Plus jamais comme avant (PG13)

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  sibileseries le Mar 12 Aoû - 17:38

Voir Martin parler, ça fait du bien Very Happy la suite-euh Razz
avatar
sibileseries
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3489
Age : 25
Localisation : In Mobby's world ...
Date d'inscription : 27/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://s0-m0bby.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  tre le Lun 18 Aoû - 16:58

je revien de vacances et j'ai eu du plaisir a lire cette suite mais met nous vite la suite Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
avatar
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 28
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Heidi le Mar 19 Aoû - 20:56

Je suis vraiment désolée d'avoir à envoyer ce message, mais je ne pourrai pas poster de suite avant un assez long moment, car je pars en vacances avec mon conjoint et son fils, et que nous tenons à profiter de ces instants en "famille" au maximum...
Quoi qu'il en soit, je n'abandonne certainement pas cette fic, croyez-moi, et j'ai lu avec un immense plaisir vos commentaires !
A bientôt sur le forum.
avatar
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 29
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  tre le Mar 19 Aoû - 22:19

profite bien de ta famille et de tes vacances Very Happy Very Happy
avatar
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 28
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Heidi le Mar 2 Sep - 20:06

Enfin de retour... Je suis désolée de vous avoir délaissés pendant si longtemps !
Merci beaucoup à Tre, j'ai vraiment bien profité de ma " famille ".
Je vous laisse lire cette suite avant la prochaine !


Deux ans auparavant

J'ai le sentiment de sortir d'un long sommeil. De temps en temps, je me sens soudainement capable de penser, de réfléchir, d'avoir des sentiments. Je deviens autre chose que rien quelques minutes, le temps de me souvenir de comment c'était avant, avant mon arrivée ici.

Je me demande si un jour je rentrerai chez moi. Et surtout, je me demande ce qui se passerait si ça venait à arriver. Comment réagiraient les gens, les autres, mes proches ? Comment est-ce que moi je réagirais ? Est-ce que je serais sorti de cette torpeur permanente ? Est-ce que je serais le même ?
Et puis, je ris de mes propres pensées. Je ne rentrerai jamais chez moi. Je ne serai jamais le même.
Non, je ne rentrerai jamais chez moi.


Présent

Danny fixait la fenêtre sans vraiment voir son ami qui s'agitait derrière. Sam entra doucement, presque silencieusement, mais il senti sa présence.
Danny : Ils l'ont mis sous anti-dépresseurs. Je suis là depuis trois heures, et il est resté couché sur son lit à trembler.
Sam : Pourquoi lui donner des doses aussi fortes ?
Danny tourna son regard vers elle.
Danny : Le psychologue estime que pour le moment c'est plus sûr pour lui. Visiblement leur entretien ne s'est pas très bien passé...
Sam : Il n'a pas besoin d'un psychologue. Il a besoin de toi.
Danny : Je ne suis pas assez fort. Je l'avoue. Tout ce qui s'est passé depuis le retour de Martin m'a au moins appris ça : je ne peux pas l'aider pour le moment. Pas seul.
La jeune femme hocha silencieusement la tête.
Sam : Je ne le peux pas non plus. Mais j'aimerais croire qu'avec nous il va aller mieux. En trois ans j'ai plus pensé à lui que durant toutes les années où on a travaillé ensemble. Je sais que je ne peux pas l'aider, mais je sais aussi que je ne peux pas le regarder sur ce lit d'hôpital après tout ce qu'il a surmonté.
Danny : Sam...
Sam : ... Je ne dis pas que je l'aime toujours Danny ! Je dis seulement qu'il m'a manqué. C'est un ami que j'ai perdu, puis retrouvé, puis à nouveau perdu. J'ai juste besoin de le retrouver. Rien que quelques instants, comme quand il t'a parlé de là-bas. J'ai besoin d'un moment comme celui-là avec lui.
Danny ne répondit pas tout de suite.
Danny : Parfois je m'imagine ce à quoi il a pu penser quand il était détenu. L'image qu'il avait de nous, l'idée qu'il se faisait de notre vie sans lui. Les pensées insensées quiu pouvaient assaillir son esprit.
Sam : Ce sont des questions qui m'ont hantée à son retour.
Danny : Ce sont des questions qui m'ont hanté dès sa disparition.
Les deux amis se regardèrent, un petit sourire aux lèvres.

Jack : Je ne prétends pas vous dicter votre travail, mais je pense simplement qu'il faudrait envisager de cesser le traitement quelques jours.
Médecin : Vous ne savez pas ce qui pourrait arriver si je fais ça ! Martin est dépressif.
Jack : Docteur, il est bourré de médicaments du matin au soir. Il ne redeviendra jamais comme avant dans cet état...
Médecin : De toute manière il ne redeviendra jamais comme avant. Mais je veux bien essayer. A partir de demain, vous aurez 48 heures pour me prouver que je ne fais pas la pire erreur de ma carrière. Ensuite, je reprendrai le traitement.
L'agent murmura un merci du bout des lèvres que le médecin, déjà parti, n'entendit pas.
avatar
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 29
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  tre le Mar 2 Sep - 20:52

vment la suite Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
avec un petit passage de smartyyyyyyyyyyy
avatar
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 28
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Mouchette le Mar 2 Sep - 21:10

Contente de te savoir de retour! Very Happy J'avais l'ennui de tes suites... Mais cette absence n'a pas compromis la qualité de ta fic Wink Toujours aussi bien, et j'ai hâte de savoir comment vont se passer ces prochaines 48h.
avatar
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 37
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  clairounett le Mar 2 Sep - 23:39

Beuh le médecin, je suis pas son pote... Mad Mad

Vivement la suite.. Wink
avatar
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 32
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Pandi le Mer 3 Sep - 1:50

Bon retour. J'espère que tu t'es bien reposée. Bravo pour cette suite. Pauvre Martin, rien n'est facile pour lui! Very Happy

2love2
avatar
Pandi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 222
Age : 44
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  tre le Mer 3 Sep - 20:43

afraid afraid il y a toujours pas de suite Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
avatar
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 28
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Heidi le Jeu 4 Sep - 12:22

Tre, je t'avais pourtant bien dit que je ne pourrais sans doute pas poster la suite hier soir...
Mais ce soir, c'est promis, je mettrai un assez long passage, mais peut-être assez tard.
A plus tard.
avatar
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 29
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  nonie1187 le Ven 5 Sep - 13:39

génial vivement une petite suite......
avatar
nonie1187
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 678
Age : 30
Localisation : avec marty!!!!
Date d'inscription : 13/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://fbienfolie.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Heidi le Sam 6 Sep - 16:58

Alors là, j'ai honte de moi ! J'avais promis la suite avant-hier, et je ne me pointe qu'aujourd'hui...
Toutes mes excuses à ceux qui ont attendu !


Présent

Jack attendait à la terrasse d'un petit café du centre de la ville. Sam, Vivian et Danny arrivèrent en même temps. Après les questions classiques, plus rhétoriques qu'appelant une réponse, la conversation s'orienta rapidement sur Martin.

Jack : Et donc le médecin m'a laissé 48 heures pour lui prouver qu'on peut aider Martin à s'en sortir.
Sam : Et comment on est censés faire en 48 heures ?!
Jack : Je ne dis pas qu'on va le sortir de la dépression, mais qu'on va le faire aller un peu mieux, le faire parler...
Danny : On a déjà essayé beaucoup de choses, et là j'avoue être à cours d'idées.
Vivian : Il y a une chose qu'on n'a jamais essayée...
Danny : Laquelle ?
Vivian : On est allé le voir des dizaines de fois, mais jamais tous ensemble. Jamais entre amis.
Sam : Il nous reste combien de temps avant la fin des visites ?
Jack : Trois heures.
Danny : C'est suffisant.
Le chef de l'équipe hocha la tête.
Jack : C'est suffisant.

Martin entendit la porte s'ouvrir dans son dos. Il ne se retourna pas pour voir de qui il s'agissait. Il le sentit.
Vivian jeta un regard à ses amis, et prit la parole.
Vivian : Martin ? On avait envie de venir te faire un petit coucou...
Le jeune homme ne répondit rien. Mais, après un long moment de silence, il se tourna lentement vers les quatre agens qui le regardaient.
Danny s'approcha et s'assit sur le bord du lit.
Danny : Bonjour brother.
Perdu, Martin observa tour à tour chacune des personnes présentes dans la pièce. Au plus profond de ses yeux bleus, une larme se forma, et dévala son visage pour s'écraser sur le drap blanc.

Danny, sans réfléchir, avança ses bras et effleura le torse de son ami.
Martin n'attendit pas plus longtemps pour le serrer de toutes ses forces contre lui.
Les autres vinrent à leur tour l'encercler, lui offrir toute la chaleur qu'ils pouvaient donner. Au milieu de tant d'émotions muettes, les larmes de plus en plus nombreuses de Martin passèrent inaperçues.
Personne n'aurait su dire combien de temps avait duré ce " calin collectif ", mais ça n'avait pas d'importance. Ils étaient bien, pour la première fois depuis tellement longtemps...

Derrière la vitre, le médecin souriait. Il signa un papier et le rangea dans le dossier de Martin.
Jack arriva alors qu'il allait sortir.
Jack : Qu'est-ce que vous faites ?
Médecin : Vous m'avez impressionné agent Malone. Vous aviez 48 heures, et vous n'en avez usé que 11. Martin n'a pour le moment plus de raison urgente d'être sous anti-dépresseurs.
Jack le regarda en clignant légèrement des yeux, presque imperceptiblement. Sa manière de dire merci.
Médecin : Il est encore faible physiquement. Mais tout ça reviendra en ordre. Il se peut que, d'ici à la semaine prochaine, je signe son autorisation de sortie. Mais il faudra qu'il soit bien entouré. Toujours.
Jack : Je pense que, depuis le temps, vous devez savoir qu'il le sera.
Médecin : Je l'ai su dès le premier jour agent Malone. Il a beaucoup de chance.
Jack : De lui ou de nous, je ne sais pas qui a le plus de chance...
Le médecin sourit, se retourna, et sortit de la pièce.
Juste avant de franchir la porte, il s'arrêta et dit
Médecin : Je dirais que c'est vous.
avatar
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 29
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  tre le Sam 6 Sep - 19:30

c'etait manifique j'ai verssre ma pettite larmes Crying or Very sad Crying or Very sad et c'est sure que ils sont la chance d'avoir martyyyyyyyyyyyyyyyyyy 2love2 2love2 2love2 2love2 mais il a aussi de la chance de les avoir
avatar
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 28
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Mouchette le Sam 6 Sep - 19:37

L'équipe qui forme une vraie famille, c'était très beau I love you
Mais j'espère que ça n'annonce pas la fin!? Mr. Green
avatar
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 37
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  nonie1187 le Sam 6 Sep - 20:06

C'est trop beau... Un vrai esprit de famille... C'est trop trop beau
avatar
nonie1187
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 678
Age : 30
Localisation : avec marty!!!!
Date d'inscription : 13/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://fbienfolie.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  clairounett le Sam 6 Sep - 20:25

Hummm Danny qui prend Martin dans ses bras... 2love2 2love2 Oh excusez, je m'emballe... ptdr ptdr

Ben vivement la suite ..
avatar
clairounett
Enquêtes internes

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 32
Localisation : dans un trou perdu....que j'adore
Date d'inscription : 28/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://clairounett.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Heidi le Mer 10 Sep - 22:46

Je me replonge un peu dans mon histoire ce soir, parce que j'ai l'impression de la délaisser et que ça ne me plaît pas trop...
Bonne lecture et merci à tous ceux qui ont la patience d'attendre mes suites !


Deux ans et demi auparavant

Je pense à mon appartement. C'est sans doute idiot, mais je me demande ce qu'il va devenir.
J'imagine que mes parents vont le vendre.
Et mes affaires ? Mon bureau au FBI ? Mon arme ? Ma plaque ? Mes photos ? Mes souvenirs ? Mon passé ?
Au fond de moi, je sais bien que je ne retrouverai jamais rien de tout ça. Mais en dépit du bon sens, ça me fait mal de me dire qu'ils puissent jeter tout ce qui m'appartient et m'oublier. Je veux croire de toutes mes forces qu'ils les conserveront précieusement.
Pour quoi faire ? Personne ne garde les affaires d'un mort...
Mais je ne suis pas mort. Je repense à tous les dossiers sur lesquels j'ai travaillé, toutes les personnes que l'on n'a jamais retrouvées. J'essaie de me souvenir de ce que les familles voulaient faire de tous les objets trouvés.
Finalement, une autre question vient me hanter : croient-ils que je suis mort, ou que j'ai disparu ?
Danny, mon frère, je ne suis pas mort. Mais c'est pire. Je ne suis juste plus là.


Présent

La porte s'ouvrit. La lumière s'alluma dans la grande maison vide. Un homme entra, puis un second, puis un troisième, puis une femme, encore une autre, et enfin une dernière, qui ferma la porte derrière elle.
Danny : Bienvenue chez moi Martin.
Le jeune homme regarda partout autour de lui.
Vivian : Martin ? Tout va bien ?

FLASH-BACK
Danny était à l'hôpital, venu aider Martin à faire ses valises. Enfin, il pouvait rentrer.
Bien entendu, les médecins avaient été clairs : aucun effort physique, visite médicale tous les jours dans un premier temps, et surtout, jamais seul.
Après plus de trois ans, Martin allait vivre chez Danny, le temps de se remettre.
Personne n'arrivait à savoir ce qu'il pensait de tout ce changement. Ses amis et sa famille le soutenaient de leur mieux, comme ils l'avaient toujours fait.
Alors enfin, il pouvait rentrer.
FIN FLASH-BACK

Jack : Je vais poser ses valises dans la chambre.
Face au silence général, Jack traversa rapidement le salon.
Danny : Est-ce que tu te souviens de mon appartement ?
Martin : Oui...
Sam : Martin ?
Il dévisagea son amie un court instant.
Martin : Mon appartement ?
Les agents se jetèrent des regards gênés.
Vivian : Tu sais Martin, on te pensait mort, ou en tout cas on voulait vraiment le penser... Et tes parents aussi...
Sam : Ton appartement a été vendu quelques mois après ta disparition.
Martin se mordit la lèvre.

Je pense à mon appartement. C'est sans doute idiot, mais je me demande ce qu'il va devenir.

Martin : Et... Mes affaires ?
Danny : Ton père voulait tout jeter, mais on a refusé. On a aidé à... vider ton appartement. J'ai pas mal de cartons ici, Vivian en a, Sam aussi, et Jack quelques uns. Ta mère a gardé le reste.

Et mes affaires ? Mon bureau au FBI ? Mon arme ? Ma plaque ? Mes photos ? Mes souvenirs ? Mon passé ?
Au fond de moi, je sais bien que je ne retrouverai jamais rien de tout ça. Mais en dépit du bon sens, ça me fait mal de me dire qu'ils puissent jeter tout ce qui m'appartient et m'oublier.

Martin hocha la tête.
Vivian : Martin, on a précieusement conservé toutes tes affaires, parce qu'on n'a pas un seul instant voulu t'oublier. Tu comprends ?
Martin : ...
Sam : D'ailleurs, quand j'ai appris que tu allais sortir, j'y ai jeté un coup d'oeil. Et je suis tombé sur ça.
Elle tendit à son ami une photo froissée. Toute l'équipe. Vivian à droite, qui sourit, les yeux fixés vers le vide. Jack, à ses côtés, en plein éclat de rire, regardant Danny. Danny, justement, un petit sourire en coin, le regard posé sur ses pieds. Sam, à gauche, l'air heureuse et sereine, qui observe ses collègues. Et Martin, entre ses deux amis, le seul à regarder de son profond regard bleu l'objectif.
C'était la dernière.


Un an auparavant

J'ai parfois comme des moments de folie. Un grand trou noir, le vide complet. La peur qui me déchire les entrailles. La douleur qui revient au galop.
Et dans ces moments d'atrocité, j'entends des rires. Je vois des sourires. Je sens de la joie.
Pas en moi, c'est certain. Mais chez d'autres personnes, des personnes qui compte suffisamment à mes yeux pour que je puisse ressentir leur bonheur, passé ou présent.
Passé avec moi, présent bien loin de moi...
avatar
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 29
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Mouchette le Jeu 11 Sep - 10:59

Avec des suites comme ça, on se dit que ça vaut la peine d'attendre respect
Ce lien entre les flash-back de Martin qui se demande ce que deviennent ses affaires, et le présent, c'était très intense.
J'espère pouvoir lire la suite bientôt Wink
avatar
Mouchette
Directeur Adjoint

Féminin Nombre de messages : 3584
Age : 37
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  nonie1187 le Jeu 11 Sep - 11:16

trop d'émotion... J'ai hate de lire une suite au plus vite...
avatar
nonie1187
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 678
Age : 30
Localisation : avec marty!!!!
Date d'inscription : 13/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://fbienfolie.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  tre le Jeu 11 Sep - 19:53

tros d'émotion vivement la suite Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
avatar
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 28
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Pandi le Jeu 11 Sep - 21:31

Bravo, encore une superbe suite. Martin prend du mieux, ça fait plaisir à voir. Very Happy
avatar
Pandi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 222
Age : 44
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  tre le Dim 14 Sep - 15:13

snifffffffffff Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad il ya pas encore de suite Sad Sad Sad Sad
avatar
tre
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 408
Age : 28
Localisation : avec mon mmmmmarttttttttyyyy
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Heidi le Ven 19 Sep - 23:05

Voici une nouvelle suite, en espérant qu'elle vous plaise !
Bonne lecture... Wink


Un an auparavant

J'ai parfois comme des moments de folie. Un grand trou noir, le vide complet. La peur qui me déchire les entrailles. La douleur qui revient au galop.

Et dans ces moments d'atrocité, j'entends des rires. Je vois des sourires. Je sens de la joie.
Pas en moi, c'est certain. Mais chez d'autres personnes, des personnes qui compte suffisamment à mes yeux pour que je puisse ressentir leur bonheur, passé ou présent.
Passé avec moi, présent bien loin de moi...

Et le futur ?
Le futur ? Il vaut mieux ne pas y penser...


Présent

Danny éteignit la télévision. A quoi bon la laisser allumée, il n'y prêtait pas attention.
Assis sur le canapé, il écoutait nerveusement le bruit de l'eau tomber dans la douche.
Il savait qu'il était idiot de veiller sur Martin à ce point là, mais c'était plus fort que lui. Il ne savait pas exactement de quoi il avait peur. D'une noyade ? Sans doute pas...
Toutes les nuits, Danny se levait plusieurs fois. Il marchait doucement jusqu'à la chambre de Martin, s'appuyait contre la porte, et écoutait la respiration de son ami.
Elle était saccadée, irrégulière, parfois difficile.
Danny savait que Martin dormait très mal, qu'il faisait des cauchemars, qu'il avait le sommeil agité. Pourtant, dans la journée, son brother semblait aller bien. Mieux en tout cas.

Danny soupira. C'était la fin de ses congés. Dès le lendemain, il devrait reprendre le travail. Les médecins estimaient que Martin était désormais capable de s'assumer une journée seul.
Il avala une nouvelle gorgée de jus de fruits.
Ses oreilles aux aguets repérèrent immédiatement l'arrêt brutal de la déferlante d'eau dans la salle de bain. Martin avait fini de prendre sa douche.
Danny termina son verre et alla le déposer dans l'évier.
C'était idiot, et il le savait. Oui, il savait depuis le début qu'il devrait reprendre le travail, laisser Martin, ne plus être à ses côtés en permanence.
Peut-être était-ce une sorte d'égocentrisme ? Peut-être. Mais après trois ans, Danny estimait avoir le droit de profiter de son brother au maximum. Il était terrifié à l'idée que Martin puisse disparaître à nouveau.
Alors sincèrement, le lendemain effrayait Danny. Il avait peur.


Un an et demi auparavant

J'ai un mal de crâne atroce. Des images floues se bousculent dans ma tête. Elles sont trop rapides pour que je puisse les reconnaître, trop présentes pour que je puisse les oublier. Elles me harcèlent, m'obsèdent. Je veux les attrapper, les toucher, les posséder un instant. Je les veux plus que tout. Plus que quiconque. Je les veux.


Présent

Lorsque Martin se leva, l'appartement était vide.

Hello brother !
Fais-toi plaisir pour ce midi, mange ce que tu as envie de manger.
Tu as mon numéro, celui de Jack, de Sam et de Vivian si tu as besoin de quoi que ce soit. N'hésite pas à appeler.
Fais comme chez toi, fouille partout, regarde tout ce qui est susceptible de t'intéresser...
Prends bien soin de toi surtout.
Je rentrerai vers 19h. Ne t'occupe pas du repas, je ramènerai des pizzas.
A ce soir,
Danny

Martin décrocha le mot du frigo avec un petit sourire.
Danny...
Il ne pourrait jamais assez remercier son brother pour tout ce qu'il lui apportait. Il était toujours là pour lui, veillant à ce qu'il ne manque de rien.
Bien sûr, il en faisait toujours un peu trop. Mais c'est ce que font tous les gens avec ceux qu'ils aiment, non ?

Un café à la main, Martin traversa le salon. La porte de la chambre de Danny était ouverte. Il entra, et remarqua des cartons dans la pénombre. Posant la tasse sur la commode, il s'approcha et lu Martin sur l'un des cartons.

A peine deux minutes plus tard, Martin ouvrit le carton mystérieux, assis sur le canapé. Il prit son temps et, lentement, découvrit le contenu du paquet.
Il y avait de nombreux objets plus qu'hétéroclites. Des bibelots qui avaient un jour eu leur place dans son appartement, des souvenirs venant du travail ou de ses amis, de vieilles coupes, quelques livres qu'il avait commencés des années auparavant...
Après avoir enlevé 1984, de George Orwell, du carton, Martin vit des photos. Des dizaines de photos posées au milieu de tous les autres objets. Une par une, il les observa.
Tout le monde semblait si joyeux sur ces photos. Il y en avait vraiment beaucoup, de beaucoup d'endroits différents.
Les images défilaient entre ses mains, ramenant chacune son lot de souvenirs. Martin oublia tout le reste. Seules les photos comptaient pour lui en ces instants si précieux.
La notion-même de temps n'existait plus pour lui. Il était seul avec les photos qui, tout autour de lui, s'amoncelaient minute après minute.
avatar
Heidi
Elève à Quantico

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 29
Localisation : Probablement là où je me trouve...
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Baraboo le Sam 20 Sep - 13:22

Tu décris vraiment bien cette relation fraternelle. J'espère que ces photos vont aider Martin à remonter la pente.
avatar
Baraboo
Stagiaire au FBI

Féminin Nombre de messages : 777
Age : 32
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plus jamais comme avant (PG13)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum