle ne lui avait pas aboyé dessus. Elle lui avait répondu doucement…Comme à l’époque ou ils étaient ensemble, ou elle était amoureuse…Lorsqu’elle était encore à lui. Carlos se surprit à la dévisager en détail. Ses grands yeux noisette, son petit grain de beauté sous l’œil, sa bouche parfaite…Et ses long cheveux noirs qu’elle avait vraisemblance coupé un petit peu comparé à avant. Elle avait changé, elle semblait plus adulte que la jeune fille aux cheveux interminable et bouclés qu’il avait connu lors d’un voyage à Puerto Rico. Elle avait clairement dix ans de plus, un caractère plus affirmé…et le contexte avait changé. Ils ne s’étaient pas vu depuis plusieurs mois et se croisaient, là, au milieu d’autre milliers new yorkais…Presque comme des inconnus.

Il vit qu’Elena s’impatienta un peu et s’apprêta à parler. Il se décida alors à lui faire une remarque. Quelque chose qu’il avait envie de lui dire depuis la seconde ou il l’avait aperçu quelques mètres devant lui.

« Tu es toujours aussi belle… » murmura t-il d’une voix suave. Elle s’attendait à ce genre de remarque, avec lui. Cubain de naissance, il avait la drague dans le sang. Elle soupira et se mordit furtivement la lèvre.

« Ecoute il faut que j’y… »

« Elena tu me manques… » la coupa t-il. « J’y peux rien si je pense encore à toi…et à Sophie…tu ne t’imagines pas a quel point c’est dur pour moi, sans vous… »

« Carlos… »

« Si tu crois que je peux refaire ma vie avec une autre…Je peux pas, c’est comme ça…Tu fais partie de moi… »

Elle avait baissé ses yeux pour ne pas à avoir subir le regard de chien battu qu’il lui tendait.

« Arrête Carlos, ça rime à rien de me dire tout ça… » murmura t-elle.

« Mais si, mi amor, regarde moi… »

Elena sentit son doigt lui effleurer le menton afin qu’elle relève la tête vers lui. Mais elle hocha la tête et fuit son regard.

« Je dois y aller maintenant. »

« Non attends, accorde moi juste une minute, por favor… » commença t-il en posant une main sur son ventre. Mais elle se recula.

« Carlos arrête… » soupira t-elle.

« S’il te plait… » retenta Carlos d’une petite voix, en la cherchant avec un regard doux.

« Non arrête… » répéta Elena dans un autre soupir. « Danny est pas loin. » ajouta t-elle en le fixant dans les yeux. C’était un mensonge, mais lui balancer cette phrase l’avait rassurée. Carlos soupira.

« C’est reparti…Tu peux pas le laisser ou il est cinq minutes ? Tu te rappelles qu’on a un passé sans Danny Taylor au moins ? » Elena ne put s’empêcher de rire jaune a cette remarque et de rouler des yeux.

« Tu vois j’essais d’oublier. » répondit t-elle froidement. Carlos hocha la tête sidéré.

« Arrête Elena…je sais que tu le penses pas. »

Elle fit une petite moue et haussa les épaules.

« Ben tu vois, si. » répondit –elle. « Maintenant excuse moi, je dois y aller. » ajouta t-elle en attendant qu’il se pousse afin qu’elle passe. Résigné, Carlos la fixa une ultime fois dans les yeux puis il soupira et acquiesça à contre cœur.

« ça va j’ai compris…Tu diras à notre fille que j’espère la revoir bientôt.» ordonna t-il en tournant les talons et en quittant le rayon. Elena le regarda s’éloigner avec de l’appréhension plein le regard. Ses grands yeux marrons n’osaient même pas le quitter du regard, de peur de le perdre de vue et qu’il soit là lorsqu’elle se retournerait… Elle avait appris à se méfier avec lui.

Elena soupira, le cœur battant, en retournant son regard sur le rayon des paquets de gâteaux. Il avait disparu dans la foule, il fallait qu’elle se calme. Mais leur petite altercation raisonnait encore dans son esprit. En plus de lui avoir brisé le cœur, il l’avait laissé dans un monde qui l’effrayait sans cesse. Elle ne savait pas ce que leur réservait l’avenir, mais une chose était sûre : depuis que Carlos était entré dans sa vie, elle avait peur de tout.


Lorsqu’elle sentit qu’on lui tapota l’épaule, Elena sursauta en se retournant. Sam ne put s’empêcher de sursauter également devant la réaction de son amie.

« Woo, tu m’as fais peur ! » rit Samantha.

« Désolée je… »

Elena ne finit pas sa phrase et se mordit la lèvre, ne pouvant s’empêcher de regarder derrière Sam. Cette dernière fronça les sourcils, un peu amusée.

« Qu’est ce qu’y a ? » lui demanda t-elle. Elena fixa Sam quelques secondes puis hocha la tête.

« Y a rien. » sourit –elle. Son sourire s’estompa lorsqu’elle vit Samantha les mains vides. « Ben…Ou est Finn ? »

Sam sourit et leva les yeux au ciel.

« Justement, devine sur qui je viens de tomber ? » lança Sam dans un beau sourire. Elena lui fit de grand yeux.

« Heu…Vu ta mine réjouit j’imagine qu’il ne s’agit pas de Carlos… » marmonna t-elle.

Sam fronça les sourcils.

« Quoi ? »

Elena soupira et sourit.

« Rien, oublie…Alors ? Ou est ce que tu l’as oublié ton petit ? »

« Dans les bras de Martin. » répondit Sam. Elena lui adressa un regard étonné.

« Martin…notre Martin ? »

« C’est marrant que tu « notre » Martin » fit remarquer Sam, amusée.

« Y porque ? »

« Parce que je viens de le voir avec sa chère et tendre et que ce n’est ni plus ni moins ton sosie ! » affirma l’agent Spade. Elena pouffa de rire.

« Arrête… »

« Si j’tassure. Même Danny m’avait fait la remarque. » se souvint Sam. Elena fit une petite moue.

« Oh c’est génial, j’ai du soucis à me faire ? » sourit Elena. Sam répondit à son sourire et baissa les yeux, pensive.

« Tu sais je devrais pas dire ça mais…Mais ça m’a fait bizarre de le voir avec elle. »

« Pourquoi ? » demanda Elena. Sam haussa les épaules, et croisa les bras.

« J’en sais rien je…Parfois je pense encore un peu à lui. »

Elena lui fit de gros yeux.

« Tu peux répéter ? »

« Je sais c’est mal et je devrais pas ! » répondit Sam en soupirant et en faisant quelques pas. Elena la regarda, interloquée.

« Qu’est ce que tu vas faire ? »

« Je vais commencer par aller récupérer Finn… » soupira Sam. Elena sourit.

« Je voulais dire avec Martin. »

Sam hocha la tête, le regard soudain un peu absent.

« Je sais pas, Elena…Tu sais je crois qu’il aime vraiment cette Kim…Si tu les avais vu tous les deux, tout à l’heure…Ils s’embrassaient et il avait vraiment l’air… »

« Amoureux ? » compléta Elena. Sam planta alors ses yeux dans ceux d’Elena et après quelques réticences, acquiesça.

« Pourquoi ça me fait ça ? » demanda Sam, qui n’attendait pas vraiment de réponses. Elena haussa les épaules.

« Peut être que Danny avait raison… » Sam fronça les sourcils.

« A quel sujet ? »

« Martin, Sam… » soupira Elena, comme si la réponse était évidente. Sam la fixa, interdite.

« Oh, et qu’est ce que ce cher agent Taylor t’as dit ? » demanda t-elle, piquée par la curiosité.

« Rien de spécial, tu le connais… »

« Pas aussi bien que toi. » rétorqua Sam dans un sourire. Elena sourit à l’allusion.

« Simplement que quand vous étiez ensemble, Martin avait des petites étincelles dans les yeux et qu’il t’avait jamais vu sourire comme ça enfin tu connais Danny…C’est un grand romantique. » sourit Elena, songeuse. Sam fit une petite grimace.

« Je n’en doute pas » marmonna t-elle en se raclant la gorge.

« Bon écoute, je vais allez récupérer mon bébé parce que être bien que Martin est comme Carlos et qu’il va vouloir me le subtiliser » plaisanta Sam.

Elena eu un léger sourire mais ne put repenser au fait qu’elle venait de le voir, là. Il se tenait à la place de Sam quelques minutes plus tôt. Samantha remarqua qu’Elena avait perdu son regard au niveau de son ventre. Elle se toisa alors afin de vérifier si elle avait une tache ou autre, et releva les yeux vers Elena, curieuse de savoir pourquoi elle la regardait comme ça.

« Quoi ? » s’étonna Sam. Elena passa une main dans ses cheveux et soupira.

« Sam, il faut que j’te dise… »

« Mm ? »

« Carlos est là. »

Samantha écarquilla les yeux.

« Comment ça, là ? Tu veux dire ici ? » demanda Sam en pointant le sol.

« Oui, ici. » acquiesça Elena.

« Mais… »

« Je l’ai croisé y a quelques minutes, il est venu me parler. »

« Et il t’as dit quoi ? »

« Rien de spécial…C’est pas important, mais je voulais quand même que tu le saches parce que…je sais pas j’arrête pas d’y repenser. » marmonna Elena en se grattant la tempe. Sam la fixa dans les yeux.

« Elena, il a pas le droit de t’approcher…T’es sur qu’il n’est plus la ? » lança Sam en regardant autour d’elles. Elles étaient entouré d’une foule abondante, pas a première vue, pas de Carlos.

« Non Sam, ne t’en fais pas on s’est rencontré par hasard… »

Sam reposa ses yeux sur Elena et soupira.

« On ne sait jamais. Viens, on va récupérer Finn. »

« Va y, je te rejoints. » trancha Elena.

« T’es sûre ? » demanda Samantha. Elena acquiesça dans un beau sourire dont elle avait le secret.

« Mais oui, j’ai encore une chose à aller chercher et je vous rejoint. Y a pas de problèmes.» promit -elle. Sam acquiesça en posant son bras sur le bras d’Elena.

« Entendu, à tout de suite. »

« à toute. » répondit Elena en lui adressant un ultime sourire. Samantha eu quelques réticences à laisser Elena, mais finalement, elle quitta le rayon. Elena la regarda s’éloigner, se perdre dans la foule, jusqu’à ce qu’elle tourne et qu’elle ne la voit plus. Elle reprit alors sa marche à son tour, d’un pas lent, l’air songeur et un peu contrarié.

XO XO XO

la suite demain Very Happy

_________________
| |  R u n | | (G) 179541marriedes




**Marine**
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 31
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | RUN | | (G)

Message  miss puerto rico le Dim 22 Fév - 1:42

Hi une new fic !!!
ça promet le retour de Carlos !!!!
Sam qui a des vues sur le petit Marty cylon1
surtout que c'est une fic de Marine cheers cheers
miss puerto rico
miss puerto rico
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 417
Age : 25
Localisation : à Puerto Rico , New York ou Hawaii
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  sibileseries le Dim 22 Fév - 1:46

Cette suite est superbe, Carlos m'a surprise (bah ouai j'm'attendais à le voir débarquer plus tard, et pas vraiment au rayon gâteau xD ), Elena est toute déboussolée la pauvre, un peu plus et elle craquait ...
Si Danny avait été là: "the massacre" Twisted Evil ptdr Ca promet pour la suite Mr.Red
Et Kim sosie d'Elena ptdr même Danny s'en aperçoit ptdr trop fort, hey Sam pas touche à Marty sinon tu va croiser la route de Kim ... -_-'
La suite !!
sibileseries
sibileseries
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3489
Age : 26
Localisation : In Mobby's world ...
Date d'inscription : 27/08/2007

http://s0-m0bby.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  jabamiah le Dim 22 Fév - 16:02

Rhaa le retour de Carlito le bad boy! En plus qui fait son apparition en ne la regardant pas mais en faisant style de regarder l'étalage...brrr j'imagine trop bien!

Et Sam qui continue de faire la jalouse! ouhhhh que j'aime pas ça! Laughing

« Parce que je viens de le voir avec sa chère et tendre et que ce n’est ni plus ni moins ton sosie ! » affirma l’agent Spade. Elena pouffa de rire.

« Arrête… »

« Si j’tassure. Même Danny m’avait fait la remarque. » se souvint Sam. Elena fit une petite moue.

Ohoho c'est tellement vrai en plus! Mr.Red

La suiiiite gummy! bravobom

_________________
| |  R u n | | (G) True7
¤¤ Sublimes bannière & avatar by **Marine** ¤¤
{ma Gum, ma Teammate, ma designeuse de génie !! On va conquérir le monde! Envers et contre tous! Merkiii!!!}

* * *

Danny ♥ Elena forever

Enrique! RRrrr!!!
jabamiah
jabamiah
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1520
Age : 32
Localisation : en los brazos de enrique! RRRrrr!!
Date d'inscription : 27/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  SamMcCoy le Dim 22 Fév - 16:14

Trop bien, une nouvelle fic !!! Qu'elle belle image Martin avec Finn Very Happy ! Sam, qui a encore des sentiments pour lui...elle arrive un peu tard quand même ! Je comprends tout à fait qu'Elena ne se sente pas en sécurité avec Carlos dans le coin Evil or Very Mad Evil or Very Mad !
La suite !!
SamMcCoy
SamMcCoy
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 114
Age : 28
Localisation : Entre Puerto Rico et Cuba
Date d'inscription : 30/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  Mouchette le Dim 22 Fév - 17:35

Carlos qui débarque comme ça, "par hasard"? What the fuck ?!? Mouais, pourquoi pas... mais je ne sais pas, je sens que quelque chose ne va pas tourner rond... peut-être parce que c'est Marine qui écrit cette fic? Mr. Green
Et Sam... Faut vraiment qu'elle oublie Martin!
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  **Marine** le Dim 22 Fév - 19:37

Merci à tous Wink Souiiite!


* Disparue depuis 45 minutes *


« Et elle ne t’as rien dit d’autre sur ce qu’elle allait faire, une autre course, dans un magasin de la Galerie ou autre ? » demanda Danny qui débitait des paroles à toutes vitesse. Samantha, postée devant lui et Jack roula des yeux et soupira.

« Non Danny, ça fait la dixième fois que je te le répète. Elle avait encore un truc à chercher, et on devait se retrouver cinq minutes plus tard là ou j’avais laissé Finn. » expliqua t-elle en le regardant avec des yeux qui lui intimaient de se calmer. Mais Danny se contenta de soupirer et de regarder partout autour de lui en faisant quelques pas. Ils étaient arrivé il y avait à peine cinq minutes. Samantha avait cherché Elena par elle même, puis avait mis Martin dans la confidence. Une demie heure d’absence plus tard, ils s’étaient décidé à prévenir Danny, et Jack, qui n’avaient pas mis longtemps à arriver.

Ce dernier retourna la tête vers Sam, après avoir toisé Danny quelques secondes.

« Bon et qu’est ce qu’elle t’as dit d’autre sur Carlos ? »

« Mais rien, c’est ça le problème…Elle n’a même pas voulu me dire de quoi ils ont parlé, c’était peut être trop personnel… »

« Trop personnel… » répéta Danny dans un murmure, en riant jaune. « Je rêve. » conclut –il en soupirant. « Et toi évidemment tu l’as laissé seule avec lui ? » l’agressa un peu Danny. Sam fronça les sourcils, un peu sur les nerfs aussi.

« Arrête Danny, elle n’était pas avec lui ! Et de toute façon, je pensais pas qu’il lui ferait quoi que ce soit, y avait tellement de monde autour d’eux…. » Danny hocha la tête.

« T’aurais pas du la laisser. » renchérit t-il en la fixant froidement.

Il était à cran, et il passait ses nerfs sur Sam. Jack soupira et posa une furtive main sur l’épaule de Danny.

« Danny relax, on va la retrouver. » lui assura Jack en cherchant son regard. « On est même pas sure qu’elle est avec lui ça peut être n’importe quoi d’autre. »

Danny réprima son rire.

« T’es sérieux Jack ? Elena qui ne donne pas de nouvelle pendant presque une heure dans un magasin ou se trouvait Carlos et avec qui elle venait juste d’avoir une altercation, je doute que ça une coïncidence. » rétorqua froidement Danny en venant coller son téléphone portable sur son oreille pour la millième fois au moins.

« Hola, vous êtes bien sur le portable d’Elena Del.. »

Il raccrocha, en soupirant à nouveau.

« Et puis elle coupe jamais son téléphone… » marmonna t-il. « Putain mais c’est quoi cette histoire… » maugréa t-il en regardant à nouveau autour de lui. Mais pas d’Elena. Jack et Sam échangèrent un regard, mal à l’aise. Il n’y avait pas grand chose à dire.

Soudain, Martin arriva vers eux en raccrochant le clapet de son petit téléphone mobile.

« Les gars, on a vérifié toutes les caméras surveillances, et apparemment Elena n’est pas sortie du magasin. Danny fronça les sourcils.

« Attends Martin, elle est nulle part et… » Mais Martin lui fit un signe de la main et le coupa.

« Mais y a quelque chose d’intéressant. »

« Quoi donc ? » demanda Jack, impatient à son tour.

« On a vérifié la liste des employés qui ont travaillés aujourd’hui et il se trouve qu’un certain Joaquin Aguilar se trouve sur la liste. Danny ça te dit quelque chose ? »

« Le cousin de Carlos. » répondit Danny en se rappelant d’une soirée chez les Aguilar, il y avait plusieurs années.

Sam fronça les sourcils.

« Heu…qu’est ce que le cousin de Carlos vient faire ici ? »

« C’est un employé dans les hangars de stockage. Si il a de bon termes avec Carlos… »

« Il a pu la faire sortir en douce par derrière… » le coupa Danny en reprenant sa route, le pas assuré, et avec presque une lueur d’espoir dans la voix.

« Ou est ce que tu vas ? » demanda Jack.

« Trouver Joaquin ! » rétorqua déjà lointainement Danny. Jack soupira et regarda furtivement Sam, et Martin.

« Très bien vous deux vous continuez à interroger le personnel. On a pas la certitude que Carlos y soit pour quelque chose même si y a 99% des chances qu’il soit dans le coup. Faites également passer un avis de recherche. Martin, téléphone à Vivian et demande lui d’obtenir un mandat et tout ce qu’elle trouvera de nouveau sur Carlos. Son adresse, si il a un nouveau boulot, tout ça… »

« Entendu. » acquiesça Martin.

« Danny, attends ! » lança Jack à l’inttention de Danny qui ne s’arrêtait plus.

Jack rattrapa Danny en trottinant, laissant les agents Spade et Fitzgerald derrière lui.

« Au fait, Martin… » commença Sam en se grattant le front, par contenance.

« Oui ? » s’étonna t-il en levant les yeux de son téléphone.

« Tu diras à Kim…Que c’est gentil de garder Finn. » sourit Sam. Martin lui sourit en retour.

« Y a pas de problème. Et puis on a un cas de force majeur, hein ? »

Sam repensa à Elena et soupira, un peu triste.

« Oui. Mon dieu, j’aurais jamais du la laisser en plan, Danny avait raison… »

Sam sentit la main de Martin se poser sur son bras.

« Sam, ce n’est pas ta faute… »

« Si. Et il m’en veut… » ajouta t-elle, mal à l’aise.

« Danny en veut à tout le monde dans ce genre de situation, laisse tomber…Et puis on a pas le temps pour ça. On va la retrouver d’accord ? » promit –il dans un sourire. Elle acquiesça doucement, hypnotisée par son regard bleu azur.

« Oui…t’as raison. » conclut –elle en s’éloignant. Elle avait encore un paquet de personnes à interroger. Martin la regarda s’éloigner en plaquant son téléphone à son oreille.

« Viv ? C’est Martin. »

XOXOXO

_________________
| |  R u n | | (G) 179541marriedes




**Marine**
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 31
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  **Marine** le Dim 22 Fév - 19:38

« Joaquin Aguilar ? »

Un jeune latino mal rasé qui descendait des cartons d’un chariot industriel près d’une large porte qui menait aux arrières boutiques se retourna à l’entente de son nom évoqué de manière si solennel.

« Oui ? » répondit –il, tandis que Danny dévoila sa carte.

« Je suis l’agent spécial Taylor et voici l’agent Malone. »

« Les fédéraux ? Qu’est ce que j’ai fait de mal ?»

« Rien pour l’instant. » répondit Jack. « Vous nous dites ou l’on peut trouver Carlos, et ça ira. »

« Carlos… »

« Votre cousin, Joaquin. » le coupa Danny, qui commençait à s’énerver.

Joaquin fronça les sourcils.

« Qu’est ce que Carlos a fait ? »

« Est ce que vous l’avez vu aujourd’hui oui ou non ? » renchérit Jack un peu plus froidement.

« Heu…non. »

« Moi qui pensait que mentir était votre fort, dans la famille…vous pouvez faire mieux que ça. » se moqua Jack, très sceptique.

« Quoi ? » s’étonna candidement Joaquin.

« Vous l’avez vu, je le sais. Il suffit que j’interroge d’autres témoins qui me le confirmeront, mais vous nous feriez gagner du temps si vous coopériez ! » s’énerva Jack. Joaquin lui fit signe de se calmer avec sa main.

« ça va, ça va…Oui, il était au magasin tout à l’heure… »

« Seul ? »

Joaquin haussa les épaules.

« Heu… oui… »

« Sure ? »

« C’est pour quoi exactement ? » demanda Joaquin en croisant les bras.

« C’est nous qui posons les questions. Et vu vos hésitations il n’était pas seul, je me trompe ? » grogna Jack. Devant ce ton si froid, Joaquin se sentit légèrement décontenancé et ne sut quoi trop répondre.

« Heu…Je crois qu’il était avec… une fille… » bafouilla t-il à deux à l’heure.

« vous croyez ou vous êtes sur ? » rétorqua Jack en lui faisant de grands yeux. Joaquin hésita quelques secondes et baissa la tête.

« Ecoutez… »

« Non vous écoutez. Si vous nous dissimulez quoi que ce soit sur Carlos, c’est de l’obstruction. Je sais que c’est de famille de pas être très net mais ça vous tente, la prison ? » lança Danny, un peu agressif. Joaquin le défia du regard.

« Je vous interdits d’insulter ma famille. » rétorqua placidement Joaquin.

« On est désolé d’avoir heurté votre sensibilité, monsieur Aguilar… » commença Jack, moqueur. « Maintenant dites nous si Carlos était ou non avec Elena parce qu’on a assez perdu de temps et que si vous ne parlez pas, on vous embarque. » conclut –il en montrant une photo de l’agent Delgado sur son portable.

Joaquin soupira, sans même regardé la photo. Le ton de Jack et son regard ne lui donnait pas envie de jouer à ce petit jeux d’avantage. Et à côté, l’agent semblait se contenir intérieurement, mais il voyait bien que sa jambe droite avait la bougeotte, et que ses mâchoires serrées trahissaient une certaine colère, et une certaine impatience.

« D’accord…Oui, il était avec elle.… » avoua t-il.

« Ou étaient –ils, et quand exactement ? » enchaîna Danny rapidement.

Joaquin prit un air pensif et désigna furtivement du bras un endroit du magasin.

« Ils étaient par là bas, y a une demi heure environ… »

Flash Back

Encore deux containers de carton de céréales et il aurait fini sa journée. Joaquin soupira et se pencha pour la centième fois de la journée pour attraper un carton.

« Carlos, écoute moi… »

Joaquin tourna la tête à l’évocation de ce prénom et de cette voix…Comme s’il avait déjà entendu auparavant. Il vit alors entre les passants qui défilaient dans les rayons, son cousin, suivit de près d’une belle latina qui semblait vouloir lui parler. Elle avait une certaine appréhension dans le regard qui ne lui échappa en rien et suivait Carlos à la trace. Ce dernier pressait le pas et semblait en colère. C’était un caractériel.

«Non toi écoute moi ! » aboya Carlos en se retournant et en la pointant du doigt.

« J’en ai rien à foutre de… »

« Carlos ? » les interrompit Joaquin, en se rapprochant. Carlos et Elena tournèrent la tête presque simultanément. Carlos fit de gros yeux.

« ça alors…Joaquin » sourit –il en changeant complètement de ton. Comme s’il ravalait sa colère. Il s’approcha de lui et lui serra la main avec vigueur.

« ça alors cousin, qu’est ce que tu fiches ici ? » s’étonna Joaquin en cherchant son cousin des yeux. Elena était silencieuse, presque triste et fixait Joaquin intensément.

« Rien je me baladais et à ce que je vois, tu bosse toujours ici» rit Carlos en désignant son badge.

« Le monde est petit. » répondit Joaquin en tournant les yeux sur Elena.

« Ouais…heu tu...tu te souviens d’Elena ? »

« Evidemment. » sourit Joaquin, jadis charmé par la grâce et l’intelligence de celle qui avait failli devenir sa cousine par alliance.

« Salut Joaquin. » répondit poliment Elena en lui serrant furtivement la main dans un sourire un peu crispé.

Le silence s’installa alors quelques secondes et Carlos se racla la gorge.

« Man, Je peux te parler une seconde ? » demanda Carlos à son cousin en posant une main fraternelle sur son épaule.

« Evidemment…Que paso ? »

Carlos et Joaquin s’éloignèrent, laissant Elena en plan derrière. Mais elle ne bougea pas, elle resta stoïque. Elle se contenta de regarder un peu autour d’elle, et de croiser le bras, comme effrayée par tout ce qui l’entourait.

Fin du flash-back.

« Il m’a demandé de ne rien dire à propos de ça…De dire que je ne les avais pas vu, si on me demandait. » conclut Joaquin en regardant Jack dans les yeux.

« Et pendant que vous discutiez, Elena était restée derrière, c’est ça ? » tenta de comprendre Danny, les sourcils froncés. Joaquin acquiesça.

« Oui, elle a pas bougé. »

« Elle a pas bougé. Vous êtes sur ? » reprit Danny, étonné. Le cousin de Carlos acquiesça une seconde fois.

« Oui, je vous jure. Elle était là, elle attendait qu’on finisse. »

Danny assimila ces réponses, comme perdu à son tour. Il ne comprenait pas.

« Bon et il s’est passé quoi après. Vous les avez vu repartir ensemble ? »

« Ouais, Carlos est retourné vers elle et ils sont partis ensemble. »

« Il la tenait de force, ou autre ? »

Joaquin fronça les sourcils, étonné de cette question.

« Bien sur que non ! » assura t-il, catégorique. Jack soupira et regarda furtivement Danny, qui semblait perdu dans son monde, fixant stoïquement Joaquin. Jack se racla la gorge et reposa ses yeux sur le jeune cubain Aguilar.

« Bon, Et c’est tout ? Il ne vous a rien dit d’autre que de ne rien dire ? » reprit alors Jack, devant le mutisme de Danny.

Joaquin soupira avant d’enchaîner.

« Non, il…Il m’a aussi…demander mon pass pour l’ouverture du parking des camions de livraison, derrière…et mes clés de voiture. »

Danny fit de gros yeux.

« Et vous lui avez filez ? » demanda l’agent Taylor. Joaquin haussa les épaules.

« Il avait besoin d’un service. »

« Le numéro de votre place ? » enchaîna Danny en sortant son portable.

Joaquin réfléchit quelques secondes et hocha la tête.

« Désolé, je le connaît pas par cœur. »

« Evidemment. » pouffa Jack.

« Non je vous jure. » reprit Joaquin en le regardant fixement. « Mais Carlos n’ira pas loin, il me l’a assuré. »

« A votre place je ne prendrait pas la parole de votre cousin trop au sérieux. » répondit Jack. Joaquin fronça les sourcils.

« Pourquoi ? Il a été honnête avec moi. »

« Sur quel sujet ? » demanda Danny.

« Il m’a avoué qu’on lui a suspendu son permis pour état d’ivresse il y a un mois…Mais c’était une erreur, je lui fais confiance. »

« Attendez que je résume… » commença Danny, un air concentré sur la figure. « Vous lui avez filé vos clés alors qu’il n’as plus le droit de conduire ? » reprit Danny, de plus en plus sidéré par ce qu’il entendait. Joaquin soupira en guise de réponse. Danny regarda Jack en coin.

« Brillant. » ironisa l’agent Taylor. Joaquin releva les yeux vers lui.

« Ecoutez, Carlos sait très bien conduire. Ça arrive de boire un verre de trop et ça ne justifie pas un retrait de permis…La justice est trop sévère avec ça. » répondit t-il.

« C’est vrai ce pays est une vrai dictature. » renchérit cyniquement Jack. Joaquin tourna les yeux vers Jack et enchaîna.

« Sa voiture était en réparation…J’ai juste voulu le dépanner, c’est mon cousin.» conclut –il.

Danny soupira et regarda Jack en coin.

« Quel esprit de famille, c’est touchant. » marmonna Jack.

« C’est marrant parce que comme par hasard, Carlos vient, sans voiture, et tombe sur son cousin qui a une voiture et qui la lui prête sans faire d’histoire ? C’est plus que l’esprit de famille… » spécula Danny. Joaquin fronça les sourcils.

« Que voulez vous dire ? »

« Que Carlos n’est pas tombé sur vous par hasard…C’était un plan…De faire semblant de vous voir là, comme par enchantement….ça faisait parti de son plan. Vous ne les avez pas interrompu dans leur discussion pour rien… » lança Danny en le fixant impassiblement. Joaquin ne se sentait de moins en moins à l’aise devant cet agent qui semblait l’atomiser du regard. Il se mordit la lèvre.

« Vous nous embrouillez avec tous vos mensonges depuis tout à l’heure, et je ne sais pas trop quoi croire avec toutes ces conneries, mais si je découvre que vous mentez, je ferais en sorte de vous pourrir la vie et je suis assez doué pour ça. » trancha froidement Jack.

Joaquin Aguilar soupira et acquiesça, finalement.

« Bon, c’est vrai, je le reconnaît. Carlos m’as dit hier soir, que si je le voyais avec elle, dans le magasin aujourd’hui, je devais les interrompre et faire comme si l’ont se voyait par hasard….Et je l’ai fait. »

«Il vous a dit pourquoi ? »

« Non. »

« Encore un mensonge ? » tenta Danny.

« Non cette fois je vous jure…J’en sais rien, il m’a rien dit. Il avait simplement besoin de ma caisse aujourd’hui, Et je lui ait demandé pourquoi mais il ne me l’as pas dit. » rétorqua Joaquin. Après un échange de regard, Danny sortit son téléphone de sa poche et Jack attrapa vigoureusement le jeune employé.

« Allez, bougez vous, on vous emmène.» trancha Jack qui l’avait déjà retourné et s’apprêtait à le menotter.

« Pourquoi ? »

« Parce que vous êtes probablement complice dans une affaire de kidnapping, abruti. » répondit Jack en serrant les menottes.

« Vous déconnez ? »

« Je ne crois pas non ! »

« Elle l’a suivit de son plein gré ! »

« Mais oui, gardez donc ça pour le procès… » maugréa Jack.

« Mais J’ai pas fini mon service ! » tenta de se défendre vainement Joaquin, tandis que Jack l’emmenait. Danny les suivit, dans un soupir inquiet, et placarda son téléphone à son oreille.

« Ouais, Vivian… Non toujours rien. Ecoute, J’ai besoin de toutes les informations que tu pourras me trouver sur la voiture d’un certain Joaquin Aguilar…Ouais, son cousin. Mm je t’expliquerais. Merci Viv. »

Il rangea son téléphone et son regard se tourna vers la grande porte qui menait aux hangars de stockage. Il avait l’impression de voir Carlos, et Elena, sortir par cette porte. Il avait même l’impression de la voir se retourner et lui adresser un dernier regard. Un regard qui voulait dire « aide moi ».

Danny soupira, totalement dépassé par les évènements. Tout était confus dans sa tête. Et l’autre qui avait affirmé que ça n’avait rien d’un enlèvement. Pourquoi serait –elle partie avec lui ? Qu’avait –elle à cacher, encore ? Et surtout, comment savait –il qu’elle serait ici aujourd’hui ?

Peu importe ce qu’il se tramait, Danny se promit de la retrouver. Peu importe ses secrets, ses mauvaises fréquentations et son passé difficile…Elle restait son Elena. Et au contraire, tout ça lui donnait encore plus envie de la protéger.

XOXO a Suivre. (oh ohhh, elena qui a disparuuuu rolles serais je sadique? Mr.Red )

_________________
| |  R u n | | (G) 179541marriedes




**Marine**
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 31
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  sibileseries le Dim 22 Fév - 20:21

Elena a disparu ?
J'l'ai même pas vu venir (comme Carlos quoi, xD) ... Danny en mode venère contre Sam (serait-ce fait exprès ?) ptdr La suite ...
sibileseries
sibileseries
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3489
Age : 26
Localisation : In Mobby's world ...
Date d'inscription : 27/08/2007

http://s0-m0bby.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  Mouchette le Dim 22 Fév - 22:34

Mais qu'est-ce que tu as prévu pour ton Elena? What the fuck ?!?
Danny qui s'énerve, j'aime bien! Le cousin mérite des baffes surprised2 Et où est Martin? Pas trop près de Sam, j'espère... Laughing
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  clairounett le Lun 23 Fév - 0:23

Comme l'ont dit les filles, ça part sur les chapeaux de roue avec Martin/Kim/Sam (cette dernière n'a pas intérêt à s'approcher de Martin de trop près.. Mad Mad ) et puis le retour de Carlos et la disparition d'Elena... Te connaissant, y'a de quoi s'inquiéter.. mais bon je me dis que tu as peut-être changé... Laughing Laughing
clairounett
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 33
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | RUN | | (G)

Message  miss puerto rico le Lun 23 Fév - 0:37

Hey qu'est ce que je lis ????? affraid
Elena qui disparait??!!
mais c'est quoi cette histoire ptdr Shocked
Effectivement t'as bien un côté sadique Marine siffle
dodoth demain j'ai cours Thumb down Thumb down
donc j'espere voir bientot la suite et Danny, t'inkiete tu la retrouveras ton Elena
miss puerto rico
miss puerto rico
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 417
Age : 25
Localisation : à Puerto Rico , New York ou Hawaii
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  **Marine** le Lun 23 Fév - 0:52

Suite Wink Et oui deux suites dans la journée, finalement je ne suis pas si sadique, hein? Mr.Red


XOXO


Danny remontait les allées, obnubilé par le souvenirs d’Elena et leur dernier moment tous les deux le matin même. Jamais avec un réveil aussi doux il n’aurait imaginé la tournure catastrophique de la journée. Et la simple idée de l’imaginer avec Carlos le rendait malade. Mais ce qui le rendait le plus malade, c’est qu’il commençait à se dire que peut être, elle était partie de son plein gré avec lui.

« Danny » lança Martin en marchant vers lui, un grand gobelet de café dans la main. Danny releva les yeux.

« Ah, Martin. »

« J’ai pensé que ça te ferais du bien. » expliqua Martin en lui tendant le gobelet. Danny l’attrapa dans un faible sourire.

« Merci c’est sympa….Pour le café, et pour nous aider…Après tout, tu travaillais pas aujourd’hui. » se rappela Danny en toisant son ami qui était en tenue décontractée. Martin lui fit de gros yeux.

« Attends tu déconnes ? »

Danny sourit devant sa réaction. Il savait que Martin ferait tout pour lui. Et réciproquement.

« Alors ils sont parti dans la voiture du cousin de Carlos ? » enchaîna Martin. Danny acquiesça.

« Oui, a priori… Viv vient de m’envoyer un texto, elle a passé un avis de recherche sur la voiture, et sur Carlos alors y a plus qu’à attendre. » conclut Danny dans un soupir.

« Tu sais, c’est bizarre……comment Carlos aurait –il pu savoir qu’elle serait la a cette heure ci ?» se demanda Martin.

« Il l’a peut être suivit ou surveiller depuis des semaines…Elle vient souvent ici entre midi et deux pour faire les courses, y a moins de monde en général…Et…peut être qu’il l’avait remarqué, depuis quelques temps…ça m’étonnerait pas de lui…»

« Elle savait que le cousin de Carlos y bosse ? » enchaîna Martin. Danny hocha la tête, un peu perdu.

« Je sais pas….je sais même pas si ils se connaissent vraiment. »

Martin but une autre gorgée de café et fit une petite grimace, pas convaincu.

« Ouais, mais si il avait voulu l’enlever, il aurait pas fait ça comme ça dans un lieu public, hein ? En plus Sam à affirmer que Carlos avait laissé Elena tranquille après leur altercation…Tu crois pas qu’il l’aurait directement interpellé du premier coup ? »

Danny le fixa, considérant ses paroles, mais ne put répondre autre chose qu’une petite moue sceptique et qu’un haussement d’épaule.

« Je…j’en sais rien Martin. J’en viens même à me demander si elle est pas partie avec lui de son plein gré… »

Martin but une gorgée de son café et fronça les sourcils.

« Répète moi ça ? »

« Le cousin de Carlos a affirmé qu’elle n’avait pas l’air de se débattre, elle a même attendu qu’il termine de lui parler pour partir avec lui après ! »

« Tu crois les paroles du cousin de Carlos toi ? » reprit Martin, sidéré. Mais Danny soupira.

« Sérieux, je comprends rien…Je croyais qu’avec Elena c’était…plus fort que ce qu’elle avait vécu avec Carlos et maintenant, j’me dit que j’étais peut être qu’une passade, qu’une histoire sans lendemain et qu’elle est retournée avec lui…Après tout ils ont une fille et… »

« Arrête Danny. » le coupa Martin. « La tu délires. Elena n’est pas partie avec lui de son plein gré, et tu le sais très bien au fond de toi. » tenta de lui faire comprendre Martin en soutenant son regard. Mais Danny ne pouvait s’empêcher de douter. Comment ne pas douter ? Les faits étaient la…

« Les gars ! »

Danny et Martin tournèrent la tête vers Samantha qui arrivait vers eux.

« On a retrouvé les affaires d’Elena dans un des hangars de stockage du magasin. »

« Quelles affaires ? » demanda Danny.

« Son sac à main. Y a tout dedans. Portefeuille, clé, papiers, portable… Et on a confirmation par un employé que Carlos et Elena sont bien parti ensemble dans la Chrysler grise de Joaquin. »

« Il t’as dit si Elena avait l’air forcée à le suivre ? » demanda Danny, attendant la réponse au tournant. Sam fit une petite moue et haussa les épaules en hochant la tête d’un air désolé.

« J’en ai pas l’impression Danny… il m’a simplement dit qu’elle était montée à l’avant…Mais il n’a pas vu ses mains, qui semblaient dissimulées sous son blouson alors peut être qu’il l’a menotté ? » supposa Sam.

« Possible. » répondit Martin tandis que Danny se contenta de s’imaginer la scène, de plus en plus inquiet. Sam le remarqua et posa une main sur son bras.

« Tu sais, elle n’a aucun papier… Ils ne pourront pas aller bien loin…C’est un soulagement, non ?» tenta t-elle d’une petite voix en le caressant amicalement.

Danny soupira en passant une main dans ses cheveux.

« Tu parles. Carlos est le champion du monde du changement d’identité. » Jabamiah : (un championnn du mooonde !) m d r !

Sam fit une petite moue et adressa un regard gêné à Martin. Elle n’avait pas pensé à ça. Le téléphone de Martin sonna alors. Il le décrocha, Danny et Sam ayant les yeux braqués sur lui.

« Ouais, Fitzgerald ? »

Les quelques secondes d’attente et la mine étonnée de Martin étaient insoutenable pour Danny. Ça pouvait être n’importe quelle info, bonne comme mauvaise…

Martin avait baissé les yeux et soupira, en se mordant la lèvre.

« Entendu. Merci. »

Il raccrocha et releva la tête pour trouver les deux regards ahuris de ses amis.

« Carlos a vidé tous ses comptes bancaires frauduleux ce matin, et y en avait pour plus de dix mille dollars.

Sam fit de grand yeux à l’évocation de la nouvelle et Danny sembla tout aussi choqué, mais il resta stoïque, impassiblement…Il était difficile de lire sur son visage ce qu’il ressentait vraiment à l’intérieur.

« Maintenant c’est sur…Il veut quitter le pays. » concéda t-il finalement.

« Alors quoi…Son plan s’était d’enlever Elena en plein centre commercial ? » s’étonna Sam, qui ne trouvait pas ça plausible une seconde. Martin haussa les épaules.

« Il voulait peut être l’interpeller ailleurs, mais il est tombé sur elle ici, et a changé ses plan ? » spécula t-il.

« Il a demandé ses clés de voiture à son cousin…Il est venu sans voiture, il n’avait pas l’intention de l’enlever à première vue. » en conclut Sam en hochant la tête. Danny se retourna vers eux, le regard vif.

« Ou peut être que si ! » trancha t-il. Son air assuré piquèrent la curiosité des agents Spade et Fitzgerald, et Danny comprit qu’il devait s’expliquer.

« Justement, personne ne soupçonnerait un enlèvement dans ses conditions ! Il a du se dire que c’était la meilleure façon de l’enlever…En venant sans voiture…mais en ayant son cousin dans la combine…Et en l’interpellant puis en la laissant partir…Mais il savait qu’elle allait revenir vers lui, pour je ne sais quelle raison….et Elena ne se doutait pas qu’il l’enlèverait comme ça…. Elle pensait vraiment qu’il lui était tombé dessus par hasard, alors elle ne s’est pas méfié. Je suis sur qu’il avait tout planifié. Ce type est aussi intelligent qu’il est malade. »

« ça…ça se tient. » marmonna Martin. Sam acquiesça, silencieuse.

« Et maintenant il va tenter de quitter le pays….avec elle… » souffla Danny en faisant les cents pas.

« Avec Elle…et Sophie…Sophie ! ! » répéta Danny en faisant de gros yeux à son tour. Martin comprit d’un regard et acquiesça.

« Quelle école ? » demanda t-il en sortant son téléphone.

« Santa Teresa, au coin de la huitième et de Bowery. »

« Je m’en occupe. » trancha Martin en s’éloignant le portable sur l’oreille.

« Viens Danny, on va prévenir Jack. » lui ordonna gentiment Sam en lui caressant l’épaule.

XOXO

A suivre! Wink

_________________
| |  R u n | | (G) 179541marriedes




**Marine**
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 31
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | RUN | | (G)

Message  miss puerto rico le Lun 23 Fév - 1:01

Bon j'étais parti me coucher quand j'ai vu ta suite !!!!
un seul mot : INTRIGUANTE !!! lol
Si si Marine tu est bel et bien sadique !!!
miss puerto rico
miss puerto rico
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 417
Age : 25
Localisation : à Puerto Rico , New York ou Hawaii
Date d'inscription : 23/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  jabamiah le Lun 23 Fév - 1:17

Pinaize! me voilà au même niveau que les autres et je suis moi aussi clouée! Mr.Red si si c'est vrai!

Danny remontait les allées, obnubilé par le souvenirs d’Elena et leur dernier moment tous les deux le matin même. Jamais avec un réveil aussi doux il n’aurait imaginé la tournure catastrophique de la journée.
oho...un réveil câlin? Pourrait-on avoir droit à un flashback de cette scène ultérieurement...? Mr.Red ptdr


« Tu parles. Carlos est le champion du monde du changement d’identité. » Jabamiah : (un championnn du mooonde !) m d r !
Là tu m'as troooo fait rire ptdr j'ai failli pas me relever de mon clavier mdr

« Avec Elle…et Sophie…Sophie ! ! » répéta Danny en faisant de gros yeux à son tour. Martin comprit d’un regard et acquiesça.

Rha le flip! affraid

T'es vraiment une super scénariste, tu le sais ça? Tu nous tiens en haleine, bref, une formidable professionnelle! Mr.Red
La suite! bravobom

_________________
| |  R u n | | (G) True7
¤¤ Sublimes bannière & avatar by **Marine** ¤¤
{ma Gum, ma Teammate, ma designeuse de génie !! On va conquérir le monde! Envers et contre tous! Merkiii!!!}

* * *

Danny ♥ Elena forever

Enrique! RRrrr!!!
jabamiah
jabamiah
Agent spécial

Féminin Nombre de messages : 1520
Age : 32
Localisation : en los brazos de enrique! RRRrrr!!
Date d'inscription : 27/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  sibileseries le Lun 23 Fév - 2:02

Bah j'espère juste qu'Elena n'est pas partie de son (vrai) plein gré ptdr
La suite !!
sibileseries
sibileseries
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3489
Age : 26
Localisation : In Mobby's world ...
Date d'inscription : 27/08/2007

http://s0-m0bby.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  nathaloche le Lun 23 Fév - 8:37

aah j'itout rattrapé et l'intrigue est superbe ....et puis un Dany super énervé et angoissé ca ne peut me faire que plaisir Mr. Green bon allez j'attends la suite avec impatience
nathaloche
nathaloche
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3996
Age : 45
Localisation : dans les bras d'enrique
Date d'inscription : 15/03/2007

http://enriquemurcianoandnath.com/cariboost1/index.html

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  SamMcCoy le Lun 23 Fév - 14:17

Oh oh ! Ca sent le roussi pour Elena ! Je savais bien que retour de Carlos ne pouvait pas être une coïncidence (surtout avec une auteur aussi sadique Wink ) Ils percutent pas vite pour Sophie quand même...enfin je me demandais: si Elena savait que Sophie était en danger, elle a sans doute suivit Caros de son plein gres non ?
Je sens que le Carlito va en prendre plein la gueule quant ils les retrouveront !!!! Twisted Evil Twisted Evil
SamMcCoy
SamMcCoy
Nouvelle recrue

Féminin Nombre de messages : 114
Age : 28
Localisation : Entre Puerto Rico et Cuba
Date d'inscription : 30/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  **Marine** le Mar 24 Fév - 22:54

Bonsoir!! Voila la suite Wink Merci pour vos commentaires I love you


XOXO


Ils roulaient, ils roulaient…en silence. Même la radio ne marchait pas. Les menottes accrochées à la poignée de la boîte à gant, Elena se sentait complètement idiote. Pourquoi était –elle partie à sa recherche après qu’il l’ai quitté dans ce foutu magasin ? L’air déprimé de Carlos et son allusion à Sophie lui avaient malgré elle fait penser qu’après tout, elle était peut être injuste de ne pas le laisser l’approcher…Elle savait que jamais il ne toucherait un cheveux de leur fille. Mais elle savait aussi que lorsqu’une altercation entre Elena Delgado et Carlos Aguilar se passait mal, il trouvait toujours le moyen de se venger de façon stupide juste après. Drogue, Alcool, et même vandalisme….Il n’y avait qu’à regardé dans ses yeux pour voir qu’il allait faire une connerie. Et après l’avoir vu, elle était formelle…il préparait quelque chose. Et Elena refusait catégoriquement qu’une fois encore, il déconne, et mette la vie d’autrui en danger pour rien juste parce qu’il s’était pris la tête avec elle, et que ce genre de faits le rendait particulièrement dingue. Il aurait pu s’en prendre à sa mère, ou n’importe quoi d’autre…On ne savait jamais avec lui. Mais ce qu’elle ignorait, c’était qu’il avait décidé de s’en prendre à elle, tout simplement.

Peu importe ce qu’il allait faire, elle devait le stopper. C’est pourquoi elle était revenue vers lui.

Flash Back

Six rayons plus tard, à l’opposé du magasin, elle le vit enfin. De dos, plongé dans la lecture d’un livre dont la série trônait en tête de gondole…Mais même de dos elle l’aurait reconnu. Elena s’approcha de lui vivement et lorsqu’elle se posta tout prêt, déterminée, Carlos releva les yeux, surpris de la voir.

« Hey. » souffla t-elle en regardant furtivement autour d’eux, tentant de s’assurer que ni Sam ou Martin ne pouvaient les voir.

« Je te manque déjà ? » sourit Carlos, moqueur. Elle soupira et reposa ses yeux vers lui.

« Carlos…Quel que soit ce que tu as prévu de faire, laisse tomber. » lança directement Elena, laissant un Carlos relativement surpris.

« Qué ? »

« Tu sais de quoi je parle… »

« Laisse tomber quoi ? Elena, t’es parano. » souffla t-il en reposant son livre, et en reprenant sa route. Mais elle lui emboîta le pas. Et il savait parfaitement qu’elle allait le suivre…

« Non Carlos, écoute… Je sais pas ce que tu manigances, ou ce que tu as prévu de faire pour te passer les nerfs mais juste….le fait pas. » trancha t-elle en le retournant à l’aide d’un de ses bras.

« Non mais tu crois vraiment que je vais faire une connerie juste parce que tu m’as un peu irrité en m’envoyant bouler ? »

« C’est ce que tu n’arrêtais pas de faire à l’époque, rappelle toi… A chaque fois qu’on s’engueulait, et que les urgences ou que Juan m’appelait en me disant que t’étais entrain de traîner au fond d’un fossé complètement défoncé après avoir agressé quelqu’un ou encore de… »

« C’était le passé, ça. » le coupa Carlos, un peu renfrogné. Elle hocha la tête en le fixant dans les yeux, d’un regard presque doux.

« Carlos tu te détruits pour moi, et je sais qu’encore aujourd’hui, tu vas faire un acte regrettable à cause de moi. » soupira t-elle. Il ne répondit rien, et continua de la fixer. Elena reprit la parole.

« Si tu décides de t’en prendre à ma famille ou a des personnes qui comptes pour moi ou simplement passer tes nerfs sur des innocents juste parce que ça te sert d’exutoire…le fais pas. »

« Des personnes qui comptent pour toi. » rit Carlos. « Evidemment tu pense à Taylor, hein ? Il était pas censé être la au fait ? Il sait que t’es venu de ton plein gré me retrouver, chérie ? » ajouta t-il en regardant autour d’eux.

Elle leva les yeux au ciel.

« Laisse le en dehors de ça. » murmura t-elle. Il reposa alors ses yeux sur elle, étonné.

« J’aimerais bien, tu vois, mais tu trouves toujours le moyen de le remettre sur le tapis » maugréa t-il en reprenant à nouveau son chemin. Mais elle le suivit encore.

« Carlos, écoute moi… »


«Non toi écoute moi ! » aboya Carlos en se retournant et en la pointant du doigt.

« J’en ai rien à foutre de ta soudaine pitié d’accord? Et ce que je vais faire de ma journée ne te regarde… »

« Carlos ? »

Une voix les interrompit. Ils tournèrent la tête vers la voix, et Elena ne le reconnut pas tout de suite, mais Carlos, si. Tout sourire, il l’approcha.

« ça alors…Joaquin… »

Fin du Flashback


La encore, lorsqu’il avait rencontré son cousin, elle aurait pu partir…Mais elle ne l’avait pas fait. Et deux minutes plus tard, elle se retrouvait avec Carlos dans un des hangars de stockage, et tout avait basculé. Carlos avait sorti son arme, et l’avait vivement menacé, lui ordonnant de laisser toutes ses affaires. Puis il s’était rapproché d’elle, et l’avait menotté. Puis ils avaient marché jusqu’au parking, en toute discrétion, et elle était monté dans sa voiture, à l’avant. Carlos l’avait attaché à la boite à gant et avais pris le volant, direction son appartement. Il l’avait laissé dans sa voiture, garée dans une petite ruelle miteuse et déserte et s’était absenté cinq minutes, s’engouffrant dans ce vieil immeuble dérangeant qu’il habitait. Elle avait tout fait pour se faire entendre, donnant des coups dans les vitres...Mais rien à faire, personne ne l'avait entendu. Carlo était alors ressorti avec des sacs, probablement des affaires… Et avait reprit la route. Elena ne savait pas quoi lui dire …Elle se sentait impuissante et dépassée. Et a présent, ils roulaient encore, dans un silence pesant……Elle ne savait même pas vers ou.

Elle s’était juste fait enlevée…Comme ça, en cinq minutes…et tout ça par sa faute.

Elena sortit tout à coup de ses pensées et fut prise d’une vive douleur au poignet à cause d’un virage un peu brusque emprunté par son conducteur.

« Carlos, tu vas trop vite. » se contenta t-elle de soupirer en tachant d’oublier la douleur.

« Tu crois quand même pas que je vais prendre un rythme de croisière pour qu’on nous retrouve. » marmonna t-il. Elena le fixa, complètement abasourdie par son comportement. Elle ne le reconnaissait plus. Il avait complètement changé.

« Pourquoi tu fais ça… » soupira t-elle.

« De quoi tu parles ? Une simple ballade en voiture avec mon ex… » commença t-il, avant d’être vivement coupé par Elena.

« Arrête avec ça. »

« Hey, tu l’as cherché d’accord ? » Elle le regarda, sidérée.

« Quoi moi je l’ai cherché ? »

« J’étais sceptique à l’idée de le faire au début, mais il a fallu que tu reviennes me parler dans ce putain de centre commercial ! » se défendit Carlos, un peu plus sur la défensive en pointant son flingue sur elle, non pas pour la menacer, mais comme pour la pointer du doigt. Mais Elena n’en n’avait pas vraiment peur.

« Parce que j’ai vu que tu préparais quelque chose, tu crois que je ne vois rien? En te voyant dans ce magasin…t’avais ta tête des mauvais jours…Et je sais pas, j’ai eu peur que tu fasse une connerie… »

« Comme si ça t’inquiétais » soupira t-il.

« Et ben oui, tu vois. Carlos, c’est pas mon but dans la vie de te faire souffrir, je voulais juste… »

« Ah non t’as jamais voulu me faire souffrir ? Il fallait y songer avant de me quitter y a six ans ! » la coupa vivement Carlos. Elena leva les yeux au ciel.

« Tu sais très bien que ça n’a rien à voir. »

« Oh mais si, ça à a voir. Non seulement tu m’as quitté, mais tu m’as privé de Sophie, elle grandit et moi je loupe tout ! Et pire encore, tu t’es mis à coucher avec un de mes meilleurs amis, enfin qui se voulait un de mes amis… Ma fille voit Danny plus que moi, Elena ! Comment je devrais me sentir avec tout ça, hein ? » s’énerva Carlos en la regardant longuement.

« Carlos regarde devant toi ! » s’exclama Elena, le regard paniqué, tandis qu’ils avaient failli manquer un virage. Il se mit à rire.

« Alors quoi, t’as peur qu’on se plante ? T’en fais pas, j’ai d’autres projets pour nous. » affirma t-il froidement en jetant un œil dans le rétroviseur.

Elle soupira en s’humectant les lèvres et en tournant la tête vers sa vitre, regardant furtivement le paysage de buildings d’aciers et de béton défilé.

« ça ne rime à rien, et tu le sais. Tu sais très bien qu’ils vont me recherché…Ils sont peut être déjà entrain de le faire. »

Il hocha la tête.

« Joaquin ne dira rien. »

« Peut être mais Sam, si. Elle sait que je t’ai vu. Je lui ai dit et elle a du prévenir Jack, tu le sais très bien. »

Il acquiesça dans une petite moue, n’en n’ayant rien a faire.

« Super, qu’elle parle à ce cher agent Malone…T’as jamais voulu te le faire lui aussi ? C’est dingue comme vous sembliez proche, au procès…Tu sais que j’en aurais presque été jaloux ? » rit Carlos. Elena hocha la tête sidérée.

« Tu me dégoûtes » marmonna t-elle. Carlos hocha la tête et changea de sujet.

« Joaquin couvrira nos traces et ça nous fera gagner un peu de temps. » trancha t-il, serein. Elena hocha la tête, médusée.

« Arrête. Tu crois vraiment que ton cousin va défier le FBI pour te couvrir ? Il a une famille, et il ne fera rien qui leur nuirait, lui » réagit Elena en le regardant froidement.

« ça veut dire quoi ça. J’ai toujours tout fait pour Sophie et toi, et tu le sais. » renchérit Carlos.

Elle ne put s’empêcher d’avoir un léger rire.

« Ouais, tout, c’est le mot. Même me frapper quand t’avais un verre de trop dans le nez, hein ? »

Carlos accusa le coup et soupira bruyamment, en fermant les yeux quelques secondes, essayant de se calmer.

« C’est injuste que tu me balances ça. Ça n’est arrivé qu’une fois et tu sais combien je regrette. »

« Mm, je sais, c’est injuste. » acquiesça vigoureusement Elena. « Et toi, t’as pas été injuste la fois ou tu as kidnappé Sophie pour me punir de ma relation avec Danny ? Pourtant c’est arrivé qu’une fois, ça aussi » balança t-elle. Il roula des yeux.

« Et ça y est, on remet ça avec Danny Taylor…Non mais t’as que son nom à la bouche ? »

« Il ne me fera jamais le centième de ce que tu m’as fait subir, lui. » répondit –elle en le fixant froidement. Elle savait que ça aurait de l’impact sur lui, et que ça le ferait souffrir.

« Oh non, j’imagine que ça sera un mari parfait, hein ? D’ailleurs, toutes mes félicitations vous deux...Quoi il t’as pas offert de bague? » s’offusqua Carlos en posant ses yeux sur les mains menottées d’Elena, et dépourvues de bagues.

Elena sentit un frisson l’envahir, et la clouer sur son siège. Elle tourna lentement la tête vers lui, complètement stupéfaite. Cela faisait si peu de temps que Danny lui avait fait sa demande…

« Comment tu… »

Il pouffa de rire, l’interrompant.

« Tu l’as dit à Bianca je suppose ? Tu sais, ça parle les filles… »

Elena n’en revenait pas. Oui, elle lui avait dit…Mais il y avait si peu de temps…Devant son mutisme, il reprit la parole.

« Bianca l’à dit à Patricia, aux mœurs…Et ça s’est répandu rapidement. J’ai encore mes contact, j’ai été informé aussitôt, tu crois quoi… » railla t-il en pianotant fièrement sur son volant. Elena soupira.

« C’était pas un secret en même temps. » se défendit –elle.

« Non, je me doute. Et je sais aussi que t’as toujours adoré le Plazza, et que tu hésitais avec un mariage exotique au fort San Cristobal…Mais au moins grâce à moi, t’auras plus à te poser la question…Et je vais te faire économiser un paquet de fric…Parce qu’entre les réservations au Plazza et les billets d’avion pour Puerto Rico, ça en faisait, des dépenses. » conclut –il dans un petit rire, en reposant son regard sur la route qui défilait.

Elena fronça légèrement les sourcils en le scrutant, et comprit tout l’impact de sa phrase. Ce mariage n’aurait pas lieu. Il ferait tout pour l’en empêcher et il ne la laisserait jamais repartir, cette fois. Lassée de cette conversation qui ne rimait à rien, Elena reposa son regard sur la ville. Elle commençait à se dire que c’était peut être la dernière fois qu’elle voyait la grande pomme, fidèle à elle même. Des gens en costard courraient, étant en retard pour leur prochain rendez vous, des vendeurs de hot dog clamaient qu’ils vendaient les meilleurs de la ville, des pick pocket volaient à l’étalage… Elle vit même un couple s’embrasser sur un banc, ce qui lui rappela Danny. Leur tout premier « je t’aime » sur l’un des banc de Central Park, il y avait presque deux ans.

Y repenser lui fit du mal car elle avait l’étrange et désagréable sensation qu’elle ne reverrait pas Danny. Tandis qu’elle s’ordonnait intérieurement de ne pas craquer et pleurer, elle retourna son regard vers le par brise, devant elle.

« C’est à cause du mariage que tu fais tout ça ? » demanda t-elle d’une voix rauque.

« Je suis pas complètement pourri, tu sais…Elena on se mariera ou tu veux.» rétorqua Carlos sans même l’écouter.

Elena tourna la tête vers lui, sidérée.

« Pardon ? »

« La République Dominicaine, il paraît que c’est sympa…J’ai même des potes là bas. »

Elena soupira, découragée.

« Et moi qui m’inquiétais pour toi….quelle idiote… » marmonna t-elle.

Carlos se tut quelques instants, puis enchaîna sans même faire attention à sa dernière remarque.

« Tu sais j’ai voulu te le dire tout à l’heure…Quand je t’ai croisé pour la première fois, dans le magasin…J’ai failli te faire une réflexion sur ton soi disant mariage, et puis je t’ai vu et…et j’ai changé d’avis… je t’ai rien dit sur le coup, mais Elena…Je peux pas te laisser l’épouser. » trancha t-il dans un soupir.

Elle soupira, de plus en plus énervée.

«Tu sais très bien que c’est à nous deux nous marier. » ajouta Carlos, avec un sérieux et une assurance qui la poussait encore plus à bout à l’intérieur d’elle même.

Elle ne put s’empêcher de rire.

« Oh et tu crois pas qu’on doit être deux à prendre cette décision ? »

« On l’avait prise, souviens toi. On aurait jamais du attendre, regarde ou ça nous a mené… » marmonna t-il.

Elena ne renchérit rien sur le sujet. C’était inutile.

« Je pensais pas que tu serais capable de ça… » murmura t-elle.

« Je suis un homme plein de surprises, faut croire… »

Elle soupira et roula des yeux, sentit sa colère augmenter, et des larmes nerveuse lui remplir les yeux. Le silence s’installa quelques secondes, Elena se plongeant dans ses pensées. Elle renifla et ravala ses larmes, en regardant à nouveau la route défiler inlassablement devant ses yeux.

« Bon, ou est ce que tu m’emmènes ? » demanda t-elle, alors d’une voix rauque en changeant de sujet.

« Chercher notre fille. Je quitterais jamais le pays sans elle. »

Elena le dévisagea, de plus en plus lasse et apeurée. Il avait l’air si déterminé, et avait l’air d’avoir pensé à tout… Elle hocha la tête par la négative.

« Tu rêves là. On ne nous laissera jamais passer un aéroport sans être contrôler! » assura t-elle, comme pour se rassurer elle. Il tourna furtivement la tête vers elle l’air étonné.

« T’es trop pessimiste, Elena…tu oublies que j’ai des entrées. Que mon cher Andy à un jet et qu’il me prête quand je veux…T’as oublié ? On était allé en Louisiane avec…Pour l’anniversaire de Jason, quel week end de folie…» répondit –il dans un sourire, replongé dans le souvenirs.

Mais elle, ne souriait pas du tout. Découragée, elle soupira, et vint s'affaler contre son siège, le regard morne, ne sachant quoi rajouter d’autre. Il avait réponse à tout…Et elle était mal. Très mal, cette fois.


A suivre...

_________________
| |  R u n | | (G) 179541marriedes




**Marine**
**Marine**
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2913
Age : 31
Localisation : Elena~Danny Land
Date d'inscription : 26/08/2007

http://roselynconnection.net

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  Mouchette le Mar 24 Fév - 23:23

Complètement malade, ce Carlos! Bon, Elena, sur le coup, elle a pas trop bien fait ça... elle aurait dû se méfier un peu plus What the fuck ?!? (facile à dire, je sais...).
Ce qui est "rassurant", c'est que Carlos veut aller chercher Sofie. Ce qui veut dire qu'avec un peu de chance, Marine ne sera pas trop sadique, et il y aura déjà des agents du FBI sur place Mr. Green
Mouchette
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

| |  R u n | | (G) Empty Re: | | R u n | | (G)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum