Le Deal du moment : -38%
PHILIPS SCD301/02- Lot de 4 biberons Natural + ...
Voir le deal
30.99 €

[K-Drama] You're Beautiful

Aller en bas

[K-Drama] You're Beautiful Empty [K-Drama] You're Beautiful

Message  Heather le Dim 10 Jan - 13:58

You're Beautiful, c'est un peu le phénomène coréen de cet automne 2009 sur internet, avec un buzz sans précédent l'entourant. Après pas mal d'hésitation, j'ai fini par m'y lancer.

* Title: 미남이시네요 / Minami Shineyo
* Also known as: You're Beautiful / You're Handsome
* Genre: Romance, comedy
* Episodes: 16
* Broadcast Network: SBS
* Broadcast period: 2009-Oct-07 to 2009-Nov-26
* Air time: Wednesday & Thursday 21:55

[K-Drama] You're Beautiful Youre%20beautiful-66496ae23307b2c3d38e1ab0679d7567

Ca parle de quoi ?
You're Beautiful nous plonge dans l'univers de l'entertainment coréen, et plus précisément celui des Idols, au sein d'un des groupes les plus célèbres du pays : A.N.JELL. S'ils s'apprêtent à sortir leur sixième album, leur responsable décide qu'ils ont besoin d'un deuxième chanteur, de façon à soulager un peu leur chanteur principal, qui est aussi le leader du groupe, Hwang Tae Kyung. Pour cela, après des sélections, un certain Go Mi Nam est choisi. Mais suite à une opération de chirurgie esthétique qui nécessite une correction, Go Mi Nam ne peut se présenter au siège du groupe pour signer son contrat. Son manager se tourne alors vers sa soeur jumelle, Go Mi Nyu, jeune fille qui n'est jamais allée au-delà du couvent, faisant office d'orphelinat, où elle a grandi, et qui s'apprête à devenir religieuse. Go Mi Nyu accepte, avec beaucoup de réticence, de prendre très provisoirement la place de son frère, afin d'éviter que ce dernier ne rate ce qui pourrait être la chance de sa vie.

Mais Mi Nyu va devoir progressivement s'impliquer de plus en plus dans la vie des A.N.JELL. Ce qui ne devait être à l'origine qu'une substitution pour une signature officielle, la conduit finalement à partager la maison des membres du groupe, à faire des conférences de presse officielles, puis même à réaliser une performance dans un premier concert et à enregistrer un album. En plus de ce difficile ajustement à une nouvelle vie dans un milieu qui lui était étranger, la tâche de Mi Nyu va se trouver compliquée par la méfiance de ses camarades. Cette première impression va d'ailleurs se changer, chez Tae Kyung, en une profonde hostilité, les maladresses de la jeune femme ne cessant de la mettre en porte-à-faux, voire en confrontation directe, par rapport au leader des A.N.JELL.

C'est avec qui ?
* Jang Geun Suk (Beethoven Virus, Hong Gil Dong) as Hwang Tae Kyung
* Park Shin Hye (Goong S) as Go Mi Nam (Male) / Go Mi Nyu (Female)
* Lee Hong Ki as Kang On Yu / Jeremy
* Jung Yong Hwa as Kang Shin Woo

Et alors, c'est comment ?
Au-delà de ce concept, somme toute guère novateur, You're Beautiful va surtout se démarquer par son traitement de ces diverses situations. Elle va pratiquer, voire même abuser d'une mise en scène par l'absurde, jouant avec excès sur un registre burlesque, peu crédible, mais très divertissant, qui lui permet d'exploiter pleinement son potentiel comique... Une fois bien empreinte d'une légèreté contagieuse, pleine de bonne humeur, la série peut ensuite se tourner vers d'autres dynamiques plus émotionnelles. Car, derrière la comédie romantique, comme toute série coréenne qui se respecte, se cachent des histoires de famille, des amours impossibles et/ou condamnés et le complexe héritage de sentiments contradictoires que les enfants héritent de leur passé. You're Beautiful adopte un ton adéquat, empli d'une autodérision salvatrice et bienvenue, pour évoquer toutes ses complications. La série ne se prend jamais au sérieux, tout en parvenant parfois à miser de façon juste, sur quelques scènes où l'émotion va primer.

En somme, elle trouve un équilibre approprié, tout en conservant une certaine distance avec ses personnages et les situations qu'elle crée. La preuve la plus flagrante que la série ne recherche pas le réalisme, et encore moins le premier degré, se trouve probablement dans la transformation même de Go Mi Nyu. La jeune femme fait un garçon guère crédible, avouons-le, avec des traits physiques féminins qui restent bien trop marqués pour que l'on puisse croire que le changement abuse ceux qui l'entourent (qui, certes, la découvrent dans l'ensemble assez rapidement).

Si les histoires sont divertissantes, l'aspect indéniablement très attachant de ce drama tient beaucoup à ses personnages. Certes, chacun incarne un stéréotype, offrant en fin de compte peu de surprises. Mais ils sont toujours présentés sous un jour très supportable, si bien que, même à travers les oppositions qui naissent, le téléspectateur n'ait jamais amené à prendre partie pour l'un ou l'autre, suivant simplement avec plaisir ces éclats d'humeur.

La distribution des rôles m'a un peu rappelé les dynamiques d'un classique comme Hana Yori Dango, ou son adaptation coréenne de début 2009, Boys Before Flowers. Leur diversité est une source constante de décalages et de clashs, génératrice d'un comique burlesque, souvent excessif, mais qui prête régulièrement à sourire (voire à éclater de rire). Go Mi Nam est une jeune femme qui ne connaît encore rien de la vie, un brin fleur bleue, plutôt innocente, elle dispose d'un talent hors du commun pour faire exactement ce qu'il ne fallait pas, et bouleverser ainsi la vie du groupe. Pleine de bonne volonté, avenante, mais d'une maladresse qui confine au tragi-comique, elle s'attire rapidement les foudres du leader, Hwang Tae Kyung. Ce dernier incarne plus ou moins son opposé. D'un abord très abrasif, avec un caractère colérique, il ne supporte pas que le contrôle d'une situation lui échappe. D'un naturel autoritaire, il se révèle aussi très maniaque et perfectionniste. S'emportant régulièrement contre Go Mi Nam, il sera cependant le premier du groupe à lui révéler qu'il connaît son secret, qu'en dépit de ses vives objections initiales, il va par la suite protéger. L'apparent bad boy qui cache, derrière cette allure, un grand coeur et des blessures personnelles anciennes, voici un classique jamais démodé, toujours efficace.

Les deux autres membres du groupe s'inscrivent dans ce même schéma global. Kang Shin Woo symbolise en quelque sorte le compagnon idéal, toujours compréhensif et d'un calme à toute épreuve. Il va constituer un allié de l'ombre pour Go Mi Nam, ayant rapidement découvert, lui aussi, qui elle est, mais restant effacé et préférant nouer une relation plus subtile avec la jeune femme. Sans doute trop subtile pour elle, avec sa capacité unique à être aveugle aux évidences. Le dernier membre du groupe, Jeremy est probablement le plus immature, mais aussi le plus spontané. Tout d'abord peu diplomate, il va s'imposer rapidement comme un ami simple et joyeux, qui saura aussi être particulièrement touchant en quelques occasions.

Ce mélange, désordonné en apparence, mais en réalité savamment dosé, entre burlesque absurde et émotions touchantes est une constante de la série. Car You're Beautiful est avant tout une comédie romantique. Go Mi Nyu, sous les traits de Go Mi Nam, ne va pas laisser indifférente ses compagnons, rapidement très confus devant ce nouveau venu, qui enchaîne les gaffes les plus incroyables et dont l'attitude et les réactions paraissent parfois entourées d'un étrange mystère. De son côté, restera-t-elle ancrée dans sa conviction initiale qu'elle doit devenir religieuse, ou verra-t-elle la vie différemment une fois ce passage dans les coulisses des Idols effectué ?

Chaque personnage va mûrir et évoluer au fil de la saison ; Tae Kyung étant peut-être celui chez qui ce changement est le plus flagrant. Cependant, l'évolution de Go Mi Nyu ne doit pas masquer les quelques réserves de fond que l'on peut adresser à la base-même de la série. Sans remettre en cause cette absence voulue de réalisme, il me semble dommage que les scénaristes n'aient pas exploré plus concrètement le vrai Go Mi Nam. Lequel est introduit comme une ombre fantomatique dans les derniers épisodes. Il ne constitue qu'un simple prétexte ayant permis de propulser sa soeur dans cet univers, mais n'est jamais reconnu comme un vrai personnage. Cela laisse un goût d'inachevé, car ces quelques images, presque volées, ne permettent pas de fonder de façon cohérente l'idée qui est pourtant à la base de la série. Cela accroît l'impression qu'il ne s'agit que d'un simple artifice scénaristique, une facilité ensuite mise de côté. Le téléspectateur reste ainsi quelque peu frustré, insuffisamment satisfait par les résolutions de fin.

Bilan : You're Beautiful est une série souvent drôle, maniant un humour par l'absurde qui lui permet d'enchaîner les situations les plus improbables sans faire sourciller le téléspectateur qui aura bien du mal à ne pa éclater de rire devant certaines scènes. L'ensemble se révèle attachant et plein de vie. Si bien que les ficelles scénaristiques exploitées, d'un classique confinant aux clichés, parfaitement assumé, ne l'empêchent pas d'être un agréable divertissement, misant sur une autodérision salvatrice et un second degré rafraîchissant.

_________________
"All right, we don’t understand the R2-D2 crap. We’re gonna use the Star Trek system. One blink for yes, two blinks for no."
"This is John Crichton paging the head Cylon. Pick up the phone, Imperious Leader !"
(John Crichton, Farscape)
Heather
Heather
Rang: Administrateur

Féminin Nombre de messages : 5797
Age : 35
Date d'inscription : 08/09/2004

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum